Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 novembre 2015

Maggy Bolle - Bernadette

samedi, 03 octobre 2015

L'actualité de la chanson française du 28 septembre au 2 octobre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Natacha Ezdra chante Ferrat à l'Espace Niemeyer (Extraits)

Le clip de la fin de semaine - La Maison Tellier - Sur un Volcan (clip officiel)

Les vidéos du jour :  Vendredi avec Mariane Alzi à l'occasion de son premier album. Samedi et dimanche, Christian Olivier des Têtes Raides et la poésie à l'occasion de son spectacle "Les 4 sans cou" à Agend'Arts à Lyon.

A la une

Hexagone - En octobre, la chanson à Lyon et dans le Rhône

Voici donc ma sélection des spectacles chanson pour ce mois d’octobre 2015, une sélection toujours aussi subjective, incontestablement, aussi partielle que partiale avec l’ambition de faire tout au long de la saison le tour des salles où la chanson a trouvé sa place à Lyon mais aussi au-delà dans l’agglomération voire le département (1).

Culturebox - Chansons françaises à la radio : l'Assemblée a voté pour plus de diversité

Les députés ont validé mercredi 30 septembre en séance les nouvelles règles de diffusion des chansons francophones à la radio, qui visent à éviter que les mêmes tubes ne tournent en boucle sur les ondes et ainsi à favoriser la diversité musicale.

3 et 4 octobre

Le blog de Norbert Gabriel - Coup de Jarnac à Barjac ?

Ce rendez-vous rituel de la Chanson de parole va changer de nom, avec le changement de directeur artistique. C’était la 20 ème année en 2015, ce sera la der des der pour Jofroi, porte drapeau en directeur artistique. Après les aventures de Montauban, Alors Chante s’étant réfugié à Castel-Sarrasin, Chanson de parole ne sera plus à Barjac, mais le festival est toujours en vie, et la structure associative en place continue, et prépare 2016. Pour faire le point, voici le premier communiqué qui a ouvert le dossier.

Corse Matin - Mariane Alzi trace sa voie en plusieurs langues

Cheveux au vent, vêtue d'une petite robe noire assortie à ses lunettes "retro", Mariane Alzi nous attend à la terrasse d'un café. Dans moins d'un mois son premier album, réalisé par l'américain Bob Coke (Ben Harper, Noir Désir) et mixé par Dominique Blanc-Francard (Stephan Eicher, Benjamin Biolay, Raphael...) sera en vente (1). Alors en attendant, elle profite du calme de ce mois de septembre en Corse après s'être produite entre autres à l'occasion du Black Moon Festival.

2 octobre

Hexagone - Au festival de théâtre de rue à Aurillac : on y chante !

Maggy Bolle : Je découvre sous le chapiteau une artiste de scène, souriante et enthousiaste, qui déploie une belle énergie, avec son petit accent du Jura. Son répertoire décrit une bonne part de portraits bien sentis avec Requiem  la caricature de l’homme décrit par sa compagne, avec La connasse d’en face pour la voisine qui pourrit la vie, avec Mémé pour l’aïeule qui fait un peu pareil, avec une personne très âgée et quasi nymphomane. On ressent la volonté de rythme et d’échange avec le public.

Nos Enchanteurs - Non, Barjac, c’est pas fini (de faire parler)

Coup de théâtre à Barjac même si, de derrière la scène, en coulisses, on sentait les choses venir. Divorce entre l’association Chant libre, qui gère le festival Chansons de parole, et son directeur et programmateur Jofroi.

Les 3 coups - « Les Quatre sans cou », lecture-concert de Christian Olivier, Serge Begout et Thierry Bartalucci, Théâtre du Nord à Lille

En hommage à Robert Desnos, surréaliste et résistant, « les Quatre sans cou » nous montre les deux facettes du maître d’œuvre Christian Olivier, ici en retrait de sa faconde et de sa hargne jouissive bien connue des Têtes raides pour être tout au service du texte, des textes.

Rue 89 - Le chanteur des Têtes raides dit Bashung et ça donne des frissons

C’est pourtant une chanson qu’on connaît bien, qu’on chante parfois dans la voiture quand elle passe sur Nostalgie :

« La nuit je mens, je prends des trains à travers la plaine.

