Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 août 2017

Nino Ferrer "La rua Madureira"

L'Obs - Barbara, un jour, une chanson : "J'ai troqué", le frémissement

Le 24 novembre 1997, Barbara disparaissait. Pour célébrer ce triste anniversaire et remettre la longue dame brune au présent, l"’Obs" retrace son parcours en vingt chansons.

PREMIER EPISODE. Lors de sa première apparition à la télévision, Barbara dévoile "J'ai troqué", l'une des premières chansons dont elle est l'auteur.

Lire la suite
_________________
_________________

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017 – Chansons et plus… si affinités

Aujourd’hui on partage la rencontre entre Monsieur Roux, l’aîné et Boule, à moins que ce ne soit avec Boule et Monsieur Roux… Ils s’échangent leurs chansons, ils s’accompagnent réciproquement. Ils ont des univers qui agitent les conventions, les normes, les codes. La parole de Monsieur Roux ne fait pas dans la dentelle, il s’en prend à  tout ce qui enferme, isole… Il pourfend l’idée de drapeau, de nation, «  Y a pas de pays pour ceux qui n’en veulent pas », il s’attaque au machisme, à l’instinct de domination des hommes pires que des chiens, au « vote utile » guidé par la peur, aux stupides, aux sots, aux  complotistes…  Est-ce différent aujourd’hui qu’il y a dix ans, quand Monsieur Roux atteignait un large public en chantant le sort du « bouffon de la cité, le souffre douleur du quartier » ? En n’hésitant pas à semer dans ses chansons un vocabulaire de la rue, de la cour de récré… ?   Ces « gros mots », c’était un peu sa marque de fabrique à l’époque et la jeunesse aimait ça. Nous avons pu voir ailleurs qu’elle venait encore, nombreuse, avec sa décennie de plus,  chanter les refrains de Monsieur Roux. Ici cette jeunesse là est absente… Dommage vraiment !

Lire la suite
_____________________
_____________________

Nos Enchanteurs - Barjac 2017. A dieu, à Jamait

Soirée très particulière pour clôturer la deuxième journée de Barjac m’en chante en ce dimanche 30 juillet 2017.

En effet, Barbara Weldens aurait dû, en première partie, faire découvrir sa singularité insolente et poignante à ce public si exigeant de la cour du château. Et puis, le drame que l’on sait a laissé tout un chacun totalement désemparé. Jean-Claude Barens et les organisateurs de Chant Libre ont alors eu la délicatesse de ne pas remplacer Barbara, mais de nous la faire entendre, grâce à un poème d’Henri Michaux et à trois des magnifiques chansons de son album.

Lire la suite
__________________
__________________

Le concert : Georges Chelon, Olympia 2008

Jeanne Moreau parle de ses chansons - Superbe interview (24-01-2015, Benoit Duteurtre)

Gauvain Sers - Pourvu - Live @ Francofolies 2017


Gauvain Sers - Pourvu - Live @ Francofolies 2017

Hexagone - Barjac, B. comme Fontaine à la cour du chateau

Festival Barjac m’enchante, 31 Juillet, Cour du Château. B. comme Fontaine, un spectacle original sur le répertoire et l’univers de Brigitte Fontaineinterprété par trois musiciens chanteurs (ou l’inverse) : Eugénie Ursch (principalement au violoncelle), Hervé Suhubiette et  Lucas Lemauff (majoritairement au clavier).

D’un poste de radio installé sur scène, semble jaillir au début du concert, et plusieurs fois ensuite, la voix de Brigitte  (la voix des premiers disques, beaucoup plus claire que maintenant). Cela semble signifier : « C’est son univers, c’est le nôtre et voici notre lecture. » La quasi totalité du répertoire retenu correspond aux chansons du début de sa carrière. 

Lire la suite
_____________________
_____________________