Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 30 novembre 2014

Ces temps d'errance d'Eric Guilleton, Prenez part à la création de mon nouvel album !

Le projet d'Eric Guilleton sur Ulele

Je m’appelle Eric Guilleton, je suis auteur-compositeur-interprète de chanson française.

S’il est vrai comme le dit si bien le poète et diplomate Vinícius de Moraes que « La vie est l’art des rencontres » j’ai, depuis trente ans, pratiqué cet art, le plus souvent en solo, guitare et chansons en bandoulière, en France bien entendu, mais également aux quatre coins du globe.

Sans calcul appelés plus communément « plan de carrière », j’ai enregistré cinq albums en chemin : Le vent des fous en 1991 , Devine (K maïeu Cie) en 1995, Et s’il était deux fois en 2000, Paradis provisoire en 2007 (Saravah) et récemment Une ville, un soir en 2012 (MKP).

J'ai toujours fait, en parallèle, des ateliers d'écriture auprès de nombreux publics : apprentis chanteurs mais aussi seniors, habitants de quartiers, détenus, auprès de tous et toutes afin de mettre en pratique mon amour de l'échange et des rencontres.

A propos de rencontres, j’ai cotoyé au détour de scènes et festivals l’Ensemble DécOUVRIR et l’arrangeur multi- instrumentiste Etienne Champollion. Après plusieurs concerts à mes côtés, ils m’ont proposé d’enregistrer ensemble mon prochain disque Ces temps d’errance.

Après le disque Une ville un soir, guitare-voix, intime et chaleureux nous avons eu l’envie folle de faire ce prochain opus orchestré et accompagné de ces jeunes musiciens talentueux et enthousiastes que sont l’Ensemble DécOUVRIR.

Ces temps d’errance sera aux couleurs d’un quatuor à corde, de la clarinette, du piano, de l’accordéon… Un album  inspiré par le concert-évènement qui fétaient mes 30 ans de chanson à Etampes, ville dans laquelle je suis en résidence.

Une vidéo amateur a capté quelques moments de ce concert cher à mon souvenir.

Je vais maintenant solliciter votre oreille et votre fantaisie… Imaginez cette chanson Le noyé arrangée et jouée par ces merveilleux musiciens et musiciennes à mes côtés (violons, alto violoncelle, contrebasse, clarinette, piano, accordéon)

Ce sixième disque sera résolument acoustique et orchestral, enregistré en direct, tous ensemble, à l’ancienne, sur la scène du théâtre d’Etampes où j’ai le plaisir d’être accueilli en résidence pour la saison 2014/2015.

C'est ici que j'ai besoin de vous, de votre participation, intérêt, concours…

A quoi va servir le financement ?

Nous sommes, avec mon équipe, capable de supporter l’enregistrement, les frais, les salaires ainsi qu’un certain nombre d’autres coûts liés à l’enregistrement.

Mais votre aide m’aiderait particulièrement après cette phase d’enregistrement quant à la fabrication du disque en lui-même : le cout de l’objet, la taxe SACEM pour avoir l’autorisation de le fabriquer.

Aussi une première amorce d’aide quant à la promotion du disque nous viendrait en aide. 300 euros  pour la promo ce n’est pas grand-chose mais  le principe d’Ulule est d’établir un minimum. Bien évidemment si le budget venait à être dépassé cela rallongerait le budget « Promotion ».

Fabrication du disque  1 000 exemplaires : 1 400 Euros
Taxe Sacem : 800
Amorce d’aide pour la promotion du disque : 300 Euros

Total : 2500

A propos du porteur de projet

Nous sommes donc une belle équipe à lancer ce projet, je vais donc vous présenter tous ces gens...

Pour ma part, j’avais une vingtaine d’années quand j’ai commencé ma carrière d’auteur-compositeur-interprète. 

Lauréat du disque international de la jeuness avec la chanson « Les enfants du Sahel » je fais le tour des scènes, Printemps de Bourges, Midem, « Les habits du dimanche » de TF1, une tournée en Allemagne. Je vais régulièrement chanter aux quatre coins du monde, en Europe, en Inde, en Asie, Afrique.

