Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le concert de la fin de semaine : Georges Chelon Première partie La Ferme Théâtre ( Ardèche ) 2 Août 2016

L'album de la fin de semaine : Nicolas Jules, Crève silence (Avignon Off 2017 en chansons)

L'album de la semaine : Elles et Barbara

Le clip de la semaine : Hildebrandt, Les Animals - Avignon Off 2017 en chansons

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

samedi, 08 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la fin de semaine - HK "L'Empire de Papier"

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mercredi, 05 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mardi, 04 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

lundi, 03 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

dimanche, 02 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

Le clip de la fin de semaine - Camille Hardouin, Ma retenue

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

Le concert de la fin de semaine : Le pont des artistes #16 - Paris combo / Soan / Camille Hardouin

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

vendredi, 30 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

Le clip de la fin de semaine - Camille Hardouin, Ma retenue

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

Le concert de la fin de semaine : Le pont des artistes #16 - Paris combo / Soan / Camille Hardouin

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mercredi, 14 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 juin

Les artistes de la semaine : Camille, Gauvain Sers, Les Coquettes, Ottilie [B], Sarah Mikovski

LES COQUETTES

Paris Match - Les Coquettes vont vous conquérir

Elles chantent une féminité irrévérencieuse. Et s’offrent leur premier Olympia.

Depuis deux ans déjà, les Coquettes proposent sur scène une expérience unique. Rien ne ressemble à ce que Juliette, Lola et Marie montrent dans leur spectacle qui mêle humour, chant et chorégraphies millimétrées. C’est drôle, transgressif et surprenant, car derrière le large sourire et les looks colorés, ces trois nanas parlent de sujets qui touchent la société en plein cœur.

OTTILIE [B]

Télérama - Ottilie [B] Passage

.... En 2013, Ottilie [B] avait déjà donné le ton avec un premier album hors normes, aussi crispant qu'intrigant. Celui-ci enfonce le clou — mais nous décrispe un peu. Il se déploie comme une routière ou une carte du Tendre, sur laquelle on se laisse mener au gré d'une voix aventurière — dans laquelle on reconnaît un peu aussi, et logiquement, Claire Diterzi.

BARBARA

Baptiste Vignol - Pour l'amour d'elle

Quelques mois après le formidable hommage d'un ogre à son amie (GÉRARD DEPARDIEU CHANTE BARBARA), ce sont maintenant treize femmes qui, vingt ans après son envol, saluent celle qui incarne la chanson féminine à son zénith..... Par-delà trois ou quatre trous d'air, voilà donc le tribut, le gage d'admiration, d'amour à Barbara qu'il faut se procurer. Tout autre, s'il s'en trouve, paraitra bien pâlot.

SARAH MIKOVSKI

Paroles & Musiques 2017. Sarah Mikovski, le rayon de soleil au fond du bar

« Comment te dire à quel point j’te veux ? » Rivée à son pianet Hohner d’anthologie, Sarah Mikovski est à elle seule un rayon de lumière, de chaleur, comme si elle avait privatisé un bout de l’astre solaire. C’est aussi, sans diplôme ni licence, la solution à tous nos problèmes. Sa chanson est un baume apte à tout guérir. Et d’abord nos vagues à l’âme et nos maux d’amour : « Mon cœur repeint tout en bleu / Pour lui y’a jamais d’problème ».

BABX

C'est déjà ça - Babx, le doux fonceur

Voguant sous son propre label, Bison Bison, depuis 2015, Babx cultive les projets qui viennent du coeur, à l'image de l'album "Ascensions", sorti le 26 mai, né en réaction aux attentats de Paris

CAMILLE

Télérama - Camille, Ouï

Après des années d'exploration musicale, la chanteuse affirme son style, sans rien renier de sa singularité. Et invite à un voyage épuré et charnel, où les chansons se font confessions.

Rançon du succès, et surtout de l'excellence : depuis Le Fil, album choc de 2005 qui avait en partie refondé la chanson française, Camille semble condamnée à surprendre. Imposer chaque fois un monde et un langage.

Le Parisien - La belle rentrée parisienne de Camille

Du bleu plein la tête et des envies de danse dans les pieds, la remuante Camille fait cette semaine sa rentrée parisienne avant d'aller faire danser les festivaliers cet été, de Carhaix à la Rochelle.
Celle qui a si joliment chanté "Paris" dans son premier album, il y a déjà 15 ans, n'a pas caché son plaisir vendredi soir pour son quatrième et dernier concert - complet - à la Cigale, salle du nord de la capitale.

