Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 30 juin 2016

Louis Jean Cormier - Saint Michel

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 juin

La vidéo de la semaine : La prochaine fois, je ne vous le chanterai plus, Le Billet de François Morel

Le clip de la semaine : Louis-Jean Cormier, Si je reviens

Le concert de la fin de semaine : Acoustic avec Salvatore Adamo - L’intégrale / TV5MONDE

A LA UNE : ALMA FORRER

Froggy's Delight - Alma Forrer, L'international (Paris) mercredi 11 mai 2016

Dans un coin de Ménilmontant, dehors, on attend la musicienne française qui a volé l'âme du songwriting américain : Alma Forrer. La programmation de l'International prévoit aussi Nazca, folk et pop tribale made in Lyon et Clou, parisienne à l'attitude folk nostalgique.

Froggy's Delight - Alma Forrer, Ne dis rien

Les souvenirs de sables brûlants et de jours plus longs que nos nuits sont encore présents, mais désormais les plages se font plus douces, plus pures, désertées par les touristes. C’est par ici qu’Alma Forrer nous emmène, dans une lumière bleutée qui apaise. Sur une plage de fin d’été, au cœur d’une forêt sur une branche, dans un champ de blé encore debout ou d’herbe fraîche, elle nous allonge dans un décor qui remplit nos poumons de joie. Le cœur n’est ni serré, ni battant la chamade, il bat juste à son propre rythme et personne ne peut venir l’atteindre dans le paysage ici planté ("Comme avant"). Fermez les yeux, laissez-vous emporter par la musique et la voix d’Alma…

Froggy's Delight - Alma Forrer (interview, octobre 2015)

Il ne faut pas se fier à l’apparente douceur et timidité d’Alma Forrer, sous ses allures de douce jeune fille sensible se cache une chanteuse lettrée, curieuse, pétillante et pleine d’humour, rencontre à l’occasion de Ne dis Rien, son second EP.

TADOUSSAC

Francofans - 33e Festival de la Chanson de Tadoussac au Québec

Pour tous les amoureux de nature et de scène francophone, un festival au Québec est incontournable, celui de Tadoussac. Nichée entre le fleuve Saint-Laurent et des montagnes boisées, la commune recèle bien des richesses allant des plages de sable pour flemmarder aux baleines pour s’extasier mais surtout un festival pour découvrir toute l’étendue de la scène majoritairement francophone de nos cousins…

ENGAGEMENT

Longeur d'Ondes - Musique française engagée : où sont les indignés ?

Sois rebelle et tais-toi ? La musique française engagée ? Beaucoup d’intentions pour un discours qui ne sert à rien. Trop d’égos affichés, de naïvetés exaspérantes, de schématismes ne s’adressant à personne, trop d’arrivistes donneurs de leçons.

Pourquoi la France est-elle si mauvaise en chansons revendicatrices ? Cela tient d’abord aux assonances liées à la langue : le discours frontal peine à dépasser une simplicité pas très loin de l’évidence. Même la voie de l’humour (“Chirac en prison” des Wampas) ne gravite jamais au-delà du potache éphémère — seul Katerine, avec “Le 20.04.2005” (qui a pour protagoniste Marine Le Pen), contourne la question politique pour mieux clamer une vérité : cette femme est imbaisable !

SEVERIN

Le blog de Baptiste Vignol - Jeu, set et match Séverin

Non seulement son troisième album, ÇA IRA TU VERRAS, paru début 2016, est l'un des quatre ou cinq plus beaux disques de chanson française sorti depuis l'an 2000, non seulement son concert donné à Paris le 7 avril dernier aux Étoiles figure parmi les plus séduisants vus ces vingt-cinq derniers années, non seulement il possède tous les atouts pour devenir immense: la gueule, l'identifiable grain de voix, la plume claire et taillée, l'inestimable capacité de décocher des mélodies arc-en-ciel (il est probablement le meilleur compositeur français en activité), mais son nouveau clip, Les hommes à la mer, tourné par Aurélie Saada du binôme Brigitte, devrait déjà recevoir la Victoire de la meilleure vidéo 2016.

