Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 28 février 2016

L'actualité de la chanson française du 15 au 29 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine - Arman Méliès - Constamment Je Brûle

Le clip de la semaine - Clarika - Je ne te dirai pas

Les vidéos de la semaine : tous les candidats à la finale du prix Georges Moustaki 2016

A la une

Hexagone - Claire Sabbagh, retour sur scène

Claire Sabbagh est une artiste lyonnaise qui s’est fait connaître par un premier EP en 2010. Il a fallu attendre 2015 pour qu’elle sorte son premier album. Entre temps, il s’est passé beaucoup de choses dans sa vie qu’elle raconte ici pour Hexagone. En mars, elle sera deux fois sur une scène lyonnaise à commencer par une sortie de résidence à A Thou Bout d’Chant, puis, à l’occasion d’un concert dans le cadre du festival des Chants de Mars. Deux de ses programmateurs avaient présenté récemment ce festival pour Hexagone. Comme je l’avais signalé, certains concerts risquaient d’être très vite complets. C’est ce qui s’est déjà produit pour Miossec et GiedRé. Ca ne va pas tarder certainement pour d’autres dates. Un conseil : lyonnaises et lyonnais, réservez !

Nos Enchanteurs - Clarika, message cardiaque

On ne cherche plus depuis longtemps ce qui diffère d’un album l’autre chez Clarika, en quoi le nouveau disque est préférable au précédent. Nous sommes avec elle très haut dans l’art de la chanson. Ce qui diffère ici, c’est cette thématique, cette fois-ci très personnelle, de la rupture. Nous savions beaucoup de choses d’elle, mais pas de façon si intime. Même son désir, jadis, d’être porte-savon dans le vestiaire des garçons ne la mettait pas autant à nu.

27 au 29 février

RFI - Clarika à cœur vaillant - Nouvel album, De quoi faire battre mon cœur

Les ruptures amoureuses, aussi douloureuses soient-elles, peuvent engendrer de très grandes chansons. De quoi faire battre mon cœur, le septième album de Clarika, en est la preuve étincelante. C'est un disque intense, déchirant et happant. Qu'il arrive aux oreilles du plus grand nombre ne serait donc que justice.

Nos Enchanteurs - 6e Prix Moustaki : à vos marques, prêts ? Votez !

Ils furent près de cent cinquante au départ, à postuler. Deux longues séances de travail ont permis d’en retenir vingt-deux. Sur lesquels le jury vient d’en retenir sept : voici donc celles et ceux qui concourront pour le prix Georges-Moustaki, 6e du nom, un prix singulier qui ne cesse de gagner en réputation et où – c’est assez exceptionnel pour être signalé – même un artiste dit en émergence peut s’adjuger le trophée.

21 au 26 février

Hexagone - Détours de chant : Grand K ! d’un festival XXElles avec Ben Mazué

Détours de chant (la suite). Sur l’article précédent, je te faisais un retour sur mes quatre concerts des deux premiers jours. Là, on continue sur les vendredi, samedi et dimanche de la première semaine mais j’ai déjà réduit le braquet : un seul concert par jour. Et à nouveau de l’éclectisme, de la qualité et la présence d’un nombreux public.

Dora Mars en vol libre, Rédigé par Claude Fèvre

19 février 2016, Sandra Bourguet en solo, Dessine-moi un avion. Accompagnement artistique, Eric Saint Antonin. Mise en scène, Fabrice Guerin. Sortie de résidence, Centre Culturel Alban Minville (Toulouse)

Avouons qu’elle est bien inspirée Sandra Bourguet de s’offrir un si joli nom inspiré par une autre Dora Mars, née sous la plume de l’auteur toulousain Franck Giroud et le dessin de Cyril Bonin. Aventureuse, romantique, le personnage a de quoi ouvrir grand les portes de l’imaginaire.

Hexagone - Sendak : « La scène m’a aidé à m’accepter dans mes forces et mes faiblesses »

J’ai fait la connaissance de Sendak, chanteur/musicien/auteur/compositeur qui prépare son premier EP, Ocelot, sur les recommandations d’un ami. J’ai d’abord écouté son SoundClound, mais ce sont ses sessions acoustiques qui m’ont frappée. La sensibilité avec laquelle il chante m’a sauté aux yeux. Il enjolive les mots et leur donne une chaleur, une profondeur. Se lançant tout juste dans une campagne de financement participatif, j’ai voulu en savoir plus sur cet artiste. Il m’a ouvert les portes de son univers, me révélant toute sa richesse mais aussi ses faiblesses. Preuve qu’un artiste est celui qui réceptionne l’humanité, la retransmet selon son angle de vue pour en révéler toute sa beauté et sa complexité. Pas toujours des plus démonstratifs au premier abord, mais généreux avant tout. À défaut d’avoir le privilège de rencontrer Sendak de visu, nous avons conversé pendant près de deux heures autour de ses créations. Un échange des plus intéressants qu’Hexagone vous invite à découvrir.

Télérama - Clarika, De quoi faire battre mon coeur

Le ton plus grave, l'écriture aussi poétique et mordante : un poignard plongé dans le coeur, Clarika chante vrai. Et retrouve sa flamme.

Milieu des années 1990. Bien avant ­Camille ou Cherhal, une jeune femme bouscule la chanson par la modernité de son écriture, sa manière singulière de faire surgir une ironie mordante ou une poésie poignante du vocabulaire le plus simple. Non, ça s'peut pas se hisse au palmarès des plus belles chansons d'amour. « Ça s'peut pas que ça dure toujours, ça s'peut pas... C'est trop fort, c'est trop pur, notre amour, là. » La chanson disait vrai. Le temps a passé, et l'amour aussi, à en croire ce septième album marqué par la séparation. 

C'est déjà ça - Ludéal sur "Pluton": chic planète

Deux ans après le somptueux "Paon d'or", le trop discret Ludéal récidive et nous embarque pour "Pluton", quatrième album où la classe le dispute à l'inspiration, où l'espace est habité par des mélodies spectrales, où l'amour, la mort et leurs enfants dégagent une chaleur élégante jusqu'à envoutante

C'est déjà ça - Alors chante!: riche affiche pour la trentième édition

Chassées par la ville de Montauban, les "Francos du sud" prennent leurs quartiers à Castelsarrasin, biotope de Pierre Perret qui ouvrira la première soirée d'une 30e édition pantagruélique avec 50 artistes. Vianney, Thomas Dutronc, Thiéfaine, Youssoupha, La Grande Sophie, Yves Jamait, Alexis Hk et plein d'autres défileront en Tarn-et-Garonne du 4 au 7 mai prochains

C'est déjà ça - Le troisième album solo de Magyd Cherfi est en route... mais après le livre

L'auteur-chanteur de Zebda vient de terminer les maquettes de "Catégorie reine", son troisième disque solo. Il fait l'objet d'un financement participatif. Premier titre à l'écoute...

Froggy's Delight - Pierre Lebelâge, Interview  (Montreuil)  janvier 2016

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années : on pourrait appliquer cette citation au chanteur Pierre Lebelâge, 30 ans, jeune pousse grandie sur un terrain doublement fertile (mélange de chanson à texte exigeante et de mélodies pop 60’s), dont les premiers fruits s’avèrent particulièrement goûteux. On a déjà dit le bien qu’on pensait de son album inaugural, Babel. On l’a ensuite vu en concert (son premier en tête d’affiche) le 20 juin 2015 au Forum Léo Ferré, et gardé à l’œil depuis. Alors qu’il continue les premières parties de prestige (Philippe Torreton et Jean Guidoni, excusez du peu), il fourbit ses armes pour sa deuxième grosse date : le vendredi 19 février prochain, dans la mythique salle des Trois Baudets, chère à l’écurie Canetti (dont Brassens, son maître à penser). Lebelâge lui, fait partie de l’équipe Tacet – la très respectable maison de disque du regretté Allain Leprest – et il a de qui tenir… avec ce petit supplément de soleil dans la voix (il vient du Sud) et dans les compos (biberonné aux Beatles), qui font sa singularité.

