Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 septembre 2014

L'actualité de la chanson francaise du 1er au 7 septembre (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Louis-Ronan Choisy - Lucie Lucie

L'album de la fin de semaine - Calogero : Les feux d'artifice

L'album de la semaine - Bénabar, Inspiré de faits réels

Le clip de la semaine : Salomé Leclerc, Arlon

Bien reçu, merci : Jenn Ayache, "la chanteuse du groupe Superbus se lance en solo", sur Facebook

Ce samedi, sur France 2 à 20h45 : Les copains d'abord, 30 ans, 30 chansons, enregistrés en juillet aux Francofolies de La Rochelle, maintenant disponible sur le Pluzz

A la une

Le Soleil.ca - Audiogram: 30 ans au service de la chanson

(Québec) L'étiquette indépendante Audiogram est née dans une ambiance de morosité post-référendaire, en pleine crise du disque. Trois décennies plus tard, l'industrie traverse une nouvelle zone de turbulences. Alors qu'il s'apprête à célébrer les 30 ans de la compagnie qu'il a fondée, Michel Bélanger prend la situation avec un grain de sel. «Une crise tous les cinq ans, ça nous force à réapprendre, à repenser le métier», croit-il.

7 septembre

Le blog d'Arbon - L'incandescence noire de Jérémie Bossone

Jérémie Bossone chante depuis une dizaine d'années, et l'on attend toujours son premier disque (prévu pour février 2015). C'est un garçon au talent exceptionnel, mais il le dit lui-même : il ne rentre pas dans les cases. « Trop rock pour les gens de la chanson, trop chanson pour les gens du rock ». Il semble piégé dans cet entre-deux, alors qu'il défriche un genre : voix aiguë, voilée, envoûtante, musique électrique intense, textes baudelairiens d'une incandescence noire, comme d'ailleurs le personnage qu'il donne à voir sur scène : maigre, pâle, consumé, magnétique.

Nos Enchanteurs - Garden, c’est de l’air et du temps

Elle, Géraldine Béguec, chanteuse, est de Rézé. Lui, Olivier Dague, scénariste, de Paris. Leurs chemins se croisent à Astaffort, en 2011, lors des bien nommées Rencontres. Coup de foudre artistique, « affinité des mélodies, des mots et des voix », un duo va bientôt naître. Et que font-ils ? Rien ! Ou plutôt un album qu’ils nomment Rien. Et c’est déjà quelque chose, c’est pas rien, même qu’on en parle ici. Ils avaient auparavant revisité ensemble leurs répertoires respectifs, à Paris, Nantes et ailleurs, les faisant se rencontrer sur scène, se croiser, se féconder. Vous ne les connaissiez pas encore sous le nom de Garden, mais de G & Olivier Dague.
Garden sur Facebook

Hexagone - Touche Française au théâtre du Rond Point

..... Durant le week-end des 25 et 26 octobre prochain, le Théâtre du Rond Point accueillera une dizaine d’artistes des plus confirmés à ceux en voie de l’être. Éclectisme musical également puisque Dick Annegarn, Babx, Bagarre, Louis Chedid, Jeanne Cherhal, Dawn, Gontard !, Juniore, Patricia Kaas, Maissiat, Milk Coffee & Sugar et William Sheller viendront donner un concert dans une formule acoustique plus que dépouillée puisque « unplugged », comme on dit dans la langue de Nirvana.

Nos Enchanteurs - Les Grandes bouches : pourquoi ont-ils chanté Jaurès

Oui, la chanson engagée (appelez-là ainsi ou comme ça vous chante…) existe. Notamment par les toulousains des Grandes bouches, ces rescapés du collectif Les Motivés et de 100% collègues : c’est même grand pléonasme les concernant. Ils sont sur la ville rose ce qu’est Christian Paccoud sur la capitale. Ce qu’est HK avec ou sans ses Saltimbanks. Ou Encore Tournée générale et bien d’autres encore.
Les Grandes Bouches sur Facebook

Hexagone - Garçons, s’il vous plaît !

Le 1er juillet dernier, avait lieu la première de la nouvelle création originale des Trois Baudets, intitulée Garçons. Nouvelle car la formule avait été inaugurée l’an dernier, avec la chanteuse Loane et ses musiciens, qui sous le nom de code Georges, avaient repris avantageusement le répertoire français des années 50-60. Cette année donc, Les Trois Baudets récidivent en proposant à Cléa Vincent, Luciole et Zaza Fournier de créer à leur tour, du 1er au 26 juillet 2014, un groupe éphémère – Garçons donc – et de se coller au répertoire des années Jacques Canetti, fondateur du lieu.

Nos Enchanteurs - Granby 2014 : vingt-quatre candidats pour un sacre d’avenir

C’est un festival qui n’a pas d’équivalence dans l’Hexagone. Par ici transite, un jour ou un autre, toute la chanson, comme un passage obligé. En fait ce n’est pas tout à fait un festival, mais un concours, un révélateur, un accélérateur de talents.

Hexagone - Nicolas Jules : « J’avance vers des châteaux imaginaires »

Nicolas Jules. 20 ans de boutique et pas une ride ! Aussi bien artistiquement que physiquement. Le genre de client rare, très rare, trop rare. Poète subtil, musicien précis, clown joyeusement triste, Nicolas Jules écrit sa carrière au quotidien, lentement, à son rythme, à sa façon et sans compromissions. On a voulu le rencontrer pour faire une interview qui poserait un regard sur ses 20 ans de carrière. On a retrouvé cet homme précis, qui pèse chacun de ses mots dans une générosité peu commune. A l’arrivée, tout le talent, la classe et la lucidité de Nicolas Jules se retrouvent dans cette interview. Un moment précieux.

