Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 mai 2019

Balthaze, Govrache, Fanch, Lise Martin, Nicolas Duclos : L'OPPORTUNISTE

jeudi, 31 janvier 2019

Nicolas Duclos, Recommence

L'actualité de la chanson française du 18 au 25 janvier (mise à jour)

Les artistes de la semaine : M, Bertrand Belin, Marjolaine Piémont, Collectif 13, Les hôtesses d'Hilaire, Sacha Toorop, Benoît Paradis trio, Nicolas Duclos .....

Le clip de la semaine : Bertrand Belin - Nuits bleues

L'album de la semaine : Bertrand Belin, Persona

BERTRAND BELIN

France Info - Bertrand Belin, des chansons et des mots

Voix singulière sur la scène française, Bertrand Belin vient de sortir son sixième album, "Persona", marqué par les mêmes obsessions qui habitent son chant bien particulier, marqué par l'épure et le minimalisme.

Depuis 15 ans qu'il sort des disques sous son nom, Bertrand Belin a très peu varié ; son sixième album, Persona, ne dérive qu'à la marge. Chaque mot y est pesé au trébuchet, dans une économie qui frôle parfois le minimalisme. Le langage poétique de Bertrand Belin se nourrit d'épure, de silences même parfois. Et c'est parfaitement conscient. "J'écoute la musique, les reliefs, comme un paysage, explique-t-il, et je décide de planter un bâton tous les 50 au lieu de 5 mètres ; je me dis que ça suffit".

Télérama - Bertrand Belin, Persona

Ses chansons à la poésie brute ne sont ni pop, ni rock. A son habitude, l’esthète punk signe un album radical. Et ancré dans son temps.

Peut-être parce que le disque nous est arrivé en pleine éclosion des Gilets jaunes. Ou bien parce que ses textes sont légèrement moins hermétiques que d’ordinaire. Toujours est-il que des visions très nettes nous sont d’emblée venues à l’esprit. Sociales et politiques. Le tableau d’une humanité accablée par le poids d’un quotidien sans luxe ; la fuite nocturne d’un exilé, la glissade d’un infortuné, la ronde mécanique d’un salarié.

COLLECTIF 13

L'Humanité - « Nous appelons à lutter en cultivant de la joie »

Les gais lurons du Collectif 13, issus notamment de Tryo, Massilia Sound System et la Rue Kétanou, dédient leur CD Chant libre aux frondeurs des ronds-points. Entretien.

En 2015, quand des artistes des formations Tryo, le P’tit Son, Massilia Sound System, le Pied de la pompe et la Rue Kétanou ont fondé le Collectif 13 avec les chanteurs ­Syrano et Alee, tous croyaient à une expérience unique, qui se limiterait à un disque. À la suite du succès de l’opus éponyme et des cent concerts donnés en deux ans, il réitère la folle aventure, avec un nouvel album enthousiasmant (Chant libre) et une autre tournée. Rompus à une large palette de styles, ces inspirés troubadours des temps modernes ont concocté des chansons aux mélodies pétulantes et aux harmonies chatoyantes. Des hymnes jubilatoires, frondeurs, qu’on a envie de chanter à tue-tête, tous ensemble, aux ronds-points.

RFI - Collectif 13 : festifs, familiers et fraternels

Près de 4 ans après 13, un premier album écoulé à 10 000 exemplaires, Collectif 13 revient avec Chant Libre. Festifs, familiers et fraternels sont les qualificatifs qui collent le mieux à cette quinzaine de titres enregistrés par ces 13 doux rêveurs réunis en un collectif pour le meilleur et pour le rire.

Sarcastiques, ironiques ou simplement légers, les textes de ce collectif constitué de Guizmo et Danielito, de Tryo, Gari du Massilia Sound System, Mourad de La Rue Ketanou, Gérôme, Erwann et Fred du Pied de la Pompe, Alee et Max du P’tit Son, de Syrano, DJ Ordœuvre et de leurs techniciens son et lumière revendiquent, sur tous les tons, un esprit contestataire. Leur doctrine : un sens affûté du bon vivre, emprunt au quotidien de soleil, de farniente, un refus des conventions et parfois même d’un certain jemenfoutisme.

