Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 novembre 2013

Maissiat chante "La Traversée" en live

Maissiat chante "La Traversée" en live par lefigaro

Maissiat chante "Le Départ" en live


Maissiat chante "Le Départ" en live par lefigaro

jeudi, 26 septembre 2013

France Inter - Trois live pour trois premiers albums : Maissiat, Lisa Leblanc et Griefjoy

____________________________________________ ____________________________________________

jeudi, 29 août 2013

Le Point Live : Maissiat

Maissiat - Trésor

Maissiat, Tropiques ( Session Live)

Sélection Prix du premier album France Inter/Télérama : Maissiat

Lire la critique de Télérama
___________________________________________________________ ___________________________________________________________

dimanche, 25 août 2013

L'actualité de la chanson française du 13 au 25 août (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Stromae, Racine carrée

Le clip de la fin de semaine : Stromae - Formidable (ceci n'est pas une leçon)

Et en vidéos : Claude Nougaro, Allain Leprest, Romain Didier, Les talents Acoustic 2013 .....
______________________________

25 août

L'Est Républicain - Haute-Saône : il possède 133 versions du « Vesoul » de Brel !

Au fil des années, Bernard Belin a accumulé un trésor unique : ce natif de Haute-Saône possède 133 versions différentes de « Vesoul », la célèbre chanson de Jacques Brel. Le livre qu’il va en tirer sera édité à… Vesoul.

Nos Enchanteurs - La Maison Quitientchaud, chanson canicule

Ils sont qui de la Loire qui de Haute-Loire, zone interlope à cheval entre l’Auvergne et Rhône-Alpes. Un groupe est toujours une histoire de rencontres, et celui-ci n’y échappe pas. Sauf qu’à la lointaine origine, ce n’est pas La Maison Quitientchaud, c’est un autre, les vedettes d’alors sur la Haute-Loire, les fameuses Zourilles et leur « tragi comédie musicale non subventionnée » qui, de foyers ruraux en podiums sur les places de villages, ont sillonné et écumé le département, avec parfois quelques échappées sur l’extérieur : Saint-Étienne, Le Puy, Aurillac, Clermond, Annecy, Belgique, Allemagne… La gloire ! Mais je vous parle d’un temps… Exit les Zourilles, chacun repart il y a dix ans à ses nouvelles occupations, quitte l’intermittence pour un boulot permanent.

24 août

Nos Enchanteurs - Jamait à Narbonne : « Dès notre arrivée on a compris que ça allait être chaud »

Réaction exclusive pourNosEnchanteursd’Yves Jamait, l’un des trois artistes (les autres étant Agnès Bihl et Alexis HK) conviés à la « Carte blanche à Charles Aznavour », avant-hier, lors du Festival Charles-Trenet de Narbonne (lire nos précédents articles : « Amère pilule » et « L’histoire d’un concert mensonger« ).

Du caf'conc' à la rive gauche - Barbara

Hier nous étions à l'Ecluse et évidemment aujourd'hui nous allons passer cette demi-heure en compagnie de sa reine, de sa sirène : Barbara. 

Et plutôt que de revenir sur ses succès, sur la grande vedette qu'elle a été,  je vous propose plutôt d'évoquer ses débuts, la galère et ses années à l'Ecluse ou elle s’est « faite », s’est  construite,  pour devenir le mythe dont on parle encore aujourd'hui

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : Champollion, musique sur mesure

« Etienne, Etienne, Etienne » chante Guesh Patti. En fait, des dédoublements d’Etienne Champollion, il y a plusieurs : ils sont sept sur scène. Cet ensemble musical de chambre, créé en 2012 à l’occasion de la dixième année du festival de Concèze dont il porte le nom DécOuvrir, se spécialise dans l’accompagnement de poésies et de musiques actuelles.

Nos Enchanteurs - « Y’a d’la joie »… ou pas ! Aznavour et le centenaire Trenet : l’histoire d’un concert mensonger

A nos lecteurs : l’article de ce jeudi 22 août (et ses commentaires) « Aznavour à Narbonne : amère pilule » a fait grand bruit dans le microcosme de la chanson. En exclusivité, nous vous proposons pour pièce à conviction ce document exceptionnel : le récit, minute par minute, de ce concert-événement qui peut être considéré comme une escroquerie. Deux spectateurs présents lors de cette soirée, Charlotte Pignasse et Nicolas Loizeau, rompent le silence et nous disent ce qu’il s’est réellement passé au Théâtre de Narbonne, chronologie et analyse inclues. C’est à NosEnchanteurs qu’ils ont remis ce soir ce témoignage. Que voici. Rappelons que la Ville de Narbonne a pris hier la décision de rembourser intégralement tout spectateur de cette soirée qui en fera la demande…

Nos Enchanteurs - Aznavour à Narbonne : amère pilule

.... Jamait, Bihl et HK réunis, le public devrait être content. Eh ben là, non ! Nous sommes hier au Théâtre de Narbonne, dans le cadre du Festival Trenet, pour une « Carte blanche à Charles Aznavour » avec Aznavour il va de soi. Aznavour, on le sait, ne fait pas particulièrement dans le tarif social, n’avale que de gros cachets, pas de vulgaires aspirines. Et, pour le voir, le prix du billet est toujours à la hauteur des espérances. Bon, là, il était, disons… accessible : 45 euros, une paille.

23 août

Du caf'conc' à la rive gauche : L'Ecluse 

Jadis, au 15 Quai des Grands Augustins existait l’un des plus grands - par son nom et non par sa taille -, un des plus célèbres cabarets de la Rive gauche : L’Ecluse.

Combien de noms ont été inscrits à la craie sur la petite ardoise accrochée à la porte de l’entrée ? Des dizaines et des dizaines, comme Cora Vaucaire, Francis Lemarque, Jacques Brel, Pia Colombo, Francesa Solleville, ou encore Barbara, à qui nous consacrons toute l’émission de demain.
Aujourd’hui Du Caf’ Conc’ à la rive gauche, vous emmène prendre un verre au cabaret de l’Ecluse.

Nos Enchanteurs - Zelten honore les vivants !

Ça a le délicieux goût d’une chanson littéraire et créative ourdie d’une sympathique variété pop-rock, avec une voix un tantinet érodée, des accents puisés dans d’intéressantes références, des réminiscences : de temps à autres, Stéphane Zelten nous fait songer à Bashung… Le nouveau Zelten est une des surprises alléchantes de la rentrée.

Nos Enchanteurs - France3 : la chanson définitivement sinistrée

Errare humanum est, mais … Mais là, ça commence à bien faire !

