Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 avril 2018

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 mars

L'album et l'artiste du jour : Ziako, Né en voyage

Les artistes de la semaine : Lavilliers, Bénabar, Hurlements d'Léo, Pelouse, Ziako, Barbara Carlotti,

Le clip de la semaine : Bénabar - La petite vendeuse

L'album de la semaine : Barbara Carlotti, Magnétique

ZIAKO

Nos Enchanteurs - Ziako, embarquement immédiat

Ziako. Un patronyme étrange aux senteurs d’exotisme. Sur son site, nous apprenons que son nom signifie « Musique guérisseuse à partager » en malgache. Ce qui nous permet de conclure deux choses. Primo, la langue malgache brille par sa concision !

CHARLES CROS

Hexagone - Les coups de coeur Charles Cros 2018

Les Coups de cœur 2018 de l’académie Charles Cros en chanson francophone sont remis ce dimanche 25 mars, en Suisse dans le cadre du festival Voix de fête à Genève.

Pour le festival, c’est  une animation de plus, car dans la salle renommée du Chat noir, chaque artiste présent chante deux titres de l’album primé lors de cette manifestation ouverte au public. Sur les onze coups de cœur français et quatre francophones, huit artistes ou groupes sont présents. La régionale de l’étape Phanee de Pool (du coup, la une de cette chronique), pourtant bien présente à Genève pour Voix de fête et ayant chanté le vendredi soir dans le cadre de “Bars en fête” et la samedi pour les Découvertes était ce dimanche après-midi dans l’avion direction la Corée pour 7 jours et 5 concerts.

HURLEMENTS D'LEO

Nos Enchanteurs - Au clair de la lune, mes amis d’Léo

Imparable ! Luna de papel. Traduction pour les allergiques à la langue de Cervantès : « Lune de papier ». Morceau d’ouverture et titre du nouvel album des Hurlements d’Léo. Ça commence doucement, par une intro entêtante. S’insinue alors la voix bien connue du chanteur Laurent Kebous, qui se marie dans un duo du plus bel effet avec celle d’Aurelia Campione, mélange suave de Vanessa Paradis et d’Axelle Red, par ailleurs chanteuse du groupe La Cafetera roja. Le refrain survient, en espagnol dans le texte, les guitares se déchaînent, suivies de cuivres sonnants et trébuchants et d’un accordéon sans flonflons. « Les ombres dansent la bacchanale / Sens-tu monter l’odeur de soufre / De tous ces diables en fond de cale / Fuyons avant qu’ils nous étouffent ». Vous voudriez vous en défaire ? Trop tard, vous êtes cuits ! La chanson est entrée dans un coin de votre cerveau et vous n’avez plus qu’une envie : appuyer sur la touche « replay » pour vous en gaver encore et encore.

BARBARA CARLOTTI

 
S’inspirant de ses rêves, la chanteuse célèbre la pop en kaléidoscope dans un disque scintillant. Magique.

Faute avouée, pardonnée ? On a peiné à entrer dans le nouvel album de ­Barbara Carlotti. Il est né, assure-t-elle, de ses innombrables rêves, qu’elle prend soin de noter au réveil depuis l’adolescence. Né, aussi, d’une série de happenings scéniques qu’elle a montés ces trois dernières années, des « laboratoires oniriques » pour lesquels elle s’entoure d’amis rêveurs, écrivains ou chanteurs… Carlotti, hyperactive un brin contemplative, s’est prise de passion pour les songes qui nous hantent, et qui sont devenus la matière première de treize nouvelles chansons.

LES CHANTS DE MARS

Francofans - Les 24 heures du mot des Chants de mars lyonnais

Le 20 mars avait lieu la troisième édition des « 24 heures du mot » organisés par A Thou Bout d'Chant dans le cadre des Chants de Mars, le grand festival lyonnais de la chanson. 24 artistes ont été invités à y participer et ils ont été répartis en 8 équipes. Dans leur casting les organisateurs, avec une perversité très subtile, ont constitués des assemblages détonants et inattendus. Les équipes disposaient de 24 heures pour composer une chanson et de s'entendre sur une reprise du répertoire de la chanson française. Cette année le thème retenu était celui de l'uchronie. Dans Wikipedia ce terme est explicité de la façon suivante : « L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles ». Chaque équipe devait ensuite respecter une contrainte particulière. L'une d'elle par exemple devait se limiter à utiliser 2 accords dans leur composition ; telle autre se voyait imposer l'intervention d'un kazou dans son instrumentation.

BENABAR

L'Echo - Bénabar, entertainer à la française

Il n’a pas démarré sa carrière sur YouTube et Instagram mais dans les bars. "Le début de la suite", c’est l’album de ses 20 ans de scène. Et ça se fête. Car, une chose est sûre, Bénabar est un artiste qui revendique son statut d’amuseur public.

Ses cheveux sont plus blonds, son look plus jeune. On dirait que plus le temps passe, plus Bénabar rajeunit… Et dans ses musiques, il a mis une touche nouvelle aussi. Mais son regard amusé, parfois caustique, sur le (petit) monde qui nous entoure, est toujours fin et nuancé.

Le Figaro - Le Début de la suite, bénabarbant jusqu'à la fin

Bénabar, le mal-aimé de la chanson française, sort son huitième disque au goût très fade. Une grande kermesse d'insouciance et d'optimisme béat parsemée de réflexions sur le temps qui passe.

Inspiré de faits réels, son dernier album, est passé quasi incognito. Qui se souvient de Paris by night, le single de ce disque? Quatre ans de gueule de bois plus tard, Bénabar signe son retour avec Le Début de la suite, disponible vendredi chez Sony Music. Enregistré sous le soleil bordelais aux côtés de Mark Daumail, meneur du groupe Cocoon, ce huitième volet de l'oeuvre bénabarbante se place sous le signe de l'optimisme à tout crin et, comme souvent chez Bruno Nicolini, sur le questionnement sur le temps qui passe. Rien de très neuf, en somme.

Le Parisien - Bénabar : «Je suis un pessimiste qui ne veut plus l’être»

DE PRETTO

L'Express - Eddy de Pretto, chanteur unique en son genre

Le natif de Créteil débarque en force avec Cure, un premier album qui mêle musique urbaine et chanson moderne.

Pas besoin d'avoir la carrure d'un rugbyman pour bousculer la chanson française. Eddy de Pretto, 24 ans, fait bouger les lignes avec un corps d'allumette. Son premier album, Cure, se situe au point de confluence du rap et de la chanson française. Au premier courant, le natif de Créteil (Val-de-Marne) emprunte les uppercuts verbaux, la langue crue et âpre, le réalisme froid, le minimalisme instrumental - il se présente sur scène avec juste un iPhone et un batteur. 

LARA

RFI - Catherine Lara, à la recherche du Bô

Avec ses lunettes noires et ses cheveux blancs, on la reconnaît dès qu’on la voit. Mais, cette artiste accomplie est reconnaissable aussi à son violon, cet instrument dont elle peut faire sortir toutes les émotions, de la plus ténue à la plus puissante. C’est autour du violon et des douces mélodies de Catherine Lara que son nouveau spectacle a été écrit, mis en scène et chorégraphié par l’Italien Giuliano Peparini.

