Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 avril 2014

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 5 avril (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine avec Francofans, spécial anniversaire avec Miossec, Barcella, Tagada Jones, Danakil, Batlik, Lise Martin, Nevche....

Le concert de la fin de semaine : Jeanne Cherhal à la salle Paul Fort à Nantes le 1er avril

L'album de la fin de semaine - Barcella : Puzzle

Le clip de la fin de semaine : Frànçois & the Atlas Mountains - La Vérité

Le clip de la semaine : HK et les Déserteurs - Demain Demain

L'album de la semaine - Céline Caussimon : Je marche au bord
________________________

Bien reçu, merci : Francofans N°46 (avril/mai 2014) et Sans abri, l'album de Moran
________________________

A la une

Nos Enchanteurs - Francesca Solleville et Jean Ferrat, les camarades

.... Voici toutefois un autre et nouveau disque, cette fois-ci de Francesca Solleville, sorte de compilation améliorée. On y retrouve tout ce qu’elle avait déjà enregistré de Ferrat (J’entends, j’entends, Nuit et brouillard, Que serais-je sans toi ?, Un jour un jour, Une écolière au tableau noir, etc.), des chansons d’Allain Leprest (Appelle-moi Luciole, Donnez-moi la phrase et Paris-Chopin, toutes trois extraites de l’album Al dente), d’Aragon (Epilogue) et de Pierre Grosz (A chaque rendez-vous) mises en musique par Ferrat, ainsi que trois autres titres enregistrés pour cette présente édition : Berceuse, Camarade et Ma France. Remarquer ici un tel opus, c’est témoigner aussi et surtout de l’amitié et de la complicité entre Ferrat et Francesca : c’est comme une dédicace à l’ami disparu.

Télérama - Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.

5 et 6 avril

Nos Enchanteurs - Radio Crochet France Inter, Clou/Guillaume Leborgne

Dans cette session, Clou était en lice avec Guillaume Leborgne. Pour mémoire après la première série d’auditions radio diffusées, 12 candidats étaient retenus, et le jury en a repêché deux autres, dont Clou, qui avait battu le record de vues de sa vidéo. Lors de son premier passage, elle avait séduit par son folk épuré, mais on attendait ses chansons en français. A noter que ce n’est pas par la mode facile de l’anglais dans la chanson que Clou chante en anglais, mais  parce que c’est aux USA qu’elle a commencé à chanter, et  la vocation s’est imposée. Son chant en anglais n’a rien d’artificiel, et c’est perceptible à un anglophone sommaire. C’est le même charme qui agit lorsqu’Alela Diane ou Mariee Sioux nous emportent dans les plaines du Far-West, ou dans les rues de Cheyenne ou de Fort Laramie. Guillaume Leborgne a été retenu dès son premier passage, ACI francophone, il est dans la situation de pas mal des finalistes qui sont réellement des débutants dans le parcours, et dans cette session les deux étaient dans ce cas de figure, en ce sens que cette aventure du radio crochet est leur première étape réelle vers le haut de l’affiche.

Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Musiques | Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/ecoutez-en-avant-premiere-...

RFI - Les Ogres de Barback ont encore faim, Nouvel album, Vous m'emmerdez !

Vingt ans d'existence, une tournée anniversaire et un nouvel album studio, Vous m'emmerdez !, à la fois féroce, tendre, éveillé et festif. Le quatuor familial, Les Ogres de Barback, ne manque décidément pas de ressources. Interview de Fred, chanteur et parolier principal d'une formation indépendante et attachante.

Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Musiques | Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/ecoutez-en-avant-premiere-...

4 avril

Télarama - Emilie Simon, Mue

Des sonorités cubaines ou asiatiques et des textes légers. Avec ce sixième album, la chanteuse nous offre une renaissance bienvenue.

C'est un disque aux vertus presque physiques, porté par des mélodies vivifiantes comme des bourrasques, une production brillante où chaque son se détache, une voix fluide qui jamais ne rate ses loopings d'hirondelle. Faut-il déduire du titre (et de la pochette dénudée) que la chanteuse a changé ? Oui et non. Sans marquer de rupture, ce sixième album est l'expression la plus aboutie de son agilité musicale, jouant des références, affichant des sonorités cubaines, asiatiques ou orientales, naviguant entre la pop-électro, la ballade romantique et l'emphase symphonique.

