Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 novembre 2016

Imbert-Imbert : La Montagne (Jean Ferrat)

mardi, 13 septembre 2016

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 septembre

Le clip de la semaine - Scotch & Sofa - Qui fait ça ?

L'album de la semaine - Ailleurs par Scotch & Sofa

OLIVIA RUIZ

"Mon corps mon amour" : Olivia Ruiz charnelle et mutine sur son nouveau single

De retour avec un nouvel album attendu en novembre, Olivia Ruiz dévoile le premier extrait prometteur, "Mon corps mon amour". A écouter sur Pure Charts !

Olivia Ruiz est de retour. Et il était temps ! Quatre ans après le déroutant "Le calme et la tempête", la chanteuse reviendra avec un nouvel album au mois de novembre prochain. C'est le single "Mon corps mon amour", écrit et composé par Olivia Ruiz, et co-réalisé avec Edith Fambuena (Alain Bashung, Etienne Daho, Miossec...), qui est chargé aujourd'hui d'en dévoiler la couleur musicale. « Mon corps s'affaiblit, mon amour / Je fais appel à ta bravoure / Mon corps s'engourdit, mon amour / J'appelle tes sens en dernier recours » chante l'artiste avec malice et espièglerie sur cette valse sensuelle, tourbillonnante et entêtante. Un titre charnel qui est le point de départ d'un tas de nouveaux projets portés par Olivia Ruiz, qui a sillonné les routes en France, en Asie et aux Amériques ces dernières années.

BRASSENS

Culturebox - Louis Chedid orchestre un album hommage à Georges Brassens avec une brassée d'actrices et d'acteurs

Pierre Richard, Audrey Tautou, Jean-Pierre Darroussin, Karin Viard, Michel Bouquet, Catherine Frot... Des stars du cinéma et du théâtre proposeront en octobre une relecture originale des chansons de Georges Brassens dans un album de reprises concocté par Louis Chedid.

FRANCOISE HARDY

 
Dans un documentaire qui lui est consacré, Françoise Hardy se confie sur sa maladie et sur la relation qu'elle entretient avec son fils, Thomas Dutronc. Alors qu'elle venait d'apprendre souffrir d'un cancer du système lymphatique, la chanteuse a écrit une chanson pour son fils, une chanson aux allures de testament. Non Stop People vous en dit plus.
 
BOOGAERTS

C'est déjà ça - Avant le nouveau Boogaerts, encore du Boogaerts

Alors que son septième album, "Promeneur" sortira le 4 novembre Mathieu Boogaerts fait l'objet d'un album-hommage de la scène expérimentale française du collectif de la Souterraine ondulée. Cerise sur le gâteau: téléchargeable gratuitement.

LYNDA LEMAY

Baptiste Vignol - Le secret de Lynda Lemay

La raison ne peut que parler, c’est l’amour qui chante… Voici celui d'une mère pour ses filles, et pour la vie, délivré telle une lettre. Chanteuse d’abondance, précise comme une épistolière du temps jadis, Lynda Lemay se montre encore et toujours capable de vues justes au milieu du chaos. Avec ses mots et ses trouvailles (« tu vas te geler les lèvres si tu les enfoulardes…»), dans ses musiques tricotées comme des châles, la Québécoise laisse ici plus que jamais peut-être son témoignage. Son prochain disque, qui sortira le 23 septembre, s'annonce avec Attrape pas froid, écrite peu après la tuerie de Charlie Hebdo, et que l'artiste interprète depuis lors dans ses spectacles.

MARC LAVOINE

Culturebox - "Les souliers rouges" : un conte musical à trois voix de Marc Lavoine

"Les souliers rouges", c’est le nom du nouveau conte musical de Marc Lavoine, qui sortira le 9 septembre prochain. L’album adapté du conte éponyme d'Andersen raconte l’histoire tragique d’une jeune ballerine. Une histoire chantée par Marc Lavoine, Cœur de Pirate et Arthur H.

SCOTCH ET SOFA

RFI - Les chansons souriantes de Scotch & Sofa

Ils imaginent une chanson française pas si légère que ça. Formé il y a un peu plus de dix ans à Montpellier, le duo Scotch et Sofa publie un deuxième disque, Ailleurs, à base de pop électronique. Les deux trentenaires, Romain Preuss (Scotch) et Chloé Monin (Sofa), ont pris le temps de s'affirmer dans le sillage d'une musique introspective.

GUILLO

Claude Févre - Guillo, sentir le vent et voir la mer

Voilà bientôt dix ans que Guillaume Galiana, alias Guillo, est sélectionné pour participer comme auteur aux 26èmes Rencontres d’Astaffort parrainées par Tété,et, qu’à cette occasion, commence une fructueuse et longue  collaboration avec Voix du Sud. Aujourd’hui Guillo est intervenant, anime, en parallèle de sa carrière, des ateliers de création de chansons hors les murs ou dans les locaux de l’association à Astaffort. C’est dire en quelques lignes seulement qu’il bénéficie d’une reconnaissance du métier et surtout de beaucoup d’amitiés dont les noms apparaissent sur le livret de Soulage. On aimera citer par eux,  et pour des raisons toutes personnelles,  Jérémie Bossone, Davy Kilembé, David et Michaëlla (Fergessen), Nicolas Vitas, Guillaume Barraband, Alain Sourigues

ERIC MIE

Nos Enchanteurs - L’ami Mie, orages et des espoirs

.... Car, au moins pour les amateurs éclairés, qui connaissent leur Mie en entier, ceux à qui on ne la fait pas, ce disque est singulière rupture avec les précédents. Délibérément dans la finesse : il en faut pour écrire ce qu’il y écrit. Mie se forçait chaque fois de faire montre de son art par un savant dosage de chansons rigolotes, d’engagées et d’autres tristes. On l’a souvent cité comme un des héritiers de Font & Val : toutes ses chansons se prêtaient à cette filiation. Là, il s’en va résolument vers d’autres portées…

BETSCH

Baptiste Vignol - Qui bêche gagne

Bertrand Betsch a des chansons plein la bouche, qu'il enregistre tous les deux ou trois ans sur son propre label, Les imprudences, avec la rectitude, l'engagement poétique, la dévotion d'un Jacques Bertin, contre vents et marées médiatiques. Douze titres composent LA VIE APPRIVOISÉE sorti au printemps 2016, dont quelques-uns, s'ils étaient diffusés, toucheraient le public. Où tu vas?, par exemple, avec ses cris, ses plaintes et ses douces alarmes, est typiquement le morceau dont aurait besoin Étienne Daho pour enflammer une dernière fois les charts qu'il a quittés voici presque quinze ans (Comme un boomerang, n°6 du Top en mars 2002).

