Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 décembre 2013

Le meilleur de 2013 - Alex Beaupain : Après moi le déluge

Le clip de la semaine : Bastien Lanza - 2h du mat'

Télérama - Après moi le déluge

Certains l'attendent toute leur vie, leur « grande chanson ». Celle qui les dépasserait et qui bouleverserait par la force de son évidence. D'autres tentent de la faire venir aux forceps pendant des années — et c'est rarement réussi. Avec son quatrième album solo, Alex Beaupain tient sa chanson, renversante, épique et simple. Je suis un souvenir, un long crescendo de joies et de larges retenues, retrace une vie entière, du berceau au tombeau, en six minutes et vingt et une secondes. On y retrouve tout l'art du chanteur : la justesse et la concision d'un verbe poétique ; la clarté d'un regard faussement distant, et jamais cynique.

Alex Beaupain - Grands Soirs

_________________________________________ _________________________________________

dimanche, 03 novembre 2013

L'actualité de la chanson française du 29 octobre au 3 novembre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Julien Doré et Alexandre Poulin

L'album de la fin de semaine - Alexandre Poulin : Le mouvement des marées

Le clip de la fin de semaine : Alexandre Poulin - L'écrivain acoustique (2011)

Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - Scorpion

L'album de la semaine : Julette Greco chante Brel

A la une :

France Info - Les uns pour les autres Une AMAP musicale : la chanson sans intermédiaire
 
A Saint-Étienne (Loire), Étienne et Pierre-Alexandre ont créé un réseau de distribution de leurs productions musicales. Les adhérents de "Inouïe Distribution" reçoivent chaque mois un CD, pour 10 euros. De la musique directement du producteur au "consomm-acteur", avec une mise en avant des artistes locaux.

2 et 3 novembre

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Delphine Coutant, le sel et le sucre

..... Quand la sono fait pleuvoir sur Nantes, on songe aussi, et ce n’est pas faux, à Barbara, tant le timbre de Coutant s’approche parfois des rives émues de la longue dame brune. Pestel, Barbara, ce n’est pas trop pour relater Delphine Coutant qui forcément marquera ce festival de Prémilhat. Par touches, par émotions, elle est celle qu’on devine, qu’on pressent, bourrée de talent. Epatant !

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Anne Sila, les habits neufs de Barbara

Mise en jambes comme en voix par un premier titre in english comme on fait ses vocalises, comme on donne aussi le la…

« Il pleut sur Nantes / Donnes-moi la main / Le ciel de Nantes / Rend mon cœur chagrin… » C’est porté par une voix neuve, une énergie qui nous était inconnue, la fraîcheur de son jeune âge arrimé à un talent fou : « je veux me saouler de printemps » chantait Barbara, là elle doit carrément être pompette.

Prémilhat 2013 : Yacoub, l’incroyable folk-singer

Chaise haute, bouteille d’eau et guitare : Gabriel Yacoub sans musiciens, dans l’épure de son art. Quand on le connaît, on sait l’immense artiste qu’il est. Distraits que nous sommes à l’écoute d’autres chanteurs, d’autres plaisirs, on peut l’oublier. Mais chaque fois qu’il nous revient, qu’il est là devant nous, nous le retrouvons, sensible et puissant, admirable. Yacoub est un des rares folk-singer français.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Monique Brun, calée entre 2 Caisses

Rien que ce court instant, juste coincé entre les projos qui s’allument et les prime propos. Nos quatre chantistes et la comédienne sont debout, raides comme des piquets : rien que ce visuel-là est d’une force terrible qui déjà délivre son lot de sensations, ses promesses d’émotion.

Crapauds et rossignols - Le point Brassens

La loi de Godwin dit que « plus une discussion en ligne (1) dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 ». On atteint alors le point Godwin ! Les discussions entre les passionnés de chanson ont leur particularité, le « point  Brassens ». Plus la discussion dure, plus la probabilité devient grande d’y entendre dire qu’« aujourd’hui Georges Brassens n’arriverait pas à se faire connaître ».

Nos Enchanteurs - Ferrat, fait rare ; extra, Ezdra !

.... Là, je m’incline. Une chanson a d’abord emporté mon adhésion : ce duo Natacha Ezdra et Michel Bühler sur J’arrive où je suis étranger. Comme un prolongement de l’œuvre de l’helvète, la persistance d’un chant… L’émotion vous courre l’échine. J’ai tiré la pelote du reste : le charme et la consistance étaient là, tout entier. Ezdra a le toupet de nous faire entendre Ferrat sans que jamais la voix du chanteur ne nous revienne en tête, en parasite l’écoute. Elle récrée quelque chose d’à la fois fidèle et différent, servie par deux musiciens efficaces : Patrick Reboud et Christophe Sacchettini, ce dernier se permettant même de mettre de la cornemuse dans le cuirassé Potemkine.

Ce nouveau lieu dévolu à la chanson de patrimoine présente en octobre plusieurs spectacles autour des deux artistes décédés il y a cinquante ans. À venir également, en novembre, une création autour de la chanson en 1914-1918.

Nos Enchanteurs - Miravette en représentation comme en dévédé

Vous faire l’article sur NosEnchanteurs de la Miravette ferait incongru, notre Nathalie ayant depuis longtemps ici son rond de serviette : nous aimons farouchement cette dame qui nous fait craquer chaque fois qu’elle nous montre son Cucul.

Libé - Cantat, emprisonné dans sa chanson

Guitare au genou, barbe blême, un type longtemps auréolé d’une gloire démente puis terrassé d’une réputation tueuse, débite une chanson triste assez splendide. Bertrand Cantat fut le romancero de Noir Désir. A Vilnius, il a battu à mort sa compagne Marie Trintignant. Condamné, il a purgé le temps prescrit. Libéré, il a vu sa femme Kristina Rady se suicider. Et les accusations de maltraitance ont repris du mordant.

Nos Enchanteurs - Pan Piper en Détonnante

.... Puis vient la blonde Giédré, une sorte de madone pastel angélique, mais qui s’est nourrie des stances rabelaisiennes pour poivrer ses chansons d’amour. Le constat est sans équivoque, Rabelais est bien honoré par sa disciple, et San Antonio approuve. La bibliothèque rose des bébés livrés par cigogne express dans des bouquets de roses ou de choux, c’est pas son folklore. Ce serait plus l’égérie des corps de garde que celle des garderies d’enfançons du XVIe. Une partie du public connait le signe de reconnaissance, dont je ne dirai rien.

1er novembre

Culturebox - Lézardrieux, le refuge breton du Sétois Brassens

C'est un épisode de la vie de Georges Brassens qu'on ignore souvent, le poète sétois a délaissé son littoral héraultais pour la Bretagne. A Lézardrieux dans les Côtes-d'Armor (alors les Côtes-du-Nord), où une rue et la salle communale portent aujourd'hui le nom du chanteur, on se souvient qu'en 1971, il avait acheté une maison et s'était très bien intégré à la vie du village.

Froggy's Delight - Anna C & Barbiche L'amour vache  (Autoproduit)  octobre 2013

Swing, vacheries, impertinence, cynisme, grinçant, il y a tout ça chez ces deux là, et encore plus. En faisant des phrases, le duo est principalement accordé façon piano with batterie, ce qui donne des rythmes endiablés qui filent de bonne humeur et me font renouer avec la malédiction de la table basse-aïe-merde-ça-fait-mal-mais-qu’est-ce-qu’elle-fait-là ? (je soupçonne un lutin de la déplacer quand je me mets à danser, si on peut appeler ça de la danse).

