Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 janvier 2020

L'actualité de la chanson française du 1er au 9 janvier

Les artistes de la semaine : Tim Dup, Louise O'sman, Reno Bistan, Clémence Savelli, Mathieu Saïkaly, Cléo Marie

L'album de la semaine : Tim Dup, Qu'en restera-t-il ?

Le clip de la semaine - Frêne - Louise O'sman

TIM DUP

Rencontre. Tim Dup : “J’aime l’idée d’être de passage ici-bas”

Musique. Trois ans après “Mélancolie Heureuse”, le chanteur Tim Dup revient avec “Qu’en restera-t-il ?”. Un album poétique aux délicates ambiances électro et aux questionnements existentiels mêlant espoir et inquiétude quant à l’avenir de la planète.

Les chansons délicates de Tim Dup sont comme des contes impressionnistes. Elles suggèrent plus qu’elles n’expliquent. Mais peu importe le film que l’on se fait au travers de la dimension onirique et mélancolique de son répertoire, l’essentiel est l’imaginaire à la poésie moderne qu’il favorise

RFI - Les morceaux d’éternité de Tim Dup

Avec ce 2e disque, Qu’en restera-t-il ?, le jeune Tim Dup confirme les promesses contenues dans son premier opus : une poésie précieuse et précise sur des beats hip hop, un art des histoires en clair-obscur, et un don pour capturer le présent et ses émotions.

Il a de grands yeux bleu ciel, des joues rebondies, une diction apaisée et un air évanescent d’adolescent, encore à la lisière de l’enfance. A 25 ans, Tim Dup frappe pourtant par sa maturité, sa lucidité et sa sensibilité tout en justesse : une alchimie, dont le charme opère sans effort.

SANTE MENTALE

RFI - La santé physique et mentale des musiciens en question

La santé des musiciens est longtemps restée un sujet dont on parlait peu, y compris en coulisse. Une étude du collectif CURA pointe une industrie musicale "sous pression" et des artistes, notamment abîmés par la vie en tournée et les addictions. RFI Musique a donc poussé le rideau et mené l’enquête sur la santé physique et mentale des artistes.

Quand on évoque avec lui la santé des musiciens, le chanteur Féfé place directement les termes du débat. "C’est marrant, on n’en parle jamais, alors qu’on est parmi ceux qui voyagent le plus et qui rencontrent le plus de monde. On ne fait pas exactement la même chose que des sportifs, mais on comprend leur délire", glisse l’ancien membre du Saïan Supa Crew.

RENO BISTAN

Nos Enchanteurs - Bistan vers la dictature verte

A force de ruiner l’avenir de la planète, il fallait bien que notre vieux monde – inclus celui prétendument nouveau qui n’était que le même mais avec encore plus d’escrocs – s’effondre. Et ce jour est un jour venu : les écologistes ont le pouvoir dans cet Hexagone élégamment rebaptisé Bistan. Les écolos ? En fait le Président Bistan, qui fait régner l’ordre moral et écologique qui s’impose, au même titre que la culture intensive des légumes et légumineuses.

NOUGARO

RFI - Beau trio pour Nougaro

Trois complices, trois poètes – le troubadour vocalchimiste André Minvielle, l’orfèvre des mots au piano Babx et le saxophoniste supersonic Thomas de Pourquery – se sont réunis pour mijoter un hommage savoureux à Claude Nougaro. Une galette tendre et gourmande, à écouter sans modération.

Lorsqu’il monte sur la scène du Palais des Sports de Pau, ce soir-là, Claude Nougaro chante Quatre boules de cuir. Et André Minvielle se prend une claque... Près de cinquante ans plus tard, le musicien et chanteur ne se remet toujours pas de cet uppercut. "Ce concert a été l’électrochoc de mes dix-sept ans, le truc qui m’a incité à me bouger le cul, à créer, à jouer. Pour moi, Nougaro, c’était, selon la formule du dramaturge André Benedetto, 'l'obstacle comme lieu de passage'. Quand tu chantes avec l’accent du Sud-Ouest, la comparaison s’impose forcément. Il a placé la barre haut, très haut", dit-il.