OLIVIER MARGUERIT

C'est déjà ça - O, un courant de fraicheur sur la pop

Équipier de luxe pour Syd Matters, les Chicros ou Mina Tindle, Olivier Marguerit s’est lancé sous le sobriquet « O » avec des chansons intimistes et délicates, tendues par sa voix haut perchée.Il sera ce vendredi sur la scène du festival Coconut, à l'abbaye aux Dames de Saintes.

IMBERT IMBERT

Nos Enchanteurs - Imbert Imbert, à cœur et à cru

Rentrée en force et en tendresse avec  Mathias Imbert, dit Imbert Imbert, en duo de contrebasses avec Stephen Harrison, ce musicien anglais que nous avions pu apprécier la saison dernière avec Sarah Olivier. Vous ne connaissiez pas Imbert Imbert ? Il s’agit d’une sorte d’amazone mâle qui plutôt que de se couper un sein pour manier l’arc plus facilement, a préféré couper une manche de son polo pailleté pour dompter avec tendresse et volupté une vieille dame qui n’en finit pas de vibrer et de résonner : sa contrebasse. Silhouette fine, crête floue, jean camouflage et rangers de toile, l’artiste a laissé de côté sa panoplie de cuir punk-grunge et ses tourments gothiques pour chanter la vie telle quelle est, ensoleillant les recoins obscurs de son âme et de la nôtre par la même occasion, distillant la tendresse sous la crudité de ses propos, de sa voix douce et râpeuse comme langue de chat.

SAMUEL LEROY

Claude Févre - Samuel Leroy, pour quelques fariboles de plus

Il est plus que temps de vous parler de cet album arrivé dans la boîte aux lettres avec un  petit signe d’amitié, comme on en envoie aux copains, aux frangins… Car il faut vous dire qu’il est comme ça, Samuel, un gars tout simple qui monte en scène pour vous raconter ses histoires bancales, « bancroches » dirait son ami Régis Cunin, le lorrain qui l’invite souvent à Jarny, à l’espace Gérard Philippe. Guettez, chanceux qui habitez dans les parages, l’un de ces rendez-vous !

Calembredaines, fariboles… Jolis mots, un soupçon désuets, mais qui collent bien à cet univers qui se joue de tout et même de ce qui fait mal, et même des déceptions ! Bernique ! Dit le titre que l’on entend volontiers dans la voix d’un enfant moqueur, d’une moqueuse…celle dont on voit les pieds en équilibre sur le rail de chemin de fer ! Même pas peur !

JULIEN DORE

Baptiste Vignol - Le chanteur casqué

Julien Doré a peu de chose à dire, souvent rien, mais en plus il le chante mal, sur ce même air lancinant qui plait tant aux Inrockuptibles. Sa «nouvelle» chanson Le Lac, sensée catapulter son prochain album, est un condensé de fades promesses («T'aimer sur le bord du lac / Ton cœur sur mon corps qui respire…»), d'espoirs futiles («Pourvu que les hommes nous regardent / Amoureux de l'ombre et du pire») et de sentimentalités brouillonnes («Si demain tu regrettes le miroir écorché / Que le lac te reflète, promets-moi d'oublier»), où le souffle est celui d’un Christophe enrhumé.

jeudi, 16 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 juin

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

L'album de la semaine : Imbert Imbert, Viande d'amour

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Les Sonos Tonnent #129 : bilan de la saison 2015-2016

Dernier numéro de la saison de notre club de critiques chanson : Valérie Lehoux, Sophie Delassein et Véronique Mortaigne reviennent sur les temps forts de l'année écoulée. Avec, bien sûr, les coups de cœur des auditeurs.

PHILIPPE MEYER

Sur Facebook, pour défendre La prochaine fois je vous le chanterai La prochaine fois je vous le chanterai...encore

Le Monde - Philippe Meyer va quitter France Inter

Après Stéphane Paoli et Pascale Clark, une autre figure s’apprête à quitter France Inter : il s’agit de Philippe Meyer, qui y présente, le samedi à midi, l’émission « La prochaine fois, je vous le chanterai », dédiée à la chanson française. « On me prie de quitter l’antenne de France Inter », a expliqué au Monde, lundi 6 juin, M. Meyer, qui présente cette émission depuis 2002.
 
 
Hier lundi, c’était la dernière des Ponctuelles chanson au Vingtième Théâtre, et en même temps, on a appris que Philippe Meyer était invité à choisir entre son émission sur France Culture, et son émission de chanson sur France Inter. La raison invoquée par la hiérarchie étant qu’un producteur ne peut avoir deux émissions à Radio France. C’est la ligne de Frédéric Schlesinger  qui avait liquidé Pollen et ses 4 h de chanson hebdo sans aucun remplacement.
 

On me prie de quitter l’antenne de France Inter. » Ça y est, après Isabelle Dhordain, après Serge Levaillant, ils ont fini par avoir la peau du dernier des dinosaures de la chanson, de ceux qui savent ce qu’elle est, ce qu’elle vaut, de ceux qui aimaient tant à la partager. Le dernier ilot de résistance « chanson » de France-Inter, le dernier espace non calibré existant encore disparaît avec lui : Philippe Meyer et son émission La prochaine fois, je vous le chanterai, dédiée à la chanson française, quittent la grille de cette radio de moins en moins publique, au sens du service rendu au public.

EMILY LOIZEAU

 
RFI - Emily Loizeau, la fabuleuse histoire de Mona, Nouvel album, Mona

Avec Mona, le disque tiré de son spectacle éponyme, joué en janvier dernier au 104 à paris, Emily Loizeau raconte l’histoire rocambolesque d’un bébé né vieux, à 73 ans. Autour de son héroïne punk, surréaliste, elle explore les univers psychiatriques, la déshumanisation, mais aussi, en filigrane, les dérives de notre société. Dans cette œuvre poétique, aquatique, aux sonorités d’algues folles, aux couleurs bleutées, Emily cherche la lumière, la respiration, la vie. Rencontre.