19 et 20 février

Norbert Gabriel - Agnès Collet Gétoufo II

Elle écrit avec la plume ironico-caustique façon Boris Vian, des portraits gentiment féroces, tendrement cruels, selon votre approche de l’autodérision, faites votre choix. C’est le défilé d’une série de personnages bigarrés, une fantasia humaine à dominante féminine dans sa quête assidue du tube qui la propulsera en haut de l’affiche, mais j’t’en fiche, le chemin est biscornu, plein d’impasses. Mais c’est le chemin… Faut-il rapper, rocker, moduler lyrique, slamer ou susurrer, tout y passe. Toujours en équilibre sur le fil, jamais méchamment ridicule, il y a toujours une touche de convivialité amusée dans cette mini musicale comédie.

Nos Enchanteurs - Dimoné, honneur de casting !

Partager l’art nerveux, saccadé et amoureux de Dimoné est expérience enviable. Associer nos voix à la sienne dans des chansons si intimes, si intérieures… Rarement le créateur des Narcisses n’aura connu telle proposition que celle-ci. Une captation vidéo nous proposera sans doute un jour quelques extraits de ce concert forcément collector où neuf adolescents de la Maîtrise de la Loire ont eu la chance de se parer d’un peu de Dimoné, de faire sinon jeu égal avec lui au moins singulier compagnonnage en des conditions professionnelles, sur une scène idéale. Convenez que c’est bien mieux qu’un selfie avec l’idole.

Hexagone - Pierre Lebelâge fête la sortie de son premier album « Babel », aux Trois Baudets

Pierre Lebelâge, je l’ai découvert d’abord avec son album que quelques chroniqueurs avaient signalé avec enthousiasme réjouissant. Je l’ai vu ensuite sur la scène d’A Thou Bout d’Chant à Lyon. Il est rare, surtout chez un tout jeune artiste, de trouver tout de suite une telle concordance dans la réussite de l’album et de la scène. J’avais beaucoup de questions à lui poser et, à la veille de 2 beaux rendez-vous sur les scènes parisiennes, il a accepté d’y répondre…

Télérama - Eskelina, chanteuse franco-folk

Voix claire et guitare sous les doigts, la jeune Suédoise enchantait avec les chansons des autres. Elle a désormais les siennes. Du sur-mesure à découvrir sur disque et sur scène.

18 février

Norbert Gabriel - Mec, le spectacle…

Ovation debout pour Philippe Torreton et Edward Perraud à La Cigale qui a fait le plein pour partager les vers de Leprest , servis avec générosité, envoyés comme un direct au cœur par un boxeur du verbe, un enragé de la vie, Torreton est un athlète de la scène, Leprestophile passionné..... La soirée a commencé avec Pierre Lebelâge, pour 4 chansons en lever de rideau. Malgré la perturbation de quelques arrivées tardives de spectateurs, placés dans les premiers rangs, la salle est vite captivée, Pierre Lebelâge seul avec sa guitare, n’a pas changé grand chose depuis ses premières apparitions en scène, et pourtant il y a quelque chose de plus.

L'Humanité - Philippe Torreton et Edward Perraud, un frissonnant cœur à cœur avec Leprest

Outre Cyrano de Bergerac qu’il joue au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris, Philippe Torreton présente à la Cigale, avec le maître rythmicien, le CD Mec !. Sublime hommage à Allain Leprest et sa poésie de la lucidité.

Le 11 septembre 2015, le temps se suspendit, tandis que Philippe Torreton et Edward Perraud faisaient offrande d’un miracle de poésie. C’était à l’espace des Amis de l’Huma, lors de la Fête de l’Humanité. Le comédien et le musicien déclinèrent dix-neuf titres d’Allain Leprest, dans le cadre de leur spectacle baptisé du nom de la bouleversante chanson, Mec !. Malgré l’environnement impétueux de la Fête qui battait son plein, l’auditoire se laissa captiver, happer, par le subtil hommage à l’ami Leprest.

16 et 17 février

Nos Enchanteurs - Joulik, le tour du monde en quatre-vingts minutes

Le Petit Duc, Aix-en-Provence, 23 janvier 2016,

Et quelques minutes de bonus ! Une fois encore la programmation du Petit Duc nous fait voyager, avec ce jeune groupe à la géométrie variable (actuellement un trio), Joulik. Ceux qui déjà regrettent l’arrêt du groupe Bratsch se souviennent de leur chanson dont le titre russe peut se traduire approximativement  par « chenapan».

Norbert Gabriel - Mère agitée, Ann’Clair

C’est une de ces flibustières de la chanson qui fait son chemin sur les sentiers où on cherche les fleurs un peu sauvages, celles qu’on ne trouve pas dans les grands magasins. Madame a la voix mutine et juvénile pour taquiner les mille et un aléas du quotidien. C’est à grand coup de rage et d’amour qu’Ann’ Clair chante à la vie et à l’amour, quand les temps sont difficiles. Toutefois, tant qu’il y a de vie, y a de l’espoir, et avec l’homme que j’aime, messieurs, vous avez des indices et des pistes pour tenter de conquérir cette mère agitée femme sauvage, qui n’est pas née pour être sage.

15 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le feu d'Arman Méliès

Sorti en octobre 2015, VERTIGONE est un grand disque ardent, sauvage, mais tendu avec précision, telle une corde au-dessus d'un lac de laves sur laquelle un funambule aurait à tenter une traversée. Impitoyable et calme, conçu comme on tresse une natte, chaque chanson s'enlaçant aux flammes qui la précèdent, c'est un tableau incandescent, plein de sourdes conspirations, que viennent lécher de longs solos de sax qui tournoient, lentement, avant que la voix claire et féline d'Arman Méliès ne s'échauffe et brûle en lumineux cataclysmes.

RFI - Les Victoires de la Musique 2016, Le triomphe de Vianney et Yael Naim

Un palmarès qui se répète comme en proie à d'étranges bugs (Johnny Hallyday, Les Innocents), le sacre d'un label indépendant (Vianney et Yael Naim), Louane curieusement couronnée, le nouveau doublé de Christine and The Queens mais dans des catégories moins prisées. Voilà ce qu'on peut retenir de cette 31e édition des Victoires de la musique.

Chloé Lacan en trio, la pêche au bonheur, Rédigé par Claude Fèvre

Quand vos albums ont pour titre « Plaisirs solitaires » puis « Ménage à trois », on ne peut pas dire que vous soyez ambigüe, que vous n’affichiez pas d’emblée la couleur, le ton… Et pourtant, s’il est bien question d’amour- le plus souvent avec un grand A, ici pas d’amourette lénifiante - on ne saurait se méprendre bien longtemps.

C’est de l’amour que l’on devine douloureux. Souvent. Celui que l’on cherche en vain, celui qui invite au voyage, celui, nostalgique, qui nous lie à l’enfance - un petit tour en méditerranée - celui qui se noie dans l’alcool, au temps désespéré des amours adolescentes. Celui aussi que l’on vend. On voit se dessiner alors, sur fond de parking, de zone urbaine et de poids lourds, un personnage, une petite sœur venue d’Ukraine, une petite sœur d’amour de l’émouvante Tatiana de Frédéric Bobin.

Hexagone - Lise Martin, mettre au monde cette étoile qui danse

« Je suis née le 8 décembre 1984. Le jour de l’immaculée conception » raconte avec un large sourire Lise Martin. Le genre de hasard du calendrier que sa grand-mère regardait avec bonheur, confie-t-elle. Tout commence dans l’Allier, dans la commune de Saint-Menoux. Jusque-là, que du banal mais le banal tombe quand je t’apprends que Lise voit le jour à la maison. Au foyer. Genre à l’ancienne parce que ses parents « étaient un peu des hippies. » Devancée d’un an par sa sœur Soizic, Lise arrive en numéro 2 dans une famille de cinq mouflets. Quatre filles et un garçon. Il devait y avoir bien de l’occupation dans cette maison non loin de Vichy et de Moulins.