LOUISE O'SMAN

Nos Enchanteurs - Louise O’sman, la suggestion des sentiments

« Joyeuse ville, folie du vent / Démence tranquille des insolents… ». Il y a ce timbre qui ne ressemble à aucun autre dans l’actuelle chanson où défile nombre d’autres jeunes femmes. Une voix ferme, comme dans la chanson des années cinquante, ici contrariée par un léger accent et une diction qui dans sa précipitation abrège la narration, suggère l’élégante et judicieuse frustration. Etrange voix, vraiment. Elle, c’est Caroline Guibeaud : elle nous vient de Marseille où elle connut ses premières scènes il y a plus de six ans, au sein des groupes Misère & Cordes, Porte d’Aix, Musett’All Stars et Jarava. Vous la connaissez peut-être, sans doute, sous le nom de No Man’s Louise (duo entre elle, au chant-accordéon, et la violoncelliste Dilan Roche), association de compositions musicales et d’ouvrage poétique, sous lequel elle a glané ici et là des sélections à des tremplins et, déjà, de flatteuses salles.

NOS ENCHANTEURS

Nos Enchanteurs - Les disques de l’année 2019 : le choix de nos rédacteurs

Dès notre premier essai, l’an passé, c’est devenu une tradition : tenter le classement annuel de ce que nous avons entendu, de ce que nous avons vu. Comme nous ne recevons pas toutes et tous les mêmes disques, ne nous rendons pas forcément aux mêmes concerts, la tâche est a priori impossible s’il nous faut élire « le meilleur de ». Qui d’ailleurs n’existe pas, sauf à nous/vous prendre pour des cons-ommateurs. Nous sommes un collectif, qui ne nivelle pas ses goûts au moins-disant. Tant pis si de ce collectif peuvent naître des couacs, du style j’aime/j’aime pas : nous sommes une addition, non une réduction. Nous avons pour nous le souci de l’indépendance et le respect de l’autre, de l’honnêteté : nul à ce jour n’a réussi à nous a imposer le moindre compliment, le moindre point-virgule. Pour nous aussi cette farouche volonté de faire connaître un large pan de la chanson, principalement (mais pas exclusivement) celle qui a peu ou pas accès aux médias. Si nous en oublions, c’est que nous ne pouvons publier que deux articles par jour, chanson du jour incluse, guère plus.

Nos Enchanteurs - Les concerts de l’année 2019 : le choix de nos rédacteurs

A croire qu’un tel palmarès ne peut exister que sur NosEnchanteurs : tenter d’établir le classement de concerts par nature si différents : de par les artistes (leur notoriété ou non, leur ancienneté ou non), les scènes petites ou grandes, les festivals, les moyens mis en œuvre, de l’épure aux feux d’artifices. Car telle est la réalité des membres de notre équipe rédactionnelle et photographique, que ce travail journalistique porte en des lieux fort différents pour faire plus ou moins ample cueillette d’émotion(s). De la grande scène des Francofolies de Spa à celle, bien plus modeste, de La Chansonnade de Pourchères ; des mille lieux tous plus exigus du Off d’Avignon à cette mythique scène de L’Olympia, cette équipe va partout (certes bien moins dans les Zénith ou les Scènes de Musiques Actuelles…) pour vous relater le vu, l’entendu, le vécu, le ressenti.

ALMA FORRER

RFI - Alma Forrer, folk de désirs

Et si 2019 était « l'Année du loup » ? C’est en tout cas le titre du premier album d’Alma Forrer, 26 ans. Sous influence folk et pop, la chanteuse française dévoile ses désirs dans des balades troublantes. Un disque écrit en partie dans le nord de la Suède, et où pointe aussi l’influence solaire d’un texte du philosophe et écrivain Albert Camus.