France3, c’est une sorte de masochisme inscrit dans son ADN chanson, dès qu’une émission commence à marcher, il y a un directeur des programmes énarque ou issu de Sciences Po qui trouve l’idée géniale qui va saboter l’émission. C’est pas qu’on le fasse méchamment, c’est pas de la mauvaise volonté, juste une certaine façon d’être côté de le question. Et de rater son coup. En matière de chanson à la télé , les idées originales sont rares et surveillées avec méfiance, et avec d’autant plus de méfiance que les décideurs n’ont pas l’air d’y connaître grand chose, et la nouveauté ça dérange les habitudes, c’est nouveau quoi ! La preuve, les parrains seront Céline Dion et Michel Sardou, qui avaient parrainé, devinez quoi ? Chabada ! Ils ont un contrat de parrains à vie avec France 3 ?
______________________________

L'album de la semaine - Romain Didier : L'essentiel
______________________________

22 août

Du caf'conc à la rive gauche : Un cabaret à part "Chez Agnès Capri"

France Info - Le nouveau Stromae : toujours sombre, toujours "dance"

L'artiste belge revient avec un second album Racine carrée qui confirme et conforte le style inauguré avec son premier disque. Des textes mélancoliques, voir désespérés, sur des musiques influencées par l'eurodance. Stromae agrémente toutefois ses titres de quelques épices africaines

Québec Spot Média - Enregistrement d’un mini album devant public

Premier mini-album de Geneviève Morissette réalisé par Antoine Gratton

Le public au cœur du processus de création

Geneviève Morissette, finaliste et récipiendaire de quatre prix au dernierFestival international de la chanson de Granby dont le prix du Publicinvite les médias et le public à entrer au cœur de son processus de création. Les 3 et 4 septembre prochain, au studio VOX, une quarantaine de personnes auront la chance d’assister aux sessions d’enregistrement de son premier mini-album de six titres réalisé par Antoine Gratton. 

Télérama - Prix du premier album France Inter - “Télérama” : écoutez les artistes sélectionnés

EN ÉCOUTE | Chanson, pop, rap ou électro… “Télérama” et France Inter récompenseront à la rentrée les meilleurs talents francophones. Tout l'été, nous vous proposons d'écouter les artistes sélectionnés.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. « Dis-moi, Céline, les années ont passé… »

…et tu es toujours fidèle au festival de Concèze. Cette année tu nous fais la surprise d’une nouvelle prestation : tu donnes ta voix avec quelques autres comédiens, aux poèmes des lauréats du concours international de poésie en liberté, et à un florilège d’auteurs de Place de la Sorbonne.

Céline Caussimon a pris beaucoup de plaisir à faire passer les mots des auteurs de poésie. Visiblement elle a trouvé leurs intentions, leur moteur, leur rythme intérieur. Ce n’est pas un propos simple, et c’est son talent de comédienne qui a été interpellé et qui nous a bien plu.

Télérama - Stromae, Racine carrée

..... Mais Stromae aime surprendre. Et ne ­renie pas ses aînés. On a déjà beaucoup glosé sur sa gestuelle et son phrasé à la Brel — éclatants sur Formidable ; on pourra désormais s'étendre sur son attachement à Cesaria Evora, à laquelle il rend ici un hommage vibrant de tendresse, moulé au creux d'une coladeira. Inattendu, encore une fois. Et parfaitement convaincant.

Nos Enchanteurs - France-Inter : la chanson Val-dingue à tout va !

Mais qu’Hees qu’ils sont cons ces patrons de la Maison ronde ! Nommés sous et par Sarkozy, toujours en place sous Hollande, ils dégomment à tout va, jouant au grand bowling de l’inconséquence. Ce fut d’abord, souvenez-vous, les humoristes Didier Porte et Stéphane Guillon. C’est dangereux un humoriste : ça peut faire rire à ses dépens. Aussi dangereux qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours : l’ancien directeur et éditorialiste de l’hebdo satirique Charlie-Hebdo qu’est Philippe Val le sait plus que quiconque.

21 août

Sud Ouest - Musicalarue à Luxey : le festival a battu des records d'affluence

Pour sa 24e édition, 50 000 festivaliers se sont déplacés pour assister aux concerts des têtes d'affiche mais aussi pour découvrir de nombreux artistes 

La Presse.ca - 45e Festival international de la chanson de Granby: place à la relève!

(Montréal) Le directeur général du Festival international de la chanson de Granby, Pierre Fortier, a présenté lundi quelques-uns des 24 demi-finalistes qui participeront au populaire concours musical, qui aura lieu au Théâtre Palace de Granby du 4 au 7 septembre prochain. Le conteur Éric Michaud animera les quatre demi-finales, tandis que Philippe Brault assurera la direction musicale.

Le Nouvel Obs - "Les Chansons d'abord" : cette alternative à "Chabada" est une erreur pour France 3

"Chabada", c'est fini. L'émission musicale de France 3 diffusée depuis 2009 s'est arrêtée la saison dernière parce que l'émission coûtait trop cher. Pour la remplacer à la rentrée : "Les Chansons d'abord" présentée par la chanteuse canadienne Natasha St-Pier. Avec Michel Sardou et Céline Dion en parrains. Pour une chaîne qui tente se renouveler, ce concept semble archaïque, selon Charles Gautier qui connaît bien l'émission.

Les mélodies de Sophie - Un mystère nommé Maissiat

Je déplore et déplorerai longtemps que beaucoup de jeunes artistes rechignent à se présenter : pas de photo d’eux sur la pochette et des pseudonymes à coucher dehors –quand ils ne se contentent pas d’initiales impersonnelles. Comme si j’arrivais masquée dans une soirée en lançant un "Ravie de vous rencontrer, je m’appelle Sophie D." Qu’ils ne se plaignent pas de n’être suffisamment et spontanément entendus.

Du caf'conc' à la rive gauche - Juliette Greco

Après être entré hier au Tabou, célèbre Cave du Saint-Germain d’après-guerre, nous allons passer cette demi-heure aujourd’hui avec celle qu'on appelait la muse de Saint-Germain-des-près : Juliette Gréco.

Quelle femme fascinante ! Elle n’est pas une chanteuse ou une comédienne comme les autres car on ne peut pas se contenter de ses talents artistiques. C’est aussi la femme forte et libre, coûte que coûte, le regard charismatique, profond et mystérieux de cette grande dame qui aujourd’hui encore nous passionne. Du Caf’ Conc’à la rive gauche aujourd’hui avec Juliette Gréco

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Francesca Solleville, pierre précieuse de la chanson

Chère Francesca, grande Francesca, vous aimez le public, sachez que le public vous vénère. Vous portez les grands textes comme personne et vous en avez encore apporté la preuve dimanche pour la clôture du festival de Concèze, un triomphe et ovation sans égale.

Nos Enchanteurs - Montluçon : Buridane, une fille qui jette son pavé dans la mare

Troisième jour de festival ; je le traverse dans l’attente du son, des mots qui vont enfin me faire vibrer, quand vient l’heure du concert de Buridane. Une fille enfin… ! Nnae qui l’a précédée dans l’après-midi ne m’a pas vraiment convaincue. Je me suis vite ennuyée.

