Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 avril 2018

Figaro Live Musique: revivez le concert privé de Chevalrex

mercredi, 28 mars 2018

L'actualité de la chanson française du 16 au 22 mars

Les artistes de la semaine : Reno Bistan, Jules Nectar, Tony Melvil, Soviet Suprem, Chevalrex, Aloïse Sauvage

Le clip de la semaine : Carmen Maria Vega † Aigre-doux

L'album de la semaine : Chevalrex, Anti slogan

JULES NECTAR

Hexagone - Jules Nectar – Chanson faussement naïve

Sur la pochette de son deuxième album, il apparaît assis, bien en place, le corps tourné dans une direction, et le regard à l’opposé. Jules Nectar, c’est un peu cela : des morceaux à la croisée de deux registres, chanson française et pop/folk. S’entourant de la DJette Milu Milpop et de Clément Foisseau, habitués des scènes rock, il produit un disque plus riche que le précédent mais toujours à son image, doux et sincère. A quelques jours du concert qui marquera la sortie de l’album, au Rex de Toulouse, Jules revient pour nous sur l’histoire de ce disque, sa collaboration avec les deux musiciens, et sa manière artisanale de travailler.

TONY MELVIL

Froggy's Delight - Tony Melvil, La relève

De Tony Melvil et de ses EP précédents, certains disaient qu’il baignait dans un univers sombre et chaleureux entre Tom Waits et Mathieu Boogaerts, qu’il y avait chez lui un charisme scénique, une écriture racée et une théâtralité savamment dosée. Autant vous dire que son premier album était gentiment attendu. Et bien le voilà qui arrive en ce mois de mars, entre l’hiver et le printemps, écrit, composé et réalisé par lui-même. Son titre ? La relève. Tout un programme.

Nos Enchanteurs - Le deuxième souffle de Melvil

C’est comme les bons points de la Communale : pour dix vous aviez une image. Lui, Tony Melvil a gagné l’estime des gens et en conséquence quelques EP. Logiquement vient l’album, le premier, le vrai (cinq des onze titres de cet album proviennent de précédents EP). Celui qui pourrait être – on le lui souhaite – son accélérateur de carrière. On connaît Tony Melvil comme un sérieux huluberlu, un incongru surréaliste, une île flottante à lui tout seul. Qui l’a déjà vu en scène le sait et s’en souvient.

SOVIET SUPREM

L'Humanité - Soviet Suprem : « Karl Marx est très branché ! »

Le groupe emmené par R.wan et Toma Feterman, alias John Lénine et Sylvester Staline, sort Marx Attack. Un album politico-burlesque qui invite à la révolution du dancefloor. Entretien.

Marx Attack est un ovni politico-musical. Comment le définiriez-vous ?

R.Wan Notre premier album, l’Internationale, balayait toutes les musiques du monde. C’était notre opération séduction. On posait les bases de notre révolution du dancefloor. Là, c’est la deuxième phase, à savoir l’invasion de toute la planète. Il est temps de passer aux choses sérieuses ! (Rires.) C’est un album très dansant, chanté en français et dans toutes les langues du monde

CHEVALREX

Télérama - Chevalrex, Anti slogan

Ce garçon est une consolation. La preuve qu’au siècle du virtuel et du tout high-tech on peut encore façonner des chansons comme d’autres font des montres, ou des mobiles, qui trouvent dans l’espace la beauté de leur équilibre. Ni bruit, ni frime, mais une remarquable façon. Tel est Chevalrex — Rémy Poncet, dans le civil —, un trentenaire qui, dans une harmonie radieuse, agence la fine mécanique de mélodies pop aussi évidentes à écouter que difficiles à composer et des textes peu narratifs mais évocateurs, qui sonnent comme des collages de sensations et de sentiments. Ils se révèlent dans l’abandon, sans se complaire dans l’auto-contemplation.

