Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 septembre 2020

Nos Enchanteurs - Granby : coup d’vent sur Barbara Daris

Québec, 18 août 2020,

Par icitte, le réputé festival de Granby bat son plein… virtuellement… et sur Facebook… Bien loin de l’ambiance concert certes. N’empêche que. Voilà qu’il y a de quoi se régaler, se rafraîchir, se détonner les oreilles.

Pour l’occasion, je vous retrace quelques bribes d’une conversation dont j’ai rattrapé les paroles avant qu’elles ne s’envolent — arrangements de mon cru puisqu’autant en emporte le vin — de la tempétueuse Barbara Daris, autrice-compositrice-interprète en lice pour les demi-finales 2 qui auront lieu le 19 août (aujourd’hui donc, oui oui) à 19 h 30 heure de la Belle Province — rajoutez 6 h de futur et vous obtiendrez, géométrie spatio-temporelle, celle de l’Hexagone.

Lire la suite
________________
________________

lundi, 31 août 2020

Bobin et Solleville en résistance

Place de la résistance, Antraigues-sur-Volane, 21 août 2020,

Avec une poignée de bénévoles et en un temps record, Armand Saussac a créé l’association « Antraigues en fait » : car après l’annulation de son festival d’été, la commune de Jean-Ferrat se retrouvait orpheline de chanson : c’est dire si cette initiative va permettre de renouer avec les concerts au village jusqu’à l’automne.

Quel plaisir de revoir des concerts après cette période compliquée. D’autant que celui de ce soir, sur la scène dressée sur cette belle place d’Antraigues, c’est Frédéric Bobin.

Lire la suite
________________
________________

lundi, 10 août 2020

Nos Enchanteurs - J’irai quand m’aime à Barjac en juillet 2020

Refusant de ne penser covid que le virus a mis entre nous, un petit groupe d’allumés de la chanson s’est organisé. Et s’est dit que, à défaut de l’habituel festival « Barjac m’en chante » annulé pour cause de crise sanitaire, il devait être possible de concocter un événement à la fois partageur et respectueux des précautions légales. C’est ainsi qu’est née cette semaine de « concerts aux jardins », imaginée par les barjacois Laurence Keel & Robin Furestier et les « estrangers » Marie & Éric Pellerin et Anne-Marie & Francis Panigada. Et c’est vrai que, dans la mesure où de nombreuses voix s’étaient élevées au moment de l’annulation, disant que, contre vents et marées, elles iraient quand même à Barjac en juillet 2020, ne serait-ce que pour soutenir commerces et structures locales, pourquoi leur serait-il défendu de se rencontrer en plein air pour partager leur passion de la chanson ? C’est donc ce qui advint.

Que ce soit chez NosEnchanteurs, à Barjac ou dans moult autres festivals, on connait bien Anne-Marie & Francis Panigada. Ces amoureux fous de la chanson lui rendent bien ce qu’elle leur apporte, tant par leur présence inconditionnelle que par les photos d’Anne-Marie ou les écrits de Francis et les événements qu’ils organisent depuis belle lurette. Aussi n’ai-je pas été plus étonné que ça lorsque j’ai appris qu’ils allaient proposer un marathon-chanson dans le gîte qu’ils louent chaque année à Barjac. Je vais donc plus spécifiquement traiter de cette journée-là, laissant le soin à d’autres collaborateurs de Nos Enchanteurs d’évoquer les autres soirées.

Lire la suite
__________________
__________________

vendredi, 07 août 2020

Nos Enchanteurs - Festival chansons sous les étoiles, Les Jetés de l’encre, croqueurs de mots et de notes

17 juillet 2020, 22h20 Bouc-Bel-Air, esplanade du château.

Sous le ciel enfin piqueté d’étoiles, les musiciens des Jetés de l’encre ont installés leurs instruments : « trois guitares en folie, une  contrebasse qui vrombit dans la nuit, des chansons qui défrisent. » C’est ainsi que se présentent Gilles Maire, auteur-compositeur-interprète, musicien autodidacte, guitariste tendance manouche venu à la chanson par l’écriture, cœur du groupe qu’il a fondé en 2006, et Philippe Schwall à la contrebasse, qui apporte la note « américaine ». Dan Ifergan assure les contre-mélodies et les contre-rythmiques depuis 2018, et le benjamin Ulysse Loviat, aussi virtuose que discret sur scène, apporte depuis 2016 toute sa sensibilité aux musiques du monde. Un groupe à géométrie variable qui a vu se succéder de nombreux musiciens, au violon, aux percussions à la flûte, aux clarinettes et au trombone, et aux guitares bien sûr (salut à Joël Favreau au passage), au cours de 850 concerts en France et en Europe, et  à travers un répertoire de 3 albums. Ils nous apportent leurs « chansons à respirer », exactement ce qu’il nous faut en ce moment.

Lire la suite
____________________
____________________

samedi, 01 août 2020

Festival chansons sous les étoiles, Joce, la princesse (en attendant les croque-notes)

17 juillet 2020, Bouc-Bel-Air, esplanade du château.

Premier concert et premier (seul?) Festival de l’été depuis quatre mois, le retour au spectacle vivant après ce long sommeil de la musique.
Combien de fois les organisateurs, Josette et Henri Bonifay, ont-ils observé les étoiles, regardé voler les oiseaux, consulté les augures municipaux, dans l’angoisse d’une annulation définitive de cette belle rencontre, à peine née et déjà menacée. L’an dernier nous inaugurions ce premier festival placé  sous le signe de la poésie, de la chanson et du jazz dans ces lieux magiques que sont l’esplanade du château haut-médiéval du village, et des jardins d’Albertas (XVIIIeme siècle) en ce qui concerne le jazz.

