Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 mars 2016

Arman Méliès fait son «Live»

Le chanteur-compositeur est venu dans le studio de Figaro TV nous interpréter quelques extraits de son sixième album, «Vertigone», et répondre aux questions d'Olivier Nuc.

dimanche, 28 février 2016

L'actualité de la chanson française du 15 au 29 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Arman Méliès - Constamment Je Brûle

Le clip de la semaine - Clarika - Je ne te dirai pas

Les vidéos de la semaine : tous les candidats à la finale du prix Georges Moustaki 2016

A la une

Hexagone - Claire Sabbagh, retour sur scène

Claire Sabbagh est une artiste lyonnaise qui s’est fait connaître par un premier EP en 2010. Il a fallu attendre 2015 pour qu’elle sorte son premier album. Entre temps, il s’est passé beaucoup de choses dans sa vie qu’elle raconte ici pour Hexagone. En mars, elle sera deux fois sur une scène lyonnaise à commencer par une sortie de résidence à A Thou Bout d’Chant, puis, à l’occasion d’un concert dans le cadre du festival des Chants de Mars. Deux de ses programmateurs avaient présenté récemment ce festival pour Hexagone. Comme je l’avais signalé, certains concerts risquaient d’être très vite complets. C’est ce qui s’est déjà produit pour Miossec et GiedRé. Ca ne va pas tarder certainement pour d’autres dates. Un conseil : lyonnaises et lyonnais, réservez !

Nos Enchanteurs - Clarika, message cardiaque

On ne cherche plus depuis longtemps ce qui diffère d’un album l’autre chez Clarika, en quoi le nouveau disque est préférable au précédent. Nous sommes avec elle très haut dans l’art de la chanson. Ce qui diffère ici, c’est cette thématique, cette fois-ci très personnelle, de la rupture. Nous savions beaucoup de choses d’elle, mais pas de façon si intime. Même son désir, jadis, d’être porte-savon dans le vestiaire des garçons ne la mettait pas autant à nu.

27 au 29 février

RFI - Clarika à cœur vaillant - Nouvel album, De quoi faire battre mon cœur

Les ruptures amoureuses, aussi douloureuses soient-elles, peuvent engendrer de très grandes chansons. De quoi faire battre mon cœur, le septième album de Clarika, en est la preuve étincelante. C'est un disque intense, déchirant et happant. Qu'il arrive aux oreilles du plus grand nombre ne serait donc que justice.

Nos Enchanteurs - 6e Prix Moustaki : à vos marques, prêts ? Votez !

Ils furent près de cent cinquante au départ, à postuler. Deux longues séances de travail ont permis d’en retenir vingt-deux. Sur lesquels le jury vient d’en retenir sept : voici donc celles et ceux qui concourront pour le prix Georges-Moustaki, 6e du nom, un prix singulier qui ne cesse de gagner en réputation et où – c’est assez exceptionnel pour être signalé – même un artiste dit en émergence peut s’adjuger le trophée.

21 au 26 février

Hexagone - Détours de chant : Grand K ! d’un festival XXElles avec Ben Mazué

Détours de chant (la suite). Sur l’article précédent, je te faisais un retour sur mes quatre concerts des deux premiers jours. Là, on continue sur les vendredi, samedi et dimanche de la première semaine mais j’ai déjà réduit le braquet : un seul concert par jour. Et à nouveau de l’éclectisme, de la qualité et la présence d’un nombreux public.

Dora Mars en vol libre, Rédigé par Claude Fèvre

19 février 2016, Sandra Bourguet en solo, Dessine-moi un avion. Accompagnement artistique, Eric Saint Antonin. Mise en scène, Fabrice Guerin. Sortie de résidence, Centre Culturel Alban Minville (Toulouse)

Avouons qu’elle est bien inspirée Sandra Bourguet de s’offrir un si joli nom inspiré par une autre Dora Mars, née sous la plume de l’auteur toulousain Franck Giroud et le dessin de Cyril Bonin. Aventureuse, romantique, le personnage a de quoi ouvrir grand les portes de l’imaginaire.

Hexagone - Sendak : « La scène m’a aidé à m’accepter dans mes forces et mes faiblesses »

J’ai fait la connaissance de Sendak, chanteur/musicien/auteur/compositeur qui prépare son premier EP, Ocelot, sur les recommandations d’un ami. J’ai d’abord écouté son SoundClound, mais ce sont ses sessions acoustiques qui m’ont frappée. La sensibilité avec laquelle il chante m’a sauté aux yeux. Il enjolive les mots et leur donne une chaleur, une profondeur. Se lançant tout juste dans une campagne de financement participatif, j’ai voulu en savoir plus sur cet artiste. Il m’a ouvert les portes de son univers, me révélant toute sa richesse mais aussi ses faiblesses. Preuve qu’un artiste est celui qui réceptionne l’humanité, la retransmet selon son angle de vue pour en révéler toute sa beauté et sa complexité. Pas toujours des plus démonstratifs au premier abord, mais généreux avant tout. À défaut d’avoir le privilège de rencontrer Sendak de visu, nous avons conversé pendant près de deux heures autour de ses créations. Un échange des plus intéressants qu’Hexagone vous invite à découvrir.

Télérama - Clarika, De quoi faire battre mon coeur

Le ton plus grave, l'écriture aussi poétique et mordante : un poignard plongé dans le coeur, Clarika chante vrai. Et retrouve sa flamme.

Milieu des années 1990. Bien avant ­Camille ou Cherhal, une jeune femme bouscule la chanson par la modernité de son écriture, sa manière singulière de faire surgir une ironie mordante ou une poésie poignante du vocabulaire le plus simple. Non, ça s'peut pas se hisse au palmarès des plus belles chansons d'amour. « Ça s'peut pas que ça dure toujours, ça s'peut pas... C'est trop fort, c'est trop pur, notre amour, là. » La chanson disait vrai. Le temps a passé, et l'amour aussi, à en croire ce septième album marqué par la séparation. 

C'est déjà ça - Ludéal sur "Pluton": chic planète

Deux ans après le somptueux "Paon d'or", le trop discret Ludéal récidive et nous embarque pour "Pluton", quatrième album où la classe le dispute à l'inspiration, où l'espace est habité par des mélodies spectrales, où l'amour, la mort et leurs enfants dégagent une chaleur élégante jusqu'à envoutante

C'est déjà ça - Alors chante!: riche affiche pour la trentième édition

Chassées par la ville de Montauban, les "Francos du sud" prennent leurs quartiers à Castelsarrasin, biotope de Pierre Perret qui ouvrira la première soirée d'une 30e édition pantagruélique avec 50 artistes. Vianney, Thomas Dutronc, Thiéfaine, Youssoupha, La Grande Sophie, Yves Jamait, Alexis Hk et plein d'autres défileront en Tarn-et-Garonne du 4 au 7 mai prochains

C'est déjà ça - Le troisième album solo de Magyd Cherfi est en route... mais après le livre

L'auteur-chanteur de Zebda vient de terminer les maquettes de "Catégorie reine", son troisième disque solo. Il fait l'objet d'un financement participatif. Premier titre à l'écoute...

