Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 10 janvier 2019

L'actualité de la chanson du 21 décembre au 3 janvier

Les artistes de la semaine : Jofroi, Jehan, Filip Chrétien, Bertille, Les rois de Suède, Samuel Cajal, Caroline Fredi

L'album de la semaine : Jofroi, Habiter la terre

JOFROI

Nos Enchanteurs - Jofroi : é…mot…ions !

Après Cabiac sur terre en 2011, le nouvel album de Jofroi nous parvient juste avant la fin de l’année. Onze nouvelles chansons, la reprise d’une de Julos Beaucarne (Le petit royau- me), un texte (L’homme qui voulait peindre la mer) et Un petit air sont au menu de ce disque glissé dans une pochette qui montre un Jofroi à l’œil malicieux.

Claude Févre - Jofroi, «Heureusement y a des chansons»

L’homme vous regarde droit dans les yeux avec un très léger sourire dans sa barbe grisonnante ;  il parle avec les mains ;  il vous attend, sur le banc, devant sa porte.  L’homme regarde la terre, la mer, le ciel, dans sa mémoire aussi, ceux qui sont partis et lui ont laissé traces d’amour. Il lui arrive d’en faire des chansons.  Car  l’homme joue de la guitare, l’homme chante et raconte… Cet homme c’est Jofroi et c’est cadeau que d’écouter son dernier opus fait de tendresse pour l’humaine condition, d’espérance, de questions aussi.

Alors, tout naturellement on s’installe dans le silence, on écoute, on déguste ces chansons qui rassurent. Car elles font inévitablement écho à notre monde intérieur, à nos  secondes suspendues entre hier et demain. On se sent proche, très proche de ces mots là, choisis,  qui vous arrivent comme au fil d’une conversation bienveillante avec un « passager ordinaire ».

FILIP CHRETIEN

Télérama - Filip Chrétien, Devant

De son timbre à la Miossec, le Breton chante la candeur de l’adolescence et les amours imprévues. Sur un album où plane une douce étrangeté.

Il a le timbre de Miossec, ses intonations, son univers musical, entre cordes parcimonieuses et guitares sèches. Et si physiquement il ne lui ressemble pas, il arbore sur son disque un pull marin qui le raccroche, lui aussi, à la Bretagne — photographié de surcroît par Richard Dumas, qui avait signé la pochette de Boire… On arrête là : il doit être rageant pour un chanteur d’être sans cesse ramené à un autre. N’empêche que la proximité est flagrante

CHRIS

Baptiste Vignol - The french singer

The Guardian, The Independant et Clash magazine ont fait de CHRIS leur disque de l’année 2018. Pour The TimesGirlfriend est la plus belle chanson des douze mois écoulés. Faut-il encore évoquer les innombrables revues anglo-saxonnes qui ont honoré la fille aux cheveux courts, ou bien alors le New York Times qui l'a mise à sa Une? Héloïse Letissier vit à Paris. Elle mesure trois centimètres de plus qu'Edith Piaf et peut chanter en anglais. A l’instar d'Aznavour qui, au début des sixties, entama une carrière internationale en faisant traduire ses succès, la chanteuse explose les frontières. Une Nantaise, reine du monde? De quoi pouffer en sourdine... Mais la voilà qui triomphe ! Femme volcan. Un seul pays fait encore la fine bouche, le sien.

CLAIRE LUCIANI

C'est déjà ça - Clara Luciani: "Cet album parle de moi à 100 000%"

Son premier album, « Sainte-Victoire », est une bombe, enrobée d'une voix de velours, avec une guitare basse féline en guise de mèche. Clara Luciani expose avec une puissance tranchante les rêves et les difficultés d'une femme d'aujourd'hui. Entretien avant deux concerts à Cenon et Cognac.

LAVILLIERS

Culturebox - Lavilliers : "Je dis les choses moins brutalement mais je suis resté le même"

50 ans de carrière, 21 albums et 12 tours du monde. Voilà comment Bernard Lavilliers a rempli sept décennies. A 71 ans, le chanteur-baroudeur est toujours sur la route avec, en bandoulière, la même envie de plonger sa plume dans les plaies de notre époque. Il en sort des mots justes qui touchent le public. Le succès critique et public de son dernier album "5 minutes au paradis" en est la preuve.

En concert à la salle Pleyel le 6 octobre dernier (à revoir jusqu'au 14 janvier sur Culturebox), Bernard Lavilliers est descendu chanter un de ses titres phares, "La salsa", au milieu du public avec son saxophoniste. Un bain de foule qui n’effraie pas celui qui se définit comme un bateleur de la scène.

BERTILLE

Claude Févre - Bertille, « Le chant de nos instants fragiles… »

Le projet de Bertille est de ceux qui valsent entre la tradition la plus classique-  ici cordes (violon, violoncelle, alto)- et l’infinie recherche des sons électroniques. Il interpelle, donne envie d’aller voir comment peuvent s’allier des univers à priori aussi distants. Ces derniers temps nos découvertes nous apprennent que la musique électronique gagne du terrain dans le monde de la Chanson. Certains, certaines, lui donnent même l’exclusivité, comme Claire Gimatt ou Christelle Boizanté (ex Orlando) et son Bel Armel, auxquelles Le Bijou a tout naturellement fait une place dans son actuelle saison. Soulignons une fois encore combien ce lieu nous est précieux pour prendre la mesure de la vitalité de la Chanson, pour ne pas passer outre ses recherches, ses expériences, pour nous faire faire un pas de côté.