Le Figaro - Aubert-Houellebecq, une belle complicité

WEB- SÉRIE (3/6) - L'ancien leader de Téléphone a mis en musique plusieurs poèmes de l'écrivain, dans le cadre de son nouvel album, Les Parages du vide. Troisième épisode, dans lequel sont célébrées les noces du rock et de la poésie.

L'Humanité - HK et Les déserteurs, très attendus ce soir au Cabaret sauvage

Le rappeur-chanteur pare de chaâbi des chansons d’Aragon, Ferré, Vian ou Nougaro – dont le chef-d’œuvre de Ferrat, « En groupe, en ligue, en procession ». Album galvanisant. Et rencontre avec HK..

Ne manquez pas ce rendez-vous à 20 heures dans le convivial Cabaret sauvage (Paris), où celui qui est né à Roubaix de parents algériens se produit, avec Nawel en première partie. Dans son galvanisant album « HK présente les déserteurs » (www.hkdeserteurs.fr), paru chez Blue Line/Pias, le rappeur français édifie un pont entre les patrimoines français et algérien de la chanson. Pour l’occasion, il abandonne le rap au profit du chant, qu’il porte d’une voix juste et belle.

3 avril

Télérama - Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Tout comme son dernier disque renoue avec la sobriété de la (grande) chanson, son nouveau spectacle ne cherche jamais à épater.

Culturebox - Bernard Lavilliers : "J'ai voyagé dans la poésie avec mon corps"

À 67 ans, Bernard Lavilliers a gardé en indignation et gagné en douceur. Il comprend le monde avec son vécu, ses voyages, et sa jeunesse d'ouvrier métallo. Il ne se distancie pas, ne se tait pas. Aussi souvent qu'il le peut, il alerte sur les tentations d'extrêmes, il explique la colère des autres et demande de l'attention aux puissants. Ce n'est pas une posture, comme quand il chante. Bernard Lavilliers dégage la sérénité de ceux qui n'ont jamais détourné le regard, toujours écouté, appris, dans son art comme dans la vie. "Baron Samedi", nouvel album, en est la preuve, il unit critiques d'art et public éclectique.

Tout comme son dernier disque renoue avec la sobriété de la (grande) chanson, son nouveau spectacle ne cherche jamais à épater. Pas d'effets de lumière trascendants, ni de mise en scène phénoménale, contrairement à une mode qui souffle depuis deux ou trois ans sur la scène francophone. Jeanne Cherhal ose un concert dépouillé ; presque un récital « à l'ancienne », articulé en deux parties, les trois musiciens d'un côté et la chanteuse de l'autre, avec changement de tenue au milieu du set.
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Concert | Vous n'avez pas eu le temps d'aller acheter vos places pour le concert de Jeanne Cherhal à Nantes ? Pas de problème, avec Culturebox, regardez-le ici.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Concert | Vous n'avez pas eu le temps d'aller acheter vos places pour le concert de Jeanne Cherhal à Nantes ? Pas de problème, avec Culturebox, regardez-le ici.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Lesoir.be - François & the Atlas Mountains

On peut presque parler d’un exil musical. François Massy, le leader saintais (entre La Rochelle et Cognac), du groupe François & the Atlas Mountains, va s’installer à Bruxelles où vit déjà Amaury Ranger, autre membre important du groupe, multi-instrumentiste également originaire de Saintes.

Culturebox - Musique dans les médias : un rapport inquiète les radios musicales

Plusieurs radios musicales - Fun Radio, RTL2, NRJ, Nostalgie, Rire et chansons, Chérie FM, RFM, Virgin Radio- ont exprimé mercredi leur "vive inquiétude" concernant les propositions d'un rapport sur la musique dans les médias, qu'elles jugent "anachroniques" et "inappropriées". Les éditeurs et auteurs ont en revanche bien accueilli ce document.

RFI - Émilie Simon, divine exploratrice sonore, Nouvel album, Mue

Elle n'en finit décidément pas d'être majestueusement créative, Émilie Simon. Les chansons presque toujours en mouvement de sa nouvelle livraison Mue nous aspirent et envoûtent avec une infinie justesse. Elles sortent du cœur d'une femme libre et délicieusement aventureuse. Rencontre avec RFI Musique.