MAI 68

France Inter - "Sous les couplets, la plage" #3 : Appelons un chat un chat - Mots et notes de la révolution sexuelle

Troisième épisode d'une semaine spéciale consacrée à Mai-68 en musique, ce 'Pop & Co' se penche sur la traduction dans la chanson française de la libération des mœurs, amorcée dans les années 1960. Ou comment quelques années ont permis aux femmes de dire leur désir et leur plaisir... et de les chanter !

Je Chante Magazine - Mai 68 et la chanson en 68 pages et 17 titres !

Publié en 2008, le numéro 3 de JE CHANTE MAGAZINE, consacré à « Mai 68 et la chanson », était épuisé depuis quelques années. Devant la demande, et à l'approche de l'anniversaire des « événements », nous avons décidé de rééditer  – en tirage limité – ce numéro de... 68 pages.Ce numéro, vendu 10 euros, comportera un CD offert avec 17 chansons de, sur ou évoquant Mai 68, enregistrées par plusieurs artistes...

ALOISE SAUVAGE

Marianne - Chanson française : Aloïse Sauvage, une présence magnétique

La musique d'Aloïse Sauvage, vue dans "120 battements par minute", le film de Robin Campillo, oscille entre le chant des machines et la chanson à questions. La dernière fois qu'on a vu pareil buzz, c'était autour de Christine & The Queens.

Elle était convaincante en meneuse d'AG d'Act Up dans 120 battements par minute, le film de Robin Campillo ; elle est vibrante dans ses premières vidéos postées sur le Net, qui affolent déjà public et maisons de disques. Ses clips, Ailleurs Higher et Aphone, montrent une présence magnétique. Aloïse Sauvage (c'est son vrai nom !) fait partie de la génération slash, c'est-à-dire qui ne se résigne pas à une seule étiquette : actrice/danseuse/circassienne/musicienne. Rien que ça !

Les Inrocks - Aloïse Sauvage : "Je vis un polyamour !"

Aperçue dans le sublime 120 Battements par minute de Robin Campillo, Aloïse Sauvage, 25 ans, multiplie les casquettes : actrice, danseuse, circassienne, rappeuse. Après avoir sorti quelques titres et clips de pop-rap bien de notre temps, elle sera en concert gratuit à la Inrocks Les Bains le 15 février prochain. On s'y voit ?

JAPON

RFI - La chanson française au Japon

Alors que ce 20 mars, on célèbre à travers le monde, la Journée internationale de la Francophonie, RFI Musique se penche dans un premier volet, sur l'histoire de la chanson française au Japon, car les Japonais ont pour la culture française une appétence que peu d’autres pays ont développée. Tout ce qui vient de l'Hexagone les passionne et quand un Japonais s’intéresse à un sujet, il en devient le spécialiste nec plus ultra et la chanson française n’échappe pas à la règle.

Il y a une cinquantaine d’années, plus de la moitié des programmes musicaux diffusés sur la radio NHK était constitué de… chansons françaises ! Incroyable, mais vrai, tout le monde en écoutait ! L’homme providentiel de cette époque s’appelait Eiho Nachiwara, le neveu du peintre Foujita. Cet homme a passé plusieurs années à Paris avec son oncle à sillonner les cabarets de la capitale et à applaudir les plus grandes vedettes. Une fois rentré au Japon, il va devenir le plus virulent et enthousiaste promoteur de la chanson française, en animant notamment une célèbre émission de radio qui rassemblait chaque dimanche plusieurs millions de Japonais.