20 août

Les mélodies de Sophie - Bernard Lavilliers : "Causes perdues et musiques tropicales"

..... Ce disque-là, qui date de novembre 2010 doit son titre à François Mitterrand qui avait un jour lancé au gringo : "Chantez-vous toujours des causes perdues sur des musiques tropicales", ou l’art de résumer une carrière entière en une formule. Moins anti-sarkozyste que son prédécesseur ("Samedi soir à Beyrouth") "Causes perdues et musiques tropicales" y remet quand même une couche, notamment avec "Identité nationale".

Du caf'conc' à la rive gauche - Le tabou et Boris Vian

A la libération dans le petit monde de Saint-Germain-des-près, les artistes et intellectuels fêtent sans s’arrêter, la liberté.

Les cafés sont pleins à craquer, le Flore en particulier où l’on croise, le chef des existentialistes, Jean-Paul Sartre à la table duquel on aperçoit, Merleau-Ponty, Simone de Beauvoir, Juliette Gréco. On parle liberté, égalité, fraternité, musique, peinture et philosophie.
Et le soir, on sort jusqu’au bout de la nuit…Aujourd’hui, Du Caf’ Conc’à la rive gauche, nous vous emmenons dans la célèbre Cave du Tabou.

Nos Enchanteurs - Montluçon, pour que vive le son ?

Samedi  17 août 2013, Place Notre-Dame et Place Piquand,

Nuit de folie ? Pas vraiment… mais j’ignore pourquoi je songe aujourd’hui à cette chanson là, chanson de variétés s’il en est, qui trotte encore dans ma tête. Vous savez, ces chansons qui font leur place dans nos mémoires malgré nous, fond sonore de nos vies. On trouve des décibels dans nos check up… et même si la formule a considérablement pris un coup de vieux, nos cœurs pourraient être des saphirs de pick-up.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Elle a le prénom, elle a le nom, elle a le look

Emilie Marsh, DécOuvrir, le 17 août 2013,

Emilie la rouge, la douce, le ravageuse. Marsh la musicienne, la magicienne. Rouge aussi le look mi-rock, mi-confusion. Celle-là nous embrouille avec son Lady Boy, en début de soirée et en début de récital. C’est le ton, un peu rouge totalement subversif, un genre « mine de rien ». Super énigmatique la chanteuse, on la sent profonde et fragile à la fois, ça nous accroche bien, surtout quand elle sourit en chantant, aie aie aie! On en oublierait de distiller les textes pourtant si finement amenés. Mais c’est qu’elle ose tout et de ce fait s’expose totalement, ce qui nous est d’emblée absolument sympathique. Quel caractère, mais quelle voix aussi : sur Les Loups elle nous offre des variations qui scotchent radicalement. Au naturel sa voix est grave, et plutôt gravement craquante, mais elle a plusieurs registres, apparemment tout aussi séduisants.

19 août

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : Jil Caplan, tout sauf plan-plan par Annie Claire

Belle surprise pour notre sensibilité que ce spectacle en duo, Jil Caplan avec Jean-Christophe Urbain (du groupe Les Innocents) aux guitares hier soir sur la scène de Concèze.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Jofroi, l’homme qui souffle le chaud à l’oreille des humains

Jofroi est descendu de Cabiac pour remonter à Concèze, et là, comme il dit avec esprit, il est « tombé dans les pommes ». C’est bien qu’il soit venu nous insuffler sa chaleur humaine, lui qui anime le festival Chansons de Parole à Barjac chaque année. C’est en quelque sorte un déplacement d’air chaud, toutes ces bonnes vibrations autour de lui. 

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Guilleton, ce fut court mais ce fut bon

Ça devient banal de le dire, mais que cet homme-là nous fait du bien. Je ne devrais pas l’avouer ici, mais j’aimerais bien que ce soit mon frère à moi, qu’il me transmette ses codes cachés, comment, sans rien faire, il entre par une toute petite porte en nous, en occupe l’espace. C’est lui et puis c’est nous, transformés, améliorés, une alchimie assez rare en fait.

_______________________________

 L'album de la fin de semaine - French chanson Paris
___________________________

18 août

Télérama, Valérie Lehoux - Auto-Tune, le logiciel qui transforme les casseroles en voix de cristal

DÉCRYPTAGE | Auto-Tune est à la voix ce que Photoshop est au visuel : avec lui, fini les fausses notes. Un logiciel utilisé dans la plupart des grosses productions... même si les artistes ne s'en vantent pas. 

Nos Enchanteurs - Montluçon, la chanson populaire prend ses quartiers

Vendredi 16 août 2013, place Notre-Dame,

Montluçon est la ville du MuPop … MuPop ? MuPop ! Oui, tout nouveau Musée des Musiques Populaires, un lieu unique en France consacré aux répertoires et mouvements musicaux de la fin du XVIIème aux années 90, 3500 instruments, 150 points d’écoute autonomes. Alors on est à peine surpris qu’au mois d’Août un évènement gratuit de trois jours soit dévoué à la Chanson. Déjà une huitième édition avec le même chef d’orchestre, Jean-Michel Tinet, responsable des évènements « de rue », auprès de sa municipalité avant tout passionné et dévoué défenseur de la jeune chanson d’aujourd’hui… mais pas seulement… puisque chaque année il tient aussi à rappeler notre histoire, et cette année Charles Trenet est l’hommage presque obligé.

Du 16 au 17 août 

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. C’est Max et c’est notre Ami

le 14 août 2013

C’est bien le génie de Matthias Vincenot que de programmer à Concèze des vieux chanteurs que tout le monde adore et des jeunes qui montent (ou qui vont monter, c’est sûr). 

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Merci François !

Festival DécOuvrir, 15 août 2013,

Nous n’avons pas oublié l’année 2011, à Concèze même : dans la soirée, nous apprenions la disparition de notre ami Allain Leprest, c’était un 15 août. Nous étions accablés par la nouvelle, nous le sommes toujours, alors la présence ce soir de François Corbier nous aide bien à sourire et envisager la vie avec légèreté et optimisme. Car il est revenu le Corbier, en pleine forme, avec ses yeux bleus perçants, le grand sourire dans la barbe et le chapeau du grand ouest sur la tête. Avec deux magnifiques musiciens à ses côtés, Eric Gobart à la guitare basse et Alain Chapelain à l’accordéon, c’est tout un jeu de scène dont Corbier se délecte. Il leur laisse des moments de solo, chaque instrument s’exprime, on en redemanderait si on pouvait. Mais c’est Corbier qui mène la danse : quelle aisance le mec !

Du caf'conc' à la rive gauche - Les 3B des 3 Baudets -

Depuis hier nous sommes aux Trois Baudets et je vous propose d'y rester aujourd'hui, pour parler des 3 B des 3 baudets.

Les trois B, ce sont Georges Brassens, Jacques Brel et Guy Béart.
Trois génies de la chanson française, qui ont côtoyé cette salle mythique.
Les Trois baudets est le bon prétexte pour évoquer les débuts de ces trois grands.

