Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 février 2014

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : samedi avec la québécoise Lisa Leblanc et dimanche avec Yves Jamait à l'occasion de sa nouvelle tournée débutée au Zénith de Dijon et au Casino de Paris.... avant Lyon et A Thou Bout d'Chant, Bourse du Travail, mercredi 2 avril (Réservation : 0472982822)

Le concert de la fin de semaine : Lisa LeBlanc - Acoustic L'intégrale / TV5MONDE

L'album de la fin de semaine, Victoires de la Musique 2014 - Stromae : Racine carrée

Le clip de la fin de semaine : Outside Duo, " Nos Rêves Vivants ", Grand Prix du Disque du Télégramme 2014

Le clip de la semaine : Roucaute - Petit Conte d'après-Noël

L'album de la semaine - L'affaire Brassens : L'affaire Brassens en concert (live)
_______________________

Bien reçu.... merci !

Pigalle, T'inquiète, le nouvel album de François Hadji-Lazaro, le 10 février. Pigalle sur Facebook.

Jeanne Cherhal, En précommande, pour être servis en premier...
_______________________

A la une : les Victoires de la Musique

Le Monde - La formidable année de la chanson française

Vendredi 14 février, les Victoires de la musique vont consacrer leur lot de vétérans et de jeunes artistes français ou produits en France. Pour la francophonie, l'édition 2013 avait été une année noire : Lou Doillon, qui chante en anglais, était nommée artiste féminine de l'année, au détriment de l'icône Françoise Hardy et la très méritante Grande Sophie. Le trophée du meilleur album rock revenait à Can Be Late de Skip the Use, celui de meilleur spectacle à Shaka Ponk, deux groupes s'exprimant en anglais. Personne dans la filière musicale ne trouvait alors à redire à ces écarts linguistiques, motivés par l'espoir de ventes à l'étranger et par l'idée que le français ne serait pas une langue qui sonne rock'n'roll.

Le Monde - Victoires de la musique : Stromae, sans surprise

Champion attendu de la 29e édition des Victoires de la musique, le chanteur belge Stromae a dominé la cérémonie, vendredi 14 février.

L'artiste, qui a ouvert la cérémonie avec son titre « Ta fête », s'est vu remettre trois récompenses en moins d'une heure et demie. La première est allée à son clip Formidable, où le chanteur est filmé en caméra caché singeant l'ébriété.

Le Nouvel Obs - Stromae triomphe au 29e Victoires de la Musique

Grand favori de la soirée, Stromae a raflé les deux premières Victoires pour lesquelles il était nommé vendredi, dont celle très convoitée de l'artiste masculin de l'année.

Libé - Stromae remporte la Victoire de l’album de chansons de l’année

Déjà sacré artiste masculin, Stromae a remporté la Victoire de l’album de chansons de l’année pour «Racine Carrée», vendredi lors de la 29e édition de la cérémonie au Zénith à Paris. Grand favori de la cérémonie, Stromae a également remporté au tout début de la soirée la Victoire du vidéo-clip pour «Formidable».

Télérama - Victoires de la musique : et s'il y avait quand même quelques surprises ?

Musiques | On sait que Stromae est super favori, et que Daft Punk, Bertrand Cantat ou Fauve seront absents de cette cérémonie des Victoires de la musique, retransmise sur France 2. A moins que..

15 et 16 février

France Inter - Une chanson qui ne plait pas à tous les parents dans une école de la région parisienne

Dans l'Essonne, en région parisienne, un papa veut interdire à son enfant de 9 ans de chanter comme ses  camarades de classe une ritournelle du groupe Zut intitulée « Fille ou garçon ».

14 février

C'est déjà ça - Le "voyage sonore" d'Amélie-les-crayons

La chanteuse se confie sur ses influences marines, alors que sa tournée passe par la Charente, ce vendredi.Douce mais pas mièvre, un peu folk mais pas trop, Amélie-les-crayons a tissé avec «Jusqu’à la mer » un quatrième album raffiné. Inspiré par le charme et le souffle de la Bretagne, la chanteuse pose ses instruments demain soir à Gensac-la-Pallue, près de Cognac

