Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 18 novembre 2019

Nos Enchanteurs - Maxime Le Forestier, bain de jouvence

7 novembre 2019, salle Aristide-Briant, Saint-Chamond,

« On voyait partout des sardines / Alignées dans d’l'huile de moteur / Fallait donc qu’on couse à nos jean’s / Des fils de couleurs… ». D’abord cette foule, qui grossit à l’approche du concert. Toutes et tous contemporains des premières chansons de l’artiste. La nuit est tombée, bernique pour compter les fils de couleurs. Mais les cheveux blancs… À l’évidence, on vient retrouver ses jeunes années, une maison bleue accrochée à la colline, le flower power des années soixante-dix, l’espoir de ces années-là qui tranche tant avec le no futur d’aujourd’hui. « Ça commence par un coup d’bol / On arrive, on connaît personne / On tombe sur des gens sympas / Qui nous aiment déjà ». Salle pleine pour Le Forestier. La nostalgie ou les regrets sans doute.

Lire la suite
_________________
_________________

mercredi, 13 novembre 2019

Le doigt dans l'oeil - Sophie Le Cam, veuillez croire …

D’entrée, la photo de Michel Drucker situe ce qui nous attend, la demoiselle est une admiratrice de la chanson dans ce qu’elle a de meilleur, et c’est en Frégoli de la scène musicale que Sophie Le Cam offre un florilège très inspiré de quelques personnages emblématiques de notre folklore, c’est Zazie (celle du métro et de Queneau) Coluche, Michel Dutronc (!) Gavroche-Renaud, ou Philibert, le môme parigot gouailleur. Sophie Le Cam est un personnage polymorphe de Jean Yanne dans ses meilleurs jours et dans un décor signé Reiser, elle est un peu tout ça, sans économiser les effets, changements de costumes, menés comme dans une revue de Broadway, des boys musiciens très impliqués dans les tableaux, c’est un cartoon de dérision burlesque et jubilatoire… Des chansons habillées – ou déshabillées – selon le ton et le sujet.

Lire la suite
_________________
_________________

mardi, 12 novembre 2019

Nos Enchanteurs - Sophie Le Cam, veuillez croire …

Que l’on ne s’y trompe pas ! Si l’univers de Sophie Le Cam est absurde, déjanté, si elle fait preuve d’une énergie très juvénile, si son humour peut paraitre parfois potache, si elle s’amuse de la scène et se joue du public, elle n’en est pas moins une artiste maitrisant l’art du spectacle. En témoigne ce concert donné au Lavoir Moderne Parisien, à guichets fermés, pour la sortie de son EP 8 titres intitulé « Veuillez croire », un récital surprenant mené tambour battant.

Lire la suite
_______________
_______________

lundi, 04 novembre 2019

C'est déjà ça - Vincent Delerm, un live hors-compétition

Avant sa tournée dans toute la France, Vincent Delerm présente son nouveau spectacle à La Cigale parisienne. Un bonheur de finesse, d’humour et d’émotion. Comme d’hab’.

Il arrive sur une scène vide, on le dirait tout droit sorti d’un (ultra-moderne) film de Tati. Habillé comme chez Tati aussi? Simplicité en tout cas. Dès cette introduction, du spectacle toutes les dimensions. « Je ne sais pas si c’est tout le monde » : la première chanson du nouveau disque, titre de son premier film qui vient de sortir, ouvre le concert du gars toujours seul au piano.

Lire la suite
________________
________________

lundi, 28 octobre 2019

Nos Enchanteurs : Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand, de Bella Ciao au Chat de la voisine

1er octobre 2019, salle des Terres Blanches, Bouc-Bel-Air,

Classé Molière de l’année en 2017 dans la catégorie « Meilleur spectacle musical », Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand retrace l’exceptionnelle carrière d’Yves Montand, né en 1921 à Monsummano Terme en Toscane dans une famille modeste, communiste, de paysans sous le régime Mussolinien. Il est le troisième de la fratrie, sa sœur aînée, Lidia (Lydia) jouera un grand rôle dans sa vie.

Lire la suite
__________________
__________________

jeudi, 24 octobre 2019

Nos Enchanteurs - Ours : miel pops !