Froggy's Delight - Marie-Flore - Ottilie [B] - Hologram La Flèche d'Or  (Paris)  mardi 15 octobre 2013

.... C’est donc avec Ottilie [B] que ma soirée débute. La jeune femme dont l'accent trahit les origines du sud-ouest de la France concourait, avec son album, pour le prix France Inter / Télérama du meilleur premier album francophone de l'année. Seule en scène, s'accompagnant tantôt d'une guitare, tantôt de claviers, d'un accordéon et réalisant des boucles à l'aide de pédales d'effets, son univers musical surprend, étonne et détonne.

Nos Enchanteurs - Sylvain Luc, guitare et comptines

Il y a des jours où il est particulièrement agréable de retomber en enfance, si en plus on aime la guitare et la musique, on a de quoi se régaler les oreilles. Sylvain Luc est un des plus fins guitaristes de sa génération. Tous ces Souvenirs d’enfance qui renaissent à travers les grands classiques de carnets de chants de tous les temps, on les réentend dans des versions colorées d’un très swing élégant, racé comme un champagne de grande maison.

Chansons que tout cela - Nathalie la folie, Miravette l’interprète

Remarquée au piano derrière Allain Leprest, Bernard Joyet et Anne Sylvestre, Nathalie Miravette est devenue également une fine lame scénique de la chanson. Une rigolotte viscérale mais pas que… Ce dont témoigne la sortie d’un DVD, prétexte à une fête le lundi 4 novembre au Café de la Danse (Paris 11e - Tél; 01 47 00 57 59), en compagnie d’invités artistes. Mais pas qu’eux.

L'Express - Benjamin Biolay composera l'hymne de l'Olympique lyonnais

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a demandé à Benjamin Biolay de créer l'hymne du club. Un choix qui fait déjà polémique auprès des supporters. 

Nos Enchanteurs - Gabriel Saglio (et les Vieilles Pies) : l’entretien

Gabriel Saglio et les Vieilles Pies, c’est une famille, une tribu, une troupe à la Lo’Jo, il y a des musiciens, des poètes, des circassiens, dans une fusion créative qui a donné un album somptueux avec des plages musicales symphoniques, des respirations poétiques sans paroles, une petite valse des niglos ou une courtillette joyeuse, que la clarinette éclabousse de ses éclats de notes sautillantes. L’album est paru il y a quelques semaines, et il va être en sortie parisienne au Café de la Danse très bientôt. Mais qui est cette bande ?

31 octobre

RFI - Grand Corps Malade, question d’équilibre, Nouvel album, Funambule

Avec Funambule, Grand Corps Malade, en équilibre sur les multiples facettes du monde, confirme l’essence de son art : le goût des histoires, des mots habiles et des émotions perçues par le prisme de son regard. Pour ce quatrième album, ponctué de duos avec Sandra Nkaké, Francis Cabrel et Richard Bohringer, le slameur le plus célèbre de l’Hexagone a fait appel aux talents de compositeur et d’arrangeur du trompettiste libanais Ibrahim Maalouf. Un beau disque, où le personnel acquiert une dimension universelle…

La Dépêche du Midi - Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious : les trois ténors

Les chanteurs toulousains Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious travaillent ensemble sur un spectacle intitulé «Toulouse Con Tour». Le trio a repris et réarrangé des classiques toulousains, des chansons de Nougaro aux tubes de variété.

On connaît les trois ténors de la musique classique, voici les trois ténors de la chanson toulousaine. Le 22 novembre, première date d’une série de dix concerts, Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious vont monter tous les trois sur scène avec l’accordéoniste Lionel Suarez pour leur «Toulouse Con Tour». Entretien avec Yvan Cujious, à l’origine du spectacle.

31 octobre

Nos Enchanteurs - Rencontres de Prémilhat, cuvée 2013

Dès demain, mercredi 30 octobre (avec cependant un concert dès ce soir à La Grange d’Argenty), la salle des fêtes de Prémilhat, dans l’Allier, résonnera des premières paroles et musiques de ces étonnantes Rencontres de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - De l’universalité réduite à sa plus simple expression, de la sonnerie et de la trébucherie conjuguées, grandeur concomittente d’Allah et de Chantal Goya

par Michel Boutet (chronique proposée le 2 octobre 2013 aux auditeurs de l’émission « On est là pour voir le défilé », sur Radio G (101.5 à Angers) qui recevait, ce jour-là, Jacques Bertin)

Dans le débat qui m’oppose à moi-même sur l’état de la chanson française, plusieurs questions me tarabustent dès qu’elles ont cessé de me turlupiner. C’est vous dire si je vole souvent dans des zones de turbulences !

Nos Enchanteurs - Céline Caussimon, pas dans l’sens de la marche

Céline Caussimon, 25 octobre 2013, Théâtre libre à Saint-Etienne,

 « Pas de chance / Elle est juste pas dans l’sens de la marche. » La chance est notion toute relative : nous avons, nous, la chance d’avoir Céline Caussimon qui, jadis, se contentait de marcher « juste au bord, du rebord. » Elle tourne le dos maintenant. Du reste, devenue ménagère de plus de cinquante ans, elle intéresse moins, est moins sollicitée : on se permet moins de vendre son temps de cerveau disponible à m’sieur Coca-Cola. C’est autant de gagné pour elle. Et pour nous

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le raz-de-marée Cormier

Né le 26 mai 1980 à Sept-Îles, sur la rive nord du Golfe du Saint-Laurent, à 928 km de Montréal, ce garçon brun au teint pâle est devenu le Benjamin Biolay du show biz québécois, son gage de qualité, auteur, compositeur, interprète, musicien, producteur. Par delà l'intelligence des textes, la grande force des chansons signées Louis-Jean Cormier, ce sont leurs mélodies, résolument modernes et qui donnent le tournis.

QSM - 35e Gala de l’ADISQ : Première récolte fructueuse pour Louis-Jean Cormier

Louis-Jean Cormier et les académiciens Marie-Mai et Marc Dupré ont remporté les grands honneurs de la 35e édition du Gala de l’ADISQ, présentée à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 27 octobre. Un gala fluide, où la relève a fait sa place aux côtés des gros noms de l’industrie musicale.

30 octobre

Télérama - Exclusivité : “Quand je marche” le duo inédit d'Alex Beaupain et La Grande Sophie

Chanson | Alex Beaupain et La Grande Sophie viennent d'enregistrer un duo inédit, écrit à quatre mains. “Quand je marche”. Découvrez-le en exclusivité.

Le Huffington Post - Les gagnants du 35e Gala de l'ADISQ

La 35e édition du Gala de l'ADISQ avait lieu dimanche soir. Découvrez (ou redécouvrez) en direct les gagnants de la soirée

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Du punch et du style

Il a le nez cassé des enfants des quartiers qui fréquentaient les salles de boxe. Faut bien se faire respecter. Dans sa voix, l'accent de Marseille, où «Riton», rentré du collège, écoutait sur son magnétophone les K7 de Renaud et des Beastie Boys. En 2005, à propos de son deuxième CD, SANS TAMBOUR NI TROMPETTE (produit par Zenzile), Bayon écrivait: «L'école Rit, c'est celle du "riddim" détaché du folklore; l'école flottante Jack Johnson ("as" surfer cinéaste hawaïen recyclé bluette "via" les coraux), la classe Pierre Schott (cajun reggae d'Alsace); l'école cool. Du ragga de garrigue fondant Brassens et Marley.»

Le blog du doigt dans l'oeil - Demandez l'programme

Amis lointains de la Terre Adélie, de Wallis et Futuna ou d’Alert (70 h au Nord du Nord du Nunavut) vous n’avez peut-être pas eu le privilège de voir en scène l’exquise pétulante Nathalie Miravette, ça peut venir, mais en attendant cet heureux jour, j’ai une très bonne nouvelle pour vous, elle va être disponible en DVD très bientôt. Et pour fêter l’évènement, la Miravette et son friends’band sera au Café de la Danse lundi 4 novembre. Amis lointains, vous avez le temps de frêter un aéroplane, voire une goélette si vous partez toutes affaires cessantes, pour être à 20h30 pile vers la rue de Lappe et du passage Louis Philippe réunis.