13 février

Crapauds et rossignols - Question de limites

Si l’on déteste particulièrement la voix d’un artiste, ou sa façon de chanter, on l’accuse très souvent de « chanter faux ». Ce qui n’est pas forcément très juste.
Chanter juste ou faux est un problème d’intonation (c’est comme ça qu’on dit dans un cours de solfège). Chanter faux c’est ne pas respecter les intervalles entre les notes dans une échelle donnée et chanter par exemple une note à une hauteur qui n’est pas tout à fait ce qu’elle devrait être. Elle est alors trop haute ou trop basse. La justesse (ou non) d’une note peut être objectivement mesurée selon le nombre des fréquences (hertz ou Hz). Par exemple le « la » du diapason est fixé par convention à 440Hz. Cependant de nombreuses expériences montrent que la justesse ou la fausseté, l’appréciation de la hauteur de la note, est une question de perception et donc d’impression, même chez les musiciens les plus aguerris*.

C'est déjà ça - Victoires de la musique 2014: nos pronostics et penchants

On vous a déjà dit ici notre déception devant ces nominations qui font une nouvelle fois de ces Victoires une vitrine franchement faussée de la création française. Habitués à les voir éclairer des révélations qui ont déjà quatre albums à leur actif (Albin de la Simone cette année), on pouvait constater sans étonnement l'absence d'Anouk Aïata, un des chouchous ici en 2013. Mais pas de Loïc Lantoine ni de Babx: là, les bras en tombent, les oreilles sifflent, les chiens aboient, la caravane des Victoires passe. Ce qui nous empêche pas de faire des pronostics parce qu'on est assez ronchons mais joueurs aussi. Alors bon, c'est ce vendredi à 20h45 sur France 2 et comme en foot avec l'Espagne, c'est Stromae qui gagne à la fin.

Nos Enchanteurs - Label « Chanson rebelle »

Etre rebelle, être « chanson rebelle », c’est quoi ? Pas un label d’origine déposé, c’est sûr, dont se targuent certains, gardiens de je ne sais quel temple, dépositaires en Rébellion©, comme s’ils étaient eux-mêmes barricade d’un lointain mois de mai, comme si leur art guerroyait, indiscipliné, cheveux fous au vent d’une romantique révolte.

Nos Enchanteurs - Radio crochet, cinquième tour

On dirait que je suis un auditeur de base, qui écoute la radio toute la journée, avec une attention variable selon les émissions et leur contenu, et qui parfois a l’oreille attrapée par une chanson qui passe, et qui va illico ou presque se renseigner sur cette nouveauté quand c’est une nouveauté. Ce samedi soir, c’est le cinquième tour des auditions radiodiffusées, quatre nouveaux candidats à l’ascension vers le haut de l’affiche, je n’ai pas l’image, en chanson ce n’est pas mon premier intérêt, juste les paroles et la musique… Le premier candidat vient de passer, après une présentation de Didier Varrod, mais je n’ai pas retrouvé ce qui a séduit le jury de sélection, rien ne m’a attrapé l’oreille. Le deuxième, c’est de l’anglais, mais la musique a un charme indéniable, ça se laisse écouter avec plaisir, mais sans l’envie irrépressible d’aller chercher l’album chez le marchand ou de consulter le web pour en savoir plus. Si c’est comme un très agréable rafraîchissement un jour d’été, ça ne laisse pas le même souvenir que le somptueux Pommard 1966…

12 février

RFI - Nilda Fernandez, l'homme libre, Basta Ya !, nouvel album

Il va toujours là où le cœur le mène, Nilda Fernandez. Pour son nouvel opus Basta Ya !, le troubadour - une nouvelle fois inspiré - emprunte des chemins détournés en postant les chansons à intervalle irrégulier sur son site Internet. RFI Musique l'a rencontré, quelques jours avant son concert au New Morning à Paris.

Nos Enchanteurs - Jacques Higelin, ça fait du bien !

Festival Détours de Chant, Halle aux grains à Toulouse, vendredi 7 février 2014,

Voir, revoir Jacques Higelin en concert, c’est à coup sûr plonger dans l’histoire de la chanson des dernières décennies. C’est revisiter ce qu’elle a offert de plus fort et qui nous a laissé ses empreintes. Vivre cet instant à la halle au Grains à Toulouse, une salle qui vous garantit la proximité, sans écran géant, c’est un cadeau ! Le public qui a entonné un affectueux « Frère Jacques » a vécu un moment dont il se souviendra longtemps. Je veux le croire tant il y eut fusion !

