Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 août 2019

Claude Févre - Barjac m’en chante 2019, « Par mots et par voix » Actes 1 & 2

Premières images… Un regard sur l’exposition d‘Anne-Marie Panigada : déambulation affectueuse, nostalgique  et joyeuse dans les 25 années d’un festival qui a son Histoire… J’y reviendrai plusieurs fois au cours du festival… Une collection de photographies qui savent capter l’instant pour son intensité ou son originalité… Un regard tendre et bienveillant sur cette longue traversée… Un arrêt sur une année de canicule et de luttes : 2003 où « d’autres monde sont possibles »…   

C’est l’heure des premières retrouvailles… Acheter son tee-shirt, son verre… Ecouter les discours de l’inauguration. Un directeur artistique qui nous offre son hommage à la chanson où l’on reconnaît une myriade de titres populaires.  Un maire qui, comme chaque année, fait dans l’éthique et l’espérance dans la Chanson… Une inauguration de belle lignée suivie des galéjades d’un duo burlesque, Les Zazoux… Dur, dur dans le bar bruyant du château. ! Ils ont droit à toute mon admiration !! Le mauvais temps contraint l’équipe à reporter le concert d’Anne Sylvestre à demain… Ce soir Marion Cousineau et Picon mon amour  se produisent au chapiteau. Le concert d’Anne Sylvestre est reporté à demain.

Lire la suite
_________________
_________________

dimanche, 03 décembre 2017

Mes chroniques à moi : Brigitte Fontaine par Claude Fèvre & Emilie Marsh – Le Bijou

Ce soir, dans l’intimité du Bijou, Emilie Marsh et Claude Fèvre nous offrent un bien beau portrait, celui de Brigitte Fontaine, celui de l’artiste en déshabillé de soie. Alors que la guitare d’Emilie grince délicieusement, Claude entre en scène. Elle est comme une apparition. « Je mesure 1m69. Je suis une femelle francophone de race blanche. ». Ses yeux semblent habités par quelque chose d’éloigné, qui la rend différente, ce soir. Les mots coulent hors de sa bouche, ils se fracassent contre nos oreilles. Rythmée par la guitare électrique d’Emilie, les mots de Claude frappent : « Je suis méchante ! Foutez-moi la paix ! (…) Méfiez-vous de moi ! »

Emilie et Claude sont là l’une pour l’autre : l’une dans l’univers des mots, l’autre, plongée dans sa musique, faisant vibrer sa guitare, explorant chacune de ses sonorités. Puis cette dernière rompt le rythme, un instant, et laisse Claude dans un silence troublant, avant de la rejoindre à nouveau. Toutes les deux jouent à un merveilleux jeu. Claude décortique chaque mot, explore chacune de ses sonorités, de ses syllabes. L’amoureuse des mots est majestueuse.

Lire la suite
__________________
__________________

mardi, 24 octobre 2017

Claude Fèvre et Emilie Marsh au Bijou "Le feu"

Les 12 et 13 octobre CLAUDE FÈVRE nous offrait la primeur de son nouveau spectacle " portrait de l'artiste en déshabillé de soie " de Brigitte Fontaine. Accompagnée en totale improvisation par ÉMILIE MARSH à la guitare électrique pour cette occasion car à chaque nouveau spectacle , Claude choisira un ou une Guitariste talentueux qui aura la chance de se prêter au jeu de l'improvisation.

lundi, 29 août 2016

L'actualité de la chanson française du 12 au 25 août (revue de presse et du web bimensuelle en été)

Le clip de la semaine - Stéphane Zelten - Je reste accroché

A LA UNE : STEPHANE ZELTEN

Nos Enchanteurs- Stéphane Zelten, retour de flamme

Le titre de l’album vaut dédicace : À nos belles existences… Remarquez que, cohérence oblige, le précédent l’était En l’honneur des vivants. Revoici Stéphane Zelten, onze ans de scènes et quatrième album. Farouchement indépendant, « artisan d’une chanson francophone sans concession », celui qui est passé du théâtre à la chanson mène son art avec sérénité, en en peaufinant toutes ses facettes, de l’écriture à la production.