COME

Nos Enchanteurs - Ȼôme : la métamorphose de Pierrick Vivarès

« Point Némø”, le 1er album de Ȼôme » lit-on dans le prière d’insérer. Difficile pour nous qui nous faisons une règle de suivre la chanson et les artistes dans la durée de ne pas parler ici ­­­­de Pierrick Vivarès, alors que le nom sur la pochette est celui de Ȼôme. Difficile d’oublier un premier album, puis un EP, que nous avions jadis chroniqué. Car c’est désormais son nom, ce Ȼôme, avec cette fantaisie typographique qui en barre le C, non l’accès, que nous suivrons les aventures, voyages et questionnements de cet artiste lyonnais.

mardi, 27 mars 2018

L'album de la semaine : Chevalrex, Anti slogan

lundi, 26 mars 2018

Chevalrex - Face aux mouvements du cœur #1

Chevalrex - L'adversaire

dimanche, 25 mars 2018

Chevalrex - L'adversaire

jeudi, 25 août 2016

L'actualité de la chanson française du 29 juillet au 11 août (revue de presse et du web bimensuelle en été)

Le clip de la semaine - Maissiat - La Traque

Le concert de la fin de semaine : Léo Ferré - Concert inédit (Paris - 22 Mars 1990)

L'album de la semaine : Louis Capart, Héritage Sénan

A LA UNE : KATEL

Baptiste Vignol - Katel épure

... Ce disque est un savon. S'en saisir, c'est pas de la tarte au citron. Mais il purifie les oreilles. N'écouter que Katel. Sa voix de feutre, ses inflexions. «Au large, au large, au large», largue-t-elle, dessinant de ses mots la présence glaciale de l'absence. «À l'aphélie», chante-t-elle par ailleurs, pour dire qu'elle s'éloigne du Soleil. De la chanson cométaire. Des paroles de cloitre et des musiques d'éther, réverbérantes.

Les Inrocks - Katel : “Elégie”, l’album qui donne envie d’oser

Karen Lohier n’a pas vu le temps passer. Depuis son précédent album (Décorum, 2010), elle a intégré Joy – histoire belge de Marc Huyghens –, produit Maissiat ou rejoint Fiodor (ex-Dream Dog) Novski sur scène ; et traverse des drames et des déchirures qui lui font porter cette Elégie, chant de souffrance et de perte, comme on couverait une douleur. Ainsi, les onze chansons ont été écrites, composées, réalisées, mixées et (quasi exclusivement) jouées par la jeune femme, manifestement désireuse de ne pas partager la conduite 
de son chant en apesanteur, de ses harmonies apparemment immobiles (comme un nuage paressant dans le ciel bleu), et de l’intimité soyeuse de ses songes.Katel chante la perte brutale de la mère 
et de l’amour, sans misérabilisme mais sans fausse pudeur.

Son site Web

Sa page Facebook

FRONT POPULAIRE

Télérama - Le Front populaire à tout bout de chants

“Tout va très bien Madame la marquise”, “Y a d'la joie”, “Voici les quarante heures” ! Les victoires du Front populaire sont fêtées en musique. On part à la campagne avec “Le cœur plein de chansons”. Mais la liesse n'aura qu'un temps et les refrains perdent de leur légèreté.

LES SOEURS BOULAY

Baptiste Vignol - Elles sont les années 2010

Avec leur épatant premier CD, LE POIDS DES CONFETTIS, sorti en 2013, les Sœurs Boulay avaient raflé le gros lot: prix, Félix et disque d'or. Bouquet de treize chansons phosphorescentes, comme un flambeau qui sort d'un gouffre, là, sous la voûte bleue. Ah Mappemonde ! Sublime. Wow Ton amour est passé de mode… Et que dire de Sac d'école? «J'ai pus d'amour pis pus d'maison / J'check les apparts d'la rue Masson…» Combien de dizaines d'écoutes faut-il pour s'en lasser de cet air-là?

LOUISE ATTAQUE

RFI - Louise Attaque, quand le rock perd son insouciance

Louise Attaque est de retour sur scène après huit années d'absence. Invité de l'édition 2016 du festival Les Escales de Saint-Nazaire, Louise Attaque (alias Gaëtan Roussel, Arnaud Samuel et Robin Feix) s’est lancé dans une grande tournée pour défendre son quatrième album, Anomalie. Un nouveau disque qui fait du temps son thème récurrent, assumant passé et présent.