CLAUD MICHAUD

Nos Enchanteurs - Claud Michaud se laisse pousser des Elles

« L’idée de ce second album a germé en 2014, au retour du Festival de Pully-Lavaux, en Suisse. Après m’être consacré pendant huit ans à l’œuvre de Félix Leclerc et de quelques autres grands de la poésie chantée, j’ai eu envie de me plonger dans le répertoire de grands textes écrits par des femmes. Emballées par le projet, Mouffe, Lucie Cauchon et Christine Giguère se sont jointes à moi. Ensemble, nous avons travaillé aux arrangements et à la mise en scène et avons présenté à plusieurs reprises ce spectacle qui a su émouvoir et toucher. »

CHATON

Les Inrocks - Pourquoi il faut absolument écouter CHATON en 2018

A la veille de la sortie de son premier album "Possible", entretien de fond avec le phénomène CHATON : il a touché le fond, mais continue d'écrire des poésies.

"Au bord de la faillite, je continue d’écrire des poésies" : c’est avec ce refrain qu’on a découvert CHATON l’an dernier, sur son étrange chanson Poésies, devenue un petit tube. Etrange d'abord, le contraste entre une improbable tronche de bassiste viril dans un groupe stoner, et cette chanson fragile, économe, insolite et solitaire, construite sur des failles. Cette chanson anxiolytique – du genre qui donne envie de s'enfoncer sous la couette quand c’est l’hiver et que dehors il pleut – a eu pour CHATON des vertus thérapeutiques.

lundi, 02 avril 2018

Le clip de la fin de semaine : Tom Bird - A distance égale

jeudi, 06 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 mars

En vidéo, toute une semaine avec des artistes présents dans le nouveau Francofans N°64 : Les Wampas, Gaël Fay, Magyd Cherfi, IAM, Leïla Huissoud, Isabelle Bazin, Octave Noir, Askehoug, Manon Tanguy, Hélène Martin, Lautrec, Paul Barbieri, Volin, Goulams'k, Eskelina, Francesca Solleville, Archimède, Rit .....

Les albums du jour : Volin, Volcan et Askehoug, Franch Kiss

Le clip de la semaine : Leïla Huissoud - Dix Pour Cent

L'album de la semaine - Virage à 80 (Théâtre des Bouffes du Nord) par Hélène Martin, Jean Cohen Solal

CARMEN MARIA VEGA

Paris Match - Carmen Maria Vega : artiste rock, femme résiliente

Rock 'n' roll, théâtrale, Carmen Maria Vega est une grande artiste. Formidable sur scène et touchante en interview, la chanteuse se confie à Paris Match sur le lourd secret qui l'a conduite à sortir un nouvel album «Santa Maria». 

Nos Enchanteurs - Chants de Mars 2017. Carmen Maria Vega : un roman gothique

..... Carmen Maria Vega ne manque cependant pas de présence, loin de là. Provocante et drôle, héritière à ses heures d’une Nina Hagen assagie et de Rita Mitsouko revisités, elle excelle en rétro déjanté sur un « thème aigre-doux ». Elle pulse l’atmosphère, « l’argot a des mots doux / Auxquels je voue ma préférence », Si l’on me déguise en conne, théâtrales sorties et esprit cabaret. « Je ne connais toujours pas / Le secret de mon identité » : du Guatemala aux Minguettes, de l’adoption d’une enfant volée à sa mère à son ascension des dernières années, on suit le parcours.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Monde - Vidéo : retrouvez la rencontre en direct avec le chanteur Albin de la Simone

Le chanteur Albin de la Simone chante et se livre en direct sur Facebook Live. Posez-lui toutes vos questions.

Avec un cinquième album de pop intimiste, L’Un de nous, Albin de la Simone revient sur le devant de la scène. Longtemps dans l’ombre d’autres artistes comme auteur ou orchestrateur – Vanessa Paradis, Miossec, Jean-Louis Murat, Vincent Delerm, Jean-Louis Aubert ou Alain Souchon – l’Amiénois se livre et parle, d’amour notamment.

JEAN GUIDONI

Télérama - Légendes urbaines, Jean Guidoni

Guidoni tel qu'on l'aime. Trente-cinq ans ( !) après le choc Crime passionnel, qui l'avait propulsé aux cimes d'une chanson théâtrale et subversive, le voici qui renoue avec cette veine troublante dont il avait fait sa marque de fabrique dans les années 1980 — et que personne, depuis, n'a su prolonger. Sans atteindre les sommets du disque fondateur, ses Légendes urbaines nous entraînent dans les méandres des rencontres fugaces et des jeux de hasard, des nuits de feu et des matins de glace, des bordels mal éclairés et des errances nocturnes. Foncièrement dramatique, pas forcément tragique, c'est un voyage en pays connu, sans être un bis repetita.

CELINE CAUSSIMON

Claude Févre - Céline Caussimon, la vie mode d’emploi

Étonnante Céline Caussimon !  Elle déboule en scène comme un animal dont on viendrait d’ouvrir la cage. Elle arrive du fond de la salle  en courant – ici pas de coulisses, pas d’effet de rideau  – à l’image de la photographie qui illustre son dernier album. Une femme qui court, vole plus qu’elle ne marche ! Elle rit, s’empare du micro, jette ses cheveux en arrière  et se met à chanter une scène de… transport en commun ! « Elle n’est pas dans le sens de la marche / Pas de chance que ça marche » comme une première saynète qui donne le ton ! « Mal de cœur » ? Tant pis, on continue.

GUILLETON

Norbert Gabriel - Eric, Margaux, Guilleton et compagnie…

C’était comme la Saint Guilleton au Forum Léo Ferré, haut lieu bien connu pour faire pélerinage en chansons, et entonner cantiques avec une assemblée de fidèles dont la dévotion sans faille se vérifie régulièrement à l’appel du révérend Tcherniak, pour y communier et plus si affinités… Le petit vin du lieu est conforme à l’hymne de Laffaille, sans modération. Ce qui explique peut-être un lyrisme débridé, quoi que justifié . Justifions donc.

PAULINE PARIS

Nos Enchanteurs - Paris, par ici l’amour

..... La parisienne Paris (pléonasme involontaire de notre part, vous pensez bien que ce n’est pas notre genre) fait de son nouvel album – le troisième -, une ode aux sentiments du palpitant. Dont l’origine est ce fameux titre, Moureuse, sorti en éclaireur, en 2013 sur un EP. Elle n’avait alors qu’à tirer le fil de son inspiration, brosser une galerie de portraits féminins : une femme envoûtée par la voix d’une animatrice radio (On Air), une autre qui laisse libre cour à sa folie meurtrière (Am Stram Gram) ou encore cette chanteuse de salle de bain qui rêve tout haut de célébrité (Du champagne). Avec l’idée de s’inspirer du répertoire des chanteuses 70’s comme Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Bardot ou France Gall.

SOUCHON

C'est déjà ça - "Les colibris, oui, oui, oui!"

Emmené par un Souchon en grande forme, le concert-clôture du forum des Colibris ce samedi à Bordeaux Darwin s’est avéré un festival à lui tout seul

C'est déjà ça - Souchon: "Autour des Colibris, on sent l'énergie"

Alain et Pierre Souchon, Ours : le trio participait ce samedi à la première date de la Tournée des Colibris, forum citoyen mixant débats, conférences et concert. Entretien familial

PAULE-ANDREE CASSIDY

Norbert Gabriel - Chansons, partage, et amitié, et Paule-Andrée Cassidy…

.... Elle chante , Paule-Andrée Cassidy, elle promène ses valises et ses chansons dans le monde depuis 20 ans, et comme elle dit 20 ans, ça toffe ! Grand prix de l’Académie Charles Cros en 2002, pour son album Lever du jour, prix Jacques Douai en 2015 avec Marie-Thérèse Orain, entre autres , et neuf albums . En plus des nombreux paroliers (lières) et musiciens qui collaborent avec elle, elle interprète Anne Sylvestre, Boby Lapointe (Méli-mélodies, album 1999) , dont elle revendique l’influence, Gilles Vigneault, Prévert, Pierre Perret, Cohen, Barbara… Et même Gaston Couté !

