Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 11 août 2018

Le clip de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Sari d'Orcino

lundi, 28 mai 2018

Le clip de la semaine : Feu! Chatterton - L'oiseau

jeudi, 15 mars 2018

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 mars

Les artistes de la semaine : Feu! Chatterton, Claude François, Jo Weldin et Jean Felzine , Chaton, Dominique A, Laurent Berger, Fred Blondin

L'album de la semaine : Feu! Chatertton, L'oiseleur

Le clip de la semaine - Denis Rivet - Permafrost

CHATON

Libé - Chaton belle portée

La chanson française a longtemps effrayé les aventuriers. Rares sont celles et ceux qui ont osé jouer avec la langue, écrasés par le poids des figures tutélaires, Ferré, Gainsbourg ou Barbara… Et puis ces dernières années, une génération nouvelle s’est levée. Aux références multiples, sans œillères et sans académisme, kiffant autant Vitalic que Michel Berger, Manu Le Malin que Daniel Balavoine. Sous le regard dédaigneux des aînés toujours coincés dans la prison d’un prétendu bon goût musical.

FEU! CHATTERTON

Maze - Feu! Chatterton, phénix des hôtes de ces bois

L’Oiseleur est arrivé aujourd’hui dans les bacs. C’est le retour tant attendu de Feu! Chatterton et du printemps. Un deuxième album puissant, au ramage délicieux et au plumage majestueux.

À trop les qualifier de « dandys rock », on en oublierait presque la qualité inouïe de Feu! Chatterton. Ils reviennent avec leur deuxième album au mois de mars, mois où l’on entend pour la première fois de l’année le doux pépiement des oiseaux à l’approche du printemps. À l’image de ce ramage qui nous fait sourire, L’Oiseleur arrive à point nommé. Le défi du deuxième album est relevé haut la main. Pourtant rien n’était gagné d’avance tant le précédent opus, Ici le Jour (a tout enseveli) de 2015, était réussi.

Culturebox - Feu! Chatterton de retour avec "L'Oiseleur", un second album capiteux

On les avait quittés à l'automne 2016, à l'issue d'une longue tournée accompagnant leur premier album "Ici le jour (a tout enseveli)", achevée sur un Olympia complet et sous les acclamations de milliers de fans conquis. Les flamboyants Feu! Chatterton n'ont tenu qu'une quinzaine de mois dans l'ombre : les voilà déjà de retour avec un nouvel album, "L'Oiseleur", un 13 titres ciselé, gorgé de tubes.

Les Inrocks - Avec "L'Oiseleur", Feu! Chatterton fait un pas vers la lumière

Le plus lettré des groupes de rock français laisse la lumière caresser son spleen existentiel.

Leur premier album, Ici le jour (a tout enseveli), fut l’une des plus fascinantes surprises de l’automne 2015. Courageusement porté par un chant théâtral au lyrisme assumé, ce recueil de chansons flamboyantes les avait propulsés à l’avant-garde de la scène rock hexagonale. Second tome prenant, L’Oiseleur devrait ravir les amateurs de paroles en alexandrins et de mélodies lumineuses.

CLAUDE FRANCOIS

RFI - Claude François, une chanson populaire

Quarante ans après, que reste-t-il de Claude François ? Son répertoire bien évidemment, garni de tubes sur lesquels on continue de faire la fête, ou qui continuent d’émouvoir ; des archives radio et télé qui nous permettent de découvrir ou de redécouvrir la Clo-Clo-Mania qui s’était emparée de millions de fans. Retour aujourd’hui sur le phénomène Claude François avec notre invité, un grand connaisseur de la chanson française en général, et de Claude François en particulier.

France Inter - Cinq reprises de Claude François par des artistes qui n'ont absolument rien à voir avec Cloclo

Ce dimanche, les amoureux de variété française commémorent les 40 ans de la disparition de Claude François, un artiste connu pour avoir popularisé en France des standards américains en les reprenant. Mais saviez-vous que Claude François a lui-même beaucoup été repris... et pas que par M. Pokora ?

France Culture - La chanson populaire (1/4)

Claude François, l’art de la simplicité

Claude François n'écrivait pas ces chansons. Il s'entourait des meilleurs musiciens et adaptait les chansons des autres. Jusqu'où Claude François a-t-il poussé l'art de la reprise ? Cette manière de mettre un "effort illimité dans une forme limitée" (Philippe Chevallier), n'est-elle pas le fait d'un professionnel parvenu à la pleine maîtrise de son art ?