Nos Enchanteurs - L’Homme parle et parle bien (il chante surtout)

L’imposteur Manoukian a beau pérorer sur Inter que la chanson engagée est morte avec Béranger, il ne se passe pas un jour sans que nous mettions sur la platine un disque tout neuf d’un beau rouge écarlate, le réchauffement climatique favorisant le temps des cerises en toutes saisons. Mieux, celui-ci étale son contenu dès la pochette, parodiant La liberté guidant de peuple de Delacroix.

29 octobre

Du caf'conc à la rive gauche : Juliette Greco.... réécouter l'émission du 20 août 2013

Télérama - Juliette Greco chante Brel

A 86 ans, Juliette Gréco garde une force d'interprétation hors norme : il suffit qu'elle lance sa voix grave et emphatique à l'assaut de n'importe quel texte pour capter notre attention. Quand, en plus, c'est de Brel dont elle s'empare, jamais notre écoute ne s'égare. Elle qui fut l'une des premières à le défendre semble depuis toujours taillée pour empoigner ses chansons.

Canoe.ca - Quand Gréco parle de Brel

Soixante ans après leur «belle rencontre», Juliette Gréco consacre pour la première fois un disque à Jacques Brel, le magnifique Gréco chante Brel, publié lundi. Chez lui, «il n'y a que la terrible vérité» confie-t-elle à l'AFP

Gala - Juliette Greco: itinéraire d'une amoureuse, L'infatiguable chanteuse se confie sur les hommes de sa vie

Ne lui dites surtout pas qu’elle est une icône, elle part aussitôt dans un éclat de rire. Belle, élégante, l’œil pétillant d’une femme qui croque la vie à pleines dents et l’esprit vif, Juliette Gréco tient salon dans une suite du Lutetia pour la sortie de son nouvel album, Gréco chante Brel (Universal). Conversation sur les hommes de la vie d’une grande dame de la chanson française.

Ouest-France - Interview. Juliette Gréco et sa petite-fille finistérienne se confient

La chanteuse Juliette Gréco était en concert ce week-end au Quartz, à Brest. Nous l’avons rencontrée avec sa petite-fille, Julie, qui vit à Roscoff. C’est la première fois que les deux femmes se livrent ensemble.

______________________________________________________
______________________________________________________

dimanche, 23 juin 2013

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 juin (mise à jour)

A l'occasion de la publication de l'anthologie de son œuvre, 3 jours en vidéo avec Guy Béart et ses chansons

Bien reçu.... merci : L'indigné de Léo Ferré, intégrale studio Barclay 1960-1974, 20 CD Barclay.

L'album de la fin de semaine : Guy Béart, L'eau vive

Le clip de la fin de semaine : Marie-Pierre Arthur, Emmène-moi
___________________

A la une :

Le Huffington Post Québec - Fête Saint-Jean 2013: 35 chansons pour fêter le Québec (VIDÉOS)

Alors que l'on célébrera bientôt la Fête nationale du Québec aux quatre coins de la province, le Huffington Post Québec a pensé faire un petit clin d'oeil à la musique québécoise

22 et 23 juin

Nos Enchanteurs - Sarah Olivier, l’extra diva

Sarah Olivier est une diva polymorphe qui aurait intégré et transmuté les gènes de Camille, de Nina Hagen, Diane Dufresne, et toutes ces incandescentes femmes de scène voltigeant d’un opéra punk à un blues déchiré, d’un slow intimiste à un rock réaliste dans un carrousel d’émotions à fleur de mots.

Nos Enchanteurs - TaParole 2013, première, la demoiselle inconnue

Ce sera une vue partielle, au sens propre, par la fantaisie d’un oeil en grève, que le second a vite soutenu par solidarité… Vendredi « La demoiselle inconnue » a ouvert la soirée, superbe découverte, envoûtante, étonnante, passant du français à l’anglais avec aisance et sans casser le charme, a capella ou en solo guitares, avec sa partenaire clarinettiste, les voilà dans une vidéo interview qui résume bien cette demoiselle, interview et extraits ici.

Le Journal du Québec - Serge Lama honoré

Serge Lama a reçu deux nouvelles distinctions, soit la Grande ­Médaille de la Chanson Française, et le Prix Nikos Gatsos 2013. Celui qui était de passage à la Salle ­Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, ­dimanche dernier, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal, a de quoi célébrer cette année.

Québec Info Musique - Ne me quitte pas: un hommage à Jacques Brel

22 juin 2013 (QIM) – Pour son trentième anniversaire, le Festival de la chanson de Tadoussac avait choisi de rendre hommage à Jacques Brel, un des plus illustres représentants de la chanson française. Pour l'occasion, dix artistes se sont réunis sur la scène de l'église de Tadoussac en ce vendredi 14 juin, pour faire revivre 20 chansons de ce grand disparu.

Nos Enchanteurs - La Chansonnade d’Ardèche, un festival fait maison

Nous sommes indécrottables, préférant aux grandes scènes les petits lieux. Si tout notre entier respect va aux organisateurs des Vieilles charrues (ce qu’ils font, eux et leurs 5000 bénévoles, est un exemple d’organisation au service des gens de Carhaix et des environs, et du développement en milieu rural), c’est néanmoins en des chemins moins encombrés que nous aimons déambuler, loin des Foules sentimentales. Nous serons en fin de ce mois à Pourchères, en Ardèche, pour un festival petit et singulier, comme il s’en fait, comme on les ignore. Ça se nomme la Chansonnade, à siroter comme une orangeade, une limonade…

Le Point - Guy Béart, le maître enchanteur

"Il est de nos meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes", disait de lui Georges Moustaki. Rencontre avec l'un des monstres sacrés de la chanson.

Guy Béart donne ses rendez-vous au bar du Lutetia, à deux pas de Saint-Germain-des-Prés qu'il a immortalisé dans la chanson "Il n'y a plus d'après". Plus d'un demi-siècle s'est écoulé depuis 1960, où il écrivait : "Tu me dis comme tout change, les rues te semblent étranges." Cet hymne nostalgique d'un quartier de la jeunesse d'après-guerre a été chanté par Juliette Greco, Yves Montand ou Anthony Perkins. Lesquels ne se sont pas fait prier pour interpréter quelques-unes des plus belles chansons de la seconde moitié du XXe siècle, nées dans le coeur d'un orfèvre en la matière.

Libé - Faut-il réviser Jean-Jacques Goldman pour avoir son bac ?

Le commentaire de «Là-bas» du chanteur à succès était l'un des sujets du bac français mercredi.

«Là-bas/Tout est neuf et tout est sauvage/Libre continent sans grillage/C'est pour ça que j'irais là-bas.» Voilà le texte à commenter qu'ont découvert les aspirants au baccalauréat professionnel mercredi. Pendant que les filières classiques planchaient sur Giono, Steinbeck, Paul Valéry ou Michel Tournier, les élèves de la filière pro devaient commenter les paroles de Là-bas de Jean-Jacques Goldman. Comme les élèves du CAP coiffure de Reims  avaient dû analyser en 1986 Envole-moi du même chanteur.

Fête de la Musique : France Inter, le concert de l'Olympia en soirée avec Olivia Ruiz, Christophe, Rover....