Froggy's Delight - Pierre Lebelâge, Interview  (Montreuil)  janvier 2016

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années : on pourrait appliquer cette citation au chanteur Pierre Lebelâge, 30 ans, jeune pousse grandie sur un terrain doublement fertile (mélange de chanson à texte exigeante et de mélodies pop 60’s), dont les premiers fruits s’avèrent particulièrement goûteux. On a déjà dit le bien qu’on pensait de son album inaugural, Babel. On l’a ensuite vu en concert (son premier en tête d’affiche) le 20 juin 2015 au Forum Léo Ferré, et gardé à l’œil depuis. Alors qu’il continue les premières parties de prestige (Philippe Torreton et Jean Guidoni, excusez du peu), il fourbit ses armes pour sa deuxième grosse date : le vendredi 19 février prochain, dans la mythique salle des Trois Baudets, chère à l’écurie Canetti (dont Brassens, son maître à penser). Lebelâge lui, fait partie de l’équipe Tacet – la très respectable maison de disque du regretté Allain Leprest – et il a de qui tenir… avec ce petit supplément de soleil dans la voix (il vient du Sud) et dans les compos (biberonné aux Beatles), qui font sa singularité.

19 et 20 février

Norbert Gabriel - Agnès Collet Gétoufo II

Elle écrit avec la plume ironico-caustique façon Boris Vian, des portraits gentiment féroces, tendrement cruels, selon votre approche de l’autodérision, faites votre choix. C’est le défilé d’une série de personnages bigarrés, une fantasia humaine à dominante féminine dans sa quête assidue du tube qui la propulsera en haut de l’affiche, mais j’t’en fiche, le chemin est biscornu, plein d’impasses. Mais c’est le chemin… Faut-il rapper, rocker, moduler lyrique, slamer ou susurrer, tout y passe. Toujours en équilibre sur le fil, jamais méchamment ridicule, il y a toujours une touche de convivialité amusée dans cette mini musicale comédie.

Nos Enchanteurs - Dimoné, honneur de casting !

Partager l’art nerveux, saccadé et amoureux de Dimoné est expérience enviable. Associer nos voix à la sienne dans des chansons si intimes, si intérieures… Rarement le créateur des Narcisses n’aura connu telle proposition que celle-ci. Une captation vidéo nous proposera sans doute un jour quelques extraits de ce concert forcément collector où neuf adolescents de la Maîtrise de la Loire ont eu la chance de se parer d’un peu de Dimoné, de faire sinon jeu égal avec lui au moins singulier compagnonnage en des conditions professionnelles, sur une scène idéale. Convenez que c’est bien mieux qu’un selfie avec l’idole.

Hexagone - Pierre Lebelâge fête la sortie de son premier album « Babel », aux Trois Baudets

Pierre Lebelâge, je l’ai découvert d’abord avec son album que quelques chroniqueurs avaient signalé avec enthousiasme réjouissant. Je l’ai vu ensuite sur la scène d’A Thou Bout d’Chant à Lyon. Il est rare, surtout chez un tout jeune artiste, de trouver tout de suite une telle concordance dans la réussite de l’album et de la scène. J’avais beaucoup de questions à lui poser et, à la veille de 2 beaux rendez-vous sur les scènes parisiennes, il a accepté d’y répondre…

Télérama - Eskelina, chanteuse franco-folk

Voix claire et guitare sous les doigts, la jeune Suédoise enchantait avec les chansons des autres. Elle a désormais les siennes. Du sur-mesure à découvrir sur disque et sur scène.

18 février

Norbert Gabriel - Mec, le spectacle…

Ovation debout pour Philippe Torreton et Edward Perraud à La Cigale qui a fait le plein pour partager les vers de Leprest , servis avec générosité, envoyés comme un direct au cœur par un boxeur du verbe, un enragé de la vie, Torreton est un athlète de la scène, Leprestophile passionné..... La soirée a commencé avec Pierre Lebelâge, pour 4 chansons en lever de rideau. Malgré la perturbation de quelques arrivées tardives de spectateurs, placés dans les premiers rangs, la salle est vite captivée, Pierre Lebelâge seul avec sa guitare, n’a pas changé grand chose depuis ses premières apparitions en scène, et pourtant il y a quelque chose de plus.

L'Humanité - Philippe Torreton et Edward Perraud, un frissonnant cœur à cœur avec Leprest

Outre Cyrano de Bergerac qu’il joue au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, Philippe Torreton présente à la Cigale, avec le maître rythmicien, le CD Mec !. Sublime hommage à Allain Leprest et sa poésie de la lucidité.

Le 11 septembre 2015, le temps se suspendit, tandis que Philippe Torreton et Edward Perraud faisaient offrande d’un miracle de poésie. C’était à l’espace des Amis de l’Huma, lors de la Fête de l’Humanité. Le comédien et le musicien déclinèrent dix-neuf titres d’Allain Leprest, dans le cadre de leur spectacle baptisé du nom de la bouleversante chanson, Mec !. Malgré l’environnement impétueux de la Fête qui battait son plein, l’auditoire se laissa captiver, happer, par le subtil hommage à l’ami Leprest.

16 et 17 février

Nos Enchanteurs - Joulik, le tour du monde en quatre-vingts minutes

Le Petit Duc, Aix-en-Provence, 23 janvier 2016,

Et quelques minutes de bonus ! Une fois encore la programmation du Petit Duc nous fait voyager, avec ce jeune groupe à la géométrie variable (actuellement un trio), Joulik. Ceux qui déjà regrettent l’arrêt du groupe Bratsch se souviennent de leur chanson dont le titre russe peut se traduire approximativement  par « chenapan».

Norbert Gabriel - Mère agitée, Ann’Clair

C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante à la vie et à l’amour, quand les temps sont difficiles. Toutefois, tant qu’il y a de vie, y a de l’espoir, et avec l’homme que j’aime, messieurs, vous avez des indices et des pistes pour tenter de conquérir cette mère agitée femme sauvage, qui n’est pas née pour être sage.