Les mélodies de Sophie - "Vagabond" de Georges Moustaki

Cher Georges Moustaki,

C'était il y a 20 ans, jour pour jour. En marge du Festival Américain de Deauville, autour de deux heures du matin, nous dînions dans la même pizzeria à quelques tables l'un de l’autre. Le hasard a sans doute voulu m'être agréable cette nuit-là, pour me consoler de je ne sais quel chagrin ou me récompenser au contraire de je ne sais quelle bonne action. Tu étais là, toi l'auteur de toutes ces chansons que j'adorais : "Vous entendrez parler de lui" et "La ligne droite" pour Barbara ; "Votre fille a vingt ans" et "Sarah" pour Reggiani. Il me semble que chaque fois que j'ouvrais le livret d'un disque qui me plaisait, je tombais sur ton nom. Cette nuit-là, à Deauville, entourée de mes copains de boite de nuit, je suis carrément tombée sur toi. Ce ne fut pas très difficile pour la journaliste en herbe que j'étais de choper ton numéro de téléphone. En revanche, ce fut limite insurmontable de t'appeler quelques jours plus tard. Tu m'impressionnais, tu m'as longtemps impressionnée.

Du caf'conc' à la rive gauche : Les Trois Baudets

Du Caf' conc' à la rive gauche aujourd'hui nous amène au 64 boulevard de Clichy à Pigalle dans le 18e arrondissement de Paris : Aux Trois Baudets. Dans ce cabaret, après guerre, ils y sont tous ou presque tous passés : Brel, Brassens, Béart, Patachou dont on parlait hier et tant d'autres

Du caf'conc' à la rive gauche  : Chez Patachou

Du Caf' conc' à la rive gauche, aujourd'hui en compagnie d'une immense interprète, dont on ne parle plus et c'est bien dommage.

Je dois avouer que je suis fou amoureux d'elle et j'espère pour ceux d'entre vous qui ne la connaissent pas encore que ce sera votre cas à la fin de cette émission !
Elle a une voix, un timbre et un phrasé unique, c'est aussi une femme de caractère, intelligente et douée. Elle a lancé Brassens et tant d'autres dans son cabaret de Montmarte !  
Elle a aussi eu une magnifique carrière internationale. Aujourd'hui, on passe cette demi-heure en compagnie de Patachou.

Du caf'conc' à la rive gauche - L'opérette et les chanteurs exotiques

On a déjà parlé dans cette émission d’opérette, notamment après la première guerre mondiale et les succès de Maurice Yvain, Albert Willemetz et Henri Christiné.

Hé bien ! à nouveau après la seconde guerre mondiale, l’opérette connaît un regain d’intérêt.
Mais ce n’est seulement l’opérette, c’est aussi, l’exotisme, les couleurs, les grands décors qui fascinent les français de l’après-guerre et des années 50.
Aujourd’hui, Du Caf’Conc’ au Music-hall on part dans l’ambiance, un brin kitsch vu de 2013, mais tellement savoureux de l’opérette !

15 août

Nos Enchanteurs - Laurent Berger, entre peinture et cinéma

« Aller voir / Juste en bas de chez soi / Il suffit d’une fois / Pour que son regard change / Aller voir / Sur le trottoir d’en face / Là où la vie se passe / Et se fait plus étrange… »

Le sablier de Laurent Berger est large qui laisse filer le temps et maintient, fébrile mais pas plus pressée que ça, notre attente. Ça fait bien longtemps que toutes ou partie de ces nouvelles chansons ont été rodées sur scène. Vient un jour le moment de les consigner sur disque, de s’enfermer comme en conclave, en maternité, et d’accoucher de l’opus, distingué comme d’habitude, raffiné. Epuré, en un précieux piano-voix, tête à tête partagé avec Nathalie Fortin.

Nos Enchanteurs - Concèze 2013. Cabadzi : de l’oxygène dans les méninges

Cabadzi a réveillé Concèze, qui dormait paisiblement depuis la dixième édition de ‘Découvrir’ en Août dernier. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont venus les aficionados des mots, de la musique et des surprises, pour être dérangés. Ça tombe bien, voilà quatre artistes qui ne donnent pas dans le convenu de la chanson, ça non, ça dépote plutôt, ça explose de toutes part et ça ne s’arrête jamais : « Casse-toi Michel » (Drucker), et d’ailleurs « à quoi ça servirait / d’écrire des paroles creuses / y’a bien assez de médias / de politiques / et de belles-mères pour ça ? »

Nos Enchanteurs - Concèze 2013 : des vers dans la framboise !

Etrange festival que celui-ci. Qui se passe au pays des framboises (c’en est la Capitale !) et des pommes, à mille lieux de tout, dans son coin de Corrèze. C’est un festival entièrement gratuit, qui alterne sur la même scène des poètes venus déclamer leurs vers et des artistes venus chanter les leurs. Des chanteurs parfois aux antipodes les uns des autres, mais étrangement tout ici fait sens.

Mathias Vincenot, poète et organisateur parisien des soirées de la Sorbonne, co-créateur du Prix Georges-Moustaki, tient ses quartiers d’été ici, retrouvant ses origines. Quitte à faire, il organise aussi ce festival qui nous invite à « DécOuvrir » comme il se nomme. 

Nos Enchanteurs - Jofroi : un gros livre comme un journal intime

« C’est un petit, petit pays, pays caché / Dans la bruyère et les rochers / Un coin perdu et suspendu comme un secret / Entre garrigues et forêts / Des entrelacs de murs de pierres, un cul de sac / Où j’ai posé mon sac / Cabiac sur terre… »

21 x 21 cm, dos carré collé, mise en page impeccable, jolie iconographie, pas loin du kilogramme… rien à redire sur cet estimable livre qui fait retour sur un parcours de vie, celle du chanteur Jofroi.

13 et 14 août

Les mélodies de Sophie - Lynda Lemay en "lettres rouges"

Parmi les artistes qui nous parviennent du Québec, j’aurais pu choisir Gilles Vignault, le plus littéraire, ou Robert Charlebois, le plus populaire, ou encore Alexandre Poulain, le plus méconnu. J’ai choisi Lynda Lemay en sachant que ça allait barder dans le clan des puristes de la chanson qui attendent du Jean-Louis Murat ou du Dominique A.
______________________________________________
______________________________________________

dimanche, 21 juillet 2013

L'actualité de la chanson française du 15 au 21 juillet (mise à jour)

Après la dernière, un dimanche en vidéos avec Taratata

L'album de la fin de semaine - Presque Oui : On saura pas ?