NICOLAS DUCLOS

Nos Enchanteurs - Nicolas Duclos, à huis-clos

Troisième album pour Nicolas Duclos et pas un article à ce jour sur NosEnchanteurs. Erreur Aujourd’hui réparée. Dès le disque posé sur la platine, la vie s’en échappe, d’une voix claire, ferme, d’emblée sympathique. On sait qu’on ira au bout de l’album, des treize titres qui le composent. C’est un enregistrement public (tiens, singulier artiste que celui-ci, qui n’écrit pas « live » sur la pochette) au Forum Léo-Ferré, captation en mai 2017 (sortie de l’album en avril 2018). Un piano-voix en solo, par trois fois distrait par l’accordéon de Léo Varnet.

SACHA TOOROP

RTBF - Sacha Toorop - Itinéraire d'un amateur professionnel

Âme sensible, homme sincère, bricoleur et batteur sans pareil, Sacha Toorop a donné sa voix à Zop Hopop, avant d’ouvrir son cœur à la chanson française. Autodidacte, ce multi-instrumentiste s’est aussi forgé une solide réputation aux côtés de Dominique A, Yann Tiersen ou Françoiz Breut. De retour en solo et sous son nom, il signe aujourd’hui Les Tourments du Ciel, un album témoin de son temps, conscient de l’époque. Entre démarche écolo et exigences citoyennes, Sacha Toorop affine sa pensée et affirme sa plume. Au plus près de la vérité.

BENOIT PARADIS TRIO

Le Devoir - L’expérience a du bon

Mine de rien, même s’il navigue toujours un peu en marge, sur les chemins de traverse, le Benoît Paradis Trio sévit sur disque et sur scène depuis douze ans maintenant avec sa chanson jazz décalée. Et si le temps, parfois, ne fait rien à l’affaire, l’expérience, elle, laisse sa trace.

« Comme vous dites, mon cher ami ! » rit Benoît Paradis d’un rire un peu fou. Avec le chanteur-trompettiste et son groupe, il y a des choses qui ne semblent pas changer, comme cet esprit décalé et théâtral, qui s’imbrique si bien avec un certain classicisme jazz.

PANDORE

Nos Enchanteurs - Ouvrir le disque de Pandore

On le dit souvent : la scène lyonnaise est d’une richesse incroyable qui, chaque année, nous amène de nouvelles pépites. C’est encore le cas avec Pandore, de son vrai nom Guillaume Payet, dont l’album de sept titres, Enfant du vide, a de quoi nous scotcher. Tout y est beau, paroles musique et interprétation, bien en place, passionnant. « Je suis poème, je suis morose / Je suis l’élan qui s’entrepose… »

MICHEL LEGRAND

L'Express - Michel Legrand, une vie dans le tourbillon de la musique

Paris - Créateur des thèmes des "Parapluies de Cherbourg" et des "Demoiselles de Rochefort", compositeur français aux trois Oscars, Michel Legrand a vécu dans un tourbillon musical, passant avec le même appétit du jazz à la variété, de la direction d'orchestre au cinéma.

Au cours d'une carrière de plus de 50 ans qui lui a valu une renommée mondiale, ce musicien touche-à-tout a travaillé avec les plus grands de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Edith Piaf.

Nos Enchanteurs - Michel Legrand, 1932-2019

La presse est friande de phrases définitives dont elle aime rivaliser à la mort des artistes : « c’était le dernier des géants », « c’était le plus grand », que sais-je encore. Qu’elle se contente cette fois de dire simplement « c’était Legrand ». Sans mal, Michel Legrand a bercé un peu beaucoup toutes nos vies, toujours se rappelant à nous par une chanson ou une musique à la radio, au temps il n’y avait pas beaucoup de stations et que tous les artistes qui y passaient étaient notre bain, notre bien communs. A la radio donc, au cinéma aussi, dans un style inimitable, qu’il soit chanteur, ou simplement parolier et compositeur. Il y a un style Legrand, un ADN inimitable : tous les faussaires s’y sont cassé les dents.