LEO

Les Inrocks - Dix chansons qui ont fait de Léo Ferré le plus visionnaire des rappeurs français

Léo Ferré aurait eu 100 ans ce mercredi 24 août 2016. Auteur d’une œuvre monumentale (une cinquantaine d’albums), il a été à de nombreuses occasions avant-gardiste, tant sur le plan artistique que politique. La preuve en dix chansons.

LOUIS CAPART

Nos Enchanteurs - Louis Capart, nouvel album, quinze ans après Héritage sénan

Certaines chansons doivent faire leur chemin en nous, en nos oreilles, pour oser prétendre devenir un jour des classiques, comme déjà le sont Patience ou Marie-Jeanne Gabrielle. Qui sont ou seront pièces d’importance de tous les chansonniers imprimés entre Quimper et Nantes. Voici le cinquième disque original de Louis Capart, son dernier dit-il avec malice, un dernier énigmatique, laissant l’avenir nous dire s’il s’agit de l’ultime ou non…

VINCENT DELERM

Gilles Medioni - A Présent, de Vincent Delerm, meilleur disque de la rentrée 2016

Le sixième album de Vincent Delerm en bientôt 15 ans de chansons mohair et sentiments, paraîtra le 7 octobre (tôt Ou tard), suivi de concerts à La Cigale de Paris (28 au 30 novembre), accompagné de la sortie de 3 livres de photos (Actes Sud), et prolongé par une série de concerts « avec images », à la Philarmonie (4 au 7 avril 2017), donnés par le chanteur de Martin Parr (2008). C’est selon moi le meilleur disque de chanson de la rentrée, en tout cas de ceux que j’ai écoutés.

LOUANE

Baptiste Vignol - Laudes à Louane

.... Vivre à 10.000 km de Paris loin du ronron des radios officielles et des menus applaudissements mondains crée un décalage, qu'accentue le parti pris de n'écouter que la musique des CD qu'on achète. À l'ancienne. Profitant ainsi d'une promo, pourquoi ne pas brûler un billet sur le premier disque de Louane? Avec quelques avions de retard. Qu'en dire alors? Que ça chante, et drôlement. Même si Louane n'en fait jamais des tonnes. Avec cette impression géniale qu'elle diffuse de ne pas être tout à fait là. Quant aux chansons, bah, ce sont des chewing-gum, qui ont fait la fortune de Patxi, ce revenant dont la disparition était passée complètement inaperçue. Combien de centaines de milliers d'euros les six titres qu'il signe sur ce disque lui ont-ils déjà rapportés? On aimerait bien le savoir. Raphaël et Gaëtan Roussel, pas fous, ayant également placé chacun un morceau.

EDITH FAMBUENA

RFI - Édith Fambuena, un certain regard

Jusqu'au début des années 2000, elle fut la moitié des Valentins, groupe découvert par Étienne Daho. Guitariste hors pair, compositrice inspirée et réalisatrice prisée, Édith Fambuena a un CV vertigineux. Les plus grands de la chanson française font appel à ses services. Cette mordue de studio s'autorise désormais des percées scéniques sur la longueur, comme en ce moment aux côtés de Zazie.

CAMERLYNCK

Discours de Barjac, par Christian Camerlynck

Barjac 2016, lors de la remise du Prix Jacques Douai à Christian Camerlynck, voici son discours de réception.

Il y a deux ans, j’étais ici même dans le public, pour la remise du Prix Jacques Douai à Michel Boutet et à Thibault Defever. Mon mari qui m’accompagnait pour la première fois à Barjac me demanda. C’est qui Jacques Douai ? Et moi l’aficionado de la « Bonne chanson » de répondre, Comment tu ne connais pas ? Comment aurait-il pu le connaître ? Souvent nous sommes persuadés que l’autre possède la même expérience, le même bagage que nous. Cela m’a questionné sur la transmission. Alors je lui ai raconté un peu Jacques Douai, j’ai parlé de l’interprète exigeant et précis de son répertoire de chansons poétiques du militant culturel, engagé dans l’éducation populaire.