La nuit je mens, je m’en lave les mains... »

Mais elle nous frappe encore en plein visage, quand on l’entend comme neuve, portée par la voix profonde, la diction lente et précise de Christian Olivier, chanteur et musicien dans le groupe des Têtes raides.

1er octobre

Hexagone - Tomislav, bête de Seine

Hexagonaute salut. Il y avait un cagnard du diable sur Paname ce jeudi 25 juin 2015. T’en souviens-tu ? Le thermomètre poussait au crime du barbec’ arrosé au rosé plutôt qu’à une apnée juvénile dans les salles parisiennes et bouillonnantes. Pas de bol, j’aime pas le rosé et j’ai su rester jeune. A peu près. Du coup, j’ai enfourché mon ticket de métro et j’ai taillé la zone direction Quai François Mauriac dans le 13ème. C’est là que le bateau El Alamein fait trempette à l’année et c’est là, là itou (faut le dire vite et c’est rigolo) que Tomislav venait donner un concert de belle facture. Par « belle facture, » j’entends dire que c’était bien mais pas que c’était cher.

France Inter - Chanson française : l'État doit-t-il choisir vos tubes radios ?

Prix G.Moustaki - Tomislav

Sa singularité, Tomislav la trouve sans doute dans sa double identité : de ses origines croates, ce jeune chanteur francilien né en 1977 cultive une authenticité qui échappe aux postures convenues, une mélancolie poignante flanquée d’un caractère bien trempé. Mais c’est en français qu’il a choisi de s’exprimer dans ses chansons.

Bercé par les songwriters américains et le folklore de ses ancêtres, qu’il a longtemps chanté en chœur avec ses cinq frères et sœurs, Tomislav a fait ses armes dans plusieurs formations avant de s’engager dans une voie plus solitaire. Après un EP 6 titres enregistré en guitare-voix, « J’y vais, j’en reviens. » (2007), son premier album, « Avant le départ », sortira en avril 2012.

30 septembre

Hexagone - Tomislav, nouvel EP. Qu’est-ce qu’il a au fond ?

Tomislav vient de sortir un nouvel EP, intitulé tout en simplicité Tomislav. Six nouveaux titres qui viennent en fidèles héritiers de l’album précédent, Avant le départ, paru en 2012.

Fidèles héritiers mais pas de consanguinité dans le travail de Tomislav. La voie est la même – jamais racines ne s’arrachent – mais sur ce savoureux exercice (trop court, forcément trop court) le gars de Montreuil ne nous parle pas que des autres. Ce garçon qui vient du rock et des écorchures du blues et qui s’est construit musicalement à l’appui des griots d’outre-atlantique qui n’avaient de cesse de chanter et de raconter les déracinés et les exilés, ce garçon donc, ce Tomislav ne renie rien du tout mais il introduit ici une part de biographie personnelle dans des chansons à dimension universelle. C’est un joli tour de force.

Hexagone - Manu Galure : la tournée des grands ducs de Toulouse !

Manu Galure : La tournée des grands ducs de Toulouse. J’aurais pu te parler de cette tournée vraiment particulière lors de la sélection d’octobre des concerts toulousains. Mais je tiens à en faire une actualité à part entière vu justement son caractère exceptionnel. Hé oui Manu Galure sera en concert la semaine du 6 au 11 octobre pour pas moins de 8 représentations en 6 jours dans 6 lieux différents à Toulouse ! Une tournée à la (dé)mesure de Manu Galure. Avec des surprises, des invités, des nouveautés, et … des chansons. Allez t’impatiente pas, voici le menu.

La Lettre Pro - L'Instant M sur France Inter : "L'État doit-t-il choisir vos tubes radios ?"

Depuis ce matin, les radios privées jouent la carte de la désobéissance pour protester contre les quotas de chansons d'expression française. Une protestation légitime pour Tristan Jurgensen qui a assuré, ce matin sur France Inter, que les radios respectent scrupuleusement les quotas depuis 21 ans. Des radios qui ont d'ailleurs très mal vécu les derniers propos de Fleur Pellerin. Ce n'est pas l'avis de Pascal Nègre : "cet été, il y a un tiers des grosses radios qui n'ont pas respecté les quotas français. Voilà... Simplement, le CSA ne bouge pas mais ça c'est une autre histoire".

