Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 octobre 2015

L'actualité de la chanson du 12 au 18 octobre (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Les Partisans, Rien ne s'efface

Le clip de la semaine - Bertrand Belin, Folle Folle Folle

A la une

Hexagone - La Demoiselle inconnue : « Mon métier c’est d’aller trifouiller parmi les secrets »

La Demoiselle Inconnue à Hexagone on l’aime bien et on t’a chroniqué plusieurs fois des émotions liées à ses concerts Parisiens ou Toulousains. Elle venait chanter trois jours, au Bijou, à Toulouse (du 9 au 11 septembre). Alors pour t’en parler autrement je me suis dit : une petite interview peut-être … Bonne idée mais insuffisante ! La Demoiselle inconnue, en entretien, c’est comme en concert : du naturel, de l’émotion qui jaillit, ses regards avec parfois de grands yeux ronds, de l’intensité dans la voix. Et puis des rires, des « ppffeu » avec la bouche … En plus là, elle peut utiliser ses mains et ses bras, (sa nouvelle guitare se repose dans son étui appuyée contre le mur) et elle ne s’en prive pas. Et ses gestes viennent compléter et faire danser ses mots, faire corps (corps et graphie !) avec le texte dit. Hé Mick, ce moment aurait mérité de la vidéo et pas uniquement un frustrant enregistrement audio. Bon Hexagonaute, t’auras ni le son, ni les gestes, ni la magie de l’instant, ni la totalité de ce qui a été dit. Mais imagine la salle du Bijou, sans aucun public, en fin d’après-midi, avec un éclairage minimal et intimiste, Camille et moi au fond de la salle sur un banc gradin. Tu y es ?

16, 17 et 18 octobre

C'est déjà ça - Cabrel en tournée, un linge sur l'abat-jour

Le chanteur commençait sa tournée dans le sud-ouest par la Gare du Midi. Cordes en tous genres mais aussi accordéon pour un récital impeccable, boisé et serti de quelques surprises. Il est ce soir "chez lui" à Agen.

Nos Enchanteurs - Barjac : Jean-Claude Barens nommé directeur artistique

Chant libre tient parole. Trois semaines après le coup de semonce qui valut à Jofroi, son directeur artistique, d’être destitué, le temps s’accélère pour l’association Chant libre, organisateur du festival Chansons de parole. Objectif, l’édition 2016, et il n’y a pas de temps à perdre. Un nouveau directeur artistique vient d’être nommé : il aura la lourde tâche de reprendre la flambeau, de rassurer les habituels festivaliers et d’en séduire d’autres. De faire se profiler ce festival dans l’avenir d’une chanson de plus en plus malmenée par l’air du temps qui ne lui est pas favorable.

Le blog de Norbert Gabriel - MUSICALARUE, UN FESTIVAL PAS COMME LES AUTRES : ENTRETIENS AVEC THE HYENES, GERARD BASTE et ses complices XANAX et Dr VINCE, FLAVIA COELHO, PIERRE LAPOINTE, BILLY ZE KICK ET DÄTCHA MANDALA

Les 14 et 15 aout derniers avait lieu à Luxey (Landes) l’édition 2015 du festival Musicalarue. Certes les événements musicaux ne sont pas exception en saison estivale, quoi que la diminution des budgets consacrés à l’art et à la culture mette en péril la survie de bon nombre d’entre eux. Mais la philosophie et l’organisation même de celui-ci ont fait, depuis plus de 25 années, de Musicalarue un festival pas comme les autres : durant tout un week-end, c’est le village entier de Luxey qui se transforme en une petite planète dédiée à l’expression musicale et artistique. Une multitude d’animations et de spectacles de rue, assurés par des artistes et compagnies plus ou moins anonymes, y jouxtent plusieurs scènes accueillant chanteurs, chanteuses et groupes un peu ou beaucoup plus renommés. Sans oublier que nous sommes dans les Landes : la fête est aussi dans les estomacs ! Buvettes et lieux de restauration établis pour l’occasion offrent aux visiteurs des produits artisanaux de gastronomies régionales et internationales. Tous les habitants s’impliquent dans l’accueil des festivaliers et l’hébergement d’artistes ; les bénévoles viennent parfois de plusieurs centaines de kilomètres de là pour participer et aider. L’investissement de chacun, l’esprit de convivialité, la grande diversité culturelle invitée à s’exprimer, et aussi la proximité avec les artistes expliquent sans doute le succès de fréquentation continue que connait Musicalarue depuis 1990. Ici nous sommes loin des gros événements industriels à budget dantesque où un attroupement public sous haute surveillance vient applaudir des stars de loin. Musicalarue véhicule d’autres valeurs : simplicité, partage, respect du public, accessibilité et humanité.

GQ - FEU ! CHATTERTON : "ON NE TRAITE PAS SON PUBLIC COMME UN COUP D’UN SOIR"

Secret d’initiés jusqu’ici, le groupe français le plus élégant de l’année sort demain de l’anonymat grâce à un premier album qui fera date.