Télérama - Emily Loizeau, Mona

D'apparence, un disque doux, aux sonorités acoustiques belles et soignées. De plus près, il est parsemé d'épines, comme autant de poignards acérés. Les obsessions qui ne cessent de griffer la chanteuse, présentes en filigrane sur ses enregistrements précédents, occupent ici tout l'espace : le deuil, l'incompréhension, la vieillesse... Elles se font parabole : Mona, c'est l'histoire — entre autres — d'un bébé mal né, d'emblée trop vieux, incapable de trouver sa place dans le monde, et qui se voit aspiré vers le néant. Mona fut un spectacle avant de devenir un album ; nul doute que la scène, mieux que le studio, est à même de servir un tel propos.

C'est déjà ça - "Mona", fée comme Loizeau

Tirée de la pièce qu'elle a créée il y a un an, "Mona, le quatrième album d'Emily Loizeau, enchante deux histoires de famille

RENAUD

Le Figaro - Renaud lève le voile sur sa tournée et annonce un nouvel album

Malgré la pluie, plus d'un demi-milliers d'« Aminches » se sont déplacés jusqu'à Gérardmer dans les Vosges pour le voir. Il n'a pas chanté, s'est peu exprimé mais après dix ans loin des projecteurs, sa venue était un miracle pour ses fans. Face à tant d'amour, il a lâché quelques confidences.

SOAN

RFI - Soan, la victoire est au bout du métro ! Nouvel album, Retourné vivre

Avec son 4e album, Retourné vivre, Soan a voulu retrouver ses musiques d’avant La Nouvelle Star. Cet album est pour lui une véritable résurrection puisqu’il est effectivement "retourné vivre" à Narbonne plutôt que de "rester crever" à Paris. Un album généreux. Seize titres puissants et variés. Urgents. Et à aimer d’urgence.

AGNES BIHL

Nos Enchanteurs - Le cabaret électro-rétro d’Agnès Bihl

Ce sixième album de Bihl n’est pas précisément un disque « hors série » même s’il tranche singulièrement des précédents. C’est un spectacle dont voici pour l’heure la version discographique. Agnès Bihl y jette un œil dans le rétro. Pas que l’œil d’ailleurs, tout le corps s’y plonge, la dame n’ayant jamais fait les choses à moitié. À croire qu’elle va chercher loin les fondamentaux de son art, de son engagement.

CHRISTOPHE

Baptiste Vignol - Le Roi Christophe

Il faudrait pour rire un peu retrouver les vieux billets moqueurs écrits sur Christophe au fil des années quatre-vingt, après Succès fou (1983), quand il ne valait pas davantage qu'un Dave ou qu'un Lenorman aux yeux d'une critique déjà folle de Manset. Mais Joe Dassin la faisait bien marrer aussi... Toutes ces idoles à papa. Des ringards. Certains savaient pourtant, qui se passaient, sur la platine et sous le manteau, LES PARADIS PERDUS, LES MOTS BLEUS, SAMOURAI, aujourd'hui cultes: «Tiens, et goûte ça, c'est du bon.» 1996, une éclaircie: BEVILACQUA. Grandiose, immense, consacré par Bayon.

RED CARDELL

Nos Enchanteurs - La vie sourit à Red Cardell

Même si jamais Riou et Moal ne trempent leur inspiration dans la même partition, c’est bien le terme de celtic-rock qui qualifie encore et toujours Red Cardell. C’est simplement moins rock que sur de précédents opus, plus « chanson », très écrit, très mélodique. Enthousiasmant.

CHRISTOPHE MAE

RFI - Christophe Maé, l'attache-texte, Nouvel album, L'attrape-rêves

Il aura fallu attendre le quatrième album pour que Christophe Maé sorte de sa zone de confort. En adoptant une autre manière de travailler et en s'entourant de Paul Ecole pour la co-écriture des textes, le chanteur élargit sa palette. L'attrape-rêves marque aussi une incursion dans des rythmiques plus urbaines. Rencontre.

PASCAL BOUAZIZ

Nos Enchanteurs - Pascal Bouaziz : le bonheur en less

Toujours moins ! Telle semble être la ligne directrice de l’album chroniqué dans ces lignes. Normal quand l’œuvre en question s’intitule Haïkus, du nom de ces poèmes japonais qui érigent la concision et l’épure en but ultime. Plus étonnant quand on découvre que son auteur est Pascal Bouaziz, tête pensante du groupe de rock arty Mendelson, dont le dernier triple album viscéral comportait, entre autres, une chanson de 54 minutes ! Bonjour le contraste…

Télérama - Bouaziz, Haikus

Vingt ans à porter à bout de voix le collectif Mendelson pour une chapelle d'initiés peinant à s'élargir sont loin d'avoir épuisé Pascal Bouaziz. Six mois après le formidable raffut dépressif de Bruit Noir, le voici qui nous murmure des choses à l'oreille, comme si seules les guitares avaient le droit de réveiller les voisins. C'est que, entre-temps, il y a eu Passages (1) , recueil de poèmes très courts (haïkus, tout se tient) : la fin d'une liaison, l'ébauche d'une autre. Une nouvelle envie de vivre et de chanter. Aller moins dans le mur ou dans le dur, plus vers le doux.

OLDAN

Hexagone - Oldan, un nouvel album anar & chic

Après s’être fait l’apôtre du libertinage dans son précédent opus, dissimulé derrière un Serial K, ange noir, trouble et vénéneux, Oldan se mettrait -il à nu dans ce troisième album…

« Anar chic« , un qualificatif qui colle à merveille à cet épicurien magnifique. Anar comme son « roi de rien » ou son « bottle man » qui vit dans une bouteille, mais comme il le précise, ce n’est pas grave… Une gravité qui semble s’être dissipée au profit d’un désenchantement joyeux chez Oldan. Il se sent « léger au bord de la falaise« , homme simplement heureux. L’observateur volontiers critique et sarcastique de ses contemporains, s’est semble-t-il apaisé ; il aurait trouvé « un pays tranquille » en perçant « le plus grand mystère. » L’homme est heureux donc, mais si il se demande tout de même « pourquoi ne peut-on pas », tout recommencer. Une ritournelle bucolique au rythme primesautier qui n’est pas sans rappeler le « bal des oiseaux » de Thomas Fersen de part sa joie communicative.

ARMELLE ITA

Nos Enchanteurs - Les grandes mothers et Armelle Ita trio : la vie en jaune safran

La blonde Armelle Ita cache sous sa juvénile apparence une voix de chanteuse de jazz dont elle use comme d’un instrument à part entière, agrémentée de  jeux vocaux, beat et scat, aidée des chœurs de ses deux musiciens. Elle utilise aussi une clarinette basse, et un sampler qui lui permet de créer en direct des boucles musicales qui se mêlent aux instruments avec une étourdissante créativité sonore.

