Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 février 2020

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone, le héros magnifique

18 janvier 2020, le Petit Duc, Aix en Provence, co-plateau avec All.b

Je me suis toujours demandée l’effet que pouvait produire Bossone à la première rencontre sur scène, alors qu’on n’a jamais rien vu ni écouté de lui. Ce qui est le cas de beaucoup dans cette salle du midi où peu le connaissent. Peut-être un état de sidération, la passion ou le rejet, tant l’artiste est loin des produits formatés dont on nous lessive les oreilles. M’attendant à le voir en duo avec son frère Benjamin, une crainte s’est emparée de moi un instant. Bien vite dissipée dès qu’il a eu commencé. Jérémie Bossone, seul au milieu de son rond de lumière, droit, tendu derrière sa guitare taguée, avec cette voix à nulle autre pareille, tantôt douce, tantôt âpre, grimpant dans les hauteurs, occupe d’emblée toute la scène. Même immobile, la tension, la vibration qui en émane, les expressions de son visage sont déjà mouvement. La présence physique et musicale d’un Jagger, d’un Bowie, qui auraient lu tout Villon, Cervantes, Rimbaud, Brassens ou Ferré… Mixé à la moulinette du manga ou du jeu vidéo. La salle reste bouche bée, suspendue à ses lèvres. Sa guitare acoustique lui est orchestre de rock.

Lire la suite
__________________
__________________

mercredi, 19 février 2020

Claude Fèvre - La Pietà, Bas les masques !

La Pietà, c’est une boxeuse, une catcheuse, une horripilante coléreuse, une vilaine qui se permet – du moins dans ses textes –  tout ce que l’on interdit aux filles depuis des lustres…

Voilà, direz-vous, qu’il pleut encore des hyperboles pour évoquer cette chanteuse à laquelle on vous défie de résister. La presse en abonde jugez un peu :

« Outsider, brutale, fatale, un cri primal qui a bousculé et déstabilisé le public et les professionnels. »  Didier Varrod/ France Inter – « Une œuvre condamnée à régner. » Longueur d’ondes – « Une punk-rappeuse aux textes peu conformistes. » – Le Monde – « La Pietà croise la rage du punk et la verve du rap, c’est une boule d’énergie qui boxe avec les mots et les sons. » – Tsugi – « La Pietà griffe de sa plume acérée avec son rap mâtiné de punk qui ne mâche pas ses mots. » – Culture Box… Et nous aimons beaucoup cette présentation –ci  qui pourtant date un peu, du temps où elle s’expliquait sur son retour dans le monde de la musique, sur son masque blanc de chat pour échapper au passé d’une « jolie chanteuse pop, signée sur une grosse maison de disque » 

Lire la suite
__________________
__________________

mardi, 18 février 2020

Nos Enchanteurs - Lumineuse Louise O’sman

6 février 2020, Le Petit Duc, Aix-en-Provence,

Solo d’accordéon. Entre la chanteuse et le piano à bretelles, c’est déjà une longue histoire d’amour, elle a grandi avec… S’élève une voix douce et grave, « C’est une terre habitée, balayée par les vents des hommes / Un pays sans nom qui appartient à personne », des mots qui donnent le ton du concert, qu’on devine dense, profond, âpre un peu sans doute… C’est ce regard-là qui sera porté sur le monde et, en miroir, on la regarde d’autant mieux, fine silhouette cachée par l’accordéon, long visage expressif aux grands yeux et large sourire, une légère retenue qu’on imagine entière et passionnée.

Lire la suite
___________________
___________________

lundi, 17 février 2020

Claude Févre - J’ai mangé du Jacques, chansons à déguster sans modération

Parmi les salles partenaires du festival Détours de Chant, il y a ce petit théâtre de Colomiers, à l’ouest de Toulouse, devenu trop petit pour l’appétit de ses fidèles curieux… Un petit théâtre comme ceux que  chante Corentin Grellier « ces petits lieux, ces endroits de poésie, où les gens peuvent se rencontrer et se raconter » et dont il faut prendre grand soin. Quoi de plus évident que d’y assister à l’un de ces spectacles théâtralisés que la Chanson sait inventer pour naître et renaître dans le cœur de ses amoureux… Un spectacle qui vous promène dans nos souvenirs, dans ces chansons du quotidien qui ont tissé notre décor sonore sans même que nous le choisissions, qui ont nourri nos imaginaires… C’est de cette nourriture là dont il est question ce soir…

Les duettistes, Julie Autissier et Raphaël Callandreau entrent en scène en forçant le trait.  Ils mâchouillent, déglutissent en s’emparant du plateau où les attentent leurs instruments, les micros… Leur tenue de scène, la cravate rouge pour lui, la petite robe noire de circonstance, la ceinture et les talons rouge pour elle, la rondeur si gracieuse et  si avenante de sa silhouette de Betty Boop, leur connivence qui s’installe d’emblée, la musique du générique du film Mon oncle de Jacques Tati que nous aimons tant, tout, oui, tout nous invite à déguster… L’appétit nous vient…

Lire la suite
________________
________________

jeudi, 13 février 2020

Claude Févre - Murielle Holtz et Marion Cousineau, « On fait des grimaces, on cajole, on taquine *»

On le devine, les programmateurs de Détours de Chant ont a cœur de faire la part belle – et équitable ! – aux femmes… Après les solos des « frères de plume »  JePh et Laurent Berger que nous évoquions hier, voici ceux de Murielle Holtz et de Marion Cousineau que l’on peut réunir sous la délicieuse appellation empruntée à la première : « soliphonies », néologisme aux sonorités gracieuses et pleines de promesses.