LES ROIS DE SUEDE

Nos Enchanteurs - Les Rois de la Suède, fils de punk

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par la fin. C’est que le nouveau et double album des Rois de la Suède, Punk Rock Academy, s’achève opportunément par un  morceau intitulé La chanson du pardon. Dans cette chanson de repentir, le groupe passe en revue tous ceux et celles qu’ils ont allègrement brocardés dans les 20 chansons précédentes. Pratique donc pour vous résumer les grands thèmes de ce disque essentiel pour comprendre la marche du monde actuel.

MURAT

Baptiste Vignol - And the winner is...

En dégainant IL FRANCESE de son fourreau, Murat prouve qu’après quarante ans de chevauchée musicale, on peut encore épater son monde et retrouver dans un geste princier la place d’un condottiere dont l’esprit rebelle et la foisonnante culture imposèrent longtemps le respect avant qu’il ne devienne, par mégarde, le temps d’une parenthèse hasardeuse, au début des années 2010, le «dézingueur» patenté du champ des variétés. Murat, pour le quidam, avait alors, façon Biolay, le profil du grognard qui visait juste sans doute, mais que ses soutiens historiques, froissés par ses saillies (dont ils n'étaient pas épargnés), avaient abandonnés, au premier rang desquels les bidasses des Inrocks dont les critiques bébêtes occultaient désormais l'intrépide liberté qui n'a pourtant jamais cessé de caractériser l’œuvre du prophète auvergnat.

SAMUEL CAJAL

Nos Enchanteurs - Samuel Cajal, entre chien et loup

Samuel Cajal, nous l’avons connu bassiste, puis guitariste, accompagnant Fanch, Jérémie Kiefer ou Andoni Iturioz. Nous venons de l’apprécier en auteur pour K !. Nous l’avons écouté dans son projet punk cosmique et déjanté Zissis the Beast avec la chanteuse Yas. Mais je l’ai personnellement d’abord découvert au sein du trio 3 minutes sur mer, un rock aérien d’humaine mélancolie. La vie de tous les jours magnifiée dans des fulgurances de texte et d’harmonie. Cajal y ajoutait déjà à ses talents de compositeur quelques textes, qui l’habitaient depuis plusieurs années. Et plus au fond des tiroirs.

CAROLINE FREDI

Claude Févre - Caroline Fédi, « J’veux du soleil »

Il y a des jours comme ça, des jours où l’on s’attarde aux rives d’une joie simple et vraie. Des jours où l’on veut chanter et danser pour rendre le monde moins laid, la vie moins dure. Alors, quand on a la chance que des artistes vous proposent un peu de leur lumière, on s’en saisit vite et l’instant de l’écrire, on sauve ce rayon de soleil…

Vous le connaissez ce soleil, celui de la chanson du groupe Au p’tit bonheur,  comme un appel, une invitation, une prière sur laquelle a dansé toute une jeunesse, au début des années 90. C’est bien une des fonctions essentielles de la chanson, nous faire rire et chanter, nous émouvoir, nous faire danser. Cette chanson que Caroline Fédi honore dans cet album live où elles glissent subrepticement deux titres personnels dans un ensemble de reprises. On retiendra particulièrement T’as beau être beau, aux côtés de la chanson de Bénabar Je suis de celles… Paroles dont on la remercie.

CHARLES DUMONT

Culturebox - Rencontre. Charles Dumont : l'homme qui a fait qu'Edith Piaf ne regrette rien

Charles Dumont aura 90 ans en 2019. Une année qui, entre spectacles et CD s'annonce dores et déjà très chargée. Rencontre avec celui dont Edith Piaf disait qu’il avait donné à sa carrière un souffle nouveau.

En septembre dernier, Charles Dumont chantait sur scène avec l'orchestre philharmonique de Besançon. Lui qui aura 90 ans dans quelques semaines a toujours des projets à foison. En janvier, il sortira un double CD, conseils aux apprentis chanteurs sur un concept innovant qu’il a fait breveter. Puis un disque avec une reprise de titres peu connus du grand public. En mars, enfin, il donnera un concert dans le Lot pour son anniversaire. 

mercredi, 09 janvier 2019

Teaser #3 // Je Plonge

mardi, 08 janvier 2019

Teaser #2 // Je Plonge

Bertille dans Bleu Hérault Live

lundi, 07 janvier 2019

Teaser #1 // Je Plonge

Bertille - Je plonge

L'album du jour : Bertille

jeudi, 01 novembre 2018

L’Œil du spectacle Interview « Questions chansons » - Bertille - Extra Old Café - 16 octobre 2018

vendredi, 10 juillet 2015

L'actualité de la chanson française du 1er au 12 juillet (mise à jour)

Fin de semaine en vidéo avec des artistes présents aux Francofolies de La Rochelle : Alexis HK, Christine and the Queens, Vianney, Raphaël.....

Le clip de la semaine : Robi - Devenir Fou

L'album : Les Hurlements d'Léo chantent Mano Solo

En vidéo avec : jeudi et vendredi avec Cyril Adda. Du 4 au 8 juillet avec les Hurlements d'Léo et les chansons de Mano Solo.