15 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le feu d'Arman Méliès

Sorti en octobre 2015, VERTIGONE est un grand disque ardent, sauvage, mais tendu avec précision, telle une corde au-dessus d'un lac de laves sur laquelle un funambule aurait à tenter une traversée. Impitoyable et calme, conçu comme on tresse une natte, chaque chanson s'enlaçant aux flammes qui la précèdent, c'est un tableau incandescent, plein de sourdes conspirations, que viennent lécher de longs solos de sax qui tournoient, lentement, avant que la voix claire et féline d'Arman Méliès ne s'échauffe et brûle en lumineux cataclysmes.

RFI - Les Victoires de la Musique 2016, Le triomphe de Vianney et Yael Naim

Un palmarès qui se répète comme en proie à d'étranges bugs (Johnny Hallyday, Les Innocents), le sacre d'un label indépendant (Vianney et Yael Naim), Louane curieusement couronnée, le nouveau doublé de Christine and The Queens mais dans des catégories moins prisées. Voilà ce qu'on peut retenir de cette 31e édition des Victoires de la musique.

Chloé Lacan en trio, la pêche au bonheur, Rédigé par Claude Fèvre

Quand vos albums ont pour titre « Plaisirs solitaires » puis « Ménage à trois », on ne peut pas dire que vous soyez ambigüe, que vous n’affichiez pas d’emblée la couleur, le ton… Et pourtant, s’il est bien question d’amour- le plus souvent avec un grand A, ici pas d’amourette lénifiante - on ne saurait se méprendre bien longtemps.

C’est de l’amour que l’on devine douloureux. Souvent. Celui que l’on cherche en vain, celui qui invite au voyage, celui, nostalgique, qui nous lie à l’enfance - un petit tour en méditerranée - celui qui se noie dans l’alcool, au temps désespéré des amours adolescentes. Celui aussi que l’on vend. On voit se dessiner alors, sur fond de parking, de zone urbaine et de poids lourds, un personnage, une petite sœur venue d’Ukraine, une petite sœur d’amour de l’émouvante Tatiana de Frédéric Bobin.

Hexagone - Lise Martin, mettre au monde cette étoile qui danse

« Je suis née le 8 décembre 1984. Le jour de l’immaculée conception » raconte avec un large sourire Lise Martin. Le genre de hasard du calendrier que sa grand-mère regardait avec bonheur, confie-t-elle. Tout commence dans l’Allier, dans la commune de Saint-Menoux. Jusque-là, que du banal mais le banal tombe quand je t’apprends que Lise voit le jour à la maison. Au foyer. Genre à l’ancienne parce que ses parents « étaient un peu des hippies. » Devancée d’un an par sa sœur Soizic, Lise arrive en numéro 2 dans une famille de cinq mouflets. Quatre filles et un garçon. Il devait y avoir bien de l’occupation dans cette maison non loin de Vichy et de Moulins.

Nos Enchanteurs - Manu Lods, pigeon, hirondelle et tourtereaux

C’est pas qu’il soit né de la cuisse de Font & Val, mais c’est tout comme, lui qui fit longtemps leurs premières parties à l’orée des années quatre-vingt dix, puis fut un temps coursier à Charlie-Hebdo avant d’écrire dedans. Est-ce de ce temps que Manu Lods a gardé par capillarité un timbre qui n’est pas sans faire songer à Philippe Val ? Ça vous saute plus encore aux tympans quand vous écoutez Le pigeon du 11 janvier, une chanson sur ce fameux jour d’après massacre, de concorde nationale (« Tout l’monde portait le même prénom ce jour-là dans la rue / Entre République et Nation c’était du jamais vu ») et d’un pigeon sans doute anar qui s’en va chier sur l’épaule présidentielle, pour faire marrer les rescapés de Charlie, Luz et Pelloux au premier plan, Lods juste derrière.

12 février 2016, Quévin Noguès, Archibald, solo textes, chant, guitare (et quantité d’autres sons en boucles !) le Bijou, Toulouse

Le spectacle d’Archibald commence sur la célèbre invitation de Charles Baudelaire à l’ivresse. Il le déclame, verre en main, en parcourant la salle. Il plante ses regards dans le nôtre. Un sourire conquérant éclaire son visage. Il ne le quittera guère.

vendredi, 26 février 2016

Le clip de la fin de semaine - Arman Méliès - Constamment Je Brûle

mardi, 23 février 2016

Alcaline, le Concert : Arman Méliès - Constamment je brûle en live

lundi, 02 novembre 2015

L'actualité de la chanson du 19 octobre au 2 novembre (mise à jour)

Le clip de la semaine - Arlt, Nue comme la main

L'album de la semaine : Arlt, Deableries

Les vidéos du jour : Leonid puis Romain Gary en concert à Lyon ; Arlt pour leur nouvel album Deableries. A partir de vendredi et jusqu'à lundi avec tous les candidats à la finale de Vive la Reprise du 2 novembre

A la une

Hexagone - Gérard Morel, président du Centre de la Chanson

Gérard Morel, bien connu en tant qu’artiste est aussi le président du Centre de la Chanson. Il était récemment de passage à Lyon pour deux spectacles à A Thou Bout d’Chant. J’en ai profité pour le rencontrer et l’interroger sur le tremplin Vive la reprise qu’organise le Centre de la Chanson. Les sélections pour la finale se sont déroulées à Lyon, Toulouse et Paris. Les qualifiés sont donc Anissa et Sarah Mikovski pour Lyon ; Gauvain Sers, Danny Buckton Trio, Zoé Malouvet et Geneviève Morissette pour Paris, Guilam et Au creux de l’A pour Toulouse. La finale aura lieu à Paris le 2 novembre.

30 et 31 octobre, 1er et 2 novembre

Encéphalogramme du spectateur - Ce que le temps a donné à l’homme

Réalisation: Sandrine Bonnaire / Durée: 52 minutes

Prix du meilleur documentaire musical de création 2015 aux États généraux du film documentaire – Lussas « Le Prix SACEM du Meilleur Documentaire Musical de Création vient d’être décerné lors des États généraux du film documentaire à Lussas (16-22 août 2015) au documentaire »Ce que le temps a donné à l’homme », un portrait intime et sensible de Jacques Higelin réalisé par Sandrine Bonnaire, coproduit par ARTE France et ADL TV Production, diffusé le 1er novembre 2015 »

En replay sur Arte+7

Carmen Maria Vega : 31 ans, dix ans de scène et une biographie

Alors qu'elle fait vibrer le tout Paris avec la comédie musicale Mistinguett, la chanteuse Carmen Maria Vega est aujourd'hui le personnage principal de sa biographie officielle ! Tombé sous le charme de l'artiste prolifique, le jeune auteur Pierre-Yves Paris, signe cet ouvrage documenté de 450 photos. Entre deux revues, la chanteuse est chez elle à Lyon pour dédicacer le livre.