6 septembre

Hexagone - Tomislav, This land is your land

Toute la musique qu’il aime, elle vient de là, elle vient du blues. Tomislav ne se réduit pas à être un M. Tambourine Man ambulant en mode bête de foire mais séduit et sidère par un parcours exigeant qui s’enracine de l’autre côté de l’Atlantique, sur les traces de Woodie Guthrie et Hank Williams. Entre autres chroniqueurs de laissés pour compte en terre d’exil. L’humanité chevillée au corps, en toute humilité, Tomislav prend la chanson comme décharge émotionnelle. Rencontre avec un folk-bluesman francophone des plus talentueux et attachants.

Libé, Next - Stromae a besoin de «quelques années pour s'en remettre»

PAUSE Dans une interview au magazine «Complex», le chanteur belge annonce qu'il ne refera pas de musique avant plusieurs années, le temps de retrouver «une vie normale».

RFI - Calogero, la carte de l'efficacité, Nouvel album, Les feux d'artifice

On le sait : il maîtrise à la perfection les codes de la chanson pop imparable, Calogero. Sur ce septième album, Les feux d'artifice, il continue de montrer sa puissance mélodique mais pêche sur certains textes. D'où de belles réussites et des lourdeurs.

RFI - Les tourbillons mélancoliques de Sébastien Schuller, Nouvel album, Heat Wave

Français expatrié aux Etats-Unis, Sébastien Schuller, 39 ans, donne de ses nouvelles à travers son troisième album, Heat Wave, mais aussi des nouvelles d’un monde tourmenté, secoué de tempêtes. Ses chansons mélancoliques et éthérées se font un peu plus dansantes, réminiscences de la new wave des années 1980.

5 septembre

France Inter, Tubes and co - Alors regarde

"C’est vendredi, c’est Tubes And Co. Ce soir et demain, Patrick Bruel sera en concert au stade Pierre Mauroy à Lille. Fin novembre sera ré – édité l’album Alors regarde, 25 ans après.

Nos Enchanteurs - Michèle Guigon, une voix amie vient de se taire

C’est bizarre d’être triste et de ressentir un manque en sachant qu’on n’entendra plus la voix de quelqu’un qu’on ne connaît même pas… Pas personnellement. Ça vient de m’arriver ce matin, en apprenant, par un mail de Gérard Morel, le décès de Michèle Guigon.

Nos Enchanteurs - Gaël Duro, l’empreinte de belles références

Premier album solo pour Gaël Duro, pas tout à fait inconnu pour qui s’intéresse à la scène ouest : il fut douze années durant l’un des animateurs (et co-créateur) du groupe Gwenc’hlan (rock aux accents celtes, du nom d’un illustre et légendaire barde breton du VIe siècle) où il officia d’abord comme bassiste puis comme auteur et chanteur.

Nos Enchanteurs - François Buffaud, chansons à massages

Buffaud est un discret, trop sans doute, dont la modestie fait barrage à l’expression de son talent. Voix grave et douce à la fois (il y a des intonations à la Louis Chedid), dans des musiques qui jazzent, tanguent et parfois tangottent d’une lointaine Argentine, guitares accordéon et bandonéon, Buffaud nous fait dans le quotidien, dans le je, tu et il, en des situations agréablement brossées qui tirent tant sur la fable, l’anecdote et la philosophie.

4 septembre

RTBF - Les chansons de notre adolescence dopent notre plaisir

Certaines chansons de notre adolescence déclenchent en nous instantanément le frisson. C’est de la nostalgie, pensons-nous. Eh bien pas seulement. Ces dernières années, psychologues et experts en neurosciences ont démontré que nous répondons ainsi à une commande neuronale. Nos chansons préférées stimulent, en fait, nos circuits du plaisir

Nos Enchanteurs - Concèze 2014 (6/6) Et au milieu chante une Rivière…

Quelle émotion ensuite de retrouver enfin sur scène Véronique Rivière et sa belle voix grave et bien posée. Dès le premier titre, elle cueille le public au plexus, solaire et rayonnante. Les mots sont justes, précis et ciselés tels des flèches de tendresse qui vont droit au cœur se ficher et y vibrer longtemps… Les titres s’enchainent, Capitaine, bien sûr, mais aussi Parle-moi, petit trésor d’émotion à fleur de mots, ou une très belle version de L’herbe tendre, écrite par Gainsbourg et chantée en son temps par Michel Simon, véritable ode à la liberté et manifeste punk (si, si) avant l’heure.

Nos Enchanteurs - Jagas, la chanson pour résistance

De quoi, de qui vous entretenir aujourd’hui ? Tiens, Jagas, tiré de la pile des disques en attente, à tout hasard. Ecoute… On va dire que je le fais exprès mais, dès le premier titre, c’est… très « engageant », à croire que nous en faisons thématique, que nous chroniquons pour la presse de gauche, enfin… d’extrème gauche.

Nos Enchanteurs - Jilber, chanson bien fournie

..... Lunettes presque rondes, casquette visée, moustache et barbe poivre et sel soigneusement entretenues à la mousquetaire, ainsi est Jilber, qui « achèterais bien même d’occasion / Un peu plus d’une vingtaine d’années / Que je mettrais très vite en soustraction / De ce court instant que tu m’as donné. » Disque de mélancolie, de tendresse, quelques indignations (sur l’internement arbitraire notamment), rimes bien troussées…

Le Figaro - La rentrée des classes en dix chansons culte

L'école a inspiré les plus illustres paroliers et interprètes français. De Sacré Charlemagne de France Gall à Rosa de Jacques Brel en passant par La Maîtresse d'école de Georges Brassens Le Figaro vous offre un florilège musical.

3 septembre

Jean-Jacques Boitard - Sa boitarderie selon Claude Lemesle

Déjanté, poétique, chaleureux, proche de l'émotion du public, Jean-Jacques est auteur, compositeur et interprète. Il nous nous offre des chansons intemporelles mais ô combien d'actualité ! On peut le situer, bien que l’exercice s’avère caricatural, dans la lignée de Boby Lapointe, Pierre Perret ou Ricet Barrier, quelque part entre Brassens, Tri Yann et les Frères Jacques. On pense aussi à Didier Volubile, autre figure loufoque de la chanson. Mais Jean-Jacques a un style, une écriture unique et inimitable que son ami Claude Lemesle a baptisé la "Boitarderie".