Feu ! Chatterton fait partie d’une vague d’artistes qui redonnent élégance et panache au style français. Avec leur premier album, Ici le jour (a tout enseveli), qui sort ce vendredi, ils entrent dans la troupe des artistes qui, de Jean-Jacques Rousseau à Vincent Macaigne en passant par Boris Vian, Jean Rochefort, Jacques Dutronc ou Edouard Baer, se distraient à tenter quelques traits d’esprit. Rencontre avec le groupe qui a pris l’industrie du disque, la critique et le public de court en réinjectant du talent dans la chanson

Les 3 coups - « Les Quatre sans cou », lecture-concert de Christian Olivier, Serge Begout et Thierry Bartalucci, Théâtre du Nord à Lille

En hommage à Robert Desnos, surréaliste et résistant, « les Quatre sans cou » nous montre les deux facettes du maître d’œuvre Christian Olivier, ici en retrait de sa faconde et de sa hargne jouissive bien connue des Têtes raides pour être tout au service du texte, des textes.

Hexagone - Serge Bégout fait les « 4 sans cou » à Agend’arts avec Christian Olivier

Serge Bégout, le guitariste des Têtes Raides, vit à Lyon dans le quartier de la Croix-Rousse et c’est donc en voisin que je l’ai rencontré pour parler des « 4 sans cou » qui se donne à partir de jeudi à Agend’arts. Lors de ce spectacle Christian Olivier, le leader des Têtes Raides, propose une lecture de poèmes comme il avait eu l’occasion déjà de le faire avec « Corps de mots ». Il sera accompagné pour la musique de Serge Bégout à la guitare et de Thierry Bartalucci à l’accordéon.

 

13 au 15 octobre

Hexagone - Filip Chrétien : « Les chansons gaies m’ennuient »

Un an après Dia a dia, très bel album aux sonorités pop, Filip Chrétien récidive avec Les traces qui sortira le 23 octobre prochain. Un nouvel opus écrit et composé rapidement, comme pour répondre à une urgence à dire et raconter ses « traces. » Le tout emballé dans des arrangements de grande classe. Un très beau disque. Filip répond à notre hexagonale investigation.

Libé - Bertrand Belin, bel hydre en mer

S’il fallait lui donner une raison sociale dans le village des hommes, on choisirait celle-ci: alchimiste à tendance druide, dépositaire de sortilèges. Gars encore jeune (44 ans) mais vieille âme hantée. Rocker-docker-trouvère. C’est du moins l’idée composite et passablement ésotérique qu’on s’était faite de Bertrand Belin, en partant à sa rencontre. Avec ce postulat collatéral: le saisir ne serait pas forcément facile. Il pourrait même s’avérer déroutant en écho à ses chansons, qu’on écoute en boucle avec la sensation que leur sens au fond nous échappe et tant mieux. Cette irréductibilité participe à la séduction addictive que reconduit Cap Waller, son cinquième et nouvel album (1).

12 octobre

RFI - Patrick Fiori et altri, une renaissance corse, Nouvel album, Corsu Mezu Mezu

Un cri d'amour pour la Corse et sa culture. Voici ce que nous apportent aujourd'hui, à l'initiative de Patrick Fiori, trente artistes, continentaux et corses mêlés. Un disque de duos, Corsu Mezu Mezu, pour un voyage à travers tous les états de la chanson corse.

Hexagone - Missonne en pleine lumière

C’était le 30 septembre dernier, au 18 cité Bergère, à Paris. Une adresse que tu connais, toi l’infatigable arpenteur de concerts de chansons, puisque c’est celle du Limonaire. Figure-toi que ce mercredi qui venait fermer la porte du mois de septembre, Missonne présentait son nouvel et premier album. Panique Attentionnée que c’est son titre. Réalisé par Patrick Pernet. Aujourd’hui, dans les lieux branchés, on appelle ça une « release party ». Une teuf de sortie d’album.

« On a pas long de chandelle pour aller jusqu’à demain », m’écrivais-tu en 1990. On avait déjà douze ans d’amitié pleine et entière, sans conditions, des projets ensemble (te souviens-tu de cette série de polars dont tu aurais été l’inspirateur et moi l’accoucheur ?) et une mémoire commune, bien sûr : celle de nos pères, républicains espagnols, parqués en même temps dans le même camp de concentration d’Argelès (comme celui, aussi, de Paco Ibañez)... Et nous voilà, ce soir !

Télérama - Chanson à la carte : Jean-Louis Aubert, Benjamin Biolay et Arthur H

Les poèmes désespérés de Michel Houellebecq adaptés par Jean-Louis Aubert, la voix de crooner de Benjamin Biolay chantant Trenet ou Arthur H et sa magnifique “Ballade des clandestins”, autant de grands moments à revivre sur la Toile.

mercredi, 14 octobre 2015

Le clip de la semaine - Bertrand Belin, Folle Folle Folle

dimanche, 28 septembre 2014

Bertrand Belin : Mortel pour nous | Le live de la matinale France musique


Bertrand Belin : Mortel pour nous | Le live de... par francemusique

lundi, 23 juin 2014

Bertrand Belin (2014-06-13) Scène Loto-Québec

dimanche, 20 octobre 2013

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 octobre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Lisa Leblanc, prix du 1er album Télérama/France Inter

L'album de la fin de semaine - Les Fatals Picards : 7ème ciel

Le clip de la fin de semaine - Lisa LeBlanc : Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde

Le clip de la semaine - Melissmell, Déserteur

L'album de la semaine - Jeremie Kisling : Tout m'echappe

A la une :

Nos Enchanteurs - Lisa LeBlanc, Prix France-Inter Télérama premier album

Mercredi 16 Octobre, le prix du premier album de chanson francophone France-Inter Télérama a été décerné après délibération d’un jury composé de 5 lecteurs de Télérama, 5 auditeurs de France Inter, et un jury professionnel Télérama-France Inter. Délibérations dans l’après midi, avec débat très disputé pour finir par décerner le prix avec une voix d’avance à Lisa LeBlanc.

