Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 août 2014

1977, Alain Souchon : La petite Bill elle est malade, chantée par La Grande Sophie

mardi, 20 mai 2014

France Inter : La Grande Sophie et Delphine de Vigan

Clara Dupont-Monod reçoit la Grande Sophie et Delphine de Vigan.avant leur concert littéraire L'une et l'autre mardi 20 mai à 20h30 à la Maison de la Poésie à Paris.

Lire la suite

___________________________________
___________________________________

dimanche, 03 novembre 2013

L'actualité de la chanson française du 29 octobre au 3 novembre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Julien Doré et Alexandre Poulin

L'album de la fin de semaine - Alexandre Poulin : Le mouvement des marées

Le clip de la fin de semaine : Alexandre Poulin - L'écrivain acoustique (2011)

Le clip de la semaine : Bernard Lavilliers - Scorpion

L'album de la semaine : Julette Greco chante Brel

A la une :

France Info - Les uns pour les autres Une AMAP musicale : la chanson sans intermédiaire
 
A Saint-Étienne (Loire), Étienne et Pierre-Alexandre ont créé un réseau de distribution de leurs productions musicales. Les adhérents de "Inouïe Distribution" reçoivent chaque mois un CD, pour 10 euros. De la musique directement du producteur au "consomm-acteur", avec une mise en avant des artistes locaux.

2 et 3 novembre

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Delphine Coutant, le sel et le sucre

..... Quand la sono fait pleuvoir sur Nantes, on songe aussi, et ce n’est pas faux, à Barbara, tant le timbre de Coutant s’approche parfois des rives émues de la longue dame brune. Pestel, Barbara, ce n’est pas trop pour relater Delphine Coutant qui forcément marquera ce festival de Prémilhat. Par touches, par émotions, elle est celle qu’on devine, qu’on pressent, bourrée de talent. Epatant !

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Anne Sila, les habits neufs de Barbara

Mise en jambes comme en voix par un premier titre in english comme on fait ses vocalises, comme on donne aussi le la…

« Il pleut sur Nantes / Donnes-moi la main / Le ciel de Nantes / Rend mon cœur chagrin… » C’est porté par une voix neuve, une énergie qui nous était inconnue, la fraîcheur de son jeune âge arrimé à un talent fou : « je veux me saouler de printemps » chantait Barbara, là elle doit carrément être pompette.

Prémilhat 2013 : Yacoub, l’incroyable folk-singer

Chaise haute, bouteille d’eau et guitare : Gabriel Yacoub sans musiciens, dans l’épure de son art. Quand on le connaît, on sait l’immense artiste qu’il est. Distraits que nous sommes à l’écoute d’autres chanteurs, d’autres plaisirs, on peut l’oublier. Mais chaque fois qu’il nous revient, qu’il est là devant nous, nous le retrouvons, sensible et puissant, admirable. Yacoub est un des rares folk-singer français.

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Monique Brun, calée entre 2 Caisses

Rien que ce court instant, juste coincé entre les projos qui s’allument et les prime propos. Nos quatre chantistes et la comédienne sont debout, raides comme des piquets : rien que ce visuel-là est d’une force terrible qui déjà délivre son lot de sensations, ses promesses d’émotion.

Crapauds et rossignols - Le point Brassens

La loi de Godwin dit que « plus une discussion en ligne (1) dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 ». On atteint alors le point Godwin ! Les discussions entre les passionnés de chanson ont leur particularité, le « point  Brassens ». Plus la discussion dure, plus la probabilité devient grande d’y entendre dire qu’« aujourd’hui Georges Brassens n’arriverait pas à se faire connaître ».

Nos Enchanteurs - Ferrat, fait rare ; extra, Ezdra !

.... Là, je m’incline. Une chanson a d’abord emporté mon adhésion : ce duo Natacha Ezdra et Michel Bühler sur J’arrive où je suis étranger. Comme un prolongement de l’œuvre de l’helvète, la persistance d’un chant… L’émotion vous courre l’échine. J’ai tiré la pelote du reste : le charme et la consistance étaient là, tout entier. Ezdra a le toupet de nous faire entendre Ferrat sans que jamais la voix du chanteur ne nous revienne en tête, en parasite l’écoute. Elle récrée quelque chose d’à la fois fidèle et différent, servie par deux musiciens efficaces : Patrick Reboud et Christophe Sacchettini, ce dernier se permettant même de mettre de la cornemuse dans le cuirassé Potemkine.

Ce nouveau lieu dévolu à la chanson de patrimoine présente en octobre plusieurs spectacles autour des deux artistes décédés il y a cinquante ans. À venir également, en novembre, une création autour de la chanson en 1914-1918.

Nos Enchanteurs - Miravette en représentation comme en dévédé

Vous faire l’article sur NosEnchanteurs de la Miravette ferait incongru, notre Nathalie ayant depuis longtemps ici son rond de serviette : nous aimons farouchement cette dame qui nous fait craquer chaque fois qu’elle nous montre son Cucul.