2 avril

Nos Enchanteurs - Bernard Lavilliers, l’élégance du «Stéphanois»

Dans sa série de concerts à l’Olympia, il y a des premières parties, et comme à son habitude, Bernard Lavilliers annonce au début du spectacle qui est cette première partie, avec quelques mots personnalisés, la classe ! Ce 27 mars, c’était la troisième et dernière soirée avec Scotch & Sofa. Public très intergénérationnel, à peu près de vingt à quatre-vingt, un public qui a choisi le spectacle vivant, et des vraies chansons, de celles qu’on écoute avec un fourmillement dans les mollets, des coups de fièvre émotionnelle quand on retrouve Betty, Stand the ghetto, et quelques autres souvenirs des années On the road again, Etat d’urgence, Champs du possible, Causes perdues et musiques tropicales parfaitement en harmonie avec Baron samedi.

Le Figaro - Aubert-Houellebecq, accords croisés

WEB- SÉRIE (2/6) - L'ancien leader de Téléphone a mis en musique plusieurs poèmes de l'écrivain, dans le cadre de son nouvel album, Les Parages du vide. Deuxième épisode des coulisses de leur collaboration.

Nos Enchanteurs - Le chant profond de Moran

Le Bijou, jeudi 27 mars 2014,

Pour évoquer ce concert, on pourrait pu tout aussi bien s’en remettre à la poésie, à Verlaine par exemple, et pour cela se souvenir : « Je suis venu calme orphelin / Riche de mes seuls yeux tranquilles »… Et l’on aurait eu en écho douloureux : « Je ne suis pas d’un temps où il fait bon de n’être / Que l’ombre d’un printemps aux carreaux des fenêtres… Je ne suis pas d’ici je ne suis pas d’ailleurs / On ne m’a pas construit la maison du bonheur » (Sans Abri, chanson-titre du troisième album).

RFI - Moran sort du bois, Nouvel album, Sans abri

Malgré un coup de cœur décerné par l'Académie Charles-Cros en 2012, le chanteur québécois Moran n'a pas encore réussi à s'offrir une place majeure en France. Nouvelle tentative avec son troisième album, Sans abri qui, à force d'écoutes répétées, séduit par sa sincérité désarmante.

RFI - Danakil, Entre les lignes

Dans le titre du quatrième album de Danakil, Entre les Lignes, réside l’essence du reggae : lire le monde autrement. Un esprit que perpétue la formation française, désormais aussi performante en studio que sur scène, son milieu de prédilection.

RFI - AuDen, l'appel du large, Premier album, Sillon

Ce jeune Breton, qui s'est fait remarquer il y a quatre ans aux Transmusicales de Rennes, n'a pas tardé à se frayer une place sur les ondes avec Pour mieux s'unir, single d'une efficacité redoutable. Et comme son premier album post-folk, Sillon, est dans cette lignée, les voyants semblent au vert pour AuDen.

C'est déjà ça - AuDen: panoramas bretons et embruns mélancoliques

Ses chansons sont des fenêtres ouvertes sur la mer et le blues délicat des garçons sensibles. Des Transmusicales de Rennes où il est repéré à ce premier album, Adrien Daucé, alias AuDen trace son "Sillon" d'un folk évanescent, cristallin... et marin.

1er avril

Chansons que tout cela - Humaneries* d’élection

Lendemain défaite. Quand le vote fleure le veto. Hollande, ô désespoir, ô promesses ennemies ! Autant sourire En attendant des jours pires, puisque c’est La Bérésina, comme diraient Pascal Mathieu et Pierret Perret. À moins que ce soit « le coup de pied de l’âne » auquel littérature et chanson rendent ici hommage, entre Albert Cossery, Philippe Forcioli, Jofroi et Nicolas Bacchus. Avec, au passage, un plongeon électoral dans le Midi Libre (16/03) et une commune du Gard...