L'Humanité - Florent Marchet, électron libre de la chanson

De Gargilesse, le nom de son village natal, à la Bambi Galaxy, celui de son dernier opus, le chanteur, auteur et compositeur travaille un univers riche de sa curiosité tous azimuts.
 
 
La Rouquiquinante, que nous avons récemment saluée dans son hommage à Nougaro, a décidément toutes les audaces que lui inspire son amour sans limites pour les noms mythiques de la Chanson. Et cet album de quinze titres, sobrement accompagnés pour la plupart par le piano de David Meignan, l’inscrit définitivement dans la lignée de celles qui ont tant chanté – et sublimé – Ferrat : Christine, Isabelle, Francesca… et Karin Wullschleger.

Le Nouvel Obs, Sophie Delassein - Johnny Hallyday : plus vivant que jamais

Avant la parution de son nouvel album "Rester vivant" le 17 novembre prochain, Johnny Hallyday envoie sa chanson "Regarde nous" en  éclaireur.

Culturebox - "Regarde-nous" : Johnny Hallyday dévoile une chanson de son nouvel album

RTL a diffusé lundi matin une vingtaine de secondes d'une chanson du nouvel album de Johnny Hallyday, "Rester vivant", attendu pour le 17 novembre. Un disque qu'il présente comme du "rock'n'roll mélodique".

2 septembre

Quai Baco - Maurane de retour avec un nouvel album le 17 novembre

Trois ans après la sortie de « Fais-moi une fleur », Maurane sera de retour avec un onzième album studio qui sortira dans les bacs le 17 novembre prochain. La chanteuse partira également sur les routes de France pour présenter ses nouvelles chansons à partir du mois d’avril 2015.

Les Inrocks - La découverte du lab #77 : Juliette Armanet

Cette grande amoureuse de la chanson française détourne ses codes avec panache et modernité.

Avec une seule chanson en ligne sur Soundcloud, Juliette Armanet totalise déjà près de 26 000 écoutes de L’Amour en solitaire, produit par Yuksek. La rencontre entre le prince charmant de l’electro et la petite-fille adoptive de Michel Berger redonne à la “variété” une nouvelle jeunesse, un genre de coupé-décalé inédit entre l’electro-pop et la chanson “à texte”.

Le Figaro - Michel Sardou: «Arnaud Montebourg n'a pas tort...»

C'est sa marque de fabrique, Michel Sardou ne répugne jamais à donner son opinion politique. La semaine dernière, sur la station Europe 1, il a en l'espace de quelques courtes minutes critiqué Hollande et le suffrage universel puis soutenu la fronde d'Arnaud Montebourg, le ministre de l'Économie et du Redressement productif fraîchement remercié par Manuel Valls.

Rue 89 - Babx : « La monde de la musique actuelle a été avalé par le marketing »

Ses trois albums, « Babx » (2006), « Cristal Ballroom » (2009), et « Drones Personnels » (2013) ont tous trois été encensés par la critique lors de leur sortie, mais ils se vendent peu.

Babx, nom de scène de David Babin, est un auteur-compositeur-interprète encore trop peu connu du grand public. Bien moins, en tout cas, que sa protégée, Camélia Jordana, gagnante de l’édition 2009 de « La Nouvelle Star », dont il a collaboré à l’écriture du premier album et vient de finir de composer le deuxième, « Dans la peau »

Pure Charts - Jean-Louis Murat enchante avec "J'ai fréquenté la beauté", extrait de l'album "Babel"

Deux ans après avoir publié "Toboggan", Jean-Louis Murat annonce la sortie de son successeur, "Babel", prévue le 13 octobre. Écoutez le premier extrait "J'ai fréquenté la beauté" sur Pure Charts !
 
1er septembre
 
 
Le 12 novembre 1918, la musique populaire en France bascule dans un nouvel âge avec "Phi-Phi", opérette de Henri Christiné qui fait aussitôt oublier ses chansons patriotiques.

Pendant les quatre années de la Grande Guerre, les Français ont chanté – et beaucoup chanté. Mais l’écrasante majorité des chansons écrites pendant et à propos de cette immense épreuve collective n’ont pas été enregistrées et ont disparu des mémoires.

TF1 - Stromae : l'attention des médias et du public, c'est "flatteur mais inhumain"

Le poids de la célébrité n'est pas facile à porter pour le chanteur belge comme il l'a confié dans une conférence de presse donnée en juin lors du Festival Mawazine. Des propos dévoilés le 26 août dans une vidéo publiée par Montreality.

RTL - Benjamin Biolay, le Pygmalion de la chanson française

Le crooner Benjamin Biolay va travailler avec la chanteuse Priscilla Betti sur son prochain album, une faveur qui s'ajoute à la longue liste des collaborations tissées par l'artiste avec des voix françaises.

Nos Enchanteurs - Matthieu L, sous son ciel normand

Comment dire à l’écoute du dernier album de Matthieu Lemétais (dit Matthieu L, Ciel normand, l’estime dans lequel on peut tenir cet artiste, dont nous connaissions (et appréciions) son précédent album, Intrigues à l’eau de rose ? Il suffit de plonger dans un tel disque pour s’affranchir du temps et, si peu que vous ayez enclenché la touche repeat, de ne plus avoir de repères, sinon la musicalité du propos, la voix prenante, chaude, un peu granuleuse, très « standard variétés » (on songe à quelques québécois de belle tenue), qui vous attire vers elle et ne vous lâche plus.

 

mercredi, 03 septembre 2014

Les lundis qui pleurent Jean Jacques Boitard

Jean-Jacques Boitard, Le loup du Lavandou (circulez... circulez y'a rien à voir...!)