A la une

C"est déja ça - Francofolies: les spectacles à ne pas louper

En marge de la Grande scène, l'édition 2015 des Francos qui démarre demain vendredi regorge de rendez-vous inédits ou précieux. Tour d'horizon modeste et subjectif, d'Alexis HK à Raphaël, de Dimoné à Vianney

10, 11 et 12 juillet

C'est déja ça - Cherhal, Marchet et Roussel: le trio magique des premières Plages d'hiver

La première édition de ce festival à Arcachon le 30 juillet va réunir une affiche exceptionnelle: Jeanne Cherhal, Florent Marchet et Gaëtan Roussel vont y créer un spectacle inédit où ils échangeront leurs répertoires

Culturebox - Dick Annegarn, le vélo dans la tête

Dans une interview à l'AFP, le chanteur néerlandais Dick Annegarn, installé en France depuis plus de quarante ans, raconte à l'AFP comment le vélo est pour lui "un outil d'écriture" alors que le Tour de France s'élance samedi de son pays natal.

9 juillet

Libé - Mano Solo toute voix dehors, Ludovic PERRIN 31 août 2000

Après la violence rentrée des années sombres, son sixième album se veut optimiste, presque festif.

Libé - Mano Solo nous «laisse le pire» 10 janvier 2010

Auteur, compositeur et chanteur, il a signé de nombreux albums teintés de rythmes africains, d'airs de tangos et de rengaines de faubourgs parisiens. Mano Solo est mort dimanche..

Le blog de Norbert Gabriel - Entretien avec Les Hurlements D’Léo autour de la sortie de leur album hommage à Mano Solo

A l’orée de son vingtième anniversaire, le groupe bordelais Les Hurlements d’ Léo reprenait la route il y a quelques semaines, avec pour seul désir de partager avec le public l’aboutissement d’un projet singulier dans lequel il a investi ses efforts, son temps et son cœur depuis plus d’un an, et par là même de remplir la mission qu’il s’était fixé : rendre hommage à Mano Solo, dont les chansons et l’esprit furent une influence déterminante pour la formation, et sans qui peut-être les musiciens originels des Hurlements n’auraient pas amorcé leur magnifique aventure collective, un beau jour de 1996. Même s’il était question au départ de faire revivre le répertoire de Mano Solo sur scène, et non de le revisiter froidement dans un disque commercial s’inscrivant dans la tendance actuelle de l’industrie de la variété qui produit compilations de reprises sur compilations de reprises, satisfaisant surtout une paresse de créativité et de découverte, sous couvert de nostalgie, sous l’impulsion de plusieurs rencontres finit par mûrir dans la tête des musiciens l’idée d’un album. Album dans lequel l’hommage a pris une dimension encore plus collective, puisqu’il est aussi le fruit de collaborations émouvantes et sincères avec 18 autres artistes invités à interpréter les chansons de Mano, parmi lesquels  – et pour ne citer qu’eux- Francesca Solleville, Romain Humeau, Zebda, Debout Sur le Zinc, Les Naufragés, Les Ogres de Barback ou encore Bertrand Cantat et Nilda Fernandez.

RFI - Les Hurlements d'Léo chantent Mano Solo, Album/hommage

Il était de ceux qui gueulent à la lune leur révolte et leur tristesse. Mano Solo est au centre d'un album/hommage imaginé par le groupe Les Hurlements D'Léo avec une pléiade d'invités. Les Hurlements d'Léo chantent Mano Solo est une belle somme "dans l'esprit de..." qui rassemble autour du chanteur libertaire toute une famille de musiciens alternatifs.

Le Parisien - Musique: les inoubliables hurlements de Mano Solo revivent dans un double album

Les chansons écorchées et rageuses de Mano Solo reprennent vie dans un double album flamboyant qui sort mercredi, où Les Hurlements d'Léo et dix-huit invités rendent hommage au poète et à "l'insoumis" mort il y a 5 ans.

Culturebox - La beauté brute de l'oeuvre de Mano Solo revit grâce aux Hurlements d'Léo

Les Hurlements d'Léo ressuscitent l'oeuvre musicale de Mano Solo. Ils interprètent ses titres, sur scène et dans un album à venir le 10 juin prochain. Pour éviter la solitude et la nostalgie, le groupe s'entoure d'artistes aussi variés que sincères dans leurs hommages. La réunion est belle, très belle.

Du 4 au 8 juillet

Nos Enchanteurs - François Gaillard change de GRyF

Désormais il y aura deux François Gaillard. Non qu’ils seront différents d’ailleurs : notre Gaillard aura toujours le même regard sur le monde, avec ses tendresses et ses indignations, sa poésie du quotidien qui doit enchanter ses gosses autant qu’elle nous ravit. La seule différence sera son blaze. Ce sera François Gaillard dans la vie civile, au guichet de la Poste comme à la caisse de son magasin bio de proximité, ou chez les parents d’élèves. Et pis, faites-vous y, GRyF sur scène, sous les projecteurs. « Ça faisait six ans que je cherchais un nom de scène : ras le bol de chanter sous mon nom d’état civil, et davantage envie d’un nom de « groupe » ! Après mille essais, GRyF est venu tout seul, un jour de passage rue Sébastien-Gryphe à Lyon, rue de « la Griffe Noire », la plus grande librairie anar de Lyon ! Sébastien Gryphe était imprimeur : les mots, le papier, ça me plaisait, ça ! Ajoute à ça qu’on est pas loin de l’écriture, le graphisme, la graphologie, le graphème, poser sa « griffe », pas loin non plus du graff, et des griffes du chat qui sait les sortir pour se défendre et les rentrer quand tout va bien… Toutes ces idées m’ont plu. infiniment ! Alors voilà, c’est GRyF en scène, avec trois petites apostrophes car nous sommes trois sur scène. »