Marianne - Pour la chanteuse Camille, "changer la société ne passera pas par la politique"

Après six ans de silence, Camille sort un nouvel album. Il devait s'intituler "Non", ce sera "Ouï". Et la chanteuse a choisi le tambour pour le faire vibrer. Rencontre avec "une femme qui ne mâche pas ses mots", comme elle le chante.

GAUVAIN SERS

Gauvain Sers - Pourvu

.... S'il n'invente rien (contrairement à Renaud il y a quarante ans), et s'il fait aussi songer à Renan Luce (descendant de la même souche), Gauvain Sers sait incontestablement faire des chansons. Ses mélodies sont simples et ses rimes coulent sans heurt, un peu téléphonées mais parfois malines, quand il incarne, par exemple, la statue de la République (Mon rameau). Aux premiers morceaux, on pourra d'ailleurs sourire, amusés d'entendre une chanson pas trop policée, pas subversive non plus, produite par une multinationale — et promise, sans doute, à un bel avenir commercial. Mais bien vite, on s'en fatiguera.

L'Humanité - Gauvain Sers, un disciple de Renaud

Un registre plein de tendresse qui va droit au cœur, où il rend hommage aux chanteurs qui l’ont inspiré comme Allain Leprest, social aussi, à l’image du titre anti-FN Hénin-Beaumont, ou sociétal (Mon fils est parti au djihad).

Des chansons qui rappellent l’univers de Renaud (qu’il écoutait en boucle enfant), textes sensibles, mélodies simples et délicates, il n’en fallait pas plus au jeune Gauvain Sers (27 ans) pour faire craquer les amoureux de chanson française.

Nos Enchanteurs - Gauvain Sers : des chansons qu’on écoute et qu’on regarde

On croyait l’espèce en « voix » d’extinction, et voilà qu’avec ses 27 balais et son béret de velours, un Gavroche creusois nous balance un album (son premier) qui crée l’événement. La beauté du flacon n’excluant pas l’ivresse, l’écrin est délicieusement illustré par de belles photos du très talentueux Franck Loriou : on se plaira à longuement feuilleter les livrets (deux pour le prix d’un !), palper l’objet avant d’en extraire le nectar.

Culturebox - Jean-Pierre Jeunet réalise le premier clip de l'album de Gauvain Sers

Après un succès grandissant en première partie de Renaud depuis l'automne dernier, Gauvain Sers vient de terminer l'enregistrement de son premier album, dont la sortie est prévue le 9 juin. En avant première, découvrez sur Culturebox le clip de la chanson titre "Pourvu", réalisé par Jean-Pierre Jeunet, avec la participation de Jean-Pierre Darroussin et Gérard Darmon.

Le Parisien - Revivez le concert privé de Gauvain Sers, le petit protégé de Renaud, au «Parisien»

BIOLAY
 

.... Au final, nous restons sur un sentiment mitigé. Le disque s’avère trop long (60 minutes en tout), pas désagréable bien sûr (l’homme a suffisamment de talent et de métier pour ne pas se planter sur toute la ligne), mais manquant de chansons marquantes. Un air de déjà vu-déjà entendu plane sur la platine. L’attente née de la brillante réussite de son ouvrage précédent était-elle trop forte ? Ou l’artiste s’est-il surestimé à vouloir enchaîner si vite ? Le temps fera son œuvre et nous dira quelle place Volver occupera dans la discographie de Benjamin Biolay. Mais dans l’immédiat, le haut du podium reste squatté par La superbe.

mardi, 13 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 juin

Les artistes de la semaine : Camille, Gauvain Sers, Les Coquettes, Ottilie [B], Sarah Mikovski

LES COQUETTES

Paris Match - Les Coquettes vont vous conquérir

Elles chantent une féminité irrévérencieuse. Et s’offrent leur premier Olympia.

Depuis deux ans déjà, les Coquettes proposent sur scène une expérience unique. Rien ne ressemble à ce que Juliette, Lola et Marie montrent dans leur spectacle qui mêle humour, chant et chorégraphies millimétrées. C’est drôle, transgressif et surprenant, car derrière le large sourire et les looks colorés, ces trois nanas parlent de sujets qui touchent la société en plein cœur.