HIGELIN

C'est déjà ça - Le nouvel Higelin pour le 7 octobre

Plusieurs fois retardée, la sortie du vingtième album de l'autre fou chantant est arrêtée. L'artiste livre en avant-goût, deux chansons à l'écoute "L'emploi du temps", morceau de bravoure de plus de huit minutes où l'artiste parle, digresse et divague autour du sablier, sur un free-jazz métallique. "Elle est si touchante", ballade dédiée à sa fille (et chanteuse) Izïa.

MIOSSEC

RFI - Miossec, toujours en mouvement, Nouvel album, Mammifères

Alors qu'on peine encore à se remettre de la majesté des chansons de son précédent album Ici bas, ici même, Miossec ne s'est accordé aucun répit. Le voilà déjà de retour aux affaires avec Mammifères, un disque instinctif, au propos existentiel et qui fait la part belle à l'accordéon. A nouveau, une éclatante réussite.

CABARET DERET

Hexagone - Cabaret Deret, la fronde de l’éternelle jeunesse

.... Quelle fraicheur chez ce bonhomme, chez cet homme libre qui chante la liberté (« On veut des piaules pour s’aimer ou bien s’aimer dans la nature » sur La dernière manif) ! L’écriture est claire, précise, élégante. Drôle sans jamais faire de concession, finement. Semblant toujours proposer et oser le divertissement plutôt que d’assommer avec des slogans. C’est réjouissant. Ce lundi-là – comme aurait dit Delpech – je suis arrivé en quadra fatigué au Forum, je suis reparti avec la pêche d’un gosse de 94 ans ! Merci Messire Florent !

EGO SYSTEM

Nos Enchanteurs - Les voix aériennes d’Ego System

Le CD ffet inhabituel dans la production française, puisque les Ego Sytem sont un groupe de jazz vocal n’ayant que faire des instruments de musique. Chez ces gens-là, Monsieur, on n’a besoin de personne, ni en Harley Davidson, ni pour s’accompagner. Quand on est six de cette trempe à mettre la main à la pâte (trois femmes – alto, soprano et mezzo – et trois hommes – baryton, basse et ténor), qu’on maîtrise comme ils le font tous les secrets des harmonies et vocalises, pourquoi diable voudriez-vous vous faire assister de l’un ou l’autre musicien ?

lundi, 13 juin 2016

L'album de la semaine : Imbert Imbert, Viande d'amour

mercredi, 08 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 27 mai au 2 juin

Le clip de la semaine : Renaud – J’ai embrassé un flic

L'album de la semaine : Christophe Miossec, Mammifères

Bien reçu, merci : Emma Daumas, Vivante

IMBERT IMBERT

Longueur d'ondes - IMBERT IMBERT : EXCLU « A la Gorge du Temps »

Imbert Imbert, auteur, compositeur, chanteur et contrebassiste. J’écris des chansons depuis dix ans, j’ai déjà sorti 3 albums, celui-ci est le 4ème. Je suis en colère mais je compense avec l’amour, la musique, la passion et l’envie de vivre, qui font une belle équation, à peu prêt égale à zéro.

EMMA DAUMAS

Charts in France - Emma Daumas de retour avec "Vivante", un disque avec l'aide de Maxime Le Forestier

Révélée dans la "Star Academy" en 2002, Emma Daumas vient de publier un roman sur les coulisses de l'industrie musicale. Mais la chanteuse annonce également l'arrivée de l'EP "Vivante", contenant six titres peaufinés avec Maxime Le Forestier. Ecoutez !

ERWAN PINARD

Nos Enchanteurs - Les vers de Pinard

.... Pinard a la déprime et la colère salvatrices. Et le talent de les exposer, de les exprimer. Collages de mots, d’émotions, parfois d’indignations, drôles de combinaisons qui font sens, les défont parfois. Batterie et claviers, guitares et basse, cuivres et clarinette, violon et violoncelle font plus ample dramaturgie encore, dosent, régulent, sont aussi lecture, pouls des mots, pression artérielle. A l’unisson d’un disque important, d’un artiste qui l’est tout autant.

RENAUD

Claude Févre - Bobin, Gaillard et Boissery, Renaud for ever

Parfois vous vous rendez en concert comme à un rendez-vous de copains. Ni frime de votre part ou de la part des acteurs, ni attente trop forte. Aucun risque d’être déçu ! Vous vous installez dans la confiance et la certitude de trouver la chaleur, l’amitié… et même la tendresse.

C’est le cas ce soir, d’autant plus que c’est au Bijou à Toulouse, presque un peu chez soi… D’autant plus qu’il s’agit d’écouter les chansons de Renaud, comme un frangin –  décidément paumé ces derniers temps au point de chanter qu’il a embrassé un flic (mais ça, c’est une autre histoire !)… D’autant plus qu’il s‘agit de retrouver des valeurs sûres de la chanson qu’on aime, Bobin et Gaillard, tous deux copains comme cochons et en chansons depuis belle lurette.

IGIT

Télérama - Après “The Voice”, Igit se révèle sur scène

Le grand barbu à la voix grave livre des compositions teintées de blues, de funk ou d'électro, avec un sens mélodique parfois proche de Tom Waits.

Repéré au cours de l’édition 2014 du télé-crochet The Voice, il s’y était distingué autant par l’originalité de ses reprises – osant New-York, New-York en version française ou coloriant de reggae Les Bonbons de Brel – que par l’âme soul et blues que son timbre grave insufflait à ses interprétations.

TF1 - De la poésie, une nouvelle voix et Catherine Deneuve : Igit lève le voile sur son premier album

Avec "Jouons", à paraître le 26 août, le demi-finaliste de la saison 3 de "The Voice" nous emmène dans son univers léger et poétique, où la pleine puissance est donnée aux mots. En équilibre, il avance, avec un timbre qu'on ne lui connaissait pas encore. Une "prise de risque" qu'il détaille pour MYTF1News.

BRUEL

Norbert Gabriel - Nunca más, Nilda et Patrick…

La petite chatouille du jour, pour taquiner un peu… Depuis quelques mois, Patrick Bruel a eu droit à une belle avalanche d’épithètes plus ou moins malsonnantes, et plutôt plus que moins…

On a entendu pas mal de vilénies, des avis définitifs de la part des experts de la bonne chanson, dont beaucoup avaient fait leur religion avant d’avoir entendu quoi que ce soit…

JP CAPDEVIEILLE

Culturebox - Jean-Patrick Capdevielle, le libertaire individualiste, sort un nouvel album

Jean-Patrick Capdevielle s'était fait très rare. 37 ans après son tube "Quand t'es dans le désert" il sort un nouvel album "Bienvenue au Paradis" grâce au financement participatif. Pour remercier ses donateurs il a donné un concert la semaine dernière à Gien.