JE CHANTE

Norbert Gabriel - Je chante magazine n° 13

Je chante en est pourtant à son treizième numéro, et celui là est tout aussi copieux que les 12 précédents . 61 pages qui abordent tous les aspects de la chanson, paroles, musiques, livres, lieux et ceux qui les font vivre, la chanson française ou francophone, beaucoup sur le mode nostalgie, mais aussi des coups de projecteur sur les sorties d’albums, de Michèle Bernard et «  son vieil espoir têtu » : «  Tout’manières » à Frasiak «  Sous mon chapeau », ou Agnès Bihl » Tout fout l’camp », en passant par Annick Cisaruk «  l’autre voix féminine de Ferré «  Où va cet univers ? CD La mémoire et la mer » avec David Venitucci à l’accordéon, ou encore le «  coffret » Juliette, qui regroupe en 13 CD plus un CD de raretés l’intégrale des albums .

Nos Enchanteurs - Livraison annuelle du magazine Je Chante !

A chacun sa périodicité : FrancoFans, c’est bimestriel ; Hexagone, trimestriel ; Je Chante ! magazine, c’est annuel, en janvier ou février, selon la remise des copies à l’imprimeur. Bien sûr, vu la qualité de cette revue, iconographique et surtout rédactionnelle (qu’importe que la maquette fasse un peu vieillotte), on aimerait que ça sorte plus souvent. Mais il faut s’y faire, s’en contenter : chaque numéro est en soi un trésor d’infos.

MORAN

Claude Févre - Moran, Tempête sous un crâne

.... Les chansons que nous entendons, la voix de Moran, son grain singulier de vieux matelot revenu d’un long périple, son phrasé, ses mots et ses phrases qui distordent la syntaxe, ce mélange de français et d’anglais, c’est tempête sous un crâne. Ce long déroulement de questions, de doutes, de désir, d’émotions, ce sont des remous, des flots sombres, des abîmes. Des trouées de lumière aussi. De l’amour qui se cherche, se crie, se déchire, s’échoue…

mercredi, 05 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 mars

En vidéo, toute une semaine avec des artistes présents dans le nouveau Francofans N°64 : Les Wampas, Gaël Fay, Magyd Cherfi, IAM, Leïla Huissoud, Isabelle Bazin, Octave Noir, Askehoug, Manon Tanguy, Hélène Martin, Lautrec, Paul Barbieri, Volin, Goulams'k, Eskelina, Francesca Solleville, Archimède, Rit .....

Les albums du jour : Lautrec, Hapax

Le clip de la semaine : Leïla Huissoud - Dix Pour Cent

L'album de la semaine - Virage à 80 (Théâtre des Bouffes du Nord) par Hélène Martin, Jean Cohen Solal

CARMEN MARIA VEGA

Paris Match - Carmen Maria Vega : artiste rock, femme résiliente

Rock 'n' roll, théâtrale, Carmen Maria Vega est une grande artiste. Formidable sur scène et touchante en interview, la chanteuse se confie à Paris Match sur le lourd secret qui l'a conduite à sortir un nouvel album «Santa Maria». 

Nos Enchanteurs - Chants de Mars 2017. Carmen Maria Vega : un roman gothique

..... Carmen Maria Vega ne manque cependant pas de présence, loin de là. Provocante et drôle, héritière à ses heures d’une Nina Hagen assagie et de Rita Mitsouko revisités, elle excelle en rétro déjanté sur un « thème aigre-doux ». Elle pulse l’atmosphère, « l’argot a des mots doux / Auxquels je voue ma préférence », Si l’on me déguise en conne, théâtrales sorties et esprit cabaret. « Je ne connais toujours pas / Le secret de mon identité » : du Guatemala aux Minguettes, de l’adoption d’une enfant volée à sa mère à son ascension des dernières années, on suit le parcours.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Monde - Vidéo : retrouvez la rencontre en direct avec le chanteur Albin de la Simone

Le chanteur Albin de la Simone chante et se livre en direct sur Facebook Live. Posez-lui toutes vos questions.

Avec un cinquième album de pop intimiste, L’Un de nous, Albin de la Simone revient sur le devant de la scène. Longtemps dans l’ombre d’autres artistes comme auteur ou orchestrateur – Vanessa Paradis, Miossec, Jean-Louis Murat, Vincent Delerm, Jean-Louis Aubert ou Alain Souchon – l’Amiénois se livre et parle, d’amour notamment.

JEAN GUIDONI

Télérama - Légendes urbaines, Jean Guidoni

Guidoni tel qu'on l'aime. Trente-cinq ans ( !) après le choc Crime passionnel, qui l'avait propulsé aux cimes d'une chanson théâtrale et subversive, le voici qui renoue avec cette veine troublante dont il avait fait sa marque de fabrique dans les années 1980 — et que personne, depuis, n'a su prolonger. Sans atteindre les sommets du disque fondateur, ses Légendes urbaines nous entraînent dans les méandres des rencontres fugaces et des jeux de hasard, des nuits de feu et des matins de glace, des bordels mal éclairés et des errances nocturnes. Foncièrement dramatique, pas forcément tragique, c'est un voyage en pays connu, sans être un bis repetita.

CELINE CAUSSIMON

Claude Févre - Céline Caussimon, la vie mode d’emploi

Étonnante Céline Caussimon !  Elle déboule en scène comme un animal dont on viendrait d’ouvrir la cage. Elle arrive du fond de la salle  en courant – ici pas de coulisses, pas d’effet de rideau  – à l’image de la photographie qui illustre son dernier album. Une femme qui court, vole plus qu’elle ne marche ! Elle rit, s’empare du micro, jette ses cheveux en arrière  et se met à chanter une scène de… transport en commun ! « Elle n’est pas dans le sens de la marche / Pas de chance que ça marche » comme une première saynète qui donne le ton ! « Mal de cœur » ? Tant pis, on continue.

GUILLETON

Norbert Gabriel - Eric, Margaux, Guilleton et compagnie…

C’était comme la Saint Guilleton au Forum Léo Ferré, haut lieu bien connu pour faire pélerinage en chansons, et entonner cantiques avec une assemblée de fidèles dont la dévotion sans faille se vérifie régulièrement à l’appel du révérend Tcherniak, pour y communier et plus si affinités… Le petit vin du lieu est conforme à l’hymne de Laffaille, sans modération. Ce qui explique peut-être un lyrisme débridé, quoi que justifié . Justifions donc.

PAULINE PARIS

Nos Enchanteurs - Paris, par ici l’amour

..... La parisienne Paris (pléonasme involontaire de notre part, vous pensez bien que ce n’est pas notre genre) fait de son nouvel album – le troisième -, une ode aux sentiments du palpitant. Dont l’origine est ce fameux titre, Moureuse, sorti en éclaireur, en 2013 sur un EP. Elle n’avait alors qu’à tirer le fil de son inspiration, brosser une galerie de portraits féminins : une femme envoûtée par la voix d’une animatrice radio (On Air), une autre qui laisse libre cour à sa folie meurtrière (Am Stram Gram) ou encore cette chanteuse de salle de bain qui rêve tout haut de célébrité (Du champagne). Avec l’idée de s’inspirer du répertoire des chanteuses 70’s comme Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Bardot ou France Gall.

SOUCHON

C'est déjà ça - "Les colibris, oui, oui, oui!"