AZZOLA

RFI - Marcel Azzola, le jazz et la java

L’accordéoniste français Marcel Azzola, qui avait su marier jazz et accordéon et accompagné de grands noms de la chanson française, vient de s’éteindre à l’âge de 91 ans, après une vie entière dédiée à sa passion pour l’instrument.

Un rythme d’accordéon enflammé et virtuose, et ce fameux "Chauffe Marcel !" scandé par Jacques Brel sur l’enregistrement de la chanson Vesoul, voilà l’un des célèbres faits d’armes que Marcel Azzola laisse à la postérité. Mais limiter ce grand accordéoniste à cette seule anecdote serait évidemment bien trop réducteur pour un musicien qui a su donner ses lettres de noblesse à un instrument populaire.

M

France Inter - -M- au pied de la lettre

Il est le musicien le plus primé aux Victoires de la musique ! Dans "Lettre infinie", son nouvel album, il renoue avec son alter ego à cornes, et signe un disque tout en intimité et déclaration. Matthieu Chedid, -M-, est l'invité d'Augustin Trapenard.

Il est sans doute le guitariste français le plus doué de sa génération. Il y a vingt ans, naissait son alter ego, costumé, cornu et déjanté ! Après l'avoir abandonné quelques années, il renoue avec lui dans "Lettre infinie", un album aux accents funk et pop, qui sortira le 25 janvier.  

Baptiste Vignol - Ça sonne faux

Car comment la jeunesse séduite par la grâce magnétique d’une Angèle, ou d'une Clara Luciani, pourrait-elle succomber aux couinements ressassés d’un clown en perruque jaune moutarde? Ce costume, franchement... Etait-ce bien nécessaire? Quel embarras masque-t-il? Le malaise de s’être perdu dans un absurde affublement? Qu’est donc devenu le crack qui chantait Je dis aime ou Bonobo? Un zèbre? Un homme passe-partout? Mister mystère.

Culturebox - -M- revient avec "Lettre infinie", un album en demi-teinte

Après le superbe "Lamomali", Matthieu Chedid revient à son personnage de -M- haut en couleurs, mi-guitariste de funk-rock, mi-héros de BD. Son dernier album "Lettre infinie" à paraître ce 25 janvier, propose 13 lettres musicales et intimes adressées à son public. Même si on ne doute pas de la sincérité de la démarche, l'ensemble ne convainc pas totalement.

ZEDRINE

Claude Févre - Zédrine, « On a marché combien de siècles »…

Voilà que Zedrine nous revient… Et même s’il croit nous faire faire un pas de côté –une chute est si vite arrivée quand on avance en âge ! –  s’il nous imagine loin de cette écoute de chanson, nous nous sentons singulièrement familière de cette approche du texte et des sons qui le soutiennent. Avec son complice Aurélien Calvo, bidouilleur d’atmosphères, de rythmes, de scansions, il revient avec cinq titres, en attendant deux autres livraisons…

Au fond, que nous importent les mots, les étiquettes – slam, rap, chanson, électro, spoken word… ? Un peu tout à la fois –  si l’émotion est là, bien là, et si les mots sonnent, résonnent à notre oreille et plus encore à notre cœur ! Car cette création, aux côtés d’autres noms comme Govrache, Archibald, Nevché, Mehdi Krüger ou Jérôme Pinel (Strange Enquête), a ce remarquable et précieux effet de rendre aux mots toute leur saveur, leur onctuosité. Chacun de ceux, précédemment cités, s’efforce en effet de nous en restituer la force, le pouvoir, dans la tradition la plus ancienne des aèdes, rhapsodes, griots. Alors réjouissons-nous de cette inclination de ce que nous appelons encore la chanson…

SAEZ

Nos Enchanteurs - Le canal de Saez

..... Tout est scansion, tension dans ces onze titres, tant qu’on en sort épuisé. Sans qu’au bout du compte on ait compris grand’chose de sa colère, de son rejet du tout. Sans qu’on sache si la posture ne confine pas au bout du compte à l’imposture. Certains parleront de chanson engagée. Soit, mais contre qui, pour quoi ? C’est bien de faire une liste de sujets de dénonciations comme moi je fais ma liste de courses, encore faut-il construire parfois. Pourfendre la mondialisation, opposer l’humanisme aux réseaux sociaux (d’une chanson à l’autre, ça semble être le leitmotiv), fustiger la société de consommation où toutes et tous se vendent tels des produits… c’est facile dans un micro, ça flatte l’indignation d’une clientèle possiblement révoltée (ça disparait bien souvent comme l’acné), ça fait succès et ça récolte du blé.

