Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 septembre 2020

Le clip de la fin de semaine - Facteurs Chevaux - L'autre rive

samedi, 20 juin 2020

Mini concert de Facteurs Chevaux pour le festival Culturissimo #ChezVous

Soutenons la culture partout, même depuis chez nous. A partir du 15 mai 2020, se tient la 7ème édition du Festival des Espaces Culturels E.Leclerc. Au programme : quarante lectures filmées au Théâtre de la Porte Saint-Martin et concerts enregistrés depuis le domicile des artistes ! La troupe de Culturissimo prend chaque année la route et propose pendant plus de deux mois, des lectures, lectures musicales ou concerts. Rendus impossibles par les mesures sanitaires en cours, les événements initialement prévus dans 75 villes de France, laissent cette année place à un festival au format inédit auquel le public pourra assister chez lui sur le site www.culture.leclerc

#chanteàlamaison

mercredi, 04 janvier 2017

L'album du jour : Télérama 2016 - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

mercredi, 28 décembre 2016

Télérama 2016 : La maison sous les eaux par Facteurs Chevaux

Télérama : Sourdant de la roche alpine, comme issu d'âges lointains, le chant du duo offre des moments sidérants.

dimanche, 18 décembre 2016

3e Comme ça nous chante – Facteurs Chevaux, Sur la cime de nos rêves

Invitation au voyage, à l’envol, à moins que ce ne soit plutôt, pieds bien posés au sol, une invitation à la randonnée, à l’ascension.  Facteurs Chevaux une passerelle pour le rêve ou le cauchemar parfois… D’urgence, dégrafons les corsages, oublions le temps, notre temps pour accéder à l’Ailleurs où plus rien ne ressemble à rien. Humons les parfums des sous-bois, caressons l’écorce des arbres, écoutons l’eau des sources jaillir… Comme la petite Colette que sa mère récompensait en lui offrant le lever du jour… Et alors, et alors … « Tout dormait dans un bleu originel, humide et confus, et quand je descendais le chemin de sable, le brouillard retenu par mon poids baignait d’abord mes jambes, puis mon petit torse bien fait, atteignait mes lèvres, mes oreilles et mes narines plus sensibles que tout le reste de mon corps… »

Voilà c’est un peu de ce voyage fait de souvenirs littéraires, picturaux  que nous offrent Facteurs Chevaux, appelés que nous sommes déjà par le nom de ce duo qui fleure la démesure d’une création sans entraves.

Bien entendu certains entendront dans ce duo fait de connivence, d’humour fraternel d’autres duo bien avant eux … On apprend de notre échange, de leur rencontre sur l’antenne d’R d’Autan qu’ils se réfèrent à des noms prestigieux d’outre atlantique,  Simon et Garfunkel et avant eux  les Everly Brothers.

Lire la suite
____________________
____________________

dimanche, 18 septembre 2016

Facteurs chevaux - "Scie"

L'actualité de la chanson française du 9 au 15 septembre

Le clip de la fin de semaine - Scotch & Sofa - Ça ne m'amuse pas

Bien reçu.... merci : Maria Teresa et Moustaki Quartet, Pour un ami

A LA UNE : FACTEURS CHEVAUX

Télérama - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

Sourdant de la roche alpine, comme issu d'âges lointains, le chant du duo offre des moments sidérants.

Des urbains qui randonnent sur les pentes de la Chartreuse, les Alpins en voient tous les jours. Deux qui se mettent à chanter, c'est plus rare. Et quand ils produisent des harmonies remontant de la nuit des temps pour éclairer les environs, c'est un cas de signalement immédiat. Ainsi, les Facteurs Chevaux, vidant leur musette de chansons qu'on dirait rachetées pour trois sous à un ancien brocanteur et ensuite recyclées, customisées, mises en espace, font l'actualité.