Le clip de la fin de semaine - L'Art à Tatouille, La Pétanque 
__________________________________________ 

19, 20 et 21 juillet

Nos Enchanteurs - Philippe, à pas de (chasse) loup…

Philippe Chasseloup quitte la chanson discrètement, à pas feutrés, sans trop faire de bruit. Après vingt-cinq ans de carrière tout de même, il s’est dit qu’il avait fait le tour de la question et qu’il voulait changer de vie, de ville, de métier. On le savait du pays de Retz, il part pour l’Aveyron où il emménage en ce moment… On le connaissait chanteur et, s’il le reste un peu, un tout petit peu, ce sera désormais en amateur 

Pure Charts - Tour de France 2013 : "La chanson du Tour" de Michel Pruvot fait son petit effet !

Et si le tube de l'été était là où on ne l'attend pas ? Depuis le lancement du centième Tour de France cette année, "La chanson du Tour" fait mouche sur le bord des routes françaises. Avec l'accordéoniste Michel Pruvot et le commentateur sportif Daniel Mangeas, le titre n'est pourtant pas au top des charts... pour le moment. Découvrez le clip sur Pure Charts 

Nos Enchanteurs - Ce festival qui en fait tout un fromage…

Il était le « grand » festival des fromages de chèvres : le nouveau millésime le voit passer à « très grand » sans qu’il ne change ni son format, encore moins son public ni ses fondamentaux. Même si, pour les organisateurs au sein desquels on trouve l’ami Christian Paccoud « chaque année, chaque édition du Festival des fromages de chèvre nous conduit à nous dépasser encore un peu plus. Chacun a dans la tête les émotions de l’année passée, les mains qui tremblent, les voix qui s’ouvrent, les cœurs qui battent. Et cette poésie inattendue qui vient du cœur des hommes et des femmes, que l’on place en marge de la société. »

Nos Enchanteurs - Tubes, V.I.P. et vi-eil-les peaux

...... La belle énergie, on la trouve avec Emile et images, ces toulousains toujours en activité, qui tournent encore avec leur collection de succès, Les démons de minuit,Ville de lumière, Capitaine abandonné… Eux sont parmi les seuls à ne pas avoir recours à l’insupportable play-back dont la voix d’origine colle si mal aux lèvres désormais asséchées. Eux (et Lio, je vous le dis, c’est ma préférée… : quand elle reprend C’est l’amour à la plage de Niagara, je me verrais bien la masser de crème solaire, lui vider ses tubes) sauvent la soirée.

_______________________________________________________

Le clip de la semaine : Olivia Ruiz, Volver

L'album de la semaine : Sophie Tith, Premières rencontres
Sophie Tith est sur Facebook
_____________________________________

17 et 18 juillet

Le Devoir, Sylvain Cormier - FrancoFolies de Spa - Vingt ans de chanson qui pétille

C’est ce mercredi qu’ils déferlent dans le bourg aux jolités, perle bleue des Ardennes belges, ville tranquille aux sources de laquelle les têtes couronnées vinrent se purifier, tant et tellement que l’appellation Spa devint nom commun et synonyme de cure par les eaux. La population passera de 10 591 résidants pas énervés à quelque 100 000 francofous de chanson, et ce sera cinq jours de kermesse qui sent la frite. Comment en est-on arrivé là, s’il vous plaît ? Évocations d’un assidu et témoignage du patron.

Dh.be - «Les Francos, c’est la Mecque de la chanson française»

Du soleil et du rock «made in Belgium» pour ouvrir la scène Proximus des Francofolies de Spa. Joli cadeau pour le 20e anniversaire du Festival.
Pas facile de se lancer dans l’arène le premier. Mais sous les rayons de soleil, des festivaliers qui s’agglutinent au fur et à mesure des minutes et une ville en effervescence pour ce premier jour de fête de la chanson française, Oli F. a su donner le tempo de la 20e édition des Francofolies de Spa. France Bleu - Une chanson pour les 730 employés de Michelin menacés de perdre leur emploi

A l'heure des vacances, le moral est loin d'être au beau fixe chez Michelin à Joué les Tours, où 730 emplois vont disparaître d'ici deux ans. Un salarié vient d'écrire une chanson, avec des paroles très fortes

Nos Enchanteurs - Oh pétard qu’il fait beau avec L’Art à Tatouille

Festen’Oc à Saurat (Ariège), vendredi 12 août,

L’été s’est fait tellement désirer qu’il peut arriver que le gout de la fête, de la danse, l’envie de reprendre en chœur des chansons vous prennent brutalement au corps et au cœur un soir de grosse chaleur… et voilà que l’on vous y prend, rédacteur deNosEnchanteurs, avide de beaux textes, glaneur de talents en éclosion,  à écrire une chronique pour l’Art à Tatouille.  

Nos Enchanteurs - La « douce France » de Charles Trenet

C’est une des années où on lui fait sa fête à Trenet, né il y a cent ans : on ressort, on rénove, on raconte… on colporte aussi des histoires anciennes qui prouvent que les insinuations malveillantes résistent au temps, selon le vieil adage : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose » avec son corollaire, « Il n’y a pas de fumée sans feu » comme ça la boucle est bouclée. Parmi les amalgames plus ou moins calomnieux, il y a le Trenet qui aurait eu des complaisances pendant la guerre avec l’occupant, sous forme de spectacles… 

Les Inrocks - Eric Brunet diffuse une chanson d’extrême droite sur RMC

Le mardi 4 juin dernier, Eric Brunet a diffusé dans son émission sur RMC une chanson d’un ponte nationaliste associant l’immigration au déficit de la sécurité sociale

“Y’a bon ! Y’a bon la sécu, patron ! Y’a bon la sécu, là dis donc !” C’estl’étrange chanson qui a retenti dans l’émission Carrément Brunetdiffusée le mardi 4 juin dernier sur l’antenne de RMC. Avec un accent caricatural africain, elle associe sans équivoque l’immigration au déficit de la sécurité sociale.