L'album du jour : Jean-Jacques Boitard, Le long des histoires perdues...

lundi, 21 avril 2014

L'actualité de la chanson française du 14 au 21 avril (mise à jour)

Les vidéos de Pâques : Miossec, Da Silva et Jeanne Cherhal

Le concert de la fin de semaine :  Jean-Jacques Boitard

L'album de la fin de semaine - Françoiz Breut : Une saison volée

Le clip de la fin de semaine : Marion Rouxin - Au détour

Le clip de la semaine : Miossec - On vient à peine de commencer

L'album de la semaine - Renan Luce : D'une tonne a un tout petit poids

Bien reçu, merci : Paris Jazz, le nouvel album de Georgette Lemaire

A la une

Télérama, Valérie Lehoux -Dirk Annegarn, Vélo Va

Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.

Est-ce ce timbre de tuba, qui vient nous chercher dans des profondeurs insoupçonnées pour nous ramener doucement à la surface ? Cette pointe d'accent des Pays-Bas, qui fait sonner sa voix comme un instrument mêlant la contre-basse et la trompette ? Cette diction gutturale et charnelle à la fois, qui roule les mots comme les cailloux au fond de la rivière, jusqu'à les polir même s'ils ne sont pas très bien élevés ? Est-ce plutôt sa poésie lunaire, qui se pare de naïveté pour dire le plus profond ? Sa joyeuse liberté, qui l'autorise à tordre la syntaxe ou à chanter des comptines a cappella ? La clarté de son regard d'humaniste sans illusion, un peu Brassens, un peu Douanier Rousseau ? Sans doute ne résoudra-t-on jamais l'énigme Annegarn, même si chacun de ces indices se trouve, une fois encore, dans ce nouvel album.

Télérama, Valérie Lehoux - Miossec, Ici-bas, ici même

On l'a connu plus plaintif et plus rageur. Plus détruit et plus destructeur. A croire qu'à l'approche de la cinquantaine il est arrivé à un point charnière de son existence, peut-être aussi de sa carrière. Formellement, ce neuvième album délaisse les tentations rock pour mettre au jour des chansons sobres, près de l'os et de l'essentiel, que Miossec semble avoir expulsées d'une traite. Les guitares électriques cèdent le pas devant les cordes, le piano, le marimba, le bandonéon ; et parfois les choeurs, qui ne sont pas si loin des... voix bulgares. Orchestrations inattendues, que l'on doit à l'élégant Albin de la Simone.

21 avril

Radio Crochet de France Inter : Ils en reste 8...

MmMmM, Blanchard, L'Arthur, Léopoldine, Clou, Martin Rahin, Julien Calot, Arkadin.

Paris Match - "Ici-bas, ici même", Miossec, les peines perdues

Bientôt vingt ans de carrière pour le Brestois qui signe un disque doux et mélancolique. L’un de ses plus beaux.

Sur la pochette il a le visage dans l’eau, comme sortant d’une longue plongée en apnée. Les yeux fermés, Miossec a l’air paisible. Comme ces onze chansons qui forment « Ici-bas, ici même », neuvième album serein, bien moins politique que le précédent (« Chansons ordinaires », paru en 2011) mais bien plus émouvant. « L’idée est de ne pas tourner en rond », confirme l’intéressé depuis sa vigie brestoise. Cette fois Miossec a trempé sa plume dans sa vie, celle d’un homme de bientôt 50 ans confronté aux questions essentielles : le temps qui passe, l’amour qui s’en va, revient, les choix que l’on fait ou pas. «Ici bas, ici même» évoque les interrogations logiques d’un homme qui s’apprête à jouer la seconde mi-temps de sa vie.

Froggy's Delight - Frànçois & the Atlas Mountains Interview  (Paris)  mars 2014

Frànçois and the Atlas Mountains sort Piano Ombre. Le groupe continue sa route avec le label anglais Domino Records. C’est à l’adresse parisienne de ce dernier que nous rencontrons François Marry, au milieu d’une campagne de promotion menée tambour battant. Loin d’être étourdi par une presse élogieuse, il revient avec nous sur son parcours

Entre 1945 et 1968, dans l'euphorie de l'après-guerre, plus de 200 cabarets ouvrent à Paris : La Rose rouge, L'Ecluse, L'Echelle de Jacob, Le Cheval d'or, notamment. Saint-Germain-des-Prés devient le point de ralliement, et une nouvelle génération d'interprètes émerge. C'est sur ces petites scènes de minuit que débutent Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Ferrat ou encore Boby Lapointe. Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Pierre Perret, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Serge Lama, Anne Sylvestre et Paul Tourenne évoquent cette ère de créativité.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...

20 avril

Télérama - Il est minuit, Paris s'éveille

Entre 1945 et 1968, dans l'euphorie de l'après-guerre, plus de 200 cabarets ouvrent à Paris : La Rose rouge, L'Ecluse, L'Echelle de Jacob, Le Cheval d'or, notamment. Saint-Germain-des-Prés devient le point de ralliement, et une nouvelle génération d'interprètes émerge. C'est sur ces petites scènes de minuit que débutent Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Ferrat ou encore Boby Lapointe. Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Pierre Perret, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Serge Lama, Anne Sylvestre et Paul Tourenne évoquent cette ère de créativité.

A revoir en "replay" sur Arte+7, ce magnifique documentaire sur les cabarets de Paris entre 1945 et1968.

Télérama - Les Sonos Tonnent, le club chanson #96 : Dick Annegarn et Mustang

Artiste culte, Dick Annegarn fête cette année ses quarante ans de chanson... et sort l'un de ses plus beaux disques. Quant au groupe Mustang, il surprend avec “Ecran Total”, un nouvel album plus incisif que les précédents. Ils sont l'un et l'autre dans “les Sonos Tonnent”, avec Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “l'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

Télérama - Miossec : “Chanteur ? C'est un boulot de mégalo”

Entretien vidéo | Son dernier opus, “Ici-bas, ici même”, sort ce lundi 14 avril. A presque un demi-siècle et neuf albums au compteur, Christophe Miossec nous parle égo, vieillissement et excès.