 

mercredi, 30 janvier 2019

Nicolas Duclos, Ne change rien

dimanche, 14 octobre 2012

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 octobre (mise à jour)

L'album de la fin de semaine : Les Chroniques de Frasiak

Le clip de la fin de semaine : Louis Ville - Embrasse moi

Les vidéos de la fin de semaine : les chansons de Salomé Leclerc et celles d'Erik Frasiak
______________________________________________________________________________________

A LA UNE

RFI - Buridane et Céline Ollivier, La femme, entre soi et l’autre

Au premier regard comme à la première écoute, tout les distingue, si ce n’est qu’elles sont auteurs-compositeurs-interprètes, portent les cheveux courts, et viennent de sortir leurs premiers albums respectifs. Pourtant, chacune à leur façon, dans Pas fragile et La Femme à l’éventail, Buridane et Céline Ollivier écrivent sur le même thème : la femme, les femmes, elles-mêmes ou les autres, d’introspection en observation, de doutes en certitudes.

Bien reçu.... merci

L'heure venue, le superbe nouvel album de Marc Servera, un grand poète.

Le site de Marc Servera

Marc Servera sur Noomiz et sur Facebook.

Une chanson de Marc Servera sur Nos Enchanteurs

13 et 14 octobre

France Inter, La prochaine fois je vous le chanterai : Aristide B.

Un parcours musical sur les traces du chansonnier Aristide Bruant, à travers une sélection de chansons écrites par lui et interprétées par d'autres.

Culture et chanson - Mea culpa : Duclos, premier cru.

Je vais vous parler de l’album de Nicolas Duclos sorti en septembre 2012. La Fin de l’innocence. Je tiens à être direct : je ne vais pas en parler beaucoup. Parce que quand on trouve un album beau, intéressant, accessible, une fois qu’on a dit ça, il est difficile d’aller plus loin.... Les lieux chansons se raréfient en France, y compris sur Paris, pourtant capitale-monde.  Le Magique est toujours là. Malgré une sorte d’étrange divorce consommé entre mes ‘collègues’ (Michel Kemper, Norbert Gabriel etc) et ce que ce cabaret représente…et les artistes qui y font leurs armes sont en général toujours là. Sortent des disques, se produisent dans ce cabaret mythique et ailleurs. Nicolas Duclos en est la plus belle preuve. Dont l’album apporte joie et bonne humeur sans démagogie. Prenons acte !

20 minutes - Buridane en live dans le studio de «20 Minutes»

Buridane interprète «Le serment» tiré de son premier album «Pas Fragile».

Au rayon frais des jeunes artistes qui donnent envie de croire en un avenir radieux de la chanson française, Buridane n’est pas exactement une tête de gondole mais un excellent rapport qualité-prix. Parce que des prix, cette ancienne danseuse passée à la chanson en a récoltés pas mal depuis qu’elle écume les petites salles de concerts, seule avec sa guitare: Chantier des Francos, Prix Adami, Fair 2011, Découverte du festival Alors Chante…

France 3 - Une chanson de Zebda en hommage au peuple de Gaza fait le buzz sur internet

C'est une chanson sortie en toute discrétion par le groupe toulousain et qui pourtant fait beaucoup parler sur internet. "Une vie de moins" est un titre écrit par Jean-Pierre Filiu, spécialiste de la Palestine, qui rend hommage au peuple de la bande de Gaza.

12 octobre

Le Nouvel Obs - Frank Alamo : mort d'un fou d'auto, de photo, de chanson et d'amour

Des personnalités qui l'ont côtoyé, parfois jusqu'au bout, racontent les mille passions de l'interprète de "Biche ô ma biche". Frank Alamo aimait la vitesse. Paradoxe cruel pour un homme pris, jour après jour, dans la gangue de pierre de la maladie de Charcot, à laquelle il vient de succomber, la veille de son 71e anniversaire. Alamo. Voilà qui sonnait comme un nom de fort et aujourd'hui comme une défaite.