En 1991, j’enregistre mon premier album Le vent des fous (produit par Kmaïeu) et chante au Sentier des Halles, au Festival de Marne, au Festival Chorus.

En 1995 j’enregistre en direct et en public l’album Devine, fais une longue tournée pour promouvoir celui-ci et participe à une compilation au profit de l’association Le rire médecin.

Je commence alors à composer pour Pierre Barouh, Pierre Louki et Allain Leprest. Et continue mon travail sur scène en France et ailleurs.

Mon ami Pierre Barouh me propose en 2000 d’enregistrer mon troisième disque avec son label Saravah, Et s’il était deux fois. Je fais alors, entre autres, une tournée Chant’appart, concerts à domicile.

Je développe dans les années 2000 les ateliers d’écriture, à l’école, au musée, en prison, auprès des anciens, comme une nouvelle corde à mon arc et pour mettre en pratique mon amour de la rencontre et de la transmission.

Je fonde aussi le festival Etamp’arles à ton voisin, 1er festival de chanson d’Etampes (91)

Puis mon quatrième disque Paradis provisoire parait chez Saravah en 2007, nous fêtons cela à l’Européen et en tournée.

Je suis aussi depuis plusieurs années professeur et référent à l’école ACP La manufacture chanson et ai publié plusieurs recueils de poèmes.

En 2012 est paru Une ville, un soir (Prod : MKP) suivi de la tournée (Festival Découvrir de Concèze, Festival Chansons de Paroles de Barjac, Rencontres de la chanson francophone de Prémilhat, A Thou bout de chant à Lyon…)
En écoute ci-dessous

J’ai, cette année, fêté mes trentes ans de chanson, avec l’Ensemble DécOUVRIR. Toutes ces rencontres m’ont amené à ce nouveau projet de disque, à l’autoproduction, à ce projet tous ensemble.

Ces temps d’errance me réjouit d’avance, j’espère que vous aurez envie de prendre part à l’aventure.

Pour mieux me connaitre voici mon site internet, ainsi quelques vidéos et sons.

Une vidéo du titre de mon dernier album Une ville, un soir.

L’Ensemble DécOUVRIR

Né lors de la dixième édition du Festival DécOUVRIR de Concèze, l’Ensemble DécOUVRIR a décidé de continuer avec joie l’aventure musicale au-delà de ce berceau.

L’Ensemble est composé de 7 musiciens permanents dont un quintet à cordes (violons, alto, violoncelle, contrebasse), une clarinette et un piano.

Il s’enrichit aussi par ses doubles instrumentistes, son compositeur/arrangeur, ses membres invités et les artistes qu’il accompagne.

L’Ensemble DécOUVRIR c’est la réunion de jeunes musiciens issue de géographie et de cultures musicales différentes. Ainsi la spécificité de l’Ensemble est de proposer un répertoire et des interventions sur mesure à la rencontre des musiques actuelles et classiques.

Des arrangements, réalisés par Etienne Champollion, membre de  l’Ensemble, sont créés spécifiquement pour et par l’Ensemble en fonction des projets et manifestations où il est invité.

Un intérêt tout particulier est donc porté sur les créations originales, les croisements et correspondances entre les musiques actuelles, les musiques classiques ainsi que toutes autres formes de spectacle y faisant appel .

L’Ensemble DécOUVRIR défend le décloisonnement des différents horizons musicaux ainsi que leurs pratiques partagées à haut niveau entre musiciens, chanteurs, comédiens, auteurs (…) et des intervenants amateurs et professionnels.

L’Ensemble DécOUVRIR c’est Etienne CHAMPOLLION  au piano, à l’accordéon, à la guitare et aux arrangements ; Louis THEVENIAU à la clarinette ; Vincent IMBERT au premier violon, Benjamin Cloutour au second violon, Florian TEXIER à l’alto, Astrid BATY au violoncelle, Elisabeth CALLOT à la contrebasse et Christophe DEVILLERS à la contrebasse et au trombone.