Nos Enchanteurs - Manu Lods, pigeon, hirondelle et tourtereaux

C’est pas qu’il soit né de la cuisse de Font & Val, mais c’est tout comme, lui qui fit longtemps leurs premières parties à l’orée des années quatre-vingt dix, puis fut un temps coursier à Charlie-Hebdo avant d’écrire dedans. Est-ce de ce temps que Manu Lods a gardé par capillarité un timbre qui n’est pas sans faire songer à Philippe Val ? Ça vous saute plus encore aux tympans quand vous écoutez Le pigeon du 11 janvier, une chanson sur ce fameux jour d’après massacre, de concorde nationale (« Tout l’monde portait le même prénom ce jour-là dans la rue / Entre République et Nation c’était du jamais vu ») et d’un pigeon sans doute anar qui s’en va chier sur l’épaule présidentielle, pour faire marrer les rescapés de Charlie, Luz et Pelloux au premier plan, Lods juste derrière.

12 février 2016, Quévin Noguès, Archibald, solo textes, chant, guitare (et quantité d’autres sons en boucles !) le Bijou, Toulouse

Le spectacle d’Archibald commence sur la célèbre invitation de Charles Baudelaire à l’ivresse. Il le déclame, verre en main, en parcourant la salle. Il plante ses regards dans le nôtre. Un sourire conquérant éclaire son visage. Il ne le quittera guère.

vendredi, 26 février 2016

Prix Georges Moustaki : "Le cèdre" - Eskelina - RTS Session Paradiso

jeudi, 25 février 2016

Prix Georges Moustaki 2016 : Eskelina - Session Acoustique - "L'amoureuse"

mercredi, 17 février 2016

Le clip de la semaine - "Je reviens" - Eskelina - Tourné à Gotland - Suède

lundi, 25 mai 2015

Prix de la Musique au Pic d'Or 2015 : Eskelina, Je reviens

dimanche, 08 mars 2015

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 mars (mise à jour)

Les vidéos du jour : la fin de semaine retour sur la finale du Prix Georges Moustaki 2015 avec les belles vidéos d'Hexagone, "Le mag sans papier de la chanson"

Le concert de la fin de semaine : Jacques Brel - Live à Knokke 1963 Complet

L'album de la fin de semaine - Hommage à Jean Ferrat : Des airs de liberté

Le clip de la fin de semaine : Karen Brunon - Rien

L'album de la semaine : 69 battements par minute par Claire Diterzi

Le clip de la semaine : Cali - La vie quoi!

A la une

Télérama - Eskelina, chanteuse franco-folk

Voix claire et guitare sous les doigts, la jeune Suédoise enchantait avec les chansons des autres. Elle a désormais les siennes. Du sur-mesure à découvrir sur disque et sur scène.

8 mars

Nos Enchanteurs - De Gallet en galéjades

Longtemps la lyonnaise Évelyne Gallet toucha le Font, ne chantant que lui tant il est vrai que Patrick est, comme parolier, un gisement sans fond (comprend qui peut, chantera Boby…). Là, elle élargit ses collaborations. D’abord à Matthieu Côte, que vous pouvez ne pas connaître : la camarde l’a touché au cœur nous privant d’un artiste majeur. Évelyne le chante et le chantera encore longtemps. Pour cela, grand merci !

La Bande Passante - La pop littéraire de Bastien Lallemant, Par Alain Pilot

«L’homme des Siestes Acoustiques», Bastien Lallemant revient avec un quatrième album «La Maison Haute» enregistré au Studio Vega, avec JP Nataf et Seb Martel à la réalisation. Douze chansons où, dans un minimalisme musical subtil, on percevra des clins d’oeil délibérés au rock américain et des arrangements d’autant plus riches qu’ils ne haussent jamais le ton, mais réservent des surprises presqu’à chaque virage.
Bastien Lallemant nous parle droit dans les yeux. De nos amours. La fresque est intime : le pouls en cinémascope, branché sur le coeur.

7 mars

Culturebox - Dionysos rend hommage à Jean Ferrat, sur l'album collectif "Des airs de liberté"

L'album hommage à Jean Ferrat, "Des airs de Liberté", qui vient de sortir est composé de reprises des titres phares du chanteur ardéchois. Cinq ans après sa mort, seize artistes ont enregistré un titre dont le groupe de Valence Dionysos. Sur une orchestration rock et symphonique, ils ont choisi de reprendre "Aimer à perdre la raison", qui sera le single de l'album.

20 minutes - Françoise Hardy est «très handicapée par la maladie»

D’ordinaire très discrète, Françoise Hardy est peu encline à s’exprimer dans les médias. Mais, à l’occasion de la sortie de l’essai qu’elle vient de publier, Avis non autorisés (éd. Equateurs), la chanteuse française a pris la parole cette semaine dans Le Figaro et Paris Match. L’occasion de parler littérature, mais pas seulement. «Mal en point», elle s’est confiée sur sa maladie.

Paris Match - Luce reprend des couleurs

En 2010, ses interprétations hors normes et sa candeur l’avaient propulsée «Nouvelle star» sur M6. Après un premier disque vite oublié, la chanteuse nous revient métamorphosée avec « Chaud », un album où l’on retrouve avec bonheur sa personnalité joyeusement excentrique.

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone, bouillant de cultures

Jérémie Bossone est un mystère. On ne sait tout à fait quand il a débuté dans la chanson, ni où. Dans des bars, au sortir d’un groupe de métal dans lequel il jouait ado, quand il fit la jonction entre la chanson française et le folk américain, avec, entre tous, un artiste qui tranche et le bouleverse : Dylan. Le nom de Bossone commenca à percer. Un peu comme des edelweiss crevant la neige en amorçant le printemps

Télérama - Les pulsations fortes de Claire Diterzi

“69 Battements par minute”, ce sont seize chansons peuplées de rêves et de démons, seize chansons qui marient l’essentiel et le dérisoire. Un album qui rend euphorique.

RFI - Claire Diterzi, dans tous les sens, 69 battements par minute, l’album et le spectacle

Pour son 6e album, Claire Diterzi sort à nouveau des sentiers battus de la chanson française avec une proposition artistique totale. Humoristique et cru, 69 battements par minutes est tout à la fois un album, un journal intime de 63 pages et un spectacle, mis en scène récemment aux Bouffes du Nord à Paris. Une plongée dans la psyché troublée de son auteur, dans tous les "sens" possibles. Chronique d’après-spectacle.

6 mars

 

Télérama - Jean-Jacques Goldman sort “blanchi” du “Petit journal” de Canal+

Le plan com est réussi. Pour Jean-Jacques Goldman comme pour Le Petit Journal de Canal+. Tout le monde semble content. Fin de la polémique. Au lieu de répondre sur le fond, le chanteur des Enfoirés — responsable de ce clip étrangement libéral où de (faux) vieux célèbres demandent à de (vrais) jeunes précaires de se bouger pour avancer dans la vie — a répliqué par un sketch avec les humoristes Eric et Quentin. Est-il réac ? Oui. Non. Ou sans le savoir, façon Monsieur Jourdain. La séquence est drôle. Rien à dire.

Hexagone - Alexis, Georges et nous

« Georges et moi » Le nouveau spectacle d’Alexis HK.

Des concerts avec les chansons de Brassens j’en ai beaucoup vu – des dizaines notamment ayant fréquenté, plusieurs années durant, le festival Brassens à Vaison la Romaine – et des concerts d’Alexis HK j’en ai vu plusieurs – quatre ces dernières années du solo au groupe en passant par la tournée avec Dorémus et Luce – Mon avis ? Ce « Georges et moi » c’est le meilleur. Un régal !