TREMPLINS

Longueur d'ondes - Que reste-t-il de nos tremplins ?

Enquête

Pour tout rockeur qui se respecte, les tremplins sont un rite de passage. Mais pour combien de temps encore ? La professionnalisation de la musique et les changements de l’ère Internet ont modifié en profondeur ces circuits de la découverte musicale en France. Autour du groupe Bruit qui court, enquête sur une pratique qui a du plomb dans l’aile.

MUSICALARUE

C'est déjà ça - Le carton plein de Musicalarue

Programmation solide et météo rêvée: l'édition2016 du festival landais a affiché complet les trois soirs. 48000 personnes dans un village ont une nouvelle fois accompli le miracle Musicalarue.

HERVE VILARD

Claude Févre - 14e festival DécOUVRIR, Hervé Vilard, l’âme légère des poètes

Comme c’est curieux cette foule qui attend… Comme c’est curieux ces spectateurs deux fois plus nombreux que les soirées précédentes. Curieux ? Emouvant plutôt quand on se remet en mémoire le prix immense de la Chanson populaire. Pour Hervé Vilard, ce soir on se presse, on s’empresse. On veut revoir le doux garçon qui chantait Capri c’est fini… Celui dont les blessures d’enfant, ballotté de famille d’accueil en famille d’accueil, avait ému la France entière. Il dit encore aujourd’hui « Je sortais d’un orphelinat, d’un monde obscur… » On aime aussi dans ces récits presque légendaires, s’apercevoir que la vie peut repriser les pires accrocs. Rien, jamais,  n’est joué d’avance… C’est de l’espoir pour tous, ces vies-là…Pour peu que quelques mains se tendent et que l’on sache s’en saisir.

CHRISTINE  SEVRES

Baptiste Vignol - Un peu de tendresse noire l'été

On connait leurs duos (La Matinée, Nous dormirons ensemble), lui, avec sa voix de violoncelle, elle et son timbre d'orgue. Qu'il est d'ailleurs touchant d'entendre Robert le diable ou Cuba si tellement incarnées par Ferrat chantées ici par Christine Sèvres, et avec quelle netteté, quelle maestria. C'est une réédition de vingt-trois titres bien serrés parue il y a quelques années déjà, en 2011, de deux 33 tours sortis chez CBS en mai 1968 (tué par les événements) et février 1970 avec des chansons de Ferrat,

LILY LUCAS

Francofans - Lily Lucas à Agend'Arts

Elle a vraiment un sacré culot Lily Luca, l'artiste lyonnaise qu'on a retrouvée début juillet à Agend'Arts, une salle très sympathique du quartier de la Croix-Rousse à Lyon.

BARJAC

Hexagone - Barjac m’en chante, Romain Didier et Liz Van Deuq

1er août. Soirée « piano solo » : Liz Van Deuq et Romain Didier. Liz Van Deuq, vue trois fois sur quelques chansons dans divers tremplins et dont je découvre le concert complet. Un spectacle piano-voix solo qui ressemble à un One Woman Show mais avec un piano. Des chansons aux inspirations diverses, originales et parfois décalées comme Des rides (« Rien à foutre d’être vieux »), ou une chanson sur la vie et l’amour à cinq plutôt qu’en couple. La volonté de styles musicaux et de rythmes différents. Une jolie voix et de l’humour. Au piano la plupart du temps, elle le laisse parfois, pour venir debout au micro. Elle installe un personnage, une présence particulière avec sa manière de regarder le public en le fixant.

FRERE ANIMAL

Longueur d'ondes - Contre la Bête immonde

Retour à Comblet pour Florent Marchet et Arnaud Cathrine. Après avoir brossé un tableau à l’acide du monde du travail, ils explorent dans leur nouveau roman musical Frère Animal, second tour, le ressentiment national et la montée des extrêmes. L’action débute le 2 juillet 2016 à quelques mois d’une élection présidentielle. Tout un programme.