Libé - Cantat, emprisonné dans sa chanson

Guitare au genou, barbe blême, un type longtemps auréolé d’une gloire démente puis terrassé d’une réputation tueuse, débite une chanson triste assez splendide. Bertrand Cantat fut le romancero de Noir Désir. A Vilnius, il a battu à mort sa compagne Marie Trintignant. Condamné, il a purgé le temps prescrit. Libéré, il a vu sa femme Kristina Rady se suicider. Et les accusations de maltraitance ont repris du mordant.

Nos Enchanteurs - Pan Piper en Détonnante

.... Puis vient la blonde Giédré, une sorte de madone pastel angélique, mais qui s’est nourrie des stances rabelaisiennes pour poivrer ses chansons d’amour. Le constat est sans équivoque, Rabelais est bien honoré par sa disciple, et San Antonio approuve. La bibliothèque rose des bébés livrés par cigogne express dans des bouquets de roses ou de choux, c’est pas son folklore. Ce serait plus l’égérie des corps de garde que celle des garderies d’enfançons du XVIe. Une partie du public connait le signe de reconnaissance, dont je ne dirai rien.

1er novembre

Culturebox - Lézardrieux, le refuge breton du Sétois Brassens

C'est un épisode de la vie de Georges Brassens qu'on ignore souvent, le poète sétois a délaissé son littoral héraultais pour la Bretagne. A Lézardrieux dans les Côtes-d'Armor (alors les Côtes-du-Nord), où une rue et la salle communale portent aujourd'hui le nom du chanteur, on se souvient qu'en 1971, il avait acheté une maison et s'était très bien intégré à la vie du village.

Froggy's Delight - Anna C & Barbiche L'amour vache  (Autoproduit)  octobre 2013

Swing, vacheries, impertinence, cynisme, grinçant, il y a tout ça chez ces deux là, et encore plus. En faisant des phrases, le duo est principalement accordé façon piano with batterie, ce qui donne des rythmes endiablés qui filent de bonne humeur et me font renouer avec la malédiction de la table basse-aïe-merde-ça-fait-mal-mais-qu’est-ce-qu’elle-fait-là ? (je soupçonne un lutin de la déplacer quand je me mets à danser, si on peut appeler ça de la danse).

Froggy's Delight - Marie-Flore - Ottilie [B] - Hologram La Flèche d'Or  (Paris)  mardi 15 octobre 2013

.... C’est donc avec Ottilie [B] que ma soirée débute. La jeune femme dont l'accent trahit les origines du sud-ouest de la France concourait, avec son album, pour le prix France Inter / Télérama du meilleur premier album francophone de l'année. Seule en scène, s'accompagnant tantôt d'une guitare, tantôt de claviers, d'un accordéon et réalisant des boucles à l'aide de pédales d'effets, son univers musical surprend, étonne et détonne.

Nos Enchanteurs - Sylvain Luc, guitare et comptines

Il y a des jours où il est particulièrement agréable de retomber en enfance, si en plus on aime la guitare et la musique, on a de quoi se régaler les oreilles. Sylvain Luc est un des plus fins guitaristes de sa génération. Tous ces Souvenirs d’enfance qui renaissent à travers les grands classiques de carnets de chants de tous les temps, on les réentend dans des versions colorées d’un très swing élégant, racé comme un champagne de grande maison.

Chansons que tout cela - Nathalie la folie, Miravette l’interprète

Remarquée au piano derrière Allain Leprest, Bernard Joyet et Anne Sylvestre, Nathalie Miravette est devenue également une fine lame scénique de la chanson. Une rigolotte viscérale mais pas que… Ce dont témoigne la sortie d’un DVD, prétexte à une fête le lundi 4 novembre au Café de la Danse (Paris 11e - Tél; 01 47 00 57 59), en compagnie d’invités artistes. Mais pas qu’eux.

L'Express - Benjamin Biolay composera l'hymne de l'Olympique lyonnais

Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a demandé à Benjamin Biolay de créer l'hymne du club. Un choix qui fait déjà polémique auprès des supporters. 

Nos Enchanteurs - Gabriel Saglio (et les Vieilles Pies) : l’entretien

Gabriel Saglio et les Vieilles Pies, c’est une famille, une tribu, une troupe à la Lo’Jo, il y a des musiciens, des poètes, des circassiens, dans une fusion créative qui a donné un album somptueux avec des plages musicales symphoniques, des respirations poétiques sans paroles, une petite valse des niglos ou une courtillette joyeuse, que la clarinette éclabousse de ses éclats de notes sautillantes. L’album est paru il y a quelques semaines, et il va être en sortie parisienne au Café de la Danse très bientôt. Mais qui est cette bande ?