Les Sonos Tonnent, le club chanson #96 : Dick Annegarn et Mustang

Musiques | Artiste culte, Dick Annegarn fête cette année ses quarante ans de chanson... et sort l'un de ses plus beaux disques. Quant au groupe Mustang, il surprend avec “Ecran Total”, un nouvel album plus incisif que les précédents. Ils sont l'un et l'autre dans “les Sonos Tonnent”, avec Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “l'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/les-sonos-tonnent-le-club-...

Télérama - Les multiples vies de Jean-Louis Aubert

Décadrage | Il y a eu Téléphone et les disques d'or, une carrière solo, un duo avec Barbara et désormais un album avec Michel Houellebecq, comme une improbable évidence.

Culturebox - 30 ans après "Yaka Dansé", Christian Fougeron donne "Rendez-vous où tu sais"

Christian Fougeron. Son nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant en 1987, cet Alsacien a signé l'un des plus gros succès de l'année avec son titre "Yaka Dansé". Presque trente ans après, l'artiste continue son bonhomme de chemin avec un nouveau spectacle musical, "Rendez-vous où tu sais".

Télérama - Serge Gainsbourg (4),frôler la mort, tirer sa révérence

Vu de l'extérieur, l'homme est un singe comme les autres – ou presque. Vu de l'extérieur, l'adulte est encore un enfant qui fait des vents des pets des poums et titicaca, à qui on promet panpan cucul et pamela popo. Vu de l'extérieur, la femme est sensuelle et sans suite (comme avant l'amour physique était sans issue), une éternelle poupée qui fait (ni oui ni non, qui fait tout court). En 1973, Serge Gainsbourg réchappe d'un infarctus. Il n'a que 45 tours au compteur. Est-ce qu'il s'est vu de l'extérieur, pas loin de passer de l'autre côté ? 

Télérama - Serge Gainsbourg (3), ici Londres et sa muse

Loin derrière, la période bleue, jazz enfumé, haussements de sourcils et « a » coiffés de circonflexes à l'aristo. Passé la transition de Confidentiel et Percussions. Oubliés les cheveux ras, quasi para. Bye les poupées d'Eurovision. Veste en velours et faux airs de hipster londonien. Souvenir du Raven d'Edgar Poe. Once upon a midnight dreary… Science consommée de l'anachronisme et du timing.

Télérama - Serge Gainsbourg (2), sur la plage abandonnée

Jacques et Serge marchent sur une plage. C'est encore l'hiver, un vent souffle, ils relèvent le col de leur manteau. « J'aime bien la Manche, dit Serge. C'est sinistre à souhait. Faire la Manche… – C'est la mer du Nord, dit Jacques. La Manche, c'est pour Don Quichotte. – On s'en balance, p'tit gars. Regarde plutôt là… – Quoi, là, le sable mouillé, les traces d'écume ? Et puis arrête de m'appeler p'tit gars. – T'es de 29, p'tit gars, j'y peux rien. Non, là (sa main fait un geste vague). – Les algues ? – Les goémons. – Quelle différence ? – Des dépôts d'algues… en paquets… des restes. (Serge murmure) Des fleurs arrachées, se mourant comme les noirs goémons… Tiens, faut que je note ça (il sort un calepin noir).

Télérama - Serge Gainsbourg (1), condamné à chanter

Costume étroit gris, couleur de son premier pseudo pour la Sacem (Julien Grix), pull noir comme les idées dont Marcel Aymé, pourtant pas le plus joyeux des drilles, s'était alarmé dans un texte reproduit au dos du 25 cm Du chant à la une ! (jeu de mots foireux, portrait sévère sur fond de papier journal passé au rouge). L'écrivain souhaitait au chanteur débutant « que la chance lui sourie autant qu'il le mérite et qu'elle mette dans ses chansons quelques taches de soleil »

Nos Enchanteurs - Cabarets-découvertes à l’Hôtel de Guînes d’Arras

Association Di dou da, Arras,

Ça et là, dans diverses villes de France, des associations d’amoureux de la chanson veulent faire découvrir ces artistes ignorés des médias qui proposent des spectacles de belle qualité. Par exemple, à Reims, il y a Reims-Oreille, à Chaumont, Chants de gouttière, à Toulouse Voix express et, à Arras, c’est Di dou da. Cette dernière organise six fois par an une soirée « cabaret-découverte » dans la salle Denise-Glaser (native d’Arras !) de 85 places d’un hôtel particulier, l’Hôtel de Guînes, restauré et dévolu par la municipalité à diverses activités culturelles.

Culturebox - "Les Indiens sont à l'Ouest" : Juliette chantée par des artistes en herbe

La scène pour tous. C'est le credo du CREA. Ce centre d'éveil artistique basé à Aulnay-sous-Bois forme les jeunes de 11 à 17 ans aux arts de la scène. Quelques uns d'entre eux sont actuellement en résidence dans le Pas-de-Calais pour préparer leur spectacle de rentrée, un opéra moderne signé Juliette.

RFI - Renan Luce, chemins de traverse, Nouvel album, D'une tonne à un tout petit poids

Pour son troisième album, D'une tonne à un tout petit poids, Renan Luce a cassé ses repères et s'est entouré notamment du talentueux Peter Von Poehl. Et Renan Luce a toujours cet art de savoir planter le décor, avec une plume preste, truculente et délicate.

19 avril

Nos Enchanteurs - Lisa Leblanc au Bataclan

Attention avis de tempête sur le Bataclan, la tornade Lisa Leblanc a convoqué les 36 légions du folk rock brut de western, elle l’annonce d’entrée, « j’suis pas une hell angel cowboy, mais accrochez-vous ! » Traduction approximative mais le sens global est là. Fine mouche elle ouvre le show avec une jolie ballade solo guitare, car la demoiselle est une excellente musicienne.

RTL - Miossec est l'invité du "Grand Studio RTL", samedi 19 avril

Le chanteur Miossec est l'invité du "Grand Studio RTL", samedi 19 avril, aux côtés de Yodelice.