France Inter - "Si tu revenais" de Claude François par Barbara : les dessous d'une reprise

Où l'on part à la rencontre de Jean-François Fontana, fan de Barbara... et l'on découvre une chanson oubliée de la Longue Dame Brune !

DOMINIQUE A

RFI - Dominique A, le fantôme de l’électronique

Face A, l’électronique, face B, l’acoustique. Cette année, Dominique A va faire paraître deux albums qu’on annonce aussi différents que complémentaires. C’est au moment de sortir le premier volet de ce diptyque, Toute latitude, qu’il a mis du sens sur ses sons. Le chanteur, qui a rencontré en route la question des migrants, continue sa quête de beauté dans un onzième album assez sombre.

Slate - Et Dominique A devint un chanteur social...

Souvent vu comme le chanteur de l’introspection, Dominique A entame avec «Toute latitude» un virage social et un retour à l’électronique, dévoilant un album contemporain aux saveurs nineties. Coup d’envoi d’une année sous le signe du A.

Comment enchaîner l’indépassable Eléor, l’album de la douceur qui avait aidé à panser les plaies des traumatismes de 2015? Comment continuer après le succès d’une tournée longue mais pleine de doutes. Dans quelles conditions refaire un album? Dominique A répond: «Je veux que chaque album soit différent. En 2018, je sors donc deux disques et ferai deux tournées car les deux sont intimement liés.»

DAPHNE

Nos Enchanteurs - Le monde irisé de Daphné

On connaît la célèbre formule de François Truffaut : « Le cinéma, c’est l’art de faire faire de jolies choses à de jolies femmes ». Et si la chanson était « l’art de faire dire de jolies choses à de jolies voix (sur de jolies musiques de préférence) » ? En tout cas, cette définition collerait parfaitement à l’univers de l’artiste dont il sera question dans ces lignes.

Sixième album déjà pour Daphné. S’inscrivant dans la ronde des couleurs qui sert de fil rouge à chaque titre d’album, après le carmin, le bleu vénitien ou le fauve, il s’intitule Iris Extatis. Libre à chacun, en contemplant la superbe illustration de Pierre Mornet qui orne la pochette, de décider ce qui le plongera dans l’extase, de la belle femme ou des jolies fleurs qui y sont représentées…

JO WELDIN ET JEAN FELZINE

Baptiste Vignol - Duo de goût

Jeunes gens presqu'amoureux, filez au premier vide-grenier, munissez-vous d’un vieux radio-cd pour découvrir, quand les beaux jours seront là, l'album PIQUE-NIQUE sur une nappe étendue dans un pré, ou dans une clairière en forêt. Ce disque est un marche-pied. Écrites et composées par la Suédoise Johanna Wedin et l’ultra-brillant Jean Felzine (Mustang), vous y trouverez douze slow-rocks enflammés

FRED BLONDIN

Charts in France - Fred Blondin sort enfin son sixième album

Enregistré en 2005, l'album "Même pas mal", ce sixième disque de Fred Blondin est enfin édité en bacs. Il aura mis six ans à trouver une place en bacs pour des raisons techniques. Treize titres bénéficiant d'une relecture du bluesman Dave Goodman, des textes de Guy Carlier ou Brice Homs, de trois inédits, et qui contient en bonus son hit 90's "Elle allume des bougies" : visionnez le clip !

SAMUELE

Nos Enchanteurs - Samuele, d’amour et de révolte

Ici, si ce n’est un furtif passage en 2016 à la Maison du Québec à Saint-Malo, on ne la connaît pas. Pas encore. Elle qui fut la lauréate du Festival international de la chanson de Granby fit, il y a peu, l’objet de la « Chanson du jour » sur NosEnchanteurs. A l’occasion d’une première tournée dans l’Hexagone, son premier album, sorti il y a tout juste un an du côté de Montréal connaît une diffusion hexagonale : un 12 pistes pour 53 minutes d’amour baptisé Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent. D’amour ? Oui, ça nous parle d’amour. De la femme aussi et surtout et de notre place dans la société. Si la voix est alerte, légère, le propos n’en est pas moins résolu, insoumis.