BARBARA

Culturebox - Barbara : "Ma religion, c'est l'amour"

19 ans après sa mort, Barbara est toujours aussi populaire, y compris auprès des jeunes générations. Dans le cadre de sa "saga du week-end", le 20 heures de France 2 retrace son parcours. Son public, ses amours, ses secrets... Retour sur la vie et la carrière de la longue dame brune devenue une icône de la chanson française.

CHEVALREX

RFI - Les symphonies miniatures de Chevalrex

Avec Futurisme, son deuxième disque, l’homme-orchestre Chevalrex confirme son talent et sa signature. Une pop baroque et flamboyante, des symphonies de poche, où les mots et les notes s’accordent avec panache.

Dès les premiers accords, dès les premiers vers, son deuxième disque, Futurisme, sonne comme une évidence : la quête d’un idéal pop, un perpétuel mouvement, un galop frondeur vers des paysages solaires jalonnés de reliefs.

Dès la première écoute (et pour toutes les suivantes), Chevalrex séduit par la symbiose en couleurs, entre ses notes et ses mots, la justesse d’un verbe qui fait mouche, et la pertinence de chansons, aussi courtes (moins de trois minutes) que précises.

BREL ANNEGARN

Culturebox - Dick Annegarn ouvre les "Rencontres Brel" avec un bel hommage au grand Jacques

La 29e édition des Rencontres Brel de Saint-Pierre-de-Chartreuse s'est ouverte avec le plus francophile des Hollandais : Dick Annegarn. Loin du chapiteau qui accueille les têtes d'affiche comme Manu Digango, Yuri Buenaventura ou L.E.J, l'artiste iconoclaste a rendu un bel hommage au grand Jacques dans une église voisine. L'an prochain, le festival changera de nom pour devenir "Le Grand Son".

BARJAC

Claude Févre - Barjac m’en Chante aussi très tard dans la nuit…

On ne saurait refermer l’album de cette édition sans parler des scènes ouvertes. Ni in, ni off, justes ouvertes sur l’improbable, l’imprévisible. C’est sous le chapiteau que se déroulent ces plateaux impromptus où défile chaque soir une douzaine d’artistes pour une ou deux chansons.

Cette année, la nouveauté consiste à leur donner un minimum d’organisation sous la houlette de Roxane Joseph, directrice du Centre de la chanson. On a vu aussi, souvent à ses côtés,  Gilles Tcherniak, figure incontournable du Forum Léo Ferré d’Ivry.  Il suffit de s’inscrire. Pas de sélection. Mais, de fait, l’ordre de passage favorise plutôt ceux qui passeront vers 1h du matin… Le temps de descendre de la cour du château, de boire un verre…ou deux, ou davantage… Le public est donc un peu plus fourni à cette heure là.

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Romain Didier sans discontinuer

La météo un temps apaisée nous a permis une soirée idéale côté douceur de l’air. Tiédeur du vent, nuit étoilée… Et ce piano-voix qui, de l’avis des habitués, restera dans la mémoire festivalière comme l’une des plus belles. Avec, au mieux de sa forme, peut-être même en son sommet, un Romain Didier maîtrisant son art de bout en bout.

Claude Févre - 31 juillet au 4 août 2016 – Barjac m’en Chante, Rencontres de 11h11

C’était un cadeau de plus de ce festival. Des moments  de respiration, de pause pour regarder l’état de la chanson. Fort heureusement on a peu entendu – un petit peu quand même – les sempiternelles jérémiades sur le désamour pour la Chanson. C’est aujourd’hui avec Hélène Hazera que les pendules ont été remises à l’heure, si toutefois elles avaient vraiment besoin de l’être. Quelques savoureuses anecdotes jubilatoires  démontrent assez facilement que l’univers de la chanson  est peu recommandable, voire mortifère au sens strict du mot –  depuis belle lurette… Chanson, ton univers impitoyable !  Et Hélène Hazera de conclure qu’elle a beaucoup d’admiration pour ceux qui cherchent à en vivre, ce qui lui vaut des applaudissements. Par contre personne ne relèvera qu’elle poursuit en exprimant sa prédilection pour les amateurs, regrettant qu’il n’y en ait pas davantage.