Nos Enchanteurs - Georges Berthoud, de la fraicheur de ses appâts

Il se dit être un espoir de la chanson française… « depuis cinquante ans. » C’est à l’École normale que Georges Berthoud découvre la guitare. Il écrit ses premières chansons « sur la mineur et mi7, deux accords qui ne me quitteront plus » même s’il en découvrent d’autres par la suite. « Se goinfre de Brassens, de Lapointe, de Brel et de Ferré » et débute dans la circuit des MJC, Maisons de la culture et universités. Tente d’épater les filles par la trompette, le trombone à coulisse, le contrepoint et la fugue : l’efficacité est toute relative. Il se retrouve d’abord enseignant, normal. Puis aborde d’autres professions. Et, chaque fois qu’il en a un peu le temps, redevient chanteur, à écrire des chansons et les travailler à la guitare : « J’ai fini par comprendre que, plutôt qu’au paradis, c’est dans la musique qu’était le salut de mon âme. Sauvé !

Nos Enchanteurs - Suhubiette, une famille en or

24, 25, 26 juin 2015, carte blanche à Hervé Suhubiette avec 20 choristes d’Archipels (atelier vocal des Éléments), Claire Suhubiette (voix et direction du chœur), Lucas Lemauff (piano, voix) Marie Sigal (voix) Marin (voix), Frédéric Cavallin (batterie, percussions), Claude Fèvre (lecture)  et la participation de Joël Suhubiette. Le bijou (Toulouse),

Comment dire, comment faire quand on est partie prenante des soirées de clôture du Bijou auprès d’Hervé Suhubiette qu’il faut définitivement nommer « chef de cœur » ? Plus que jamais c’est l’occasion de paraphraser Barbara : oui, chanter c’est une « manière privilégiée d’aller vers les autres ». Hervé Suhubiette va vers les autres, partout, tout le temps ! Cette carte blanche où l’ont rejoint son frère et sa cousine, a connu de telles vibrations que l’on ne peut remiser sa plume.  Et l’on se prend à rêver que quelques célèbres diffuseurs s’en inspirent pour leurs lieux, leurs festivals.

Nos Enchanteurs - Les Roches Celtiques, festival celte en terres intérieures

Jadis, ici, dans ce coin du département de la Loire, c’étaient les Ségusiaves, un peuple gaulois. Des Celtes donc. Leurs voisins sont, au nord les Eduens, au nord-est les Ambarres, au sud les Helviens, au sud-est les Allobroges, au sud-ouest les Vellaves. Et les Arvernes à l’ouest.

On dit que nos ancêtres sont les gaulois. Oui. Nos ancêtres sont donc celtes. Qu’un festival de musiques celtiques se niche autour de Saint-Étienne ne doit donc pas paraître incongru.

3 juillet

Qobuz - Eddy Louiss est mort

Sideman de Stan Getz, Michel Petrucciani, Kenny Clarke, Stéphane Grappelli, Claude Nougaro et bien d’autres, le grand organiste de jazz s’est éteint à l’âge de 74 ans.... La chanson française fait également appel à ses services et il se met à jouer pour Claude Nougaro, Jane Birkin, Henri Salvador, Charles Aznavour, Barbara (sur Le Soleil noir en 1968, Seule en 1981 et Barbara en 1996), Nicole Croisille, Serge Gainsbourg (sur Gainsbourg Percussions en 1964) et Jacques Higelin.

Hexagone - La cigale chante favorablement pour les CCLC

Pendant que certains profitaient du soleil sur les vastes étendues de l’hippodrome de Longchamp pour les Solidays, d’autres, comme moi, sont allés s’enfermer dans une salle de concert pour le Fallenfest. Il s’agit d’un festival un peu plus confidentiel, organisé sous la forme d’un concours ouvert à quelques 400 participants à chaque nouvelle saison. Les 28 finalistes sont venus faire valoir leur talent dans un cadre somptueux qu’est la Cigale.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2015 : le plus petit festival, le plus exceptionnel aussi

C’est un fait, les temps sont cruels aux festivals qui défunctent plus souvent qu’à l’accoutumée. Mais pas tous, loin s’en faut. A bien y regarder et à l’exception d’un Montauban qui singulièrement déchante (un imbroglio financier et politique sans nom…), la chanson s’en sort bien. Certes, si les grosses productions, les gros festivals sans racines aucune, déconnectés du tissu social local, qui ne savent qu’aligner des stars, morflent et parfois tombent, nous ne verserons pas une larme. « Doit-on subventionner Noah ? » disions-nous ici même il y a longtemps déjà. Ni lui ni Stromaé ! En ces temps de supposée disette économique, de coupes budgétaires drastiques, les chênes tombent : ne pleuront pas ces glands. Comme dans la fable, préférons-leur les roseaux.

Nos Enchanteurs - Les Matchboxx foutent le feu à la Bellevilloise !