DICALE

RFI - Un amour de chanson française, Dictionnaire amoureux de la Chanson française

Publié en mai aux éditions Plon, le Dictionnaire amoureux de la Chanson française de Bertrand Dicale* a pour but de faire le point sur les nombreux écrits de l’auteur concernant la chanson française. À la fois divertissant et instructif, le livre est porté par la passion de son écrivain. Revue de détail.

EDF

Nos Enchanteurs - Ewen Delahaye Favennec : pas fini le Finistère !

Leur chanson est comme cette 2cv qui illustre tant la pochette que le livret : un peu vieille mais solide. Pas à la mode et sans électronique mais d’une mécanique qui jamais n’a trahit. C’est du folk, pas de ce « folk » dont on nomme désormais chaque chanson à la rudimentaire orchestration. On a galvaudé ce mot. Non, le « folk » des années soixante-dix, le trad si vous voulez, qui n’hésite pas ici à se farder, un peu comme leurs copains de Tri Yann, de colorations plus actuelles, par adhési

CHEVALREX

Libé - Chevalrex en mouvements

Avec «Futurisme», Rémy Poncet poursuit sa quête lo-fi de collages sonores.

«Debout sur la cime du monde, nous lançons encore une fois le défi aux étoiles», écrivait Marinetti dans son manifeste futuriste en 1909. Rémy Poncet, lui, est plutôt un petit caillou de l’underground qu’un artiste parvenu à la dernière ligne de son manifeste, mais son nouvel album pour son projet Chevalrex porte toutefois le nom de Futurisme et entre dans le mouvement. Presque aussi chevaleresque qu’un défi aux astres, il slalome entre les poncifs de la chanson française avec des titres express. L’ombre de ses aînés (de Dominique A à Superflu) se détache alors, comme l’atteste la pochette du disque au visage dédoublé.

RENE TROUIN

Crapauds et rossignols - Hommage à l’ami

Les deux sympathiques repreneurs d’A Thou Bout d’chant, à Lyon, Lucas Roullet-Marchand et Matthias Bouffay, avaient mis gracieusement à notre disposition leur salle de spectacle, au pied du quartier de la Croix-Rousse, dimanche 29 mai, pour l’hommage que nous tenions à rendre à notre ami René Troin, l’un des trois gars de Crapauds et Rossignols, disparu en janvier dernier. Cette ville de Lyon et cette salle en particulier s’imposaient pour cela comme une évidence car c’est là, en effet, qu’en janvier 2013 les trois gars se trouvèrent pour la première fois réunis, avant même, quelque temps plus tard, de se rencontrer à nouveau, non loin de là, pour « poser la première pierre » de ce qui allait devenir notre site commun, consacré à la chanson.

SOAN

Nos Enchanteurs - Il est libre Soan

Vous allez être déstabilisés c’est sûr, avec cet album qui ne rentre pas dans les cases. Ça dépasse, et c’est tant mieux. Soan a repris sa liberté, a quitté son gros label pour produire ce nouvel opus, le bien nommé Retourné vivre.  Il s’est auto financé sur une plate-forme participative afin de pouvoir enfin faire la musique qu’il a envie de faire, sans devoir se soucier de rentabilité immédiate ou de correspondance à un genre imposé. Il ne part pas complètement à l’aventure puisque son nouveau label indépendant, Note à bene est géré par l’ancien directeur artistique du précédent, avec qui il a enregistré trois disques, et que ses musiciens sont de la partie. On connaît le franc-parler de Soan, sa voix éraillée qui prend aux tripes, passons à l’album, vivant, inclassable, multiple comme lui.

JEREMIE BOSSONE

Claude Févre - Jérémie Bossone, Chansons pour « cœurs éveillés »

Et si ce 21 juin, fête de la musique était prétexte à  découvrir le contenu du courrier qui vient d’arriver : les deux premiers volumes des « Sessions intensives »  de Jérémie Bossone ?  Et si c’était tourner le dos à cette occupation de la place du Capitole à Toulouse, par France 2 ? A cette confiscation des valeurs de la fête populaire au point de réserver l’accès de la dite place aux seuls accrédités… Et si c’était oublier ces 200 000 €, cinq fois la somme investie par la ville en 2014 ?