Nos Enchanteurs - Le Larron : « Amateur » mais pas vraiment

Chanteur par défaut, de ne pas avoir trouvé interprète(s) à son pied (il chausse du 45 ou quoi ?), à sa tendre folie, a ses petites excentricités, à son ton qui est bon. Le Larron est musicien tant de scène (il accompagne Jane Birkin et Ridan et quelques autres moins connus), de studio, en remixant des rappeurs, en rappant des mixeurs. Il a son studio à lui où il concocte des pubs. Il vit sa vie, il la gagne. Il compose aussi. Et il écrit. Sa vie est bien garnie. Mais ses écrits étaient orphelins de qui pourrait les chanter. Alors, puisqu’il a tout sous la main, Le Larron les a chantées, une fois, dans son studio.

C'est déjà ça - Moran, Québec en blues

Avec "Sans abri", le Montréalais signe un troisième album sombre et lumineux, où sa voix unique laisse échapper tendresse et vulnérabilité inédites. Il serait temps ici qu'on le découvre vraiment.

Nos Enchanteurs - Général Alcazar : un dernier pour la route

Quand vous tirez le disque de l’enveloppe postale et qu’il en sort Général Alcazar, vous avez comme un p’tit pincement au cœur. L’idée de chroniquer son nouvel album après avoir rédigé sa nécro est insolite. Voici donc le disque qu’il venait tout juste d’achever en faisant de la mort la rencontre.

« C’est sans doute aujourd’hui que je vais mordre la poussière / Tu m’avais prévenu, plusieurs fois averti / A cette heure c’est certain je ne peux faire marche arrière / Sans regarder en face ma propre destiny. »

Les Echos - Bruel joue à la maison, au Zénith

Patrick Bruel était vendredi soir au Zénith de Paris. Trois heures de concert où un public acquis a chanté en chœur l’épopée bruelienne.

« Ici, tu es chez toi, c’est ta maison », lui a dit le patron du Zénith, Daniel Colling pendant la balance de l’après midi. Et de fait, Patrick Bruel a mis le feu au Zénith, faisant chavirer une salle « sold out » et sous les yeux d’un parterre de « people » parmi lesquels Manuel Valls, Bertrand Delanoe, Mikaël Youn, Christophe Lambert, Titoff ou Sophie Marceau avec laquelle il vient de tourner « Tu veux ou tu veux pas … » de Tonie Marshall.

31 mars

Si ça vous chante - QUAND IL EST MORT, LE POÈTE « Machado dort à Collioure »… depuis 75 ans

Louis Aragon lui rend hommage dans Les Poètes, mis en musique et chanté par Jean Ferrat : « Machado dort à Collioure / Trois pas suffirent hors d’Espagne / Que le ciel pour lui se fit lourd / Il s’assit dans cette campagne / Et ferma les yeux pour toujours... » C’était le 22 février 1939. Soixante-quinze ans plus tard, j’y étais.  

Nos Enchanteurs - Virgule : un point, c’est tout !

Précieuses, elles le sont sans conteste ces chansons délicates et tourmentées qui parviennent néanmoins à nous réchauffer l’âme et le cœur…  Sur une trame de folk aérien ou de comptines intimistes et bien barrées, cette jeune chanteuse cumule de bien belle façon un souffle inspiré, une vraie présence et une frissonnante intensité.

RTL - Georgette Lemaire menacée d'expulsion : "Je voudrais qu'on me laisse une chance", dit la chanteuse

TÉMOIGNAGE - Georgette Lemaire, chanteuse populaire des années 1960, pourrait se retrouver à la rue dès mardi, après la fin de la trêve hivernale. Georgette Lemaire pousse un appel au secours. La chanteuse parisienne de 71 ans est menacée d'expulsion, alors que la trêve hivernale prend fin lundi 31 mars.

Le Parisien - Découvrez la nouvelle Cabrel

C’est peut-être la première fois que vous entendez «Bref, s’aimer». Mais gageons que ce ne sera pas la dernière. Captée le 26 mars dernier lors de son premier show-case à , la nouvelle chanson d’Aurélie Cabrel a toutes les qualités pour faire une belle percée sur les ondes avec sa mélodie joliment troussée et son refrain enjôleur, dont l’univers pop et féminin n’est pas sans rappeler le groupe Autour de Lucie, qui avait marqué l’an 2000 avec la magnifique chanson «Je reviens».