Culturebox - "Le déserteur" de Vian : le destin exceptionnel d'un hymne pacifiste

Le 15 février 1954, Boris Vian, génial touche-à-tout qui se perçoit alors comme un raté, griffonne sur une table de bar parisien une chanson qui va susciter une java d'enfer : "Le déserteur".

11 février

Nos Enchanteurs - Valérian Renault, le rire jaune d’un « poète maudit »

Festival Détours de Chant, Le Bijou, mercredi 5 février,

 Avec sa guitare électrique pour seule compagne de traversée, Valérian Renault a pris le parti de la solitude en scène, lui qui connut six hommes pour équipage (faut-il le rappeler, il s‘agit des Vendeurs d’enclume). Voilà une année et quelque quarante concerts qu’il se voue à cette voltige sans filet. Quand il entre en scène, il affiche le corps et les traits du timide, du maladroit, du paumé, du « gars qu’a mal tourné », qui a l’idée saugrenue de vouloir chanter des chansons… et, annonce-t-il, pas des « rigolotes » ! Il gardera ce personnage peu ou prou déglingué jusqu’à la dernière.

Nos Enchanteurs - Juliette nous fait son show !

Festival Détours de Chant, La halle aux grains à Toulouse, jeudi 6 février 2014,

Elle a vraiment tout de la star, cette Juliette qui déboule sur scène, sous l’ovation d’un public toulousain conquis, dans un spectacle tiré au cordeau comme elle les affectionne. On devine la recherche d’une  précision de métronome dans  la mise en scène -  et ce jusqu’au salut final – entre théâtre et chanson. Autour d’elle, ses six musiciens (et ses techniciens !) qu’elle métamorphose en personnages, au gré de sa fantaisie débridée. Et l’on est stupéfait de les découvrir tous acteurs talentueux, avec une mention spéciale pour le pianiste qui apparaît pour finir en « drôles de dames ».

Télérama - Franck Monnet, Bambi Galaxy

Embarquement pour un drôle de voyage intersidéral, où Indochine rencontre Souchon et Florent Marchet puise son inspiration dans la physique quantique.

Il a l'air perdu. Ou très seul. A moins qu'il ne soit visionnaire. Sur la pochette de son cinquième album, Florent Marchet (qui a troqué son look Deschiens pour une tenue plus glam) se tient debout sur un monticule et regarde au loin. Sans doute vers cet ailleurs qui l'attire, et l'aspire, tout au long de ce disque ambitieux et conceptuel — comme deux de ses prédécesseurs, Rio Baril et Frère animal. Celui-ci recueille les interrogations d'un garçon inquiet, comme déraciné, qui peine à trouver sa place dans un présent qui le heurte et un futur qui déjà le déçoit.

10 février

Stéphane Larue - Pigalle de retour avec un nouvel album et une tournée

Hors du temps, hors des normes, hors des étiquettes, Pigalle avec François Hadji-Lazaro revient dans les bacs et sur les routes. Pigalle, qui avait investi les rayons et les salles de concert de 1985 à 1999, était réapparu en 2008, (après trois albums solos de FHL) avec « Neuf & occasion », puis « Des espoirs » en 2010 avec deux tournées conséquentes dont la dernière de plus de 110 dates.

Crapauds et rossignols - En direct

Cette semaine, un petit édito sur la vie de la maison pour se reposer entre deux grandes questions.
Commençons par cette remarque, empreinte de regret, de Chris Land :
« J’en ai raté plusieurs de ces rêves de chansons et je ne trouve pas la rubrique où ils peuvent être rassemblés. » C’est normal, cette rubrique n’existait pas. Mais nous avons suivi l’idée de ce fidèle de Crapauds et Rossignols. Rendez-vous tout en haut de cette page. Cliquez pile entre « Accueil » et « Liens », et vous trouverez les premiers rébus de Pierre et toutes les images de Marie-Françoise, assortis de leurs solutions et des commentaires qu’ils ont suscités.

Francis Cabrel chante pour "L'Affaire Brassens" : écoutez "La princesse et le croque-note"

Après avoir rendu hommage à Bob Dylan avec l'album de reprises "Vise le ciel", Francis Cabrel s'attaque à présent au répertoire de Georges Brassens en rejoignant le collectif de musiciens l'Affaire Brassens, avec lequel il a posé sa voix sur le titre "La princesse et le croque-note". Ecoutez !

En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/Francis-Cabrel/news-89263.h...