Cet album s'écoute sur Deezer

19 et 20 octobre

Nos Enchanteurs - Juliette, comme elle en parle

« Comme on nous parle » avec Juliette, France Inter, 14 octobre 2013,

 C’était lundi dernier, à 9 h, avec Pascale Clark sur ma radio. Notre Juju toulousaine est venue faire sa promo, plus exactement la promo de son dernier album, Nour, comme elle l’a déjà faite sur cette même radio le 20 septembre avec André Manoukian dans le rôle de l’interviewer. Bon, franchement il avait été difficile d’y saisir quelques remarques pertinentes sur la Chanson, y compris celle de Juliette, tant on nous y a abreuvés de plaisanteries, gaudrioles et pas toujours du meilleur goût !  Pourtant j’y avais cueilli une information de taille : Juliette recevra cet automne la Légion d’Honneur qu’elle accepte (si, si !) et que son « patron » (c’est ainsi qu’elle le nomme) lui remettra, à savoir Pascal Nègre.

Le Bien Public - Dijon : Jamait chante Guidoni

Un mois avant la sortie de son 5e album, Yves Jamait relève un défi avec le Théâtre Dijon Bourgogne : interpréter les textes de Jean Guidoni dans une mise en scène de Benoît Lambert.

Rossignols et crapauds - Tout un théâtre jubile en chœur

La retraite, ça se dit jubilación en espagnol, et dans le cœur de Rémo Gary ce mot a résonné le jour où il l’a appris. C’est pourquoi, parvenu à cet âge où la loi permet encore, pour plus très longtemps, de cesser le travail, il a nommé ainsi la fête organisée là où il vit, à Bourg-en-Bresse.
Sur la scène d’un théâtre de 600 places plein à craquer, ses amis du monde du spectacle (1) sont venus interpréter tour à tour une, deux ou trois chansons, ou dire des textes, comme ce remarquable Bal des pendus qu’Arthur Rimbaud écrivit à l’âge de 16 ans, dit ici par Brigitte Mercier et Valérie Guillon, ou les commentaires pleins d’humour accompagnant les facéties offertes sur écran géant par le frère cadet du récent « retraité », Luc Garraud.

France Inter - Lisa LeBlanc gagne le prix du 1er album France Inter / Télérama, 16 octobre 2013

C'est l'acadienne Lisa LeBlanc, 21 ans, qui gagne le Prix du premier album francophone parrainé par France Inter et Télérama !

Au Québec, elle est déjà un véritable phénomène de disque et de scène et son tube « Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde » est devenu l’hymne du printemps d’érable. Sur son premier album, elle conjugue ses textes en « chiac » (mélange détonnant d’anglais et de français) avec du blues, de la rage et de l’autodérision permanente.

18 octobre

20 minutes - Olivia Ruiz, une gitane magique

La première du spectacle « Histoire du soldat/El amor brujo » a lieu ce mercredi à la MC2..... La deuxième pièce, El Amor Brujo, est écrite par Manuel de Falla. Comme la précédente, elle est à la croisée des genres. Mais, ici, les rôles s'inversent. Olivia Ruiz, qui interprète Candela, une gitane amoureuse, va se jouer de lui en utilisant la sorcellerie pour reconquérir son amant. Sa performance devrait marquer les esprits : «C'est une sorte de Carmen des temps modernes» déclare Jacques Osinski. Marc Minkowski confirme : «Elle a fait un travail énorme. Elle chante juste et dans le ton, ce qui est remarquable. C'est aussi une très bonne danseuse. Je crois qu'on est tous les trois amoureux d'elle !».

Le Dauphiné Libéré - Grenoble : et Olivia Ruiz se mit à incarner “L’Amour sorcier”

..... Olivia Ruiz, petite chose fragile parmi les danseurs, se laisse alors emporter dans le tourbillon chorégraphique de Jean-Claude Gallotta. Fluide, devenue ample, gagnant en rythme comme en majesté, la chorégraphie cisèle une voix profonde et une… présence incroyable ! Soutenue par des musiciens que l’on sent plus à leur aise dans le classicisme audacieux de de Falla que dans la musique révolutionnaire de Stravinsky, l’artiste de variétés s’affirme en quelques instants avec une autorité naturelle dans le répertoire. Un triomphe…

Acédie Délétére - Olivia Ruiz calme sa tempête !

Olivia, c'est une longue histoire. La première fois que je l'ai vue en concert, c'était il y a 10 ans. J'en avais 16. Elle faisait une première partie dans une toute petite salle franc-comtoise. Sur la tournée de J'aime pas l'amour, en 2003-2004, j'ai eu l'occasion de la rencontrer plusieurs fois, avant ou après les concerts. Même chose pour la tournée suivante, la Femme Chocolat. La troisième tournée fût moins "fructueuse", car la plupart des concerts de Miss Météores ont eu lieu dans des grandes salles, et je me suis un peu moins déplacée.

