Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le concert de la fin de semaine : Sandra Le Couteur - Lancement de l'album Le Phare à Montréal (Partie 1) | Page d'accueil | Festival de la Chanson de Tadoussac »

lundi, 22 juin 2015

L'actualité de la chanson française du 15 au 22 juin (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Sandra Le Couteur - Lancement de l'album Le Phare à Montréal (Partie 1)

Le clip de la fin de semaine : Saratoga - Saratoga

Le clip de la semaine - Louis-Jean Cormier, Si tu reviens

Les vidéos du jour : une semaine avec les artistes du Festival de Tadoussac au Québec

A la une 

Bondy Blog - Karimouche veut "faire groover la langue française"

Karimouche, cette chanteuse lyonnaise de 38 ans, se livre sur ses engagements, son parcours atypique entre danse, chant, mode et théâtre. Elle présente son second album Action dans les bacs depuis le 23 mars 2015.

Une péniche sur le bassin de la Villette (19° arrondissement), quai de Seine. Le Anako a embarqué l’artiste Karimouche et ses moussaillons. La croisière commence par une conférence de presse sous le signe de l’engagement associatif avec l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville). Une table, des micros, Karimouche, Thibault Renaudin (secrétaire général de l’AFEV), ainsi que deux bénévoles dans cet hémicycle improvisé. Karimouche c’est le surnom qu’on lui donnait plus jeune, mais aussi la contraction de son patronyme Carima Amarouche. Celle qui s’autoproclame « Charentaise berbère » (Maroc) est la marraine de l’association. Elle n’hésite pas de donner le ton et de sa gouaille. « Il m’a mis l’AFEV pendant des heures… », balance l’artiste avec humour devant un public conquis, ce qui déclenche l’hilarité dans l’assemblée. « Si vous voulez, j’en ai plein d’autres dans le même genre ! »

22 juin

C'est déjà ça - Musicalarue: Jours de fête

Un documentaire de 52 minutes écrit et réalisé par Johanna Turpeau retrace l'aventure de ce festival hors du commun dans ce village des Landes. Diffusion à partir de ce week-end sur France 3 Aquitaine

C'est déjà ça - Dominique A, la tête au Carré

Si vous l'avez loupé au Krakatoa en mai, Dominique A repassera par la métropole bordelaise à l'automne: il sera sur la scène du Carré des Jalles le 6 novembre

Hexagone - Entretien au long cours avec Imbert Imbert : une vie, un métier et une contrebasse !

Imbert Imbert était de passage à Lyon le 6 juin dernier, invité par Meedy Sigot, l’enthousiaste organisateur du festival « La Grande Côte en solitaire », un festival de l’art vivant en solo assez unique en France. Une soirée du festival était consacrée à la contrebasse, l’instrument essentiel de notre artiste. Hexagone a saisi l’occasion pour aller l’interroger sur son parcours et son répertoire. Un entretien passionnant avec un artiste hors norme sur scène et d’une grande simplicité en dehors.

21 juin

Culturebox - Renaud va sortir un nouvel album

Renaud, qui n'a plus publié d'album depuis "Molly Malone" en 2009, a écrit de nouvelles chansons et compte très prochainement enregistrer un nouveau disque, selon des propos du chanteur rapporté samedi par Le Parisien.

Le JDD - Renaud "arrive" en septembre 

A 63 ans, Renaud a confirmé son grand retour, samedi, en direct sur RTL. Le chanteur prévoit de sortir un album d’ici quelques mois. Une annonce surprise, que les fans n’attendaient plus

Nos Enchanteurs - Les cris d’Léo, les hurlements de Mano Solo

Dans cette frénésie (souvent alimentaire) qu’ont les artistes aux reprises de toutes sortes, il est un disque (et les concerts qui vont avec) qui actuellement sort du lot. Qu’on attendait sans tout à fait savoir qu’il existerait un jour. Je parle d’un Mano Solo. Les Hurlements d’Léo l’ont fait : merci à la bande de Laurent Bousquet/Kebous.

Un nouveau Sheller à l'automne 

Le compositeur et chanteur, silencieux côté studio depuis sept ans, sortira "Stylus" à la fin du mois d'octobre.

Nos Enchanteurs - Camu, embarquement immédiat

Festival Partie à 3, 17 juin 2015, Corentin Grellier (guitare, voix), Fabien Valle (accordéon), Youssef Ghazzal (contrebasse), théâtre du Grand Rond, Toulouse,

[Trois lieux (le théâtre du Grand Rond, Chez ta mère et Le Bijou) échangent leur coup de cœur.]