28 et 29 octobre

Les Inrocks - Arlt : regardez “Le Diable” en exclu

Le nouveau clip de Arlt en exclu, pour accompagner l’entretien croisé Arlt/Betrand Belin.

Il est sorti mi-octobre, le nouvel album d’Arlt. Filmée à ras de terre, avec des petits animaux inquiétants et l’esprit malin qui rôde, la vidéo en exclu de Le Diable se regardera en lisant l’entretien croisé entre Sing Sing (chanteur-guitariste de Arlt) et Bertrand Belin, ici, et dans Les Inrocks de cette semaine.

C'est déjà ça - Georges, Alexis et nous

Depuis un an et après quatre albums studio (+ un live), Alexis HK a entrepris d'aller chanter Brassens, en disciple frondeur et chaleureux. "Georges et moi" est un succès public impressionnant et les dates de tournée courent jusque mai prochain. Au milieu de ce marathon jubilatoire, l'artiste présente six titres sobres et luxuriants. Comme Tonton.

Le blog du doigt dans l'oeil - Gens du Québec, Céline Faucher…

Vous croyez tout savoir sur le Québec, et ses « chansonnistes » depuis Félix Leclerc, Aglaé, aux derniers arrivés, de tous ses gens à voix et accents tellement pittoresques qu’on en oublie un peu le fond depuis que Charlebois a mis le joual dans ses couplets, on retient plus souvent le jeu de mots que le jeu des idées.

Le spectacle de Céline Faucher pourrait se sous-titrer : « Chroniques d’un pays qui chante ses héros du quotidien pour en faire ses légendes »

Nos Enchanteurs - Catherine Ribeiro : retour aux années Alpes

Ça nous parle d’un temps que les plus jeunes ne peuvent pas connaître… A cette époque-là, Colette Magny, grande gueule et immense chanteuse, disait d’elle : « Dans la famille coup de poing, Ferré c’est le père, Ribeiro la fille, Lavilliers le fils. Et moi la mère ! »

Intéressons-nous à la fille, à l’occasion de la sortie d’un coffret inespéré rassemblant les neuf albums originaux de Catherine Ribeiro + Alpes, de 1969 à 1980. A savoir l’après 68, la décennie des années soixante-dix, où tout semblait possible. Où on faisait comme si tout l’était.

Hexagone - Nicolas Jules, Une Blackroom pour moi tout seul : Première !

Il est des projets que tu mûris longtemps, savamment. Tu prends le temps, tu les observes sous toutes leurs coutures, tu les savoures, les pèses, les soupèses. Tu t’interroges à l’infini et tu doutes. Ne manque-t-il pas d’un peu de ça, n’ai-je pas trop exagéré là-dessus ? Et au bout du bout, tu trouves ta formule, proche ou éloignée de ce que tu avais imaginé primitivement. Et puis, il y a des concepts, des projets qui s’imposent d’eux-mêmes. Ils s’improvisent, s’invitent dans ton carnaval d’idées. Comme ça. Sans y être priés. Ça déboule, ça frappe à ta porte et ça s’installe dans ton fauteuil. Ouais, c’est ça qui s’est passé pour Une Blackroom pour moi tout seul.

C'est déjà ça - Méliès, vertiges de l'Arman

A l'ombre des poids lourds qui déboulent cet automne, il avance le plus beau disque de la saison (de l'année?): Arman Méliès y trouve le parfait équilibre entre lyrisme et intimisme, guitares et claviers, pop et folk pour neuf chansons-chevauchées impressionnantes.

Nos Enchanteurs - Babel, le souffle épique de l’électro

La pochette de cet album 5 titres se veut minimaliste pour évoquer le groupe des quatre. Et pourtant pour peu que vous vous penchiez sur leur dossier, vous découvrez que leur passage en scène est tout sauf a minima. De la passion, de l’excès, de l’énergie, de l’action pour conquérir les grandes scènes. Un public jeune et debout se déchaîne devant eux  et c’est pour lui qu’ils écrivent. A rebours de nos petits lieux intimes où s’invite le plus souvent la Chanson. Alors, on se réjouit – vraiment on se réjouit ! – et malgré l’ambigüité des  titres franco-anglais que l’auteur, Sébastien Rousselet, écrive en français. C’est là ce qui vaut au groupe d’être invité par la FédéChansons en novembre prochain.

Libé - Arlt, les charmes du palais

Pour la sortie de «Deableries», rencontre avec le duo qui élabore ses jongleries poétiques à partir des sonorités insolites de la langue française, au gré de splendides compositions minimalistes.

Chez Arlt, tout commence toujours dans la bouche. Tout naît d’abord entre le fond de la langue et le haut du palais, là où les vibrations des cordes (vocales) deviennent bruits (de bouches), phonèmes, éventuellement mots, énoncés et poésie - s’il faut vraiment mettre un nom sur ces phrases en boucle et en cadence qui sont la marque de fabrique du groupe. Le sens vient après, parfois, si c’est absolument nécessaire. Ainsi, de prime abord, le nom du duo se dit moins qu’il se lit. Eloïse Decazes et Florian Caschera, dit Sing Sing, ont certainement dû répondre des dizaines de fois à la question concernant ce choix incertain mais ne rechignent pas à nous en livrer le secret : on est sûr de déraper en le disant.

26 et 27 octobre

L'Humanité - Jacques Higelin, mémoires d’un libre chanteur

À l’occasion de ses 75 ans et de ses cinquante ans de carrière, Higelin se raconte dans une autobiographie Je vis pas ma vie, je la rêve 
et sera, ce week-end, à la Philharmonie avec un orchestre symphonique, avant la sortie d’un prochain album aux ambiances rock.

Télérama - On y était, En attendant Higelin à la Philharmonie : impressions des répétitions

Tout le week-end, la Philharmonie de Paris fête Jacques Higelin. Sandrine Bonnaire lit des lettres d'amour adressées par le public. Catherine Ringer, La Grande Sophie ou Jeanne Cherhal l'interprétent. Et ce 24 octobre, Higelin se produit avec l'orchestre national d'Ile-de-France. Nous avons assisté à la répétition générale.

Le JDD - Jacques Higelin, rêve symphonique

Alors qu’il sort un livre, fête ses 75 ans et annonce un album, Jacques Higelin s’accompagne, sur scène, d’un grand orchestre dirigé par Bruno Fontaine.