31 octobre

RFI - Grand Corps Malade, question d’équilibre, Nouvel album, Funambule

Avec Funambule, Grand Corps Malade, en équilibre sur les multiples facettes du monde, confirme l’essence de son art : le goût des histoires, des mots habiles et des émotions perçues par le prisme de son regard. Pour ce quatrième album, ponctué de duos avec Sandra Nkaké, Francis Cabrel et Richard Bohringer, le slameur le plus célèbre de l’Hexagone a fait appel aux talents de compositeur et d’arrangeur du trompettiste libanais Ibrahim Maalouf. Un beau disque, où le personnel acquiert une dimension universelle…

La Dépêche du Midi - Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious : les trois ténors

Les chanteurs toulousains Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious travaillent ensemble sur un spectacle intitulé «Toulouse Con Tour». Le trio a repris et réarrangé des classiques toulousains, des chansons de Nougaro aux tubes de variété.

On connaît les trois ténors de la musique classique, voici les trois ténors de la chanson toulousaine. Le 22 novembre, première date d’une série de dix concerts, Art Mengo, Magyd Cherfi et Yvan Cujious vont monter tous les trois sur scène avec l’accordéoniste Lionel Suarez pour leur «Toulouse Con Tour». Entretien avec Yvan Cujious, à l’origine du spectacle.

31 octobre

Nos Enchanteurs - Rencontres de Prémilhat, cuvée 2013

Dès demain, mercredi 30 octobre (avec cependant un concert dès ce soir à La Grange d’Argenty), la salle des fêtes de Prémilhat, dans l’Allier, résonnera des premières paroles et musiques de ces étonnantes Rencontres de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - De l’universalité réduite à sa plus simple expression, de la sonnerie et de la trébucherie conjuguées, grandeur concomittente d’Allah et de Chantal Goya

par Michel Boutet (chronique proposée le 2 octobre 2013 aux auditeurs de l’émission « On est là pour voir le défilé », sur Radio G (101.5 à Angers) qui recevait, ce jour-là, Jacques Bertin)

Dans le débat qui m’oppose à moi-même sur l’état de la chanson française, plusieurs questions me tarabustent dès qu’elles ont cessé de me turlupiner. C’est vous dire si je vole souvent dans des zones de turbulences !

Nos Enchanteurs - Céline Caussimon, pas dans l’sens de la marche

Céline Caussimon, 25 octobre 2013, Théâtre libre à Saint-Etienne,

 « Pas de chance / Elle est juste pas dans l’sens de la marche. » La chance est notion toute relative : nous avons, nous, la chance d’avoir Céline Caussimon qui, jadis, se contentait de marcher « juste au bord, du rebord. » Elle tourne le dos maintenant. Du reste, devenue ménagère de plus de cinquante ans, elle intéresse moins, est moins sollicitée : on se permet moins de vendre son temps de cerveau disponible à m’sieur Coca-Cola. C’est autant de gagné pour elle. Et pour nous

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le raz-de-marée Cormier

Né le 26 mai 1980 à Sept-Îles, sur la rive nord du Golfe du Saint-Laurent, à 928 km de Montréal, ce garçon brun au teint pâle est devenu le Benjamin Biolay du show biz québécois, son gage de qualité, auteur, compositeur, interprète, musicien, producteur. Par delà l'intelligence des textes, la grande force des chansons signées Louis-Jean Cormier, ce sont leurs mélodies, résolument modernes et qui donnent le tournis.

QSM - 35e Gala de l’ADISQ : Première récolte fructueuse pour Louis-Jean Cormier

Louis-Jean Cormier et les académiciens Marie-Mai et Marc Dupré ont remporté les grands honneurs de la 35e édition du Gala de l’ADISQ, présentée à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts le 27 octobre. Un gala fluide, où la relève a fait sa place aux côtés des gros noms de l’industrie musicale.

30 octobre

Télérama - Exclusivité : “Quand je marche” le duo inédit d'Alex Beaupain et La Grande Sophie

Chanson | Alex Beaupain et La Grande Sophie viennent d'enregistrer un duo inédit, écrit à quatre mains. “Quand je marche”. Découvrez-le en exclusivité.

Le Huffington Post - Les gagnants du 35e Gala de l'ADISQ

La 35e édition du Gala de l'ADISQ avait lieu dimanche soir. Découvrez (ou redécouvrez) en direct les gagnants de la soirée

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Du punch et du style

Il a le nez cassé des enfants des quartiers qui fréquentaient les salles de boxe. Faut bien se faire respecter. Dans sa voix, l'accent de Marseille, où «Riton», rentré du collège, écoutait sur son magnétophone les K7 de Renaud et des Beastie Boys. En 2005, à propos de son deuxième CD, SANS TAMBOUR NI TROMPETTE (produit par Zenzile), Bayon écrivait: «L'école Rit, c'est celle du "riddim" détaché du folklore; l'école flottante Jack Johnson ("as" surfer cinéaste hawaïen recyclé bluette "via" les coraux), la classe Pierre Schott (cajun reggae d'Alsace); l'école cool. Du ragga de garrigue fondant Brassens et Marley.»