C’est ainsi, parfois, c’est une  évidence, on aurait envie de quelques mots seulement griffonnés sur vos agendas, du genre : « A ne manquer sous aucun prétexte ! » Et c’est tout ! A vous d’aller voir, d’aller écouter juste quelques mesures de ce jeune Corentin Grellier qui s’est étrangement baptisé d’un nom d’auteur qui aurait égaré sa consonne finale…

Le Monde - Fête de la musique 2015 : une sélection pour flâneurs mélomanes

La ville de Toulouse fête celui qui l’a si bien chantée, Claude Nougaro, avec un programme intitulé « C’est une Garonne ». Particularité, il s’agira d’un parcours instrumental dans les mélodies dont Nougaro fut la voix. Avec en maître d’œuvre l’accordéoniste Lionel Suarez qui a réuni pour cet hommage deux confrères, Régis Gizavo et Etienne Grandjean, le multi-instrumentiste René Lacaille (accordéon, ukulélé, guitare, percussions…), le guitariste Kevin Seddiki et le batteur (et violoncelliste) Pierre-François Dufour. 

20 juin

Culturebox - Benjamin Biolay : "Je ne suis pas à l'aise dans ce pays en ce moment"

Benjamin Biolay a confié vendredi ne pas être "à l'aise" en France "en ce moment", en estimant que les "gens ressentent une espèce de haine et de peur de l'autre (...) franchement inquiétante". Le chanteur est en concert dimanche soir à la Maison de la radio à l'occasion de la Fête de la musique.

Voir.ca - Retour sur Pierre Lapointe aux Francos

Hier soir aux Francos, Pierre Lapointe présentait pour la toute première fois en Amérique du nord (c’est lui qui le dit!) son spectacle Paris tristesse, autour de l’album du même nom lancé dans l’Hexagone en 2014 puis ici en février dernier. Il s’agissait logiquement d’un spectacle en solo au piano, dans les murs de la magnifique Maison symphonique.

C'est déjà ça - Tadoussac (5): "Je me souviens"...

Retour en images et impressions sur le festival, des anecdotes aux moments forts, des enjeux périlleux à l'esprit de découverte à la croisée du lac Saint-Jean et du Saint-Laurent

19 juin

Le Soleil - Festival de la chanson de Tadoussac: «En voie de disparition»

(Tadoussac) Des festivaliers en grand nombre, une météo clémente, des spectacles qui font mouche. Sur les plans artistique et de l'achalandage, le Festival de la chanson de Tadoussac s'est terminé dimanche sur un bilan positif. Mais un constat demeure pour les organisateurs : le casse-tête financier se complique d'année en année et la petite équipe qui tient l'événement à bout de bras s'essouffle, allant jusqu'à remettre en question l'avenir du rendez-vous fixé depuis 32 ans.

RFI - Francofolies de Montréal 2015, Festivités en plein air et concert spécial de Marie-Jo Thério

Lancées jeudi 11 juin, les Francofolies de Montréal ont organisé le week-end dernier de mémorables festivités, en particulier sur les grandes scènes extérieures. Retour sur les premiers jours de l’événement et sur une prestation inoubliable de Marie-Jo Thério.

18 juin

La Fabrique Culturelle - L'instant d'avant | Imbert Imbert à Tadoussac

C'est au Festival de la Chanson de Tadoussac qu'on rencontre Imbert Imbert et Stephen Harrison qui, armés de leur contrebasse, servent au public déambulant au coeur du village, une très belle chanson sur la vie et la mort.

17 juin

Le Journal de Montréal - Le 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson à Salomé Leclerc

MONTRÉAL – Salomé Leclerc a remporté mardi le volet québécois du 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson.

Cette distinction remise dans le cadre des 27es FrancoFolies de Montréal, qui se poursuivent jusqu’à dimanche, vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production ainsi que la diffusion de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - Jules Nectar, un trio qui fait boum

Jules Nectar, 10 juin 2015, sortie EP au Bijou à Toulouse,

Mais oui, ça fait boum… et surtout n‘allez pas croire que c’est un titre complaisant, ou  un écho paresseux  à celui de La Dépêche du Midi du jour qui nous promet une chanson qui « sonne années 50 »… Jules lui-même aurait-il prononcé ces mots-là ? J’avoue, ce serait déconcertant. Laissons de côté cette question journalistique (ah, l’appel du titre ! tout un art…) pour dire sans aucun