Lire la suite
________________
________________

mercredi, 01 juillet 2020

Nos Enchanteurs - AnneliSe Roche et Gérard Morel : la princesse et le croqu’rimes

Concert démasqué#2 : AnneliSe Roche / Gérard Morel & l’Homme Orchestre Qui l’Accompagne – 18 juin – À Thou Bout d’Chant

Après le premier essai transformé par Nicolas Bacchus et Evelyne Gallet fin mai, voila donc ce deuxième concert démasqué orchestré par Bacchanales Productions et A Thou Bout d’Chant, initiative ô combien précieuse dans ce moment d’incertitude du spectacle vivant. Rappelons en le cadre : on est loin de la simple chanson filmée à domicile, même s’il en est de superbes, mais dans un vrai lieu de spectacle, à découvrir parfois avec l’envie de s’y retrouver dans un futur proche. Toutes les conditions d’un concert y sont, une scène – une vraie – des éclairages, du son.

mercredi, 18 mars 2020

Nos Enchanteurs - Lise, Valentin, Vladimir : le plan de rêve à trois

7 mars 2020, Liège, chez Phil et Gene,

La salle qui accueille le spectacle est certes réduite. Le couple de doux dingues qui nous accueille, Philippe et Geneviève, férus de jazz comme de chanson française, a évacué table et canapé, disposé quarante chaises autour du coin de la pièce qui fera office de scène, prévu de quoi boire (on est en Belgique quand même !) et se sustenter après le concert… Que d’efforts, mais pour quel beau résultat ! Leurs quarante invités n’auront certes pas eu à regretter cette magnifique soirée de convivialité et de camaraderie.

Lire la suite
________________
________________

Hexagone - Lise Martin & Valentin Vander – Presque un cri

A l’occasion de sa vingt-cinquième édition, du 27 juillet au 1er août 2019, le festival Barjac m’en chante programmait Presque un cri, spectacle de Lise Martin et Valentin Vander conçu à partir des chansons de l’artiste russe Vladimir Vissotsky, aux textes interdits et aux concerts clandestins. Ils évoquent ce projet original et fort.

mardi, 17 mars 2020

Nornert Gabriel - Michel Korb Lemarque à l’Essaïon..

Dans les chansons de Francis Lemarque, on trouve toujours en filigrane le regard malicieux et tendre d’un gavroche de la rue de Lappe, jamais résigné, il ne capitule jamais devant les arias du quotidien, et les escamote d’un revers de casquette parce que demain est un autre jour, et le début de quelque chose qui pourrait être bien. Quand il voyage c’est pour rendre visite à son copain d’Pékin, et moi, du haut de mes 10/11 ans, j’ai visité Pékin avec lui. Pas mal d’années plus tard j’ai refait ce voyage, sans nostalgie doucereuse, avec Michel Roland et Romain,  comme avec des copains de cour d’école, ou de parties de billes, qui ont chanté et joué avec cette grâce dépouillée de tout artifice, pour mieux entendre les mots et la musique… L’accordéon et l’accordina de Romanelli, la guitare de Vuillemin se sont fiancés pour mettre le juste décor musical, pour illustrer avec tendresse et sourire ces paysages du Paris de légende, de Prévert et Doisneau… ou de Paul Grimault (Le Roi et l’oiseau) ou de Trauner tant les belles lumières composaient des tableaux colorés d’une qualité rare, en parfaite harmonie avec le lieu..

Lire la suite
____________________
____________________

lundi, 16 mars 2020

Norbert Gabriel - Lili&Thierry et moi et moi …

Qui ai-je poursuivi de mes assiduïtés photographiques pendant 12 ans dans plus de 15 salles parisiennes, et parfois plusieurs fois dans le même Ciné13/Théâtre Lepic.. De l’Olympic Café, au Lavoir Moderne Parisien à l’Olympia en passant par le Limonaire et le Café de la Danse, l’Espace Jemmapes, la Boule Noire et les Trois Baudets, le bateau El Alamein et le Zèbre de Belleville, l’Européen, le Musée des Arts forains…

La réponse est dans la photo … Je suis amoureux de ces deux-là, de leur talent qui rend heureux les spectateurs qui les suivent ou les découvrent. Et ça a commencé en 2008 …

Il en est des spectacles comme ces arrêts de train, dans un gare inconnue, où on passera un moment agréable, mais assez vite oublié. Et puis, il y a les étapes qui marquent le souvenir d’un cachet particulier, d’une tendresse ou d’un bonheur qui restent vivants, brillants. Qui continuent à scintiller sans éclipse. Comme cette soirée à l’Olympic Café, avec Lili Cros et Thierry Chazelle.

Lire la suite
____________________
____________________

mardi, 25 février 2020

We Cult ! Spectacle. “Les Souliers Rouges” enchantent les Folies Bergère

Spectacle. Écrit par Marc Lavoine d’après l’œuvre de Hans Christian Andersen, le conte musical “Les Souliers Rouges” se joue jusqu’en avril aux Folies Bergère, porté par les voix de trois jeunes chanteurs, Loryn Nounay, Benjamin Siksou et Guilhem Valayé entourés de danseurs classiques. 

Marc Lavoine: “Depuis longtemps, j’avais envie d’écrire un conte musical, comme un rêve. Un jour, Jean-Paul Goude m’a suggéré le conte d’Andersen, l’histoire d’une danseuse d’opéra obligée de choisir entre l’amour et sa passion pour la danse. J’ai été totalement séduit par cette tragédie”

Lire la suite
_________________
_________________