Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 22 janvier 2019

L'actualité de la chanson française du 11 au 22 janvier (mise à jour)

Les artistes de la semaine : Géraldine Lefrêne, Makja, Kuzylarsen, Anne Darban, OK Choral, Laurent Cavalié, Vernon Polaris

Le clip de la semaine : Géraldine Lefrêne, L'homme à l'écran

AZZOLA

Télérama - Le grand accordéoniste Marcel Azzola ne fera plus swinguer les foules : il est mort à 91 ans

Le fameux “Chauffe, Marcel”, du Vesoul de Jacques Brel, s’adressait à lui. Marcel Azzola est mort, à l'âge de 91 ans, lundi 21 janvier. En plus d’accompagner Brel ou Barbara, il avait fait sonner son accordéon avec des grands noms du jazz. Nous l’avions rencontré, en 1996, pour un portrait que nous republions ci-dessous.

Le Monde - L’accordéoniste Marcel Azzola est mort à 91 ans

Il avait accompagné les plus grands noms de la chanson française, comme Jacques Brel, Edith Piaf et Barbara.

L’accordéoniste Marcel Azzola est mort lundi 21 janvier, à l’âge de 91 ans, à l’hôpital de Poissy (Yvelines) où il était dialysé trois fois par semaine depuis quatre ans. Si cette contrainte ne l’avait pas empêché de continuer à se produire en concert avec la pianiste Lina Bossatti, sa partenaire de toujours, les complications d’un diabète l’avaient passablement immobilisé depuis l’été 2018. « Il faut qu’on s’y remette », confiait-il à Lina Bossatti la veille de son décès.

Libé - Mort de Marcel Azzola, «patron» de l'accordéon

De «Vesoul» aux Sex Pistols, itinéraire retracé d'un géant de la musique populaire française, qui accompagna Montand et Gréco et fut l'un des premiers à faire souffler le «piano à bretelles» dans le jazz.

Si Yvette Horner a été célébrée comme la reine des flonflons pop, Marcel Azzola pouvait légitimement postuler au trône de roi du swing musette. Plus encore que son aînée, qui le devança en 1948 lors d’une coupe du monde de l’instrument, l’accordéoniste aura œuvré à sortir son instrument des préjugés dans lesquels il fut contraint. «Le combat n’est pas fini !» avait-il ainsi prévenu le jeune Vincent Peirani à ses débuts. Ironie ultime, Horner l’aura précédé également dans la mort de quelques mois – elle est décédée en juin, lui le 21 janvier, à l’âge de 91 ans.

KUZYLARSEN

France 3 - Découvrez la reprise de “La grenade” de Clara Luciani par le chanteur belge Kùzylarsen

Un chat et une mésange, voilà deux créatifs qui chantent la tolérance en reprenant "La Grenade" de Clara Luciani  à l’Institut du Monde Arabe de Tourcoing. Écoutez la pop voyageuse du Belge Kùzylarsen et de sa complice, Alice Vande Voorde.

LAURENT CAVALIE

Il vient parler et faire de la musique pour son groupe : Du Bartàs. Un groupe qui modernise en douceur la musique occitane avec des créations, des textes...

Archives du sensible - Laurent Cavalié, Chanter la mémoire au présent.

Rejetée parce qu’imposée dans l’enfance par un père instrumentiste, oubliée puis retrouvée dans de nouvelles formes, contestataires et festives, utilisée pour le plaisir, dans un premier temps sans souci de création personnelle, la musique dans l’univers de Laurent Cavalié ponctue un parcours personnel fait de méandres, de détours et d’enthousiasmes avant la plénitude lumineuse et sereine des retrouvailles et de l’approfondissement. Au bout de l’adolescence, oubliés les cours de piano ou de guitare classique de l’enfance au profit de la liberté des rythmes free ou afro-cubains, des bœufs irrésistibles, oubliée la rigueur normative du solfège au profit des chansons de la musique vivante. Puis, pendant près de dix ans, en même temps que les premiers cachets, commence et se poursuit un long compagnonnage avec le théâtre sous des formes diverses, réponse à des demandes de création, séances d’apprentissage destinées aux comédiens, musiques jouées en tournée avec le Théâtre de la Rampe, La Carriera ou bien Avant-Quart qui fixe dans l’Aude cet immigrant du Tarn et de la ntagne Noire.

ANNE DARBAN

La Parisienne - Partez à la rencontre de la chanteuse Anne Darban, un talent à suivre de près !

Comment te présenterais-tu à nos lecteurs ?

Je m’appelle Anne Darban, je suis auteur, compositeur et interprète. Je suis originaire de Normandie et vis à Paris depuis dix ans. Je fais de la chanson pop en français. J’écris mes morceaux au piano et les étoffe ensuite au niveau des arrangements avec un réalisateur.