RFI - Les 100 ans de Léo Marjane

Les 100 ans de Léo Marjane, elle qui fut dans les années 30 une immense vedette de la chanson, créatrice de «La chapelle au clair de lune», son premier succès. Léo Marjane est l'une des artistes qui fit évoluer la chanson française dans les années 30. Edith Piaf, qu'elle voyait tout le temps, lui demandait conseil pour choisir sa lingerie. Au moment de l'Occupation, où elle fut l'une des plus grandes vedettes avec «Seule ce soir», la chanson des femmes de prisonniers.

Nos Enchanteurs - Et nous boufferons du Piaf jusqu’à la nausée...

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Lescop sort du bois

Des mois que La Forêt poussait sur le Net. Le parcours idéal d'un mini-tube underground. Lescop, cet inconnu, fait aujourd'hui la couverture des Inrocks, après avoir eu l'honneur d'une pleine page dans Technikart et - consécration ?- chanté dans le «Live» du Grand Journal de papy Denisot. Démarrage en fanfare. Systématiquement comparé aux vénérables Darc et Daho, Mathieu Lescop soufflerait une brise marine - et rochellaise - sur la pop éduquée magnéto-synthétique que ses aînés infusèrent dans les charts français il y a une éternité.

11 octobre

Rue 89 Lyon - C’est bien beau d’être artiste : #11 Buridane

Buridane sort son premier album. Il s’appelle « Pas fragile ». Comme une obsession chez la jeune chanteuse lyonnaise, le désir d’assurer, de faire face, de porter un groupe et des héritages, se décline là dans des chansons bien produites, aux arrangements folk modernes. On en attendait pas moins d’une fille qui, en confiant qu’elle descend d’une lignée de véritables matriarches, avoue aussi qu’un bon bras de fer honnête ne lui fera jamais peur : Buridane est passée au grill de notre interview « Orgueil et Préjugés« . Avec une sincérité désarmante.

Les Inrocks - Lescop : l’homme venu du froid

Révélation française de la rentrée, Lescop pose un pied dans la pop hexagonale – option Daniel Darc – et l’autre dans le rock raide de Manchester – modèle Joy Division. Nous avons accompagné cet héritier de la cold wave dans la cité anglaise, où il s’est frotté aux mythes et lieux qui l’ont tant fait fantasmer.

Nos Enchanteurs - Et nous boufferons du Piaf jusqu’à la nausée...

evous - Nolwenn Leroy : Sortie "imminente" de son nouvel album

Le nouvel album de Nolwenn Leroy devrait sortir avant la fin de l’année 2012. Un disque composé d’inédits interprétés en français, en anglais et... en breton. L’arrivée d’un premier single serait "imminente".

Le clip de la semaine : Mathieu Boogearts, Avant que je m'ennuie

L'abum de la semaine : Lescop

10 octobre

Le Nouvel Obs - Interview Obsession : Françoise Hardy

Françoise Hardy, cinquante ans après son premier tube, continue à écrire des chansons qui témoignent de ce qui la hante depuis toujours : la mélancolie. Elle a longuement reçu Obsession dans son domicile parisien pour évoquer tout cela.

Zikeo - La Forêt, le premier album de Lescop

Le jeune artiste français Lescop vient enfin de sortir son tout premier album baptisé "La Fôret", mélangeant variété pop, rock et disco. Lescop est un jeune artiste, chanteur et auteur français dont le projet naît à Londres en collaboration avec John & Jehn. Lescop propose, John canalise, Jehn montre. Le résultat ? De la variété bipolaire. Lescop cherche à faire danser les gens en parlant de ses obsessions : les rapports humains complexes, l'amour, le cinéma, le punk, et toute une galerie de héros. Parmi eux, Yukio Mishima, Marlene Dietrich, Jean-Pierre Melville, Jesse Owens, Georges Guynemer et le Baron Rouge etc. Lescop, nourri par Strychnine, Taxi Girl et Polnareff, écrit en français et ce depuis longtemps, conscient que la pop française doit se réécrire, se mettre en danger, "concilier l'inconciliable" comme disait Daniel Darc.