5 mars

Concertandco - Interview Entretien avec Robi à l'occasion de la sortie de l'album La Cavale

Alors que son deuxième album, le mystérieux, addictif et long en bouche La Cavale, vient de sortir et qu’elle s'apprête à le présenter sur scène dans le cadre du festival Les Femmes S'en Mêlent (au cours du mois de mars 2015, avec une date à Paris, au Divan du Monde, le 26 mars 2015... ), Chloé Robineau aka Robi a bien voulu répondre à quelques questions afin de lever légèrement le voile sur la création de son nouvel opus... De quoi en savoir - un tout petit peu - plus, juste avant de retrouver sa présence, intense, étrange et marquante, sur scène, lors d'une nouvelle tournée où ses titres phrares ("On ne meurt plus d'amour", "Où suis-je ?", "L’Eternité", "Nuit de fête" etc) devraient encore une fois faire frissonner de plaisir...

Nos Enchanteurs - Olivier L’Hôte, la revanche du funambule

28 février 2015, sortie d’album « De la lune », apéro concert au Théâtre du Grand Rond à Toulouse,

C’est avec cette belle image du funambule, de l’artiste accroché à la lune par un fil que s’ouvre le set d’Olivier L’Hôte et de son complice musicien Raphaël Chetrit. La deuxième chanson, Fantastique et monotone, nous met aussi en joie et installe un univers chaleureux.

Nos Enchanteurs - Pascal Mary, le cœur et la peau

Comment pouvez-vous, vous qui aimez les chanteurs un peu écorchés-vifs, un peu en colère, aimer Pascal Mary, physique de gendre idéal, cheveux courts mais pas tondus, glabre, sans ride ni cicatrice, bien sage à son piano à chanter de si jolis textes ? « On m’dit qu’pour dev’nir plus fashion / Faudrait qu’j'me fasse plus excessif. »

C'est déjà ça - "Je l'ai incité à écrire ses textes"

Cinq ans après la mort de Jean Ferrat, un album-hommage propose quatorze titres interprétés par un casting très varié, de Zebda à Grégoire, de Dionysos à Fiori. Rencontre avec Gérard Meys, le producteur et éditeur de Ferrat depuis toujours, aussi et surtout son ami..... Les quatre premiers titres du disque sont un sans-faute: le "Camarade" de Lavoine sensible et fort, "La montagne" est belle par un Cali sobre sur des guitares atmosphériques, le rock et cuivré "Aimer à perdre la raison" de Dionysos est un bonheur, tandis que la version électro habitée de "La femme est l'avenir de l'homme" par Julien Doré emballe en douceur.

Victor Hache -Jean Ferrat, un hommage à plusieurs voix

Cinq ans après sa disparition le souvenir de notre ami Jean Ferrat reste toujours aussi fort. Les mots du chanteur qui nous a quittés le 13 mars 2010 manquent et sa voix chaude, son regard profond et amical restent à jamais gravés dans nos cœurs. Ferrat c’était la poésie, l’émotion, le cri et des milliers d’admirateurs de ce passeur d’une chanson libre, pudique, amoureuse de la vie comme des vers d’Aragon auxquels il aimait mêler sa plume. Jean Ferrat incarnait cette France fraternelle, toujours prête à s’engager pour un idéal commun. Il était porté par un immense public. Une foule d’anonymes émus par sa disparition qui avaient tenu à saluer sa mémoire au cimetière d’Antraigues-sur-Volane, tandis que quatre millions de téléspectateurs avaient suivi la cérémonie de ses obsèques retransmise en direct à la télévision.

4 mars

Nos Enchanteurs - Alexis HK, Georges et lui

26 février 2015, création de Georges et moi, le Bijou à Toulouse,

 On savait le projet en route, l’affiche de gris et de rouge nous promettait un Alexis sur le divan, un Georges en psy et le nom de François Morel en partenaire artistique. Le trio aiguisait inévitablement nos appétits et notre curiosité et vous devinez que le public s’est précipité au Bijou, impatient et joyeux avant même que débute l’hommage.

Culturebox - Julien Clerc: "La scène c'est ce qui fait que nous sommes différents des autres"

Avec toujours la même fraicheur et la même passion, Julien Clerc part en tournée pour présenter au public son dernier album "Partout la musique vient".

Les chroniques de Mandor - Art Mengo, Magyd Cherfi, Yvan Cujious: interview pour le Toulouse Con Tour

Hier soir, je suis allé au Café de la Danse pour assister au Toulouse Con Tour. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir lors d’un concert.

Jubilatoire !

Le 28 janvier dernier, Art Mengo (mandorisé là), Magyd Cherfi (mandorisé ici) et Yvan Cujious, les trois protagonistes toulousains de ce projet vraiment enthousiasmant, de passage à Paris, m’ont accordé une heure de leur temps… et nous ne nous sommes pas ennuyés.

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli, homme de boue, debout

Il ne s’agit ni d’un énième récital de chansons de poilus, ni d’une simple lecture comme il le présente, mais d’un véritable spectacle où l’homme de boue (il se qualifie ainsi) qu’est Philippe Forcioli reconstitue devant nous, de l’intérieur, les sentiments que l’on pouvait ressentir à cette époque.

Le blog d'Isatagada : Ghilhem Valayé au Connétable le 29 janvier 2015

.... Cette impression de maîtrise, de perfection, va encore au delà. Car Guilhem Valayé est très beau. La structure de son visage, ses angles, ses yeux, le dessin de son nez, de ses lèvres, sa façon de capter la lumière, ses irrégularités même, tout est graphiquement assez parfait ; comme si tout avait été prévu, créé sur commande. Ce qui est, finalement, est très injuste pour lui au regard de l’importance du reste, et de sa voix avant tout. Pas tant sa voix, encore une fois, que de la façon dont il l’utilise et dont il sert avec un bonheur égal un mot, un sifflement, un fredonnement, une vocalise toujours sobre.

3 mars

Nos Enchanteurs - Rue de la muette, chansons haut de gamme

Il faut parvenir à s’arracher à l’immersion dans ces nouvelles chansons de Patrick Ochs et de ses trois amis, en extraire le suc, dire ce qui palpite là sous la blouse, ce cœur touché au vif. Pourvu que ces mots posés sur d’autres mots, mêlés aux atmosphères sonores, sachent créer l’envie de partager ce monde, cette évasion vers un ailleurs.

Nos Enchanteurs - Annick Cisaruk, la plus-value de Ferré

23 février 2015, Le Mélange des genres, Paris,

 Reprises toujours… Mais pas d’effet de mode en ce cas : Annick Cisaruk est interprète. Elle le fut de Barbara, elle l’est de Ferré. La voix Ferré la mène parfois loin, elle et son accordéoniste et complice David Venitucci : dans l’espace francophone, mais aussi sur les routes du Nicaragua et du Costa-Rica, au Guatemala comme au Salvador.

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli, homme de boue, debout

« Quatorze auteurs pour 14-18 », Philippe Forcioli, 15 février, Théâtre et chansons, Aix-en-Provence,

Il ne s’agit ni d’un énième récital de chansons de poilus, ni d’une simple lecture comme il le présente, mais d’un véritable spectacle où l’homme de boue (il se qualifie ainsi) qu’est Philippe Forcioli reconstitue devant nous, de l’intérieur, les sentiments que l’on pouvait ressentir à cette époque.

Les chroniques de Mandor - Jérémie Bossone : interview pour Gloires

« Entre l'excès du rock et la sagesse brouillonne d'une chanson française aux ciselures classiques, Jérémie Bossone est un artiste d’une stupeur sauvage » indique le dossier de presse. Je suis entièrement d’accord avec ce propos. J’irais jusqu’à dire que cet auteur-compositeur-interprète m’impressionne. Un talent hors-norme !

Après un excellent premier EP sorti en 2011, l’artiste à la voix EXTRAORDINAIRE (je suis fan) revient en ce début d’année avec un ambitieux premier album intitulé « Gloires ».