Norbert Gabriel - Prix Jacques Douai 2016

La chanson doit beaucoup aux interprètes qui font vivre un répertoire riche, et diversifié. Sans eux, personne au 20 siècle ne saurait plus rien de Béranger ou de Gaston Couté. Personne ne saurait rien du Temps des cerises, ou de La Carmagnole…Et merci aux radios qui diffusent ce répertoire.

En ce 1 er Août 2016, le festival de Barjac, Barjac m’en chante, accueillait le Prix Jacques Douai qui honore cette année Christian Camerlynck et Jean-François Grandin, animateur de l’émission « Le temps ne fait rien à l’affaire« , sur Marmite FM .

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Délinquante, plein les yeux

On dira que c’est de la chanson légère… A relire les textes – qu’elles ont la sagesse d’écrire avec d’autres se réservant l’essentiel des musiques -, pas tant que ça. C’est de la chanson pour les oreilles, pour les yeux, pour le charme, l’humour et le plaisir, et ça fait déjà beaucoup : même à Barjac, il n’y aucune culpabilité à aimer Délinquante !

Claude Févre - Barjac m’en Chante, Liz Van Deuq s’amuse

.... Il  faut  y ajouter d’abord sa personnalité singulière sous ses faux airs de jeune fille rangée. Ensuite son aplomb en scène, son culot. Elle regarde le public droit dans les yeux, sait installer des silences, en jouer comme une comédienne avertie. Enfin son approche de l’écriture et de la musique, où elle n’aime rien tant que papillonner dans des styles différents, être à l’écoute des maladresses, des incidences. Barbara disait qu’une fausse note peut se trouver créatrice… C’est exactement ce qu’elle dit de son art –entendre, son savoir-faire – lors de la rencontre  de 11h11 du lendemain. Elle surprend, se surprend, s’amuse et nous amuse. Et ça marche !

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Ben Mazué acclamé, qui en doute ?

De toute la programmation de cette édition festivalière, c’était sans doute le concert que Jean-Claude Barens redoutait le plus. Comment le public, réputé difficile, exigeant, un peu rigide, allait prendre Ben Mazué ? Oh, certes, il n’a pas fait l’unanimité mais, à mesurer les applaudissements, la qualité de ceux-ci, on peut titrer que la partie est pour lui gagnée. Pour lui ? Oui, pour Barens comme pour Mazué.

Claude Févre - Barjac m’en Chante, Marie Baraton son p’tit air d’autrefois

.... Avouons que l’attente est d’autant plus forte quand commence le concert de Marie Baraton entourée – portée devrait-on dire- par deux guitaristes qui lui offrent un maillage sonore subtile et efficace, souvent très jazzy… au point que parfois on aurait aimé les entendre davantage encore. Ajoutons d’emblée que l’un d’eux, Pierre-André Athané, est bien plus qu’un musicien accompagnateur puisqu’il signe la plupart des textes et des musiques de ses chansons.  Marie Baraton est donc de la famille des interprètes. Détail qui à Barjac – et très souvent ailleurs – revêt son importance.

RENAUD

Culturebox - Le marché musical français revitaminé par Renaud

Le premier semestre 2016 a vu une embellie du marché de la musique enregistrée française avec une hausse de 6% par rapport à la même période 2015. L'essor du streaming y est pour beaucoup mais également le beau succès du dernier album de Renaud sorti en avril.