RFI - Jacques Higelin, sa vie de rêves - Une autobiographie, des concerts, un documentaire

75 bougies soufflées le 18 octobre, une autobiographie publiée chez Fayard, un week-end de célébrations de ses 50 ans de carrière à la Philharmonie de Paris, et un documentaire réalisé par Sandrine Bonnaire diffusé le 1er novembre prochain sur Arte, tout en préparant un nouvel album pour l’an prochain : Jacques Higelin est bien loin de prendre sa retraite. C’est toujours avec grâce et un grain de folie qu’il nous donne de ses nouvelles, comme si le temps n’avait pas de prise sur cet éternel adolescent.

Francetvinfo - Jacques Higelin, 50 ans de carrière célébrés à la Philharmonie de Paris

À 75 ans, Jacques Higelin continue de chanter la vie et ses rêves. Le chanteur fêtera demain, samedi 24 octobre, ses 50 ans de carrière à la Philharmonie de Paris.

Malgré sa longue carrière, l'expérience est inédite pour Jacques Higelin. Le chanteur s'essaie au concert symphonique. Comme rien n'est mièvre dans son univers, il ne manquait que cette dimension à son parcours de cinq décennies, guidées par la rébellion joyeuse et une fantaisie qui se joue des étiquettes.

RFI - Jacques Higelin, 75 ans, touchant et touché, vu par Sandrine Bonnaire

Le voir sur scène est une expérience pour la vie. Avec ses chansons, il nous embrasse et nous offre la joie de vivre depuis cinquante ans. Jacques Higelin, l’un des chanteurs favoris des Français, fête ce dimanche 18 octobre ses 75 ans. Dans la foulée, plusieurs événements sont prévus : une biographie, un spectacle, des concerts, une tournée et un documentaire. « Ce que le temps a donné à l’homme – Jacques Higelin », réalisé par Sandrine Bonnaire, est le fruit d’une rencontre entre deux âmes artistes.

► Ce que le temps a donné à l’homme – Jacques Higelin. Diffusion sur Arte, le 1er novembre 2015, à 22h55.

► Je vis pas ma vie, je la rêve, Biographie de Jacques Higelin, écrite par Valérie Lehoux, éditions Fayard.

Le blog du doigt dans l'oeil - Jacques Higelin…

On pourrait sous titrer « le voyage du funambule dans les sentiers de la mémoire », une visite intime à laquelle on invite des amis, dont l’ambassadrice est Valérie Lehoux.

C’est l’histoire d’un enfant rêveur, parfois très sauvage, parfois très joyeux, un enfant solitaire, on ne guérit jamais vraiment de son enfance. Mais on la sublime.

RFI - Jacques Higelin, superstar en automne

Une grosse pointure de la chanson française, Jacques Higelin, a soufflé hier, dimanche 18 octobre, sur ses 75 bougies. Le rockeur, qui est également poète, va célébrer ses 50 ans de carrière le week-end prochain à la Philharmonie.

23 et 24 octobre

Nos Enchanteurs - Babx, le moment de grâce

Babx, 17 octobre 2015, Les Bains-douches, Lignières,

Bouleversant concert littéraire que ce Cristal automatique#1, initialement créé pour la maison de la Poésie à Paris et diffusé sur les ondes de France Culture en avril 2014. Si Babx n’avait pour idée première d’en faire un disque ni même un spectacle-concert, petit à petit ce fut une rare évidence. Nous pouvons en être ravis.

Nos Enchanteurs - Maurane, tu verras, nous verrons

Festival de la Chanson française du Pays d’Aix. salle du Bois de l’Aune, 6 octobre 2015,

Celle qui doit son nom de scène au metteur en scène de Starmania (un certain Morane) est une star et entend nous le faire savoir, le faire entendre. L’orchestre est talentueux, avec parmi les meilleurs de leur catégorie, le solaire guitariste marseillais Louis Winsberg, le bassiste belge Evert Verhees, le batteur et compositeur Stéphane Huchard et le claviériste Philippe de Co

C'est déjà ça - Louise attaque au Krakatoa le 7 avril

 Dix ans après "A plus tard crocodile", le groupe emmené par Gaëtan Roussel sortir son nouveau disque au début de l'année. Et Louise attaque sera sur la scène du "Kraka" de Mérignac le 7 avril. La billetterie ouvre demain à 10 heures.

C'est déjà ça - "La cheminée" de Fabien Boeuf

C'est l'une des plus belles chansons du déjà très bel album du chanteur landais sorti au début de l'année, "Dans les cordes". C'est aussi aujourd'hui un joli clip. Aucun commentaire ne sera fait ici sur le destin impitoyable réservé aux modestes écrits et photographies imprimés sur ce si beau journal... Cela aurait pu être pire: la chanson aurait pu s'appeler "Emballer le poisson"

21 et 22 octobre

Le blog du doigt dans l'oeil - Vive la reprise, demi finale Paris-Nord…

Et les lauréats sont :  Danny Buckton Trio, Gauvain Sers, Genevieve Morissette, Zoé Malouvet dans l’ordre alphabétique des prénoms.

Il y avait aussi : Alysce, Lune Papa, Lise Cabaret, Vanina de Franco, Gribouille, Valentin Valender, Tias,  dans un ordre aléatoire, de gauche à droite sur la photo.

Hexagone - Les Fils de ta mère chantent Boby Lapointe

Hé Mick, t’exagères : encore un article sur Les Fils de ta mère ! Ah, je ne l’ai pas fait exprès. Je ne voulais pas, vraiment. La preuve ? En septembre j’ai publié un article sur Les Fils de ta mère chantent les swingers, concert datant de mai et j’ai annoncé leurs trois spectacles différents de la rentrée. Tu vois, je n’avais aucune intention de faire un nouvel article si vite.

Le blog du doigt dans l'oeil - Festival de Marne, Geneviève, Jérémie et Camélia.

Enfin Jérémie Bossone sur une scène à sa dimension… En attendant le St Jean d’ Acre, ou l’Olympia , le Sud-Est-Théâtre à Villeneuve St Georges lui a fait une ovation grandiose. Le plateau était relevé, coloré, et d’ailleurs pour la couleur, il y eut une avant première partie avec la très expansive Geneviève Morissette, qui a décidé de se marier avec la France, en bloc.

L'Humanité - Polyurbaine, ode brûlante aux banlieues de Zone libre

Sous l’égide du guitariste Serge Teyssot-Gay et du batteur Cyril Bilbeaud, ce nouvel album, bientôt présenté à La Maroquinerie, célèbre l’énergie et l’ingéniosité des quartiers populaires.