Le blog du doigt dans l'oeil - Demandez l'programme

Amis lointains de la Terre Adélie, de Wallis et Futuna ou d’Alert (70 h au Nord du Nord du Nunavut) vous n’avez peut-être pas eu le privilège de voir en scène l’exquise pétulante Nathalie Miravette, ça peut venir, mais en attendant cet heureux jour, j’ai une très bonne nouvelle pour vous, elle va être disponible en DVD très bientôt. Et pour fêter l’évènement, la Miravette et son friends’band sera au Café de la Danse lundi 4 novembre. Amis lointains, vous avez le temps de frêter un aéroplane, voire une goélette si vous partez toutes affaires cessantes, pour être à 20h30 pile vers la rue de Lappe et du passage Louis Philippe réunis.

Nos Enchanteurs - L’Homme parle et parle bien (il chante surtout)

L’imposteur Manoukian a beau pérorer sur Inter que la chanson engagée est morte avec Béranger, il ne se passe pas un jour sans que nous mettions sur la platine un disque tout neuf d’un beau rouge écarlate, le réchauffement climatique favorisant le temps des cerises en toutes saisons. Mieux, celui-ci étale son contenu dès la pochette, parodiant La liberté guidant de peuple de Delacroix.

29 octobre

Du caf'conc à la rive gauche : Juliette Greco.... réécouter l'émission du 20 août 2013

Télérama - Juliette Greco chante Brel

A 86 ans, Juliette Gréco garde une force d'interprétation hors norme : il suffit qu'elle lance sa voix grave et emphatique à l'assaut de n'importe quel texte pour capter notre attention. Quand, en plus, c'est de Brel dont elle s'empare, jamais notre écoute ne s'égare. Elle qui fut l'une des premières à le défendre semble depuis toujours taillée pour empoigner ses chansons.

Canoe.ca - Quand Gréco parle de Brel

Soixante ans après leur «belle rencontre», Juliette Gréco consacre pour la première fois un disque à Jacques Brel, le magnifique Gréco chante Brel, publié lundi. Chez lui, «il n'y a que la terrible vérité» confie-t-elle à l'AFP

Gala - Juliette Greco: itinéraire d'une amoureuse, L'infatiguable chanteuse se confie sur les hommes de sa vie

Ne lui dites surtout pas qu’elle est une icône, elle part aussitôt dans un éclat de rire. Belle, élégante, l’œil pétillant d’une femme qui croque la vie à pleines dents et l’esprit vif, Juliette Gréco tient salon dans une suite du Lutetia pour la sortie de son nouvel album, Gréco chante Brel (Universal). Conversation sur les hommes de la vie d’une grande dame de la chanson française.

Ouest-France - Interview. Juliette Gréco et sa petite-fille finistérienne se confient

La chanteuse Juliette Gréco était en concert ce week-end au Quartz, à Brest. Nous l’avons rencontrée avec sa petite-fille, Julie, qui vit à Roscoff. C’est la première fois que les deux femmes se livrent ensemble.

______________________________________________________
______________________________________________________

vendredi, 25 octobre 2013

La Grande Sophie - Suzanne

La Grande Sophie & Maxime Le Forestier - Comme un arbre en live sur RTL

samedi, 22 juin 2013

Fête de la Musique : "Ma Radio", la Grande Sophie et lesmusiciens de Radio France


"Ma Radio", la Grande Sophie et lesmusiciens de... par radiofrance

vendredi, 21 juin 2013

La Grande Sophie avec les orchestres : "Un grand frisson"


La Grande Sophie avec les orchestres : "Un... par radiofrance

mercredi, 19 juin 2013

Les FrancoFolies de Montréal 2013 - La Grande Sophie (2013-06-13) L'Événement d'ouverture Ford - Spectacle 2013

samedi, 09 février 2013

L'actualité de la chanson française du 4 au 10 février (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Les Frères Volo, Fiston

L'album de la fin de semaine : Robi, L'hiver et la joie

Les vidéos de la fin de semaine : Camille à L'Olympia, Claire Diterzi à Acoustic..... et quelques autres
_________________________________

A la une : les Victoires de la Musique

L'Express - Camille: "Il ne faut pas suivre les parcours fléchés" Par

A 35 ans, la chanteuse de la décennie est nominée dans deux catégories aux Victoires de la musique 2013. C'est une antistar. Qui intéresse désormais le cinéma. Chanteuse et comédienne, Camille se dédouble. 