Francis Cabrel chante pour "L'Affaire Brassens" : écoutez "La princesse et le croque-note"

Après avoir rendu hommage à Bob Dylan avec l'album de reprises "Vise le ciel", Francis Cabrel s'attaque à présent au répertoire de Georges Brassens en rejoignant le collectif de musiciens l'Affaire Brassens, avec lequel il a posé sa voix sur le titre "La princesse et le croque-note". Ecoutez !

En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/Francis-Cabrel/news-89263.h...

Télérama - Polnareff, Classics Vintage

« Votre allure est travaillée ? » demande l'intervieweur Pierre Wiehn, dans un épisode d'A bout portant datant de 1972, à Michel Polnareff, permanente bouclée et énormes lunettes noires. « Je ne sais pas quelle allure j'ai, je la porte depuis que je suis né. » S'arrêter à l'apparence d'un musicien est peut-être une approche limitée, mais comment ne pas constater que, chez Michel Polnareff, l'un des plus grands mélodistes, compositeurs et interprètes de la pop française, l'image a toujours été synchrone avec sa créativité

Nos Enchanteurs - Francis Blanche, Jean-Claude Darnal, Pierre Louki, Jacques Serizier, Roger Riffard…

Qu’ont en commun ces auteurs qui nous ont quittés depuis plus ou moins longtemps ? Ils ont tous écrit de très belles chansons que les auditeurs d’aujourd’hui ignorent ou au mieux ont oubliées… et qui ont été reprises dans des spectacles dédiés pour la plus grande joie du public. Rafraîchissons nos mémoires !

Nos Enchanteurs - Toulouse Con Tour, la belle chanson popu

Festival « Détours de Chant », Blagnac, lundi 3 février 2014,

« Jacques Audiberti, dites –moi que faire / Pour que le maçon chante ma chanson » aurait chanté Claude Nougaro, leur « boss à tous »… oui, c’est bien là le vrai défi de la chanson ! Cette chanson qui court dans les rues et s’attache malgré nous à nos mémoires.

Le concert d’hier au soir qui réunissait Magyd Cherfi, Art Mengo et Yvan Cujious pour un joyeux mélange de leurs univers, a remporté la mise. Le public d’Odyssud, plein à craquer, leur a fait une ovation comme ce fut le cas lors leurs précédentes dates.

______________________________________
______________________________________

Le clip de la fin de semaine : Outside Duo, " Nos Rêves Vivants "

Outside Duo, Grand Prix du Disque du Télégramme 2014

" Nos Rêves Vivants", Musique Outside Duo, Texte Gérard Jaffrès, Réalisation Isabelle Souvet-Echard et Jérémy Floret.

dimanche, 09 février 2014

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Murat chante Baudelaire & Ferré

Les vidéos de la fin de semaine : illustrations de l'article de Libé "La chanson française se remet en piste" et Claude Nougaro

L'abum de la fin de semaine - Romain Lateltin : Pas de chichi entre nous

Le clip de la fin de semaine : Romain Lateltin, Pas de chichi entre nous

Le clip de la semaine : La Femme - Si Un Jour

L'album de la semaine - Fauve : Vieux frères - partie 1
_________________________

Bien reçu.... merci !

Pigalle, T'inquiète, le nouvel album de François Hadji-Lazaro

Elise and the cats, Le piège

Nourith, Here I am
_________________________

A la une :

Nos Enchanteurs - Radio crochet 5 ème tour

On dirait que je suis un auditeur de base, qui écoute la radio toute la journée, avec une attention variable selon les émissions et leur contenu, et qui parfois a l’oreille attrapée par une chanson qui passe, et qui va illico ou presque se renseigner sur cette nouveauté quand c’est une nouveauté. Ce samedi soir, c’est le 5 ème tour des auditions radiodiffusées, 4 nouveaux candidats à l’ascension vers le haut de l’affiche, je n’ai pas l’image, en chanson ce n’est pas mon premier intérêt, juste les paroles et la musique… Le premier candidat vient de passer, après une présentation de Didier Varrod, mais je n’ai pas retrouvé ce qui a séduit le jury de sélection, rien ne m’a attrapé l’oreille. Le deuxième, c’est de l’anglais, mais la musique a un charme indéniable, ça se laisse écouter avec plaisir, mais sans l’envie irrépressible d’aller chercher l’album chez le marchand, ou de consulter le web pour en savoir plus. C’est comme un très agréable rafraîchissement un jour d’été, ça ne laisse pas le même souvenir que le somptueux Pommard 1966…