POMME

Nos Enchanteurs - Pomme découverte et Pomme tapie

Elle porte un nom de scène printanier, tout en fraîcheur et naïveté. Un peu trompeur aussi, tant ce genre de pseudo pousse à classer celle qui l’endosse dans la catégorie des chanteuses pour enfants. Tout faux dans les 2 cas : ses chansons s’adressent bien aux adultes et s’ouvrent sur univers mélancolique qui n’est que rarement primesautier.

CLEO MARIE

Mandor - Cléo Marie : interview pour l'EP La Cadence

Quel beau projet que celui de la chanteuse, bassiste et guitariste Cléo Marie. Il réunit poésie, mélodie, humour (très second degré) et délicatesse. La Cadence est un premier EP de 5 titres enchanteurs aux textes intimes, étranges et espiègles, le tout sur des mélodies ciselées et particulièrement efficaces.  Il ne faudra pas la louper le 15 janvier 2020 sur la scène du très bel auditorium de la cité internationale des arts. Elle y présentera ce premier EP... Et bien plus encore. 

CLEMENCE SAVELLI

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli : élégante et insoumise

D’une écoute distraite, on pourrait croire que ce nouvel opus n’est qu’un (savoureux) album de chansons d’amour. Tiens, nous aurait-on changé Clémence Savelli ? Aurait-on (enfin) dompté notre fougueuse ? Non, si on garde bien en tête la chanson-titre de ce nouvel album, Sauvage : « Sauvage / On ne m’a pas appris à vivre / En cage / Je perds pied, je m’enivre / Sauvage / Je suis l’enfant au cœur lourd / Qui soigne / Sa solitude dans l’amour ». C’est d’ailleurs en visage à deux têtes qu’elle apparaît en pochette du disque : mi femme, mi animal : « Je suis la douce et je suis le feu […] Je suis le pire et je suis le mieux / Je suis la femme coupée en deux ».

MATHIEU SAIKALY

Mandor - Mathieu Saïkaly : interview pour Quatre murs blancs

Dans le deuxième album de Mathieu Saïkaly, Quatre murs blancs, « l’artiste questionne la place des illusions dans une vie et dans les relations, la recherche de la vérité, la confrontation avec les autres et avec soi-même. Un peu à la manière de tableaux. Son écriture est influencée par le courant impressionniste. Le plus important pour lui est de saisir la subtilité d’une émotion, d’une pensée ou d’une situation, plutôt que de raconter une histoire avec un début, un milieu, une fin. » Voilà ce qu’on apprend du dossier de presse.

 

 

samedi, 24 mars 2018

Reno Bistan - #4 - Oh l'Italie

vendredi, 23 mars 2018

Reno Bistan - #3 - Comme un écologiste au gouvernement

dimanche, 18 mars 2018

Les Ogres de Barback [avec Pierre Perret, Tit' Nassels, Reno Bistan] - Blog Vidéo 2014 - Etape 13

jeudi, 20 avril 2017

Reno Bistan - #3 - Comme un écologiste au gouvernement

mardi, 18 avril 2017

Reno Bistan : Comme un écologiste...

Reno Bistan - Sous Jospin

dimanche, 19 mars 2017

Les 24h du mot d'A Thou Bout d'Chant au Festival des Chants de Mars 2017 - Comme un écologiste.../ Reno Bistan

"Comme un écologiste...", un péplum low-cost de Reno Bistan aidé pour la mise en image et en sons de Cutzachus, Dupontibus, Jeangabus, Emilius Piatus, Yvus Perrinus, Léonorus, Franciscus Arbonus, sans oublier : Judas !

vendredi, 27 janvier 2017

Reno Bistan - #3 - Comme un écologiste au gouvernement

dimanche, 24 février 2013

L'actualité de la chanson française du 18 au 24 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : "Je voudrais que..." - Prohom - Clip officiel

L'album de la fin de semaine - Prohom : Un monde pour soi

Les vidéos du jour : Imbert Imbert en concert aux Trois Baudets le 06 juin 2009.
Mathias Imbert, dit Imbert Imbert au chant et à la contrebasse, Romain Burgeat au son, David Bompard aux lumières, et Anna Mano au décor.
En concert ce soir à A Thou Bout d'Chant à Lyon
_____________________________________