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Dominique A brille, 'estomaqué' mais pragmatique

Un an après le sacre d'Hubert-Félix Thiéfaine, les Victoires de la Musique n'ont pas plus fait dans le consensuel du côté de l'interprète masculin de l'année pour leur 28e édition, vendredi 8 février 2013, en direct du Zénith de Paris. Mais elles ont très bien fait.

Le Parisien - Victoires de la musique : Dominique A sacré artiste masculin de l'année

A la croisée de la chanson française et du rock anglo-saxon, a reçu vendredi sa première Victoire de la Musique, en remportant la plus prestigieuse, celle d'artiste-interprète masculin de l'année. Du côté féminin, c'est qui a été sacrée, alors que les DJ nantais C2C ont fait un tabac.

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : La Grande Sophie à bout de souffle et de mots...

.... Victoire 2013 de l'Album de chansons à la faveur de son dernier album vertigineux de sensibilité et de secrets, La Place du Fantôme, La Grande Sophie est si grande qu'elle a l'élégance d'être troublée d'avoir triomphé de Françoise Hardy, qui était en lice dans cette catégorie reine

Pure People - Victoires de la Musique 2013 : Oxmo Puccino triomphe sans carrosse à Pam-Pa-Nam

"Y a pas de mots", se résout à dire le rappeur-poète, lui qui en a tant et les manie toujours à si bon escient. Trois ans après une première Victoire pour L'Arme de paix, Oxmo Puccino est de retour sur la scène des Victoires de la Musique. Un retour triomphal avec, à la clé, une seconde Victoire de la Musique glanée grâce à Roi sans carrosse, son album virtuose paru à la rentrée 2012.
_________________________________

Bien reçu, merci : Frédéric Bobin, Le premier homme

Nos Enchanteurs - Frédéric Bobin, la chanson fraternelle

.... Parfaite symbiose, encore une fois prouvée, entre Philippe, fin lettré, qui cisèle des textes délicats, pleins de finesse et d’humour et Frédéric, fort de sa riche expérience musicale, de ses talents de guitariste, nourri de ce qu’il y a de mieux dans la scène française et anglo-saxonne et dont la voix réussit la prouesse de porter haut et fort ces compositions sur le ton de la confidence. Cette chanson fraternelle, cette cuisine des frères Bobin est un mélange raffiné de légèreté et d’humour, d’insolence, de tendresse, et de poésie. On y devine l’amour des mots, un goût immodéré de leur saveur.

Frédéric Bobin est sur le Web et sur Facebook
____________________________________

Le clip de la semaine : Je retiens ton écho - François Staal/ L'irrespect EP #1

L'album de la semaine : Camille, Ilo lympia

__________________________________________

Les 9 et 10 février

Libé - Barbara Carlotti, malice pleine de grâce

Cette auteure-compositrice, élégante et fluide, partageuse et transversale, est nominée deux fois aux victoires de la musique.

Elle est élégamment mise, d’une sophistication simple, d’une classe flagrante. Ses longs cheveux paille coulent sur des épaules habillées de noir. On la complimente sans malice. Elle répond sans rougir : «J’ai toujours été un peu femme, jamais vraiment une gamine.» Plus tôt, elle avait pourtant glissé : «J’ai 38 ans, mais j’ai toujours l’impression d’en avoir 14.» Telle est Barbara Carlotti : simple et complexe, inquiète et joyeuse, dense et légère, sérieuse et déconneuse. Une sorte d’oxymoron multifacettes.

À l’affiche de l’Olympia jusqu’au 17 février, le chanteur populaire livre, à la veille de ses 70 ans, souvenirs et confidences d’un demi-siècle de chanson
« C’est fragile une chanson. C’est une histoire d’amour entre trois notes et trois phrases. » Serge Lama est un amoureux fou de son art, un fin connaisseur de Béranger et de Trenet, les précurseurs, un amant qui en a expérimenté les joies et les affres, qui a appris aussi, avec le temps, à en parler. Un homme de 70 ans – il les fêtera lundi – qui en a passé cinquante à assumer une popularité hors des tours d’ivoire. Une vocation que cet être « totalement mystique » compare à celle que porterait un « prêtre laïc » : « Nous, les chanteurs, devons dire des choses simples pour être accessibles à tous », suggère-t-il.

RFI - Serge Lama, 50 ans de carrière, Double album et Olympia

Serge Lama souffle les bougies de ses 50 ans de carrière avec La balade du poète, un double album regroupant quelques-unes de ses plus belles chansons, parfois revisitées, et quelques inédits, avant d’investir dès ce 8 février l’Olympia à Paris pour toute une série de concerts-anniversaire.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Barbara Carlotti, empreinte d’amour

Barbara Carlotti, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Mettons-nous sur la juste fréquence pour tenter d’apprécier. N’a-t-elle pas, après tout, séduit les critiques de Télérama et des Inrocks ? Même les jurés de l’Académie du disque Charles-Cros, c’est dire. Et ce 8 février, sans doute, ceux des Victoires de la musique. Bon, dans une telle programmation, aux Voix d’hiver, ça dénote un peu. Mais la chanson est plurielle et, que je sache, Carlotti fait dans la chanson.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Gruppetto, pliés d’en rire !