8 et 9 février

Nos Enchanteurs - Paris Combo, opus 5

Enfin, ils reviennent ! Paris Combo…

Le plus élégant swing de la chanson francophone, pionnier du revival manouche, et ambassadeur dans le monde d’une langue française qui balance avec cette touche d’humour, et ce pétillement de champagne unique en son genre. La voix de Belle du Berry a gardé une fraîcheur qui défie le temps, la trompette de David Lewis s’amuse avec la guitare de Potzi, un des plus fins guitaristes de jazz, qui s’est un peu éloigné des sonorités classiques manouches pour adopter le son épuré qu’aurait aimé Henri Crolla, ou Django des années 50.

Nos Enchanteurs - Aux Détours [de Chant] il y a du neuf !

Le Bijou, 1er février 2014,

Du neuf, de la nouveauté, des « découvertes »… ce mot là constituerait presque une nouvelle catégorie, reconnue d’ailleurs dans les grilles salariales.

Cinq artistes ou groupes occupent la scène, trois dans l’après-midi et deux en soirée. Ils donneront en quarante minutes un aperçu de leur singularité. Car le défi est là ! Comment, en 2014, marquer du sceau de son univers ce monde de la Chanson ?

Libé - La chanson française se remet en piste

REMIX Une nouvelle génération de DJ revisite avec finesse la variété des années 60 à 80, apportant une touche de modernité inédite à des titres qui passent de l’oubli au dancefloor.

Le Bateau blanc de Sacha Distel est une banale chanson, parmi tant d’autres dans l’histoire de la variété française. En 1980, l’auteur de Scoubidou y évoque paresseusement la vie d’un homme au fil de son existence, de l’adolescence à la quarantaine, le tout rythmé par un refrain inepte repris en chœur par des enfants

Libé - Jean-Michel Jarre: «La création existait avant l’électricité, elle existera après Internet»

INTERVIEW Le président de la Cisac, la «Sacem» internationale, dénonce l’inégale répartition des revenus qui ne profite qu’aux géants du Web.

Il a remisé ses synthés et ses shows laser sur la grande muraille de Chine, mais conservé son iconique tignasse pour endosser le costume de VRP des compositeurs et du droit d’auteur. Jean-Michel Jarre est depuis l’année dernière le président de la Cisac, la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs, qui rassemble les «Sacem» d’une centaine de pays et couvre la musique, le cinéma, la photographie et même une partie de la presse.

Libé - Jérôme Roger: «Les indépendants sont ceux qui ont le plus souffert»

INTERVIEW Pour le directeur général de l’Union des producteurs français indépendants la reprise du marché est inégale.

Jérôme Roger est le directeur général de l’Union des producteurs français indépendants (UPFI), l’un des principaux représentants des petits labels. Il prend acte des bons chiffres de l’année écoulée mais alerte sur la fragilité des artistes les moins visibles.

Libé - Streaming : la musique cherche l’accord parfait

MIDEMLe secteur va devoir s’entendre sur les conditions d’accès à Deezer et consorts, sous peine de se voir imposer une gestion collective par le gouvernement.

A quoi ressemblera une plateforme de streaming musical dans dix ans ? Sera-t-elle encore riche de toute la musique jamais produite ou un robinet d’où ne coulent que les plus gros tubes ?

Libé - Les trop bons chiffres du Midem

CHIFFRES Le grand raout cannois célèbre les bons résultats du disque français. Le marché est pourtant en pleine restructuration.

La chenille attendra encore un peu. On espérait débarquer hier au Midem, le 48salon des industries de la musique qui se tient au Palais des festivals de Cannes, en pleine orgie alcoolisée, les cadres des maisons de disques dansant une bouteille de champagne à la main sur les tables, piétinant les petits fours en hurlant «It’s Time to Get Lucky» pendant que Pascal Nègre s’échauffait aux platines.

Libé - Darc : retrouvez le garçon

CRITIQUE Biographie . Pierre Mikaïloff retrace le parcours du chanteur.

Polytoxico passé par la case prison, Daniel Darc évoquait souvent la mort. En 2007, il confiait à son ami Pierre Mikaïloff : «Tu crois que si je crève demain, j’aurai la une de Libé ? Allez, au moins Libé…» Le souhait du chanteur de Taxi Girl se réalise le 1er mars de l’an dernier, lendemain de son décès. Un crève-cœur pour ceux qui confectionnèrent dans l’urgence ce dérisoire linceul de papier.