Emmené par un Souchon en grande forme, le concert-clôture du forum des Colibris ce samedi à Bordeaux Darwin s’est avéré un festival à lui tout seul

C'est déjà ça - Souchon: "Autour des Colibris, on sent l'énergie"

Alain et Pierre Souchon, Ours : le trio participait ce samedi à la première date de la Tournée des Colibris, forum citoyen mixant débats, conférences et concert. Entretien familial

PAULE-ANDREE CASSIDY

Norbert Gabriel - Chansons, partage, et amitié, et Paule-Andrée Cassidy…

.... Elle chante , Paule-Andrée Cassidy, elle promène ses valises et ses chansons dans le monde depuis 20 ans, et comme elle dit 20 ans, ça toffe ! Grand prix de l’Académie Charles Cros en 2002, pour son album Lever du jour, prix Jacques Douai en 2015 avec Marie-Thérèse Orain, entre autres , et neuf albums . En plus des nombreux paroliers (lières) et musiciens qui collaborent avec elle, elle interprète Anne Sylvestre, Boby Lapointe (Méli-mélodies, album 1999) , dont elle revendique l’influence, Gilles Vigneault, Prévert, Pierre Perret, Cohen, Barbara… Et même Gaston Couté !

JE CHANTE

Norbert Gabriel - Je chante magazine n° 13

Je chante en est pourtant à son treizième numéro, et celui là est tout aussi copieux que les 12 précédents . 61 pages qui abordent tous les aspects de la chanson, paroles, musiques, livres, lieux et ceux qui les font vivre, la chanson française ou francophone, beaucoup sur le mode nostalgie, mais aussi des coups de projecteur sur les sorties d’albums, de Michèle Bernard et «  son vieil espoir têtu » : «  Tout’manières » à Frasiak «  Sous mon chapeau », ou Agnès Bihl » Tout fout l’camp », en passant par Annick Cisaruk «  l’autre voix féminine de Ferré «  Où va cet univers ? CD La mémoire et la mer » avec David Venitucci à l’accordéon, ou encore le «  coffret » Juliette, qui regroupe en 13 CD plus un CD de raretés l’intégrale des albums .

Nos Enchanteurs - Livraison annuelle du magazine Je Chante !

A chacun sa périodicité : FrancoFans, c’est bimestriel ; Hexagone, trimestriel ; Je Chante ! magazine, c’est annuel, en janvier ou février, selon la remise des copies à l’imprimeur. Bien sûr, vu la qualité de cette revue, iconographique et surtout rédactionnelle (qu’importe que la maquette fasse un peu vieillotte), on aimerait que ça sorte plus souvent. Mais il faut s’y faire, s’en contenter : chaque numéro est en soi un trésor d’infos.

MORAN

Claude Févre - Moran, Tempête sous un crâne

.... Les chansons que nous entendons, la voix de Moran, son grain singulier de vieux matelot revenu d’un long périple, son phrasé, ses mots et ses phrases qui distordent la syntaxe, ce mélange de français et d’anglais, c’est tempête sous un crâne. Ce long déroulement de questions, de doutes, de désir, d’émotions, ce sont des remous, des flots sombres, des abîmes. Des trouées de lumière aussi. De l’amour qui se cherche, se crie, se déchire, s’échoue…

mardi, 04 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 mars

En vidéo, toute une semaine avec des artistes présents dans le nouveau Francofans N°64 : Les Wampas, Gaël Fay, Magyd Cherfi, IAM, Leïla Huissoud, Isabelle Bazin, Octave Noir, Askehoug, Manon Tanguy, Hélène Martin, Lautrec, Paul Barbieri, Volin, Goulams'k, Eskelina, Francesca Solleville, Archimède, Rit .....

Le clip de la semaine : Leïla Huissoud - Dix Pour Cent

L'album de la semaine - Virage à 80 (Théâtre des Bouffes du Nord) par Hélène Martin, Jean Cohen Solal

CARMEN MARIA VEGA

Paris Match - Carmen Maria Vega : artiste rock, femme résiliente

Rock 'n' roll, théâtrale, Carmen Maria Vega est une grande artiste. Formidable sur scène et touchante en interview, la chanteuse se confie à Paris Match sur le lourd secret qui l'a conduite à sortir un nouvel album «Santa Maria». 

Nos Enchanteurs - Chants de Mars 2017. Carmen Maria Vega : un roman gothique

..... Carmen Maria Vega ne manque cependant pas de présence, loin de là. Provocante et drôle, héritière à ses heures d’une Nina Hagen assagie et de Rita Mitsouko revisités, elle excelle en rétro déjanté sur un « thème aigre-doux ». Elle pulse l’atmosphère, « l’argot a des mots doux / Auxquels je voue ma préférence », Si l’on me déguise en conne, théâtrales sorties et esprit cabaret. « Je ne connais toujours pas / Le secret de mon identité » : du Guatemala aux Minguettes, de l’adoption d’une enfant volée à sa mère à son ascension des dernières années, on suit le parcours.

ALBIN DE LA SIMONE

Le Monde - Vidéo : retrouvez la rencontre en direct avec le chanteur Albin de la Simone

Le chanteur Albin de la Simone chante et se livre en direct sur Facebook Live. Posez-lui toutes vos questions.

Avec un cinquième album de pop intimiste, L’Un de nous, Albin de la Simone revient sur le devant de la scène. Longtemps dans l’ombre d’autres artistes comme auteur ou orchestrateur – Vanessa Paradis, Miossec, Jean-Louis Murat, Vincent Delerm, Jean-Louis Aubert ou Alain Souchon – l’Amiénois se livre et parle, d’amour notamment.

JEAN GUIDONI

Télérama - Légendes urbaines, Jean Guidoni

Guidoni tel qu'on l'aime. Trente-cinq ans ( !) après le choc Crime passionnel, qui l'avait propulsé aux cimes d'une chanson théâtrale et subversive, le voici qui renoue avec cette veine troublante dont il avait fait sa marque de fabrique dans les années 1980 — et que personne, depuis, n'a su prolonger. Sans atteindre les sommets du disque fondateur, ses Légendes urbaines nous entraînent dans les méandres des rencontres fugaces et des jeux de hasard, des nuits de feu et des matins de glace, des bordels mal éclairés et des errances nocturnes. Foncièrement dramatique, pas forcément tragique, c'est un voyage en pays connu, sans être un bis repetita.

CELINE CAUSSIMON

Claude Févre - Céline Caussimon, la vie mode d’emploi

Étonnante Céline Caussimon !  Elle déboule en scène comme un animal dont on viendrait d’ouvrir la cage. Elle arrive du fond de la salle  en courant – ici pas de coulisses, pas d’effet de rideau  – à l’image de la photographie qui illustre son dernier album. Une femme qui court, vole plus qu’elle ne marche ! Elle rit, s’empare du micro, jette ses cheveux en arrière  et se met à chanter une scène de… transport en commun ! « Elle n’est pas dans le sens de la marche / Pas de chance que ça marche » comme une première saynète qui donne le ton ! « Mal de cœur » ? Tant pis, on continue.

GUILLETON

Norbert Gabriel - Eric, Margaux, Guilleton et compagnie…

C’était comme la Saint Guilleton au Forum Léo Ferré, haut lieu bien connu pour faire pélerinage en chansons, et entonner cantiques avec une assemblée de fidèles dont la dévotion sans faille se vérifie régulièrement à l’appel du révérend Tcherniak, pour y communier et plus si affinités… Le petit vin du lieu est conforme à l’hymne de Laffaille, sans modération. Ce qui explique peut-être un lyrisme débridé, quoi que justifié . Justifions donc.