Polyurbaine, le nouvel album de Serge Teyssot-Gay enregistré avec son acolyte de Zone libre, Cyril Bilbeaud, et les rappeurs Mike Ladd et Marc Nammour, célèbre la vitalité de la ville, l’esprit de débrouillardise qui anime les périphéries, leur génie d’invention. « Les périphéries constituent un écosystème en permanente ébullition, explique-t-il. Avec Polyurbaine, on rend hommage à la force créatrice qu’impulsent ces populations par leur circulation, leur énergie, leur ingéniosité à trouver des solutions malgré leur difficile condition. »

Le blog du doigt dans l'oeil - Louis Ville un bluesman français…

La légende raconte que Robert Johnson rencontra une nuit, à un certain carrefour, un personnage mystérieux avec qui il marchanda pour devenir un des plus prodigieux guitaristes de blues. Quand on l’entend, on se dit qu’ils sont deux, et pourtant.. Robert Johnson avait une voix haut perchée. Louis Ville a une voix profonde qui vous cueille à plein cœur et à plein corps. Et c’est un formidable guitariste qui fait chanter ses guitares comme les meilleurs musiciens des saloons et bars du Mississippi.

Si vous aimez les chansons qui savent mettre en majesté paroles et musiques, avec une voix qui passe du soyeux au rugueux, de la caresse au rugissement, dans toutes les nuances expressives et toutes les couleurs, écoutez Louis Ville, vous en sortirez plus vivant qu’avant, entre mi rage et mi rêve, mais vivant.

19 et 20 octobre

L'Humanité - Selim, voyage en terre psychédélique- Victor Hache

Joseph Chedid, alias Selim, sort "Maison Rock". Un original premier album teinté de house rock, d’électro et d’ambiances psychédéliques inspirées des seventies.

Joseph est le plus discret des Chedid. Entre son père Louis, son frère aîné Matthieu, -M, sa grand-mère Andrée, femme de lettres et poétesse, Émilie et Anna, ses sœurs, il lui a fallu du temps pour trouver son style. Le fils cadet des Chedid vient ainsi de sortir Maison Rock, un album qui a vécu pendant un an sur Internet avant de faire l’objet d’une sortie « physique » sur le label Caroline

C'est déjà ça - Jean-Louis Murat: cinq titres en live et en fusion

Un an après la sortie de "Babel", l'Auvergnat ronchon et solaire sort un enregistrement public incandescent, toujours avec le Delano orchestra, disciples régionaux du barde folk.

Nos Enchanteurs - Alexis HK en soutien Georges

..... On va le dire : c’est enthousiasmant, joyeux, complice (en un seul mot). Quand chaque spectateur sort de la salle avec un sourire grand comme çà, il n’y a pas grand’chose à dire, à redire. On a eu son dû : et Brassens et HK, le respect, l’intelligence et l’impertinence mêlés, indissociables. On a eu sa dose de survie : on a beau souvent être tombé dans la marmite Brassens étant petit, on a besoin de telles et si belles louches de rappel. Le travail d’Alexis HK et de ses deux complices (aidés en cela par François Morel à la mise en scène et en gags) est qui plus est un régal de finesse.

Hexagone - Aux Trois Baudets, l’appeal Vander

Valentin Vander, voilà un blase qui ne t’est pas étranger Hexagonaute. Peut-être qu’un peu distrait, un peu vieux et alzheimerisé ou les deux à la fois, le nom ne te dit rien mais pourtant si si j’te jure, je t’en ai parlé déjà. Allez, je te l’accorde, il y a un piège. Je t’en ai parlé, ici-même, mais sous son autre nom de scène qui est Goguettes en trio mais à 4. C’était ici, va voir, je te re-raconte pas. Là, je vais t’entretenir un peu de la soirée de sortie d’album de Valentin. Son projet solo à lui, même qu’ils étaient à plein sur scène, aux Trois Baudets, ce vendredi 9 octobre. 2015, oui. Sinon j’en parlerais pas.

Les Inrocks - On y était : Cyril Mokaiesh reprend les naufragés de la chanson française au Théâtre du Châtelet

Avant d’entamer une tournée, Cyril Mokaiesh et le pianiste Giovanni Mirabassi ont présenté leur album de reprises “Naufragés” à l’occasion de 10 soirées intimistes et privilégiées.

Hexagone - Tomislav : Au fond, un bluesman

Des comme lui, cherche pas, dans le paysage de la chanson francophone t’en trouveras pas cent. Alors, quand on en tient un de la sorte, on le lâche pas, on le choie. Tomislav, c’est son vrai prénom, n’a pas trempé dans la chanson française de tradition à la base. Idéologiquement et artistiquement, il vient de loin, de bien plus loin, il s’est construit des bagages qui l’ont fait voyager sur les berges de l’autre côté de l’Atlantique. Là où l’Amérique comptait les exilés, les laissés-pour-compte, des sociétés aux parcours et aux histoires aussi fabuleuses que difficiles. Idéologiquement, il vient de là Tomislav, de cette terre où les mains noires inventaient le blues dans le delta du Mississippi, avant de se s’étendre ailleurs et partout à en devenir le rock. Il vient de là, il vient du blues, héritier de tous ces déracinés. Déraciné lui-même. Mais déraciné sédentaire.

vendredi, 05 juillet 2013

Arman Méliès - Dans la cendrée

Arman Méliès - Interview par Olivier Nuc

Arman Méliès - Rose Poussière

Arman Méliès - Mon plus bel incendie

dimanche, 05 mai 2013

L'actualité de la chanson française du 29 avril au 5 mai

Les vidéos de la fin de semaine : chansons du Québec avec Stéphane Côté, Damien Robitaille, Lisa Leblanc, Marie-Pierre Arthur, Daniel Bélanger, Pierre Lapointe ....

L'album de la fin de semaine - Manu : La dernière étoile

Le clip de la fin de semaine : Manu, Tes cicatrices
_______________________

A la une : Pierre Lapointe et Stéphane Côté

RFI - Pierre Lapointe et les mariages improbables, Rencontre à l'occasion de son nouvel album, Punkt

Depuis 10 ans, l’auteur-compositeur-interprète québécois Pierre Lapointe interroge sans relâche les frontières de la chanson francophone. Pour créer l’ambitieux Punkt, paru au Québec en février dernier, il a réuni une trentaine de musiciens et choristes ainsi que plusieurs collaborateurs issus du design, de l’art contemporain, de la mode et de la danse. Étonnant et ludique, riche et parfois complexe, son album caméléon joue avec les codes de la musique pop et les icônes de la culture populaire.