BLANZAT

Blanzat 2016 : Sage le public, pas assez sauvage

..... Mais faut pas prendre les canards du bon dieu pour des enfants sauvages, fussent-ils sages, ne pas les confondre avec d’autres groupes festifs : eux ne sont pas la Compagnie Créole. Plutôt une étrange et insolite poésie faite de tissage, de maillage, de bricolage de langage(s). Ava et Ismaël appellent ça du « créolge » : un peu créole, un peu belge, lui étant du plat pays dont il fait des montagnes à défaut de cathédrales. Ismaël alterne guitare et violon, bouzouki et cavaquinho, dombra : Ava tire sons et impressions de sa peau de tambour. Les textes minimalistes sont comme tiroirs, qui parfois ouvrent sur ailleurs : « Faut pas ouvrir les tiroirs / Tu le savais / Alors pourquoi tu l’as fait ? » Mots, phrases, idées répétées à l’envi, qui chaque fois épousent et épuisent la trame musicale, ou sur lesquels les notes s’agrègent. Seul autre point d’orgue, cette goguette d’un Boby Lapointe stylée révolutionnaire à l’usage impossible de manifestants survoltés : exemplaire et drôle !

jeudi, 23 juin 2016

Chevalrex - Catapulte

mercredi, 22 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 juin (revue de presse et du web hebdomadaire)

Le clip de la semaine - Chevalrex - Aussi Loin

Les Inrocks - Chevalrex dévoile un clip à la nostalgie aussi délicate qu’irrésistible

A la une : SAFIA NOLIN

Le Devoir - Safia Nolin reçoit le prix Félix-Leclerc de la chanson 2016

La chanteuse Safia Nolin a reçu jeudi le prix Félix-Leclerc de la chanson 2016, volet québécois, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

Ce prix vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone. Pour une septième année consécutive, les FrancoFolies de Montréal se sont associées aux FrancoFolies de La Rochelle, en France. Safia Nolin sera ainsi invitée à prendre part, en 2017, aux FrancoFolies de La Rochelle, tandis que le lauréat du volet français du prix Félix-Leclerc, qui sera annoncé le 8 juillet, pourra venir se produire au festival montréalais l’an prochain.

CHEVALREX

Télérama - Chevalrex, Futurisme

En digne héritier d'une chanson française porteuse de sens, l'alchimiste Chevalrex manie avec brio les mélodies et les mots, sur un album saisissant.

Il est des albums qui ne se discutent pas. Qui ont la force de l'évidence par la grâce d'une alchimie voix-texte-­mélodie à jamais inexpliquée. C'est l'art même de la chanson. Celles de Chevalrex sont de cet acabit : traversées d'un pouvoir d'évocation plus ou moins puissant, qui suscite une émotion immédiate.

PAULINE Croze

Télérama - Pauline Croze, Bossa Nova

Chez Pauline Croze, l'amour de la musique latine et des guitares syncopées est ancien. D'ailleurs le résultat est sans anicroche : un choix de chansons pas surprenant mais à peu près incontestable, où se mêlent morceaux brésiliens et français (la chanson d'ici a souvent adapté des bossa, ou s'en est inspirée). La Rua Madureira, de Nino Ferrer, y côtoie ainsi A Felicidade, d'Antonio Carlos Jobim, la Samba Saravah de Pierre Barouh ou Essa moça tá diferente, de Chico Buarque. Et si les titres ne vous disent rien, les mélodies vous reviendront immédiatement en tête, tant il ne s'agit ici que de classiques. Pour autant, Pauline Croze parvient à s'extraire des interprétations précédentes — ce n'est pas la moindre de ses vertus — et imprime une marque très personnelle, décalée, sensuelle, parfois inattendue (Jardin d'hiver en reggae, il fallait oser).

RFI - Pauline Croze et la vague brésilienne, Nouvel album, Bossa Nova

Hors de ses sentiers habituels pop-folk, la brunette Pauline Croze s’offre aujourd’hui une escapade chaloupée, avec un disque amoureux de reprises de standards de la bossa nova, en portugais et en français, de Nougaro à Jobim, de Moustaki à Chico Buarque. L’occasion de revenir, de façon non exhaustive, sur les riches relations qu’entretient la chanson française avec la bossa nova, et plus largement, les couleurs musicales du Brésil. Tout un voyage !