Leur site www.ensembledecouvrir.com

Hexagone - Louis Chedid - Tu vas me manquer

Louis Chedid interprète "Tu vas me manquer" en live au Théâtre Paul Eluard de Choisy le Roi, le 5 octobre 2014, dans le cadre du FestiVal de Marne 2014.

Hexagone : Klô Pelgag - Taxidermie

Klô Pelgag interprète "Taxidermie" dans le cadre du FestiVal de Marne, à Chevilly-Larue, le 03/10/2014.

Hexagone - Dimoné - Un homme libre

Dimoné interprète "Un homme libre" à Villejuif dans le cadre du Festival de Marne, le 04/10/2014.

Hexagone : Garance - De retour de Saigneu + intro

Garance introduit et interprète "De retour de Saigneu", au Forum Léo Ferré d'Ivry, le 23 octobre 2014.

Hexagone : Chloé Lacan - La Jalousie

Chloé Lacan interprète "La jalousie" en live, le 07/10/2014, à L'Européen. Spectacle "Ménage à Trois" avec Nicolas Cloche et Brice Perda.

L'actualité de la chanson francaise du 24 au 30 novembre (mise à jour)

En vidéo du jour : toute la fin de semaine avec les vidéos d'Hexagone, le mag sans papier de la chanson.

L'album de la fin de semaine - La Demoiselle Inconnue, Dormir seule - EP

Le clip de la fin de semaine : Dehors tout refleurit, Delphine Coutant

Le clip de la semaine : Vianney - Pas là

L'album de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy

A la une

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? L'écho Robi

Chevelure brune, lèvres carmin, ongles d'ébène. «Le temps s'est arrêté, [elle répète:] le temps s'est arrêté/ L'éternité derrière moi.» Dans la plénitude de sa voix, blanche et gorgée d'orages nocturnes, qu'on devine aussi juteuse qu'une poire - et dans laquelle on voudrait mordre, Robi dévoile avant Noël une nouvelle chanson, L'Éternité. Un poème de Rimbaud pareillement nommé fut mis en musique par Léo Ferré, puis par Dick Annegarn, jadis… «Elle est retrouvée./ Quoi? - L'éternité./ C'est la mer allée/ Avec le soleil

30 novembre

RFI - Étienne Daho, en live et en photos, Olympia et tournée française

En musique et en photos, découvrez en exclusivité le retour gagnant d’Étienne Daho ! RFI Musique vous propose un reportage photo sur lequel on peut entendre deux titres du prochain album live du chanteur rennais, L'invitation et Soleil de minuit.

 RFI, Bertrand Dicale - Maurane, plus vraie que jamais, Nouvel album, Ouvre

L’album Ouvre dévoile le cœur, l’âme et la vie de la chanteuse belge Maurane, avec une précision et une sincérité étonnantes. Une superbe réussite.

Il manquait peut-être à Maurane de s’écouter un peu plus, et un peu moins. Sur beaucoup d’albums et beaucoup de tournées, elle racontait souvent autre chose que ce qu’elle était, tendue vers la performance – la note énorme, la larme imparable, le frisson prémédité. Ouvre est certainement l’album le plus vrai et le plus juste de sa carrière, sans doute parce qu’elle y plonge comme sous une douche brûlante ou dans un bain glacé.

29 novembre

C'est déjà ça - Souchon & Voulzy: l'interview-fleuve

Evénement ce lundi avec la sortie du premier album en duo d'Alain Souchon et Laurent Voulzy. Après la chronique de l'album, voici l'entretien réalisé par notre confrère Stéphane C.Jonathan vendredi place des Vosges à Paris (et non pas dans les bois ci-dessous)...

Souchon & Voulzy: un disque (presque) à la hauteur des attentes

Il sort. L'album le plus guetté de la décennie chez les amoureux de chanson. De "J'ai dix ans" à "Lys & Love", Souchon et Voulzy ont balisé nos vies de kyrielles de standards, d'hymne au soleil qui donne des belles couleurs aux gens, en doux amers qui regrettent la beauté d'Ava Gardner. Souchon et Voulzy, inséparables compagnons de création sur les albums de l'un ou de l'autre depuis près de quarante ans, n'en avaient jamais sorti un en duo. C'est fait ce lundi avec ces douze titres ouvragés et modestes à la fois, écrits par l'Alain, composés par Laurent. Penchant d'avantage vers la pop british chère à Voulzy que le sobre intimisme de Souchon. Tant pis, c'est quand même très bien.