Québec Info Musique - Stéphane Côté

Cet auteur compositeur interprète (ACI) qui a choisi de prendre un sentier à sa mesure plutôt que de s'élancer à plein gaz sur l'autoroute des tendances à la mode compte déjà un parcours d'une quinzaine d'années et quatre albums. Ayant goûté sa première expérience de scène à l'âge de 23 ans, Stéphane s'était juré d'y retourner pour y défendre ses chansons et sa vision des choses. Au cours des années qui ont suivi, il se faisait entendre aux festivals de Granby et de Saint-Ambroise.

4 mai

Radio Canada - Un quatrième album introspectif pour Stéphane Côté

L'auteur-compositeur-interprète Stéphane Côté lance cette semaine son quatrième album intitulé Ballon d'héliHomme, un disque plus introspectif que les précédents, mentionne son auteur. L'album country folk composé de 12 chansons évoque un parcours de vie d'homme et la légèreté, mais en même temps la fragilité de la vie, d'où le titre Ballon d'héliHomme, explique Stéphane Côté.

Nos Enchanteurs - Les festivals de mai 2013

Comme chaque début de mois, la liste des festivals « chanson », en tous cas de ceux qui ressemblent à l’idée que se fait NosEnchanteurs de la chanson. On peut en avoir oublié et c’est à vous, lecteurs, de compléter en publiant un commentaire.

3 mai

OZAP - Rémy Pflimlin : "Taratata fait partie des émissions qui sont remises en cause"

Mercredi matin sur France Inter, Rémy Pfilimlin, le PDG de France Télévisions, a confirmé l'arrêt de "Chabada'" et a indiqué que "Taratata" était également "remise en cause".

Le Nouvel Obs - Fin de "Chabada" sur France 3 : pourquoi il faut sauver l'émission de Daniela Lumbroso

LE PLUS. Alors que France 3 a annoncé que "Chabada" s'arrêterait en juin, des centaines d'artistes francophones et d'anonymes ont signé une pétition pour sauver la dernier bastion de la chanson française à la télé. Pour notre contributrice Marie Sauvée, cette mobilisation est une très bonne nouvelle.
_________________________________

Le clip de la semaine : Arman Méliès "Mon plus bel incendie"

L'album de la semaine - Anne Sylvestre : Juste une femme
______________________________

2 mai

Le Huffington Post Québec - Le Festival de la chanson de Tadoussac: une programmation relevée pour le 30e

Le petit festival est devenu grand puisqu’il célèbre cet été son 30e anniversaire. Au programme de cette grande fête de la chanson : une cuvée bien chargée avec 35 spectacles différents et plus de 70 représentations réparties sur 4 jours. Une programmation variée qui devrait plaire aux nombreux visiteurs.

La Croix - L’éternelle jeunesse de Charles Trenet

Le « fou chantant » aurait eu cent ans le 18 mai 2013. Retour en plusieurs chansons sur une carrière qui a révolutionné la chanson française.

Nos Enchanteurs - « Jour Ferré » 2013, première soirée

Il faut d’abord remercier Léo Ferré pour nous avoir laissé ce répertoire exceptionnel qui permet à des interprètes de haut vol de retrouver des merveilles, avec des chansons restées dans l’ombre, et faire de telles re-créations que c’en est à chaque fois une découverte. L’affiche est prestigieuse (voir cliché ci-dessus, ph. Norbert Gabriel), et le pari est réussi. Ce pari, c’est de montrer chaque année l’auteur et le compositeur exceptionnel qu’est Léo Ferré. On pourrait en parler au passé, il y a vingt ans qu’il a tiré le rideau. Mais tant qu’il y aura des artistes de ce calibre-là pour le chanter, c’est comme s’il était présent en coulisse, derrière le rideau, les yeux fermés.

1er mai

Le Monde (abonnés) - De l'usine aux platines

CETTE SEMAINE-LÀ, L'USINE D'AULNAY EST EN GRÈVE et Franck, au chômage technique. Cela tombe bien : un programme chargé l'attend ailleurs. Les nuits, il les passe dans des tunnels abandonnés et d'autres lieux improbables de la banlieue nord, pour filmer les clips de son nouvel album, Activiste Acte 1. Le jour, il grave des CD promotionnels, imprime et découpe les pochettes. "J'en ai fait 1 000, on va les coller lundi sur les murs du RER. C'est un marketing d'un genre nouveau, pour aller vers les gens." Il faut aussi rencontrer des journalistes, préparer la future tournée : douze concerts sont prévus d'ici à l'été, dont un très symbolique, le 1er Mai à Florange, aux côtés de Richard Bohringer et de Bernard Lubat. A ce rythme, pas étonnant que son visage en lame de couteau présente des traits un peu tirés.

Télérama - 37e Printemps de Bourges : jusqu'ici tout va bien…

Bilan | Le Printemps de Bourges 2013 s'est refermé dimanche 28 avril sur un bilan positif. Mais le festival, qui pourrait être vendu, s'apprête à aborder un moment clé de son histoire.
Printemps pluvieux (en partie), Printemps heureux (globalement). Dans un contexte de crise généralisée – y compris pour le spectacle vivant – la 37e édition du festival affiche une hausse du nombre de tickets vendus : près de 54 000 cette année, contre 51 000 l'an passé (pour un taux de remplissage de 82%). Comme de coutume, la soirée ayant attiré le plus de monde aura été la traditionnelle et gigantesque Rock'n'Beat Party (Vitalic, Aufgang, Rubin Steiner, Rone...), drainant dans toute la ville une foule festive – et imbibée, pas seulement d'eau minérale. Au final, le Printemps s'achève sur un budget légèrement bénéficiaire.

Les Chroniques de Mandor - MeLL : interview pour Relation Cheap

Quoi ? MeLL se serait « assagie » ? Pas vraiment, juste, sa voix se fait dorénavant plus douce et ses compositions un peu moins énervées. Mais, son esprit punk des débuts, lui, est bel est bien resté intacte. Son 5e album, qui laisse une grande place à l’introspection et aux histoires d’amour un peu dérisoires, « Relation Cheap », sort précisément aujourd’hui (29 avril 2013). Et le 15 mai, elle présentera son nouvel opus sur la scène des 3 Baudets à Paris. L’occasion était belle de la rencontrer… pour la première fois, d’ailleurs. (Merci encore une fois à Flavie Rodriguez).

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 5 au 15 mai 2013

... Avis de jours Ferré . Cette année, le  Premier mai, jour Ferré  aura lieu sur deux jours : les 30 avril à 20h et 1er mai à 19 h à l’Européen.  Avec Louis Capart, Jacques Bertin, Serge Utgé-Royo, Natasha Bezriche, Pierre Margot, Nathalie Miravette, Annick Cisaruk, David Venitucci, Léo Nissim, Valérie Barrier, Jérémie Bossone, Frasiak, Barbarie… et d’autres, qui seront là mardi et/ou mercredi, ce qui fait une bonne raison de prendre un pass pour les 2 jours… Voyez ici !