FranceTVinfo - Un prof à Sciences Po écrit une chanson sur Gaza pour Zebda

Prof à Sciences Po, spécialiste du monde islamique, auteur de différents ouvrages sur le monde arabe et musulman… et parolier de Zebda. L'universitaire Jean-Pierre Filiu signe les paroles de la dernière chanson du célèbre groupe toulousain.

Télérama : Mathieu Boogearts

Le cas typique du gars qu'on suit depuis longtemps (seize ans !), qu'on respecte vraiment, qu'on aime entendre régulièrement... sans pour autant se pâmer devant ses chansons teintées de reggae archi feutrées, trop planes, ou plutôt trop détachées pour nous passionner tout à fait. Si ce n'est que cette fois, sous la dentelle de la voix et les arrangements cristallins, Mathieu Boogaerts montre des sentiments plus brûlants qu'avant.

9 octobre

Culturebox - Francis Cabrel sur les pas de Bob Dylan

Ce n'est un secret pour personne : Francis Cabrel est un gros fan de Bob Dylan, découvert à l'adolescence avec "Like a Rolling Stone". Le Français a déjà rendu hommage à l'icône du folk américain dans le passé, adaptant les chansons "Shelter from the storm" (devenu "S'abriter de l'orage") et "She belongs to me" ("Elle m'appartient"). Il va plus loin cette fois avec un album entièrement consacré à son idole : "Vise le ciel", à sortir le 22 octobre, n'est composé que de reprises de Bob Dylan. Le premier single, "Comme une femme" ("Just like a woman") est déjà disponible au téléchargement..... 

Nos Enchanteurs - Joe Dassin "Le pain au chocolat"

C'est à qui, à la droite de la droite, stigmatisera le plus. Il est fou de penser que ce sont des hommes politiques a priori respectables qui dressent les populations les unes contre les autres pour flatter les bas instincts et satisfaire de vils calculs électoraux : ils tuent le vivre-ensemble et sèment la haine [...]

8 octobre

Mediapart - «Une vie de moins», une chanson pour Gaza

Une vie de moins, la nouvelle chanson de Zebda, que Mediapart présente en avant-première, rend hommage aux habitants de la bande de Gaza. Zebda et Jean-Pierre Filiu, professeur d'histoire à Sciences Po, spécialiste de l'islam contemporain et auteur d'une Histoire de Gaza (Fayard, 2012), qui en a écrit les paroles, rappellent ici « le scandale » de « la situation faite à des millions de Palestiniennes et de Palestiniens ».

France Inter, Le Pont des Artistes - Carte Blanche à Oxmo Puccino en compagine de Vincent Segal et Ballaké Cissoko, Scotch & Sofa et Mai Lan et Tété

Cette semaine sur Le pont des Artistes Oxmo Puccino invite Vincent Segal et Ballaké Cissoko, Scotch & Sofa, Mai Lan et Tété pour une rencontre musicale inédite.

La prochaine fois je vous le chanterai - Rêvez, nous ferons le reste (5)

Cette semaine, nous rêvons encore.

France Info, Bertrand Dicale - Pour l'amour des chevaux (et du PMU)

En ce jour de prix de l'Arc de Triomphe, souvenons-nous combien la chanson a exprimé l'amour des Français pour les courses hippiques.

France Info, Bertand Dicale - Le cannabis rend-il bête ? La chanson répond

Une étude affirme que fumer du cannabis durablement amoindrit les capacités intellectuelles. Mais les chanteurs ne le disent-ils pas déjà depuis des lustres

Evous - Olivia Ruiz : ’Le Calme et la tempête’, nouvel album le 3 décembre

.... A la rentrée, pas de repos pour la belle puisqu’elle annonce officiellement la sortie de son quatrième album, Le Calme et le tempête. Un disque réalisé par Tony Berg (Medi and the Medicine Show), écrit et composé par la chanteuse.

______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________