Nos Enchanteurs - Facteurs Chevaux, le presque silence au pas, pas même au trot

Dans la production chanson, cet album tient, sinon de l’extra-terrestre, au moins de l’insolite, du pas vu pas entendu. D’ailleurs, eux-même le disent, en exergue sur la pochette de leur disque : « Pénétrer dans l’univers de Facteurs Chevaux risque d’ouvrir une brèche spatio-temporelle dans votre quotidien, sans certitude de retour à la normale ». Ils osent fortement vous suggérer l’équipement adéquat pour cette aventure : chaussures de rando, coupe-vent, gourde, fruits secs et bâton de pèlerin, tout pour les suivre « jusqu’au refuge où ils ont entassé guitares en bois, lampes de poche et vieux livres remplis de légendes et autres histoires à dormir debout ». La maison sous les eaux, prime opus de Facteurs Chevaux (Fabien Guidollet et Sammy Decoster, ce dernier étant l’auteur de l’album Tucumcari en 2009 et collaborateur du duo Verone), n’est pas disque à écouter au casque dans le métro, sauf à vouloir louper sa correspondance, à fuir intentionnellement le brouhaha, à conspuer NRJ, à tailler la route bien au-delà du RER A.

Froggy's Delight - Facteurs Chevaux, La Maison sous les eaux

"Huit morceaux à la beauté noire réverbérée par l’écho minéral d’une église savoyarde"

A l’origine de cette promesse épiscopale, il y a un ancien espoir du rock et un blasé du goudron : Sammy Decoster et Fabien Guidollet. Tous deux saisis de la phobie du speed, ils s’en furent loin du monde, sans se connaître. Alors que Sammy cherchait à percer le mystère de la boisson verte à 55 degrés, il se retrouva sur les rivages d’un lac de montagne, là où on avait retrouvé la besace d’un moine Chartreux. C’est là qu’il rencontra Fabien, contemplant les doux froissements de la surface de l’eau.

PADAM

RFI - La chanson française s'ouvre au monde avec Padam

Ce groupe qui a pris racines dans le 18ème arrondissement de Paris voilà quinze ans, se montre toujours aussi vivace, porté par la voix éraillée de Nader, avec ses mélodies tourbillonnantes, ses portraits taillés dans la matière brute de l’âme, qui hurlent encore et toujours leur amour pour la vie. Padam mêle sa passion de la chanson française à celle des musiques traditionnelles. Jazz ou Java des îles, blues et rythmes endiablés d’Orient, valses du grand nord, mettent en couleur et en fête les textes de Nader, histoires d’amours tordues, de voyages et de rencontres, portraits satiriques ou drôles d’anti héros qui composent avec leurs travers. Ils viennent nous présenter en live leur nouvel album Les Primitives.

BERTRAND BETSCH

Froggy's Delight - Bertrand Betsch, interview

En ce mois de mai, Bertrand Betsch, désormais installé à Toulouse, était venu à Paris à l'occasion de deux concerts et d'une séance d'enregistrement avec Kiefer. Les contributeurs à l'opération de crowdfunding lancée par Bertrand Betsch, via son label Les Imprudentes, avaient reçu sa dernière production, La vie apprivoisée, quelques jours auparavant. Ce nouvel album, sans être déroutant pour qui connaît l'univers de Bertand Betsch, se révèle ambitieux et riche de surprises en particulier au niveau de sa production. Par un jour pluvieux, nous avons donc rencontré l'interprète de "Passer sous le métro" et de "Pas de bras, pas de chocolat" pour lui poser quelques questions sur ce nouvel album, son rapport à la scène, son label et ses autres projets.