Nos Enchanteurs - Carmen Maria Vega fada (et maso) de Vian

Vedette de « variétés », possible star-rock, évidente nouvelle diva, idole de notre ami et collaborateur Norbert Gabriel, telle est la lyonnaise Carmen Maria Vega : deux albums au compteur, jolies réussites et tout l’avenir pour elle. Le monde lui appartient que, déjà, elle se permet une pause, histoire de mettre sa voix au service d’un de ses auteurs fétiches : le dénommé Boris Vian.

Nos Enchanteurs - Le bonheur est dans le pré, cours y vite !

« Clé des chants » Varilhes (09), 12 octobre 2013,

Figurez –vous qu’en arrivant sur le parking complet,  j’ai bien cru en effet que les spectateurs avaient couru nombreux, assister à cette deuxième soirée ! J’ai vite déchanté (!!) …des spectateurs il y a en avait mais… pour le match de foot sur le terrain d’à côté !

Nos Enchanteurs - Trois becs et fines bouches (à l’Anne Sylvestre)

Les 3 becs, 12 octobre 2013, Le Sou de La Talaudière,

Eux se nomment Les 3 becs. Pas étroit, non. De larges becs qui avalent et recrachent (avec délicatesse et talent) tout Sylvestre, l’œuvre d’une grande dame. Qui, contrairement à une absurdité devenue vérité, n’est pas que la chanteuse pour enfants des Fabulettes. Elle passerait en télé et radios que la méprise n’aurait jamais pu prendre corps. Mais c’est vrai que les grands médias comme on dit sont œuvre de désintelligence. S’il est une absence encore plus scandaleuse que d’autres, c’est bien celle d’Anne Sylvestre. C’est tellement criant que c’en est censure, honteux boycott de médias ignares et crétins, crime culturel dans nom.

17 octobre

RFI - Quand Astaffort fait fort, De riches Rencontres

Créée en 1992 à l’initiative de Francis Cabrel à Astaffort, l’association Voix du Sud organise chaque année depuis 1994, les Rencontres d’Astaffort : des stages comme des ateliers créatifs autour de la chanson, réunissant de jeunes artistes indépendants, encadrés par une équipe de professionnels du monde de la musique et parrainés à chaque session par un artiste reconnu, cette année, Dominique A. Les 37e Rencontres ont eu lieu du 3 au 11 octobre dernier. Reportage.

RFI - Féloche, enfant migrateur, Silbo, second album

Féloche signe son retour avec Silbo, second album en forme d’escapade dans les souvenirs et les obsessions d’enfance du chanteur. Trois ans après La Vie Cajun et son bayou fantasmé, place à un mystérieux langage sifflé des îles Canaries, et à des collaborations épiques avec Rona Hartner ou avec la rappeuse culte Roxanne Shanté. Portrait d’un artiste en quête de ravissement perpétuel.

 
Chanson rock à l’ombre des cratères… Au début, en des temps forcément reculés, à l’heure ou le rock faisait Grrrr, eux formèrent un groupe, au doux nom de Mmmhh, se revendiquant non contre la chanson mais partie prenante, acteur de cet art. Même si cette chanson, en plein cœur de l’Auvergne, est forcément éruptive. Car tous les volcans ne font pas forcément le dos rond…

Varilhes (09), 11 octobre 2013,

A peine rentrée de Paris et de la finale de Vive la reprise, derrière chez moi, savez-vous quoi qu’il y a ? Y a un festival, oui, un festival Chansons nommé La Clé des chants, dans la petite bourgade d’à côté, entre Pamiers et Foix, à Varilhes (3000 habitants). Un peu de géographie ? Nous sommes dans le piémont pyrénéen, en Ariège, à une heure de route de Toulouse dont on connaît le vivier historique. Autrement dit très loin du gotha de la chanson qui s’est retrouvé il y a cinq jours seulement à la Maison de la Poésie. Peu de chance de croiser ici l’un des membres du jury.

Nos Enchanteurs - France Inter, le radio crochet…

Vous avez sans doute eu des échos du radio crochet que France Inter met en route cette fin 2013 . Il y a pas mal de courrier sur le site, des questions (dont la réponse est souvent dans le règlement que les questionneurs n’ont pas lu, c’est dommage, il est très complet) des interrogations légitimes, une petite synthèse ça ne peut pas faire de mal. Histoire de clarifier le débat, cet extrait d’interview de Didier Varrod résume bien l’idée de base.

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

Gaëtan Roussel: mots croisés

Par Propos recueillis par Gilles Médioni (L'Express), publié le16/10/2013 à  16:23

A l'occasion de la sortie d'Orpailleur, un album poétique et groovy, l'ex-chanteur de Louise Attaque réagit à des réflexions de ses collègues parues lors de précédentes interviews à L'Express


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/musique/gaetan-roussel-mot...

16 octobre

Les Inrocks - Brigitte Fontaine : “Je suis une vraie chanteuse populaire, je voudrais que ça se sache”

Un nouvel album et un film sur elle. Brigitte Fontaine nous reçoit chez elle, sur l’île Saint-Louis à Paris. Au programme : l’ère du Verseau, un jeune, Valls et Sonic Youth.