France Inter, Comme on nous parle avec La Grande Sophie et Stromae

France Inter, On va tous y passer avec Aurélie Filippetti, Cali et Mathieu Boogearts

Nos Enchanteurs - L’enfance d’Annie Butor, c’est un pays plein de chansons

Il fallait la distance nécessaire pour écrire ces confidences, écrit Annie Butor – longtemps appelée Bizy-Ferré – ce que Colette aurait pu écrire quand elle se mit à rédiger, à plus de cinquante ans, ses souvenirs d’enfance sur Sido, sa mère. Il aura fallu quarante ans pour publier ce récit d’une enfance et d’une adolescence dans le sillage d’un amour fou, celui de sa mère Madeleine et de Léo.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Marie-Pierre Arthur, de musicienne à chanteuse De notre correspondant au Québec, Cyril Schreiber,

Après avoir accompagné bon nombre d’artistes sur les routes du Québec pendant plusieurs années, Marie-Pierre Arthur s’est lancé dans une carrière solo remplie de succès, que ce soit de ce côté de l’océan ou en France. Elle se produisait lors de ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac dans un lieu inusité, à une heure insolite : dans un sous-sol d’église, la scène Sirius XM, à 15 h, un lieu d’habitude réservé aux spectacles nocturnes.

21 juin

Evene- Léo Ferré, avec le temps c’est (toujours) extra

Vingt après sa mort, le 14 juillet 1993, Léo Ferré bouge encore et les jeunes générations redécouvrent la force lyrique de ce musicien et de ce poète révolté. Une intégrale en coffret permet de réécouter toutes ses chansons. Des livres éclairent le personnage d’un jour nouveau. Certains même parlent à sa place et nous rappellent que « même les plus chouettes souvenirs ça t'as une de ces gueules ». Mais Ferré a toujours le dernier mot.

La Croix - Alain Simard : « Tout le monde profite de la réussite des Francofolies de Montréal »

Le cofondateur et président des Francofolies de Montréal revient sur une aventure musicale et humaine dont le succès se fonde sur l’amour profond des Québécois pour la chanson et les beaux textes.

 
Une pichenette sur la tige d’une toupie, et hop!, c’est parti! C’est vivant, coloré, subtil, impétueux, tendre à souhait! Comme dans un magasin de jouets, Michèle Bernard, petit bout de femme en rouge et bleu, fait défiler sa galerie de portraits.

 
Autour de la table de cuisine des émotions avec les Soeurs Boulay
Pourquoi est-on si chamboulés quand l’unisson devient harmonie dans Ça mouille les yeux? Pourquoi un tel émoi quand elles chantent les notes en voix de tête dans Cul-de-sac? Qu’est-ce qui nous déstabilise dans le deuxième refrain de Shooters de fort? J’ai demandé à Stéphanie et Mélanie Boulay d’apporter guitare et ukulélé chez une amie encore plus fan que moi, et on en a parlé tous ensemble. Bouts de chansons à l’appui. Une expérience unique.
 

Le plus grand festival au monde de la chanson francophone célèbre ses 25 ans, jusqu’au 22 juin. Il offre plus de 250 spectacles, dont 180 gratuits en plein air, avec 1 000 artistes d’une douzaine de pays et près d’un million de spectateurs.

Radio Canada - Tadoussac : un trentième festival réussi

Le 30e Festival de la chanson de Tadoussac qui a pris fin dimanche a attiré des milliers de personnes venues faire de belles découvertes ou rencontrer leurs artistes dans une ambiance festive. De jeudi à dimanche, des dizaines de spectacles étaient présentés dans différentes salles ou sous chapiteaux, sur la promenade qui longe la plage ou au détour d'un sentier.

Le Devoir - Festival de la chanson de Tadoussac - Une 30e édition touffue et touche-à-tout

Lancer un festival loin des grands centres, le porter à bout de bras bénévolement pendant des années et parvenir à en faire un incontournable de l’été musical québécois est en soi un exploit. Mais les organisateurs du Festival de la chanson de Tadoussac y sont parvenus, et de belle façon.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Louis-Jean Cormier, homme seul bien accompagné de notre correspondant au Québec, Cyril Schreiber,

Au Festival de la chanson de Tadoussac, on veille tard, quitte à ne pas se coucher du tout. Vers 23 h 30 (finalement monté sur scène à 23 h 45) se produisait, sous le Chapiteau du cirque, Louis-Jean Cormier. L’ex-chanteur de Karkwa, groupe toujours en jachère aux dernières nouvelles, a publié à l’automne 2012 un premier album solo, Le treizième étage, qui reçoit depuis sa sortie éloges et prix.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : les Hay Babies, avant et après nous

Pour ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac, il y en avait pour tous les goûts : chanson plus classique ou styles plus contemporains. Parmi la riche programmation, on retrouvait le trio acadien Les Hay Babies, composé des complices Katrine Noël, Vivianne Roy et Julie Aubé. Ersatz de Lisa Leblanc, LE phénomène acadien actuel ? Bien plus que ça, autre chose que ça : Les Hay Babies font plus dans le country-folk mélodique où les harmonies de voix ont leur place.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Marcie, comme Barbara à la guitare…

Nouvelle scène à ce Festival de la chanson de Tadoussac, celle du chapiteau du cirque, autour de laquelle les sièges sont disposées en rond ; vaut mieux être le plus centré possible. C’est la jeune chanteuse québécoise Marcie qui a eu l’honneur d’inaugurer ce nouveau lieu avec les chansons de son premier album éponyme ainsi que deux reprises de Françoise Hardy et Félix Leclerc

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Brel, hier et aujourd’hui

Marqué par des spectacles collectifs, ce trentième Festival de la chanson de Tadoussac accueillait vendredi soir, dans l’église du village, le spectacle Ne me quitte pas : un hommage à Jacques Brel, présenté l’année dernière au festival Montréal en lumière et repris en mini-tournée cet été.

Nos Enchanteurs - Tadoussac : une histoire d’amour musicale

Le plus grand des petits festivals ! Voilà le slogan, ô combien véridique, du Festival de la chanson de Tadoussac. À moins que ça ne soit le « plus petit des grands festivals » ? C’est que, depuis 30 ans, le petit village de la Haute-Côte-Nord, situé à la croisée du fleuve St-Laurent et de la rivière Saguenay, est devenu un lieu de rendez-vous incontournable pour les amateurs de chanson francophone à la mi-juin. Pendant quatre jours, les festivaliers se donnent rendez-vous dans ce petit village typiquement québécois, qui se métamorphose le temps d’un week-end et accueille des artistes de renommée internationale et bon nombre de spectateurs venus voir et entendre leurs chanteurs et groupes favoris dans des lieux bien souvent intimes.
___________________________________

Le clip de la semaine : Etienne Daho - Les Chansons De L'Innocence

L'album de la semaine - Marie Pierre Arthur : Aux alentours
_______________________________

20 juin

Nos Enchanteurs - Les vingt ans du P’tit crème : ce que ça leur a Couté

L’objet est sympa et élégant : un livret-disque (le livret est, outre les poèmes, un album de photos) pour acter vingt ans d’activité, vingt pour, à leur tour, dans le droit fil de Bernard Meulien ou de Gérard Pierron, faire vivre les textes de Gaston Couté (1880-1911), ce poète mineur puisque chansonnier, paysan, anarchiste et beauceron de l’entre-deux guerres, celles de 70 et de 14-18. Eux, ce sont Le p’tit crème (le chanteur Jean Foulon, le diseux Bernard Gainier, les musiciens Bruno Méranger, Michel Monie et Cédric Vingerder, le technicien Yves Treflez et l’ombre portée du trépassé François Gerbel), né en 1992 dans le coin d’Orléans.

La Dépêche du Midi - Dick Annegarn : 40 ans de chanson et trois concerts

Dick Annegarn, auteur-compositeur-interprète néerlandais, vit dans le sud de la Haute-Garonne. Il fêtera ses 40 ans de carrière par trois concerts à Toulouse début juillet. Toujours présent dans l’esprit et le cœur du public et de ses pairs qui enregistrent un tribute à Dick Annegarn, «Le Grand Dîner» en 2006. Bashung, Arno, Raphael, Christophe, -M- chantent ses chansons parmi d’autres enfants.