2 mars

France Inter - Partons en live #LaReleve : les inscriptions sont ouvertes

"Fort du succès rencontré par sa première édition en 2014, France Inter lance un nouvel appel à candidatures pour participer à son programme phare dédié à la découverte artistique musicale et à la recherche de nouveaux talents. Vous êtes auteur-compositeur-interprète, solo ou en groupe, rendez-vous du 23 février au 20 mars sur Franceinter.fr pour vous inscrire et dès le 10 avril sur l’antenne de France Inter pour découvrir les 12 artistes sélectionnés. Bonne chance à tous." Didier Varrod, directeur de la musique de France Inter

Télérama - Luce, Chaud

Enième rejeton des télé-crochets (gagnante de la Nouvelle star en 2010), cornaquée par un Mathieu Boogaerts omni­-créatif qui écrit, compose et réalise ce disque, Luce n'en est pas moins une fille de caractère. Du moins est-ce ainsi qu'on l'imagine, à l'écoute de ce deuxième album sans complexes, dessinant le portrait un peu dingo d'une mutine coquine, qui vante la chair dans de petites allégories parfaitement explicites. C'est franc du collier... mais un peu exagéré : ces textes ludiques et gentiment provoc (Le Feu au cul est introduit par des « pimpon » joueurs) ont tendance à tourner en rond, autour des mêmes obsessions sautillantes.

Les chronqies de Mandor - Hélène Ségara : interview pour la sortie de Tout commence aujourd'hui

Oui Hélène Ségara a été malade. Elle l’est encore. On a tout entendu ou presque à ce sujet, mais la seule chose importante à retenir est qu’aujourd’hui elle va mieux et que cette épreuve lui a permis de revenir à l’essentiel : l’amour de la vie, l’amour de la musique, l’amour comme réponse à tout. Et c’est ce dont elle parle dans son nouveau disque Tout commence aujourd’hui que la chanteuse a voulu à la fois grave et lumineux.

Nos Enchanteurs - Ceux dont la guinche est la gâche

Leur raison sociale est à elle seule une incantation, une déclaration de fête : Faut qu’ça guinche ! Disons-le tout net : y’a pas tricherie sur la marchandise, ce qu’ils promettent ils le font. Effectivement, ça guinche et c’est peu dire ! « On a avec nous des sons métissés / Du rock de guinguette pour te faire guincher / Pour remettre à neuf ton imagination / On a mis en stock un bon paquet d’chansons… »

samedi, 21 février 2015

L'actualité de la chanson française du 9 au 22 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : François Corbier enregistré le samedi 27 septembre 2014 au Café de la Poste à Narbonne

L'album de la fin de semaine, Prix Georges Moustaki 2015 : Garance, Les idées rock

Le clip de la fin de semaine, Prix Georges Moustaki 2015 : Liz Van Deuq "Au conservatoire"

Les vidéos du jour : En début de semaine avec les 7 finalistes du Prix Georges Moustaki 2015 : Liz van Deuq, K!, Garance, Cyprès, Laurie Darmon, Baptiste W. Hamon et Jules & Jo. Et la fin de semaine à nouveau avec Discorama, l'émission de Denise Glaser.

Le clip de la semaine : Vianney - Pas là

A la une

Télérama - Fauve, Vieux Frères - partie 2

Fauve ? Une secousse tellurique sur la scène française. Force abrupte des mots, du flow, des concerts, assortie d'une créativité intense — le collectif ayant produit, en un an et demi, un EP et un album. Et voici que ça continue : onze nouveaux titres nous arrivent, qui constituent le second volet du disque sorti l'an passé. Logique, donc, qu'ils s'inscrivent dans sa continuité : même urgence de cracher ses mal-être et ses désirs — contrariés ou pas —, de poser un regard sans filtre sur les déglingués que nous croisons — ou que nous sommes —, de repousser les injonctions sociales.

22 février

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La voix (Eskelina)

Ça commence par une reprise d'Octobre postée sur Youtube le 15 du même mois et l'on pense en la découvrant qu'on devrait obliger les filles à jouer de la guitare, surtout quand elles ont la voix cristalline. Ça calmerait les fous et les profanateurs qui font que ce monde s'incline. Et puis l'on se dit très vite en voyant le visage d'Eskelina Svanstein que la Suède doit être irrésistible quand elle vous regarde dans les yeux…

21 février

La Croix - « Le prix Georges Moustaki offre un beau démenti au prétendu déclin de la chanson française »

ENTRETIEN La finale du cinquième Prix Georges Moustaki, le 26 février 2015, permettra de découvrir sur scène sept espoirs de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Lucrèce Sassella : le chrysanthème sous la marguerite…

Le charmant Studio de l’Ermitage, ancienne manufacture ouvrière, cocon cosy et tamisé en plein cœur de Boboland Ménilmontant est bondé en cette froide soirée de février. C’est que ce soir est un soir un peu spécial, qui fête la sortie d’album de Lucrèce Sassella, suivie depuis moult lurettes au fil des petites salles parisiennes, et le bouche-à-oreilles des plus laudateurs a su réunir un public nombreux et attentif. L’ambiance est bon enfant, mais il flotte dans l’air quelque chose comme l’excitation d’une naissance, et c’est toujours beau. On croise au détour du bar bien du beau monde issu du milieu de la chanson ou du spectacle, et bien d’autres encore que rigoureusement ma mère m’a défendu de nommer ici…

Nos Enchanteurs - Soyez de la revue avec Je Chante !

C’est une sorte de franc-tireur de la presse, l’exception dans toute sa splendeur, une revue qui défie toutes les règles communément admises en matière de bizness.
La parution ? aléatoire et autoproclamée « irrégulomadaire » ;
Des couvertures résolument non racoleuses ;
Des articles fouillés et bien écrits ;
Et le culot de mettre en couverture une artiste qui n’est pas la plus médiatisée dans le monde de la chanson.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Beau disque

Il y a les «aigrivains» dont parlait Patrick Besson et les «chianteurs» qui s'écoutent tellement chanter de leur voix rauque et maniérée que c'en est désolant. Sur son premier album sorti en octobre 2014, Clementi interprète seul à la guitare, d'une douce voix intelligible, d'intimes chansons à la peau fine, très écrites, d'amours usés et de peines, dont l'élégance rappelle les merveilles que façonnait pour Bourvil le tandem composé par Robert Nyel et Gaby Verlor, et qui vous mettent un poison dans la tête.

20 février

RFI - Jean Leloup à la belle étoile, Huitième album, À Paradis City

Reconnu pour orchestrer sa propre disparition symbolique puis pour réapparaître lorsqu’on ne l’attend plus, le chanteur et guitariste québécois Jean Leloup vient d’effectuer un retour surprenant avec À Paradis City, un huitième album chanson bien accueilli, qu’il a composé à Montréal, à Panama et au Costa Rica.

RFI - Fauve, une suite logique, Nouvel album, Vieux Frères - Partie 2

En deux ans, Fauve est devenu l'une des figures incontournables du rock -parlé- chanté en français. Creusant un sillon intime qui a touché au cœur une génération connectée, le collectif parisien publie son deuxième disque, Vieux Frères - Partie 2, et pose en filigrane cette question : si demain, la partie s'arrêtait ?

Le Prix Georges Moustaki a été fondé en 2011 par Thierry Cadet et Matthias Vincenot. Il récompense l’artiste indépendant et/ou autoproduit de l’année, pour les auteurs, compositeurs et interprètes (ou groupes) sans distinction de style.

Chaque année le public peut décerner le Prix du Public (remporté sur les éditions précédentes par Melissmell, Vendeurs d’Enclumes, 3 Minutes sur Mer et Govrache). A 30% sur Internet (ci-dessous), et à 70% en salle.

Pour 2015 ce sont les projets de Cyprès, Laurie Darmon, Garance, Baptiste W. Hamon, Jules & Jo, K! et Liz van Deuq qui ont retenu l’attention du jury.