PAULINE PARIS

Nos Enchanteurs - Paris, par ici l’amour

..... La parisienne Paris (pléonasme involontaire de notre part, vous pensez bien que ce n’est pas notre genre) fait de son nouvel album – le troisième -, une ode aux sentiments du palpitant. Dont l’origine est ce fameux titre, Moureuse, sorti en éclaireur, en 2013 sur un EP. Elle n’avait alors qu’à tirer le fil de son inspiration, brosser une galerie de portraits féminins : une femme envoûtée par la voix d’une animatrice radio (On Air), une autre qui laisse libre cour à sa folie meurtrière (Am Stram Gram) ou encore cette chanteuse de salle de bain qui rêve tout haut de célébrité (Du champagne). Avec l’idée de s’inspirer du répertoire des chanteuses 70’s comme Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Bardot ou France Gall.

SOUCHON

C'est déjà ça - "Les colibris, oui, oui, oui!"

Emmené par un Souchon en grande forme, le concert-clôture du forum des Colibris ce samedi à Bordeaux Darwin s’est avéré un festival à lui tout seul

C'est déjà ça - Souchon: "Autour des Colibris, on sent l'énergie"

Alain et Pierre Souchon, Ours : le trio participait ce samedi à la première date de la Tournée des Colibris, forum citoyen mixant débats, conférences et concert. Entretien familial

PAULE-ANDREE CASSIDY

Norbert Gabriel - Chansons, partage, et amitié, et Paule-Andrée Cassidy…

.... Elle chante , Paule-Andrée Cassidy, elle promène ses valises et ses chansons dans le monde depuis 20 ans, et comme elle dit 20 ans, ça toffe ! Grand prix de l’Académie Charles Cros en 2002, pour son album Lever du jour, prix Jacques Douai en 2015 avec Marie-Thérèse Orain, entre autres , et neuf albums . En plus des nombreux paroliers (lières) et musiciens qui collaborent avec elle, elle interprète Anne Sylvestre, Boby Lapointe (Méli-mélodies, album 1999) , dont elle revendique l’influence, Gilles Vigneault, Prévert, Pierre Perret, Cohen, Barbara… Et même Gaston Couté !

JE CHANTE

Norbert Gabriel - Je chante magazine n° 13

Je chante en est pourtant à son treizième numéro, et celui là est tout aussi copieux que les 12 précédents . 61 pages qui abordent tous les aspects de la chanson, paroles, musiques, livres, lieux et ceux qui les font vivre, la chanson française ou francophone, beaucoup sur le mode nostalgie, mais aussi des coups de projecteur sur les sorties d’albums, de Michèle Bernard et «  son vieil espoir têtu » : «  Tout’manières » à Frasiak «  Sous mon chapeau », ou Agnès Bihl » Tout fout l’camp », en passant par Annick Cisaruk «  l’autre voix féminine de Ferré «  Où va cet univers ? CD La mémoire et la mer » avec David Venitucci à l’accordéon, ou encore le «  coffret » Juliette, qui regroupe en 13 CD plus un CD de raretés l’intégrale des albums .

Nos Enchanteurs - Livraison annuelle du magazine Je Chante !

A chacun sa périodicité : FrancoFans, c’est bimestriel ; Hexagone, trimestriel ; Je Chante ! magazine, c’est annuel, en janvier ou février, selon la remise des copies à l’imprimeur. Bien sûr, vu la qualité de cette revue, iconographique et surtout rédactionnelle (qu’importe que la maquette fasse un peu vieillotte), on aimerait que ça sorte plus souvent. Mais il faut s’y faire, s’en contenter : chaque numéro est en soi un trésor d’infos.

MORAN

Claude Févre - Moran, Tempête sous un crâne

.... Les chansons que nous entendons, la voix de Moran, son grain singulier de vieux matelot revenu d’un long périple, son phrasé, ses mots et ses phrases qui distordent la syntaxe, ce mélange de français et d’anglais, c’est tempête sous un crâne. Ce long déroulement de questions, de doutes, de désir, d’émotions, ce sont des remous, des flots sombres, des abîmes. Des trouées de lumière aussi. De l’amour qui se cherche, se crie, se déchire, s’échoue…

samedi, 01 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 mars

En vidéo, toute une semaine avec les artistes présents dans le nouveau Francofans N°64 : Les Wampas, Gaël Fay, Magyd Cherfi, IAM, Leïla Huissoud, Isabelle Bazin, Octave Noir, Askehoug, Manon Tanguy .....

L'album de la fin de semaine : Leïla Huissoud, L'ombre

Le clip de la fin de semaine : Tom Bird - A 3 Etages

CARMEN MARIA VEGA

Nos Enchanteurs - Chants de Mars 2017. Carmen Maria Vega : un roman gothique

..... Carmen Maria Vega ne manque cependant pas de présence, loin de là. Provocante et drôle, héritière à ses heures d’une Nina Hagen assagie et de Rita Mitsouko revisités, elle excelle en rétro déjanté sur un « thème aigre-doux ». Elle pulse l’atmosphère, « l’argot a des mots doux / Auxquels je voue ma préférence », Si l’on me déguise en conne, théâtrales sorties et esprit cabaret. « Je ne connais toujours pas / Le secret de mon identité » : du Guatemala aux Minguettes, de l’adoption d’une enfant volée à sa mère à son ascension des dernières années, on suit le parcours.

JEAN GUIDONI

Télérama - Légendes urbaines, Jean Guidoni

Guidoni tel qu'on l'aime. Trente-cinq ans ( !) après le choc Crime passionnel, qui l'avait propulsé aux cimes d'une chanson théâtrale et subversive, le voici qui renoue avec cette veine troublante dont il avait fait sa marque de fabrique dans les années 1980 — et que personne, depuis, n'a su prolonger. Sans atteindre les sommets du disque fondateur, ses Légendes urbaines nous entraînent dans les méandres des rencontres fugaces et des jeux de hasard, des nuits de feu et des matins de glace, des bordels mal éclairés et des errances nocturnes. Foncièrement dramatique, pas forcément tragique, c'est un voyage en pays connu, sans être un bis repetita.

CELINE CAUSSIMON

Claude Févre - Céline Caussimon, la vie mode d’emploi

Étonnante Céline Caussimon !  Elle déboule en scène comme un animal dont on viendrait d’ouvrir la cage. Elle arrive du fond de la salle  en courant – ici pas de coulisses, pas d’effet de rideau  – à l’image de la photographie qui illustre son dernier album. Une femme qui court, vole plus qu’elle ne marche ! Elle rit, s’empare du micro, jette ses cheveux en arrière  et se met à chanter une scène de… transport en commun ! « Elle n’est pas dans le sens de la marche / Pas de chance que ça marche » comme une première saynète qui donne le ton ! « Mal de cœur » ? Tant pis, on continue.

GUILLETON

Norbert Gabriel - Eric, Margaux, Guilleton et compagnie…

C’était comme la Saint Guilleton au Forum Léo Ferré, haut lieu bien connu pour faire pélerinage en chansons, et entonner cantiques avec une assemblée de fidèles dont la dévotion sans faille se vérifie régulièrement à l’appel du révérend Tcherniak, pour y communier et plus si affinités… Le petit vin du lieu est conforme à l’hymne de Laffaille, sans modération. Ce qui explique peut-être un lyrisme débridé, quoi que justifié . Justifions donc.