CABREL

Baptiste Vignol - Sung in french

Cabrel, ce patriote. Heu, de quoi s'agit-il? En gros, la star et son premier producteur, Richard Seff, s'inquiètent que les radios, qui déjà laissent peu de place dans le paysage musical aux chanteurs français, puissent prochainement, sur simple dérogation, «sans que l'on dise pourquoi et dans quelles conditions», abaisser de 5% le quota de chansons en langue française fixé à 40% sur l'ensemble de la diffusion depuis janvier 1996. «Il est primordial de réserver un espace de diffusion à la production des artistes français, assure Francis Cabrel. Trop d'entre nous se sont découragés et ont choisi la langue anglaise dans l'espoir d'accrocher une chance supplémentaire d'être programmés par les radios.» La langue anglaise. Francis est gentil. Quand bon nombre de nos brailleurs anglophiles seraient incapables de demander leur chemin dans le métro new yorkais...

OTTILIE [B]

Nos Enchanteurs - Ottilie [B], Denis Péan et Christine Salem, tout autour de la terre

Pendant un an, Ottilie [B] a parcouru le monde afin d’enregistrer les prémisses de titres destinés à un nouvel album, Passage, prévu pour l’automne 2016.Parmi ses rencontres artistiques, il y a Christine Salem la diva réunionnaise du maloya, le blues de son île, ancien chant d’esclaves subversif. La dame à la voix grave et profonde, au look à l’Angela Davis, à la rage contenue, c’est l’invitée surprise de ce soir. Elle fera la troisième de la rencontre Ottilie-Péan labellisée Gravitations (projet du Marseillais Nevche).

MIOSSEC

Télérama - Miossec, Mamifères

Déjà ? Deux ans après le très beau Ici-bas, ici-même, et à peine revenu d'une longue tournée, le Brestois sort un dixième album. Entre-temps, il a changé d'équipe : exit son label historique, Pias, au profit de Sony ; et bienvenue à de nouveaux musiciens (qui cosignent les arrangements), dont les couleurs très acoustiques donnent le ton : violon, mandoline, guitare, et surtout ­accordéon — omniprésent... L'esprit de groupe domine ces onze chansons dépouillées, qu'on imagine enregistrées en quasi live, sans chichis ni ­retouches.

FESTIVAL DIMEY

Hexagone - Le festival Dimey : vivement l’an prochain !

Bon d’accord, le festival est terminé depuis trois semaines. Mais les moments vécus restent très présents et l’envie de revenir l’an prochain déjà ancrée. Alors koikila de si bien ce Festival Dimey ? C’est un festival convivial avec une programmation originale de grande qualité, une superbe ambiance, de mémorables découvertes artistiques et de belles rencontres humaines.

PIC D'OR

Francofans - Pic D'or 2016 : Une édition époustouflante

Ils se sont retrouvés face à une Barbara Weldens qui a su en deux chansons nous faire rire et nous tirer une larme, d'une Flow qui joue sur la corde sensible particulièrement avec un titre sur l'attentat du Bataclan, d'un Makja découverte beaucoup la majorité des membres du jury qui se montre à fleur de peau, un Caruso qui se démarque par une écriture originale et une belle interprétation, ou d'une Clio touchante.

KARPATT

Nos Enchanteurs - Karpatt, festif mais pas que

Ils pourraient même se permettre de ne pas mettre leur nom sur la pochette. Toujours ce personnage à la tête de cerneau de noix, pas un poil sur le caillou, une large rangée de dents à la manière d’un clavier. Toujours des couleurs qui pétillent à la surface du dessin. Toujours Sébastien Thomazo au crayon. Et Frédéric Rollat, Gaétan Lebat et Hervé Jegousso dans le dedans du disque. C’est Karpatt et c’est leur nouvel album, le septième (live de 2010 inclus) pour désormais vingt-deux ans d’activité. Ça compte.

VIRAGE A DROITE

Claude Févre - Virage à droite, un pastiche pour la route

.... D’ailleurs, la fine équipe où Lucas Lemauff a pris très vite le relais de Nathalie Miravette s’est prise au jeu. Eric Toulis  y a mis son grain de sel, m’a-t-on dit, la liste des chansons a été revue, le travail scénique resserré, les personnages encore mieux typés. On notera que celui qui porte à son comble la balourdise et la crétinerie, n’est pas une blonde, pas même une femme !!… C’est  Manu Galladur qui s’y colle dans son pantalon de treillis, ses rangers et son haut de survêtement aux couleurs bleu, blanc rouge, qui laisse deviner un Marcel du meilleur goût, des lunettes de soleil… Certes Stéphanie de Morano n’est pas loin derrière en matière de bêtise. Elle pleurniche pas mal non plus. Mais son petit tailleur strict ne l’empêche pas de nous offrir quelques moments joyeusement débridés. Il faut bien que parfois le corps exulte !  C’est avec Nicolas Sarcchus qu’elle s’acoquine le plus souvent.  

AUBERCAIL 2016

Nos Enchanteurs - Aubercail 2016 : un petit supplément d’Anne…

Exit cette année le magnifique Magic Mirrors qui nous avait tant fait voyager les années précédentes… Pour fêter dignement sa dixième édition, le festival Aubercail, le festival des mots dits, toujours mené de maitre par la bande de Thomas Pitiot, investit l’Embarcadère, une grande salle flambant neuve. Les conditions scéniques et acoustiques sont parfaites, la technique y gagnera ce que le pittoresque y perd quelque peu… Accueillis toujours aussi chaleureusement et efficacement par les bénévoles au taquet, nous prenons le temps de découvrir les lieux et de humer un peu l’ambiance, l’occasion comme toujours de croiser et échanger avec les aficionados de la chanson non-crétinisante, venus nombreux pour la belle affiche de ce soir. Ils se reconnaitront, surtout toi. Et toi. Et toi aussi…