CHARLELIE

Norbert Gabriel - Ce que dit CharlElie…

Une réflexion d’artiste pluri-culturel  qui apporte quelques éclairages intéressants dans le débat sur la situation des saltimbanques dans nos temps modernes. CharlElie Couture, auteur compositeur interprète,  peintre, photographe…

APRES SAINT GERMAIN DES PRES

France Inter - Poésie et chanson française

Et s’il y avait un après à Saint-Germain-des-Prés ?

Ferré, Oswald, Greco, Vian et Ventura (etc...). L’époque Saint-Germain a donné à la chanson française ses lettres de noblesse, en mariant ce que certains considèrent comme un art mineur, la chanson, à l’art majeur qu’est la poésie. Aujourd’hui, que reste-t-il de ce souffle littéraire sur la chanson française ? Y a-t-il un « après à St-Germain des près », contrairement à ce que chantait Béart ? Et Baudelaire, aujourd’hui ? Aurait-il habillé ses textes de mélodies populaires, comme le supposait Brassens dans le feuilleton des radios francophones publiques diffusé récemment ?

CONCEZE

Hexagone - Concèze 2016. Voilà, c’est fini

Voilà, Hexagonaute, au septième jour, la 14ème édition du Festival Déc’OUVRIR de Concèze a pris fin. Notre petit coeur tout bleu en est bien chagrin mais ne dit-on pas que les meilleures choses ont une fin ? Que pour mieux se retrouver il faut savoir se quitter ?

jeudi, 19 mai 2016

L'actualité de la chanson française du 6 au 12 mai (revue de presse et du web hebdomadaire)

Le clip de la semaine - Juliette Armanet - Manque d'amour

Les vidéos de la semaine : Luc Alenvers, Radio Elvis, Juliette Armanet.....

A LA UNE : JULIETTE ARMANET

Mais qu'est ce qu'on nous chante - L'aisance d'une chanson

Ciel, ces instants rares où le talent éclôt, incarnant avec grâce un possible futur. La première télé de Juliette Armanet, dans C à vous, mardi 19 avril, avait cette magie, ce pouvoir d'arrêter le temps, un peu. Une jeune femme assise à son piano et qui rappelle que la chanson, plus ça semble fragile, plus ça touche. Souvenons-nous, les premières apparitions de Barbara sur le petit écran, unique et féline, le feu dans son regard. Juliette Armanet possède cet éclat, tout en retenue, cette faculté de convoquer à la fois le souvenir divin de Sanson, de Sheller, de Christophe, de Françoise et de Michel B sans en être la copie, ni l'enfant, mais une nouvelle lune.

Télérama - Juliette Armanet, du journalisme à la chanson

Elle cite Sheller et Sanson parmi ses principales influences. Et semble à l'aise sur scène, où son mix de piano et d'électro fait merveille.

L'Express - Juliette Armanet, ponette de la pop

Son mini-album, Cavalier seule, est un manège désenchanté, gracieux et réussi.

Une chanson, L'Amour en solitaire (200000 écoutes en streaming depuis 2014) a présenté sa pop mélancolique et espiègle. Juliette Armanet se dévoilait avec ses mots à double sens et ses jeux de doubles. Des photos, signées de son grand ami le plasticien Théo Mercier, la représentaient sage en pull rose avec des avant-bras d'homme velu. "C'est le fantasme d'une fille seule qui s'imagine enlacée par un gars", sourit-elle.

Libé - L’élégant chant de Juliette Armanet

Il y a des musiciens qui d’un coup d’éclat gagnent les ondes et la renommée dès leurs premiers pas, et il y a ceux, comme Juliette Armanet, qui prennent leur temps. Il lui aura fallu deux bonnes années pour boucler ce premier maxi, pour tourner autour de ses chansons jusqu’à leur sculpter la forme parfaite. Bien lui en a pris, puisque Cavalier seule, aussi varié soit-il, arrive poli dans les moindres détails. Une affaire de chanson française élégante, articulée autour d’un piano délicat et d’une voix aussi haut perchée que totalement intemporelle. Dans ces quatre titres, les références s’égrènent, évidentes, sans jamais faire de l’ombre à son talent. On y croise une pop façon France Gall, un saxophone qui nous rappellerait presque le Careless Whisper de George Michael et un peu de Christophe, décidément incontournable aujourd’hui.