15 et 16 juilletTélérama - Lisa LeBlanc, une serial folkeuse aux Francofolies Folk trash, textes ironiques, langue étrange et énergie folle : l'Acadienne Lisa LeBlanc poursuit sa conquête des cœurs français aux Francofolies de la Rochelle. Avis d'ouragan : cette fille-là secoue fort la chanson à texte, et plus encore la pop acidulée qui se déverse sur nos ondes ! Lisa LeBlanc, Acadienne de 22 ans, débarque en France après avoir affolé le Québec, puis les salles parisiennes en mars, avec son « folk trash », improbable mélange de rock et de country. Dès sa sortie, à Montréal, son premier album s'est hissé en haut des ventes. L'été dernier, on l'a même vue chanter à Montréal devant 40 000 personnes ! Ce lundi 15 juillet, elle sera aux Francofolies de La Rochelle.Télérama - Maissiat : “J'aimerais aller jouer au Printemps de Bourges l'an prochain”Considérée comme l'une des révélations de l'année, Maissiat sillonne la France et la Belgique cet été. Nous l'avions rencontrée à Montréal pour la soumettre à notre “Interview festival”.
Le blog de Fred Hidalgo - LÉO FERRÉ, LA VOIX SANS MAÎTRE Avec le temps… on n’oublie rien, de rien ! 
Pour deux générations au moins, depuis les années 1950, trois personnalités ont dominé la chanson française de la tête et des épaules : Georges Brassens, Jacques Brel, Léo Ferré. Ce n’est pas un hasard si une photo les représentant tous trois en pleine discussion, entre demis de bière et paquets de scaferlati bleu et de celtiques, est devenue un poster aussi célèbre que celui de « Che » Guevara, reproduit à des milliers d’exemplaires et fréquemment placardé dans des lieux publics, bibliothèques ou aux comptoirs de bistrot (1). Comme hommes et comme artistes, Brassens, Brel et Ferré ont en commun un certain anticonformisme, une révolte profonde même, propre à soulever les cœurs et les esprits. Et bien sûr, un sens de la mélodie populaire et un art poétique sans lesquels il n’est pas de grande chanson capable de s’inscrire dans la mémoire collective
Nos Enchanteurs - Marie Cherrier, le souffle des grands espaces Il y a bien longtemps que nous n’avions plus de nouvelles discographiques de Marie Cherrier. Un premier album, Ni vue, ni connue, en 2005 ; le second, Alors quoi ?, en 2007. 
Puis plus rien, si ce n’est un Live à la Cigale en 2008. Nous restait en tête la voix gamine (un peu Vanessa Paradis, ne vous déplaise) d’une révoltée pour qui il ne reste 
que Le temps des noyaux – faut faire avec -, une artiste à qui on a souvent accolé l’ombre de Renaud Séchan, tant pour sa façon d’écrire et de chanter, très scandé, 
que pour ses suppliques à l’intéressé. Tant que le chanteur énervant en fut un temps énervé.

L'Humanité - Gérard Pont, patron des Francos: «Il faut préparer les dix ans à venir» 

Alors que s'ouvre la 29e édition des Francofolies de La Rochelle (du 12 au 17 juillet), entretien avec son directeur depuis 10 ans, Gérard Pont, pour qui ce festival doit faire la différence par ses créations originales.

Vous aimez dire qu’un festival, ce doit être des créations 
et des prises de risques. Parmi la centaine de concerts de cette 29e édition, quels sont les spectacles originaux qu’on ne verra qu’aux Francofolies ?

Nos Enchanteurs - Gul de Boa, le densité alliée au fantasque

Lui est de Rouen. Si ce n’est quelques notables percées hors de la Haute-Normandie, il n’est que peu connu, comme beaucoup. Dommage. Ça fait quinze ans qu’il sévit et se vit. Cinquième album déjà. Avec l’esquisse d’un tube sur le précédent mais, vu le sujet, ça ne risquait pas d’alors passer sur les ondes : ça s’appelait Le mari de Carla B. (sur l’album Tut) et ce fut un des petits joyaux de l’anthologie de la chanson sous Sarkozy (style c’est qui le gugusse qui s’incruste sur toutes les photos de Carla B. ?).

______________________________________________________________________
______________________________________________________________________

samedi, 29 juin 2013

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 juin (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Copié Collé - Nicolas Ghetti

L'album de la fin de semaine : Jean Vasca - L'auberge du temps perdu

Les vidéos de la fin de semaine : Alexis HK, Rose et Elodie Frégé

Bien reçu.... merci : L'indigné de Léo Ferré, intégrale studio Barclay 1960-1974, 20 CD Barclay.
_________________________________________

A la une : Bertrand Dicale et le Tour de France

RFI, Bertrand Dicale - La chanson du Tour de France, Musique et cyclisme

Le départ du 100e Tour de France invite à revenir sur l’étonnant patrimoine des chansons célébrant la grande course et les cyclistes. Avec de fortes évolutions, tout comme dans les invitations lancées par le Tour, aux chanteurs.

.... Retrouvez Ces chansons qui font le Tour, la chronique quotidienne de Bertrand Dicale sur cette thématique du 29 juin au 21 juillet sur France Info.

29, 30 juin

RFI - Christophe Maé, du blues et du bleu, Nouvel album, Je veux du bonheur

Ça commence par un cri, son cri du cœur. Dans Je veux du bonheur, Christophe Maé veut faire "la peau à l’hiver", et retrouve les couleurs des musiques du monde qui lui sont chères. Un troisième disque aux thèmes plus mélancoliques, mais fidèle au tempérament positif du chanteur.

RFI - Fauve, voyage au bout d’un groupe, Premier EP, Blizzard

Le collectif parisien Fauve (≠) emballe Internet avec son spoken word à la française et ses vidéos. Alors qu’il vient de sortir Blizzard, un très bel EP de six titres, RFI Musique vous fait découvrir ce groupe de cinq garçons aux mots qui claquent.

RFI - Auren ose tout, Nouvel album, J'ose
 
Le paysage musical français devra désormais compter avec cette nouvelle venue. Auren, jeune découverte à l'expérience certaine, débarque avec un album dont le titre annonce la couleur : J'ose. Et elle ose. Les choix, les multiples facettes, les grandes scènes.
 

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #83 : Sophie Maurin, Jenifer, Elodie Frégé et Sophie Tith

Musiques | Un club chanson spécial télé-réalité, ou presque. Qu'en pensent nos critiques, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama” et Gilles Médioni de “L'Express” ?

28 juin

Culturebox - "Je ne t'en veux plus", l'émouvant message de Celia Reggiani à son père

Celia Reggiani a écrit cette chanson d'un trait, juste après la disparition de son père. Bouleversant de bout en bout, tout en émotion contenue, ce titre peut faire écho auprès de chacun d'entre nous. Et il nous rappelle au passage que l'on écrit encore de la belle chanson française au XXIe siècle. Celia Reggiani a intégré ce petit bijou dans un premier album qu'elle vient d'enregistrer.

Nos Enchanteurs - Jean-Michel Piton, coeur battant !

Le cœur de Jean-Michel Piton continue de battre en musique et son nouveau CD pulse dans la même veine (ou plutôt dans l’artère carotide qui mène à mon cœur) que son précédent. Il se régale toujours à nous émouvoir de la première à la dernière phrase, de la première à la dernière note. Jean-Michel monte et descend la gamme des sentiments avec cette voix ample, ce souffle, ce lyrisme, cette jubilation qui a fait se lever tout le public de Barjac, un soir de juillet 2011.

Charts in France - Elodie Frégé : "Je suis un paradoxe ambulant"

Elodie Frégé a publié lundi son quatrième album, trois ans après avoir nagé en pleine littérature pour devenir "La fille de l'après-midi". L'artiste, révélée en 2003 dans le télé-crochet "Star Academy", revient cette semaine avec treize "Amuse-bouches", treize friandises à consommer sans modération. Comme un prolongement de "La ceinture", Elodie Frégé parle ouvertement de désirs et de pulsions érotiques sans jamais tomber dans la vulgarité. Une frontière mince avec laquelle elle aime jouer. Rencontre.
 