Télérama, Valérie Lehoux - La Grande Sophie, Nos histoires

Dans son univers pop sans pareil ou en simple piano-voix, la chanteuse n'en finit pas d'affiner son écriture. Un septième album riche en surprises.

Pourquoi l'aime-t-on tant, et depuis si longtemps ? Pour sa voix ample, bien sûr, parfaitement juste et toujours claire, premier vecteur sensoriel qui nous emporte. Pour son inépuisable richesse mélodique, qui jamais ne se répète tout en restant limpide — à se demander pourquoi on ne l'entend pas davantage sur des musiques de films. Pour sa discrétion rétive aux compromissions médiatiques et aux postures ; sa faculté à dessiner son propre chemin entre pop et chanson. Pour, encore, la sincérité pudique de ses textes — on y lisait le désir de maternité dans l'album précédent, on y voit aujourd'hui le regret des rendez-vous manqués, avec en fil rouge une cascade de doutes et de craintes face à la fuite du temps.

29 septembre

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La reine Moffatt

Un album de pop onirique, ambitieuse et technologique qu'aurait pu produire Balavoine s'il avait trente-cinq ans aujourd'hui et qu'Ariane Moffatt vêt de sa voix captivante dans laquelle il est apaisant de s'envelopper comme dans un manteau.

Hexagone - Lucien la movaiz graine en quartet et en solo

Bientôt un an que sur Hexagone j’essaie de te donner envie d’aller voir les artistes qui m’ont procuré émotion, plaisir, choc et bon moment. Et principalement ceux que tu ne connais pas (encore !). Et j’ai eu l’occasion de te faire partager tous mes coups de cœurs. Il ne manquait plus que Lucien la Movaiz Graine (et dans un autre genre Marcel Dorcel et son orchestre de mer

Nos Enchanteurs - Syrano, la vie c’est tout un cirque !

ACI, vidéaste, graphiste et illustrateur, Sylvain – notre Syrano – est aussi architecte sonore : le terme est joli qui nous change tellement de ceux qui bâtissent musiques et chansons en ne faisant que de vulgaires et disgracieux tas de mortiers propres à bétonner nos oreilles. Architecte ça nous dit comment on pense une construction, ça nous suggère presque des cathédrales avec de larges vitraux. Syrano étant natif de Chartres, ça prédispose. L’oeuvre de Syrano se prête à cette image : voyez la pochette d’un de ses précédents albums, Les Cités d’émeraude… Là, sur cet nouvel opus, la maison n’est faite que de mâts et de grosse toile. Ronde, avec pour tapis de sol de la sciure et des copeaux…

28 septembre

RFI - La Grande Sophie, à son sommet, Nouvel album, Nos histoires

Déjà étincelante avec son précédent disque La place du fantôme, la Grande Sophie continue de s'enraciner avec brio dans le paysage musical en empruntant des chemins à la fois aventureux et fédérateurs. Ce septième album intitulé Nos histoires est pop, poétique, tendre, nerveux et bluffant de bout en bout.

Télérama - La Grande Sophie : “J'essaye de ne pas me laisser enfermer”

Elle vient de sortir “Nos histoires”, un septième album, riche en surprises. Dans son univers pop sans pareil ou en simple piano-voix, la chanteuse n'en finit pas d'affiner son écriture. Rencontre.

La Croix - Les rencontres en miroir de La Grande Sophie

Son 7e album, Nos Histoires, confirme sa place essentielle dans la chanson française.

Si les pochettes de disques racontent souvent des histoires, celles de La Grande Sophie sont particulièrement éloquentes. Après des années 2000 chatoyantes, guitare électrique en bandoulière et rythmes pop en avant sur Martin ou Du courage, la grande demoiselle brune affichait sa gravité, en 2009, avec Des vagues et des ruisseaux, sur fond de photo floue, puis en 2012, sur La Place du fantôme, en portrait noir et blanc tourmenté.

