Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 juillet 2017

Avignon #OFF17 : In tempo rubato

samedi, 25 février 2017

Pierre Barouh, Jeanne Cherhal, Albin de la Simone - Le Cabaret de la Dernière Chance

samedi, 18 février 2017

Pierre BAROUH: La dernière interview d'une vie en chansons

dimanche, 01 janvier 2017

Pierre Barouh, Des ronds dans l'eau (Barjac 2012)

samedi, 31 décembre 2016

Le Figaro - Mort de Pierre Barouh: Hallyday et Lelouch lui rendent hommage sur Twitter

VIDÉO - Le décès du parolier et compositeur des chansons Un homme et une femme et La bicyclette a fait réagir de nombreuses personnalités du monde de la culture sur le réseau social.

Il était connu pour avoir écrit «ba da ba da da ba da ba da», les paroles de la bande originale du film Un homme et une femme, sur une musique de Francis Lai. L'auteur-compositeur Pierre Barouh, est décédé mercredi 28 décembre à l'âge de 82 ans à Paris a indiqué son épouse, Atsuko Ushioda. Hospitalisé depuis cinq jours, il «est décédé à la suite d'un infarctus», a-t-elle précisé. Barouh s'était fait un nom notamment pour ses paroles portées par de grands interprètes comme Yves Montand ou Françoise Hardy.

Lire la suite
_______________
_______________

vendredi, 30 décembre 2016

Les 50 ans de Saravah, l'album

Nicole Croisille et Pierre Barouh "Un homme et une femme" (live officiel) | Archive INA

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

Pierre Barouh - Samba saravah

Pierre Barouh chante en duo avec Fernando Barros son interprétation de la samba da bençao, Samba Saravah, accompagnés de Pierre-François Blanchard - Cabaret aux Chansons, Bruxelles, 14 décembre 2013

00:06 Publié dans Vidéo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : barouh, chanon, musique |  Facebook

mercredi, 28 décembre 2016

L'Express - L'auteur-compositeur Pierre Barouh est mort à l'âge de 82 ans

Pierre Barouh, qui était hospitalisé depuis cinq jours à Paris, est mort à la suite d'un infarctus.

Le parolier et compositeur Pierre Barouh, auteur notamment du texte des chansons Un homme et une femme et La bicyclette, est décédé mercredi à l'âge de 82 ans à Paris. Hospitalisé depuis cinq jours, "il est décédé cet après-midi à l'hôpital Cochin à Paris à la suite d'un infarctus", a annoncé sa femme Atsuko Ushioda. 

Lire la suite
_________________
_________________