Depuis mardi soir Murielle Holtz remplit sans mal le théâtre du Grand Rond à l’heure de l’apéritif et de leur habituel apéro-concert. Ici, c’est le bouche à oreilles qui fait son office. Avant même d’être dans la salle, nous savions qu’elle ravit les spectateurs. Ils disent à l’envi le plaisir partagé avec une chanteuse aux talents multiples.

La voici qui  avance vers la scène parmi nous, petite silhouette brune, conquérante en diable.  Elle aime la scène, elle y est chez elle, on le devine à la seconde ! Elle gagne son clavier, fredonne. Elle a rendez-vous avec nous, « plein de notes dans la tête »… Alors ça commence très jazzy, très joyeux … La, la, la…

Lire la suite
____________________
____________________

lundi, 10 février 2020

Nos Enchanteurs - Benoît Dorémus et Alexis HK, l’ours, le coq, le chien et les bêtes à chagrin

23 janvier 202, Le Petit Duc à Aix-en-Provence,

Deux guitares, un ukulélé sur son trépied commun, deux chaises hautes, une salle bourrée à craquer. Alexis HK et Benoît Dorémus ont en commun une vision pessimiste du monde, ou plutôt lucide, qu’ils combattent avec un humour assez largement basé sur l’auto dérision. Ce ne sont pas eux qu’on verra se moquer lâchement de leur prochain, même s’ils sont sensibles aux petits ou grands ridicules de leur contemporains. Sensibles tout court, d’ailleurs, de ce sens aigu qu’ont les artistes, qui se font éponges à sentiments.

Lire la suite
___________________
___________________

mardi, 28 janvier 2020

Nos enchanteurs - Frasiak en groupe, en ligue, en procession

11 janvier 2020, Venelles, MJC,

Depuis 2014 Eric Frasiak n’était plus passé à Venelles. Bien sûr nous avions pu l’admirer, en solo chez l’habitant pour quatre dates en 2016, ce fut ma première rencontre avec lui sur scène. Un concert intimiste où toutes les qualités de Frasiak Sous [son] chapeau étaient déjà réunies : sensibilité, émotion, poésie, engagement, énergie rock, et la capacité de vous faire remonter vos propres souvenirs. Ça s’appelle l’humanité et l’empathie.

Lire la suite
________________
________________

lundi, 27 janvier 2020

Nos Enchanteurs - Tom Poisson avec Jérome Lifszyc, des oiseaux, des chevaux et des bateaux

Le Petit-Duc à Aix-en-Provence, 23 novembre,
2+1, co-plateau avec Nour

Deux façons de mener sa carrière d’artiste : rôder des chansons sur scène puis en faire un album, ou enregistrer des chansons inédites en studio et les défendre ensuite en concert. Tom Poisson a clairement choisi la première méthode pour nous présenter son nouvel album à paraître le 13 mars, « Se passer des visages ».

Lire la suite
_________________
_________________

jeudi, 19 décembre 2019

Nos Enchanteurs - Actu-chanson : Nougaro gorille !

9 décembre 2019, Jazz Café Montparnasse, Paris,

« ASSEZ, ASSEZ, crient les gorilles, les cétacés !« Du cri primal au cri primate, c’est un Nougaro aussi sismique que simiesque qui s’ébrouait en toute liberté ce soir là sur scène au sein de la jungle musicale touffue et parisienne, par l’entremise du talentueux Laurent Malot et de ses comparses Christophe Devillers et Franck Steckar, complices de longue date de Juliette.

Lire la suite
__________________
__________________

mercredi, 18 décembre 2019

Baptiste Vignol, The Voice (Murat)

Lundi 2 décembre 2019. Jean-Louis Murat chante au théâtre de la Madeleine, fort bel écrin de 700 places sis à deux pas de l’église où trois présidents de la République s’inclinèrent devant la dépouille de Johnny Hallyday, ce «héros français». 21 heures, les lumières s’éteignent. L’homme surgit sur la scène accompagné par ses deux musiciens. Fred Jimenez attrape sa basse, Stéphane Raynaud s’installe à la batterie et Murat se saisit d’une guitare douze cordes qu’il ne lâchera pas de la soirée. Le charisme ne s’est pas émoussé, tout en nonchalance.

Lire la suite
________________
________________

 

mardi, 17 décembre 2019

C'est déjà ça - Archimède/Gérald Genty : le bonheur est dans la cale

Le groupe pop fête ses dix ans avec un album savoureux et une tournée qui ne l'est pas moins. Première partie assurée par le déjanté Genty. C'était jeudi dans la cale de l'Iboat à Bordeaux

Il a un néon sur le bras. Ou des voyants sur les épaules. Des pédales qui modifient sa voix. Et un abattage qui laisse pantois. Contemporain Rémy Bricka. Gérald Genty dessine la côte Atlantique et... "Pyla, une dune". Le jeu de mots chez Genty semble dans l'ADN, qu'il parte dans un délire d'autruches en Autriche ou qu'il insiste sur "Gérald, pas Gérard". Qu'il conte le destin difficile d'un riverain de l'hôpital ou qu'il évoque les enfants qui partent ou les parents qui s'envolent. L'ensemble est ébouriffant, enivrant.

Lire la suite
__________________
__________________