Votez dès à présent pour élire votre artiste préféré parmi les 7 encore en lice

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2015 ! les sept candidats restant en lice

Plus de deux cent postulants au départ : d’année en année, le prix Georges-Moustaki de la Chanson indépendante se taille une place enviable dans tous ces prix (ils seraient plus d’un millier en France…) qui récompensent la Chanson et dont l’obtention peut offrir un peu de visibilité aux lauréats. La gagnante de l’an passé, Robi (prix du jury), qui ces jours-ci sort son second album (au moins sous ce nom-là, ce projet-là) est en pleine exposition médiatique et brandit, elle dont les textes sont plutôt avares de mots, comme un atout ce prix Moustaki. C’est tout bon pour ce prix créé par Thierry Cadet et Matthias Vincenot, dont c’est cette année la cinquième saison.

19 février

Le blog de Stéphanie Berrebi - Claire Diterzi la flamboyante

Diterzi est flamboyante avec sa voix unique, capable de tout, de celles qui nous paraissent presque surréalistes. Elle crée un univers magique avec ses trois musiciens, instrumentistes, bidouilleurs de son et choristes hors-paires.  Décomplexée dans sa manière d’être et dans son approche de la chanson, elle nous emmène dans son univers loufoque, foutraque et pourtant parfaitement cohérent.

Télérama - Stephan Eicher : “Chaque soir, on choisit qui a gagné : la machine ou l'homme”

Seul en scène, le chanteur suisse s'entoure de sept automates qu'il réussit à commander, ou pas... Une part de hasard qui fait le sel de ses concerts.

Télérama - Fauve, Vieux Frères - partie 2

Fauve ? Une secousse tellurique sur la scène française. Force abrupte des mots, du flow, des concerts, assortie d'une créativité intense — le collectif ayant produit, en un an et demi, un EP et un album. Et voici que ça continue : onze nouveaux titres nous arrivent, qui constituent le second volet du disque sorti l'an passé. Logique, donc, qu'ils s'inscrivent dans sa continuité : même urgence de cracher ses mal-être et ses désirs — contrariés ou pas —, de poser un regard sans filtre sur les déglingués que nous croisons — ou que nous sommes —, de repousser les injonctions sociales

 
INFO RTL - Sept ans après "La robe et l'échelle", on découvrira très prochainement les nouvelles chansons de Francis Cabrel. L'artiste sortira son nouvel album au printemps, et fera son retour sur scène dès le 2 octobre 2015.

C'est déjà ça - La sage photo de famille des Victoires

Pas de razzia pour Christine, des papys Souchon-Voulzy respectés, un nouveau Juju (Doré), et quelques autres choix très consensuels: le palmarès des 30es Victoires de la musique n'a pas été indigne, pas audacieux non plus.

18 février

Hexagone - JUR tranquille à Pantin

Vendredi soir donc, c’était le tour de JUR. JUR c’est un groupe construit autour de la personnalité de Jur Domingo, artiste plutôt circassienne de formation qui ne néglige aucun art. Quand elle fait de la chanson comme ici, elle est tour à tour Nina Hagen, Victoria Abril et Barbara. Cosmopolite cette senorita qui chante dans sa langue natale comme dans sa langue d’accueil. Avec pareille aisance.

15, 16 et 17 février

Nos Enchanteurs- Cherhal : et Liz est là

Allez, s’il faut trouver le lien d’avec le disque précédent, de 2011, Il est arrivé quelque chose, où sur nombre de plages, des propos sanguinolents faisaient rare hécatombe : celui-ci se nomme Les survivantes, comme quoi il en est finalement resté (notons qu’elle commet cependant encore un homicide dans J’ai le cœur gros…)

France Inter - Victoires de la musique : Direct et coulisses

L'Obs - Christine & the Queens, sacrée artiste féminine de l'année

(AFP) - Christine & the Queens a été sacrée artiste féminine de l'année, sa deuxième récompense de la soirée, vendredi lors des 30e Victoires de la musique.

France Info - Les 30èmes Victoires de la Musique

Anniversaire tout rond pour les Victoires de la Musique qui fêtaient leurs 30 ans ce vendredi au Zénith de Paris. Comme attendu, Christine & the Queens, a survolé la cérémonie avec deux victoires. Julien Doré a été préféré à Johnny comme artiste masculin. Souchon et Voulzy, duo inséparable sont aussi récompensés, de même qu'Akhenaton et Indila, qui engrange un spectaculaire succès populaire.

De la consécration attendue de Christine & the Queens à l'indémodable tandem Alain Souchon/Laurent Voulzy, les 30emes Victoires de la musique ont fait le lien entre les générations.

12, 13 et 14 février

C'est déjà ça - Victoires de la musique: nos pronostics

La cérémonie des trentièmes Victoires de la Musique se dérouleront vendredi soir (France 2, de 20h50 jusque trop loin dans la soirée). Dans une sélection énervante d'oublis récurrents et de quelques artistes décidément incongrus, on se calme un peu et on se lance avec subjectivité dans les pronos. Christine devrait en être la queen.

Télérama - Sur la route avec Miossec : “J'ai tout largué pour cette vie-là”

Depuis vingt ans que Miossec roule sa bosse, le voilà apaisé. Mais le chanteur brûle encore : avec son mini-big band et son public fidèle, c'est la tournée du renouveau.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #110 : Fauve et Joseph d'Anvers

Le deuxième album de Fauve (en moins d'un an) est-il à la hauteur du premier ? Le quatrième opus de Joseph d'Anvers verra-t-il enfin sa carrière décoller ? Sophie Delassein de “L'Obs” et Gilles Médioni de “L'Express” en débattent avec Valérie Lehoux.

Victoires de la Musique 2015 : Christine and the Queens et Calogero partent favoris

EN IMAGES - Le groupe Christine and The Queens, nommé dans cinq catégories, est bien parti pour succéder à Stromae comme grand gagnant des Victoires. Cité trois fois, Calogero pourrait lui aussi passer une bonne soirée.

Culturebox - Les Victoires de la Musique fêtent leurs 30 ans vendredi

Les Victoires de la musique soufflent leurs 30 bougies vendredi au Zénith de Paris et sur France 2 et Culturebox. La grande favorite de la soirée sera Christine & the Queens, reine des nominations avec cinq catégories.

Les Inrocks - Victoires de la Musique 2015 : le palmarès, selon Facebook et Twitter

Qui sont les favoris des Victoires de la Musique selon Internet et ses statistiques surprenantes ? Si l’on en croit les chiffres, Christine And The Queens repartira bredouille, au contraire d’Indila ou Johnny Hallyday.

Culturebox - Fauve sort un 2e album lundi, indépendant avant tout

Depuis deux ans, Fauve parle comme personne aux 20-30 ans et remplit les salles sans passer à la télévision. Mais la fierté du collectif parisien, alors que sort lundi prochain son deuxième album "Vieux Frères - Partie 2", c'est son Indépendance, loin des maisons de disques.

C'est déjà ça - Beaucoup de chanson dans quelques livres

Ils sont sortis il y a quelques jours, semaines, voire mois pour certains. Ce n'est pas une raison pour ne pas en parler une fois qu'on les a lus et plutôt aimés. Sélection de quelques ouvrages décalés et/ou passionnés.

RFI - Dorsaf Hamdani fait dialoguer Barbara et Fairouz, Un projet audacieux et séduisant

Medium d’une rencontre artistique qui n’a jamais eu lieu entre des artistes emblématiques des cultures qu’elles représentent, la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani relie la chanson arabe et la chanson française à travers les répertoires de Barbara et de Fairouz.

11 février

RFI - La nouvelle ère de Joseph d’Anvers, Nouvel album, Les matins blancs

Séparé de son label après trois disques, Joseph d’Anvers autoproduit aujourd’hui son quatrième album, Les Matins blancs, grâce notamment à la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. Ce nouvel opus, composé essentiellement de chansons d’amour, de rupture, révèle une pop élégante, où s’invitent des "frères d’armes", tels Miossec, Dominique A ou Lescop. Avec ce quatrième volet, le chanteur s’inscrit définitivement dans cet héritage. Rencontre.