OTTILIE [B]

Télérama - Ottilie [B] Passage

.... En 2013, Ottilie [B] avait déjà donné le ton avec un premier album hors normes, aussi crispant qu'intrigant. Celui-ci enfonce le clou — mais nous décrispe un peu. Il se déploie comme une routière ou une carte du Tendre, sur laquelle on se laisse mener au gré d'une voix aventurière — dans laquelle on reconnaît un peu aussi, et logiquement, Claire Diterzi.

BARBARA

Baptiste Vignol - Pour l'amour d'elle

Quelques mois après le formidable hommage d'un ogre à son amie (GÉRARD DEPARDIEU CHANTE BARBARA), ce sont maintenant treize femmes qui, vingt ans après son envol, saluent celle qui incarne la chanson féminine à son zénith..... Par-delà trois ou quatre trous d'air, voilà donc le tribut, le gage d'admiration, d'amour à Barbara qu'il faut se procurer. Tout autre, s'il s'en trouve, paraitra bien pâlot.

SARAH MIKOVSKI

Paroles & Musiques 2017. Sarah Mikovski, le rayon de soleil au fond du bar

« Comment te dire à quel point j’te veux ? » Rivée à son pianet Hohner d’anthologie, Sarah Mikovski est à elle seule un rayon de lumière, de chaleur, comme si elle avait privatisé un bout de l’astre solaire. C’est aussi, sans diplôme ni licence, la solution à tous nos problèmes. Sa chanson est un baume apte à tout guérir. Et d’abord nos vagues à l’âme et nos maux d’amour : « Mon cœur repeint tout en bleu / Pour lui y’a jamais d’problème ».

BABX

C'est déjà ça - Babx, le doux fonceur

Voguant sous son propre label, Bison Bison, depuis 2015, Babx cultive les projets qui viennent du coeur, à l'image de l'album "Ascensions", sorti le 26 mai, né en réaction aux attentats de Paris

 

CAMILLE

Télérama - Camille, Ouï

Après des années d'exploration musicale, la chanteuse affirme son style, sans rien renier de sa singularité. Et invite à un voyage épuré et charnel, où les chansons se font confessions.

Rançon du succès, et surtout de l'excellence : depuis Le Fil, album choc de 2005 qui avait en partie refondé la chanson française, Camille semble condamnée à surprendre. Imposer chaque fois un monde et un langage.

Le Parisien - La belle rentrée parisienne de Camille

Du bleu plein la tête et des envies de danse dans les pieds, la remuante Camille fait cette semaine sa rentrée parisienne avant d'aller faire danser les festivaliers cet été, de Carhaix à la Rochelle.
Celle qui a si joliment chanté "Paris" dans son premier album, il y a déjà 15 ans, n'a pas caché son plaisir vendredi soir pour son quatrième et dernier concert - complet - à la Cigale, salle du nord de la capitale.

Marianne - Pour la chanteuse Camille, "changer la société ne passera pas par la politique"

Après six ans de silence, Camille sort un nouvel album. Il devait s'intituler "Non", ce sera "Ouï". Et la chanteuse a choisi le tambour pour le faire vibrer. Rencontre avec "une femme qui ne mâche pas ses mots", comme elle le chante.

GAUVAIN SERS

Gauvain Sers - Pourvu

.... S'il n'invente rien (contrairement à Renaud il y a quarante ans), et s'il fait aussi songer à Renan Luce (descendant de la même souche), Gauvain Sers sait incontestablement faire des chansons. Ses mélodies sont simples et ses rimes coulent sans heurt, un peu téléphonées mais parfois malines, quand il incarne, par exemple, la statue de la République (Mon rameau). Aux premiers morceaux, on pourra d'ailleurs sourire, amusés d'entendre une chanson pas trop policée, pas subversive non plus, produite par une multinationale — et promise, sans doute, à un bel avenir commercial. Mais bien vite, on s'en fatiguera.

L'Humanité - Gauvain Sers, un disciple de Renaud

Un registre plein de tendresse qui va droit au cœur, où il rend hommage aux chanteurs qui l’ont inspiré comme Allain Leprest, social aussi, à l’image du titre anti-FN Hénin-Beaumont, ou sociétal (Mon fils est parti au djihad).