MAKJA

MAKJA : pas d’artifice, une présence, une parole, celle de Kalam

Mais qui est ce franc-tireur au regard aiguisé qui nous file le frisson avec ses chansons intenses qui visent au cœur ? MAKJA vit à Bordeaux mais il est à l’image des décors escarpés du maquis corse, dont il tire son nom de scène, un chanteur sensible et contrasté.

Comme il le chante, il n'y a pas de chemin connu d'avance. En seulement 7 titres peuplés de guitares, d’électronique mais aussi de somptueuses cordes, bois, cuivres et piano, son premier album "Ne te retourne pas" met dans la lumière une personnalité incandescente, un garçon au verbe vif, fier et terriblement attachant, qui évoque le lyrisme habité d’un Léo Ferré traversant des paysages incendiaires.

MAUD LUBECK

Télérama - Maud Lubeck, Divine

Bonne nouvelle pour ceux qui s’inquiétaient de sa vie sentimentale, après un disque racontant les douleurs d’une séparation, Maud Lübeck a retrouvé quelqu’un ; ce troisième album lui est même (presque) tout entier dédié. Une carte du Tendre : la jeune femme chante le coup de foudre initial, la sidération amoureuse, l’épanouissement d’une vie à deux sans anicroche, les envies d’avenir… Mais aussi les angoisses inhérentes à tant de béatitude. Peur que la belle histoire ne s’arrête. Avec le piano-voix pour matrice musicale, Maud Lübeck ne cache rien de ses états d’âme.

GRANDJEAN/DELPIEU

Nos Enchanteurs - Cachés dans le Morvan : Jean-Michel Grandjean et Gilbert Delpieu

Jean-Michel Grandjean, le plus parisien des Morvandiaux, puisqu’il fut conducteur à la RATP et chanteur du groupe Service Public, est un modeste. Avec la complicité de ses paroliers, dont Marc Havet et Gilbert Delpieu, il se fait l’écho de la vie ordinaire des gens du Morvan, loin des tumultes et des rumeurs médiatiques.  « J’suis d’un p’tit pays / Dans les champs derrière chez toi. » La vraie vie avec ses joies et ses drames qui sont trop quotidiens pour qu’on les oublie. Loin de Mallarmé, ces chansons-là sont touchantes par leur simplicité directe, leur force est dans l’authenticité qui résonne dans les cœurs de ceux qui les écoutent.

CHARLES CROS

Nos Enchanteurs - Lavilliers et Stivell, Grands prix 2018 de l’Académie Charles-Cros

Stivell et Lavilliers ensemble : l’eau et le feu, le rockeur et le folkeux ? Même si, jadis, Bernard Lavilliers, alors en gros muscles et blouson de cuir, fustigeait les amateurs de folk par des propos méprisants à leur égard, il n’est pas dit que les musiques et chansons trads lui soient totalement étrangères. C’est lui qui, en février 1995 a accueilli trois semaines durant, Gabriel Yacoub (redoutable folk-singer, ancien musicien de Stivell au temps du Stivell à l’Olympia, puis créateur et leader de Malicorne) au Palais des sports, porte de Versailles. C’est dire si l’horizon musical du Stéphanois est plus large et autrement plus bienveillant qu’il a pu le laisser entendre lui-même.

Nos Enchanteurs - 71e Grands prix Charles-Cros : tant que le disque durera…

10 janvier 2018, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris,

L’orgue est gigantesque, haut de plusieurs étages, et la salle s’organise autour de lui. C’est là que, pour un soir pas comme les autres, la docte Académie du disque Charles-Cros s’est réfugiée, lieu autrement plus hospitalier que l’auditorium de Radio-France qui lui était loué à prix d’usure. Autre lieu donc, et une salle pas pleine. Ce n’est pas comme aux Prix de la Sacem ou aux pitoyables Victoires, où la presse fait salon.

OTE PIRATES

Nos Enchanteurs - La Réunion universelle d’Oté Pirates : comme si j’avais des ailes !

J’ai longtemps gardé ce bel objet sur un coin de mon bureau, afin de le mieux savourer. J’hésitais devant la couverture cartonnée, comme si je risquais de la déflorer. Magnifique dessin de Marcel Nino Pajot. Et puis après plusieurs jours je me suis décidé à ouvrir le livre. Les remerciements entament la lecture. C’est sympa de commencer par remercier les hommes et femmes d’équipage.  J’ai d’abord feuilleté, avec émerveillement, jusqu’à découvrir le CD à la fin du livre. Alors commence l’aventure. J’embarque sur les pages d’écriture et de dessins, le disque lève l’ancre sur la platine, le Pirate Didier Delezay donne de la voix et l’équipage s’active chacun à son poste. La poésie souffle doucement avant de gagner le large sur quelques notes de piano : « Nos chants de résistance / Humanisme de combat / Riches de nos différences / La rose et le réséda » L’ombre d’Aragon veille sur le bateau. Tout va bien. Mais le voyage ne sera pas pour autant paisible.