19 juin

RFI - Daniel Darc, de la nuit à la lumière, Un livre d’entretiens

Près de trois mois après la disparition de Daniel Darc, le 28 février dernier, un livre d’entretiens avec son ami et journaliste Bertrand Dicale, également collaborateur régulier de notre site, vient de paraître aux éditions Fayard. Dans Tout est permis mais tout n’est pas utile, le chanteur se confie sur sa famille, Taxi Girl, la drogue et, surtout, son chemin vers la foi et le bonheur touché du doigt au terme de sa vie. Les explications de son auteur.

La Croix - Tadoussac : au bout du monde, un festival et des baleines

Fondé en 1600, le village québécois de Tadoussac, sur la Côte-Nord, renaît, depuis trente ans, grâce à son Festival de la chanson et à l’observation des baleines.... S’y produire représente un enjeu pour les musiciens, un tremplin pour les carrières émergentes, une référence sur les cartes de visite. Les plus grands y sont venus (Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Richard Desjardins, Zachary Richard), les talents prometteurs s’y sont révélés (Damien Robitaille, Lisa Leblanc, Louis-Jean Cormier). Pour les trente ans, 80 spectacles et 50 artistes ont été invités dans différents lieux : bars, chapiteaux, hôtel, anses du Saguenay où l’on pagaie en kayak pour aller écouter les chanteurs (quand le vent froid ne barre pas le passage) ou concert au lever du jour (4h38…), face au Saint-Laurent.

Lapresse.ca - La symphonie du Québec

Deux douzaines de vedettes et autant de chansons connues, voilà le concept tout simple du spectacle présenté hier soir sur la Place des festivals pour souligner les 25 ans des FrancoFolies. Gros événement, compte tenu des pointures rassemblées, d'Ariane Moffatt à Paul Piché. Concept hyper local, aussi, puisque cet anniversaire digne de mention a été fêté sans aucun artiste venu d'un autre coin du vaste monde francophone.

Le Huffington Post Québec - FrancoFolies 2013: à fond avec Bernard Adamus

Faire partie de la foule dans un concert de Bernard Adamus, c’est un peu comme si on était au nombre de ses amis privilégiés. Le chanteur, sympathique à souhait, jase à la foule puis ne se tracasse guère du décorum et des formalités. Chez l’éméché Adamus c’est l’fun, gras, déjanté et sans tracas. Une approche parfois brouillonne dans les manières, mais qui donne un show d’une contagieuse connivence. Résultat : des amateurs emballés, gonflés de paroles, d’émotions, de camaraderie… et souvent imbibés d’alcool. Tout un party lundi soir au Métropolis pour ce chanteur de folky-jazzy-blues-trash qui avait les spectateurs dans sa manche.

En effet, une fois les spectacles dans la nuit terminés, le public était invité, au petit matin, à se diriger vers les dunes de Tadoussac pour aller voir et entendre, vers 4 heures du matin, le groupe Caïman Fu. La programmation a beau être chargée, le festivalier souvent confronté à des choix cornéliens, il n’était pas question de rater cet événement unique, que ce soit après une sieste réparatrice ou tout de suite après Bernard Adamus & Canailles ou Propofol, les derniers spectacles inscrit à l’horaire du vendredi. - See more at: http://impactcampus.qc.ca/arts-et-culture/festival-de-la-chanson-de-tadoussac-jour-3-contact-avec-la-nature-contact-avec-la-ville_8790#sthash.nvvo9XZQ.dpuf

Le Huffington Post, Québec - 25 ans, 25 artistes, 25 chansons... et 25 ans de beaux défis pour les FrancoFolies

C’est ce lundi que seront célébrés les 25 ans des FrancoFolies de Montréal avec un spectacle gratuit présenté sur la place des Festivals. Paul Piché, Éric Lapointe, Daniel Lavoie, Mes Aïeux, Dumas, Vincent Vallières et Pierre Lapointe font partie de cette longue liste d’artistes qui monteront sur la scène Bell pour l’événement 25 ans, 25 artistes, 25 chansons.

18 juin

Le Huffington Post - Québec - FrancoFolies 2013: Marcie et son romantisme abrasif

MONTRÉAL - Finaliste des dernières Francouvertes 2013, Marcie trimbale des chansons poéticoromantiques simples, mais efficaces. Tantôt inspirée, tantôt maniérée et timide, la chanteuse du Saguenay-Lac-Saint-Jean d'adoption montréalaise accompagne à la guitare les morceaux d'un récent album qu'elle a écrits et composés. Rencontre avec la charmante jeune femme qui raconte son univers de chanson française et de pop rétro.

Télérama - Ecoutez le nouveau single d'Etienne Daho

Son onzième album, Les Chansons de l'innocence retrouvée, sort en octobre 2013. En attendant, Etienne Daho vient de mettre en écoute gratuite un premier extrait, au titre éponyme, avec une vidéo. Voix de crooner mi-parlée, mi-chantée, arrangements pop et new-wave... son style est identifiable à la première minute. Pour ce qui est du clip, les boules à facettes et les néons évoquent les années 80 et le style disco.

17 juin

Le JDD - Béart : "Oui à la chanson pour tous!"

INTERVIEW - A 83 ans, Guy Béart publie le recueil de toutes ses chansons. Pour l’occasion, il évoque ses souvenirs et projets, sa fille Emmanuelle, sa mort "qui ne saurait tarder"… et la télé.

 
C’est à Montauban, vers où convergent chaque année au week-end de l’Ascension la plupart des professionnels du spectacle, directeurs de salles et de festivals, que l’académie Charles-Cros – la plus prestigieuse et ancienne institution phonographique du monde francophone – décerne ses Coups de cœur chanson du millésime en cours. Toujours un beau palmarès qui, sans consultation préalable, évidemment, recoupe régulièrement la programmation d’Alors… Chante ! À tel point qu’un artiste peut repartir de Montauban, doublement chargé d’un prix Charles-Cros et de Bravos des Découvertes du festival… Quand ça n’est pas du prix Raoul-Breton de la Francophonie, récompensant un artiste « en développement » (c’est-à-dire confirmé et apprécié des connaisseurs mais encore méconnu du grand public), décroché cette fois par le plus que méritant et talentueux Alexis HK.
 
 
Vingtième anniversaire de la mort de Ferré, disent-ils. Je m’en vais sur www.leo-ferre.com mais le site semble avoir été abandonné depuis plus de deux ans ; je vais sur celui des éditions La Mémoire et la mer, du fils Ferré : y’a qu’un ch’veu sur le site à Mathieu, pas grand’chose d’autre : si, une nouveauté à paraître en 2006, une autre en 2008… Signe des temps, il faut aller sur la page Léo Ferré de facebook pour y lire un peu la vie artistique et éditoriale autour de l’anar défunt : des bouquins sur lesquels se déchireront les exégètes, la onzième livraison des Cahiers Léo-Ferré (consacrée à La Mémoire et la mer) et des hommages, ici et là, au Québec, à Monaco, en Italie, en France… Des déjà passés, des à venir.
 
 
À 83 ans, le chanteur publie l'anthologie de son œuvre et s'inquiète du "grand chambardement" d'une époque sous l'emprise de la télé
Guy Béart quitte rarement son manoir Bauhaus, sur les hauteurs de Garches, près de Paris. Une demeure aussi flamboyante que jaunie par le temps, où il aime vivre dans le "bordel remarquable" de sa chambre encombrée de souvenirs et de notes.
 