28 novembre

C'est déjà ça - Dick Annegarn, la classe fantasque

Le Hollandais loufoque et orfèvre musical est venu avec ses musiciens et ses vélos chanter ses chansons brinquebalantes et lumineuses pour un spectacle foutraque et précis à la fois.

C'est déjà ça - La Féline, la pop panthère

Agnès Gayraud pose une patte veloutée sur son premier album, "Adieu l'enfance".

Prendre comme nom de scène La Féline, ça sonne bien, mais il faut tenir la promesse. Agnès Gayraud s'en sort joliment avec un album, "Adieu l'enfance", en piste le 25 novembre, et depuis le 27 octobre en digital. Initialement projet de groupe, il a mis cinq ans à émerger, le temps que la demoiselle assume de chasser en solo. Dans le registre félin, elle serait la panthère, aux mouvements chaloupés, à la robe veloutée, classe et insaisissable.

Nuits de Champagne ou la promesse de l’Aube

Créé à Troyes en 1992, le festival des Nuits de Champagne appartient au cercle historique restreint des plus importantes manifestations chansonnières de France, aux côtés de Bourges, La Rochelle et Montauban. Une spécificité admirable le distingue toutefois des autres : son Grand Choral composé de près de mille choristes venus de tout l’espace francophone pour faire chorus avec l’invité d’honneur de l’édition (d’Aznavour à Voulzy en passant par Chedid, Clerc, Jonasz, Lavilliers, Le Forestier, Nougaro, Renaud, Sanson, Sheller… ou Tryo). Celle de cette année, aux vacances de la Toussaint, aura été exceptionnelle, car consacrée pour la première fois au répertoire d’un artiste disparu. De Jacques Brel en l’occurrence, comme l’indiquait son titre « Au suivant ! ». Avec, à la coda, un succès total, artistique autant que populaire : émotions en tout genre et record de fréquentation ! Instantanés et impressions personnelles, tels que notés dans mon « carnet »…

27 novembre

Le Parisien - Hubert-Félix Thiefaine et son fils Lucas parlent pour la première fois

Thiéfaine père et fils réunis. C'est désormais chose faite sur disque. Hubert-Félix Thiefaine a en effet travaillé avec son rejeton, Lucas, 21 ans, qui a réalisé son nouvel album «Stratégie de l'inespoir», formidable nouvel enregistrement, dans la lignée de son triomphal «Suppléments de mensonge», récompensé aux Victoires de la Musique il y a deux ans. Les deux Thiéfaine avaient déjà joué ensemble, ils n'avaient pas encore parlé à deux, devant une caméra. C'est désormais chose faite à l'occasion du «Journal de la musique» du « Parisien », nouveau rendez-vous sur leparisien.fr qui évoque, chaque semaine, l'actualité du disque.

Bien Public - Hubert-Félix Thiéfaine, un album de famille

Le poète-rock du Jura a le sens de la famille : deux ans après avoir décroché ses premières Victoires de la musique, il a confié à son fils le soin de co-réaliser son nouvel album studio qui sort ce lundi dans les bacs.

Le JDD - Régénération Thiéfaine

Fidèle à ses fondamentaux, le chanteur accueille Jeanne Cherhal et son fils Lucas dans sa troupe.

"La vitesse de la Lune autour de nos orbites n'arrête pas les sanglots froids de l'humanité", chante Hubert-Félix Thiéfaine dans Stratégie de l'inespoir, la chanson-titre de son 17e album. Deux ans après le triomphe inopiné de son précédent opus, Suppléments de mensonge, le Jurassien reste fidèle à ses fondamentaux et à sa bile toute noire tressée d'arpèges poétiques tour à tour tendres et vengeurs.