Miossec vient sans doute de publier ce qui est considéré par la critique comme le plus bel album de sa carrière, Ici-bas, Ici même.

Nos Enchanteurs - Pierrick Vivares, la Chanson en campagne

Roquefeuil (Aude) vendredi 11 avril,

Pierrick Vivares est à l’orée de sa jeune carrière et de sa vie et pourtant quand vous le rencontrez, vous êtes étonné de sa maîtrise et de son regard sur la vie. Les enfants qui l’attendaient dans leur petite école l’avaient-ils pressenti ?

C'est déjà ça - Dominique A, le parfait du subjectif

Il est un auteur-chanteur unanimement salué. Il a déjà écrit deux livres, été le héros d'une BD. Dans "Tombé sous le charme", Dominique A compile aujourd'hui vingt ans de textes sur disques, livres ou films, récits de tournée et même regards sur ses albums. Il s'y révèle une nouvelle fois précis et puissant, dévoilant une passion et un talent pour la chronique que les fidèles soupçonnaient, les autres peut-être pas.

18 avril

RFI - Mustang, image brouillée, Nouvel album, Ecran total

Il est plus que jamais difficile de ranger Mustang dans une case. Écran total, le troisième album du trio clermontois avec ses textes corrosifs et son melting-pot mélodique ne déroge pas à la règle. Enfin le tremplin vers la notoriété ?

C'est déjà ça - Orange Orange, sanguin

Le groupe tourangeau tranche ses textes langoureux à coups de lames pop, jazz ou noisy. Vitaminé

Il arrive que des artistes prennent contact avec les modestes auteurs de ce blog via notre page facebook. Nous y accordons bien sûr de l'intérêt, mais pas toujours le temps pour en dire quelques mots.

Arrêtons-nous donc sur la copie d'Orange Orange, un groupe issu du foyer de créativité qu'est la ville de Tours. "On a produit ces chansons en tentant de concilier nos influences rock et surtout notre bagage littéraire et musical français", nous dit le chanteur, Achille Banovsky (un vrai nom de chanteur, ou on ne s'y connaît pas).

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Leny, ce héros

On ressent dans la voix de Leny Escudero quelque chose de calcaire qui remonte peut-être à ses jeunes années quand, pour gagner sa vie, ce fils de bûcheron espagnol arrivé en France à l'âge de sept ans, en 1939, était carreleur. Puis vint en 1962, à contre-courant de la vague yé-yé qui gonflait, le succès de jolies romances, tellement bien fichues qu'elles se sont installées dans le folklore de la chanson française: Pour une amourette, À Malypense et Ballade à Sylvie. Trois titres qui cachent - et c'est dommage !- une œuvre dense, guerrière parfois, mais profondément humaniste (immenses Vivre pour des idées, La Sainte-Farce, Le Cancre…), qui se singularise par la force de son écriture. L'éditeur Christian Pirot l'avait remarqué qui lui avait consacré en 2000 (vingt-sept ans après les éditions Seghers qui ne s'étaient pas trompées en l'inscrivant dans leur fameuse collection) deux volumes, L'Arbre de vie, 1 & 2, richement préfacés par François Pénigaut. À se procurer chez les bouquinistes.

17 avril

Culturebox - Emilie Simon : "Mes albums suivent ma vie"

Invitée sur le plateau des "Cinq dernières minutes" de France 2, Emilie Simon vient présenter" Mue", son tout dernier album avec lequel elle partira en tournée internationale. Ballade romantique et poétique, cette "Mue" est rafraîchissante.

C'est déjà ça - Jérémie Kisling et Imbert Imbert: deux manières d'avoir le blues

Voix souple et aérienne d'ange sur ballades souchonnesques pour l'un, embardées jazzy-acoustiques de dégoût révolté pour l'autre: Jérémie Kisling vendredi soir et Imbert Imbert samedi ont chacun livré un concert prenant.

Culturebox - Gérard Kawczynski, compositeur pour Julien Clerc ou Maxime Leforestier est mort

Le compositeur Gérard Kawczynskik est mort à l'âge de 67 ans, a annoncé la Sacem dans un communiqué. Il avait composé pour de nombreux artistes français comme France Gall, Michel Berger, Véronique Sanson, Julien Clerc ou Maxime Leforestier.

Nos Enchanteurs - Xavier Lacouture se met en quatre, en six, en dix

Xavier Lacouture, 10 avril 2014, Le Limonaire, Paris,

L’idée générale, à ce stade d’une carrière très riche de spectacles inventifs, drôles, en constante ébullition créative, c’était pour Xavier Lacouture de faire une grande soirée avec les chansons de ses huit albums, plus la centaine qu’il a écrites pour d’autres ou celles qui mûrissent dans son cellier. Avec treize ou quatorze musiciens pour mettre l’exacte couleur musicale sur chaque chanson. Et puis, finalement, il s’est ravisé. Et ces deux soirées au Limonaire ont permis aux heureux spectateurs internationaux, les USA étaient représentés, d’apprécier ce show de ouf à faire kiffer le ban et l’arrière ban des aficionados du spectacle vivant.

C'est déjà ça - Hollysiz, Shaka Ponk, Chapel Hill, frais frenchies

Zoom sur un bouquet d'artistes de chez nous qui assument la langue des BeatlesNe pas se fier au tubesque single "Come back to me". HollySiz n'est pas (juste) une jolie poupée calibrée pour passer en radio. L'intitulé de son disque, "My name is", est une manière bravache de s'assumer sous son nom de scène, quand Cécile Cassel, fille et frère de, aurait pu jouer sur son appartenance à une famille d'artiste. A la manière d'un Yodelice, avec tout de même moins de profondeur, elle assume une plongée dans une pop pleine de variations, volontiers dansante, mais qui peut se faire subtile et envoutante.