Chansons que tout cela - Don Grand Jacques des Marquises

De Brel, chanteur fulgurant, « bête » de scène, acteur, on sait à peu près tout. Tant d’articles, d’émissions, de biographies et d’ouvrages divers y ont été consacrés. Le journaliste Fred Hidalgo, créateur du mensuel Paroles et Musique, du trimestriel Chorus et coéditeur du référentiel Grand Jacques de Marc Robine (1998) est bien placé pour le savoir. Avec L’Aventure commence à l’aurore, c’est aux toutes dernières années de vie de l’être humain qu’il s’intéresse, le simple habitant des Marquises, celui du bateau, de l’avion, du rêve impossible vécu, enfin, à l’autre bout du monde.

Crapauds et rossignols - "Pourquoi pas moi aussi ?"

Y a-t-il trop de chanteurs ? Comme le faisait remarquer très justement René Troin, dire « trop » quand il s’agit de catégories humaines est très dangereux, voire condamnable. Cependant, on a beau essayer de s’en défendre, la question peut effleurer l’esprit.
Les télé- et radio-crochets (France Inter s’y met aussi), concours et tremplins divers, fleurissent un peu partout. Le nombre de ceux qui cherchent à y participer est proprement ahurissant.

Chansons que tout cela - Jofroi se livre

Originaire d’un petit village de Wallonie proche de la frontière française, Jofroi franchira celle-ci de nombreuses fois, mais surtout courant 1994, en famille, pour s’installer à Cabiac dans le Gard. Déja, il chante depuis un quart de siècle pour les grands et pour les petits, et aux côtés de sa femme Anne-Marie, il va devenir l’incarnation du festival Chansons de Parole, de Barjac. Autoproduit au mois d’août dernier, ce livre très personnel*, De Champs la rivière à Cabiac sur terre, retrace son parcours de vie. D’artiste et d’homme.

Nos Enchanteurs - Redécouvrir (l’ensemble de) Nino Ferrer

« Tu te rends compte, j’ai écrit, composé et produit près de deux cents chansons, et les gens n’en connaissent que trois. » Deux chefs d’œuvre (Le sud et La maison près de la fontaine) et quelques amuse-gueules néo-yéyés (Les cornichons, Mirza, Le téléphon), voilà ce qu’il reste, pour le grand public, de la vie d’un homme, de la carrière de Nino Ferrer (1934-1998). C’est léger pour recomposer le bonhomme. C’est surtout oublier tout le reste, des pans entiers de son œuvre. C’est tout l’intérêt de ce coffret qui vient de sortir chez Barclay. En 14 disques serrés comme des sardines dans un spartiate boitier, la totale est effectivement rassemblée : enregistrements studios et live, albums bien sûr mais aussi 45 tours, même un disque consacré aux Gottamou, cette formation dont Ferrer fut bassiste et où il signa trois titres dont le fameux Oh ! hé ! hein ! bon !

20 minutes - Serge Lama, Etienne Daho, Stromae… Les Grands Prix Sacem dévoilés

EXCLUSIF – «20 Minutes» est partenaire des Grands Prix Sacem qui seront remis lors d’une cérémonie à l’Olympia le 25 novembre… Cette fois, il devrait accepter. Serge Lama recevra, le 25 novembre, à L’Olympia, le seul, l’unique, prix Spécial de la Sacem. En février, le chanteur avait refusé une Victoire d’honneur, vexé parce qu’il faisait partie d’une fournée de quatre Victoires d’honneur.

Nos Enchanteurs - J’ai ben gagné l’concours mais ça m’a couté cher

On peut toujours chipoter (comme nous venons de le faire ici à propos de Vive la reprise) les concours et leurs jurys, suspecter la forme et le fond, y déceler ou pas des petits arrangements, reste qu’ils sont, peu ou prou, « normaux ».

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Bel est Belin

Il a la voix boiseuse, et l'on compte peu de crooners en France qui cachent dans leurs cordes un tel instrument. La texture de ses textes, comme des bélinogrammes rédigés dans l'urgence, lui donnerait presque les traits d'un poète qui chante. «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays». Je répète: «La nuit envahit tout / Paroles / Poumons / Pays» (Pauvre grue). Un rai d'espérance, mouvant, fuse pourtant de ses musiques sensuelles, fertiles en rêveries, dansantes et cadencées parfois. Des étoiles nouvelles. Le quatrième volet de sa quête discographique approchera-t-il Bertrand Belin du graal?

15 octobre

Crapauds et rossignols - "De la qualité de l’air et des paroles"

On l’a d’abord appelée « chanson à texte », puis « chanson française de qualité », elle est devenue ensuite « chanson de paroles », et aujourd’hui « chanson non formatée ». Sous ses diverses appellations, elle est passée des feux de la rampe glorieuse des cabarets parisiens et des music-halls à ceux moins prestigieux des Maisons des Jeunes et de la Culture, des centres associatifs, avant de finir dans la marge, dans ces « îlots » qu’on dit de résistance. De minuscules festivals en « fête à… », elle vivote à présent chez l’habitant, dans les « chant’appart »…

Nos Enchanteurs - Où vont les chevaux quand ils dorment…

S’il est un spectacle qui devait être créé à Ivry, c’est bien celui-là. Il y a une trentaine d’années, un des premiers ateliers qui allait initier les résidences chansons était celui d’Allain Leprest. Leïla Cukierman a poursuivi son oeuvre, d’autres créations ont suivi chaque année, et à la veille de passer le relais elle a bouclé la boucle avec ce spectacle de chansons d’Allain Leprest, réunissant un des plus anciens complices de Leprest, Romain Didier, avec Jean Guidoni et Yves Jamait.