BLACK M
 

« Des voix déchaînées ont obtenu l’annulation d’un concert au nom d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. N’acceptons jamais cela. » La ministre de la culture, Audrey Azoulay, a dénoncé samedi 14 mai depuis Cannes l’annulation d’un concert du rappeur Black M, qui devait se produire après la cérémonie de commémoration de la bataille de Verdun fin mai. « Ce n’est pas la première fois que l’autocensure succède à ces coups de forces inacceptables », a-t-elle ajouté, alors qu’elle s’exprimait devant des professionnels du cinéma à l’occasion du Festival de Cannes.
 
ALORS CHANTE

Festival Alors chante! (1): la renaissance à Castel'

La 30e édition du festival en Tarn-Garonne a vraiment débuté hier avec une réjouissante Fête à Pierre Perret, l'enfant du pays de retour. Dans un contexte fragile, le nouveau biotope de Castelsarrasin est néanmoins riche de promesses

Festival Alors chante ! (2): de la variété, du swing et deux promesses

La deuxième journée du festival de Castelsarrasin a vu arriver un public plus nombreux sur le port-canal. Vianney et Thomas Dutronc ont assuré le show tandis que la Grande Sophie (photo) confirmait sur scène la réussite de son dernier album. JB Noche et le Danny Buckton trio se distinguaient aux découvertes

Festival Alors chante! (3): le Boss est passé

Ce vendredi à Castelsarrasin a été marqué par le concert d'Hubert-Félix Thiéfaine, la délicatesse de Marcie, la pêche fraternelle de Debout sur le zinc et un joli goût de Pomme.

Festival Alors chante! (4): un royal bouquet final et de bonnes raisons d'espérer

Chloé Lacan et Jamait ont bouclé avec éclat la 30e édition du festival, la première à Castelsarrasin. La deuxième naissance d'Alors chante! a bien eu lieu, riche et modeste, porteuse de lendemains

LUDEAL

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Plutôt Ludéal

Pourquoi certains chanteurs immenses n'ont pas la reconnaissance publique qu'ils méritent, ni le soutien périphérique des radios d'envergure? Julien Baer, Vincent Baguian, Jacques Bertin, Bertrand Betsch, ces grands B de la chanson française, brillant à leur façon parmi l'écume inconnue et les cieux… Mais citons encore Monsieur McNeil - David de son prénom, Pierre Schott, Bastien Lallemant, ou bien encore la Québécoise Ariane Moffatt sous nos longitudes. Parmi d'autres, sûrement. Membre du club, Vincent Ludéal stationne lui aussi par-dessus la couche d'ozone. S'il compte déjà quatre albums de haut vol, son plus récent, PLUTON, date de février 2016. Et c'est probablement, rayon pop éclatante, le disque le plus jouissif atterrit ces derniers mois, avec ÇA IRA TU VERRAS de Séverin, autre étoile méconnue, et les nouveautés sidérantes des stars que sont Benjamin Biolay et Christophe.

FESTIVAL DIMEY

Claude Févre - Festival Bernard DIMEY 2016, Les Didoudingues, Y a d’l’amour dans l’air

Pouvait-on imaginer plus belle façon de terminer ces quatre jours de festival déjà nourris d’intenses émotions ? Retrouver sur la même scène, pour deux heures de spectacle, la fine fleur de la chanson d’aujourd’hui, c’est cadeau inestimable !

Huit noms qui déclinent chacun un univers singulier, se trouvent rassemblés par la volonté initiale de Di Dou Da qui confie à Hervé Lapalud le soin de composer une équipe capable de répondre au défi : on échange, on accompagne, de guitares en kora, de mélodica, en piano, de percussions en accordéon diatonique. On dit ses joies et ses colères, sa fantaisie, sa tendresse, son bonheur d’être là… Simplement à l’écoute de l’autre, des autres, et pour ce public sans qui plus rien n’aurait de sens.