J2D

Claude Févre - Julie 2 D, la petite voleuse de chansons

.... Donc voici Julie entourée des deux D, à  savoir David Meignan et Dominique Robert. Ces deux là qui s’acoquinent aussi quand Karin La Rouquiquinante chante, ont suivi, porté, encouragé le dé-tricotage de la jeune, fougueuse et dévastatrice Julie. Car si chanter les autres, c’est dans ses gênes, pas question de se soumettre, d’imiter servilement ni les interprètes originaux, encore moins sa mère. Alors elle s’empare des récentes comme des plus anciennes et vous fait sa rébellion ! C’est décapant et tout bonnement  réjouissant, jamais attendu !  Elle casse les rythmes, scandent entre raga reggae, visitent les mélodies pour faire siennes les chansons des autres et on aime furieusement cette audace, cette insolence de fille d’aujourd’hui.

MARVIN JOUNO

Nos Enchanteurs - Marvin Jouno : vue de l’intérieur

Chose promise, chose due. Dans une chronique de juillet, je vous écrivais : « Très belle découverte également de ces Francos 2016 : Marvin Jouno. De la pop électro portée par des textes d’une très belle facture et un interprète magnétique (…). Promis, nous y reviendrons bientôt, juste le temps de nous procurer son CD, qui mérite une écoute attentive ». Comme sur NosEnchanteurs, nous n’avons qu’une parole, le moment est venu de ré-aborder le sujet.

GAUVAIN SERS

C'est déjà ça - Gauvain Sers, à suivre de près

A 26 ans, l'auteur-compositeur interprète pointe le bout de son nez, de ses mélodies travaillées et de ses textes à la douce ironie. Fils de Renaud et Souchon, frangin de Dorémus: Gauvain Sers séduit d'emblée

"Pourvu". En une seule chanson, il éveille l'attention, le plaisir, la connivence et l'émotion sans forcer. Le cahier des charges de la fille idéale n'est certes pas un canevas nouveau, mais parvient à le renouveler en douceur, avec tournures et références à lui. Quelqu'un qui aime Darroussin, la voix de Gérard Darmon et Allain Leprest, ne peut pas être mauvais.

MELISSMELL

Nos Enchanteurs - Melissmell, le coup de l’Ankou

Photo au gros grain, sobre et élégante typographie. Sur la même ligne, le nom de l’artiste et le titre de l’album, L’Ankou, qu’une croix mortuaire sépare. L’Ankou n’est pas la mort en elle-même, seulement son serviteur. Dans l’héritage breton de la mythologie celte, son rôle est de collecter dans sa charrette grinçante les âmes des défunts. On dit que celui qui aperçoit l’Ankou meurt dans l’année…

HURLEMENTS D'LEO

Le blog de Norgert gabriel - Entretien avec Les Hurlements d’Léo

Le 26 juin 2015, trois membres des Hurlements d’Léo nous avaient accordé un entretien pour parler du double album que le groupe sortait en hommage à Mano Solo, et qu’ils partaient défendre pour plusieurs dates de concert

Retrouver le groupe une année plus tard, à l’occasion d’un de ses derniers concerts de cette tournée spéciale, où il n’interprète pas ses propres compositions, mais celles d’un artiste dont l’œuvre l’a bien sur influencé, mais a touché tellement de cœurs, était pour nous une évidence et un vrai plaisir. Plaisir visiblement partagé par une audience dans laquelle se croisaient deux publics, celui de Mano Solo et celui des Hurlements, pour se joindre l’un à l’autre, l’instant d’un hommage ou, -qui sait- pour se confondre et se retrouver à l’avenir. A l’instar de l’album qui comporte de nombreux duos avec des artistes talentueux, ce concert accueilli sur scène quelques invités (Melissmell, Arno Futur, Fredo des Ogres de Barback avec ses musiciens), tous heureux de venir enrichir la formation musicale et de partager ce moment fort en émotion, intensité et énergie. Quelques temps après la fin, c’est un quatrième membre du groupe, Renaud (dit « Reno », contrebasse) qui n’avait pu être présent lors du premier entretien, qui acceptait de prendre la parole pour répondre à quelques questions.

samedi, 17 septembre 2016

Facteurs chevaux - Les Dames de Pluie