RFI - Thomas Fersen, cool fantaisie, Nouvel album

Fersen a donné à la chanson française une note d'humour nonchalant et beaucoup de fantaisie. Arrangé par le groupe de pop psychédélique The Ginger Accident, son neuvième disque va voir du côté de la soul et de l’esprit Bollywood. Ce monsieur qui n’a pas perdu sa malice et ses plaisirs enfantins parle de ce qui le tient aujourd’hui encore sur ses deux pieds.

Nos Enchanteurs - Nicolas, Marc, Emilie, Manu et les autres…

Voilà quatre soirs qu’il fête ses 15 ans de chansons, notre Bacchus, quatre soirs qu’il réunit les  amis, qu’il se donne un trac fou dans les heures qui précèdent mais quatre soirs aussi qu’il  retrouve un public  qui en redemande. Il se passe décidément quelque chose quand il est en scène, et j’en ai pour preuve ce couple venu d’Île de France,  Yves et Jacqueline, premier arrivés ce soir devant le café associatif  encore grilles fermées et qui me racontent leur goût pour l’ « Autre Chanson » et leur fidélité toute singulière à Nicolas.  Depuis quatre jours, ils ne le quittent pas d’une semelle.  Il y aurait  presque un paradoxe entre ce couple discret et ce que nous connaissons du  répertoire de Nicolas Bacchus, celui  qui aime à bousculer les conventions, les convictions, à taquiner sans limites nos  pudeurs, qui joue la provocation dans son rôle de dieu Pan, ou de faune en rut,  s’en allant voir sous nos oripeaux notre part animale, masculine de préférence…

RFI - Grégoire, variations sur un Je t’aime, Nouvel album, Les Roses de mon silence

Deux premiers albums rencontrant un grand succès auprès du public, des titres composés pour les autres ou pour les Restos du Cœur, et, récemment, la mise en musique des poèmes de Sainte Thérèse de Lisieux… Avec Les Roses de mon silence, Grégoire sort un troisième album marqué par de multiples influences musicales, l’amour comme fil rouge.

 
Le temps est venu (c’est une tradition chez NosEnchanteurs) de se tourner du côté de Prémilhat (près de Montluçon) où chaque année, à la Toussaint, se déroulent les Rencontres de la Chanson francophone, là où l’ami Jean-Michel Tomé, avec ses Michels et ses Michelines (les connaisseurs surnomment cette manifestation le « festival des Michel » cause qu’il y en a vraiment beaucoup), tentent de faire vivre la chanson.

14 octobre

Culturebox - "Enfantillages 2" d'Aldebert, un album pour rester tout petit

Tous les fans du sympathique auteur compositeur franc-comtois vont enfin pouvoir se régaler. L'album de Guillaume Aldebert sort ces jours-ci dans les bacs, l'occasion de faire plaisir aux petits et aux grands. "Enfantillages 2" à prolonger jusque Noël et à découvrir ensuite sur scène.

Nos Enchanteurs - Agnès Bihl, la trente-septième heure

Çà débute par un grand plaisir (La sieste crapuleuse) et s’achève par un autre (La manif) même si le repos de la guerrière devrait logiquement venir après l’effort… Qu’importe, Agnès Bihl fait relevé d’émotions fortes d’une journée type (on ne sait par contre si elle manifeste chaque jour…), une journée de 36 heures de la vie d’une femme (parce que 24 c’est pas assez).
_______________________________________________
_______________________________________________

vendredi, 18 octobre 2013

La voix grave de Bertrand Belin en live

_______________________________________________ _______________________________________________

mardi, 15 octobre 2013

Bertrand Belin - Peggy

mercredi, 25 septembre 2013

France Inter, Encore heureux : Bertrand Belin

______________________________________
______________________________________

vendredi, 02 août 2013

Bertrand Belin - Requin @ Nuits de Fourvière, Lyon 2013-07-27

dimanche, 07 juillet 2013

L'actualité de la chanson française du 1er au 7 juillet (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Yves Jamait en concerts

Le clip de la fin de semaine : Syrano, Marquis de Sade

L'album de la fin de semaine : Joyce Jonathan, Caractère
___________________________

A la une : Elodie Frégé

Télérama, Amuse-Bouches

On sait depuis sa Ceinture, écrite par Biolay en 2006, que la jeune femme ne dédaigne pas de chanter les joies de l'amour physique. Rebelote avec ce quatrième album, dont elle signe la plupart des textes, charnels, décomplexés, sous une pochette gentiment SM. Comment t'appelles-tu ce matin ?, entièrement signé par ses soins, dessine même une joyeuse ode au libertinage, entraînante à souhait

6 et 7 juillet

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (1), l’empreinte d’un pied nu sur le sable

Il fut une époque où les photos de jolie fille servaient de cache-sexe à des disques manquant d'appeal. Compiles variées du type dansons tout l'été, ou albums de jazzmen jugés d'aspect trop austère. Un exemple entre mille, le Moonbeams de Bill Evans décoré par la chère tête blonde de Nico, alors mannequin, c'était en 1962. Deux ans après, une autre blonde fait, chapeautée mais dénuée de toute inscription, la pochette de B.B. 64. Celle-là est déjà atomique et mondialisée. La chanson est son hobby.