A la une : Prix Georges Moustaki 2013

Askehoug a obtenu le prix du jury, 3 minutes sur mer le prix du public

Askehoug est sur le Web et Facebook

3 minutes sur mer est sur le Web et sur Facebook
___________________________________________

Les 23 et 24 février

Le Point - Justice : Arielle Dombasle condamnée pour avoir "dénaturé" une chanson

Pour avoir "dénaturé" l'une de chansons de Nilda Fernandez, Arielle Dombasle a été condamnée jeudi à lui verser 6 000 euros de dommages et intérêts. L'auteur-compositeur interprète avait saisi la justice, car il contestait les modifications de sa chanson "Yo le decia", version espagnole de "Nos fiançailles", qu'Arielle Dombasle avait reprise sur son album Diva Latina, sorti le 15 mai 2011.

Télérama, Valérie Lehoux - Claire Diterzi : “Où est-il écrit que la chanson doit être ‘facile’ ?”

Entretien | Pour Claire Diterzi, la chanson est un art noble et une recherche personnelle. Des squats punks aux théâtres, elle a toujours tracé sa voie avec audace et exigence.

En 2010, elle fut la toute première auteure-compositrice-interprète admise à la très prestigieuse villa Médicis. Ce qui fit grincer des dents : des représentants de la musique contemporaine adressèrent une lettre ouverte de protestation au ministre de la Culture (1) , tandis que sur le Net la polémique se doublait d'insultes... Réactions d'autant plus curieuses que Claire Diterzi est à l'inverse de la facilité : une tête chercheuse qui ose décloisonner, innover, se mettre en danger. Elle est même sans doute l'artiste la plus singulière et la plus audacieuse de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Reno Bistan, perpectives de vie

Forcément, rien qu’à voir la pochette et cette tronche d’ahuri qui s’apprête à boire la tasse, on pense à Kad Merad… Il n’en est rien, c’est (ce n’est que) Reno Bistan ! Enfin, il n’en est rien, façon de parler… Le lyonnais Bistan (cinquante pour cent de l’ex Bistanclaque !) fait dans le sérieux, mais toujours avec humour et dérision. La vie du cul, la vie du couple (L’amour et la cuisine…), la société, le chômage, la politique (Monde de droite – un vrai cauchemar : « Je tremble, j’ai les mains moites / Le monde entier est de droite »), tout est passé au crible avec décontraction, empathie (mais pas sur tout le monde !) et sympathie, avec conviction aussi.

Nos Enchanteurs - Pauline Paris a vu le loup

« Marlaguette », 20 février, Le Lucernaire, Paris.

Hors son talent et sa personnalité scénique, force est de reconnaître que Pauline Paris n’est pas bien grande, trois pommes à genou tout au plus, la taille de sa guitare. Et voilà t’y pas qu’elle nous fait à présent un spectacle pour enfants. On n’osera pas dire « à sa hauteur » mais elle s’y débrouille bien.

________________________________________

Le clip de la semaine : Babx - Tchador Woman (Manal's Songe)

L'album de la semaine - Rose : Et puis juin
_________________________________

Le 22 février

La Tribune de Lyon - Rock. Interview de Philippe Prohom : “Mon bonheur ne dépend pas du succès”

Disponible le 11 février, le quatrième album de Prohom réussit le prodige de combiner les styles (chanson, rock, electro…) en demeurant très cohérent, mais aussi de luire d’un noir optimisme…... Figure majeure de la scène lyonnaise, Philippe Prohom connaît la notoriété dès son premier album éponyme en 2002. Il rompt cependant avec la major Universal en 2007 pour retourner à des expériences plus personnelles. En parallèle, il compose pour d’autres artistes (Olivia Ruiz) et est coach scénique

Quai Baco - Prohom – « Un Monde Pour Soi » : La chronique

Hasard des calendriers, «un monde pour soi», le nouvel album de Philippe Prohom, a précédé de quelques jours la sortie du dernier Indochine. Nicola Sirkis aurait peut-être pu y jeter une oreille attentive…

En effet, on peut dire que « Un Monde Pour Soi » est l’exact opposé du nouveau chef d’oeuvre de Nico, ou plus exactement le film négatif. Là où Indochine sort l’artillerie lourde pour créer artificiellement et maladroitement un univers sombre et désabusé, Philippe Prohom, en quelques notes, quelques mots y parvient sans mal.