Si ça vous chante : CLAUDE NOUGARO Du faubourg des Minimes à la Cinquième Avenue

Jeudi 4 mars 2004 à 13 h, l’info tombait comme un couperet en ouverture des journaux audiovisuels : Claude Nougaro est mort ! La veille au soir, via un courriel, je formulais encore le souhait de lui rendre visite dans les jours prochains. Nous pensions en effet, tout en sachant que son état de santé s’était récemment détérioré, que Claude serait toujours des nôtres pour célébrer la sortie de son nouvel album prévue à la fin du printemps ou le 09/09 suivant, pour ses 75 ans... La Camarde ne le permit pas, fauchant sans état d’âme l’artiste qui était entre tous, de tout l’espace francophone, l’incarnation par excellence de la chanson vivante.

________________________________
________________________________

samedi, 21 décembre 2013

L'actualité de la chanson du 16 au 22 décembre (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine, un premier contact en vidéo avec quelques uns des  24 sélectionnés du radio crochet de France Inter : Toro Piscine, Martin Rahin, Liz van Deuq, Michael Wookey, Julien Calot, Clarcen, Radio Elvis et Nivek

Le clip de la fin de semaine : Stromae - Tous les mêmes

L'album de la fin de semaine : Brassens, Echos d'aujourd'hui

Le clip de la semaine - Le Cretin - Sarcloret

L'album de la semaine - Sarcloret : Gueuler partout comme un putois

A la une : le radio crochet de France Inter

On a les moyens de vous faire chanter Les 24 artistes en compétition :

Martin Rahin, Liz Van Deuq, Michael Wookey, Julien Calot, Clarcen, Radio Elvis, Blanchard, Léopoldine, Nivek, Arkadin, MmMmM, Kim Tim, Louves, Erka, Toro Piscine, Jean Elliot Senior, Ua Tea, Franz is Dead, Chine Laroche, L’Arthur, Gemma, Guillaume Le Borgne, Jeremie Whistler, Clou

La première phase qui se déroule du samedi 11 janvier 2014 au samedi 15 février 2014 mettra en compétition ces 24 artistes à raison de 4 artistes par semaine. Ils interprèteront chacun deux titres de leur répertoire. Chaque semaine, les auditeurs, les internautes et le public sélectionneront deux artistes en votant sur franceinter.fr

Les 12 artistes ainsi sélectionnés seront conviés à participer à la seconde phase de l’opération qui se déroulera en présence d’un jury de professionnels dès le 1er mars

22 décembre

Crapauds et rosignols - Apprenons des chansons

Dans l’un des commentaires postés sur notre site, on a pu lire : « […] quand Bécaud chantait Les Croix ou Mes mains, j’ai compris une autre dimension de la chanson. Qui a fixé dans mes gènes le goût pour la chanson qui raconte… Itsi Bitsi Petit Bikini, ça ne racontait pas grand-chose […]. »Voire… et nous verrons plus loin si cette sautillante niaiserie n’a pas quelque chose à nous apprendre.

21 décembre

Bien Public - "Amor fati" : Yves Jamait vous raconte son nouvel album

.... Avec ce cinquième album, le chanteur dijonnais réussit son coup. Les titres possèdent tous leur propre couleur musicale mais l’ensemble demeure vraiment cohérent, avec une orchestration et des arrangements très riches. Bien sûr, il y a cette voix qui transpire la vérité. Il y a surtout la personnalité de Jamait, entière et sincère. Disponible, il “raconte” les treize titres d’Amor fati.

RFI - Bernard Lavilliers, esprits vaudou Nouvel album, Baron Samedi

Baron Samedi, le 20e album, double, de Bernard Lavilliers, infatigable chanteur globe-trotter, prend source en Haïti. S’y distinguent notamment un personnage-clef du panthéon vaudou, mais aussi des questionnements sur le pouvoir de l’art. Dans ce disque, teinté de pop-rock et de sons vagabonds, il met la poésie à l’honneur (Blaise Cendrars, Nazim Hikmet…). Autant de promesses de belles aventures !