Télérama - La Grande Sophie en sept chansons

Alors que sort son septième album, “Nos histoires”, coup d'œil en sept titres sur la carrière de La Grande Sophie. Des morceaux choisis, et pas toujours les plus connus, qui dessinent son cheminement artistique. Aussi étonnant que réjouissant.

Le Parisien - La Grande Sophie s'affine

.... Les mélodies, son point fort, s'y déploient plus que jamais, à l'image de la délicate "Hanoï", chanson écrite en hommage à la ville où s'est terminée sa dernière tournée en 2013. En raison de la mort du général Giap, héros de l'indépendance du pays, et des jours de deuil qui ont suivi, elle n'a pas pu donner tous les concerts prévus. Elle en a profité pour se "laisser aspirer" par cette "ville avec une énergie dingue et une pureté".

 
Après une Victoire de la musique en 2013, la chanteuse revient avec un album électrique, Nos Histoires. Dans le smartphone de La Grande Sophie.
 
 

jeudi, 01 octobre 2015

Maggy Bolle - Bonne nouvelle

Maggy Bolle - Génération plastoc

mardi, 29 septembre 2015

Maggy Bolle - Y'a des soirs

samedi, 06 décembre 2014

Le concert de la fin de semaine : Maggy Bolle à L'Odyssée du Cirque pour la Rock Your Art Circus 2013

L'actualité de la chanson française du 1er au 7 décembre (mise à jour)

Une semaine en vidéo avec les artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans, le bimestriel indépendant de la chanson francophone actuelle et notamment les québécois de Bodh'aktan, Maggy Bolle, Le Balluche de la Saugrenue, Oxmo Puccino, Les Wampas, Jean-Louis Murat, Inès Talbi, Sophie Maurin, Julien Estival....Et pour la fin de semaine, les meilleurs disques Francofans 2014 (Batlik, Klô Pelgag, Cabadzi, Camélia Jordana, Soviet Suprem)

Le concert de la fin de semaine : Maggy Bolle à L'Odyssée du Cirque pour la Rock Your Art Circus 2013

Le clip de la fin de semaine : Les Wampas - Je Voudrais

Le clip de la semaine : Dimoné - Un homme libre

La vidéo de la semaine - Arte +7 : Aznavour

Les albums de la fin de semaine:
1. Batlik : Mauvais sentiments
2. Klô Pelgag : L'alchimie des monstres
3. Cabadzi : Des angles et des épines
4. Camélia Jordana : Dans la peau
5. Soviet Suprem : L'Internationale

L'album du jour :
-
vendredi : Sophie Maurin
- jeudi : Julien Estival, Adulescent
- mercredi : Le Balluche de la Saugrenue, Train fantasque
- mardi : Bodh'Aktan, Tant qu'il restera du rhum

- lundi : Maggy Bolle, Flaturbulence (Maggy Bolle, chanson réaliste et décapante)

6 et 7 décembre

RFI - Julien Clerc à l’heure anglaise, Nouvel album, Partout la musique vient

Avec Partout la musique vient, son 23e album enregistré à Londres, Julien Clerc, s’oriente vers des sonorités plus pop, teintées de groove anglo-saxon. Le chanteur hexagonal n’en omet pas pour autant, de porter, à la grâce de sa voix, des textes ciselés par des paroliers émérites : Carla Bruni, Gérard Duguet-Grasser, Maxime Le Forestier et surtout Alex Beaupain. À 67 ans, Julien Clerc se déclare heureux, serein, et toujours enthousiaste à l’idée de créer ses petits bijoux du quotidien : ses chansons.