Prohom est sur le Web et Facebook

Télérama - Les Sonos Tonnent, le club chanson #74 : Rose et Robi

Deux jeunes femmes au sommaire de notre club chanson : Rose, qui encore auréolée du succès de son premier album néo folk, en sort un troisième, plus tourné vers la variété. Et Robi, nouvelle venue au pays d'une pop sombre et un peu new wave. Nos critiques Sophie Delassein, Gilles Medioni, Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti nous disent ce qu'ils en pensent.

Le 21 février

L'Express - Rose, rebelle pastel, Par

Ce troisième album manque du peps qui caractérisait la Rose de Ciao Bella. Depuis La liste et Ciao Bella, deux tubes en 2006, la chanson compte sur le folk sans artifice de Rose - un nom de scène inspiré par The Rose, film sur Janis Joplin. Et son troisième album intitulé Et puis juin déroule des histoires d'amours, d'amants, de jalousies, de peines, couchées avec une plume chantournée.

 
« Et puis juin » est le troisième album de Rose. Un album dans la lignée des précédents, à savoir un style folk-chanson française mettant en avant la plume de la chanteuse niçoise.

On ne peut pas dire que Rose manque de cohérence avec ce troisième album. En effet, on retrouve tout les ingrédients qui ont fait son succès. D’un point de vue musical, on est donc dans du très classique : des chansons de 3 minutes formatées radio, accompagnées d’arpèges de guitares acoustiques, de pianos et de batteries douces. C’est très propre. Trop même.

RFI - Granville, welcome to Normandie, Premier album, Les voiles

Avec son premier album Les voiles, le groupe Granville surfe de sa Normandie natale sur les vagues pop de la contre-culture américaine. Après Orelsan, Concrete Knives et quelques-autres, les Caennais voient arriver un autre prétendant local aux premières places des classements nationaux. La scène bas-normande, active, tournée vers le reste de la France, s’offre aussi une incartade en terrain anglophone. A n'en pas douter, Granville avec son premier album est déjà un des fleurons de l’indie-pop à la française.

Nos Enchanteurs - Chanter la langue de chez nous…

..... Peut-être que ça se discute, c’est un point de vue qu’on peut ne pas partager. Peut-être que c’est un crime de lèse majesté de saluer un album qui ne parle pas français.,Mais j’ai du mal à limiter mes enchantements au format hexagonal quand je peux avoir le monde entier à découvrir. « Le monde ouvert à ma fenêtre... » a toujours des airs balladins à découvrir, on n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle.

RFI, Bertrand Dicale - Les chansons piégées d’Albin de la Simone, Nouvel album, Un homme

Quatrième album pour Albin de la Simone, l’ancien accompagnateur de vedettes devenu un des chanteurs les plus impressionnants de sa génération. Et Un homme plonge son auditeur dans des émotions toujours surprenantes. Revue de détail.

Les 18, 19 et 20 février

Nos Enchanteurs - Clémence Savelli, la chanson pour arme

Clémence Savelli, 14 février, Théâtre de l’Ile Saint-Louis, Paris

C’est un théâtre minuscule, presque de poupées. Avec ses rideaux pourpres, sa scène, ses enluminures. Joli théâtre vraiment que celui de l’Ile Saint-Louis où Clémence Savelli jouera encore prochainement (*).