Des chansons qui rappellent l’univers de Renaud (qu’il écoutait en boucle enfant), textes sensibles, mélodies simples et délicates, il n’en fallait pas plus au jeune Gauvain Sers (27 ans) pour faire craquer les amoureux de chanson française.

Nos Enchanteurs - Gauvain Sers : des chansons qu’on écoute et qu’on regarde

On croyait l’espèce en « voix » d’extinction, et voilà qu’avec ses 27 balais et son béret de velours, un Gavroche creusois nous balance un album (son premier) qui crée l’événement. La beauté du flacon n’excluant pas l’ivresse, l’écrin est délicieusement illustré par de belles photos du très talentueux Franck Loriou : on se plaira à longuement feuilleter les livrets (deux pour le prix d’un !), palper l’objet avant d’en extraire le nectar.

Culturebox - Jean-Pierre Jeunet réalise le premier clip de l'album de Gauvain Sers

Après un succès grandissant en première partie de Renaud depuis l'automne dernier, Gauvain Sers vient de terminer l'enregistrement de son premier album, dont la sortie est prévue le 9 juin. En avant première, découvrez sur Culturebox le clip de la chanson titre "Pourvu", réalisé par Jean-Pierre Jeunet, avec la participation de Jean-Pierre Darroussin et Gérard Darmon.

Le Parisien - Revivez le concert privé de Gauvain Sers, le petit protégé de Renaud, au «Parisien»

 BIOLAY
 

.... Au final, nous restons sur un sentiment mitigé. Le disque s’avère trop long (60 minutes en tout), pas désagréable bien sûr (l’homme a suffisamment de talent et de métier pour ne pas se planter sur toute la ligne), mais manquant de chansons marquantes. Un air de déjà vu-déjà entendu plane sur la platine. L’attente née de la brillante réussite de son ouvrage précédent était-elle trop forte ? Ou l’artiste s’est-il surestimé à vouloir enchaîner si vite ? Le temps fera son œuvre et nous dira quelle place Volver occupera dans la discographie de Benjamin Biolay. Mais dans l’immédiat, le haut du podium reste squatté par La superbe.

jeudi, 08 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 26 mai au 1er juin

Les artistes de la semaine sont dans le nouveau numéro de Francofans : Martin Luminet, Paris Combo, Matmatah, Eskelina, R.Wan, Boulevard des Airs, Camille Hardouin, Francesca Solleville, Leopoldine HH, Pierre Delorme, Hélène Piris.

L'album de la semaine : Camille Hardouin, Mille bouches

Le clip de la semaine - Léopoldine HH - Blumen im Topf

CAMILLE HARDOUIN

Libé - Camille Hardouin, demoiselle sauvage

La Française sort son premier album, entre chanson poétique et folk tellurique. Un disque illustré par Maya Mihindou qui revient sur cette rencontre.

Les pieds sur les toits. «Camille avait écrit un beau texte après le 13 Novembre, où elle avait tellement besoin de prendre de la hauteur qu’elle y parlait de marcher sur les toits. Certains pieds ont la couleur de l’arbre en bas à droite. Je vois Camille comme une femme sauvage. Ici, elle sort de la forêt. Les corps qui gravitent au niveau du ventre et ceux qui pendent de la tête [de poisson, ndlr], ce sont les gens que l’on aime, que l’on porte et qui nous constituent.»

BOULEVARD DES AIRS

Culturebox - Le groupe Boulevard des Airs savoure son succès en gardant les pieds sur terre

Les membres du groupe français Boulevard des Airs connaissent un succès grandissant. Après les scènes de Tarbes et ses alentours, le groupe remplit aujourd’hui les Zéniths, grâce à ses tubes "Emmène-moi" et "Bruxelles". Soucieux de conserver un lien avec ses racines, le groupe revient chaque année à Pau, pour un concert exceptionnel.

Le Parisien - Revivez le concert privé de Boulevard des Airs au Parisien

Le groupe Boulevard des Airs était en live pour un mini-concert et une interview, ce lundi, en début d'après-midi, au Parisien. Regardez. 