 

samedi, 04 juin 2016

Le clip de la fin de semaine : Imbert Imbert, A gorge du temps

dimanche, 23 août 2015

Imbert Imbert chante à A Thou Bout d'Chant, Megaphone Tour, Lyon , Novembre 2012


Imbert Imbert chante à A Thou Bout d'Chant... par ylepape

Askehoug et Imbert Imbert, avec le Megaphone Tour à A Thou Bout d'Chant, Lyon, novembre 2012


Askehoug et Imbert Imbert, avec le Megaphone... par ylepape

lundi, 22 juin 2015

L'actualité de la chanson française du 15 au 22 juin (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Sandra Le Couteur - Lancement de l'album Le Phare à Montréal (Partie 1)

Le clip de la fin de semaine : Saratoga - Saratoga

Le clip de la semaine - Louis-Jean Cormier, Si tu reviens

Les vidéos du jour : une semaine avec les artistes du Festival de Tadoussac au Québec

A la une 

Bondy Blog - Karimouche veut "faire groover la langue française"

Karimouche, cette chanteuse lyonnaise de 38 ans, se livre sur ses engagements, son parcours atypique entre danse, chant, mode et théâtre. Elle présente son second album Action dans les bacs depuis le 23 mars 2015.

Une péniche sur le bassin de la Villette (19° arrondissement), quai de Seine. Le Anako a embarqué l’artiste Karimouche et ses moussaillons. La croisière commence par une conférence de presse sous le signe de l’engagement associatif avec l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville). Une table, des micros, Karimouche, Thibault Renaudin (secrétaire général de l’AFEV), ainsi que deux bénévoles dans cet hémicycle improvisé. Karimouche c’est le surnom qu’on lui donnait plus jeune, mais aussi la contraction de son patronyme Carima Amarouche. Celle qui s’autoproclame « Charentaise berbère » (Maroc) est la marraine de l’association. Elle n’hésite pas de donner le ton et de sa gouaille. « Il m’a mis l’AFEV pendant des heures… », balance l’artiste avec humour devant un public conquis, ce qui déclenche l’hilarité dans l’assemblée. « Si vous voulez, j’en ai plein d’autres dans le même genre ! »

22 juin

C'est déjà ça - Musicalarue: Jours de fête

Un documentaire de 52 minutes écrit et réalisé par Johanna Turpeau retrace l'aventure de ce festival hors du commun dans ce village des Landes. Diffusion à partir de ce week-end sur France 3 Aquitaine

C'est déjà ça - Dominique A, la tête au Carré

Si vous l'avez loupé au Krakatoa en mai, Dominique A repassera par la métropole bordelaise à l'automne: il sera sur la scène du Carré des Jalles le 6 novembre

Hexagone - Entretien au long cours avec Imbert Imbert : une vie, un métier et une contrebasse !

Imbert Imbert était de passage à Lyon le 6 juin dernier, invité par Meedy Sigot, l’enthousiaste organisateur du festival « La Grande Côte en solitaire », un festival de l’art vivant en solo assez unique en France. Une soirée du festival était consacrée à la contrebasse, l’instrument essentiel de notre artiste. Hexagone a saisi l’occasion pour aller l’interroger sur son parcours et son répertoire. Un entretien passionnant avec un artiste hors norme sur scène et d’une grande simplicité en dehors.

21 juin

Culturebox - Renaud va sortir un nouvel album

Renaud, qui n'a plus publié d'album depuis "Molly Malone" en 2009, a écrit de nouvelles chansons et compte très prochainement enregistrer un nouveau disque, selon des propos du chanteur rapporté samedi par Le Parisien.

Le JDD - Renaud "arrive" en septembre 

A 63 ans, Renaud a confirmé son grand retour, samedi, en direct sur RTL. Le chanteur prévoit de sortir un album d’ici quelques mois. Une annonce surprise, que les fans n’attendaient plus

Nos Enchanteurs - Les cris d’Léo, les hurlements de Mano Solo

Dans cette frénésie (souvent alimentaire) qu’ont les artistes aux reprises de toutes sortes, il est un disque (et les concerts qui vont avec) qui actuellement sort du lot. Qu’on attendait sans tout à fait savoir qu’il existerait un jour. Je parle d’un Mano Solo. Les Hurlements d’Léo l’ont fait : merci à la bande de Laurent Bousquet/Kebous.

Un nouveau Sheller à l'automne 

Le compositeur et chanteur, silencieux côté studio depuis sept ans, sortira "Stylus" à la fin du mois d'octobre.

Nos Enchanteurs - Camu, embarquement immédiat

Festival Partie à 3, 17 juin 2015, Corentin Grellier (guitare, voix), Fabien Valle (accordéon), Youssef Ghazzal (contrebasse), théâtre du Grand Rond, Toulouse,

[Trois lieux (le théâtre du Grand Rond, Chez ta mère et Le Bijou) échangent leur coup de cœur.]

C’est ainsi, parfois, c’est une  évidence, on aurait envie de quelques mots seulement griffonnés sur vos agendas, du genre : « A ne manquer sous aucun prétexte ! » Et c’est tout ! A vous d’aller voir, d’aller écouter juste quelques mesures de ce jeune Corentin Grellier qui s’est étrangement baptisé d’un nom d’auteur qui aurait égaré sa consonne finale…

Le Monde - Fête de la musique 2015 : une sélection pour flâneurs mélomanes

La ville de Toulouse fête celui qui l’a si bien chantée, Claude Nougaro, avec un programme intitulé « C’est une Garonne ». Particularité, il s’agira d’un parcours instrumental dans les mélodies dont Nougaro fut la voix. Avec en maître d’œuvre l’accordéoniste Lionel Suarez qui a réuni pour cet hommage deux confrères, Régis Gizavo et Etienne Grandjean, le multi-instrumentiste René Lacaille (accordéon, ukulélé, guitare, percussions…), le guitariste Kevin Seddiki et le batteur (et violoncelliste) Pierre-François Dufour. 

20 juin

Culturebox - Benjamin Biolay : "Je ne suis pas à l'aise dans ce pays en ce moment"

Benjamin Biolay a confié vendredi ne pas être "à l'aise" en France "en ce moment", en estimant que les "gens ressentent une espèce de haine et de peur de l'autre (...) franchement inquiétante". Le chanteur est en concert dimanche soir à la Maison de la radio à l'occasion de la Fête de la musique.

Voir.ca - Retour sur Pierre Lapointe aux Francos

Hier soir aux Francos, Pierre Lapointe présentait pour la toute première fois en Amérique du nord (c’est lui qui le dit!) son spectacle Paris tristesse, autour de l’album du même nom lancé dans l’Hexagone en 2014 puis ici en février dernier. Il s’agissait logiquement d’un spectacle en solo au piano, dans les murs de la magnifique Maison symphonique.