 
Ainsi donc, France2 a définitivement acté la suppression de Taratata, de CD’Aujourd’hui, de Chabada et d’Hebdo musique mag. Tous à la trappe pour faire place à Alcaline (comme un clin d’œil appuyé à la chanson d’Alain Bashung…), titre d’une nouvelle offre musicale que la chaine publique mettra en ondes dès la rentrée de septembre. Sous le nom générique d’Alcaline se cacherait foule (!) de projets : tant un format court quotidien, une hebdo le jeudi soir, une mensuelle qu’un concert-évènement une à deux fois par an (c’est bien peu !).

 
Fils d’institutrice et de cheminot, Alex Beaupauin a pu jouir d’une éducation classique malgré ses origines modestes, nous apprend son profil biographique. Goût des lettres, goût des chansons de grande taille. Extra-terrestre en 2013 ? Exception qui confirme cette règle voulant que la littératie décline inéluctablement ?


Le chanteur, désormais septuagénaire, a entonné ses plus beaux tubes et des chansons plus confidentielles, samedi soir, lors de deux concerts événements.
 
 
A ceux qui tentaient d’obtenir de lui une confidence sur son copain Georges Brassens, il leur répondait invariablement que dans « secrétaire » il y a le mot « secret ». Et le verbe « taire ». Pierre Onténiente (surnommé Gibraltar), décédé ce 14 juin 2013, fut l’ami, l’homme de confiance, le secrétaire et comptable de Georges Brassens qu’il rencontra en 1943 à Basdorf, en Allemagne, durant le STO passé dans une usine d’automobiles. Il y était bibliothécaire, Brassens le fut à ses côtés.
_________________________________________________________________
_________________________________________________________________

dimanche, 19 mai 2013

L'actualité de la chanson française du 13 au 20 mai (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : les chansons de Charles Trenet

Le clip de la fin de semaine : Guillaume Barraband, J'ai des absences

L'album de la fin de semaine : Vanessa Paradis : Love songs
_______________________________

A la une : Charles Trenet

RFI, La bande passante : Charles Trenet aurait 100 ans

L'entrevue avec Jacques Pessis, journaliste, auteur et réalisateur, spécialiste de la chanson française et de l’histoire du music-hall.

18 et 19 mai

Le Figaro - Trenet: des rumeurs l'ont poursuivi toute sa vie

Tout au long de son existence, le «Fou Chantant» a été l'objet de bruits, souvent malveillants, qui, pourtant, n'ont pas nui à sa longue carrière.

Midi Libre - Narbonne : controverse sur le concert-hommage à Trenet en la cathédrale Saint-Just

Samedi 18 mai,  un prestigieux instrumentiste interprétera des arrangements et transcriptions à l’orgue de chefs-d’œuvre du “Fou chantant”, un siècle, jour pour jour, après sa naissance à Narbonne. Suscitant une controverse, autour de la cathédrale, eu égard à la personnalité quelque peu sulfureuse de l'artiste.

Le blog de Fred Hidalgo - LENY ESCUDERO « Ma vie n’a pas commencé »

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Lisez et rayez les mentions inutiles en fonction de votre ressenti et de vos propres souvenirs. Pour ma part, j’attendais tellement ce livre, et depuis si longtemps (il n’existait à ce jour sur Leny Escudero qu’un Poésie et Chansons de Seghers remontant à 1973), que j’ai pris un plaisir fou à le lire – que dis-je, à le lire, à le dévorer ! Et je ne prendrais pas grand risque à parier que ce sentiment sera largement partagé, tant l’artiste a laissé une marque indélébile dans l’esprit de ceux, et ils sont innombrables, qui ont eu la chance insigne de le voir en scène à sa grande époque – une performance à chaque fois de l’ordre des prestations de Jacques Brel…

Nos Enchanteurs - Aubercail 2013 : de Desjardins à Malicorne, la chanson dans tous ses états

Cette édition des Mots dits, Aubercail 2013, est, pour l’amateur de chanson, comme un feu d’artifice où chaque fusée serait plus belle que l’autre. A croire que tous les genres de la chanson vont s’y réunir pour, cinq jours durant, n’en plus faire qu’un. De Bel Hubert à Clarika, de Gilbert Laffaille à Reno Bistan, de Frédéric Bobin à Amélie les crayons, de Richard Desjardins à Lo’Jo (etc), convenons que la palette est large. Tout y est motif de déplacement, c’est dire si nous y serons.

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013 : Martine Scozzesi à corps et à cœur

Citons Michel Kemper, saluant ici-même la sortie de son album, en avril dernier : « A l’écoute de cet opus, on ne sait bien sûr la présence de l’artiste, mais on la devine, on la pressent : les mots la précèdent comme rarement. »

Voici donc une suite… voici la rencontre de Martine Scozzesi, la rencontre d’une voix, d’une silhouette, d’un sourire, d’une présence. C’est vrai qu’elle a offert au festival Bernard-Dimey  avec ses fidèles compagnons de route (Samuel Péronnet à l’accordéon et au piano et Riton Palanque à l’accordéon et aux percussions) davantage encore qu’un concert.

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013 : pas si fou que ça Monsieur Chouf !

D’emblée la couleur est donnée, que l’on connaisse ou pas le nom du dernier album de Chouf, L’hôtel des fous, il est bien question d’emmener le spectateur dans un autre univers que le sien, un monde de chats huants, de sorcières, de corbeaux. En ouverture, les effets de lumières et de sons mêlés (cuivre et percussions métalliques) habillent la scène… Je  lâche ma réalité, c’est décidé je pars.

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013 : un dix mai dans la cave à Bernard

Vendredi 10 mai, Centre Culturel de Nogent,

Extravagante histoire que celle de ces comédiens amateurs (attention ! ne pas se méprendre sur le choix du qualificatif !… il s’agit bien de ceux qui choisissent une activité avec le cœur !), extravagante, étonnante histoire pour le moins. Se retrouver un 10 mai sous la voûte de pierres de la cave à Bernard, au sous-sol de la médiathèque Bernard-Dimey, pour rendre hommage au poète natif de Nogent, en plein coeur du festival qui porte son nom, a quelque chose qui s’apparente au rêve. L’histoire méritait qu’on en parle ici.
_____________________

L'album de la semaine : Kent, Le temps des âmes

Le clip de la semaine : Zaz, On ira
____________________

16 mai

Charts in France - Alex Beaupain se la joue dandy drôle, touchant et chic à l'Olympia

Acclamé par la critique, le dernier album d'Alex Beaupain, "Après moi le déluge", s'est découvert sur scène hier soir lors d'un concert à l'Olympia, un peu long mais trusté d'anecdotes pleines d'humour, de guests et de chansons touchantes, dont lui seul a le secret.

15 mai

Le Nouvel Obs - "Love Songs" de Vanessa Paradis : un nouvel album attendu sans grande prise de risque

LE PLUS. Après six ans d'absence, Vanessa Paradis revient avec "Love Songs" à ses premiers amours, la chanson. L'artiste multi-casquettes a choisi cette fois-ci Benjamin Biolay pour façonner ce nouvel album de 22 titres. Pour notre contributeur, le résultat est plutôt satisfaisant, mais pas exceptionnel

Pure People - Alex Beaupain à l'Olympia : Rencontre avec François Hollande, son premier fan

Hier soir à l'Olympia, le président était dans la salle, au premier rang du balcon, accompagné de sa ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Le compagnon de Valérie Trierweiler a adoré le nouvel album d'Alex Beaupain. "Sans me le dire, confiait Beaupain au Figaroscope, mon agent a envoyé mon album à l'Élysée. François Hollande m'a répondu par un petit mot très gentil." Alors après le concert, les présentations officielles ont été faites entre l'artiste et François Hollande.