Culturebox - Christophe, en toute intimité, au théâtre Antoine

Quelques jours après la sortie fin mars de son nouvel album, "Intime", Christophe a entamé une tournée qui va le conduire sur les routes de France jusqu’à l’automne. C’est à Paris, au théâtre Antoine qu’il a donné son premier concert devant un public hypnotisé par cet artiste qui, à 68 ans, est toujours aussi avide de découvertes et toujours aussi libre dans sa manière d’appréhender la musique.

Nos Enchanteurs - Anniversaire de Francofans, le mieux 10 ans culturel

Yves Jamait, Nesles, Tony Melvil, soirée d’exception sur la scène de Canal 93 à Bobigny, salle qui accueille régulièrement, lors des apéros-Francofans, la fine fleur de la génération montante de la chanson qui a des choses à dire.
Il fallait bien cela pour fêter dignement 10 années d’activisme culturel au service de la chanson, 10 ans de découvertes et de rencontres, 10 ans de fidélité à une certaine idée de ce à quoi à droit un public exigeant,curieux, ouvert et attentif, ce public finalement que nous croisons régulièrement dans les salles ou plane l’esprit d’un mode d’expression qui préfère tirer les gens vers le haut.

C'est déjà ça - Léonid, coeur léger

Exfiltré de Sinsemilia, Fafa Daïan se pose avec Leonid au pied d'un arbre aux chansonnettes sautillantes et vagabondesBien loin du son festif de Sinsemilia où il a oeuvré pendant treize ans, Fafa Daïan laisse, sous le nom de Léonid, libre cours à son goût pour la langue française. Les arrangements légers et sautillants servent avant tout de cocon joyeux au jeu des sonorités qui s'entrechoquent ou se caressent. "J'ai un microphone devant la bouche" entame l'affaire dans une variation sur la voix qui cherche le bon accord.

Culturebox - "Je me souviens de tout", le best-of de Blankass pour ses 25 ans

Le groupe Blankass a sorti le 14 avril un premier double best-of "Je me souviens de tout". Une sélection de 27 titres, florilège de nouvelles et d'anciennes chansons pour fêter les 25 ans du groupe berrichon.

RFI - Arthur H et Nicolas Repac, Nouvel album, L'or d'Eros

Arthur H possède une voix sensuelle et grave. Il l’a mise à l’épreuve dans son nouvel album, L'Or d'Eros, pour conter des poèmes sexuels et faire vibrer les sens avec l’aide de ce compagnon de "libi-duo," le musicien jazz-electro, Nicolas Repac.

16 avril

Crapauds et rossignols - La nuit, c’est mieux le jour

Plusieurs lecteurs de Crapauds et Rossignols s’offusquent régulièrement, du côté des commentaires, du fait qu’il est quasiment impossible aujourd’hui d’entendre une chanson décente à des heures chrétiennes (les athées et les agnostiques nous pardonneront ce terme commode) sur une station radiophonique du service public.

Nos Enchanteurs - Alka, moderne chuchanteuse

Alors bien sûr, le timbre de voix est frappant et la donzelle n’échappera pas à la comparaison avec Isabelle Adjani, version chuchanteuse cornaquée par Gainsbourg en son temps… D’autant que le petit côté muse est renforcé encore par la figure tutélaire de Benjamin Biolay en moderne Pygmalion.

Crapauds et rossignols - Le mystère Midonet

Un soir de décembre 1990 à Paris, pendant « Chanson mode d’emploi », le festival organisé par le Centre de la chanson d’expression française (selon le premier état civil de l’association), Lisette Malidor avait invité Gratien Midonet. Le temps d’une petite dizaine de chansons, le chanteur inconnu et ses musiciens enchantèrent (au sens où l’on emploie ce verbe dans les contes de fées) le public. Comment dire ? On voyait le silence au-dessus des têtes des gens. Pourtant, une fois qu’il eut quitté la scène, Gratien Midonet retomba dans l’anonymat, mais pas dans l’oubli.

RFI - Dick Annegarn, un chansonnier dans le texte, Nouvel album, Vélo va

Quand on rencontre Dick Annegarn, il revient d’une saison passée au Maroc, son autre terre d’accueil. Alors qu’il publie un nouveau disque, Vélo va, et qu’il s’apprête à fêter ses 40 ans de carrière sur scène, le chanteur "nolandais" remonte le fil de son écriture. Promenade dans une conversation au cours de laquelle Dick A. aura discuté de sa vision d’un "vélo social", évoqué son village, la culture berbère ou ce développement durable qu’il croque dans ses chansons tendres, définitivement pleines de poésie.

Nos Enchanteurs - La passionnante trilogie du québécois Bori

La presse québécoise a longtemps titré « Le chanteur masqué » à propos d’Edgar Bori dont nul, jusqu’en 2009, ne connaissait les traits : durant quinze ans il a chanté masqué. Aucune pochette de disque, aucun livret n’a reproduit la tronche du monsieur, au moins jusque l’an passé. En lieu et place du visage de l’artiste, d’élégantes illustrations. Il n’y a que cette trilogie dont le troisième volet est sorti il y a quelques jours du coté de Montréal, qui imprime sur chaque volume son portrait en pied. Un mythe définitivement tombe.

RFI - Les Ogres de Barback ont encore faim, Nouvel album, Vous m'emmerdez !

Vingt ans d'existence, une tournée anniversaire et un nouvel album studio, Vous m'emmerdez !, à la fois féroce, tendre, éveillé et festif. Le quatuor familial, Les Ogres de Barback, ne manque décidément pas de ressources. Interview de Fred, chanteur et parolier principal d'une formation indépendante et attachante.

15 avril

C'est déjà ça - Renan Luce: "Je ne vois rien venir et j'aime bien"

Depuis quatre ans et le "Clan des Miros", il a beaucoup tourné. Seul avec ses musiciens. Puis "Seuls à trois" avec ses copains Alexis HK et Benoît Dorémus. Puis il a tourné en rond, cherchant l'inspiration, la vie qui donne les bons sujets. Et voilà "D'une tonne à un tout petit poids", dix chansons où l'on retrouve le délicat conteur, plume juste et voix joliment voilée. Modeste et très fort, le gars. Entretien.