Nos Enchanteurs - Christophe Roncalli, l’accent sur l’essentiel

A sa manière, il est lui aussi un cru de Limoux. Il y réside et c’est là qu’il a mis en boîte son troisième disque, sorti il y a quelques mois. Christophe Roncalli, naguère interprète de Brassens, n’est pas précisément un tout jeune de la chanson, né de la dernière rosée. C’est dire si son chant est singulier.

RFI - Véronique Sanson, l'indestructible, Les Années américaines à l'Olympia

En paix avec ses anciens démons, Véronique Sanson a renoué avec l'état de grâce. Charisme magnétique, voix claire et en place, setlist attrayante, frissons au piano. Jusqu'au 13 février et avant d'entamer une tournée, elle poursuit à l'Olympia une série de concerts dans lesquels elle revient sur ses Années américaines.

Hexagone - Liz Cherhal – Les survivantes

« Ambiance pesante / Regard qui ne se croisent plus / Fratrie absente / Parents qui n’avaient rien vu / Si dévastée, la plaine / Je la quitte au matin / Chacun avec sa peine repart sur le chemin / Survivant, survivante. » C’est ainsi que se ferme Les survivantes de Liz Cherhal,  paru tout début février. La note est grave, douloureuse comme le titre même le suggère. Un album, un albaume pour apaiser des douleurs, construit sur les cicatrices d’une existence – comme celle du commun des mortels – qui a trop longtemps gardé ses secrets.

10 février

Nos Enchanteurs - Évasion et Anne Sylvestre, question d’hormones

Évasion nous avait habitués (si j’ose dire) au dépaysement à chacun de leurs spectacles. Nous n’étions même plus surpris de les entendre chanter en japonais, en bulgare ou en wolof ! Il y avait bien quelques chansons françaises par-ci par-là… et même de plus en plus, au fil de leurs (déjà !) trente ans de carrière.

Concertlive - Mademoiselle K : "j'ai envie de casser les règles du Genre"

La rockeuse Mademoiselle K revient sur le devant de la scène française après un séjour aux États-Unis et en Angleterre. Cette langue dans laquelle elle a vécu plusieurs mois, elle l'utilise comme un nouvel instrument sur son nouvel opus « Hungry Dirty Baby » paru le 19 janvier 2015. La chanteuse se confie à Concertlive quant au choix de cette langue, ses sources d'inspirations aborde avec passion les thèmes du féminisme et de la théorie du genre.

Nos Enchateurs - Rémo Gary, des coups d’pied au cœur qui s’perdent

Rémo Gary, 31 janvier 2015 à Théâtre et Chansons à Aix-en-Provence,

Encore une fois, ce petit théâtre d’Aix bruissait de l’attente impatiente d’un public serré sur ses bancs un peu durs pour applaudir Rémo Gary. Rémo est certes un habitué du lieu, mais on ne peut guère s’empêcher d’y retourner : il fait partie de ces humains non seulement doués pour tout mais qui de plus vous redonnent confiance en l’humanité. Nous en avons bien besoin.

Gala - The Voice- Guil­hem Valayé, rockeur des fleurs. L’an­cien paysa­giste est déjà favori des jurés

Guil­hem Valayé n’était déjà plus vrai­ment un anonyme, le voila main­te­nant hissé au rang de révé­la­tion de The Voice. Le chan­teur a eu l'honneur de pouvoir choi­sir son coach parmi les quatre jurés tous tombés sous son charme.

9 février

RFI - Ravageuse Robi, Nouvel album, La cavale

On était déjà tombé, il y a deux ans, raide dingue de Robi dont l'univers sombre et sans concessions faisait des petits miracles sur scène comme sur disque. Cet état énamouré se prolonge avec La cavale, deuxième album au minimalisme obsédant et qui n'a certainement pas fini de nous contaminer.

 

dimanche, 01 février 2015

L'actualité de la chanson française du 26 janvier au 1er février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : La Rue Kétanou, Allons Voir

Le clip de la semaine : Eskelina, "Octobre" de Francis Cabrel

L'album de la semaine - Robi : La cavale

En vidéo : lundi et mardi avec Eskelina à l'occasion de la sortie de son album "Le matin du Pélican", mercredi avec Serge Lama, puis jeudi avec Michel Fugain à l'occasion de son nouveau spectacle, Pluribus, qui passera par Lyon avec A Thou Bout d'Chant "hors les murs"le 5 juin 2015. Toute la fin de semaine avec La Rue Ketanou à l'occasion de leur concert à l'olympia avec Eskelina en première partie.

A la une

RFI - La Rue Kétanou, toujours en piste, Nouvel album, Allons voir

Ils sont à la chanson française ce que la musique de la rue est à la liberté, ce quelque chose de familier et de personnel qui fait sourire dès les premières notes. Depuis plus de dix ans, Florent Vintrignier, Olivier Leite et Mourad Musset - alias La Rue Kétanou - ont toujours eu la bougeotte, et ne sont visiblement pas près de s’arrêter. RFI Musique a rencontré Florent à l’occasion de la sortie de leur sixième album, Allons voir.

FranceTVinfo - Gaston le pêcheur normand héros du nouveau clip de la Rue Ketanou

Sur la mer et dans le nouveau clip de la Rue Ketanou, "Le capitaine de la barrique" c'est Gaston Guillou. Lors d'un séjour à Omonville-la-Rogue dans la Manche, le groupe parisien tombe sous le charme du pêcheur normand et décide de lui écrire une chanson. Le trio de la Rue Kétanou fêtera les 15 ans du groupe à l'Olympia le 31 janvier 2015.

30, 31 janvier et 1er février

L'Express - Juliette Gréco fait ses adieux à la scène

A 87 ans, la muse de Saint-Germain des Près a annoncé jeudi, qu'elle mettrait un point final à sa carrière, après une tournée d'adieu.

Culturebox - Sandrine Bonnaire signe un documentaire sur son ami Higelin

L'actrice et réalisatrice Sandrine Bonnaire a présenté ce week-end en avant-première au Fipa (Festival de Biarritz des programmes audiovisuels) un documentaire sur le chanteur et musicien Jacques Higelin. Pour ce film de 52 mn, elle dit avoir "traqué" son ami Higelin pendant un an derrière sa caméra afin de réaliser un "portrait intimiste".

RFI, La bande passante : Le «Toulouse con tour» de Magyd Cherfi, Art Mengo et Yvan Cujious

Rencontre avec Magyd Cherfi, Art Mengo et Yvan Cujious pour leur spectacle «Toulouse con tour». C'est à l'initiative du chanteur, pianiste et trompettiste Yvan Cujious que les trois hommes se retrouvent ensemble pour ce spectacle.

Culturebox - Jacques Higelin mesure sa poésie au violoncelle de Sonia Wieder-Atherton

Jacques Higelin mesure sa poésie luxuriante et amoureuse aux mille nuances du violoncelle virtuose de Sonia Wieder-Atherton, dans une création présentée pendant trois soirées à Paris à la Philharmonie 2 (ex-Cité de la musique), depuis mardi 27 janvier.

Le Figaro - Raphaël revient avec une chorale d'enfants

Le chanteur est parti à Londres pour enregistrer le successeur de Super-Welter. Il en dévoile un premier extrait.

TF1 - Lisa Angell : la candidate française à l'Eurovision crée la polémique

Elle a 46 ans, ressemble plus à une mère de famille qu'à un top model et sa voix est remarquable. Mais la personnalité de Lisa Angell, autant que sa chanson, divisent sur les réseaux sociaux. France 2 défend son choix pour l'Eurovision.