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chansons #80 : Fauve, La Femme et Maxime Le Forestier

Musiques | Trois noms à l'affiche de notre club chanson : Maxime Le Forestier, vieux routier de la chanson qui sort un nouvel album, 41 ans après le premier. Et deux jeunes formations qui affolent la toile : La Femme, dont le premier disque vient enfin de paraître. Et Fauve, qui publie son tout premier EP... Sophie Delassein du “Nouvel Obs” et Gilles Medioni de “L'Express” nous disent ce qu'ils en pensent, arbitrés par Valérie Lehoux de “Télérama”.

14 mai

Le JDD - Les humeurs vagabondes de Zaz

La chanteuse au succès phénoménal revient avec "Recto Verso", un second album festif et intimiste.
"Mon métier, c'est chanter, écrire des chansons, faire de la scène et partager." À l'autre bout du fil, Zaz délivre son mantra pour résister au succès monstre de son premier album, écoulé à plus d'un million d'exemplaires en France. Rester focalisé sur l'essentiel pour garder à bonne distance la pression, l'engouement parfois irrationnel et les attaques gratuites adressées à la trentenaire révélée en 2011.

Le Nouvel Obs - "Love Songs" de Vanessa Paradis : son nouvel album est tout simplement paradisiaque

LE PLUS. Vanessa Paradis sort ce lundi 13 mai son nouvel album, intitulé "Love Songs". Vingt chansons, vingt coups au cœur : l’amour est au centre des préoccupations de l’ex-Lolita en taxi devenue french pop madone. Pour Olivier Cachin, ce bilan prévisionnel de miss Paradis est un classique certifié et son meilleur album depuis longtemps.

RFI - Alex Beaupain à l’Olympia

C’est l’une des coqueluches de la chanson française de ce printemps. Son quatrième album, Après moi le déluge, est accueilli par un déluge d’articles élogieux, faisant l’unanimité, de Télérama au Figaro, en passant par les Inrockuptibles ou L'Express. Ce nouvel album, Alex Beaupain vient le présenter ce lundi soir sur la scène de l’Olympia

Metro - Pourquoi on a le droit d'aimer le nouvel album de Zaz, "Recto verso"

DECRYPTAGE – Elle est la tête de turc de la chanson française. Souvent la cible de critiques virulentes depuis la sortie de son tube "Je veux", Zaz a tout de même écoulé 1,8 million d'exemplaires dans le monde de son premier album éponyme, dont 700 000 en France. Trois ans plus tard, elle revient avec Recto Verso, un deuxième opus plus varié, marqué par des collaborations avec Jean-Jacques Goldman, Ours et Mickaël Furnon.

13 mai

Nos Enchanteurs - « Jours Ferré » 2013 : au bonheur des interprètes

Léo Ferré a sans doute été l’auteur dont la veine et la verve créatrices ne se sont jamais atténuées avec le temps. Sa longévité lui a permis d’exprimer toute la gamme des sentiments humains dans tous les registres de la musique et du texte.

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013 : un dix mai dans la cave à Bernard

Vendredi 10 mai, Centre Culturel de Nogent,

Extravagante histoire que celle de ces comédiens amateurs (attention ! ne pas se méprendre sur le choix du qualificatif !… il s’agit bien de ceux qui choisissent une activité avec le cœur !), extravagante, étonnante histoire pour le moins. Se retrouver un 10 mai sous la voûte de pierres de la cave à Bernard, au sous-sol de la médiathèque Bernard-Dimey, pour rendre hommage au poète natif de Nogent, en plein coeur du festival qui porte son nom, a quelque chose qui s’apparente au rêve. L’histoire méritait qu’on en parle ici.

Nos Enchanteurs - Chabada, badaboum !

Si j’ai bien suivi, cette émission télévisée qui a trouvé un public fidèle avec un concept assez original (mettre en perspective trois générations de chanteurs) est supprimée, et on envisage de la remplacer par un nouveau magazine musical. Bon. C’est une façon de se tirer une balle dans le pied droit, en espérant que le pied gauche sera assez vaillant pour tenir debout.
__________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________

vendredi, 17 mai 2013

Alex Beaupain - Interview par François Aubel

Alex Beaupain - Coule

Alex Beaupain - Après-moi, le déluge

mardi, 14 mai 2013

Alex Beaupain - En quarantaine

samedi, 11 mai 2013

L'actualité de la chanson française du 6 au 13 mai (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Les artistes de la fête à Bernard Joyet, avec A Thou Bout d'Chant, à Lyon, le 16 mai
________________________

L'album de la fin de semaine - Delinquante : Comme une blonde

Le clip de la fin de semaine : Love Song - Vanessa Paradis
_______________________________

11 et 12 mai

Les coups de coeur 2013 de l'académie, 9 mai 2013, Alors Chante à Montauban : Loïc Lantoine, Mellissmell, Maissiat, Askehoug, Bat PointG, G. Barraband, Iaross, L. Montagne, Mell, S. Maurin

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013. Sortir la tête de l’eau avec Thomas Pitiot

Mercredi 8 mai, Centre Culturel de Nogent,

Ca commence comme une boutade et pourtant…! La terre où nous sommes vient d’être victime d’un trop plein de pluies et par endroits les vastes étendues de la champagne « pouilleuse » se sont métamorphosées en rizières. Poète de son époque Thomas Pitiot use de la métaphore et, ma foi, c’est efficace ; oui, Thomas comme tous les poètes aux semelles de vent, nous insufflent ce qu’il nous manque d’oxygène pour survivre aux temps mauvais. Avouons  qu’il en faut des artistes comme lui dans notre Occident en souffrance ce qu’il clame dès la première chanson, comme un leitmotiv, un slogan. Peut-on rêver meilleur programme ici et maintenant au festival Bernard-Dimey ?

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013 : Jeanne Garraud, l’envol d’un oiseau

Jeudi 9 mai Centre Culturel de Nogent,

Elle est légère, Jeanne, aérienne… C’est une image facile, j’avoue, quand on sait que son dernier album est titré Des oiseaux par milliers. Tout en elle m’a mis du rêve en tête. La voir en scène est un pur instant de rêverie, un voyage, une échappée belle que je voudrais pouvoir prolonger longtemps. Ces lignes m’en offrent le privilège. J’aimerais qu’elles vous offrent aussi un peu de cet envol.

Nos Enchanteurs - Festival Bernard-Dimey 2013. Le monde enchanté de Dimey

Mercredi 8 mai Centre Culturel de Nogent,

18 h. Les premiers festivaliers, les fidèles d’entre les fidèles (ne pas hésiter à souligner que ce festival haut-marnais donne à revenir…parfois de très loin) se rassemblent dans le hall du centre culturel. La chanson est là, déjà. Elle est portée par la voix de la délicieuse Martine Scozzesi, accompagnée de deux complices, Samuel Péronnet et Riton Palanque, qui distillent ces airs, décor de nos vies. C’est bien là ce lien invisible qui nous relie tous, cette chanson qui reste rivée à nos mémoires, prête à ressurgir. Le trio ira la promener dans les rues, dans les maisons de retraite, chaque soir, au cours de la troisième mi-temps, marque de fabrique de ce festival.

Nos Enchanteurs - Monsieur Dylan, je vous tiens en grand honneur…

Monsieur Dylan, ne vous froissez pas si d’aventure vous avez vent de cette délicate attention de notre Ministre de la Culture française, Aurélie Filippetti, de vous décerner un truc, un colifichet, une médaille. En fait la Légion d’honneur, un truc tout moche mais pour lequel certains tueraient père et mère pour l’obtenir. Parait qu’il n’y a pas mieux. C’est Napoléon 1er, profession dictateur, qui l’a créée, pour avoir à ses pieds ses courtisans, parce que « c’est avec des hochets que l’on mène les hommes. »

10 mai

RFI - Loïc Lantoine, le cœur du poète, Nouvel album, J’ai changé

Presque dix ans après le premier uppercut du fracassant Badaboum, Loïc Lantoine revient avec son troisième album studio, J’ai changé. Toujours incisif, encore plus tendre. On avait hâte de le retrouver, on n’est pas déçu.