Le Monde - Sélection CD : Thiéfaine.....Hubert-Félix Thiéfaine, Stratégie de l’inespoir

Longtemps marginalisé, Hubert-Félix Thiéfaine a finalement goûté au triomphe médiatique et commercial, en 2011, avec Suppléments de mensonges, couronné de deux Victoires de la musique (album et artiste de l’année). Dans une même lignée de chansons s’éloignant de la veine surréaliste de ses débuts pour une plénitude plus sobre et apaisée, Stratégie de l’inespoir, son 17e opus, voit le Jurassien chanter une lucidité pessimiste sans être désespérée.

Ouest-France - Hubert-Félix Thiéfaine. « Je boycotte la réalité »

« Quand on aime une fois Thiéfaine, c’est pour toujours »

S’il fallait douter de l’affection que suscite le chanteur, nos lecteurs ont prouvé le contraire… Et c’est peut-être une petite phrase dans la lettre du Vendéen Laurent Macé, 35 ans, qui a le mieux résumé le sentiment général : « Thiéfaine est l’artiste qui m’a permis d’être juste un peu moins con… Des paroles incroyables sur des mélodies entêtantes, un sens de la poésie, de l’image, du cynisme… »

France Info - Thiéfaine : l’inespoir fait vivre

Le chanteur sort, ce lundi, son 17e album "Stratégie de l'inespoir" qui confirme qu'après ses deux victoires de la musique -remportées en 2012- l'homme continue de fouiller sans relâche les recoins de sa mélancolie. Mais cette poésie, autrefois bien plus amère, s'écoute désormais plus en douceur.

26 novembre

Le blog du doigt dans l'oeuil - Dimey dans tous ses états …

Bernard Dimey est un auteur généreux qui a beaucoup écrit sur les tours et contours de la vie bariolée, Mon truc en plumes, ou Syracuse, c’est bien, mais c’est un peu court pour résumer l’oeuvre de ce géant du verbe.

C’est peut-être le moment de signaler que dans les jours qui viennent, deux spectacles Dimey sont à l’affiche, tous les deux mis en scène par des comédiens qui chantent, et qui chantent bien. Et dans des salles qui méritent un coup de lumière… Les comédiens aussi, qui ne sont pas de ceux qui encombrent les médias, on peut même dire, qu’à part un public qui les suit de bouche à oreille, ils avancent dans une glorieuse solitude, y compris des professionnels de la profession. C’est de la cyranesque attitude, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul..

Hexagone - Une Demoiselle sur une balançoire

Samedi dernier, Hexagone avait mis le cap sur Pantin. Direction La Menuiserie et ses menuisiers mais également direction la Demoiselle Inconnue qui venait faire taire  un peu plus encore son anonymat, tant chacune de ses apparitions nous semble la confirmation d’un talent hors norme.

On avait pris date depuis un moment pour venir juger sur planches tout le bien que l’on pensait de cette demoiselle qui balance entre introspection, non dits ou à moitié dits et avalanches de mots d’oiseaux. Des mots d’oiseaux comme sur le Gros dégueu que tu trouveras ci-dessous, mais aussi d’autres tournures à te mettre en vrac où poésie populaire le dispute à l’émotion la plus vive. Ça frôle l’incandescence par moments. Ma retenue que l’on retient comme un tube d’infidélité non pratiquée, Les Pirates, Mille Bouches, La Louve et je ne te les sers pas toutes mais le cœur y est. Crois-moi !

25 novembre

La Dépêche - Jazz à Montauban disparaît à son tour

L'opérateur qui devait porter le festival unique voulu par Brigitte Barèges à Montauban se retire du projet. Une rupture qui intervient sur fond de désaccords financiers et règlementaires. Ce qui a pour incidence de voir le festival de jazz disparaître, à l'instar d'Alors chante et de Danse en places...

Le blog de Fred Hidalgo - ALORS... CHANTE ! RÉDUIT AU SILENCE Y en a marre !