EDDY DE PRETTO

Libé - Eddy de Pretto «monstrueux»

.... un album épouvantablement prévisible, laid et monotone, dont on frémit de lister les éléments saillants : un timbre de voix qui grésille comme celui de Nougaro mais gâté à chaque fin de phrase par un vibrato à la Balavoine, une plastique qui rêve de tutoyer la trap triste de PNL mais sonne comme du trip-hop de musique au mètre, surtout un misérabilisme de chien de la casse piqué tel quel à la chanson française indépendante et usé si systématiquement qu’on finit par soupçonner De Pretto d’avoir ourdi son personnage de Brel de la faille avec une agence de com’ particulièrement cynique et désespérée. 

mardi, 03 janvier 2017

Feu! Chatterton - "Bic Medium" en live pour Monte Le Son

lundi, 02 janvier 2017

Feu! Chatterton - La Malinche (Live) - Ici Le Tour

dimanche, 01 janvier 2017

Feu! Chatterton - Monte Le Son, le doc

Le concert de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Live @ Francofolies de La Rochelle 2016

mercredi, 31 août 2016

Feu! Chatterton et Juniore - "L'amour à la plage" (Niagara cover) en live pour Monte Le Son

jeudi, 25 août 2016

L'actualité de la chanson française du 29 juillet au 11 août (revue de presse et du web bimensuelle en été)

Le clip de la semaine - Maissiat - La Traque

Le concert de la fin de semaine : Léo Ferré - Concert inédit (Paris - 22 Mars 1990)

L'album de la semaine : Louis Capart, Héritage Sénan

A LA UNE : KATEL

Baptiste Vignol - Katel épure

... Ce disque est un savon. S'en saisir, c'est pas de la tarte au citron. Mais il purifie les oreilles. N'écouter que Katel. Sa voix de feutre, ses inflexions. «Au large, au large, au large», largue-t-elle, dessinant de ses mots la présence glaciale de l'absence. «À l'aphélie», chante-t-elle par ailleurs, pour dire qu'elle s'éloigne du Soleil. De la chanson cométaire. Des paroles de cloitre et des musiques d'éther, réverbérantes.

Les Inrocks - Katel : “Elégie”, l’album qui donne envie d’oser

Karen Lohier n’a pas vu le temps passer. Depuis son précédent album (Décorum, 2010), elle a intégré Joy – histoire belge de Marc Huyghens –, produit Maissiat ou rejoint Fiodor (ex-Dream Dog) Novski sur scène ; et traverse des drames et des déchirures qui lui font porter cette Elégie, chant de souffrance et de perte, comme on couverait une douleur. Ainsi, les onze chansons ont été écrites, composées, réalisées, mixées et (quasi exclusivement) jouées par la jeune femme, manifestement désireuse de ne pas partager la conduite 
de son chant en apesanteur, de ses harmonies apparemment immobiles (comme un nuage paressant dans le ciel bleu), et de l’intimité soyeuse de ses songes.Katel chante la perte brutale de la mère 
et de l’amour, sans misérabilisme mais sans fausse pudeur.

Son site Web

Sa page Facebook

FRONT POPULAIRE

Télérama - Le Front populaire à tout bout de chants

“Tout va très bien Madame la marquise”, “Y a d'la joie”, “Voici les quarante heures” ! Les victoires du Front populaire sont fêtées en musique. On part à la campagne avec “Le cœur plein de chansons”. Mais la liesse n'aura qu'un temps et les refrains perdent de leur légèreté.

LES SOEURS BOULAY

Baptiste Vignol - Elles sont les années 2010

Avec leur épatant premier CD, LE POIDS DES CONFETTIS, sorti en 2013, les Sœurs Boulay avaient raflé le gros lot: prix, Félix et disque d'or. Bouquet de treize chansons phosphorescentes, comme un flambeau qui sort d'un gouffre, là, sous la voûte bleue. Ah Mappemonde ! Sublime. Wow Ton amour est passé de mode… Et que dire de Sac d'école? «J'ai pus d'amour pis pus d'maison / J'check les apparts d'la rue Masson…» Combien de dizaines d'écoutes faut-il pour s'en lasser de cet air-là?

LOUISE ATTAQUE

RFI - Louise Attaque, quand le rock perd son insouciance

Louise Attaque est de retour sur scène après huit années d'absence. Invité de l'édition 2016 du festival Les Escales de Saint-Nazaire, Louise Attaque (alias Gaëtan Roussel, Arnaud Samuel et Robin Feix) s’est lancé dans une grande tournée pour défendre son quatrième album, Anomalie. Un nouveau disque qui fait du temps son thème récurrent, assumant passé et présent.