Alors, écoutons ces « mixtapes », ces compilations, entièrement de la patte de l’artiste. Jetons un « regard par le trou de la serrure sur l’œuvre en train de naître…sous son versant le plus épuré, le plus râpeux, le plus intime ».

Pas moins de 43 titres, plus de deux heures d’immersion, en deux séquences  de création d’une quinzaine de jours.

Norbert Gabriel - Play List… et Mixtapes…

Souvent la play-list déplait fort à ceux qui la considèrent comme la plaie de la radio, avec ses complaisances suspectes aux colonisateurs anglo-saxons. Il y a du vrai, le débat est toujours animé avec plaies et bosses dans les vitupérations molto vivace. Une bonne raison de faire un grand tour dans les arcanes de la création chanson.. Comment naissent les chansons ? Dans les roses ou dans les choux ? Dans le sirop ou dans les alcools de vie les plus âpres ? Ces Mixtapes sont une réponse, une proposition originale… Et si vous ne connaissez pas Jérémie Bossone, c’était une occasion à ne pas rater. Pourquoi « c’était » ? Parce que l’offre a été limitée dans le temps et réservée aux souscripteurs, mais si un milliard deux cent trente cinq mille demandes affluent, peut-être que la Wolf Walk fera un geste…

BODH'AKTAN

Nos Enchanteurs - Bodh’aktan : vive le Québec celte !

« D’un pays lointain je suis parti / Sans femme ni enfants, j’étais libre comme le vent / A moi et ma jeunesse, j’avais fait promesse / De parcourir le monde, de vivre pour moi ». Leur physique de déménageurs ne les empêche pas de faire dans la finesse, presque de la dentelle, comme celle tatouée sur la peau ; leur tronche de biker, de hard-rockers, ne doit pas nous tromper : ce sont des folkeux. Des hard-folkeux si vous y tenez (ils se qualifient, eux, de « rock-celte-trad’ »). Encore que ce nouvel album soit vraiment apaisé.

YANN  PERREAU

RFI - Yann Perreau aux Francofolies de Montréal, Concert Le fantastique des astre

Il y a le Yann Perreau bête de scène et le Yann Perreau créateur d’ambiances intimistes; celui qui fait danser et celui qui émeut. Bien représentées dans son cinquième album, Le fantastique des astres, ces deux facettes étaient aussi au rendez-vous lors de son concert au Club Soda le 17 juin, dans le cadre des Francos de Montréal.

GUILLO

Nos Enchanteurs - Guillo, sensibilité commune

Parce que Guillaume Galiana, Guillo pour la scène, est de ce bois plein de sève sous l’écorce rugueuse, « Parce que toutes les Shéhérazade / Chérissent un désir d’aventure », parce qu’il y a des hommes qui n’ont pas besoin de jouer les gros bras pour être virils, parce qu’il sait déceler la parcelle d’humanité en chacun ou chacune, même dans ce Bar des  assassins qu’il chante avec vingt deux autres artistes, détaillant tous les crimes de l’humanité « Pour l’honneur, par amour / Pure folie, pour la cause. » Qui rappelle La tombe de Jérémie Bossone, pas par hasard l’une des vingt-trois voix de ce titre, avec  aussi Daguerre, Gérald Genty, Askehoug, Le Larron, Fabien Bœuf. Moins écorché, plus posé en apparence mais sensibilité commune.

mercredi, 29 juin 2016

Le clip de la semaine : Louis-Jean Cormier, Si je reviens

La vidéo de la semaine : La prochaine fois, je ne vous le chanterai plus, Le Billet de François Morel


La prochaine fois, je ne vous le chanterai plus... par franceinter

Guillo - Long Fleuve

Zazie, Adieu tristesse

Feu! Chatterton - Boeing

mardi, 28 juin 2016

Radio Elvis - Les moissons