Boulevard des Airs trace sa route. Au fil des mois, elle est de plus en plus grande, large et confortable pour le groupe de neuf musiciens et chanteurs originaires de Tarbes. Le déclic porte le nom d'une autre ville «Bruxelles», titre du dernier album en date du groupe qui les a emmené loin.

ESKELINA

RFI - Eskelina, chaleur nordique

La Suédoise, plus française que jamais, offre un successeur à son remarqué Le matin du pélican. Toujours sous la houlette de Florent Vintrigner et du compositeur Christophe Bastien, son deuxième album La verticale brille par son charme constant et l'interprétation incarnée de la jeune femme.

Et soudain Désordre, chanson sociale et éveilleuse de conscience. C'était il y a exactement un an et demi sur la scène de la finale du prix Moustaki. On y découvrait une chanteuse au nom étrange, (presque) inconnu et à l'accent significatif. Mais aussi une interprète à la force de conviction indéniable qui avait conquis unanimement jury et public. Ce bel élan initial, qui s'est accompagné d'un booking de dates assez conséquent, réclamait une suite logique et attendue.

SOAN

RFI - La vie de Soan

Un an à peine depuis son dernier disque, Soan publie Celui qui aboie, une collection hétéroclite de chansons rock. Dans une ambiance bastringue, l’ancien vainqueur du télé-crochet, la Nouvelle Star, y raconte l’amour, la mort, et sa vie entre les mousses. Un matin pas bien réveillé, Julien Decroix s’est raconté. Sa gouaille a fait le reste...

BRASSENS

Non Fiction - Brassens, le chanteur anti-système

L’ouvrage de Salvador Juan se veut une « contribution d’esthétique sociologique » à l’image de l’étude que Norbert Elias avait consacrée à Mozart . Il s’agit ainsi de mettre les œuvres en rapport avec la société qui les vit, et non pas uniquement avec d’autres œuvres. Georges Brassens, entré dans la mémoire collective, est un « phénomène social en ce sens que son œuvre reflète la société française du XXe siècle et, pour une part, une humanité intemporelle ».

BABX

C'est déjà ça - Babx, le doux fonceur

Voguant sous son propre label, Bison Bison, depuis 2015, Babx cultive les projets qui viennent du coeur, à l'image de l'album "Ascensions", sorti le 26 mai, né en réaction aux attentats de Paris

On parle peu de lui, et pourtant il chevauche de multiples projets. Babx véhicule une force tranquille, limite nonchalante, mais il a baptisé son label du nom d'un animal fonceur, Bison Bison. Sous la suavité de ses compositions bouillonne un volcan électrique. Ainsi va Babx, l'un des artistes les plus intéressants de la scène française, à l'indolence trompeuse. Le 26 mai, il sort un album épuré, né dans la fièvre des attentats de Paris, en novembre 2015. Tour d'horizon de son actualité passée et à venir à l'occasion d'un concert qu'il donnait autour de son album "Cristal Automatique #1", en mars dernier à Saintes.

MARTIN LUMINET

Les chroniques de Mandor - Martin Luminet : interview pour son EP En attendant d'aimer

J’ai vu pour la première fois Martin Luminet il y a quelques mois dans un bar de Tarbes, Le Celtic, dans le cadre du Mégaphone Tour (j’en ai fait une mandorisation là). J’ai très vite apprécié ses chansons. Chansons d’amour désillusionnées à l’extrême, ironiques, tendres et drôles. Un savant mélange extrêmement rare. Il relie « plusieurs chansons » explique-t-il, « qui évoquent un peu la même période, celle où l’on tarde à tomber amoureux soit parce qu’on ne l’a jamais été, soit parce qu’on l’a été très fort et que l’on piétine à l’idée à s’y abandonner de nouveau. »

BARJAC 2017

Nos Enchanteurs - Barjac 2017. Le programme des Rencontres

Nouvelle « tradition » depuis l’an 01 que fut la prime édition de Barjac m’en chante en 2016, le festival, désormais sous la houlette de Jean-Claude Barens, organise ses Rencontres de fin de matinée. Sauf que l’an passé ça se nommait le 11 h 11 et que, cette fois-ci, c’est le 11 h moins 11 : c’est le débattre plus, suggéré l’an passé par notre confrère François Bellart, de NosEnchanteurs. Et c’en est un autre journaliste de notre site, Michel Kemper, qui animera ces précieux moments de dialogue.