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? L'alerte Natiembé

.... Il faudra désormais compter sur les feux qu'allume Nathalie Natiembé. Tout comme les ciels de son pays, son ample voix se couvre, éclabousse et flamboie. Du maloya, elle a fusionné dans BONBON ZETWAL les racines africaines avec la veine réaliste de la goualante d'avant-guerre, le rock'n'roll et le dub qui mûrit au soleil de Saint-Leu au sein du Kal'Bass Studio (974). La grande musique est proche.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Les références de Julien Doré

..... Si l'on excepte la chanson Paris-Seychelles, joliment clipée - l'image, c'est le point fort de Doré -, ce disque bavard conçu sur des musiques sans ressorts sent un peu trop la satisfaction pour ne pas paraître prétentieux. Le chanteur s'écoute chanter ses mots, ses divagations, ses métaphores qu'il voudrait grandioses, artistiques, colorées....

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La Grande Arnaque

.... Sorti le 2 décembre 2013, son nouvel album, LE GRAND AMOUR, est probablement le pire disque de l'année. On hésitait un peu entre J'EMMERDE LES BOBOS de Sébastien Patoche et

LES AMANTS PARALLÈLES de Vincent Delerm, mais là, Pascal les coiffe sur le poteau. Sans dèc. Tout y est parfaitement prévisible, sur-joué, redondant et daté. Les arrangements. Les thématiques. L'interprétation.

20 décembre

Crapauds et rossignols - Marc Havet, l’anticonformiste

Marc Havet demeure sans doute, avec Claude Astier et quelques autres, un cas très à part dans le petit monde de la chanson dite de parole, au point qu’ils en constituent sans doute la marge de la marge. Eternels absents des festivals les plus en vue, des coplateaux-copinages, pas toujours bien vus par leurs collègues de la « scène française de qualité » ou une partie de ce public tout acquis au prêt-à-penser d’une gauche au conformisme pesant, ils n’en continuent pas moins leur petit bonhomme de chemin.

Nos Enchanteurs - Natasha Bezriche Lumière noire et la vie d’artiste…

La vie d’artiste, c’est souvent ombre et lumière. Et la lumière est d’autant plus belle quand l’ombre est profonde. Avant d’arriver sous les projecteurs, il y a un long parcours, et les aléas de la vie quotidienne. Lorsque Natasha Bezriche a commencé avec Les anarchistes, il est apparu qu’elle n’était pas au top de sa forme vocale. Mais dès la 3 ème chanson, sur un tempo plus lent, plus mesuré, elle reprend le contrôle de son art avec maestria. Avec le talent et le métier d’une comédienne qui sait faire passer l’émotion vers le public pour l’embarquer dans les multiples chapitres de l’oeuvre de Ferré. (Car sans travail le talent n’est qu’une sale manie, disait Brassens)

Culturebox - Vanessa Paradis dévoile une chanson inédite

Son dernier album "Love Songs", sorti en mai 2013, était déjà copieux puisqu'il s'agit d'un double album de 20 morceaux. Pourtant, Vanessa Paradis gardait des billes. Elle vient de dévoiler "La Marée", la chanson bonus qui figure sur l'édition collector. A découvrir à l'écoute ci-dessous.

Nos Enchanteurs - Sylvain GirO : genèse de l’émotion

Avec sa voix syncopée, un rythme afro-folk baigné de celte, de roots et de rock, de pop et de hip-hop, de jazz, une façon de chanter qui n’est pas sans rappeler les plus fameux folk-singer (chez nous Yacoub…), Sylvain GirO nous saisit à nouveau, mais à rebours de ce que nous attendions de lui, en une préoccupation que nous ne savions pas de lui.

Quai Baco - Tcheky Karyo – « Credo »

Connu et reconnu pour ses rôles de méchants au cinéma, Tcheky Karyo nous présente en cette fin d’année, son deuxième album intitulé « Credo ». Le natif d’Istanbul y déverse un rock nourrit de ses expériences dans une approche très liée au cinéma.

19 décembre

Nos Enchanteurs - Général Alcazar, 1950-2013

A ceux qui pourraient croire qu’un personnage de bédé d’Hergé vient de quitter les planches, tintin ! Il avait beau s’affubler du nom de Général Alcazar, l’état civil le connaissait sous celui de Patrick Chenière, un sétois. C’est lui. Lui aussi quitte notre scène pour cause de longue maladie, comme on dit.