BARBARA

Culturebox - Barbara : "Ma religion, c'est l'amour"

19 ans après sa mort, Barbara est toujours aussi populaire, y compris auprès des jeunes générations. Dans le cadre de sa "saga du week-end", le 20 heures de France 2 retrace son parcours. Son public, ses amours, ses secrets... Retour sur la vie et la carrière de la longue dame brune devenue une icône de la chanson française.

CHEVALREX

RFI - Les symphonies miniatures de Chevalrex

Avec Futurisme, son deuxième disque, l’homme-orchestre Chevalrex confirme son talent et sa signature. Une pop baroque et flamboyante, des symphonies de poche, où les mots et les notes s’accordent avec panache.

Dès les premiers accords, dès les premiers vers, son deuxième disque, Futurisme, sonne comme une évidence : la quête d’un idéal pop, un perpétuel mouvement, un galop frondeur vers des paysages solaires jalonnés de reliefs.

Dès la première écoute (et pour toutes les suivantes), Chevalrex séduit par la symbiose en couleurs, entre ses notes et ses mots, la justesse d’un verbe qui fait mouche, et la pertinence de chansons, aussi courtes (moins de trois minutes) que précises.

BREL ANNEGARN

Culturebox - Dick Annegarn ouvre les "Rencontres Brel" avec un bel hommage au grand Jacques

La 29e édition des Rencontres Brel de Saint-Pierre-de-Chartreuse s'est ouverte avec le plus francophile des Hollandais : Dick Annegarn. Loin du chapiteau qui accueille les têtes d'affiche comme Manu Digango, Yuri Buenaventura ou L.E.J, l'artiste iconoclaste a rendu un bel hommage au grand Jacques dans une église voisine. L'an prochain, le festival changera de nom pour devenir "Le Grand Son".

BARJAC

Claude Févre - Barjac m’en Chante aussi très tard dans la nuit…

On ne saurait refermer l’album de cette édition sans parler des scènes ouvertes. Ni in, ni off, justes ouvertes sur l’improbable, l’imprévisible. C’est sous le chapiteau que se déroulent ces plateaux impromptus où défile chaque soir une douzaine d’artistes pour une ou deux chansons.

Cette année, la nouveauté consiste à leur donner un minimum d’organisation sous la houlette de Roxane Joseph, directrice du Centre de la chanson. On a vu aussi, souvent à ses côtés,  Gilles Tcherniak, figure incontournable du Forum Léo Ferré d’Ivry.  Il suffit de s’inscrire. Pas de sélection. Mais, de fait, l’ordre de passage favorise plutôt ceux qui passeront vers 1h du matin… Le temps de descendre de la cour du château, de boire un verre…ou deux, ou davantage… Le public est donc un peu plus fourni à cette heure là.

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Romain Didier sans discontinuer

La météo un temps apaisée nous a permis une soirée idéale côté douceur de l’air. Tiédeur du vent, nuit étoilée… Et ce piano-voix qui, de l’avis des habitués, restera dans la mémoire festivalière comme l’une des plus belles. Avec, au mieux de sa forme, peut-être même en son sommet, un Romain Didier maîtrisant son art de bout en bout.

Claude Févre - 31 juillet au 4 août 2016 – Barjac m’en Chante, Rencontres de 11h11

C’était un cadeau de plus de ce festival. Des moments  de respiration, de pause pour regarder l’état de la chanson. Fort heureusement on a peu entendu – un petit peu quand même – les sempiternelles jérémiades sur le désamour pour la Chanson. C’est aujourd’hui avec Hélène Hazera que les pendules ont été remises à l’heure, si toutefois elles avaient vraiment besoin de l’être. Quelques savoureuses anecdotes jubilatoires  démontrent assez facilement que l’univers de la chanson  est peu recommandable, voire mortifère au sens strict du mot –  depuis belle lurette… Chanson, ton univers impitoyable !  Et Hélène Hazera de conclure qu’elle a beaucoup d’admiration pour ceux qui cherchent à en vivre, ce qui lui vaut des applaudissements. Par contre personne ne relèvera qu’elle poursuit en exprimant sa prédilection pour les amateurs, regrettant qu’il n’y en ait pas davantage.

Norbert Gabriel - Prix Jacques Douai 2016

La chanson doit beaucoup aux interprètes qui font vivre un répertoire riche, et diversifié. Sans eux, personne au 20 siècle ne saurait plus rien de Béranger ou de Gaston Couté. Personne ne saurait rien du Temps des cerises, ou de La Carmagnole…Et merci aux radios qui diffusent ce répertoire.