L'Obs - Lulu Gainsbourg: tellement "Gainsbourg" mais désormais aussi "Lulu"

Lulu Gainsbourg, après avoir revisité en 2011 les chansons de son génie de père, publie lundi son premier album de compositions personnelles, "Lady Luck", oscillant entre pop et ballades au piano.

29 janvier

C'est déjà ça - Il y a 70 ans, seulement : "Nuit et Brouillard" de Jean Ferrat

La chanson sort en 1963, elle est interdite dans un premier temps mais contribue à son tour à rompre le silence artistique, le silence tout court, sur la déportation de masse vers les camps de concentrations nazis durant la seconde Guerre mondiale.

29 janvier

Nos Enchanteurs - Loïc Lantoine, ce mauvais gâs qu’arrive au bon moment

10 janvier 2015, MJC de Venelles,

Quelques heures après les tragiques évènements que l’on sait, nous avions bien besoin de Loïc Lantoine pour nous réchauffer le cœur à son humanité rugueuse et affectueuse à la fois.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? «Maman»

«Je ne sais même plus si tu étais jolie/ Je t'aime bien plus fort, plus loin qu'à la folie…» Certaines chansons vous cueillent, sans qu'on s'y prépare, et ça donne de vrais moments de télévision. Ce qui est plutôt rare. On savait Serge Lama grand parolier (Une île, Je suis malade, D'aventure en aventure…), glissant aussi dans ses alexandrins des références empruntées aux poètes.

Culturebox - REPLAY. Regardez Du côté de chez Dave, l'intégrale du 23 janvier avec Serge Lama, Gérard Lenorman, Jeanne Cherhal

Dans une ambiance chaleureuse, Dave reçoit Serge Lama. Le chanteur, à qui l'on doit de nombreux tubes, dont «Je suis malade», «D'aventures en aventures» et «Les p'tites femmes de Pigalle», revient sur ces cinquante années de carrière.

29 janvier

C'est déjà ça - Eskelina, libres frissons

Suédoise, Eskelina a pris le large pour laisser s'épanouir un sens aigu de la liberté. Il irradie un album solaire, "Le matin du Pélican", un joyau serti par Christophe Bastien (Debout sur le zinc) et Florent Vrintrigner (La Rue Kétanou)

Sud Ouest - Embarquement pour la Suède ce soir

Née de l'association d'amis de longue date - Virginie Barreteau, Daniel Blanchard (metteur en scène) et Olivier Galinou (chanteur et compositeur) - la Compagnie de la Nageuse au Piano a posé ses valises au Parnasse le temps d'une résidence. Après « Machine » en 2012, elle travaille actuellement sur la réalisation de son nouveau projet « Ö » (prononcer « eu » signifiant « île » en suédois) qui verra le jour en février 2015. La Compagnie fera sa sortie de résidence ce soir à 18 heures au Parnasse, l'occasion de découvrir l'univers «Ö».

Eskelina assure la première partie de La Rue Kétanou le 31 janvier 2015

28 janvier

France Inter - Les paroles de chansons sur internet : un véritable marché

Jusqu’à présent, les paroles des chansons que vous trouviez sur internet n’avaient rien de légal. Les auteurs ne touchaient rien. Mais cela change. Comment le marché de la parole s’organise sur internet.

Nos Enchanteurs - Grand Corps Malade, bien alive, même à 15 h du matin

Ruche de spectateurs, trois coups frappent. Rideau et voix s’élèvent… Bienvenue dans Funambule, dernier album de Grand Corps Malade, véritable « théâtre » comme l’énonce son premier titre ; non une pièce, mais le lieu en entier, décors et drames, froufrous de toilette, mains entrelacés et effleurements de corps.

Nos Enchanteurs - Blandine Robin, le disque qui fait sens

Second album pour la franco-suisse Blandine Robin : six ans après son Baïla mémé de 2008 à dominante métissée, elle sort un opus tonalité rock où l’accordéon apporte ses touches populaires, aux propos indisciplinés, déjantés, explosés. « Textes acérés [pour] musique corrosive » lit-on sur son site : c’est au moins vrai dans l’intention, dans l’exp[l]osé aussi.

Nos Enchanteurs - Riffard sans fard, avec amitié, avec passion

« Gare à Riffard ! », 20 janvier 2015, Les Poly’Sons de Montbrison,

« J’exerce un métier qui freine mon départ / Pour la fortune / Car je suis observateur de nénuphars / Au clair de lune / Compter les écus ça n’est pas mon lot / A part ceux qu’on voit briller sur les flots / Quand la lune paie en rayons comptants / Les Pierrots qui rêv’nt alentours des étangs. » De ses lunettes toutes rondes qui percent l’immense photo hologramme sur le mur, il domine la scène. Regard bienveillant, tutélaire. Mais il n’est pas ici qu’en portrait. C’est qu’il parle, le bougre, suggérant l’action ou la commentant, dialoguant parfois avec les artistes sur scène.

27 janvier

Télérama - Les Sonos Tonnent #109, le club chanson : Robi et Liz Cherhal

Chacune sort son deuxième disque, solo, dans des univers radicalement différents : Robi et Liz Cherhal (la sœur de Jeanne) sont au sommaire de notre club de critiques chanson Avec Valérie Lehoux de “Télérama”, Sophie Delassein de “L’Obs” et Gilles Medioni de “L’Express”.

Chansons que tout cela - Salut l'Artiste ou chez « Big Ben » Artur…

José Artur aimait et connaissait la chanson. Lorsque je l’avais interviewé par téléphone pour ma biographie d’Anne Sylvestre, il m’expliquait qu’il l’avait très vite programmée au Pop Club, parce qu’avec ses collaborateurs, Claude Villers en tête, ils la trouvaient « authentique » et qu’ils n’avaient pas besoin à l’époque « de tous ces yé-yé de merde qui envahissaient les écrans faciles ». En décembre 2013, quand il m’a accueilli chez lui pour parler de Serge Reggiani (qui avait quasi créé Arthur, où t'as mis le corps ? au «  Pop », j’ai passé un moment délicieux et drôle… en compagnie annexe d’un chien gourmand et d’une horloge sonnant tous les quarts d’heure. Mon hôte m’a alors proposé plusieurs photos et raconté une anecdote du temps où il était comédien et secrétaire de François Périer…

26 janvier

L'Humanité - Bohème du bitume pour chanson festive et subversive

Encore sous le choc de la tragédie à Charlie Hebdo, La Rue Kétanou, en tournée et bientôt 
à l’Olympia, questionne la société française.

Depuis ses débuts en 1999, La Rue Kétanou défend une chanson à la fois festive et subversive. Malgré le succès, la rue – d’où ils viennent –, les trois copains ne l’ont jamais abandonnée, ni trahie. Ils y retournent régulièrement y chanter, de même que dans les bars. Au gré de leurs pérégrinations, ils ont lié connaissance avec des marins pêcheurs, qui viendront à l’Olympia interpréter la chanson que le trio leur a dédiée. Leur attachement viscéral au petit peuple innerve tout leur répertoire. Alors, quand est tombée la nouvelle de la tragédie qui a décimé Charlie Hebdo, sur le coup, ils ont été frappés de stupeur.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Tout pour la chanson

«Après le ciné, tout le monde se met à parler chanson!» me disait hier Christophe Ernault, le créateur de Schnock, cette revue qui, la première, sous la plume d'Alister, s'est mise, dès son n°1, en juin 2011, à traiter enfin la variété avec ton, décontraction et modernité - on y trouvait au sommaire l'enquête «Comment j'ai raté mon interview d'Eddy Mitchell?» (12 pages) + une critique savoureuse du 33 tours IDIOTE JE T'AIME de Charles Aznavour sorti en 1972.

vendredi, 30 janvier 2015

Le clip de la semaine : Eskelina, "Octobre" de Francis Cabrel

mardi, 27 janvier 2015

Eskelina, La valise rose

Paroles : Florent Vintrigner
Musique : Christophe Bastien / Eskelina Svanstein