Pour qui n’aurait pas eu la chance de vivre la folie Matchboxx il y a une petite vingtaine d’année (et voilà que je me pince en écrivant ce chiffre…), sachez que les Matchboxx, c’est…, c’est…, c’est pop, c’est wiiiiiiiizzzzzz, c’est splaaaaaash, c’est… waouuuuuuuhhh. Et n’insistez  pas, j’en ai d’autres des comme ça ! Bref, c’était en ce soir historique à la Bellevilloise, le grrrrrand retour des trublions en sous-pulls en acrylique. Pour fêter dignement les 18 ans de la sortie de leur premier disque Le chemin de la route, David Courtin (chant), Claire Deligny (basse, chant) et Benoît Bonté (synthé) remonte donc le groupe mythique (1996-2003) pour une date unique, en présence d’une foultitude d’invités pas piqués des hannetons. Mais nous y reviendrons…

2 juillet

Les chroniques de Mandor - Daguerre & Bertille : interview pour leur premier album commun

Daguerre et Bertille chantent le couple (mais dans ce qu’il a de moins évident), sur des rythmes accrocheurs et des mélodies entraînantes. « Une dizaine de titres pour une balade dans les méandres de l’amour, du coup de foudre à l’absence, de la routine conjurée avec drôlerie au portrait du blaireau » explique le dossier de presse. En duo ou en solo, les deux voix se marient avec bonheur dans une pop délicieusement bricolée. Le duo est venu me rendre visite le 21 avril dernier. Pour Olivier Daguerre, c’était un retour à l’agence puisqu’il a déjà été mandorisé il y a trois ans, à l’occasion de la sortie de son album Mandragore. Déjà, il évoquait sa collaboration avec Bertille Fraisse

Culturebox - Aux Folies Bergère, Benjamin Biolay révèle un Trénet mélancolique

Fan absolu de Charles Trenet à qui il vient de consacrer un album (sorti le 15 juin), Benjamin Biolay a posé sa voix grave sur les textes du fou chantant lors de deux concerts exceptionnels aux Folies Bergère les 29 et 30 juin. Une interprétation inédite qui a révélé la mélancolie de ces morceaux devenus des monuments de la Chanson française.

Culturebox - "Pour ne pas oublier Charlie", les Voix de la Liberté en tournée cet été

Après un clip et un concert en début d’année à la suite des attentats terroristes à Paris, le collectif d’artistes alsaciens "Pour ne pas oublier Charlie" poursuit sa croisade musicale contre la barbarie. Une tournée "Les voix de la Liberté" est organisée cette été dans six villes d’Alsace.

Le Figaro - Vianney, la chanson française décomplexée

Le nouveau coup de cœur des adolescent(e)s est venu dans le studio du Figaro TV pour présenter son premier album, Idées blanches. Avec son vibrato puissant, le jeune homme de bonne famille, âgé de 24 ans, signe des compositions sincères et romantiques.

1er juillet

BFMTV - Pourquoi les radios n'en peuvent plus de la chanson française

Plusieurs radios privées, dont NRJ, RFM et Fun Radio, ont appelé à réduire les quotas de diffusion de chansons francophones qui leur sont imposés, face à ce qu'elles qualifient d'"effondrement" de l'offre.

Hexagone - TaParole, Radio Elvis vs Johnny Montreuil : même combat… Rock !

A ma gauche, le tenant du titre RADIO ELVIS, jeune espoir poids léger nous venant de Paname et à ma droite ; son challenger local, le poids mi-lourd JOHNNY MONTREUIL ! Une rencontre mémorable le 13 juin dernier au Festival Ta Parole… C’était où au fait ? Ben, à Montreuil-sous-bois, dans l’93… Vous suivez ou quoi ? 

Nos Enchanteurs - Strange enquête, pour l’amour du risque

Festival Partie à 3, jeudi 18 juin 2015, Jérôme Pinel (voix) et Manuel Mouret (contrebasse & loop station) café culturel « Chez ta mère », Toulouse,

Ce que la biographie de Jérôme Pinel ne révèle sans doute pas, c’est qu’il aime les sports extrêmes au point qu’il fut un temps, pas si lointain, où il leur aurait consacré sa vie. Mais vint la scène ! Et voici que cette montée d’adrénaline, c’est maintenant là qu’il la sent monter en lui. Oh bien sûr, toute personne qui s’approche de près ou de loin de cet univers, sait que cette exhibition de soi, impudique et déraisonnable, cette sensation du vide sous les pieds qu’elle génère, est le sel de ce métier.

 

dimanche, 14 juin 2015

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 juin (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Presque Oui - Tout Me Parle De Toi

En vidéo avec : Mercredi avec -VOUS- le nouveau projet de Vincent Gaffet (Tram des Balkans). Jeudi et vendredi avec François Gaillard et Frédéric Bobin à l'occasion de leur concert Renaud à Lyon. Samedi et dimanche avec les artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans.

A la une

Tadoussac (3): Gréco, le coup de chaud

La journée de vendredi sur la Côte Nord a été évidemment marquée par l'effervescence autour du concert exceptionnel de Juliette Gréco, ouvrant ici sa tournée canadienne. Un concert écourté en raison d'un malaise dû à la chaleur.

Francofans à Tadoussac

“Si on existe depuis 32 ans, c'est parce qu'on est une joyeuse bande d'illuminés passionnés.”

Top départ pour l’édition 2015 du Festival de la Chanson de Tadoussac, le plus grand des petits festivals, qui invite des artistes du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de France. Pendant quatre jours, le village de 850 habitants vit et vibre au rythme de la chanson, de l’après-midi jusqu’au cœur de la nuit. Une grande scène installée sous l’église, une autre dans l’auberge de jeunesse où tout a démarré, et puis des chapiteaux, des bars qui accueillent des artistes de toutes générations,  de jeunes roseaux prometteurs et de grands chênes encore plein de sève.

C'est déjà ça - Tadoussac (2): le coup d'envoi, entre patrimoine et énergie

Le festival de la chanson a démarré ce jeudi, marqué par le concert-retour de Jacques Michel et la prestation ébouriffante du jeune trio Ten strings and a goat skin.