Gruppetto, 7 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

La légende est tenace. Ce fut jadis une grande formation : 400 choristes, c’est pas une paille ! Qui, pour des raisons futiles sans doute (des « divergences d’opinion artistique » disent-ils) un jour se chamailla. De cette colère de Dieu en reste les quatre chefs de choeur : le Gruppetto. Et c’est pas rien. Un grupetto est un petit groupe aussi sûrement qu’un loto est une petite loterie, qu’un pipeau est une petite pipe.

Le 8 février

France Inter - Les Victoires de la musique 2013, Le 8 février 2013

France Inter s'installe au cœur des Victoires, en direct du Zénith, afin de proposer une émission exceptionnelle et bien sûr très musicale : des lives, des interviews, des réactions d’artistes à la sortie des loges… et aussi les coulisses en vidéos, en photos et en tweets (@f_inter)

I-Cone - La Grande Sophie : Interview exclusif

L'artiste française La Grande Sophie est en tournée après plus de 100 dates, elle était de passage pour un concert à Montmorillon. Nous sommes allé l'interviewer pour parler de son dernier album "La Place du fantôme", de musique et de Macarons ... La Grande Sophie est une artiste très sympathique, accessible et disponible. Ce fut un réel plaisir de la rencontrer et nous la remercions à nouveau.

I-Cone - Axel Bauer crée la Guilde des Artistes de la Musique

Axel Bauer et de nombreux artistes on visiblement décidé de faire entrendre leur voix et leurs points de vues qui ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux de l'industrie musicale. La "GAM" souhaite etre de tous les débats et décisions concernant droit d’auteur, copie privée, rémunération équitable, gestion collective, streaming, distribution numérique, relations artistes-producteur...

Electron Libre - Axel Bauer : «Les artistes se réveillent et se parlent !»

Axel Bauer est entré dans la légende grâce au tube Cargo. Nous publions l’entretien qu’il a donné en exclusivité pour Musique Info (du 23 janvier) au sujet de la création de la Guilde des Artistes de la Musique, organe de lobbying par les musiciens pour les musiciens, qu’il a aidé à mettre sur pied, et qui veut faire entendre à l’industrie la voix de ses membres, sans play-back.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Bühler, quarante ans de révoltes et de tendresse

Michel Bühler, 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

C’est l’Bühler des grands jours, des dimanches. Non qu’il ait mis la cravate, non, mais il est de sortie avec ses musiciens, presque un grand orchestre : guitare électrique, contrebasse, accordéon. C’est pas que ça requinque une chanson : ça lui donne utile profondeur, perspective, prolongement.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Entre 2 Caisses, l’Allain et l’père Youssef

Entre 2 Caisses « Je hais les gosses », 6 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

On ne sait vraiment d’où ils nous viennent. Ni quand on est. Eux sont les gardiens du Musée des gens du temps d’avant. Et nous narrent une journée même pas particulière, celle de comment on vivait alors. Entre 1954 et 2011. Comment on se conduisait, comment on s’habillait, comment on aimait…

Le 7 février

Pure People - Camille : Emouvante, elle évoque le décès de son papa et sa tendre famille

Quelques jours après la sortie d'Ilo Lympia, un cd et dvd live de sa prestation à l'Olympia en octobre dernier, Camille a pris le temps de se confier à l'hebdomadaire L'Express. Habituellement très discrète sur sa vie privée, la chanteuse a notamment évoqué ses parents et plus particulièrement son père, décédé "en juillet dernier", comme elle le révèle.

L'Express - Robi à la fiche, Par

La trentenaire sort un disque au bord de la cold wave, mais paradoxalement sensuel.
Qui? Une trentenaire, Chloé Robineau, qui a grandi à Madagascar et sur l'île de la Réunion. Finaliste du concours Inrocks Lab en 2011, elle est repérée par Jean-Louis Murat, dont elle ouvre les concerts. Après un EP et un petit tube, Je te tue, elle publie aujourd'hui son premier album, L'hiver et la joie, sous le nom de Robi. Une de ses chansons lui a inspiré un livre, Elle a de qui tenir (Océan éditions).

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Melissmiel (d’amours et de révoltes)

Melissmell, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Que retiendrons-nous de ce moment-là, de ce concert d’exception ? Sans doute l’ultime rappel où, en v.o. et en v.f. dans le texte, Melissmell osa Le partisan de Léonard Cohen. Ça lui va bien, ça, à Melissmell, cette belle en désir d’amour et de révoltes. Toujours et plus que jamais en résistance…

Culturebox - Chanson : Thomas Boissy, le surdoué de l'impro

Chantonner sur son petit orgue d’enfant ça peut mener loin. Après l’Olympia, Thomas Boissy joue au Théâtre de La Nouvelle Eve à Paris jusqu’au 30 mars. L’idée de son spectacle est très originale puisqu'il est uniquement composé d’improvisations de textes de chansons sur des airs connus, à partir des suggestions des spectateurs.