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Éteindre Drucker

Drucker. 72 ans au compteur. Combien de temps faudra-t-il encore se le farder? Le voilà maintenant qui nous annonce: «Michel Delpech s'éteint doucement.» La charogne. Précisant : «Si je le dis, c'est à sa demande.» Et alors? Drucker est répugnant sous ses sourires faussement humains et cette mégalomanie qui l'oblige à toujours se mettre en perspective. Pas une interview sans qu'il évoque un souvenir qui le concerne, une anecdote qui le mette en valeur, une confession qu'il aurait recueillie. À l'écouter, il serait le confident des plus grands, celui dont ils voudraient tous tenir la main quand l'heure fatidique s'approche…

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Thiéfaine, puissant, majestueux !

Hubert-Félix Thiéfaine, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

« En remontant le fleuve au-delà des rapides / Au-delà des remous, de nos sanglots stupides… » Thiéfaine est devenu au fil du temps un artiste monumental, incontournable, de la scène française. Ce fut guichet fermé pour lui à Saint-Étienne, comme ça l’est ailleurs. Valeur sûre, quasi institutionnalisé même si son art reste ancré dans la marge, à part. Et dans une veine qu’il n’est pas audacieux de qualifier de littéraire, d’une langue qu’il pétrie comme un corps vivant.

RFI - Tadoussac, le temps d'une chanson, De Juliette Gréco à Joey Robin Haché

Au début du mois de juin, l'embouchure du Saint-Laurent est le refuge de l'un des secrets les mieux gardés de la chanson francophone, le festival de la chanson de Tadoussac. Pour sa 32e édition, l'enthousiasmant rendez-vous québécois recevait la tournée d'adieux à la scène de Juliette Gréco, l'un des chouchous de la pop locale en français, Louis-Jean Cormier, et toute une flopée d'artistes qui assureront peut-être "la relève", dont Joey Robin Haché.

16 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Ben Mazué, l’intime et le grand public

Ben Mazué, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

Se voir offrir quatre mille spectateurs, en première partie de plus grand que soi, est certes cadeau. Mais. Mais ce public n’est pas venu pour vous, ou quelques-uns seulement. Vous savez comment sont certains spectateurs : ils viennent voir leur idole et, méprisants, s’en tapent de celui qui précède. Alors ils causent, les cons. La buvette est ouverte et c’est forum bruyant, potin d’enfer. Faut le vouloir pour tout de même jouer. Faut en avoir aussi pour cependant séduire une bonne partie du public. Surtout avec ce que nous raconte Ben Mazué. Je dis raconte, car il parle beaucoup, beaucoup. Quand il parle pas, il slame. Et parfois, parfois plus même, il chante. Quoi ? Des petites choses de son existence. En fait il chante les âges de la vie, la sienne ou celle des autres.

Hexagone - Frédo chante Renaud. Hommage ou dessert ?

Salut Hexagonaute ! Tu vas te dire qu’on charrie un peu méchamment sur Hexagone et qu’on se recycle pas des masses, je présume. T’as raison mon pote, on t’a causé de Frédo chante Renaud il n’y a pas si longtemps que ça. Même que c’était à Cergy et tout ça. Tu crois que j’ai Alzheimer ou quoi ? Mais l’autre jour, à Cergy, c’était Aurélie qui s’y est collée. Là, c’est moi que j’y étais à TaParole pour voir le Frédo

10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat

Erwens n’a pas attendu que Jean Ferrat soit remis au goût du jour pour le chanter : il le pratique depuis longtemps, tout comme il pratique Brassens (dans le trio Callipyge), Brel ou Trenet sans oublier ses propres créations. Erwens nous présente son Ferrat avec une large ouverture et une belle définition.

Culturebox - Michel Delpech "s'éteint doucement", raconte Michel Drucker

Michel Delpech, qui racontait sa guérison et son combat contre le cancer dans un livre publié en mars dernier, est victime d'une nouvelle rechute et "s'éteint doucement", a raconté son ami Michel Drucker samedi. Un message que le chanteur voulait qu'il fasse passer, selon l'animateur de "Vivement dimanche".

14 juin

Radio Canada - Le Festival de Tadoussac enregistre 25 000 entrées

Malgré la pluie qui tombait à grosses gouttes à quelques heures du spectacle d'ouverture de Jacques Michel, les festivaliers auront finalement eu droit à quatre journées chaudes et ensoleillées à Tadoussac. Somme toute, un festival qui s'est terminé en beauté dimanche après-midi avec un bilan positif d'environ 25 000 entrées aux spectacles.