PAULINE PARIS

Nos Enchanteurs - Paris, par ici l’amour

..... La parisienne Paris (pléonasme involontaire de notre part, vous pensez bien que ce n’est pas notre genre) fait de son nouvel album – le troisième -, une ode aux sentiments du palpitant. Dont l’origine est ce fameux titre, Moureuse, sorti en éclaireur, en 2013 sur un EP. Elle n’avait alors qu’à tirer le fil de son inspiration, brosser une galerie de portraits féminins : une femme envoûtée par la voix d’une animatrice radio (On Air), une autre qui laisse libre cour à sa folie meurtrière (Am Stram Gram) ou encore cette chanteuse de salle de bain qui rêve tout haut de célébrité (Du champagne). Avec l’idée de s’inspirer du répertoire des chanteuses 70’s comme Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Bardot ou France Gall.

SOUCHON

C'est déjà ça - "Les colibris, oui, oui, oui!"

Emmené par un Souchon en grande forme, le concert-clôture du forum des Colibris ce samedi à Bordeaux Darwin s’est avéré un festival à lui tout seul

C'est déjà ça - Souchon: "Autour des Colibris, on sent l'énergie"

Alain et Pierre Souchon, Ours : le trio participait ce samedi à la première date de la Tournée des Colibris, forum citoyen mixant débats, conférences et concert. Entretien familial

PAULE-ANDREE CASSIDY

Norbert Gabriel - Chansons, partage, et amitié, et Paule-Andrée Cassidy…

.... Elle chante , Paule-Andrée Cassidy, elle promène ses valises et ses chansons dans le monde depuis 20 ans, et comme elle dit 20 ans, ça toffe ! Grand prix de l’Académie Charles Cros en 2002, pour son album Lever du jour, prix Jacques Douai en 2015 avec Marie-Thérèse Orain, entre autres , et neuf albums . En plus des nombreux paroliers (lières) et musiciens qui collaborent avec elle, elle interprète Anne Sylvestre, Boby Lapointe (Méli-mélodies, album 1999) , dont elle revendique l’influence, Gilles Vigneault, Prévert, Pierre Perret, Cohen, Barbara… Et même Gaston Couté !

JE CHANTE

Norbert Gabriel - Je chante magazine n° 13

Je chante en est pourtant à son treizième numéro, et celui là est tout aussi copieux que les 12 précédents . 61 pages qui abordent tous les aspects de la chanson, paroles, musiques, livres, lieux et ceux qui les font vivre, la chanson française ou francophone, beaucoup sur le mode nostalgie, mais aussi des coups de projecteur sur les sorties d’albums, de Michèle Bernard et «  son vieil espoir têtu » : «  Tout’manières » à Frasiak «  Sous mon chapeau », ou Agnès Bihl » Tout fout l’camp », en passant par Annick Cisaruk «  l’autre voix féminine de Ferré «  Où va cet univers ? CD La mémoire et la mer » avec David Venitucci à l’accordéon, ou encore le «  coffret » Juliette, qui regroupe en 13 CD plus un CD de raretés l’intégrale des albums .

Nos Enchanteurs - Livraison annuelle du magazine Je Chante !

A chacun sa périodicité : FrancoFans, c’est bimestriel ; Hexagone, trimestriel ; Je Chante ! magazine, c’est annuel, en janvier ou février, selon la remise des copies à l’imprimeur. Bien sûr, vu la qualité de cette revue, iconographique et surtout rédactionnelle (qu’importe que la maquette fasse un peu vieillotte), on aimerait que ça sorte plus souvent. Mais il faut s’y faire, s’en contenter : chaque numéro est en soi un trésor d’infos.

MORAN

Claude Févre - Moran, Tempête sous un crâne

.... Les chansons que nous entendons, la voix de Moran, son grain singulier de vieux matelot revenu d’un long périple, son phrasé, ses mots et ses phrases qui distordent la syntaxe, ce mélange de français et d’anglais, c’est tempête sous un crâne. Ce long déroulement de questions, de doutes, de désir, d’émotions, ce sont des remous, des flots sombres, des abîmes. Des trouées de lumière aussi. De l’amour qui se cherche, se crie, se déchire, s’échoue…

vendredi, 31 mars 2017

Le clip de la fin de semine : Tom Bird - A 3 Etages

Live Session réalisée à Albaynac Musique.
►Réalisation / Montage / Mixage : AUUNA (http://www.auuna.fr)
►Texte / Musique : Kévin Fauchet
►Accompagnement piano : Marie Daviet

Commander le 1er EP de Tom Bird : http://bit.ly/2maVO4k

// TOM BIRD //
► Site Officiel : http://tombirdchanson.com/
► Facebook : https://www.facebook.com/tombirdchanson
► Spotify : http://spoti.fi/2n6pRtv
► Instagram : https://www.instagram.com/tombirdchanson
► EP 4 titres disponibles :

Management : cyril@lecriducharbon.fr

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 mars

En vidéo, toute une semaine avec les artistes présents dans le nouveau Francofans N°64 : Les Wampas, Gaël Fay, Magyd Cherfi, IAM, Leïla Huissoud, Isabelle Bazin, Octave Noir, Askehoug, Manon Tanguy, Hélène Martin .....

L'album de la fin de semaine : Leïla Huissoud, L'ombre

Le clip de la fin de semaine : Tom Bird - A 3 Etages

CARMEN MARIA VEGA

Nos Enchanteurs - Chants de Mars 2017. Carmen Maria Vega : un roman gothique

..... Carmen Maria Vega ne manque cependant pas de présence, loin de là. Provocante et drôle, héritière à ses heures d’une Nina Hagen assagie et de Rita Mitsouko revisités, elle excelle en rétro déjanté sur un « thème aigre-doux ». Elle pulse l’atmosphère, « l’argot a des mots doux / Auxquels je voue ma préférence », Si l’on me déguise en conne, théâtrales sorties et esprit cabaret. « Je ne connais toujours pas / Le secret de mon identité » : du Guatemala aux Minguettes, de l’adoption d’une enfant volée à sa mère à son ascension des dernières années, on suit le parcours.

JEAN GUIDONI

Télérama - Légendes urbaines, Jean Guidoni

Guidoni tel qu'on l'aime. Trente-cinq ans ( !) après le choc Crime passionnel, qui l'avait propulsé aux cimes d'une chanson théâtrale et subversive, le voici qui renoue avec cette veine troublante dont il avait fait sa marque de fabrique dans les années 1980 — et que personne, depuis, n'a su prolonger. Sans atteindre les sommets du disque fondateur, ses Légendes urbaines nous entraînent dans les méandres des rencontres fugaces et des jeux de hasard, des nuits de feu et des matins de glace, des bordels mal éclairés et des errances nocturnes. Foncièrement dramatique, pas forcément tragique, c'est un voyage en pays connu, sans être un bis repetita.

CELINE CAUSSIMON

Claude Févre - Céline Caussimon, la vie mode d’emploi

Étonnante Céline Caussimon !  Elle déboule en scène comme un animal dont on viendrait d’ouvrir la cage. Elle arrive du fond de la salle  en courant – ici pas de coulisses, pas d’effet de rideau  – à l’image de la photographie qui illustre son dernier album. Une femme qui court, vole plus qu’elle ne marche ! Elle rit, s’empare du micro, jette ses cheveux en arrière  et se met à chanter une scène de… transport en commun ! « Elle n’est pas dans le sens de la marche / Pas de chance que ça marche » comme une première saynète qui donne le ton ! « Mal de cœur » ? Tant pis, on continue.

GUILLETON

Norbert Gabriel - Eric, Margaux, Guilleton et compagnie…

C’était comme la Saint Guilleton au Forum Léo Ferré, haut lieu bien connu pour faire pélerinage en chansons, et entonner cantiques avec une assemblée de fidèles dont la dévotion sans faille se vérifie régulièrement à l’appel du révérend Tcherniak, pour y communier et plus si affinités… Le petit vin du lieu est conforme à l’hymne de Laffaille, sans modération. Ce qui explique peut-être un lyrisme débridé, quoi que justifié . Justifions donc.