Libé (12/12) - Grand brassage pour Brassens

CRITIQUE + PLAYLIST Dans «Echos d’aujourd’hui», un casting insolite de seize artistes internationaux, de la Mongolie à la Colombie, revisite librement l’œuvre du poète. Extraits sur scène ce soir à Paris.
Echos d'aujourd'hui sur Deezer

Culturebox - Georges Brassens filme Georges Brassens

C’est un peu par hasard que la documentariste Sandrine Dumarais découvre des bobines de films amateurs où Georges Brassens a filmé son quotidien, ses vacances, ses amis.

18 décembre

Radio Crochet France-Inter, huitième session

Avant dernière session des sélections du radio crochet France-Inter. Sur les 54 postulants, 24 feront le parcours de janvier à juin, un(e) seul(e) sera sur le podium (chaque session montre 6 candidats, 3 sont retenus, et sur ces 27, une dernière sélection du jury pour les 24 élus.(mise à jour mardi 15)

Crapauds et rossignols - Fiction ?

Ça y est, nous y sommes ! Il y a maintenant davantage de gens qui chantent que de gens pour venir les écouter… ils sont facilement des quatre ou cinq sur la scène, même plus, et seulement deux ou trois dans la salle, même moins, c’est devenu monnaie courante.

France Info - Le récit du matin Combien coûte un festival ?

Combien coûte un festival ? Pour le Printemps de Bourges, ce serait 3 millions d'euros. C'est le chiffre qui circule, sans confirmation officielle,  après un échec des négociations avec les collectivités locales (ville de Bourges, département du Cher, région Centre). Ce serait un groupe privé qui aurait mis la main au portefeuille : Morgane Production, déjà propriétaire des Francofolies à la Rochelle.

Première- Aznavour : un documentaire inédit le 7 janvier sur France 2

France 2 diffusera un documentaire inédit sur Charles Aznavour, le mardi 7 janvier 2014 à partir de 20h45. L'occasion de redécouvrir l'un des plus grands artistes de la chanson française.

Vincent Vallières artiste-passeur de Petite-Vallée

Vincent Vallières ajoute une corde à sa guitare et sera l’artiste-passeur du Festival en chanson de Petite-Vallée, dont la 32e édition rythmera la péninsule gaspésienne du 27 juin au 5 juillet.

Nos Enchanteurs - Marie Baraton, plaisante et probante découverte

C’est un digipack de toute beauté, à l’impression soyeuse. Tant de pochettes de disques sont vulgaires (avez-vous vu le dernier Daho ?), ratées ou banales à pleurer, que celle-ci, façon art déco, forcément ouvre et aiguise notre appétit. Encore faut-il que le contenu au moins égale l’emballage, pareillement nous enchante. C’est un régal !

Télérama - Bernard Lavilliers : “Je ne chante plus comme avant. A présent, je propose”

Entretien | Défenseur des sans-voix, le rockeur grande gueule est enfin reconnu comme une figure de la chanson à texte. Et si le baroudeur s'est assagi, il n'a rien perdu de son mordant. Son nouvel album, “Baron Samedi”, vient de sortir.

Propos recueillis par Valérie Lehoux et Hugo Cassavetti

17 décembre

Le Nouvel Obs - "NRJ Music Awards" : Stromae décidément formidable mais sans Miley Cyrus, on s'ennuie

LE PLUS. Ce samedi soir avaient lieu les 15e NRJ Music Awards. Si le palmarès n'a rien eu d'une surprise, les prestations des musiciens ont laissé à désirer, à quelques exceptions près. Que retenir de la soirée ? Qui a brillé ? Qui s'est vautré ? Revue de Michel Bampély, spécialistes des pratiques artistiques et des industries culturelles.

Sud Ouest - Jean-Louis Foulquier intime : La Rochelle, son enfance, les Francos...