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (2), dans les petits souliers d’une folle du logis

1966. Encore un EP Bourgeois-Rivière. L'année d'avant, les mêmes ont donné à Françoise Hardy une de ses plus belles chansons, L'Amitié. Avec Bardot, ils ont un filon, cette fois décliné simplement sous le titre Le Soleil. Lunettes ad hoc en pochette, bronzage, casquette. Pas le sommet de la trilogie, plutôt son épuisement : le soleil… que c'est bon… quand il vient me brûler la peau… me brûler la peau… Suit sur la même face une fantaisie de saison : On déménage. Un parfum de yé-yé pas évaporé, mitigé de novelty song.

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (3), sous la fantaisie pulp, une histoire d'amour à mort

Rien que pour la façon dont elle dit « Bonnie » après la voix grave et fumée qui fait « elle est belle et son prénom c'est »… Laetitia Casta reproduit le truc à merveille dans la meilleure scène du biopic de Joann Sfar, lovée sur le grand piano du faux Serge. Idem l'existence du clip se justifie par la seule apparition de Bardot en pétroleuse à béret surlignée au mascara, sulfateuse au poing. Après la grosse et fière moto (Harley Davidson, marque des Hell's choisie pour sa sonorité), un autre terrible engin.

Rue 89 - Bertrand Belin : ses chansons se contemplent comme des tableaux

Belin le dandy aime les virtuoses et l’océan (« son doudou »). Il ne signe pas de tube de l’été mais sait faire « pousser cette chose qu’est une chanson ». Rencontre.

5 juillet

Nos Enchanteurs - Jean-Michel Piton, coeur battant !

Le cœur de Jean-Michel Piton continue de battre en musique et son nouveau CD pulse dans la même veine (ou plutôt dans l’artère carotide qui mène à mon cœur) que son précédent. Il se régale toujours à nous émouvoir de la première à la dernière phrase, de la première à la dernière note. Jean-Michel monte et descend la gamme des sentiments avec cette voix ample, ce souffle, ce lyrisme, cette jubilation qui a fait se lever tout le public de Barjac, un soir de juillet 2011.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Gallet en ricochets

..... Non, Évelyne Gallet a quitté son fournisseur quasi exclusif en vers que fut Patrick Font, brule ses brûlots pour s’ouvrir à d’autres aimants, d’autres amants qui, dans son nid, versifient différemment : Alex De, Arnaud Jouffroy, Thibaut Defever, Bob Solo et Balmino rejoignent Font et Mathieu Côte. Bienvenue ! Avant, c’était pour partie le jeu ; là, c’est le « je » qui l’implique, la dévoile.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Combats de coqs chez Murray

Ce samedi 29 juin 2013,

Ci-devant Christopher Murray et son guitariste François Gonnet. Le dos à rien, à savoir tout, toute l’Ardèche ou peu s’en faut. Même le plus grand, le plus beau des Zéniths n’aura jamais tel fond de scène, telle profondeur de chant. Nous sommes à Pourchères, en pleine nature, loin de tout. Et si proches des artistes… Chanson soyeuse pour Murray, qui s’accorde si bien avec la déco de voiles qui surplombe nos têtes, comme un chapiteau en dégradé de violet.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Sous Sourigues, le pur talent

Samedi 29 juin 2013,

Comment vous dire Sourigues, comment tenter de vous restituer un tel bonhomme ? Il a la plus parfaite diction de toute la Gascogne, Cyrano au nez creux, à la verve haute, intarissable débit qui ruine définitivement la chanson-titre de son dernier album, « (je suis) Sec », en panne, dit-il, de carburant.

Nos Enchanteurs - L’éco, coco, on s’en branle !

C’est un couplet récent que la direction de France-Inter vient d’ajouter au tube du duo Font & Val, quand ils faisaient chanteurs décomplexés et impertinents. L’un continue, l’autre pas, mais parfois, des réminiscences surgissent, à l’improviste,  en version solo, et a capella, et ça dit en substance

Le Progrès - Yves Jamait : «Je suis devenu chanteur à 40 ans, je ne vais pas me priver !»

Villars-les-Dombes. Ce mercredi soir, il ouvre les Musicales du Parc des oiseaux. Le cuisinier et le « gamin » affamé, les œufs en meurette et la variété, l’interactivité et le pâté en croûte. Portrait gourmand.
________________________________________________________________

Le clip de la semaine : Albin de la Simone & Emilíana Torrini "Moi moi"

L'album de la semaine : Elodie Frégé, Amuse-bouches
_________________________________________________________________________

4 juillet

Metro Montréal - La Vallée des chansons

C’est dans le cadre époustouflant de la Gaspésie que se déroule en ce moment et jusqu’au samedi 6 juillet, la 31e édition du Festival en chanson de Petite-Vallée. Retour sur un événement aussi enchanteur que nécessaire.

Café de la Vieille Forge. Je commande un verre et hop! Voilà Daran qui passe avec sa femme et leur préado. Table voisine, Marc Déry consulte ses messages sur son portable. Je descends aux toilettes et salue Paul Piché qui en sort. Crépuscule au large, je m’assois au bar et commence à chiller avec Daniel Boucher, qui me raconte ses séances de body surfing aux dernières FrancoFolies devant une légendaire Soupe du boss. Succulente mixture puisée dans l’époustouflant garde-manger bleu d’argent qui nous sert de panorama. Puis, en compagnie d’autres journalistes, je rentre dans la vieille maison, notre quartier général, que nous avons baptisé « la maison du bonheur ».