PAULINE PARIS

Nos Enchanteurs - Paris, par ici l’amour

..... La parisienne Paris (pléonasme involontaire de notre part, vous pensez bien que ce n’est pas notre genre) fait de son nouvel album – le troisième -, une ode aux sentiments du palpitant. Dont l’origine est ce fameux titre, Moureuse, sorti en éclaireur, en 2013 sur un EP. Elle n’avait alors qu’à tirer le fil de son inspiration, brosser une galerie de portraits féminins : une femme envoûtée par la voix d’une animatrice radio (On Air), une autre qui laisse libre cour à sa folie meurtrière (Am Stram Gram) ou encore cette chanteuse de salle de bain qui rêve tout haut de célébrité (Du champagne). Avec l’idée de s’inspirer du répertoire des chanteuses 70’s comme Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Bardot ou France Gall.

SOUCHON

C'est déjà ça - "Les colibris, oui, oui, oui!"

Emmené par un Souchon en grande forme, le concert-clôture du forum des Colibris ce samedi à Bordeaux Darwin s’est avéré un festival à lui tout seul

C'est déjà ça - Souchon: "Autour des Colibris, on sent l'énergie"

Alain et Pierre Souchon, Ours : le trio participait ce samedi à la première date de la Tournée des Colibris, forum citoyen mixant débats, conférences et concert. Entretien familial

PAULE-ANDREE CASSIDY

Norbert Gabriel - Chansons, partage, et amitié, et Paule-Andrée Cassidy…

.... Elle chante , Paule-Andrée Cassidy, elle promène ses valises et ses chansons dans le monde depuis 20 ans, et comme elle dit 20 ans, ça toffe ! Grand prix de l’Académie Charles Cros en 2002, pour son album Lever du jour, prix Jacques Douai en 2015 avec Marie-Thérèse Orain, entre autres , et neuf albums . En plus des nombreux paroliers (lières) et musiciens qui collaborent avec elle, elle interprète Anne Sylvestre, Boby Lapointe (Méli-mélodies, album 1999) , dont elle revendique l’influence, Gilles Vigneault, Prévert, Pierre Perret, Cohen, Barbara… Et même Gaston Couté !

JE CHANTE

Norbert Gabriel - Je chante magazine n° 13

Je chante en est pourtant à son treizième numéro, et celui là est tout aussi copieux que les 12 précédents . 61 pages qui abordent tous les aspects de la chanson, paroles, musiques, livres, lieux et ceux qui les font vivre, la chanson française ou francophone, beaucoup sur le mode nostalgie, mais aussi des coups de projecteur sur les sorties d’albums, de Michèle Bernard et «  son vieil espoir têtu » : «  Tout’manières » à Frasiak «  Sous mon chapeau », ou Agnès Bihl » Tout fout l’camp », en passant par Annick Cisaruk «  l’autre voix féminine de Ferré «  Où va cet univers ? CD La mémoire et la mer » avec David Venitucci à l’accordéon, ou encore le «  coffret » Juliette, qui regroupe en 13 CD plus un CD de raretés l’intégrale des albums .

Nos Enchanteurs - Livraison annuelle du magazine Je Chante !

A chacun sa périodicité : FrancoFans, c’est bimestriel ; Hexagone, trimestriel ; Je Chante ! magazine, c’est annuel, en janvier ou février, selon la remise des copies à l’imprimeur. Bien sûr, vu la qualité de cette revue, iconographique et surtout rédactionnelle (qu’importe que la maquette fasse un peu vieillotte), on aimerait que ça sorte plus souvent. Mais il faut s’y faire, s’en contenter : chaque numéro est en soi un trésor d’infos.

MORAN

Claude Févre - Moran, Tempête sous un crâne

.... Les chansons que nous entendons, la voix de Moran, son grain singulier de vieux matelot revenu d’un long périple, son phrasé, ses mots et ses phrases qui distordent la syntaxe, ce mélange de français et d’anglais, c’est tempête sous un crâne. Ce long déroulement de questions, de doutes, de désir, d’émotions, ce sont des remous, des flots sombres, des abîmes. Des trouées de lumière aussi. De l’amour qui se cherche, se crie, se déchire, s’échoue…

jeudi, 23 mars 2017

L'actualité de la chanson francaise du 10 au 16 mars

Aux Chants de Mars aujourd'hui : Les Funky Sardines, Louis-Jean Cormier, Tom Bird, Rodolphe Buger, Mal Armé, Alexandrre Castillon, Remo Gary.

Le clip de la semaine : Adrien Soleiman : La Nuit Tombée

Toute la semaine en vidéos avec les artistes du festival lyonnais des Chants de Mars (Lyon du 18 au 25 mars) : Karimouche, Carmen Maria Vega, Mathieu Boogearts, Rodolphe Burger, Leïla Huissoud, Gaël Faye, Mehdi Krüger, Pomme, Adrien Souleiman, Louis-Jean Cormier, Tom Bird, Evelyne Gallet, Nico*, Cedric Laronche, Balmino, Jean-Marc Le Bihan, Jeph, Alexandre Castillon, Remo Gary, Mal Armé, Zim.

ALEXIS HK

C'est déjà ça - Alexis HK à Targon, huit nouvelles chansons

Le chanteur était la tête d'affiche ce samedi soir du précieux festival "Comment dire..." autour du mot et du verbe. Il a gratifié une salle comble de nouvelles chansons, encore fragiles, déjà très belles.

Moins fiérot, le poulbot. Oeillades toujours ironiques, savoureuses blaques-transitions entre les chansons, mais fébrilité assumée, affichée. On aurait les chocottes à moins: Alexis HK ce samedi, a enchaîné en ouverture de concert, huit nouveaux titres qu'ils n'avaient testés que dans des tout petits lieux jusque là. "Devant une salle de 500 personnes comme ce soir, c'était une première et c'est chaud", soufflait l'artiste à l'issue de la soirée, rincé.

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca, fatales liaisons

Aussi brune et effrontée que Mèche, sa consoeur de co-plateau, est blonde et douce, cheveux relevés sur le côté et frange balayée, l’allure dominatrice sous les bruns sourcils, voici Lily Luca. Elle a un parcours un peu plus étoffé et, à l’inverse, a découvert la chanson française après le rock. Illustratrice (son blog raconte en dessins les aventures drôlatiques d’une jeune chanteuse : elle), comédienne, c’est en plus d’une ACI originale, une bête de scène.

DELPHINE COUTANT

Nos Enchanteurs - Delphine Coutant, joli coup de Ballet !

Petite révolution pour Delphine Coutant qui s’assure de la participation de Matthieu Ballet (familier, entre autres, des artistes des pays de Loire : Alexis HK, Miossec… mais pas qu’eux) à la réalisation, aux claviers, aux programmations aussi, pour La nuit philharmonique, cinquième album de notre Guérandaise. Un réalisateur ? C’est la toute première fois pour la dame, qui voulait toujours faire tout toute seule, effrayée à l’idée que ça puisse lui échapper. Le résultat est probant, qui, semble-t-il, va plus loin encore que ce qu’elle voulait explorer.

JUNIORE

RFI - Juniore, rétro vers le futur

Avec son esthétique sophistiquée, ce groupe de Parisiennes revisite le yéyé et le son des années 60. Mais dans une veine rétro/futuriste assez en vogue, Juniore est un peu plus qu’un exercice de style. Rencontre avec Anna Jean, sa chanteuse trentenaire, et présentation d’un premier album, Ouh là là, qui se révèle très cinématographique.