TOM BIRD

Francofans - Tom Bird remporte à Lyon le tremplin d'A Thou Bout d'Chant

.... Dans l'ensemble le cru 2016 s'est révélé d'un excellent niveau et le jury a eu beaucoup de mal à choisir le gagnant qui allait bénéficier du soutien artistique d'A Thou Bout d'Chant tout au long de la prochaine saison. Finalement c'est le stéphanois Tom Bird qui l'a emporté. Cet artiste n'est pas un nouveau venu sur la scène régionale puisqu'il était déjà programmé au récent festival Paroles et Musiques de Saint Etienne. Il a déjà dans ses bagages Le cri du silence, un EP d'avril 2016, et un premier clip. Tom Bird chante avec élégance des textes finement ciselés et les accompagne d'une musique discrète et du meilleur goût.

QUOTAS

Culturebox - Chansons francophones à la radio : accord parlementaire sur les quotas

Députés et sénateurs sont parvenus à un accord mercredi soir sur la question des quotas de chansons francophones à la radio, qui avait divisé ces derniers mois producteurs de disques et radios musicales, a-t-on appris de sources parlementaires.

 
L'épilogue du renforcement des quotas de chansons françaises à la radio a tourné au désavantage des radios privées et à l'avantage des producteurs et auteurs de musique française. Au terme de cinq heures de discussions mercredi soir pour s'accorder sur le projet de loi « Liberté de la création, architecture et patrimoine » dans lequel est arbitrée cette question, la commission mixte paritaire entre députés et sénateurs a en effet expédié en cinq minutes la résurrection d'un amendement du gouvernement qu'avait rejeté le Sénat à la grande joie des radios.
En savoir plus sur
 
TADOUSSAC
 
RFI - Tadoussac, le ticket gagnant, 33e édition du festival québécois

Devenu totalement indispensable dans le paysage des festivals québécois, le festival de la chanson de Tadoussac ne cesse d'avoir le vent en poupe. Malgré une météo légèrement capricieuse, la 33e édition qui a pris fin le dimanche 12 juin, a surfé à nouveau sur une vague enchanteresse. Isabelle Boulay, Keith Kouna et Yann Perreau auront livré chacun à leur manière des concerts d'une véritable intensité.

C'est déjà ça - Tadoussac (1): loin, l'écriture à la croisée des chemins

La 33e édition du festival de la chanson, accueillant la création québécoise (de Plume Latraverse à Steve Veilleux) mais aussi des artistes venus de toute la francophonie (Thomas Fersen, Nicolas Michaux, Barcella...) a débuté jeudi soir.

C'est déjà ça - Tadoussac (2): Des goules en tous genres

Ciel dégagé et contrastes maximum hier dans les salles et sous les toiles de Tadoussac: la deuxième journée du festival a balancé entre la très sage Isabelle Boulay et les fous-furieux des Goules renaissantes.

C'est déjà ça - Tadoussac (3): Keith Kouna écrase tout

Flamboyant au sein des Goules, Keith Kouna est à mon meilleur en solo. Son concert de vendredi restera un sommet de l'édition 2016

C'est déjà ça - Tadoussac (4): l'édition 2016 en quelques flashs

Un peu chagrinée par une météo moyenne, la 33e édition du festival de Tadoussac a néanmoins été un grand cru artistique, balayant encore plus large, l'éventail de la création francophone. A l'heure de changements importants (programmateur, dates), le "Tadou" affiche une belle vitalité. Bilan en quelques photos.
 
HILDEBRANDT
 

Le chanteur rochelais se mouille pour annoncer la sortie de "Les animals" le 30 septembre

Mer d'écume, sans doute captée du côté de sa ville de la Rochelle. Voici qu'entre deux vagues émerge le corps massif et titubant de Wilfried Hildebrandt. Le chanteur de Coup d'marron s'est mouillé, et pas qu'un peu, pour le premier "teaser" d'un album annoncé pour le 30 septembre. Ce sera son premier dans le cadre de  son projet solo sous son nom.