Le village repeint en gris. Tout juste si l'imposant hôtel Tadoussac parvient à faire émerger son rouge et blanc. Les nuages se penchent et s'amassent pour caresser le Saint-Laurent. Les baleines sont rares pour les croisiéristes aux yeux brillants à force de scruter. Quelques petits rorquals montre leur dos, quelques bélugas font glousser les coeurs sensibles. Aux quatre coins du petit village et de ses collines qui lui ont donné son nom (1), la signalétique a fleuri, les chapiteaux-scènes aussi

14 juin

C'est déjà ça - Tadoussac (2): le coup d'envoi, entre patrimoine et énergie

Le festival de la chanson a démarré ce jeudi, marqué par le concert-retour de Jacques Michel et la prestation ébouriffante du jeune trio Ten strings and a goat skin.

Le village repeint en gris. Tout juste si l'imposant hôtel Tadoussac parvient à faire émerger son rouge et blanc. Les nuages se penchent et s'amassent pour caresser le Saint-Laurent. Les baleines sont rares pour les croisiéristes aux yeux brillants à force de scruter. Quelques petits rorquals montre leur dos, quelques bélugas font glousser les coeurs sensibles. Aux quatre coins du petit village et de ses collines qui lui ont donné son nom (1), la signalétique a fleuri, les chapiteaux-scènes aussi.

Hexagone - Coup de jeune pour Renaud à Lyon avec François Gaillard et Frédéric Bobin

Les lyonnais François Gaillard et Frédéric Bobin proposaient samedi 6 et dimanche 7 juin un spectacle de reprises de Renaud. Je les ai rencontrés il y a quelques semaines pour parler avec eux de ce projet et puis, bien sûr, je suis allé les écouter à Agend’Arts, une salle de la Croix-Rousse à Lyon dont on aura l’occasion de reparler souvent car sa programmation en chanson est de qualité et très imaginative.

13 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Nach, à l’artiste bien née…

Surplombant la scène, quatre lettres géantes, majuscules, argentées, entrelacées, comme sur la pochette de son disque : NACH. Les photos n’en seront que plus facilement légendées. Voici donc Anne ma sœur Anne, la sœur de, la fille de. Qu’on ne savait il y a encore quelques mois, qu’on ne peut plus ignorer aujourd’hui. Un disque chez un label d’importance (elle a eu de la chance d’en trouver un tout de suite) et un Olympia familial nous l’ont révélée. L’adn y est-il d’ailleurs ? Analyse de son, de textes et de timbre : oui. Elle a bonne ouïe, bon Louis. Ne diffère vraiment de Louis et de Mathieu que l’absence de chapeau mou et de barbe de six jours. Mais c’est bien une Chedid.

C'est déjà ça - Tadoussac, l'autre festival du bout du monde

Au bord du Saint-Laurent et à l'aube de la Côte nord du Québec, le festival de Tadoussac accueille à chaque aube estivale, la fine fleur de la chanson francophone du cru mais aussi quelques cousins français. Depuis plus de trente ans, les maîtres-mots y sont proximité et découverte. Si la venue de Gréco est l'événement de cette édition 2015, le rendez-vous qui début aujourd'hui fourmille de belles promesses.

Les Echos - Quinze ans après

Il y a trois lustres, en pleine gloire, les Innocents ont décidé d’appuyer sur « pause ». Ils reviennent avec un nouvel album, «  Mandarine », un écrin de bijoux pop sous influence west coast.

Hexagone - Une Partie à trois sur Toulouse

Le Bijou, Chez ta mère et le Théâtre du Grand Rond ! « Mes » trois lieux chansons à Toulouse. J’y ai vu plus de 90 concerts en 2014 ! Depuis octobre dernier et mes premières chroniques je t’ai souvent parlé des concerts passés ou à venir au Bijou (Piérick, Alexis HK, Lior Shoov), Chez ta mère (Les fils de ta mère, Victoria Lud, Louis Noel Bobey & Les Bertitas), et au Grand Rond (La Reine des Aveugles, Les Trash Croutes). Et bien  ces trois lieux ont décidé de créer un événement commun ! Tu penses bien que je ne pouvais pas ne pas t’en parler

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Billie the (women) kid

Billie, 8 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, Le Pax,

 Balmino, Suissa, Romain Lateltin, Hauts les mots, Lucarne, Les Suppos de Saturne, Pan, Barrio Populo… En toutes tailles de scène, la chanson, fut-elle matinée de blues, de malayé ou de rock, est bien présente en cette 24e édition de Paroles et Musiques. Avec notamment et pour l’heure Billie, qui y était attendue. Fin de tournée (il était temps de l’inviter) pour elle, derniers Baiser, et l’occasion pour cette lyonnaise de faire comme la bande annonce de ce que sera son futur et deuxième album : un cran au-dessus. Deux chansons-tests, sans beaucoup de textes, où on voit l’orientation, où on jauge l’efficacité.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Se fendre des Brigitte…

Brigitte, 9 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, Le Fil,

Elles sont venues, nombreuses. Qui entre copines ; qui, parfois, avec leur mec, leur amant, leur ami. Mais le féminin domine largement. Une cohorte de filles, jamais vu autant à la fois. L’une d’elle me l’a dit d’ailleurs : « Les Brigitte, c’est un truc de nanas » me suggérant que, nous les mecs, nous ne saurions tout à fait comprendre. Sans doute.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Faccini et Segal, dieu que c’est beau

Piers Faccini/Vincent Segal, 8 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, église Notre-Dame,