La Voix du Nord - Renan Luce : «Je me suis résolu à ne plus m’arrêter d’écrire»

Quatre ans après « Le Clan des miros », Renan Luce a sorti lundi son troisième album intitulé « D’une tonne à un tout petit poids. » Plus serein, le chanteur s’est inspiré de tranches de vie pour aborder ses thèmes de prédilection : l’amour, l’amitié, les rencontres… Il sera en concert jeudi à Lille.

RTS.ch - Pour son retour, le Français Renan Luce se fait léger, léger

.... Le Français Renan Luce a pris tout le temps dont il avait besoin, cinq ans, pour revenir dans les bacs, avec "D'une tonne à un tout petit poids", troisième album sorti chez Universal.

Le gendre de Renaud (il a épousé sa fille Lolita Séchan en 2009, et a eu avec elle une petite fille en 2011) poursuit sa voie dans la chanson à texte, aux paroles simples et ciselées, aux mélodies claires porteuses d'images poétiques et naïves, au ton toujours très poli. Un peu trop même, parfois.

Pure Charts - Renan Luce en interview : "Ma musique, ce ne sera jamais du David Guetta"

Renan Luce est de retour avec l'album "D'une tonne à un tout petit poids", déjà disponible. L'artiste a répondu aux questions de Pure Charts à propos de son break, sa paternité, la politique, l'album de reprises de Renaud et même les télé-crochets.

France Info - Rencontre avec... Renan Luce : "il faut attendre d'avoir des choses à dire!"

Son premier album, Repenti, avait fait sensation en 2007, lui valant deux Victoires de la musique, et un vrai succès populaire, prolongé en 2009 par Le Clan des miros. Cinq ans plus tard, Renan Luce revient, régénéré, avec D'une tonne à un tout petit poids, album pop-folk pleine de petites histoires et d'imagination.

14 avril

C'est déjà ça - Miossec : premier titre et premier clip

Près de vingt ans après sa tonitruante arrivée avec "Boire", le nouvel album de Christophe Miossec "Ici-bas, ici-même" sort le 14 avril. En voici le premier extrait, "On vient à peine de commencer".

Réalisé avec Albin de la Simone et Jean-Baptiste Brunhes, l'album est annoncé dans la veine amère et lumineuse du tout premier, teinté d'une musicalité où l'on devrait retrouver la patte de l'Albin qui s'est chargé seul des cordes de la galette. "Ici-bas, ici-même" devrait trancher en tout cas avec le son très rock de "Chansons ordinaires", le précédent opus.

Ouest-France - Miossec parmi les grands de la chanson française. Brillant et accrocheur

Miossec a présenté au Quartz, à Brest, "Ici-bas, Ici-même". Disque ou live, il se pose en valeur sûre, avec beaucoup de classe.

Le Tout-Brest avait rendez-vous au Quartz, jeudi soir : Miossec y offrait la primeur de son neuvième album Ici-bas, ici-même. « Si vous n'aimez pas, tant pis, c'est trop tard », plaisantait l'artiste brestois. Habité par la tension de cette première, Miossec a pourtant emporté le public, dès le poétique On vient à peine de commencer et le rêveur Samedi soir au Vauban.

Le Figaro - Miossec : «Je n'ai jamais vécu le luxe de ce métier…»

Pour la première fois, le chanteur signe toutes les musiques d'Ici bas, ici même, production intimiste enregistrée chez lui en Bretagne.

Il fêtera ses 50 ans à la fin de l'année. Deux décennies après son premier album, Boire, le Brestois livre un de ses meilleurs disques, Ici bas, ici même, conçu à domicile. Apaisé, Miossec y abandonne le rock pour s'inscrire dans une tradition de belle chanson française.

Le Monde - Un « Contrôle Discal » bien senti

Cela ne doit pas lui arriver tous les jours, au chanteur Miossec, de tomber sur un journaliste de cette trempe qui lui dise qu’il y a dans ses chansons, dans sa manière de faire de la musique, comme un écho de J. J. Cale.

Pour illustrer ce parallèle, sa judicieuse connexion, le journaliste Rémy Kolpa Kopoul lui fait écouter Magnolia, un titre de l’album Naturally (1972), le premier du grand guitariste américain mort le 26 juillet 2013. Tout à coup, c’est évident, c’est vrai qu’il y a une forme de cousinage entre les deux musiciens, dans leur voix pas si grave mais pourtant toujours un peu lointaine.

Le Point - Miossec, "Ici-bas, ici même" et pour (encore) longtemps

Il est arrivé par la grâce d'un uppercut appelé "Boire", mais c'est avec un neuvième album tout en finesse et retenue qu'il fête ses 20 ans de carrière. Interview.

Ouest-France - En 4 concerts au Quartz. Miossec livre "Ici-bas Ici-même" aux Brestois

Pendant quatre soirs, au Quartz, il offre la primeur de " Ici-bas Ici-même", son nouvel album, à Brest, sa ville natale.

Pendant quatre soirs, au Quartz, Miossec offre la primeur de son neuvième album, Ici-bas, ici-même, au public brestois, accompagné de cinq musiciens : Hugo Cechosz (basse, contrebasse, guitare), Vincent David (guitare, claviers), Valentine Duteil (violoncelle, claviers, basse), Nathalie Réaux (chœurs, percussions, claviers), Florent Savigny (batterie, percussions, marimba). Une formation inédite, « qui va donner de l'espace » à son répertoire, ses anciennes chansons étant revues « à travers le prisme du nouveau disque ».

FranceTVinfo - Entretien avec Miossec : "écrire '20 ans' pour Johnny m'a apaisé"

Miossec publie lundi "Ici-bas, Ici même", un des plus beaux albums de sa carrière, clair et épuré, qu'il a enregistré dans sa maison du Finistère avec l'idée qu'on puisse "voir chaque instrument", dit-il à l'AFP.