L'Express - Johnny Hallyday dit tout, Par

Le rockeur, qui appartient à tous, a raconté son existence exceptionnelle à l'écrivain Amanda Sthers. Elle l'a sublimée en une époustouflante confession. Hallyday, à vie et à vif: extraits exclusifs. 

Le Figaro - Michel Sardou : «Les Mémoires de Johnny? Je m'en tape !»

INFO LE FIGARO - Taxé de «vieux con réac» dans l'autobiographie de Johnny Hallyday, Michel Sardou réagit avec philosophie et humour. Dans son autobiographie écrite avec la romancière Amanda Sthers, Dans mes yeux (Plon), Johnny Hallyday règle ses comptes avec un certain nombre de vedettes de la chanson française. Parmi elles, Michel Sardou. Johnny Hallyday écrit à son propos: «À force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu.»

L'Express - Qui remportera les Victoires de la Musique 2013?

Ce vendredi, dès 20h45, les Victoires de la Musiques récompenseront les meilleurs artistes, albums, clips... de l'année Qui seront les vainqueurs ? L'Express vous livre ses pronostics, et vous propose de voter
 

Les Blérots de R.A.V.E.L, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Gauchy
Ils sont habillés comme au sortir d’un enterrement, croquemorts ayant fait leur trou dans la société ou famille en soif de noyer son chagrin, de fêter l’héritage. Tous et toutes vêtus de noir (ça leur va si bien…), voici donc nos Blérots de R.A.V.E.L et, déjà, le sentez-vous, le temps se cuivre, promesse d’orages, de folles turbulences.


Les Dénicheurs, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Qu’ont-ils donc déniché de si particulier, d’incroyable, pour se parer du titre de Dénicheurs ? Rien, sinon remonter la source de la chanson et d’y boire goulument. C’est le genre de groupe qu’on mettrait bien dans la case « animation en club du troisième âge » et c’est la classe autant que le mérite des Voix d’hiver de nous les placer sur la grande scène, au contact du tout public qu’ils méritent.


Arthur H, 4 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
« La nuit nous amène au baiser de la lune… » Un piano tout noir, un chanteur vêtu de noir, cheveux en bataille, barbe de quelques jours, décontracté. Une soirée comme une nuit fatiguée, qui s’étire en son cœur, des histoires fantaisistes, fantasques, fantasmées, quand la parole s’affranchit de toute réalité et s’en va explorer d’autres confins, que le vrai s’accoquine avec le faux, que sur l’écran de ses nuits blanches on se fait son cinéma : « Est-ce que tu aimes / Dans les westerns ? » Jamais le chanteur de la nuit qu’est Arthur H ne sera aussi bon, aussi vrai que dans son rapport seul à seul avec son piano.


Pauvres Martins, 5 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,
Ça se nomme Pauvres Martins. L’intitulé fait songer au père Brassens. Sans nullement prélever des chansons au sétois, le blaze vaut quand même promesse, filiation, estampille, presque tradition… Que dalle ! A mille lieux du moustachu, de sa guitare et de sa pipe, tant qu’on ne comprend pas forcément, qu’on a du mal à « lire » ce groupe, à le comprendre.

Le 6 février

La Croix - Amélie-les-Crayons, dessine-moi une chanson…

Sa dernière création, Jusqu’à la mer, enchante. Mais c’est sur scène qu’il faut découvrir cette fourmi qui s’arrête jeudi soir à La Cigale. Il y a douze ans, lors d’un stage de théâtre où chacun doit interpréter une chanson, une jeune femme prénommée Amélie choisit Les Crayons de Bourvil. Ce titre lui va si bien que les autres participants le collent aussitôt à son nom. Ainsi naît Amélie-les-Crayons, « par hasard ». Un surnom, puis un vrai personnage de scène, au nom entraînant comme une valse. Il lui va comme un gant.

Pure Charts - Globes de Cristal 2013 : Raphaël, "1789" et Olivia Ruiz récompensés

Pour leur neuvième année, les Globes de Cristal ont récompensé des petits nouveaux mais aussi des habitués. Ainsi, côté musique, Olivia Ruiz a décroché son troisième prix pour son album "Le calme et la tempête" tandis que Raphaël, qui n'avait jamais gagné, s'est imposé côté masculin pour "Super Welter".

Le Journal de Montréal - Chanson québécoise : De nombreux problèmes, quelques solutions

MONTRÉAL – Plusieurs questions et pistes de solutions ont été soulevées pour résoudre les problèmes qui sévissent depuis quelques années dans toutes les sphères l’industrie de la musique au Québec, lors du Forum sur la chanson québécoise, qui se déroule lundi et mardi au Centre PHI.

