Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avignon Off 2017 en chansons : Garance, Vidéo sur canapé (dans ta chapelle) | Page d'accueil | Georges Chelon, l'interview (mai 2014) »

samedi, 15 juillet 2017

L'actualité de la chanson française du 23 au 30 juin

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 17 juillet.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Le concert de la fin de semaine : Georges Chelon Première partie La Ferme Théâtre ( Ardèche ) 2 Août 2016

L'album de la fin de semaine : Nicolas Jules, Crève silence (Avignon Off 2017 en chansons)

L'album de la semaine : Elles et Barbara

Le clip de la semaine : Hildebrandt, Les Animals - Avignon Off 2017 en chansons

Les vidéos du mois : Chansons en Avignon avec les artistes du Off 2017

GERALD GENTY

Hexagone - Gérald Genty à l’Essaïon

Il arrive grotesquement caché sous un drap noir, effet fantômatico-pathétique de film fauché. Au sol, des ustensiles qui serviront de bruitages pouêt-pouêt en cours de spectacle. Un landau branlant relié à des câbles dissimule mal un synthétiseur-jouet. Au mur, un collage doré de couronnes de galette des rois encadre une photo rapiécée de notre humble héros en compositeur Deutsch Gramophone. La première chanson (« Une fois rangé mon appartement, il a l’air dix fois plus grand ») donne le ton : en 1h30, le chanteur va transformer la petite salle en chaudron incandescent, faire de ses bouts-de-ficelle une symphonie en gags majeurs.

ANITA FARMINE

Nos Enchanteurs - Anita Farmine, femme du monde en liberté

Next est l’album éclectique d’une franco-iranienne sous multiples influences. D’abord sa culture d’origine et celle française, à partir de ses sept ans. Puis la musique anglo-saxonne, du jazz au reggae en passant par la pop. La culture africaine enfin, plus par ses concerts au Mali et au Burkina Faso que par son séjour en Algérie, fuyant l’Iran des ayatollahs. C’est dire si le terme musique du monde lui convient particulièrement.

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Les élans de Circé

...... Circé Deslandes n'a pas la reconnaissance que ses audaces et son talent méritent. Elle est pourtant la chanteuse française la plus poétique-fertile-dingue et neuve des années récentes. L'écouter, c'est partir en plongée, équipé d'un scaphandrier, au cœur d'une féminité mise à nue. 

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Amélie-les-crayons : à nouveau frôler la perfection

Amélie-les-crayons est décidemment à part dans la chanson, à contre-courant de tout ce qui se fait. À elle seule elle y fait niche. Et singulière et agréable marge. Il y a en elle la résurgence d’une chanson traditionnelle (ça crève l’écran ne serait-ce qu’à l’écoute du Vent dans les éoliennes ou de ce Mille ponts, très « yacoubien » dans le sujet, l’écriture et l’interprétation). Pas tout à fait bien sûr, car pas polie par la transmission, encore que (c’est un de ses thèmes de prédilection), mais qui en a souvent la sagesse, l’inspiration et, au final, l’élégante et superbe patine.

Claude Fèvre - Amélie – les – crayons, la magie du bal des vivants

Aux premières heures de l’été, quand la Fête de la musique a laissé ses effluves, son haleine brûlante, voilà que vous arrive un album comme un souffle d’air frais.

Il est blanc, juste illustré de traits de crayons pastel. La couverture offre l’image d’une fille accroupie à tête d’oiseau de profil, bras écartés comme pour mieux s’envoler ou danser. Des petites  plumes – des feuilles ? – s’envolent. Les lettres majuscules « AMELIE – LES – CRAYONS » traversent le dessin et le titre Mille ponts d’un gris pâle se devine à peine. A l’intérieur, le livret n’est qu’une seule page de papier glacé, pliée au format carré de la pochette. Le graphisme du fidèle Samuel Ribeyron offre toujours, dans les mêmes tons de douceur,  les branches d’un arbre où s’est perchée une ribambelle de personnages à corps de garçons et de filles et à têtes d’animaux : renard, hibou, cerf, sanglier, singe, chat, chien, antilope… et l’oiseau de la couverture. Tout ce petit monde semble deviser gentiment, joignant le geste à la parole.

MONSIEUR LUNE

RFI - Monsieur Lune satellise Renaud

Voilà un disque qui devrait réconcilier ceux qui avaient goûté que très modérément aux disques hommage consacrés à Renaud. Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Monsieur Lune : un disque de Renaud à lui tout seul

.... Monsieur Lune (Nicolas Pantalacci, de son vrai blaze) ne fait pas semblant. Tout nous renvoie à ce fameux Un Olympia pour moi tout seul de janvier 1982, tant le titre de l’album que son visuel avec ce fameux totem qu’est le bandana rouge : tout pour bien identifier la démarche. Qui plus est la voix de Monsieur Lune n’est pas bien éloignée de celle de Séchan, avec ce voile qui pour le coup fait gage d’authenticité. Un timbre juste un peu plus lumineux (c’est imperceptible, mais) et plus « jeune » que l’original dans sa meilleure période.

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

BABX

Nos Enchanteurs - Babx, là-haut, tout là-haut !

.... Disque exigeant que celui-là. Qui flirte avec le free-jazz mais dans une formule dépouillée s’articulant autour du piano-voix. Appelant même la légende du sax Archie Shepp à la rescousse, pour un ultime morceau en liberté. Nous sommes loin des standards pop ou du rock rentre-dedans. Pas de révolte ou de colère tonitruante, mais des larmes contenues. Pas de battements de pieds trépignants, mais une mélancolie noire, une tristesse digne, une foi dans la vie, une spiritualité bienveillante.

RONAN

Claude Fèvre - Ronan, élégies du passager solitaire

Voici un album contre vents et marées, contre déferlante « pop –folk – électro » qui parfois laisserait croire qu’elle peut tout emporter… Et pourtant, certains tracent leur chemin coûte que coûte, écrivent, mettent en musique des textes qui sont empreints d’une haute tradition poétique qui les inspire. Ronan Le Guennec est de ceux-là.

Son nom et son prénom, éminemment celtes, s’harmonisent étrangement avec son  visage, avec la profondeur de son regard, avec sa réserve, quand il vous aborde, et surtout avec sa voix et son chant qui pourraient rappeler par instants ceux de Serge Reggiani. Seule la prononciation de certains vocables dénonce une longue fréquentation de terres occitanes.

CALI

Nos Enchanteurs - Cali : pensons à l’avenir, bébé

..... Il y a foule devant la grande scène dressée face à l’église, place du Breuil. C’est fête de la musique et chaque année voit une grande vedette y participer. Ce jeudi, c’est Cali. Toutes les générations sont présentes, même si les quadras et les quinquas prédominent. Même de tout jeunes enfants, dans des poussettes : juste devant la sono, c’est pas bien malin, les bouchons d’oreille n’existent pas en taille nourrisson.

08:22 Publié dans | Lien permanent