Claude Fèvre - Festival Bernard DIMEY 2016, Jean-Michel Piton cœur ouvert pour Dimey

Quand s’installent Nathalie Fortin au piano, Bertrand Lemarchand aux percussions, dessinant ainsi un espace sonore, où « l’homme de la manche » s’installera, une voix nous parvient des coulisses. Haute, profonde, vibrante, intelligible voix. Elle envahit soudain la salle entière. C’est une prière qui s’élève à Ste Sara, la « sainte de pierre noire », invoquée par celui qui se sent « noir de l’intérieur »… C’est donc dans une atmosphère quasi liturgique que s’ouvre ce spectacle. Elle appelle à l’élévation et nous n’échapperons plus à cette puissance-là. Il s’agit bien de cette dimension dans ce spectacle. Par le choix des textes, il nous transporte au bord du vide, aux limites de la vie, aux portes de l’au-delà. Seul échappatoire, la fréquentation d’« amis très chers, pour échapper un peu à l’époque où [il] vit ». Ils ont pour prénoms Honoré, Victor, Alexandre… Peut-on imaginer plus bel hommage à la littérature ?

Claude Févre - Festival Bernard DIMEY 2016, avec Katrin Waldteufel le bonheur existe

..... Katrin Waldteufel entre en scène, petite femme menue, sobrement vêtue de noir, avec juste ce qu’il faut de fantaisie pour capter votre attention : chanteuse aux pieds nus,  un petit plumet sur la tête, ou plutôt une mèche de cheveux qu’elle a dressée sur son front et une grosse fleur rouge au-dessus de l’oreille. C’est joli. Bastien Lucas l’escorte, à la guitare électrique, ou au clavier, se pose à distance respectueuse du duo femme-violoncelle. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.

CLIO

 
Elle semble tout droit sortie d'un film de Rohmer, auquel elle emprunte la fraîcheur et la délicatesse littéraire. Un premier album plein de charme.

Vous ne le saviez pas ? Vincent Delerm et Alex Beaupain ont une fille. Elle ressemble vaguement à sa grand-mère — Barbara — et à deux de ses cousines un peu perdues de vue, Carla et Berry. La petite se prénomme Clio. Vingt-huit ans, un univers d'éternelle étudiante en lettres, un goût prononcé pour les décors parisiens et pour le cinéma d'auteur... comme ses deux papas. Beaupain cite Pialat, Delerm vénère Truffaut ; elle, c'est Eric Rohmer qu'elle salue dans la plus belle chanson de son disque : « Eric Rohmer est mort, et moi, j'en veux encore »...

ALEX BEAUPAIN

Les Inrocks - Avec son nouvel album, Alex Beaupain précise sa place dans la chanson contemporaine

Chanteur de variété.” Alex Beaupain ne se pince pas le nez, ni ne tord la bouche en s’inscrivant de lui-même dans cette catégorie que la plupart de ses confrères fuient généralement comme le virus Zika. Même si on devine qu’il vise plutôt le haut du panier (Delpech, Souchon ou Sheller) que le cul de basse fosse (Pagny, Bruel…), ce quadragénaire en place depuis dix ans assume d’appartenir à cette zone floue située entre France Inter et Drucker, deux pôles qu’ils sont finalement peu nombreux à savoir faire rimer.

CHRISTOPHE

RFI - Christophe, un artiste visionnaire, Décryptage d'un phénomène

Salué à l’unanimité, le dernier disque de Christophe, Les Vestiges du Chaos, installe définitivement son créateur au rang des chanteurs hexagonaux les plus branchés et assurément aussi, les plus géniaux. Effet de mode ? Echos d’une époque ? Quatre témoins de la carrière de Christophe, quatre proches issus de différentes périodes de sa vie, décryptent sa carrière et son art, qu’ils décrivent profondément enraciné et visionnaire.