C'est déjà ça - Tadoussac (4): de Cormier à Benoît Paradis, chacun sa voix

La troisième et plus intense journée du festival a illustré l'éclectisme de la chanson québécoise, du soyeux rock à succès au jazz loufoque. Nicolas Jules, Dimoné: les Frenchies ont encore étonné

Le Quotidien - Une histoire d'envergure à Tadoussac

Le Festival de la chanson de Tadoussac a développé un goût pour les spectacles à grand déploiement. Il y a eu ceux consacrés à Brel et à l'Open Country, Les douze hommes rapaillés et l'hommage rendu à Anne Sylvestre, une jolie collection qu'enrichira Légendes d'un peuple-Le collectif, une production signée Alexandre Belliard.

Acadie Nouvelle - Sandra Le Couteur donne des frissons à Tadoussac

TADOUSSAC – Pour son premier passage au Festival de la chanson de Tadoussac, Sandra Le Couteur n’aurait pu imaginer plus bel accueil du public. Saluée par une vibrante ovation, la chanteuse de Miscou a emmené les festivaliers sur son île avec sa musique.

Le Soleil - Marathon festivalier

(Tadoussac) Le village a beau être petit, impossible de tout voir au Festival de Tadoussac. Même en se levant très tôt et en se couchant encore plus tard. En ce dernier jour complet de célébrations de la chanson, nous avons tenté de pousser l'ambition festivalière, entre deux églises, deux rochers, une tente et une promenade.

Culturebox - "Visiteur d'un soir" : Hugues Aufray en tournée chante et parle de la vie

A 85 ans, Hugues Aufray est sur la scène des Bouffes Parisiens les 19 et 20 juin 2015 et en tournée en France avec "Visiteur d'un soir". Le troubadour chante bien sûr, mais il parle aussi au public. Il parle de lui, de son expérience. Un spectacle à la fois grave et léger, comme l'artiste qui partage ce que la vie lui a appris et ravive de précieux souvenirs avec ses refrains populaires.

Tadoussac (3): Gréco, le coup de chaud

La journée de vendredi sur la Côte Nord a été évidemment marquée par l'effervescence autour du concert exceptionnel de Juliette Gréco, ouvrant ici sa tournée canadienne. Un concert écourté en raison d'un malaise dû à la chaleur.

Francofans à Tadoussac

“Si on existe depuis 32 ans, c'est parce qu'on est une joyeuse bande d'illuminés passionnés.”

Top départ pour l’édition 2015 du Festival de la Chanson de Tadoussac, le plus grand des petits festivals, qui invite des artistes du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de France. Pendant quatre jours, le village de 850 habitants vit et vibre au rythme de la chanson, de l’après-midi jusqu’au cœur de la nuit. Une grande scène installée sous l’église, une autre dans l’auberge de jeunesse où tout a démarré, et puis des chapiteaux, des bars qui accueillent des artistes de toutes générations,  de jeunes roseaux prometteurs et de grands chênes encore plein de sève.

C'est déjà ça - Tadoussac (2): le coup d'envoi, entre patrimoine et énergie

Le festival de la chanson a démarré ce jeudi, marqué par le concert-retour de Jacques Michel et la prestation ébouriffante du jeune trio Ten strings and a goat skin.

Le village repeint en gris. Tout juste si l'imposant hôtel Tadoussac parvient à faire émerger son rouge et blanc. Les nuages se penchent et s'amassent pour caresser le Saint-Laurent. Les baleines sont rares pour les croisiéristes aux yeux brillants à force de scruter. Quelques petits rorquals montre leur dos, quelques bélugas font glousser les coeurs sensibles. Aux quatre coins du petit village et de ses collines qui lui ont donné son nom (1), la signalétique a fleuri, les chapiteaux-scènes aussi

C'est déjà ça - Tadoussac, l'autre festival du bout du monde

Au bord du Saint-Laurent et à l'aube de la Côte nord du Québec, le festival de Tadoussac accueille à chaque aube estivale, la fine fleur de la chanson francophone du cru mais aussi quelques cousins français. Depuis plus de trente ans, les maîtres-mots y sont proximité et découverte. Si la venue de Gréco est l'événement de cette édition 2015, le rendez-vous qui début aujourd'hui fourmille de belles promesses.

03:33 Publié dans | Lien permanent