Sous le thème «la chanson en mutation», différents panellistes et acteurs de l’industrie – artistes, diffuseurs, producteurs – ont donné leur point de vue sur l’ère numérique, la place de la francité et la diversité, puis sur la diffusion des œuvres et leur création.

Le Monde - Idir : "Je dois à la langue française mon discernement"

Fils de berger, né en 1949 à Aït Lahcène, un village de Kabylie, Idir a publié son premier album en 1975 chez Pathé Marconi. Il contenait une chanson, A Vava Inouva, un succès planétaire, hymne à la vie paysanne des montagnes de l'Atlas, diffusé dans 77 pays et traduit en quinze langues, que la communauté kabyle continue de transmettre comme un joyau. La publication de son nouvel album, Neveo, s'accompagne de deux concerts à l'Olympia, à Paris, les lundi 4 et mardi 5 février. De lui, le sociologue Pierre Bourdieu disait : "Ce n'est pas un chanteur comme les autres. C'est un membre de chaque famille."

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 11 au 20 février 2013

Tous les lundis de février : Annick Cisaruk et David Venitucci reviennent au Connétable Paris 3e avec Ferré, « L’âge d’or », sans doute l’interprète la plus affûtée et intense du grand Léo, avec l’accordéon symphonique de David Venitucci, un de ceux qui font oublier ce qu’on disait naguère du piano du pauvre.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : les pointures se pointent chez Lapointe

« Mon fils tu as déjà soixante ans / Ta viell’ maman sucre les fraises / On ne veut plus d’elle au trapèze / A toi de travailler il serait temps / Moi je veux jouer de l’hélicon / Pon pon pon pon. » Connait-on, tonton, tout son Boby, bibi ? Ben non. A revisiter Boby Lapointe, le « repiquer » comme ils disent, comme on le ferait tant d’un clou que de boutures, sa petite-fille Dany (productrice de ce spectacle) et Yéti, Dimoné, Presque Oui, Evelyne Gallet, Imbert Imbert et Roland Bourbon font oeuvre de salubrité publique.

Nos Enchanteurs - Gauchy 2013 : Zelko, à domicile

Zelko, 2 février 2013, festival Les Voix d’hiver, Maison de la Culture et des Loisirs, Gauchy,

Lui est le régional de l’étape, venu de Ternier, dans l’Aisne, pas loin de Gauchy. Avec son public sans doute car à n’en pas douter Thomas Zelko se taille ici une enviable réputation. Lui à la guitare folk, ses compères qui à la basse électrique qui à la batterie, il fait tour de chant rondement mené.

Le 5 février

Nos Enchanteurs - Liz Cherhal, artiste à sang pour sang

Liz Cherhal, 31 janvier 2013, Espace Jemmapes, Paris

« Il est arrivé quelque chose… » A la sortie de son premier album, j’avais osé titrer à la manière d’un quelconque France-Soir, d’un vulgaire Rance-dimanche : « Cherhal killer », tant cette artiste-là aime à dégommer dans ses chansons, en venir au sang, au sans, au plus rien. Un peu comme une Landru au féminin, une femme au poêle. Remarquez bien sur son accordéon : les touches sont toutes noires (oui, je sais, j’anticipe, ça viendra…). Liz Cherhal est une récidiviste qui, sur chaque nouvelle scène, déglingue à qui mieux mieux.

Le 4 février

Paris Match - Serge Lama, l’insubmersible

Le 11 février il fêtera ses 70 ans et ses cinquante ans de carrière à l’Olympia. L’occasion d’un entretien vérité avec un monstre de la chanson française, que la critique a souvent blessé.

Le Figaro - Mort d'un ex-Compagnon de la Chanson

Gérard Sabbat, un des trois barytons du célèbre groupe vocal Les Compagnons de la Chanson est mort hier à Triel-sur-Seine (Yvelines) à l'age de 86 ans, a annoncé à l'AFP son épouse Mireille. Natif de Lyon, où il avait vu le jour en septembre 1926, il avait rejoint le célèbre groupe, initialement baptisé Compagnons de la Musique, en 1946.

Nos Enchanteurs - Carré de dames, carré de drames, carrément bien

« Carré de dames », 29 janvier 2013, festival Les Poly’Sons de Montbrison,
Deux pianos à queue, deux, qui se font face, non en concurrence mais en totale harmonie. Deux pianistes, deux, dans l’exercice de leur art : Nathalie Miravette et Dorothée Daniel. Par ailleurs aussi chanteuses, elles ne le seront ce soir que par intermittence, subtilement, efficacement.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

vendredi, 08 février 2013

La Grande Sophie - Sexy Boy (Re(cord) version)