ALENVERS

Nos Enchanteurs - Le monde Alenvers, gravement joyeux

Quand on porte un tel patronyme et qu’on aime jouer avec les mots, que le stylo est habile et les vers grouillent, l’écriture est imagée et Luc Alenvers (il a tombé le prénom sur la pochette) use et abuse de cet argument, de cette dualité. À son endroit Alenvers l’espère « le cul par terre à l’envers ». sur des notes hidalgesques, presque tauro-macho. La conquête de la citadelle est donc l’entame de ce disque résolument joyeux (même si c’est fait de pas mal de dérision, de rire tragique, de tragicomédies et d’une cérémonie funèbre), très cuivré, ce quelque soit le sujet, même quand notre héros fait ses longueurs dans la piscine de Fukushima, là où « les requins deviennent marteaux / la baleine verte se cache à l’eau / les espadons font les marsouins / les loups de mer aboient soudain… » Prémices d’apocalypse ? Oui, l’avant dernière chanson décrit l’après explosion, quand plus ne rien en subsiste sur la terre si ce n’est ce vieux pommier qui, pour mémoire, nous le raconte. Un disque joliment écolo que celui-ci : faites-le écouter à vos mômes, ils adoreront à plus d’un titre.

KATEL

RFI - Katel, chansons d'hypnose, Nouvel album, Élégie

À chaque disque, Karen Lohier, alias Katel, visite des territoires inexplorés. Nouvelle preuve avec ce troisième essai confectionné entièrement par elle-même et qui n'est pas facile d'accès au premier abord, Elégie. Au rythme d'écoutes répétées, le vertige nous gagne tant la voix se révèle fascinante et les harmonies d'une belle richesse.

KATERINE

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Triste cinéma

LE FILM de Katerine, beaucoup de branlette pour pas grand chose. «Une goutte de sperme», comme il le chante lui-même ici. On attendait tant du Nantais, il avait tout pour devenir immense. Le plus grand de sa classe. Ses huit premiers albums traçaient une trajectoire presque idéale, imprévisible, des MARIAGES CHINOIS (1991) à ROBOTS APRÈS TOUT (2005). Mais à coups d'éloges affectés auxquels, étonnamment, il a dû finir par croire, «t'es un génie», ce genre, Katerine est tombé dans l'improbable caricature, s'égarant dans des bidules ineptes déifiés par deux ou trois rédacteurs pansus qui n'en peuvent plus de penser à la marge.

LES ESCROCS

Nos Enchanteurs - Les Escrocs en flagrant délit de récidive

Le métier manque d’humour. L’une des plus grandes escroqueries du showbizness, les Victoires de la musique, n’a jamais honoré en son sein ses héros : Les Escrocs, réincar-damnation des Croquignol, Filochard et Ribouldingue, nos Pieds Nickelés de papier. Par bonheur, et sans doute pour accomplir un destin contrarié par des tas de concurrents (politiques, banquiers, garagistes, médef, cancérologues… la liste est longue), nos Escrocs se reforment après dix ans d’absence. Pour d’autres escroqueries il va sans dire. Avec dans leurs bagages, venus tant de Genève que du Panama, un disque tout beau tout… En fait, pas neuf du tout même s’il vient tout juste de sortir, mais fait de trucs ramassés par ci par là : des singles, des bouts de live. Et des inédits. Largement de quoi ranimer la flamme du chanteur inconnu.

MONSIEUR PARALLELE

Objectif Gard - Monsieur Parallèle, talent et professionnalisme

Ils sont jeunes, ils sont quatre et forment le groupe vainqueur de d’édition 2014 de la Bourse Jeunes Talents de Nîmes : mais qui est Monsieur Parallèle ?

Ils étaient peu à les connaître avant la Bourse. Il faut dire que Monsieur Parallèle est un groupe récent, fondé en septembre dernier par Jérémy (chant et violon électrique, 24 ans), Antonin (violoncelle, 23 ans), Luc (guitare électrique, 20 ans) et Arthur (batterie, 19 ans).