En ce 1 er Août 2016, le festival de Barjac, Barjac m’en chante, accueillait le Prix Jacques Douai qui honore cette année Christian Camerlynck et Jean-François Grandin, animateur de l’émission « Le temps ne fait rien à l’affaire« , sur Marmite FM .

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Délinquante, plein les yeux

On dira que c’est de la chanson légère… A relire les textes – qu’elles ont la sagesse d’écrire avec d’autres se réservant l’essentiel des musiques -, pas tant que ça. C’est de la chanson pour les oreilles, pour les yeux, pour le charme, l’humour et le plaisir, et ça fait déjà beaucoup : même à Barjac, il n’y aucune culpabilité à aimer Délinquante !

Claude Févre - Barjac m’en Chante, Liz Van Deuq s’amuse

.... Il  faut  y ajouter d’abord sa personnalité singulière sous ses faux airs de jeune fille rangée. Ensuite son aplomb en scène, son culot. Elle regarde le public droit dans les yeux, sait installer des silences, en jouer comme une comédienne avertie. Enfin son approche de l’écriture et de la musique, où elle n’aime rien tant que papillonner dans des styles différents, être à l’écoute des maladresses, des incidences. Barbara disait qu’une fausse note peut se trouver créatrice… C’est exactement ce qu’elle dit de son art –entendre, son savoir-faire – lors de la rencontre  de 11h11 du lendemain. Elle surprend, se surprend, s’amuse et nous amuse. Et ça marche !

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Ben Mazué acclamé, qui en doute ?

De toute la programmation de cette édition festivalière, c’était sans doute le concert que Jean-Claude Barens redoutait le plus. Comment le public, réputé difficile, exigeant, un peu rigide, allait prendre Ben Mazué ? Oh, certes, il n’a pas fait l’unanimité mais, à mesurer les applaudissements, la qualité de ceux-ci, on peut titrer que la partie est pour lui gagnée. Pour lui ? Oui, pour Barens comme pour Mazué.

Claude Févre - Barjac m’en Chante, Marie Baraton son p’tit air d’autrefois

.... Avouons que l’attente est d’autant plus forte quand commence le concert de Marie Baraton entourée – portée devrait-on dire- par deux guitaristes qui lui offrent un maillage sonore subtile et efficace, souvent très jazzy… au point que parfois on aurait aimé les entendre davantage encore. Ajoutons d’emblée que l’un d’eux, Pierre-André Athané, est bien plus qu’un musicien accompagnateur puisqu’il signe la plupart des textes et des musiques de ses chansons.  Marie Baraton est donc de la famille des interprètes. Détail qui à Barjac – et très souvent ailleurs – revêt son importance.

RENAUD

Culturebox - Le marché musical français revitaminé par Renaud

Le premier semestre 2016 a vu une embellie du marché de la musique enregistrée française avec une hausse de 6% par rapport à la même période 2015. L'essor du streaming y est pour beaucoup mais également le beau succès du dernier album de Renaud sorti en avril.

BLANZAT

Blanzat 2016 : Sage le public, pas assez sauvage

..... Mais faut pas prendre les canards du bon dieu pour des enfants sauvages, fussent-ils sages, ne pas les confondre avec d’autres groupes festifs : eux ne sont pas la Compagnie Créole. Plutôt une étrange et insolite poésie faite de tissage, de maillage, de bricolage de langage(s). Ava et Ismaël appellent ça du « créolge » : un peu créole, un peu belge, lui étant du plat pays dont il fait des montagnes à défaut de cathédrales. Ismaël alterne guitare et violon, bouzouki et cavaquinho, dombra : Ava tire sons et impressions de sa peau de tambour. Les textes minimalistes sont comme tiroirs, qui parfois ouvrent sur ailleurs : « Faut pas ouvrir les tiroirs / Tu le savais / Alors pourquoi tu l’as fait ? » Mots, phrases, idées répétées à l’envi, qui chaque fois épousent et épuisent la trame musicale, ou sur lesquels les notes s’agrègent. Seul autre point d’orgue, cette goguette d’un Boby Lapointe stylée révolutionnaire à l’usage impossible de manifestants survoltés : exemplaire et drôle !

samedi, 13 août 2016

Le concert de la fin de semaine - Feu! Chatterton aux Francofolies de La Rochelle 2016