Culturebox - "Alors Chante !" : l'hommage de Montauban à Léo Ferré

Mai 1992, Léo Ferré est l'invité d'honneur de la septième édition du festival "Alors Chante !" à Montauban. 20 ans après sa disparition, la 28e édition du festival lui rend hommage. Des artistes comme Cali, Alexis HK ou Catherine Boulanger ont donné le coup d'envoi du festival le 7 mai avec un concert dédié au pianiste, poète et auteur-compositeur.

Sud Ouest - Festival de Montauban (1):Léo de Hurlevent

Après quatre concerts pour jeune public depuis lundi matin, "Alors chante!" a vraiment démarré hier soir avec la soirée-hommage à Ferré. Une dizaine d'artistes se sont relayés avec plus ou moins de bonheur devant l'impeccable orchestre du conservatoire.

Sud Ouest - Trois bonnes raisons d'aller à "Alors chante!"

Vingt-huit ans maintenant qu'à Montauban (82), des passionnés donnent rendez-vous aux amoureux de la chanson francophone. A l'ombre des gros festivals aux moyens sans rapport, "Alors chante!" a su imposer doucement une atmosphère et une exigence de plus en plus rassembleuses. Ici souffle l'esprit de Ferré et de Leprest, ici chantent aussi les BB Brunes.
_____________________________________

L'album de la semaine : Alex Beaupain, Après moi le déluge

Le clip de la semaine : MeLL, Un pied dans le vide
_________________________________

9 mai

L'Express - Vanessa Paradis #1: C’est comment Love Songs? par Gilles Médioni (L'Express)

Le sixième album de Vanessa Paradis, Love Songs, sortira le 13 mai, six ans après Divinidylle.  Ouvrons la boîte noire de ce double album façonné par Benjamin Biolay, alors qu’il finissait son propre album, Vengeance.

Le Journal de Montréal - Quand Biolay emmène Vanessa au Paradis

Six ans après Divinidylle, Vanessa Paradis revient avec Love Songs, double-album ambitieux et virtuose façonné par Benjamin Biolay, qui dévoile une facette plus mélancolique de la chanteuse autour d'un thème unique: l'amour. Love Songs est né il y a déjà quatre ans. Pour agrémenter son premier «best of», sa maison de disques avait demandé à plusieurs artistes de lui composer une chanson.

Le JDD - Alex Beaupain au beau fixe

Le chanteur signe un album sensible sur l'amour, unanimement encensé… Il est l'archétype du chanteur sentimental. Un chroniqueur subtil du désordre amoureux, des âmes endeuillées et des cœurs meurtris par Cupidon. Alex Beaupain le revendique : il écrit des chansons d'amour, et uniquement des chansons d'amour. Avec finesse et une justesse rare, au point de s'imposer comme le compositeur fétiche des BO des mélos du réalisateur Christophe Honoré. Les ballades acidulées des Chansons d'amour (2007), récompensées par un César de la meilleure musique de films, c'est lui. Cette consécration du 7e art valut à Alex Beaupain un début de reconnaissance du public jusqu'alors refusée pour ses trois précédents albums, salués par la critique, mais au succès plus confidentiel.

Nos Enchanteurs - Pour sa fête, Bernard Joyet bouffe du Lyon

Si ce n’est pas festival, c’est tout comme. C’est surtout pour nous l’occasion de saluer la salle lyonnaise A Thou bout d’Chant qui, de septembre à juin, offre à la Capitale des Gaules une programmation chanson de premier choix, malgré des handicaps qui parfois pleuvent comme à Gravelotte et font souvent croire aux derniers jours de ce lieu désormais mythique. Et important. Car si la chanson se porte comme un charme sur Lyon et ses environs, tant que cette ville dispute à Lille et à Toulouse le titre d’épicentre de la chanson, soyez certain qu’A Thou bout d’Chant y est pour beaucoup.

8 mai

Nos Enchanteurs - Philippe Séranne : de lui ou de nous, qui est le plus fou ?

Le livret collé au digipack est lourd, gorgé de mots, ivre de vers, tant ses chansons ont à dire. Plein de dessins aussi, aux pastels gras, qui font presque bédé sinon livre de jeunesse, presque gamin donc, sympas et familiers. Revoici Séranne, notre Saltimbanque mondialisé (chanson titre du précédent album, qu’il reprend sur celui-ci) qui, du haut de ses déjà Hautes-Alpes, vient à nouveau nous tirer de notre torpeur, semant de belles notes entortillées de mots dans notre conscience : « J’ai vu trop grave / A m’en forcer la plume / J’ai vu trop beau / A m’envahir le piano. » Philippe Séranne a la plume diablement baladeuse, toujours en chemin, à survoler les continents à récolter dans son herbier les essences les plus rares, les sentiments les plus doux, à faire récoltes de sagesse : « J’ai pour racine le monde entier. »

RFI - Jean-Louis Murat, Nouvel album, Toboggan

Jean-Louis Murat propose un album moins rock que le précédent, dans lequel ce troubadour chante avec lyrisme sa campagne et ses sentiments. Entretien à l’occasion de Toboggan, son vingt-cinquième album.

7 mai

Nos Enchateurs - Karine Zarka, l’avenir radieux

A mettre côte à côte les pochettes des deux disques de Karine Zarka (l’un de 2005, l’autre tout frais pondu du jour), on croit avoir à faire à deux nanas bien différentes. Une en sobre tenue, l’autre à poil, ficelée comme un Jésus à la mode de chez elle, à Lyon. Restons, sage folie, sur cette charcuterie justement baptisée Folle sagesse. Et dégustons tranche après tranche : c’est du franchement appétissant.

Nos Enchanteurs - Anne Sylvestre, juste un disque de femme

Il y a eu son jubilé et le raisonnable lot de galettes le célébrant, puis, il y a peu, un disque de reprises, Parenthèses de son œuvre où elle nous dévoilait deux titres de son nouvel opus alors en gestation. Que voici, six ans après Bye mélanco, son dernier album original. Nous en connaissions aussi deux autres chansons : Juste une femme et Je n’ai pas dit, étrennées lors de ce formidable Carré de dames partagé avec les Bihl, Miravette et Daniel (lire ici la chronique de scène de NosEnchanteurs).

Toulouse Blog - Alors...chante, cette semaine à Montauban

Du 6 au 12 mai, le festival Alors... chante prend place à Montauban. On retrouvera les BB Brunes, Olivia Ruiz ou encore Tryo.

RFI - Benoît Carré, l’après-Lilicub, Célibatorium est son premier album

Voilà quelques années qu’il œuvrait dans l’ombre. Après cinq albums avec Lilicub (dont un sorti exclusivement au Japon), et plusieurs collaborations aux disques des autres, Benoît Carré sort Célibatorium, son premier album solo.

6 mai

RFI - Les années 80 de La Femme, Un premier album attendu, Psycho Tropical Berlin

Le collectif La Femme, qui sort son premier disque, Psycho Tropical Berlin, était à l’affiche du 37e Printemps de Bourges. RFI Musique était sur les traces de ces jeunes gens modernes, qui remettent au goût du jour les années 80 et la surf music.
_______________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

jeudi, 09 mai 2013

L'album de la semaine : Alex Beaupain, Après moi le déluge

________________________________________________________________________________ ________________________________________________________________________________

dimanche, 28 avril 2013

Concert de Alex Beaupain aux Francomanias de Bulle (extraits)


Concert de Alex Beaupain aux Francomanias de... par RTS