PRIX MOUSTAKI

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2019 : voici les 7 candidats retenus
 
Ils furent cette année encore plus de 200 à postuler. Deux commissions d’écoute en ont retenu chacune 11 : 22 au total. 22 soumis aux membres de jury, appelés dans un premier temps à en retenir 7 par vote internet puis, réunis la semaine passée à La Manufacture Chanson à Paris, à confirmer et affiner leur choix.

Voici donc les sept lauréats : (dans l’ordre du montage photo ci-dessus) : Bastien Lucas, La Pietà, SiAu, Rovski, MOrisse, K !, Leïla Huissoud (chaque nom renvoie qui au site internet, qui à la page facebook correspondant). Avec, vous l’aurez remarqué, une majorité de dames, ce qui n’est pas pour déplaire à un Prix qui, année après année, fait la part belle aux chanteuses. Les dernières lauréates furent Gatica et Gervaise en 2018, Léopoldine HH en 2017, Eskelina en 2016, Liz Van Deuq et Jules & Jo en 2015…

BARJAC

Nos Enchanteurs - Barjac : la programmation 2019

Qu’on s’y rende ou non, chacun a cœur de consulter, dès sa publication, le programme des festivités de Barjac m’enchante. Parce que le plus grand des petits festivals (qui fête cette année sa vingt-cinquième édition, quel que fut son nom à diverses époques) fait autorité, que plus ou moins tout le petit monde de la chanson règle sa montre sur le cadran de cette ville du nord du Gard, temple six jours durant d’une certaine idée de la chanson, d’une chanson justement qui ne viendrait pas à l’idée de nos grands médias, de ceux qui font en général la pluie et le beau temps, mais pas ici.

VERONIQUE SANSON

RFI - Les beaux duos de Véronique Sanson

Avec Duos volatils, Véronique Sanson dialogue sur ses hits intemporels avec Souchon, Bruel, Thiéfaine, Jeanne Cherhal, Zaz, etc. L’occasion de revisiter les tubes enchantés de l’une des plus grandes légendes de la chanson française.

Se donner la réplique sur des titres atemporels, repeindre ses créations d’autres couleurs, avec la complicité et la bonne humeur en supplément d’âme : dans Duos volatils, la flamboyante égérie Véronique Sanson, figure de proue d’une variété française classieuse, aux accords groovy, glamour et fiévreux, revisite quinze de ses plus belles chansons…

En général, l’exercice de style du duo cherche à redonner du lustre à des titres poussiéreux, démodés. Pourtant, 23 ans après Comme ils l’imaginent (1995), un premier disque de duos avec des interprètes exclusivement masculins, les chansons de Sanson n’ont pas pris une ride : elles résonnent fort avec notre époque, pour leurs audaces harmoniques, leur poésie, leur lyrisme.

 

samedi, 19 janvier 2019

L'album du jour : Makja, Ne te retourne pas

vendredi, 18 janvier 2019

Makja "Un Camp" - Live

dimanche, 05 novembre 2017

Nos Enchanteurs - Makja, sa parole est d’or

12 octobre 2017, Nomad Café à Marseille,

Il est mince, visage d’ascète, énergie de sportif, à l’aise en abordant ce concert à la seconde près. Si c’est son premier spectacle à Marseille, la ville ne lui est pas inconnue, il y a même de la famille et il s’y sent vivant, à la rencontre de ses habitants.

Lire la suite
_________________
_________________

vendredi, 05 mai 2017

Le clip de la fin de semaine : Makja, Déchire

dimanche, 25 décembre 2016

Makja, Radio City Café Agen

Makja, Seule

Makja, Un camp

Pic d'Or 2016 avec Makja (Mai 2016)

Hexagone - Makja, « J’ai faim de vie »

J’ai croisé Makja pour la première fois en mai 2015, aux Rencontres d’Astaffort. En 2016, il a sorti un très bel EP qui n’a fait que confirmer tout son talent. Il prépare actuellement un nouvel EP pour 2017

Hexagone : Qui est Makja ?
Makja : Makja, c’est moi, dans des formes et formules différentes. Makja c’est porter la multiplicité. Sentir le tempo de l’humanité et le retranscrire de façon singulière. Pas forcément comme ce que les gens aimeraient, peut être que je me trompe, mais j’ai besoin de sentir des choses et de les amener dans un espace. Je pense qu’il y a un effet papillon à la réception, par le oui, par le merde. Je souhaite être la caresse et l’épingle.

Lire la suite
____________________
____________________