Chœur de Notre-Dame, ceint de saints de pierre, baigné de lumière. Pas de sono : les ingés’son excommuniés, ça fait plaisir. Deux. L’un au violoncelle, qu’il caresse de son archet, dont il tapote les cordes avec ses doigts. L’autre avec ou sans guitare, c’est selon. Ce qui d’abord impressionne, c’est ce silence… quasi religieux : voyez comme j’adapte mon vocabulaire au lieu. C’est beau le son du silence. Peut-être que le chant de Piers Faccini n’est-il que le prolongement de ce silence, fragile frontière de sens et d’émotions… Silence que viennent interrompre les applaudissements nourris et sincères. Émus. Nous sommes chaque fois cloués. Jésus aussi, qui en conséquence n’applaudit pas. Chacun sa croix…

12 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Regards par (le) Lucarne

Lucas Roullet-Marchand s’est choisi un angle de tir dans la chanson, une Lucarne comme on dit. De fait il se nomme ainsi. Lui exerce dans la chanson à tiroirs. Et les tiroirs sont bourrés à l’autobiographie. C’est du « je » qui se prend au jeu. Dites, un quart de siècle d’âge, c’est qu’il y en a à raconter, des conquêtes de bacs à sable aux premiers baisers. Des études de ce lyonnais en terres stéphanoises aux considérations littéraires, mathématiques et scientifiques dont il nourrit des vers et fait parfois le titre de ses chansons (Esperluette, Conjecture…). Parfois des ruades, des impatiences : « J’en ai marre d’attendre / De ta part des mots tendres / Du coup j’les écris et j’les chante… » Et des souvenirs tirés de bien plus loin encore (sur l’album photo, c’est en échographies) : « Qu’attendez-vous de moi / En attendant neuf mois / Quels sont vos désirs, vos espoirs ? » C’est léger, c’est frais, comme un petit vent qui traverse et aère la chanson.

11 juin

Culturebox - Les Quatre Barbu(e)s, un régal de lyrisme et de drôlerie

Quatre femmes pêchues, drôles et colorées qui mêlent la langue de Vian aux grands airs lyriques, voici les Quatre Barbu(e)s ! Le nouveau spectacle du quatuor de la compagnie "Une petite voix m'a dit", sera programmé pour la deuxième année au festival Off d'Avignon.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques : Suissa, je suis ça, lyonnais et maloyé

.... Suissa va chercher des musiques du monde et travaille la chanson avec ces rythmes plus élaborés. Suissa et ses (remarquables) musiciens travaillent bien. Jusqu’à atteindre le nirvana : la transe-mission dans laquelle on entre par ces musiques afro-chaloupées, cette chanson maloyée qui nous vient de La Réunion, patrimoine immatériel de l’humanité, rien de tel pour bien nous réunir. C’est très répétitif, paroles comme musique, mais ça fait son œuvre. On pourrait y mettre des mots de peu d’importance, mais pas Suissa dont d’intuition on sait la culture chanson. Même si, quand même, ça parle beaucoup d’amour, avec beauté, avec parfois naïveté (« On va s’embrasser comme font les oiseaux… »).

Hexagone - Gaëlle Vignaux et Manu Lods : Episode II

Salut Hexagonaute ! J’ai à te causer. T’as le temps ? Prends deux minutes, prends une chaise, assieds-toi par terre. Tu sais quoi ? Il paraîtrait que j’ai pas trop le droit de raconter la deuxième session (et les autres non plus d’ailleurs) de la Soirée Deuxième Génération de samedi dernier parce qu’on peut pas être juge et parti à ce qu’il parait. Ouais, c’est pas très déontotruc et tout ça et ça se fait pas du tout du tout qu’ils disent les langues de pute gens en général. Enfin pas tous.

L'Humanité - Ferrat ne chantait pas pour passer le temps

Cinq ans après sa mort, Jean Ferrat continue de réveiller les sourires endormis. Telle était l’intention du réalisateur Humbert Ibach et d’Henry-Jean Servat, qui présente ce documentaire inédit, et pour qui « Ferrat a appris aux gens à vivre debout ». Il y retrace le parcours hors du commun du chanteur, grâce à des documents rares et inattendus, comme ces confidences à Jacques Chancel ou Denise Glaser, où il parle de son amour des textes et de la chanson.

10 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Ce conte que voilà-là…

« Roméo, le conte que voilà-là », 7 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, salle Jeanne-d’Arc,

L’affiche est alléchante : un conte écrit par Loïc Lantoine et composé par Romain Didier. Ci devant interprété, en l’absence des créateurs, par l’Orchestre Massenet et les classes Cham (classes à horaires aménagés musique) de l’école Fauriel, deux écoles voisines de la salle Jeanne-d’Arc.

C'est déjà ça - RFM Music show : les joies du live… et de la promo

Une pléiade d’artistes « maison » pour un concert gratuit dans le parc de l’île Saint-Germain d’Issy-les-Moulineaux au sud de Paris : le RFM Music show a réuni Cabrel, Souchon et Voulzy, les Innocents ou Vianney mais aussi Zaz, Patrick Fiori ou Hélène Ségara. Samedi soir, on rasait parfois gratis et on ratissait large.

Hexagone - Gauvain Sers et Liz Van Deuq fêtent les daronnes chez Thénardier

Tout au fond de ta petite tête, tu dois te souvenir que j’avais raconté il y a une deux-moisaine environ, les aventures de Benoît Dorémus et Patrice Mercier, invités des Dimanchanteurs organisés par Patrick Engel. Chez Thénardier à Montreuil, en mars dernier. Ouais, tu te souviens vaguement ?