Il est d’un collectif lyonnais, Les Z’Ondits, dont on dit le plus grand bien : NosEnchanteurs a dû tous les passer au crible… Sauf lui. La sortie d’un premier vrai album nous en donne l’occasion. Digipack impeccable au visuel très professionnel, livret à l’avenant, on part en confiance dans ces Transports en commun. Diction précise, presque rare, description, concision, humour parfois au vitriol, y’a pas mal de choses en lui qui peuvent nous rappeler Matthieu Côte ou Frédéric Bobin (tiens, deux autres lyonnais !) même si ce Pierrick ne clone personne.

RFI - Mell, vertige de l’humour, Nouvel album, Relation Cheap

Mell a ajouté une sérieuse part d’ombre à son autodérision et continue de rouler sa bosse. Pour son cinquième album, Relation Cheap, la chanteuse mélange les boîtes à rythmes, des influences venues des années 80 et creuse le sillon d’une chanson alternative très punk.
_______________________________________________

Le clip de la semaine : Sophie Maurin, Far Away

L'album de la semaine : Sophie Maurin
__________________________________________

27 juin

Nos Enchanteurs - Les festivals de juillet 2013

Nos Enchanteurs - « Les Fils de chez ta mère » font la fête à la chanson

Chez ta mère, café associatif culturel, Toulouse, le 23 juin 2013,

Voilà cette chanson/qu’on pourra caresser/car c’est une chanson faite pour s’oublier… (Têtes Raides) oui, faite pour s’oublier le temps d’un concert au moins, oublier notre pays  qui tourne pas rond, oublier les faiseurs de cauchemars, les briseurs de rêves. Merci à ces petits gars de la chanson,  qui  quarante huit heures après la fête de la musique  font encore la fête à la chanson comme on l’aime : joyeuse, tendre, sociale, révoltée, nostalgique.

Nos Enchanteurs - Forum Léo-Ferré, c’est reparti

Avec la chanson pour tout bagage… En fait, ça ne s’est jamais arrêté. Après 12 ans d’activité soutenue, les créateurs et bénévoles de l’association Thank You Ferré, qui ont fait vivre ce lieu unique – une salle dédiée à la chanson non crétinisante, autonome et émancipée des contraintes diverses en étant propriétaire du lieu – ces créateurs animateurs ont cherché une succession, et l’ont trouvée avec « La Chanson pour tout bagage » nouvelle structure associative qui poursuit la belle aventure.

Jacques Higelin, 21 juin 2013, Fête de la musique à Firminy (42),

« La nuit promet d’être belle / Car voici qu´au fond du ciel / Apparaît la lune rousse… »

Place du Breuil, scène face à l’église. « Ça ressemble à une fusée mais ça ne décolle jamais… » remarque celui qui tient la scène, y fait le Jacques. Des milliers de gens face à lui, de tous les âges, même si la plupart des jeunes se tiennent à l’arrière : Higelin est un ovni dans leur culture musicale.

Le Point - La francophonie sauvée par la chanson

L'usage du français se perd petit à petit dans les foyers canadiens, mais pas sur les scènes québécoises ! La preuve aux Francos de Montréal.
.... Plus grand festival de musique francophone au monde, les Francos de Montréal se veulent le reflet de la variété de la chanson française. En marchant le long des scènes en plein air sur la rue Sainte-Catherine, on entend successivement du hip-hop, du rock, de l'électro, de la pop, du reggae... Mais toujours exclusivement en français. "Nous avons des artistes d'une douzaine de pays différents, mais ils chantent uniquement en français. Si les festivaliers entendaient ne serait-ce qu'une chanson dans une autre langue, ils ne comprendraient pas. C'est un festival de musique francophone avant tout !" insiste Laurent Saulnier.

26 juin

RFI - Peter Peter, authentique et sensible, Portrait du musicien montréalais

Les Francos de Montréal nous permettent souvent de mettre un coup de projecteur sur des artistes en devenir. C'est ainsi que le jeune auteur-compositeur montréalais Peter Peter s'est produit lors de la dernière édition, au Club Soda pour un concert en clair-obscur. Rencontre avec ce chanteur québécois fraîchement arrivé de Paris, où il venait de conclure une entente avec Sony France.

Le Nouvel Obs + - Goldman au bac pro : grâce à Jean-Jacques, mes élèves ont enfin eu les faveurs des médias

La semaine dernière, les élèves passant le bac français en filière professionnelle sont tombés sur un sujet comprenant un texte de Jean-Jacques Goldman. Un choix pédagogique largement commenté (ici, et par exemple), qui a le mérite d'attirer pour une fois l'attention sur ce bac spécialisé, explique Laurence Juin, enseignante en lycée professionnel.

Nos Enchanteurs - Balmino en Broc’n'roll

On l’a connu comme chanteur du groupe Khaban (remember Manon…), puis en solo, sous son nom de Balmino : qui l’a déjà entendu n’est pas prêt d’oublier cette voix-là, forte et déchirante (écoutez Je regarde les hommes tomber…). On l’a vu aussi, avec Stéphane Augagneur et Éric Delbouys (des Têtes Raides) se vêtir de la musique rugueuse du bon Tom Waits. Revoici ce trio, renforcé d’Alice Perret, en une autre formation au gros son, Broc. Dans le mot Broc il y a le roc. Et le rock. Voilà le nouveau postulat du lyonnais Stéphane Balmino : un rock’n’roll, en français (mais pas toujours), au son vintage, précieux, comme la recherche d’un millésime idéal, entre Waits et Led Zep’, y coller ses mots musicalement calligraphiés, les fondre dans la puissance des instruments saturés. 

Le Progrès - Patrick Bruel : «La nouveauté, c’est le retour des 15-20 ans»

Patrick Bruel multiplie les rythmes, du rock au rap en passant par la chanson dans une tournée des grandes salles, avec un public renouvelé.

Nos Enchanteurs - Tante Berthe et le music hall

Tante Berthe a une nièce qui fait chanteuse. Tante Berthe est productrice de fruits et légumes qui n’ont jamais connu les horreurs pesticides C’est une Jeanne d’Arc du pays catalan, qui, la fourche et la pioche à la main est partie en croisade pour bouter Monsanto hors de nos potagers. Mais …

Québec Info Musique - Les Hay Babies, trio de jeunes filles talentueuses

..... De leurs voix graves ou claires, elles réussissent de belles harmonies vocales, très agréables à entendre, notamment dans leurs ballades. Leurs compositions sont d'une grande originalité. Et, choix judicieux, elles ont parsemé leur spectacle de très rares chansons anglaises ("Horse On Fire") nous offrant plutôt un large éventail de chansons chiacs telles que "Chu pas une femme à marier", "La Bear song", ou l'hilarante "Obsédée". Elles savent nous entraîner sur une large gamme d'émotions, nous faisant souvent sourire et même rire.