Télérama - Juniore, Ouh là là 

Après l'insistant renouveau du « son 80 », il semble qu'une vague sixties soit en train d'éclabousser la pop française. Dans le sillon de La Femme, voici Juniore, trio de filles dont le premier album s'inscrit de plain-pied dans cette tendance néo-yéyé/surf music. Ritournelles dansantes ou mélancoliques et voix monocorde, rappelant vaguement (et en moins juste) celle de Françoise Hardy.

BIRKIN

Baptiste Vignol - Le pouvoir d'une chanson

Les Francofolies ouvraient hier, 10 mars 2017, un nouveau chapitre de leur histoire en créant une édition du festival sur l'île de La Réunion. Et pour lancer les festivités, Jane Birkin chanta «Serge», of course, accompagnée par l'Orchestre de la Réunion et le pianiste Nobuyuki Nakajima.

MICHELE BERNARD

C'est déjà ça - Michèle Bernard: une grande, de "Tout' manières"

Cinquante ans de scène au compteur de cette auteure-compositrice solaire et engagée, dans le sillage d'Anne Sylvestre ou Allain Leprest, vient de sortir "Tout' manières", l'un de ses plus beaux disques, couronné d'un Coup de coeur de l'Académie Charles-Cros. Assez rare dans la région, elle est de passage ce mardi à Ambarès (33). L'occasion d'un entretien

SYLVAIN REVERTE

Norbert Gabriel - Sylvain Reverte en concert à Agen

S’il est des concerts que l’on se prive volontiers de chroniquer à chaud, tant on sent préférable de se revivre le moment intérieurement et de laisser au temps toute latitude pour faire germer les semences émotionnelles répandues, celui que Sylvain Reverte offrit à l’Adem Florida d’Agen le 11 février dernier (en première partie de Romain Humeau) est de ceux-là.

LAURA CAHEN

C'est déjà ça - Laura Cahen, sorcière du Nord

A l'issue d'une recherche patiente de quatre ans, la jeune Nancéienne vient de sortir "Nord", un premier album aussi mystérieux qu'envoutant. La confirmation d'une vraie personnalité à l'ample pop et à la poésie entêtante

mercredi, 22 mars 2017

L'actualité de la chanson francaise du 10 au 16 mars

Les Chants de Mars aujourd'hui : Mathieu Boogearts, Leïla Huissoud, Karine Zarka, Remo Gary, Ceci n'est pas un spectacle de Matthieu Côte, Lucarne.

Le clip de la semaine : Adrien Soleiman : La Nuit Tombée

Toute la semaine en vidéos avec les artistes du festival lyonnais des Chants de Mars (Lyon du 18 au 25 mars) : Karimouche, Carmen Maria Vega, Mathieu Boogearts, Rodolphe Burger, Leïla Huissoud, Gaël Faye, Mehdi Krüger, Pomme, Adrien Souleiman, Louis-Jean Cormier, Tom Bird, Evelyne Gallet, Nico*, Cedric Laronche, Balmino, Jean-Marc Le Bihan, Jeph, Alexandre Castillon, Remo Gary, Mal Armé, Zim.

ALEXIS HK

C'est déjà ça - Alexis HK à Targon, huit nouvelles chansons

Le chanteur était la tête d'affiche ce samedi soir du précieux festival "Comment dire..." autour du mot et du verbe. Il a gratifié une salle comble de nouvelles chansons, encore fragiles, déjà très belles.

Moins fiérot, le poulbot. Oeillades toujours ironiques, savoureuses blaques-transitions entre les chansons, mais fébrilité assumée, affichée. On aurait les chocottes à moins: Alexis HK ce samedi, a enchaîné en ouverture de concert, huit nouveaux titres qu'ils n'avaient testés que dans des tout petits lieux jusque là. "Devant une salle de 500 personnes comme ce soir, c'était une première et c'est chaud", soufflait l'artiste à l'issue de la soirée, rincé.

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca, fatales liaisons

Aussi brune et effrontée que Mèche, sa consoeur de co-plateau, est blonde et douce, cheveux relevés sur le côté et frange balayée, l’allure dominatrice sous les bruns sourcils, voici Lily Luca. Elle a un parcours un peu plus étoffé et, à l’inverse, a découvert la chanson française après le rock. Illustratrice (son blog raconte en dessins les aventures drôlatiques d’une jeune chanteuse : elle), comédienne, c’est en plus d’une ACI originale, une bête de scène.

DELPHINE COUTANT

Nos Enchanteurs - Delphine Coutant, joli coup de Ballet !

Petite révolution pour Delphine Coutant qui s’assure de la participation de Matthieu Ballet (familier, entre autres, des artistes des pays de Loire : Alexis HK, Miossec… mais pas qu’eux) à la réalisation, aux claviers, aux programmations aussi, pour La nuit philharmonique, cinquième album de notre Guérandaise. Un réalisateur ? C’est la toute première fois pour la dame, qui voulait toujours faire tout toute seule, effrayée à l’idée que ça puisse lui échapper. Le résultat est probant, qui, semble-t-il, va plus loin encore que ce qu’elle voulait explorer.

JUNIORE

RFI - Juniore, rétro vers le futur

Avec son esthétique sophistiquée, ce groupe de Parisiennes revisite le yéyé et le son des années 60. Mais dans une veine rétro/futuriste assez en vogue, Juniore est un peu plus qu’un exercice de style. Rencontre avec Anna Jean, sa chanteuse trentenaire, et présentation d’un premier album, Ouh là là, qui se révèle très cinématographique.

Télérama - Juniore, Ouh là là 

Après l'insistant renouveau du « son 80 », il semble qu'une vague sixties soit en train d'éclabousser la pop française. Dans le sillon de La Femme, voici Juniore, trio de filles dont le premier album s'inscrit de plain-pied dans cette tendance néo-yéyé/surf music. Ritournelles dansantes ou mélancoliques et voix monocorde, rappelant vaguement (et en moins juste) celle de Françoise Hardy.

BIRKIN

Baptiste Vignol - Le pouvoir d'une chanson

Les Francofolies ouvraient hier, 10 mars 2017, un nouveau chapitre de leur histoire en créant une édition du festival sur l'île de La Réunion. Et pour lancer les festivités, Jane Birkin chanta «Serge», of course, accompagnée par l'Orchestre de la Réunion et le pianiste Nobuyuki Nakajima.

MICHELE BERNARD

C'est déjà ça - Michèle Bernard: une grande, de "Tout' manières"

Cinquante ans de scène au compteur de cette auteure-compositrice solaire et engagée, dans le sillage d'Anne Sylvestre ou Allain Leprest, vient de sortir "Tout' manières", l'un de ses plus beaux disques, couronné d'un Coup de coeur de l'Académie Charles-Cros. Assez rare dans la région, elle est de passage ce mardi à Ambarès (33). L'occasion d'un entretien

SYLVAIN REVERTE

Norbert Gabriel - Sylvain Reverte en concert à Agen

S’il est des concerts que l’on se prive volontiers de chroniquer à chaud, tant on sent préférable de se revivre le moment intérieurement et de laisser au temps toute latitude pour faire germer les semences émotionnelles répandues, celui que Sylvain Reverte offrit à l’Adem Florida d’Agen le 11 février dernier (en première partie de Romain Humeau) est de ceux-là.

LAURA CAHEN

C'est déjà ça - Laura Cahen, sorcière du Nord

A l'issue d'une recherche patiente de quatre ans, la jeune Nancéienne vient de sortir "Nord", un premier album aussi mystérieux qu'envoutant. La confirmation d'une vraie personnalité à l'ample pop et à la poésie entêtante