La Dépêche du Midi - Juliette : «La situation des femmes se dégrade»

Juliette, la Parigot-tarno-toulousaine, sera en concert ce soir jeudi à la Halle aux grains et c’est complet. Confidences autour de son dernier disque, «Nour» (Polydor). «Nour», c’est une chanson que vous devez à Jean-Luc Mélenchon ?

7 février

RFI - Vu d'ailleurs février 2014, Oh, les filles

A l’international, les chanteuses françaises ont souvent plus de succès que leurs homologues masculins. Mais ces temps-ci, la chance ne leur sourit pas toujours. Revue de presse avec Zaz, Carla Bruni, Lara Fabian, Mylène Farmer, Hélène Rollès…

Nos Enchanteurs - Pierre Lapointe, PunkT à l’Olympia

On peut résumer en deux mots « C’est extra! » On peut aussi s’interroger sur l’écoute d’un chroniqueur radio qui a présenté Pierre Lapointe en enfilant les clichés archi usés sur les artistes québécois élevés dans une cabane à sucre, nourris de haricots rouges confits dans du sirop d’érable, sur un air de la Bolduc violoné par un monsieur Pointu

Slate - Ecouter des chansons tristes peut vous rendre heureux

Cela peut paraître surprenant, mais la musique triste peut provoquer une sensation de bien-être. Le Pacific Standard se fait l'écho d'une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Kent, Annemieke J.M Van den Tol et Jane Edwards et publiée dans Psychology of Music. Ils avancent qu’écouter une chanson triste peut nous éloigner du sentiment de tristesse. Mais, uniquement «si vous pouvez vous concentrer sur la beauté intrinsèque de l'œuvre», précise le Pacific Standard.

Nos Enchanteurs - Carmen Maria Vega : après Vian, Mistinguett

Après s’être emparée d’une partie du répertoire de Boris Vian pour une récente tournée, Carmen Maria Vega s’investit d’un autre fameux personnage de l’histoire de la chanson : Mistinguett. Notre lyonnaise vient en effet de décrocher le rôle-titre d’une comédie musicale produite par Albert Cohen, qui a déjà initié les spectacles à succès que sont Les 10 commandements, Le Roi-soleil, Mozart, l’opéra rock et 1789, les amants de la Bastille.

Rue 89 Lyon - Le clip de Palandri censuré : « on a mis des lolcats pour ne pas offenser Youtube »

Le clip d’origine commence par un message d’alerte : « Certaines images peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes ainsi que des personnes non averties ». Mais aussi celle de Youtube qui, au lendemain de sa mise en ligne, a censuré la vidéo joliment réalisée pour Des Palaces dans le désert, titre issu du dernier EP de Palandri. Furieuse, l’équipe de l’artiste a décidé de la torpiller en collant sur les scènes jugées violentes une série de lolcats.

Yves Jamait et la comédie musicale "Mistinguett, reine des années folles"

Yves Jamait nous parle de son nouvel album "Amor Fati" et Albert Cohen nous présente la nouvelle comédie musicale "Mistinguett, reine des années folles".

6 février

Crapauds et Rossignols - Barde de Brest et Chanteur sans nom

Savez-vous chanter le chou à la mode de Bretagne ? Non ? Alors, entrez dans l’Eglise de la Petite Folie. Puisque c’est là qu’officie, en compagnie d’autres chantres inclassables (1), Arnaud Le Gouëfflec, le barde barré de Brest. Et effeuillez jusqu’à plus faim l’œuvre du chef de l’Orchestre préhistorique. Piochez au hasard dans ses albums, aux titres plus apéritifs les uns que les autres : L’Affaire Vénus Abitbol, Petite mécanique de nuit, Portrait de l’artiste en génome, Le Bon Temps de la guillotine ou Le Chanteur masqué.  Ce dernier titre m’arrange bien.

Nos Enchanteurs - Nino Ferrer, like a rolling stone

Festival Détours de chant, Espace Bonnefoy, vendredi 31 janvier 2014,

Oui, étrangement le titre anglais s’impose à moi. Car ces mots là disent une époque, celle qui vit l’artiste au zénith, mais aussi celle qui l’a mené à ce mal de vivre dont il n’est pas revenu.