La Croix - Marie-Pierre Arthur, l’énergie rock du Québec

Le Printemps de Bourges a acclamé samedi 27 avril cette trentenaire brune souriante, auteur d’un bel album rock, entièrement francophone et fiévreux. Elle se présente mardi 30 soir sur la scène du Divan du monde, à Paris, dans le cadre du festival « Aurores Montréal »

30 avril

Arcinfo - Iaross décroche la Médaille d'or de la chanson

Les Montpelliérains de Iaross ont remporté la 46e Médaille d'or de la chanson samedi soir à la halle-cantine de Saignelégier. Quelque 400 personnes ont assisté au concours, qui réunissait 15 candidats en provenance principalement de France, mais aussi de Romandie et de Belgique.

Le Figaro - Chabada : les chanteurs à la rescousse de Lumbroso

France 3 a décidé de mettre à fin l'émission musicale, du moins dans sa version actuelle. Les artistes ne cachent pas leur inquiétude depuis qu'ils ont appris que le programme pourrait ne plus avoir sa place sur la chaîne.

Nos Enchanteurs - Emilie Marsh : désirs d’elle

C’est un disque où tout est précieux, rien ne s’y trouve par hasard. Où chaque aspect, qu’il soit du son, des images, ou des mots qui y sont consignés, sagement, malicieusement, même le plus petit détail, a été pensé. En cela, c’est un disque rassurant, paisible, qu’il sera agréable de retrouver de temps à autres, souvent même, sur la platine. Trop sage peut-être : pour l’avoir vu en scène, on sait ce qu’Emilie Marsh peut y donner, en des notes plus turbulences, parfois teintées classiques, d’autre fois rock. Comme des pleins et des déliés dans la portée…
_______________________

Bien reçu.... merci

Vincha, "Si, si, la famille"

Nos Enchanteurs - La chance de Vincha

Aux premières notes, il y a cette belle surprise de découvrir entre deux riffs manouches une ballade rap jazzy très séduisante, fusion réussie de genres musicaux qui donnent au phrasé rap une légèreté inhabituelle dans un genre où la plupart du temps on tombe lourdement sur les finales. On retrouve le charme de Chagrin d’amour qui avait inventé un nouveau genre, un rap français classieux.

Vincha sur le Web et sur Facebook
_________________________

29 avril

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Pas si Rose que ça

Un visage de chat. Sa plasticité. Qu'on dirait s'être détaché d'une huile sur bois de Bartolomeo Montagna. Le troisième disque de Keren Rose est sorti fin février 2013: ET PUIS JUIN. Presque entièrement axé sur la naissance de son fils, à l'aube de l'été 2011. Un concept banal, peut-être, mais onze chansons attachantes, et réussies, parce qu'apparemment très sincères, au plus près de leur parolière et de ses incertitudes douloureuses. Revue de détail.

Mais qu'est-ce qu'on nous chante ? Entre Béranger, Leprest et Renaud, Thomas Pitiot

Son nom? Thomas Pitiot. Les férus de Chanson lettrée savent qu'il en est un épatant rejeton, qui fleurit dans le silence. Le souffle chaud de ses couplets n'a pas encore balayé les bureaux calfeutrés d'Emmanuel «Moi Je» Marolle (Le Parisien) et de Benjamin Locoge (Paris Match) qui manquent cruellement d'oreille. Pourtant, ce type-là devrait être une star, un mec dont les paroles pèsent. Macache. Libertaire, Pitiot trace son chemin, fuie les paillettes, ayant refusé tout embrigadement chez les grands labels du système qui auraient pu limiter sa liberté, ses envies. Ne jamais abdiquer. Quitte à louper le grand public...

Nos Enchanteurs - Les chansons adaptées, l’affaire Dylan Aufray

Un écho récent a ramené dans l’air du temps la question des adaptations de chansons en français, avec un commentaire qui dézinguait allègrement Hugues Aufray, qui  avait massacré Dylan , je résume en édulcorant. Sur ce point précis, remettons les choses à l’endroit.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La télé veut ta peau, par Vincent Baguian

La mode est à l’élimination. L’exécution publique de candidats fait de l’audimat. Alors, quel que soit ton domaine de prédilection, les producteurs de télé trouveront bien un moyen de te faire disparaître. Il faut te battre, aller jusqu’au bout, dépasser tes limites, gagner ou tout perdre… L’humiliation sera ta sanction. Devant des millions de spectateurs impitoyables, tu seras renvoyé chez toi. Retour à la case départ.

Nos Enchanteurs - Rencontres « Chansons nouvelles sur Seine »

Ça se passe en banlieue, au Lycée Romain-Rolland d’Ivry sur Seine, dans un environnement plutôt agréable, sans aucun rapport avec les clichés catastrophes qui supposent l’état d’urgence dès qu’on passe le périph’.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le cœur Maissiat

Des lunes que l'aire des variétés n'avait pas été transpercée par des mélodies ailées aussi majestueuses que l'essor d'un aigle, et dont l'immédiate accessibilité les rend divinement populaires. Façon Daho à son meilleur. TROPIQUES, premier album d'Amandine Maissiat, foisonne d'envolées sauvagines dont les refrains semblent avoir été conçus pour s'entonner debout, les bras en croix, sur une plage d'Unguga à l'heure orangée du couchant.

Nos Enchanteurs - Saignelégier 2013 : cette Médaille d’or si populaire (1)

... C’est que cette Médaille d’or de Saignelégier a gagné en popularité. Auparavant ce n’étaient qu’artistes romands qui concourraient. Plus de la moitié des postulants (en fait, 9 sur 15) désormais de l’Hexagone voisin. Et si c’est pas de là, c’est de Belgique. Le concours est doté, bien doté. Mais y’a pas que ça, c’est une question d’ambiance. C’est une grande famille qui vous reçoit, tradition rurale, franc parlé, sourire qui ne triche pas. Y’a le recevoir, le manger, le boire. C’est sympa et chaleureux bien au-delà des mots. Devant tant de savoir-vivre, on ne leur fausse pas compagnie comme ça : j’ai dû les estomaquer, les scier avec ma sciatique, ça restera dans leurs annales.
___________________________________________________________
___________________________________________________________

mercredi, 01 mai 2013

Le clip de la semaine : Arman Méliès "Mon plus bel incendie"