9 juin

Hommage à Jean Ferrat, en replay sur le Pluzz de sur France 3

"A travers des images d'archives et de nombreuses interviews données par l'artiste et ses amis proches, retour sur la carrière de Jean Ferrat, disparu le 13 mars 2010 à l'âge de 79 ans. Des séquences de magazines ponctuent cette émission, au cours desquelles on retrouve quelques-uns des plus grands titres de Jean Ferrat."

Gonzai - LE TREMPLIN MUSICAL, TA PROMO CONTRE UNE PIPE

J'ai reçu ces derniers temps quelques mails qui ont eu tendance à me foutre hors de moi : d'Emergenza à Fallenfest, c'est la saison des tremplins musicaux. Comme je joue dans quelques groupes, il était temps que je vous dise ce que j'en pense.

France 3 - La vie secrète des chansons

Qu'elles soient engagées, autobiographiques, humoristiques ou nostalgiques, toutes les chansons cachent une histoire intime. Aux côtés d'André Manoukian, des artistes dévoilent la face cachée de leurs compositions. «Ma déclaration», de France Gall, raconte un coup de foudre entre deux célébrités, tandis que «Je t'aime moi non plus», interprétée par le couple légendaire Gainsbourg/Birkin, s'inspire d'une passion amoureuse. D'autres tubes brisent les tabous et s'attaquent aux moeurs sociétales. C'est le cas de «Comme ils disent», de Charles Aznavour. Derrière les plus grands succès, les compositeurs se mettent à nu et, parfois, provoquent leur public.

Excellente émission à voir ou à revoir en replay sur le Pluzz de France 3

8 juin

Les chroniques de Mandor - Théophile Ardy : interview pour Mon petit coin de paradis

Alain Pilot, l’animateur de l’excellente émission d’RFI, La bande passante, dit de Théophile Ardy : C'est une belle découverte, comme il en arrive parfois au détour d'un chemin... Théophile Ardy, ce nom vous est peut-être étranger, pourtant c'est un auteur à fleur de peau, qui sait nous faire transpirer ses émotions dans des élans de rock purs et durs, transporté par des textes percutants et écorchés, un artiste-artisan planant qui ne demande qu'à être découvert ! 

Il a raison Alain Pilot. Cet artiste qui a quinze ans de carrière professionnelle, quatre albums et des projets à revendre est d’un sacré haut niveau.

Les chroniques de Mandor - Daguerre & Bertille : interview pour leur premier album commun

Daguerre et Bertille chantent le couple (mais dans ce qu’il a de moins évident), sur des rythmes accrocheurs et des mélodies entraînantes. « Une dizaine de titres pour une balade dans les méandres de l’amour, du coup de foudre à l’absence, de la routine conjurée avec drôlerie au portrait du blaireau » explique le dossier de presse. En duo ou en solo, les deux voix se marient avec bonheur dans une pop délicieusement bricolée. Le duo est venu me rendre visite le 21 avril dernier. Pour Olivier Daguerre, c’était un retour à l’agence puisqu’il a déjà été mandorisé il y a trois ans, à l’occasion de la sortie de son album Mandragore. Déjà, il évoquait sa collaboration avec Bertille Fraisse

Nos Enchanteurs - Liz Van Deuq, dans la tendresse et l’humour

Ce dimanche 31 mai, en concurrence avec la fête des mères, Roland Garros et un temps pluvieux, le dimanchanteur Patrick Engel nous a conviés Chez Thénardier à Montreuil. Public déjà fidélisé mais moins nombreux que pour les deux premiers : difficile de trouver une date en mai entre les différents ponts et les manifestations sportives ou autres…

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Balmino, la force des mots

Balmino, 6 juin 2015, Festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, salle Jeanne-d’Arc,

Cohérence. Programmer Balmino sur la même scène que Pierre Lapointe, c’est précéder la tristesse d’une autre tristesse. C’est aussi précéder le pur talent d’un autre pur et grand talent.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015 : Dick Annegarn, son vélo, son tricycle

Dick Annegarn, 6 juin 2015, festival Paroles et Musique à Saint-Étienne, salle Jeanne-d’Arc,

 Même si certains quartiers sont tellement haut perchés que la ville est classée « montagne », Saint-Étienne, le savez-vous, est la capitale du cycle : faut de la force dans les mollets, « chaque fois que je monte cette côte de honte / je pense aux boyaux d’Agostino (…) Agostino, c’est toi l’plus beau. » L’histoire ne dit pas si notre hollandais est arrivé jusqu’ici à vélo par le Col de la République.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Et Pan !

Pan, 5 juin 2015, festival Paroles et Musique de Saint-Étienne, Le Pax,

On a beau se dire que le festival Paroles et Musiques est un large panel de la chanson du moment, de Dick Annegarn aux Brigitte, de Dominique A à Asian Dub fondation, démarrer le festival par Pan est un signal inédit. Et, ma foi, assez agréable à défaut d’être totalement convaincant.

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Pierre Lapointe, toute joie mise au clou

Pierre Lapointe, 6 juin 2015, Festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, salle Jeanne-d’Arc,

Drôle d’homme que ce Lapointe. Drôle, il l’est, assurément. Mais vient nous faire tristesse, tristesse à en pleurer. Bonjour tristesse. C’est un rôle, une composition. Lui la vedette du Québec, les filles se pendent à son cou. Ou plus bas encore. Et c’est lui qui les quittent, jamais elles : comprenez qu’il a tellement le choix. Tu Lapointe ou tu tires…