Culturebox - Une première "Nuit de la déprime" à guichets fermés

Raphaël Mezrahi a réussi son pari en réunissant, lundi soir sur la scène des Folies Bergère de Paris, de nombreux artistes dont Nolwenn Leroy, Véronique Sanson, Catherine Lara, Hugues Aufray et Alain Chamfort, à l'occasion de la 1ère "Nuit de la déprime", pied-de-nez à la morosité ambiante.

Nos Enchanteurs - Claudio Zaretti, charme et mélancolie

Claudio Zaretti, 13 février 2013, L’Angora, Paris 11e,

Aïe, on se dit qu’on va prendre des nouvelles de l’ami Zaretti. Mais c’est jour de grand froid et il a la crève, ça s’entend. Et les cafés et les salles sont comme les rues, un peu désertes. Pas le jour donc. Mais nous y sommes, restons.

Nos Enchanteurs - Belle de Jur

Jur, 14 février, Le 104, Paris,

D’abord le souffle de flacons de shampoing qui expirent sous ses doigts et qu’elle sample… Singulière entrée en matière pour étonnante artiste qui n’entre dans le domaine chanson qu’au chausse-pied. Jur (prononcez « jour » ; son vrai nom c’est… Georgina Domingo Escofet) est grande de taille, filiforme, un peu Birkin dans la silhouette (comme Jane elle maîtrise son accent à souhait, ce qui n’est pas rien dans son aura, dans son charme), dégingandée, ci-devant vêtue d’une longue robe pourpre dont elle se joue, en un érotisme qui n’est pas sans lien avec la fascination qu’elle peut susciter, au moins chez son public masculin.

Télérama - Robi, L'Hiver et la Joie

Au premier titre, on s'emballe : On ne meurt plus d'amour a tout ce qu'il faut d'entêtant, de mélodique, de sensuel, de sombre et même de légèrement pervers pour nous séduire. Et poser Robi dans la catégorie des fortes têtes, aux mots cinglants et languissants, un peu à la manière d'une Adrienne Pauly (dont on avait adoré le premier disque, et dont on guette le deuxième depuis... six ans). Le reste de l'album n'est pas aussi incisif


Auteur, compositeur, interprète, Chloé Lacan investit la scène en solo avec pour seule compagnie, un piano et son accordéon. Elle swingue, souffle, débite des mots qui nous percutent. Tour à tour diva, rockeuse ou clown, elle se raconte tout en pudeur et fantaisie… Son père, les hommes, le sexe, Mozart
 

Les Inrocks - Le premier album sensuel et féroce de Robi

Pour la sortie de son premier album, Robi se confie au Lab et lève le voile sur son histoire et ses influences.

L’hiver et la joie est le premier album de Robi. C’est presque un oxymore mais il a le mérite d’annoncer toute la complexité du style indie pop wave minimaliste de Chloé Robineau. La finaliste du Lab 2011 avait déjà marqué les esprits lors de la session d’octobre

Le blog de Fred Hidalgo - NILDA FERNANDEZ « Préserver sa liberté de pondre »   

Il y aurait beaucoup à dire sur l’industrie phonographique, sur l’histoire et l’évolution des maisons de disques. Beaucoup à dire sur le formatage « culturel » dans la production et la médiatisation, accouchant d’éphémères « produits staristiques sans artistes » qui masquent la forêt (et la solitude) des chanteurs de fond. Beaucoup à dire aussi sur le déclin incessant de la francophonie non seulement dans le monde, faute d’une politique volontariste, mais dans le pays même de la langue de Brassens : ainsi, les Victoires de la Musique viennent-elles de franchir un nouveau seuil en consacrant « artiste féminine de l’année » une chanteuse (débutante) qui écrit et chante en anglais…

Le Télégramme - Grand Prix du disque. "Zebra & Bagad Karaez", titre par titre

Zebra apporte un commentaire sur les onze titres composant l'album lauréat du dixième Grand Prix du Disque du Télégramme. Tour d'horizon dans l'ordre d'apparition et retour sur le Grand prix du disque attribué par les internautes. [Toutes nos videos sur Zebra]

_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________