Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 juin 2020

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 juin

L'album de la semaine : De Béart à Béart(s)

Les artistes de la semaine : Babx, Hoshi, Dick Rivers/Cabrel, Michèle Bernard, André Fernandez

Le clip de la semaine : Pierre Perret - Les confinis

Le concert de la semaine : Concert démasqué #2 : AnneliSe Roche - Gérard Morel & l'Homme Orchestre Qui l'Accompagne le 18 juin à 20h30

 

GUY BEART

babx,hoshi,dick riverscabrel,michèle bernard,andré fernandez,beart,chanson,chanson francaise,musique

Nos Enchanteurs - Béart, de père en filles

Retour en grâce pour Guy Béart, presque cinq années après son décès ? Un incontestable regain en tout cas. En avant-garde d’une (tant espérée) intégrale, annoncée pour le 4 septembre 2020, voici en effet que nous est donnée l’occasion de (re)découvrir l’auteur-compositeur derrière le chanteur. De quoi faire fi de son image – osons le mot – un chouïa ringarde, pour apprécier sans œillères quelques-unes des 300 chansons qu’il a laissées à la postérité.

RFI - Béart au pluriel, Béart retrouvé

À l'initiative de ses filles, Eve et Emmanuelle, le répertoire de Guy Béart se voit mis à l'honneur grâce à une compilation de reprises de ses chansons, intitulée De Béart à Béart(s), cinq ans après la disparition de l'artiste.

Les béartistes ne l’espéraient plus. Peu à peu, leur idole s’était effacée dans le gris du temps qui passe, de moins en moins présente à la télévision, à la radio et même lorsque l’on allait chercher les sensations d’autrefois chez les disquaires – plus de disques, ou presque. Et voici tout un casting de gloires et de respectabilités qui s’assemblent autour de son nom et de ses chansons – Alain Souchon, Maxime Le Forestier, Julien Clerc, Laurent Voulzy, Christophe, Catherine Ringer, Carla Bruni, Thomas Dutronc, Vincent Delerm, Clara Luciani, Angélique Kidjo, Vianney, Brigitte, Yael Naim, Ismaël Lo, Akhénaton, Raphaël, Pomme, Hollydays...

Madame Figaro - Emmanuelle Béart : "Cet album, c’est tenter de résoudre l’énigme qu’était mon père”

Tout le monde connaît L’Eau vive, mais qu’en est-il des autres chefs-d’œuvre de l’un des plus grands chanteurs et compositeurs de la chanson française, Guy Béart ? Des chansons qui rient du temps et des modes, ciselées avec une poésie extraordinaire que l’on retrouve interprétées dans De Béart à Béart(s) (1) par dix-neuf immenses artistes de tous horizons, dont Alain Souchon, Pomme ou Christophe. Bien plus qu'un hommage, l'écho de cet album se prolongera dans un documentaire (2), en tournage, où Emmanuelle Béart part sur les traces de son père.

Le Parisien - Vianney, Souchon, Yael Naim… ils rendent hommage à Guy Béart dans un disque de reprises

Paru ce vendredi, le double album «De Béart à Béart(s)» qui regroupe une vingtaine d’artistes et rend hommage au troubadour des années 1950 à 1970 est une réussite.

On doit le premier hommage à Guy Béart à… Charles Aznavour. C'est lui qui a « convoqué » Emmanuelle Béart pour lui demander de faire vivre l'œuvre de son père, décédé en septembre 2015 à l'âge de 85 ans. Il lui avait suggéré de concevoir un disque de reprises, il avait choisi « Il n'y a plus d'après » et devait être le premier à enregistrer. Las. Il est décédé quatre jours avant d'entrer en studio, le 1er octobre 2018.

BERTIGNAC

We Culte ! - Louis Bertignac envisage un marathon rock sur Facebook le 21 juin

Musique. Le 21 juin pour la Fête de la Musique, le chanteur-guitariste Louis Bertignac va se lancer dans un marathon rock sur Facebook, où il prévoit d’interpréter ses chansons, des morceaux de Téléphone mais aussi des reprises des Stones ou des Beatles.

Louis Bertignac: “J’ai fait des lives sur ma page Facebook pendant le confinement, et c’est vachement bien, j’arrive à avoir un super son, je m’éclate, ça m’a aidé à supporter tout ça et les gens sont hyper-contents, se sont accrochés, avec parfois 100.000 vues”…

COVID

Nos Enchanteurs - Concerts confinés et déconfinés de juin

En juin cohabitent les concerts retransmis via les écrans et timidement, quelques concerts en spectacle vivant. Beaucoup de salles, trop petites, ne peuvent pas assurer les mesures de distanciation et craignent pour leur public… Ce qui se comprend tout à fait dans l’incertitude où nous nous trouvons. Pourtant l’appétit de musique, de chansons, de convivialité est tout aussi grand…

HOSHI

Le Parisien - Le chanteuse Hoshi : « II fallait que je me libère »

La jeune chanteuse, révélée par «La Marinière», a sorti vendredi son deuxième album, le très personnel «Sommeil Levant». Confidences.