RFI - Pour Bécaud, Adamo en appelle à la tendresse, Nouvel album, Adamo chante Bécaud

Toujours aussi humble et attachant, Salvatore Adamo, le gentleman de la chanson, revisite dans un nouvel album, et avec une belle sobriété, une partie du répertoire de Gilbert Bécaud. Si les capacités vocales de l'un et de l'autre sont fort éloignées, les deux interprètes révèlent une sensibilité commune. Un bel hommage à Monsieur 100.000 volts qui inscrivit quelques pépites au patrimoine, mais semble curieusement peu célébré depuis sa disparition

5 décembre

Télérama, Pierre Lapointe - Paris tristesse

Dix ans après son premier album, le Québécois revisite son répertoire en piano-voix... Il l'avait déjà fait, il y a trois ans, à la suite d'une tournée solo. Quelle différence entre les deux disques ? Enregistré à Paris, et vendu seulement dans l'Hexagone, le dernier intègre des morceaux récents et trois reprises — de Ferré, Barbara et Aznavour (1) . Bref : sur le papier, Paris Tristesse ressemble davantage à une manoeuvre pour amadouer le marché français qu'à un album majeur. Si ce n'est... que c'est le meilleur de Lapointe.

4 décembre

Nos Enchanteurs - Lily Luca, allez dans son comic strip !

26 novembre 2014, le Bijou, Toulouse, 

« Encore elle » direz-vous, fidèles lecteurs. Hé bien, ce n’est sans doute encore pas assez, puisque ce soir au Bijou, le spectateur s’est fait rare, au point que l’arrivée timide, embarrassée, les regards égarés à laquelle Lily nous a habitué à son entrée, ne sont peut-être pas si feints qu’ils en ont l’air. Dur de se lancer face à un public si clairsemé !

Nos Enchanteurs - Sarah Olivier : Java tout vous raconter…

Sarah Olivier, 26 novembre 2014, La Java, à Paris,

 N’ayons pas peur des mots : longtemps attendu, Pink Galina, l’album de Sarah Olivier, à la poésie excentrique terriblement attachante, est tout simplement une vraie réussite. Véritable diva polymorphe délicieusement déjantée, elle réussit, sur scène et sur disque, le tour de force d’être partout en étant nulle part, sorte de mix improbable mais incandescent entre Edith Piaf sous acide et Nina Hagen sous Tranxène (ou l’inverse).

RFI, Bertrand Dicale - Maurane, plus vraie que jamais, Nouvel album, Ouvre

L’album Ouvre dévoile le cœur, l’âme et la vie de la chanteuse belge Maurane, avec une précision et une sincérité étonnantes. Une superbe réussite.

Il manquait peut-être à Maurane de s’écouter un peu plus, et un peu moins. Sur beaucoup d’albums et beaucoup de tournées, elle racontait souvent autre chose que ce qu’elle était, tendue vers la performance – la note énorme, la larme imparable, le frisson prémédité. Ouvre est certainement l’album le plus vrai et le plus juste de sa carrière, sans doute parce qu’elle y plonge comme sous une douche brûlante ou dans un bain glacé.

3 septembre

Télérama - Le Pop-Club avec Georges Brassens, de la nostalgie en disque

Ce soir de l’année 1972, José Artur recevait Georges Brassens dans “Pop Club”. La substantifique moelle de cette émission radiophonique est à découvrir dans le CD coédité par Radio France et l’Ina.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #105 : Brigitte et Pierre Lapointe

Le duo Brigitte revient, après le carton de son premier album, plus glamour et dansant que jamais. Quant au Québécois Pierre Lapointe, il sort un disque piano-voix, aux textes directs, parfois crus. Nos critiques chanson, Valérie Lehoux, Guillemette Odicino, Sophie Delassein de “L’Obs” et Gilles Médioni de “L’Express” ont encore trouvé des raisons de ne pas être d’accord...

Télérama - Thiéfaine, Stratégie de l'inespoir

........ Ce disque-ci, le dix-septième, est sûrement plus difficile d'accès, renouant — un peu — avec la rugosité du rock. Mais il est surtout gonflé d'une énergie vitale, virale, rebelle et revêche. A 66 ans, Thiéfaine résiste toujours. Avançant à contresens des autoroutes de la supposée modernité.

RFI - Oxmo Puccino et Ibrahim Maalouf pour Alice, Puissance 2

Au Pays d’Alice… Oxmo Puccino et Ibrahim Maalouf, tous deux adeptes du cross-over entre les différentes chapelles musicales, entre la musique et les autres arts, se réunissent pour revisiter l’univers merveilleux d’Alice au pays des merveilles, l'œuvre de Lewis Carroll.