Certains d’entre nous étaient dans la confidence : on savait que la municipalité de Montauban était de moins en moins en phase (comme dirait mon amie Litote) avec les valeurs de découverte et de diversité, de défense de la francophonie aussi, prônées par le festival Alors… Chante ! Ce que l’on ignorait, c’est qu’elle avait déjà décidé de lui supprimer brutalement et sans appel sa subvention pourtant vitale. Sans appel… et sans tenir compte, c’est un comble, des importantes retombées économiques engendrées chaque année par le festival durant la semaine de l’Ascension. Cela signifie une mise à mort immédiate de celui-ci, à l’aube, qui plus est, de sa trentième édition…

Culturebox - Bernard Lavilliers revisite 40 ans de chansons en version "Acoustique"

Un an après son dernier album salué par la critique, Bernard Lavilliers s'offre, à 68 ans, une relecture inspirée, et en "Acoustique", de ses quarante ans de chansons en invitant quelques complices comme Catherine Ringer ou Jean-Louis Aubert. Ce disque-bilan baptisé "Acoustique" sort lundi.

24 novembre

Culturebox - Hubert-Félix Thiéfaine et sa "Stratégie de l'inespoir", un album de famille

Hubert-Félix Thiéfaine a le sens de la famille: deux ans après décroché ses premières Victoires de la musique, le poète-rock du Jura a confié à son fils le soin de co-réaliser un 17e album studio, « Stratégie de l'inespoir », à la poésie sombre (sortie lundi). Entretien.

Nos Enchanteurs - Prix de l’Académie du disque Charles-Cros : le sacre de Guidoni

Paris, Maison de la radio, 20 novembre 2014,

Ainsi donc Jean Guidoni reçoit le prix In honorem Chanson de l’Académie du disque Charles-Cros, à l’occasion de la sortie du disque Paris-Milan, paru il y a quelques semaines chez Tacet/L’Autre distribution, un disque fait de chansons « inédites » d’Allain Leprest. Ce prix récompense une œuvre, une carrière et saluer Guidoni est un acte fort qui acte un parcours exemplaire et difficile, loin des canons d’une chanson formatée. Guidoni, en le recevant, a salué tous ses auteurs, ses compositeurs en les associant à cette récompense. Et a profité du micro qui lui était tendu pour afficher sans ambiguïté son soutien au festival Alors Chante ! de Montauban « qui en a bien besoin. »

Culturebox - Arthur H et Jeanne Cherhal auréolés du prix chanson de l'Académie Charles Cros

Après le père, le fils : un an après son prix à Jacques Higelin pour l'ensemble de sa carrière, l'Académie Charles Cros a décerné ce 20 novembre son prix chanson à Arthur H pour son dernier disque, "Soleil dedans", ex aequo avec Jeanne Cherhal pour "Histoire de J.".

Culturebox - Jean Fauque, parolier de Bashung, lui rend un hommage jazz sur scène

La MAC de Bischwiller proposait ce mercredi son "concert création" annuel. En amont, la salle avait accueilli en résidence le parolier d'Alain Bashung, Jean Fauque et les musiciens de jazz de Strassax. Ils sont sortis avec le projet "Dans les sillons d'Alain Bashung".

Nos Enchanteurs - Martine Scozzesi, en pleine lumière

C’est une région de France désertée par la chanson. Deux salles seulement qui s’y offrent en écrin : la MJC de Venelles et celle-ci, Théâtre & Chansons, à Aix-en-Provence. Et quand je parle d’écrin, celle-ci en est, vivant et chaleureux. Un lieu infiniment précieux.

Ce soir-là, la salle est pleine, il eut fallu pousser les murs pour accueillir tous les prétendants. La vedette de la soirée est Martine Scozzesi : carton plein !

Culturebox - Souchon et Voulzy, un album en commun pour cimenter 40 ans de complicité

Alain Souchon, 70 ans, et Laurent Voulzy, 65 ans, scellent par un premier album en commun plus de 40 ans de complicité. Pour la première fois, ils chantent ensemble sur cet album, qui sort lundi, avec un titre particulièrement sobre : "Alain Souchon & Laurent Voulzy ". Le duo débutera en avril une tournée qui durera jusqu'à fin 2015.

L'album de la fin de semaine - La Demoiselle Inconnue, Dormir seule - EP