BERTRAND BETSCH

Soul Kitchen - Initials B.B

Bertrand Betsch vient de publier, via Microcultures, son nouvel album La Vie Apprivoisée. Dompteur de mots et dresseur de notes, Betsch s’est apprivoisé sur ce disque et offre une ingénieuse compilation de morceaux de grande qualité. Mais il y a quelque chose de sauvage sur ce disque. Né sur les cendres du post punk, Betsch chasse à l’instinct et va là où les mots font mouche et où les mélodies sont indomptables.

PAULIN

RFI - Benjamin Paulin, enfant du rap, Nouvel album, Meilleur espoir masculin

Depuis ses débuts, il navigue dans le paysage musical français à mi-chemin entre la chanson pop et le hip hop, brouillant les pistes sur son passage : chantant ici, slamant là, passant de compositions pop instrumentales à un patchwork de samples… À l’heure de Meilleur espoir masculin, révélé récemment sur les plateformes, Benjamin Paulin semble finalement avoir trouvé sa place.

ANNEGARN

Nos Enchanteurs - Dick Annegarn préfère la route qui tourne

Dick Annegarn nous dit regretter l’absence de ses musiciens, mais nous pas vraiment,  cela nous a donné l’occasion d’admirer les multiples talents de l’artiste. Nous avons navigué dans son  piano avec des improvisations jazz, ou de sombres dissonances (Ah! Cette « ombre dans le casino sombre »), suivi la guitare, l’harmonica, ce phrasé inimitable néerlando-belgo-français  reconnaissable entre tous (je ne vous ferai pas l’affront de vous le décrire). Bon, allez, puisque vous y tenez. Un léger roulement de r imperceptible, un u qui se transforme en hurlement de loup, une façon de mâcher ses mots pour nous les distribuer déjà tout digérés, tout doux, tout piquants aussi, des manières d’ours bien léché. Des consonnes qui sonnent avec, et des voyelles qui s’affranchissent !

FRANCOISE HARDY

Culturebox - Françoise Hardy : "J’ai l’impression d’avoir tout dit, je ne crois pas que je puisse faire mieux"

Nous aimons Françoise Hardy depuis un bon demi-siècle. Depuis le temps de notre adolescence lorsque, séduits d’emblée par le charme de la jeune fille rêveuse et distante, nous étions également touchés par son expression diffuse de l’irrémédiable mélancolie de la vie. Elle n’avait que 23 ans quand elle a enregistré « Ma jeunesse fout le camp ».

FROM ET ZIEL

Nos Enchanteurs - From & Ziel, pour le meilleur et le meilleur

Ces deux-là collectionnent plus facilement les prix que les disques. Leur précédent, un LP, remonte à il y a pile quatre ans. Samuel Veyrat et Ian Zielinsky, nos From & Ziel, rompent le silence par ce six titres. L’urgence de dire qui ne saurait attendre un prochain et régulier opus ? On serait tenté de le croire en écoutant Enfermé dehors, titre saisissant qui nous parle de Lampedusa, désastre continu où « les sanglots se ramassent / sur les rochers de la mer Méditerranée ».

LA SOUTERRAINE

Les Inrocks - Exclu : la nouvelle compil’ parfaite de la Souterraine

Au casting de ce nouveau gros volume “Vous-et-nous” des inédits de Barbagallo (batteur de Tame Impala), Aquaserge, Ricky Hollywood, et sept autres titres de chanson française expérimentale.

FLO ZINK

Nos Enchanteurs - Flo Zink, coup de lune qui facilement irradie

Joli titre que celui de cet album, Les veilleurs de lune… Superbe visuel aussi : dessin d’épure parsemé d’étoiles. Prenant son quartier, la lune se substitue au o de Flo pour être sur l’image ; et Flo sur son banc, inspirée par la nuit, comme si Pierrot lui prêtait sa plume pour écrire un o… Ces illustrations du livret aussi, où il ne manque aucun musicien, aucun ami, personne…

 

mardi, 21 juin 2016

Le clip de la semaine - Chevalrex - Aussi Loin