CITATIONS - Jean-Louis Foulquier est mort mardi soir. De Saintes à l'île de Ré, en passant par le rugby, le cognac, retrouvez ses confidences

Journal Cesar-Mediapart - Jean-Louis Foulquier, prince de la chanson flibuste, met les voiles

Jean-Louis Foulquier, voix de velours, gueule de boucanier, carrure d’ancien joueur de rugby, sourcils charbonneux, ce fut au mitan des années 70, Studio de nuit, un nocturne cabaret radiophonique nocturne adoubé par Brassens, dans lequel se produisait des chanteurs comme Higelin ou Lavilliers promis à un bel avenir. Ce fut ensuite, Saltimbanques, Bain de minuit,  Y a d’la chanson dans l’air, C’est la nuit, Les Copains d’abord, Pollen surtout, émission emblématique du service public (1) avec son générique signé Gato Barbieri - Carlos Santana. Autant de rendez-vous que l’auditeur écoutait une K7 enclenchée dans son ghetto-blaster à l’affût de l’inédit.

Crapauds et rossignols - Y a-t-il une hiérarchie des émotions ? (suite)

Dans son livre Ma vie n’a pas commencé, paru aux éditions du Cherche Midi, Leny Escudero écrit ceci (nous sommes en 2008) :
« Un soir, après mon tour de chant, je revois Michel Algay, avec qui j’ai déjà travaillé. Il me propose la tournée ʺAge tendre et têtes de boisʺ. J’accepte sans hésiter. (…) Yves Simon s’étonnera, dans la revue Chorus (que j’adore !), qu’un mec comme moi, avec un tel talent, puisse vendre son nom à une telle bouffonnerie. Eh bien, je vais te le dire, ʺcommentʺ !

Le blog de Fred Hidalgo - Jean-Louis Foulquier" Une chanson qui nous rassemble

Stupéfaction et consternation, mardi 10 décembre 2013 en soirée, à l’annonce brutale de sa disparition. Émotion, chagrin... mais obligation de rendre sans délai à Jean-Louis Foulquier un peu de ce qu’il a apporté à la chanson. Devoir de mémoire. Car si celle-ci est aujourd’hui en deuil, l’homme de La Rochelle aura été, entre tous les professionnels de radio de France et de Navarre (et sans doute de l’espace francophone), celui qui a su le mieux la partager et la rendre vivante. Jusqu’au point de l’incarner. Tout simplement parce qu’il nourrissait pour elle une passion quasiment charnelle. Un amour à la vie à la mort. En deuil nous aussi, je me « limiterai » ici – qu’on m’excuse pour la longueur du sujet, tant il est difficile de faire un tri dans notre boîte à souvenirs – aux bornes essentielles de son histoire professionnelle… que recoupe forcément la nôtre, trente ans durant. L’histoire d’une chanson qui nous rassemble.

16 décembre

Nos Enchanteurs - Dans la hotte, ça m’botte (sélection jeune public pour Noël)

A l’approche des fêtes, quelques disques et livre-disques pour jeune public qui nous ont agréablement chatouillé l’ouïe et caressé la vue…

Nos Enchanteurs - Le Coz, un p’tit coin d’paradis?

Découverte au hasard d’une rencontre, et voici un album digipack joliment présenté : le ramage est en accord avec le plumage, c’est un bel aperçu du talent de ce baladin qui fait de la chanson ‘de variété’ au sens noble. On traverse quelques pages de vie sur une musique qui swingue avec finesse. Un Paradis assez chamboulé qu’il va oublier pour filer sous d’autres cieux, en chercher un autre, peut-être au détour du prochain virage, Le Coz est un super bricolo en paradis, une bonne lampée d’amour, et hop, c’est comme si c’était fait. Quand Salomé lui dit shalom, ou salam le matin, c’est la promesse d’une journée pleine de gràce et de petits bonheurs, sur une danse légère et tendre. En 3 titres, Le Coz installe un climat de connivence, une invite à en avoir plus, mais après nous avoir alléchés avec ses trois chansons, il termine son tour de piste avec une belle version de Champagne d’Higelin, là on se dit vivement la suite
_____________________________________
_____________________________________

jeudi, 19 décembre 2013

Général Alcazar à Perpignan en 2008

Concert du 27 septembre 2008 à Perpignan. Général Alcazar chante Sympathy for the Devil avec le Bel Canto Orchestra de Pascal Comelade

Interview de la boîte # 33 - Général Alcazar

Général Alcazar 10 Juillet 2010 - Rennes Les tombées de la nuit