« C'est comme si j'avais gardé mon bébé deux mois de plus dans mon ventre. J'ai vraiment hâte qu'il sorte », rit-elle. C'est enfin le jour J pour Hoshi. « Sommeil levant », son deuxième album, qui devait sortir le 26 mars, a été dévoilé ce vendredi et pris la tête des ventes sur iTunes et Amazon. Après avoir fait une apparition tonitruante en 2017 avec « Ta Marinière » et vendu 200 000 exemplaires de l'album « Il suffit d'y croire », la chanteuse de 23 ans mise gros sur son successeur, plus varié, mieux produit, plus mature et personnel.

DICK RIVERS ET CABREL

Nos Enchanteurs - Cabrel et Rivers célèbrent la musique qu’ils aiment

S’il est un disque que nous n’attendions pas, c’est bien celui-là : il en est d’autant plus sympathique à nos oreilles, témoin qu’il est d’une lointaine et furtive tournée. Il y a sans doute plusieurs manières d’envisager cet album. J’ai lu à son propos que « Francis Cabrel rend hommage à Dick Rivers ». On peut tout autant dire que Dick rend hommage à Francis. Mieux encore, que ces deux-là rendent hommage au rock’n'roll, ce sera plus simple et tout aussi vrai.

BABX

RFI - Babx : voyage au bout de la solitude

En 2017, Babx s’est auto-confiné dans son appartement de Belleville pour donner naissance, de façon charnelle, à un disque "solo", Les Saisons Volatiles. En a résulté un bouquet de belles chansons sur le temps qui passe, et un film magique. Le chanteur a attendu le moment propice pour les livrer au public… Offerte en plein confinement, sa création hybride a distillé ses lumières et sa poésie consolatrice.

Il est arrivé sans crier gare, à pas-de-loup, en un chuchotement, tel un papillon au milieu du chaos, un phare à la lueur salvatrice, pour tisser sa toile de mots-images, d’accords-éclats de soleil, de notes en pluie de piano, semées sur nos mondes confinés… Le 24 avril dernier, sans préavis, un simple mail de son attaché de presse annonçait la sortie des Saisons volatiles de Babx, nouvel album-univers ici offert, accompagné d’un film de 24 minutes, réalisé en duo par Yvan Schreck et le chanteur : une pépite poétique, une architecture fine d’images magiques, où se croisent, dans une pièce, des climats, des nuages, des danseuses chinoises, un piano comme un vaisseau... et un homme seul à sa fenêtre, les yeux rivés sur l’extérieur – des arbres à foison, un terrain de basket, sur lequel s’étire le ballet des saison

MICHELE BERNARD

Nos Enchanteurs - Michèle Bernard ouvre son carnet de poèmes

Michèle Bernard est familière du cadeau : régulièrement la chanteuse ouvre ses carnets de poèmes, qu’elle a nombreux, pour partager son goût pour les mots des autres, ceux qu’elle met ensuite en notes. Chacun de ses albums compte un poème mis en musique. Mots velours ou mots cinglants, l’offrande est précieuse. Un quasi rituel pour une artiste venue à la chanson par le théâtre et qui depuis quarante ans poursuit une voie singulière. « La poésie, c’est là où je vais me ressourcer dès que je dois écrire » assure-t-elle en guise de recette, elle qui plus de 300 chansons à son actif.
 
ANDRE FERNANDEZ
 
Nos Enchanteurs - André Fernandez, autre format de la chanson
 
Durant une dizaine d’années et si ce n’est l’animation comme chanteur-batteur-guitariste de plusieurs formations rock en région parisienne, il ne fut que parolier et/ou compositeur pour différentes maisons d’éditions. On lui doit entre autre des collaborations avec les chanteurs québécois Jean-Sébastien Lavoie (sur son premier album, en 2004) et Roch Voisine.

jeudi, 30 avril 2020

Babx - Les Saisons Volatiles

Babx offre son dernier album "Les Saisons Volatiles" - un « film-album » co-réalisé avec Yvan Schreck - jusqu’au déconfinement.

vendredi, 05 octobre 2018

Babx et son album "Les saisons volatiles" : L’heure d’été

samedi, 15 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le concert de la fin de semaine : Georges Chelon Première partie La Ferme Théâtre ( Ardèche ) 2 Août 2016

L'album de la fin de semaine : Nicolas Jules, Crève silence (Avignon Off 2017 en chansons)

L'album de la semaine : Elles et Barbara

Le clip de la semaine : Hildebrandt, Les Animals - Avignon Off 2017 en chansons

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

samedi, 08 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la fin de semaine - HK "L'Empire de Papier"

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mercredi, 05 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

mardi, 04 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

lundi, 03 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le clip de la semaine : Lavilliers, Croisières méditeranéennes

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

dimanche, 02 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

Le clip de la fin de semaine - Camille Hardouin, Ma retenue

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

Le concert de la fin de semaine : Le pont des artistes #16 - Paris combo / Soan / Camille Hardouin

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

vendredi, 30 juin 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

Les artistes de l'été : Georges Chelon et Barbara

Les artistes de la semaine : Circé Deslandes, Monsieur Lune, Anita Farmine....

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

Le clip de la fin de semaine - Camille Hardouin, Ma retenue

L'album de la semaine : Monsieur Lune, Un Renaud pour moi tout seul

Le concert de la fin de semaine : Le pont des artistes #16 - Paris combo / Soan / Camille Hardouin

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.