2 décembre

Culturebox - "Tant qu'il restera du rhum" les Québécois de Bodh'aktan nous feront bouger

Cheveux longs, kilts, cravates et barbes au vent les Canadiens de Bodh'aktan débarquent en France. C'est un concentré hautement énergétique de musique rock, folk, traditionnelle, punk et métal qui vous fait lever de votre chaise dès les premières notes de "Tant qu'il y aura du rhum". Leur nouvel opus, profession de foi (de foie), est un hymne à la vie qui fleure bon les tavernes embrumées.

Nos Enchanteurs - Elie Guillou : la farce est sa force

26 novembre 2014, « Rue Oberkampf », Le Bijou, Toulouse,

Élie Guillou c’est ce jeune chanteur qui n’est décidément jamais où on l’attend, ou bien un peu partout. Son imagination débordante, son désir d’aller dénicher le public dans tous les lieux de paroles, le conduisent depuis six mois à ce que nous pourrons ici difficilement caractériser. Ce n’est ni un one man show, ni une série de sketches. C’est une histoire baroque, échevelée, imaginaire et pourtant truffée d’allusions, de références très concrètes à sa vie d’artiste, c’est du rêve et du cauchemar, c’est comique et plus encore, c’est fantastique. Et c’est irrésistible de drôlerie !

Nos Enchanteurs - FédéChansons 2014 [1/2] : jolies vitrines d’une chanson plurielle

Festival FédéChansons, 18 novembre, Scène du Canal à Paris,

Trente et un festivals de chanson francophone se sont unis en une fédération ; la FédéChansons. Qui une fois par an tient conclave et profite de l’occasion pour organiser un « festival », en fait une suite de shows cases, de « vitrines » comme on dit plus agréablement au Québec. Les artistes sélectionnés se produisent dans l’espoir d’être remarqués par des organisateurs. Pardi ! Il y en a plein la salle.

Nos Enchanteurs - FédéChansons 2014 [2/2] : merci Horla, merci Marcie !

19 novembre 2014, Centre Barbara, La Goutte d’Or à Paris, 

Deuxième soirée du festival FédéChansons, cette fois-ci à la Goutte d’Or. Six artistes ou groupes, comme la veille, trente minutes pour séduire un public composé pour l’essentiel de professionnels au premiers rangs desquels les fameux directeurs de festivals qui vous feront vedettes ou non.

C'est déjà ça - Thiéfaine et sa nouvelle tentation du bonheur

"Stratégie de l'inespoir", le dix-septième album studio d'Hubert-Félix Thiéfaine est un bonheur de maîtrise et d'audace mêlées Enfin salué par le métier sur "Suppléments de mensonge", l'artiste ne s'est pas renié, poursuivant son chemin de poésie surréaliste, rebelle et tendre à la fois. Produit en partie par son fils Lucas qui y joue des guitares, on y entend passer les musiques d'Arman Méliès, Jeanne Cherhal, JP Nataf ou encore Cali.

1er décembre

C'est déjà ça - Renaud retrouve un studio après cinq ans d'abstinence

Le chanteur a participé dimanche à l'enregistrement du single caritatif avec une vingtaine d'autres artistes français pour la lutte contre Ebola.

France 3 - Gaston, marin-pêcheur du Cotentin et héros du dernier clip de La Rue Kétanou

Le groupe La Rue Kétanou a tourné son dernier clip à Omonville-la-Rogue dans le Nord-Cotentin. C'est là que les trois musiciens ont rencontré celui qui leur a inspiré la chanson "Le capitaine de la barrique".

C'est déjà ça - Emilie Simon, romantique mutante

Longtemps cantonnée à une pop-électro soignée mais parfois hermétique, la Kate Bush française ouvre les portes avec son romantique sixième album qu’elle promène. Entretien.

jeudi, 04 décembre 2014

Maggy Bolle - Y'a des soirs

mercredi, 03 décembre 2014

Maggy Bolle - Les djeun's

mardi, 02 décembre 2014

Maggy Bolle "La Conasse" au Théâtre du Lavoir à Pontarlier