Le Journal de Montréal - Petite-Vallée, Quatre prix pour Sarah Toussaint-Léveillé

PETITE-VALLÉE – Dix-neuf prix et bourses ont été attribués mardi pendant le spectacle de Moran au Festival en chanson de Petite-Vallée, qui bat son plein jusqu’à samedi en Gaspésie.

Sarah Toussaint-Léveillé a été honorée à quatre reprises (Prix Artisti pour la meilleure interprétation d'une chanson [1000 $], Prix des Francouvertes, Prix chansonneur, chanson canon Sirius XM [1000 $] et Prix du public chansonneur Hydro-Québec [1000 $]).

Le Huffington Post Québec - Louis-Jean Cormier: l'enfant prodigue de Petite-Vallée à la 31 Édition du Festival en Chanson

Si la tournée du treizième étage offre un son qui alterne entre moments d’intensité et chuchotements, c’est un spectacle acoustique que Louis-Jean Cormier a choisi de présenter hier soir au Théâtre de la Vieille Forge.

Accompagné par quatre de ses musiciens, il a interprété les chansons tirées de son album solo Le treizième étage dans une ambiance feutrée, s’agençant parfaitement à la poésie et au son aérien de L’ascenseur, L’air et Le cœur en téflon.

3 juillet

L'Express - France 3: "Les chansons d'abord" remplacera "Chabada"

Pars (France) - Après l'arrêt de son émission de variétés "Chabada", qui avait suscité de nombreuses réactions, France 3 va lancer à la rentrée un nouveau rendez-vous musical, "Les chansons d'abord...", animé par la chanteuse Natasha St-Pier, a annoncé la chaîne lundi.

Un commentaire personnel : ils ont vraiment des idées fantastiques au service public. Confier la défense de la chanson française à Natasha St-Pier avec un programme qui va faire regretter Chabada même à ceux qui critiquaient cette émission.

Libé - Joyce Jonathan: le chant, maintenant

Réfléchie, confiante, structurée, la jeune chanteuse protégée de Louis Bertignac est aussi la petite amie du fils de Hollande. Elle fait confiance. La mode est au flinguage antiriches, elle donne rendez-vous chez sa mère, à Paris, dans un 200 m2 de malade mental au cœur du triangle d’or Saint-Michel, Odéon, Saint-Germain-des-Prés. La presse se gargarise de sa relation de plus d’un an avec Thomas, fils aîné de Ségolène Royal et François Hollande, elle ne pose aucune condition préalable à l’interview. Bizarre, bizarre.

Lapresse.ca - Alain Simard

Les FrancoFolies de Montréal ont célébré leur 25e anniversaire en beauté. Succès public et critique, affluence record et surplus d'exploitation, le président-fondateur du plus grand festival de chanson francophone a gagné son pari. Alain Simard est notre Personnalité de la semaine.

Première - Natasha St Pier : "mon but n’était pas de voler la place de Daniela"

C’est désormais officiel, c’est bien Natasha St Pier qui va remplacer Daniela Lumbroso et Chabada. Elle présente donc le concept de son émission Les chansons d’abord.

2 juillet

Le Monde - A La Loge, Holden occupe le devant de la sieste

C'est une sieste qui rendra jaloux bien des méridionaux. Samedi 29 juin, les spectateurs de La Loge se sont assoupis de 16 heures à 23 heures. Des draps, des coussinets et des gâteaux maison ont aidé la centaine de ronfleurs, réunis dans cette petite salle nichée rue de Charonne, à Paris, à tenir la distance. Mais, si une trentaine de ménestrels ne s'étaient pas relayés sept heures durant sur scène, les rêves des spectateurs n'auraient sans doute pas été aussi beaux.

L'Express - VIDEO. Trois raisons de suivre Elodie Frégé, Par

Pourquoi elle? Parce qu'avec Amuse-Bouches cette chanteuse insuffle à la pop française un érotisme chic et chaud. Jeux charnels et sens interdits.

20 minutes - Fin de «Chabada»: Pourquoi France 3 a choisi Natasha St-Pier

La chanteuse canadienne s’est distinguée face à André Manoukian et Alessandra Sublet pour présenter l’émission remplaçante de «Chabada» à la rentrée. France 3 avait pourtant «des énormes doutes»...

Libé - Elodie Frégé. Coquine hors cocon

Dix ans après, la gagnante de la Star Ac’ 2003 trace sa voie d’auteure-compositrice et s’amuse en femme fatale arty..... Dans le carnaval actuel des tartuffes et des puritains en capuche rose qui ne tolèrent de couple qu’hétéro, marié et dévoué à la procréation, Amuse Bouches fait souffler un vent de liberté bienvenu avec ses petits scénarios du désir, œuvres de la chanteuse elle-même.

1er juillet

Le JDD - Du côté de chez Brassens

Avec un parfum de nostalgie, France 5 nous entraîne dimanche soir dans les demeures du poète. Des lieux encore chargés de souvenirs.

A voir ou revoir sur Pluzz

_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________