C'est déjà ça - Tadoussac (5): "Je me souviens"...

Retour en images et impressions sur le festival, des anecdotes aux moments forts, des enjeux périlleux à l'esprit de découverte à la croisée du lac Saint-Jean et du Saint-Laurent

19 juin

Le Soleil - Festival de la chanson de Tadoussac: «En voie de disparition»

(Tadoussac) Des festivaliers en grand nombre, une météo clémente, des spectacles qui font mouche. Sur les plans artistique et de l'achalandage, le Festival de la chanson de Tadoussac s'est terminé dimanche sur un bilan positif. Mais un constat demeure pour les organisateurs : le casse-tête financier se complique d'année en année et la petite équipe qui tient l'événement à bout de bras s'essouffle, allant jusqu'à remettre en question l'avenir du rendez-vous fixé depuis 32 ans.

RFI - Francofolies de Montréal 2015, Festivités en plein air et concert spécial de Marie-Jo Thério

Lancées jeudi 11 juin, les Francofolies de Montréal ont organisé le week-end dernier de mémorables festivités, en particulier sur les grandes scènes extérieures. Retour sur les premiers jours de l’événement et sur une prestation inoubliable de Marie-Jo Thério.

18 juin

La Fabrique Culturelle - L'instant d'avant | Imbert Imbert à Tadoussac

C'est au Festival de la Chanson de Tadoussac qu'on rencontre Imbert Imbert et Stephen Harrison qui, armés de leur contrebasse, servent au public déambulant au coeur du village, une très belle chanson sur la vie et la mort.

17 juin

Le Journal de Montréal - Le 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson à Salomé Leclerc

MONTRÉAL – Salomé Leclerc a remporté mardi le volet québécois du 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson.

Cette distinction remise dans le cadre des 27es FrancoFolies de Montréal, qui se poursuivent jusqu’à dimanche, vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production ainsi que la diffusion de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - Jules Nectar, un trio qui fait boum

Jules Nectar, 10 juin 2015, sortie EP au Bijou à Toulouse,

Mais oui, ça fait boum… et surtout n‘allez pas croire que c’est un titre complaisant, ou  un écho paresseux  à celui de La Dépêche du Midi du jour qui nous promet une chanson qui « sonne années 50 »… Jules lui-même aurait-il prononcé ces mots-là ? J’avoue, ce serait déconcertant. Laissons de côté cette question journalistique (ah, l’appel du titre ! tout un art…) pour dire sans aucun

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Éteindre Drucker

Drucker. 72 ans au compteur. Combien de temps faudra-t-il encore se le farder? Le voilà maintenant qui nous annonce: «Michel Delpech s'éteint doucement.» La charogne. Précisant : «Si je le dis, c'est à sa demande.» Et alors? Drucker est répugnant sous ses sourires faussement humains et cette mégalomanie qui l'oblige à toujours se mettre en perspective. Pas une interview sans qu'il évoque un souvenir qui le concerne, une anecdote qui le mette en valeur, une confession qu'il aurait recueillie. À l'écouter, il serait le confident des plus grands, celui dont ils voudraient tous tenir la main quand l'heure fatidique s'approche…

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Thiéfaine, puissant, majestueux !

Hubert-Félix Thiéfaine, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

« En remontant le fleuve au-delà des rapides / Au-delà des remous, de nos sanglots stupides… » Thiéfaine est devenu au fil du temps un artiste monumental, incontournable, de la scène française. Ce fut guichet fermé pour lui à Saint-Étienne, comme ça l’est ailleurs. Valeur sûre, quasi institutionnalisé même si son art reste ancré dans la marge, à part. Et dans une veine qu’il n’est pas audacieux de qualifier de littéraire, d’une langue qu’il pétrie comme un corps vivant.

RFI - Tadoussac, le temps d'une chanson, De Juliette Gréco à Joey Robin Haché

Au début du mois de juin, l'embouchure du Saint-Laurent est le refuge de l'un des secrets les mieux gardés de la chanson francophone, le festival de la chanson de Tadoussac. Pour sa 32e édition, l'enthousiasmant rendez-vous québécois recevait la tournée d'adieux à la scène de Juliette Gréco, l'un des chouchous de la pop locale en français, Louis-Jean Cormier, et toute une flopée d'artistes qui assureront peut-être "la relève", dont Joey Robin Haché.

16 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Ben Mazué, l’intime et le grand public

Ben Mazué, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

Se voir offrir quatre mille spectateurs, en première partie de plus grand que soi, est certes cadeau. Mais. Mais ce public n’est pas venu pour vous, ou quelques-uns seulement. Vous savez comment sont certains spectateurs : ils viennent voir leur idole et, méprisants, s’en tapent de celui qui précède. Alors ils causent, les cons. La buvette est ouverte et c’est forum bruyant, potin d’enfer. Faut le vouloir pour tout de même jouer. Faut en avoir aussi pour cependant séduire une bonne partie du public. Surtout avec ce que nous raconte Ben Mazué. Je dis raconte, car il parle beaucoup, beaucoup. Quand il parle pas, il slame. Et parfois, parfois plus même, il chante. Quoi ? Des petites choses de son existence. En fait il chante les âges de la vie, la sienne ou celle des autres.

Hexagone - Frédo chante Renaud. Hommage ou dessert ?

Salut Hexagonaute ! Tu vas te dire qu’on charrie un peu méchamment sur Hexagone et qu’on se recycle pas des masses, je présume. T’as raison mon pote, on t’a causé de Frédo chante Renaud il n’y a pas si longtemps que ça. Même que c’était à Cergy et tout ça. Tu crois que j’ai Alzheimer ou quoi ? Mais l’autre jour, à Cergy, c’était Aurélie qui s’y est collée. Là, c’est moi que j’y étais à TaParole pour voir le Frédo

10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat

Erwens n’a pas attendu que Jean Ferrat soit remis au goût du jour pour le chanter : il le pratique depuis longtemps, tout comme il pratique Brassens (dans le trio Callipyge), Brel ou Trenet sans oublier ses propres créations. Erwens nous présente son Ferrat avec une large ouverture et une belle définition.

Culturebox - Michel Delpech "s'éteint doucement", raconte Michel Drucker

Michel Delpech, qui racontait sa guérison et son combat contre le cancer dans un livre publié en mars dernier, est victime d'une nouvelle rechute et "s'éteint doucement", a raconté son ami Michel Drucker samedi. Un message que le chanteur voulait qu'il fasse passer, selon l'animateur de "Vivement dimanche".