25 juin

France Musique - Le champ de la chanson, avec l'ensemble Alla Francesca

"La chanson, en raison de son action ramassée, réduite en quelques petits couplets, de sa vitesse à profiler une comédie, ou un drame, en quelques minutes, demande une extrême virtuosité de l’interprète. Il n’a pas le temps de se défendre, de se rattraper, comme un comédien qui a deux heures de texte pour réparer ses défaillances. Il n’a pas les répliques de ses camarades pour l’aider à créer l’ambiance, à situer l’action ; il est tout seul à jouer, sans décor, sans atmosphère, sans rien, son drame ou sa farce chantée, il faut donc qu'il ait une véritable science de son texte"
Yvette Gilbert, diseuse de chanson, 1928

Le Huffington Post Québec - FrancoFolies 2013 : à toi, Claude

Il y a deux ans déjà, le monument de la chanson francophone Claude Léveillée nous quittait, mais laissait au Québec tout un lègue de chansons et de textes. En concert de clôture des FrancoFolies de Montréal, de nombreux artistes ont tenu à célébrer l’homme, le pianiste et le poète.

Nos Enchanteurs - Moussu T e lei Jovents : Artémis, leur disque étalon

Quand, après plusieurs écoutes de disques décevants, un peu pâles, convenus, copiés-lissés-collés, arrive un tel album sur la platine, vous cessez toute activité : vous entrez dedans, vous plongez dans les eaux de la Méditerranée. Et plus vous repassez le disque, plus vous allez loin avec eux : dans un monde précis et large à la fois, entre hier et demain, dans une convivialité rare perceptible même dans un enregistrement studio. Dans l’idée qui prédomine ici d’un hommage à la femme, Artémis en figure de proue (déesse de Phocée et protectrice de Marseille, Artémis est tant à la fois la figure de la lutte pour le changement, contre l’exploitation, que l’image de la maternité et de la douceur du foyer).

Nos Enchanteurs - Les Malentendus, bien entendu

Je ne vous dirais pas que la pochette est stylée, non. Si cette rubrique discographique ne s’obligeait, sans exception aucune, d’illustrer chaque article par la pochette du disque, nous ne l’aurions pas fait avec ces Malentendus, tant le visuel est vilain, puéril. Si ce disque est vendu en bacs, il aura du mal à vaincre cet aspect rebutant…

Télérama, Sophie Lehoux - Sophie Maurin

Il y a quelque chose de ludique, de joyeux et même de jouissif dans ce premier album de Sophie Maurin. Un bonheur de chanter et de jouer si éclatant qu'il rejaillit sur celui qui écoute. La surprise est d'autant plus belle que, jusqu'au bout, on aura gardé un brin de méfiance : oui, ses chansons auraient pu verser dans une variété poussiéreuse, convenue et déjà entendue (la pochette n'arrangeant rien) ; mais elles évitent l'écueil par leur élégance et leur « pétillance » (un peu à la manière du Sac de filles, premier disque de Camille, qui, tout en restant sage, esquissait sa future inventivité).

Sophie Maurin est sur Facebook

24 juin

BibliObs (2012) - Johnny, Brassens et Ferré... par Louis Aragon

Dans un numéro de la «NRF» consacré à la littérature et à la chanson, on trouve un trésor: un entretien inédit de 1963 avec Aragon sur la chanson. Extraits.
Contrairement au père Hugo, qui avait interdit aux chansonniers de toucher à ses poèmes («Défense de déposer de la musique au pied de mes vers»), Aragon adorait voir les siens mis en musique, chantés par Brassens, Ferré ou Ferrat.

Télérama - Francos de Montréal : morceaux choisis

On y est ! | Le plus grand festival de chanson francophone se termine. La Grande Sophie, Lisa LeBlanc, Féfé, Rapahel… voici quelques extraits des meilleurs concerts.

Télérama - Francos de Montréal : la folie Fauve, là-bas aussi ?

On y est ! | Le jour même de la sortie de leur premier EP au Québec, le groupe était programmé dans la section “jeunes talents”... Mais le buzz et la musique de Fauve avaient déjà traversé l'Atlantique.

Télérama - Francos de Montréal : Raphael inattendu

On y est ! | A la sortie de son dernier album, à l'automne, il avait annoncé qu'il ne partirait pas en tournée. Huit mois plus tard, on le retrouve à l'affiche d'une dizaine de festivals. Dont les Francos de Montréal. Raphael vient s'y produire dans l'intimité d'un club, jouant la carte de la proximité avec le public.

Télérama - Francos de Montréal : Maissiat s'impose en douceur

On y est ! | Son premier disque, “Tropiques”, a été l'une des bonnes surprises des douze derniers mois en France... Maissiat, encore inconnue au Québec, vient de jouer deux fois aux Francofolies de Montréal.

Télérama - Francos de Montréal : Féfé gagne à l’arraché

On y est ! | Comme beaucoup d'artistes français, Féfé (ex-membre du Saïan Supa Crew) est arrivé inconnu aux 25es Francofolies de Montréal… Il en repart auréolé d'un succès public et critique. Actuellement en tournée, il jouera le 14 octobre à Paris, à l'Olympia.

Télérama - Francos de Montréal : la déflagration Keny Arkana

On y est ! | Les 25e Francofolies de Montréal se sont ouvertes jeudi 13 juin. Parmi les premiers chocs : Keny Arkana. Sans promotion, quelque 800 spectateurs sont venus l'acclamer. L'acclamer ? Le mot est presque faible. Récit.

Nos Enchanteurs - TaParole 2013, le dernier mot

C’est à peu près à l’heure des vêpres que le révérend Morel termine son office dédié à tous les saints amis des femmes et des hommes de bonne compagnie: Saint Emilion, Saint Amour, Saint Chinian, Saint Pourçain, Saint Estèphe, toute la cohorte spiritueuse des raisins de la bonne chère. Saint Nectaire ne doit pas être loin, et Sainte Yorre veille aux crises de foi(e) Il fallait bien cette litanie sacrée pour contrebalancer les menues paillardises dont Gérard Morel et sa guitare qui l’accompagne agrémente son ordinaire, et les mots et les notes de son tour de chant en jongleur rabelaisien, bonhomme et rigolard, matois et narquois, amoureux résolu, envers et contre tout.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Caïman Fu, au lever du jour

Le groupe Caïman Fu roule sa bosse depuis une douzaine d’années dans le paysage musical québécois. La formation, menée par la chanteuse et actrice Isabelle Blais, a sorti récemment un quatrième album, À des miles. Insomniaques volontaires ou adeptes de la courte sieste s’étaient donnés rendez-vous vers 4 heures du matin sur les dunes de Tadoussac pour ce spectacle exceptionnel au lever du soleil lors de ce troisième jour au Festival de la chanson.

___________________________________________________________________
___________________________________________________________________

lundi, 08 avril 2013

Maissiat, Tropiques ( Session Live)


MAISSIAT - TROPIQUES ( Session Live) par 3emebureau