16 octobre 2019, Médiathèque Carnot à Saint-Étienne,

Pour faire place aux artistes comme au public, tout l’espace livres pour enfants de cette médiathèque a provisoirement disparu. Vous me croirez ou non, les gosses sont quand même là, qui plus est assis devant tout le monde, face au chanteur et à son guitariste. Et ils aiment. Le public ? Il est fait des usagers de ce lieu : des cheveux gris et blancs, des parents, des amoureux, des enfants. Ils sont tellement en nombre qu’il fut prudent de réserver pour voir l’Ours dans cette insolite tanière littéraire, non pour avoir sa peau mais pour l’entendre. Juré que le chant de l’Ours est bien joli…

Lire la suite
__________________
__________________

mardi, 22 octobre 2019

Stavelot 2019. Erwan Pinard, le flacon et l’ivresse

Les hasards du calendrier ont poussé NosEnchanteurs à deux reprises en deux semaines vers les mêmes rivages de la chanson. Celui qui fut ainsi l’objet de notre double prédilection, c’est Erwan Pinard. Dans deux formations différentes toutefois : à Venelles et en présence de Catherine Laugier, c’est en trio qu’il s’est produit, tandis que Pol de Groeve l’a applaudi à Stavelot dans une formule solo. Deux concerts pas tout à fait semblables donc. Cela méritait bien un double point de vue.

Stavelot, « Une chanson peut en cacher une autre », 18 octobre 2019,

Quand Erwan Pinard entre en scène, tout le monde se tait. C’est que l’homme en impose, avec sa grande taille, son allure sportive, sa barbe virile et son air pas forcément engageant. A coup sûr, il ferait peur aux petits enfants si d’aventure certains s’étaient égarés dans la salle…

Lire la suite
_________________
_________________

jeudi, 17 octobre 2019

Festival Pays d’Aix 2019. Sapho donne du vent à Barbara

8 octobre, Aix-en-Provence, Conservatoire Darius Milhaud, auditorium Campra,

« J’ai longtemps tergiversé, hésité, à reprendre Barbara. Elle me semblait si proche. Qu’est-ce que j’allais apporter ?»

Pourtant il semblait évident que Sapho reprenne Barbara. La « Barbara ethnique », telle qu’on là un moment surnommée, est de la race de ces divas insoumises, à la personnalité théâtrale, qui déclenche les passions. Il ne s’agit plus pourtant de faire ressortir sa punkitude ou sa révolte en cris, en « Barbarie », du nom de son titre presque éponyme.
Si elle a incarné déjà des femmes libres et rebelles telles Janis Joplin ou Oum Kalthoum, ici c’est l’écriture de Barbara, la douceur et l’élégance de son combat qui l’obsèdent depuis longtemps. Et aussi son humour fin et pourtant ravageur, pas toujours connu du grand public, semé au sein de la mélancolie. Son 
Joyeux Noël en prend une verve à la Marie-Paule Belle !

Lire la suite
_________________
_________________

mercredi, 16 octobre 2019

Nos Enchanteurs - Entre 2 caisses, l’éternel masculin

7 septembre, MJC de Venelles, « on voudrait vous dire au revoir »

Entre 2 caisses arrête de chanter. Quoi ? Nous allons devoir nous passer de ce quatuor qui depuis plus de vingt ans régulièrement réchauffait nos cœurs, remplissait nos verres de vers gouleyants, étiraient nos coins de bouche vers le le haut, inondaient nos oreilles de musique mélodique, rythmée, déchirante, chaleureuse, cuivrée ?

Lire la suite
_________________
_________________

mardi, 15 octobre 2019

Nos Enchanteurs - Batlik, réussite de la défaite

4 octobre 2019, Le Pax, Saint-Etienne,

Tout est ordonné, parfaitement rangé. Chaque chose bien à sa place sur cette scène délimitée par une guirlande de lumière. Nickel. Le regard se porte d’abord sur cet alignement de guitares sèches, a priori toutes accordées. Autant de guitares car justement Batlik, dont la chemisette est raccord avec le visuel de son disque, prend du temps à l’accordage. Et, malgré le nombre d’instruments, accorde et accorde encore, tant que cette manie devient presque un gag. Le public s’y prête bien, la communication entre l’artiste et lui n’est pas un vain mot ; ça fonctionne d’une rare complicité. Il faut dire que cette salle-écrin n’est pas bien grande, la proximité évidente.

Lire la suite
_________________
_________________

lundi, 30 septembre 2019

Nos Enchanteurs - Loïc Lantoine : very très très bien !

27 septembre 2019, Centre culturel, salle Daquin, La Ricamarie,

La scène est peuplée d’instruments rutilants, plantée de micros. Patience : le protocole veut qu’un des jeunes talents vienne sur scène faire le beau, faire montre de son art, nous épater, nous appâter. De la fanfare à venir, il sera le seul en costume, galant à galons, ringard. Sérieux pour autant ce Capitaine Sax, qui nous appelle au devoir de mémoire en entonnant l’inénarrable : « La France a besoin d’un homme de courage, de résolution / Votons Jacques Chirac / En avant toute la Nation / Pour tous, Jacques Chirac président… » Vu qu’il est bon en hommage, il enchaîne sur l’idole : va pour Quelque chose en nous de Tennessee. Jamais deux sans trois : Capitaine Sax en déterre un autre, rien que par l’air des Lacs du Connemara : le Toubifri aime anticiper, avoir son train d’avance.

Lire la suite
___________________
___________________