14 juin

Radio Canada - Le Festival de Tadoussac enregistre 25 000 entrées

Malgré la pluie qui tombait à grosses gouttes à quelques heures du spectacle d'ouverture de Jacques Michel, les festivaliers auront finalement eu droit à quatre journées chaudes et ensoleillées à Tadoussac. Somme toute, un festival qui s'est terminé en beauté dimanche après-midi avec un bilan positif d'environ 25 000 entrées aux spectacles.

C'est déjà ça - Tadoussac (4): de Cormier à Benoît Paradis, chacun sa voix

La troisième et plus intense journée du festival a illustré l'éclectisme de la chanson québécoise, du soyeux rock à succès au jazz loufoque. Nicolas Jules, Dimoné: les Frenchies ont encore étonné

Le Quotidien - Une histoire d'envergure à Tadoussac

Le Festival de la chanson de Tadoussac a développé un goût pour les spectacles à grand déploiement. Il y a eu ceux consacrés à Brel et à l'Open Country, Les douze hommes rapaillés et l'hommage rendu à Anne Sylvestre, une jolie collection qu'enrichira Légendes d'un peuple-Le collectif, une production signée Alexandre Belliard.

Acadie Nouvelle - Sandra Le Couteur donne des frissons à Tadoussac

TADOUSSAC – Pour son premier passage au Festival de la chanson de Tadoussac, Sandra Le Couteur n’aurait pu imaginer plus bel accueil du public. Saluée par une vibrante ovation, la chanteuse de Miscou a emmené les festivaliers sur son île avec sa musique.

Le Soleil - Marathon festivalier

(Tadoussac) Le village a beau être petit, impossible de tout voir au Festival de Tadoussac. Même en se levant très tôt et en se couchant encore plus tard. En ce dernier jour complet de célébrations de la chanson, nous avons tenté de pousser l'ambition festivalière, entre deux églises, deux rochers, une tente et une promenade.

Culturebox - "Visiteur d'un soir" : Hugues Aufray en tournée chante et parle de la vie

A 85 ans, Hugues Aufray est sur la scène des Bouffes Parisiens les 19 et 20 juin 2015 et en tournée en France avec "Visiteur d'un soir". Le troubadour chante bien sûr, mais il parle aussi au public. Il parle de lui, de son expérience. Un spectacle à la fois grave et léger, comme l'artiste qui partage ce que la vie lui a appris et ravive de précieux souvenirs avec ses refrains populaires.

Tadoussac (3): Gréco, le coup de chaud

La journée de vendredi sur la Côte Nord a été évidemment marquée par l'effervescence autour du concert exceptionnel de Juliette Gréco, ouvrant ici sa tournée canadienne. Un concert écourté en raison d'un malaise dû à la chaleur.

Francofans à Tadoussac

“Si on existe depuis 32 ans, c'est parce qu'on est une joyeuse bande d'illuminés passionnés.”

Top départ pour l’édition 2015 du Festival de la Chanson de Tadoussac, le plus grand des petits festivals, qui invite des artistes du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de France. Pendant quatre jours, le village de 850 habitants vit et vibre au rythme de la chanson, de l’après-midi jusqu’au cœur de la nuit. Une grande scène installée sous l’église, une autre dans l’auberge de jeunesse où tout a démarré, et puis des chapiteaux, des bars qui accueillent des artistes de toutes générations,  de jeunes roseaux prometteurs et de grands chênes encore plein de sève.

C'est déjà ça - Tadoussac (2): le coup d'envoi, entre patrimoine et énergie

Le festival de la chanson a démarré ce jeudi, marqué par le concert-retour de Jacques Michel et la prestation ébouriffante du jeune trio Ten strings and a goat skin.

Le village repeint en gris. Tout juste si l'imposant hôtel Tadoussac parvient à faire émerger son rouge et blanc. Les nuages se penchent et s'amassent pour caresser le Saint-Laurent. Les baleines sont rares pour les croisiéristes aux yeux brillants à force de scruter. Quelques petits rorquals montre leur dos, quelques bélugas font glousser les coeurs sensibles. Aux quatre coins du petit village et de ses collines qui lui ont donné son nom (1), la signalétique a fleuri, les chapiteaux-scènes aussi

C'est déjà ça - Tadoussac, l'autre festival du bout du monde

Au bord du Saint-Laurent et à l'aube de la Côte nord du Québec, le festival de Tadoussac accueille à chaque aube estivale, la fine fleur de la chanson francophone du cru mais aussi quelques cousins français. Depuis plus de trente ans, les maîtres-mots y sont proximité et découverte. Si la venue de Gréco est l'événement de cette édition 2015, le rendez-vous qui début aujourd'hui fourmille de belles promesses.

samedi, 20 juin 2015

Imbert-Imbert : sois mort et tais toi

Avant Tadoussac, Imbert Imbert était à Lyon....

Hexagone - Entretien au long cours avec Imbert Imbert : une vie, un métier et une contrebasse !

Imbert Imbert était de passage à Lyon le 6 juin dernier, invité par Meedy Sigot, l’enthousiaste organisateur du festival « La Grande Côte en solitaire », un festival de l’art vivant en solo assez unique en France. Une soirée du festival était consacrée à la contrebasse, l’instrument essentiel de notre artiste. Hexagone a saisi l’occasion pour aller l’interroger sur son parcours et son répertoire. Un entretien passionnant avec un artiste hors norme sur scène et d’une grande simplicité en dehors.

Imbert Imbert chante à A Thou Bout d'Chant, Megaphone Tour, Lyon , Novembre 2012

Avant Tadoussac, Imbert Imbert était à Lyon....

Hexagone - Entretien au long cours avec Imbert Imbert : une vie, un métier et une contrebasse !

Imbert Imbert était de passage à Lyon le 6 juin dernier, invité par Meedy Sigot, l’enthousiaste organisateur du festival « La Grande Côte en solitaire », un festival de l’art vivant en solo assez unique en France. Une soirée du festival était consacrée à la contrebasse, l’instrument essentiel de notre artiste. Hexagone a saisi l’occasion pour aller l’interroger sur son parcours et son répertoire. Un entretien passionnant avec un artiste hors norme sur scène et d’une grande simplicité en dehors.


Imbert Imbert chante à A Thou Bout d'Chant... par ylepape