Nos Enchanteurs - Les Nuits de la pleine lune Acte III

Raconter un spectacle comme La nuit de la pleine lune, c’est un peu comme faire un digest de la Bible en 50 lignes, encore que Joyet nous fait l’intégrale biblique en moins de 5 mn, mais c’est Joyet. La nuit de la pleine lune c’est une sorte de farandole qui rappelle les années Barouh, quand on affichait au Kabaret de la dernière chance, un avis « la maison accepte l’échec » mais sur un air de Tralalaviata, histoire de dire, allons y, tout est possible, même l’improbable., et surtout l’improbable.

Radio Crochet Inter : L'Arthur, Julien Calot, Clou et Arkadin

L’Arthur est un projet individuel défendu par Arthur Sangra, jeune comédien metteur en scène fraîchement diplômé du Conservatoire.
Son travail d'auteur, compositeur et interprète consiste à créer ce qu'il nomme des "mises en scènes musicales". Composée à partir d'un texte, chaque chanson intègre un ou plusieurs personnages qui évoluent en fonction de l'environnement musical dans lequel ils se situent.

L'Arthur est sur Facebook  et c'est une belle découverte. Cette semaine je vote L'Arthur et Julien Calot (YLP)

5 février

Nos Enchanteurs - Piérick, chanteur pas poli du tout !

Festival Détours de Chant, le Bijou, jeudi 30 janvier 2014,

Facile, me direz vous, d’ouvrir la chronique de l’ex chanteur-auteur des « Malpolis » de cette façon ! Mais, franchement, je n’ai pas trouvé mieux ! Car nous avons là un de ces spécimens qui, dans une tradition bien de chez nous, tire sur tout ce qui bouge, sans ménager quiconque. Foin de la pudeur, des compromis, de la réserve de bon ton qui régissent nos vies, bien policées celles-ci.

Nos Enchanteurs - Jacques Serizier, extérieur et intérieur

Tout chaud sorti des presses, et déjà dévoré à belles dents… Je suis entré dans ce livre par le jardin et n’en suis sorti par la cour qu’une fois les 400 pages avalées, avec des images dans les yeux et des sentiments dans le cœur. La trajectoire de vie de Jacques Serizier ne peut laisser indifférent, tant il a traversé cette époque emblématique des années cinquante à quatre vingt qui fut la plus foisonnante et inventive dans le domaine de la scène et de la chanson. Et il prit part à nombre de ces entreprises-là, en compagnie de bien d’autres artistes.

RFI - Le blues générationnel de Fauve, Premier album, Vieux frères - partie 1

Rarement, un groupe français aura fait tant de bruit en si peu de temps et connu un tel buzz sur Internet. A l’heure où il publie son premier album, Vieux frères - partie 1, Fauve (≠) tient la corde pour faire un carton auprès du grand public grâce à son vague à l’âme qui touche au cœur la génération des 25-35 ans et ravive la flamme du spoken word à la française.

4 février

Le Parisien - Oldelaf, ce n’est pas qu’un rigolo

Il s’est fait connaître par « la Tristitude », une chanson enlevée et rigolote, qu’il a adaptée à l’infini l’an dernier sur Europe 1 dans l’émission de « Faites entrer l’invité ». Dans cette ritournelle, Oldelaf expliquait que « la tristitude, c’est quand ton frère siamois t’apprend qu’il a le sida/Quand ta femme fait de l’échangisme un peu sans toi/Quand des jeunes t’appellent monsieur pour la première fois… »

Nos Enchanteurs - France Inter, quatrième tour

L’aventure des auditions continue avec les mêmes contrastes dans les candidats en lice, et les mêmes réflexions que la semaine dernière : comment évaluer et départager des artistes aussi différents que Clou et son folk raffiné, Arkadin et sa pop electro, L’Arthur et Julien Calot ? Impression personnelle, subjective : deux jours après avoir assisté, à l’enregistrement, deux des postulants me restent en mémoire pour leurs chansons, parité parfaite, anglais-français, et mixtes… 

Libé, Philippe Brochen -  Pour les fans, Fauve résonne sur les réseaux

Lancé il y a deux ans avec un titre sur Facebook, le groupe a enflé sur Internet en gardant ses distances avec le marketing musical traditionnel.

Comme en écho. Pour s’incarner musicalement, la génération 1980-2000, résumée par les sociologues sous la bannière «2.0» ou «Y», ne pouvait rêver mieux qu’un groupe reprenant ces codes. Ce sera le signe (sigle) «≠», que Fauve tague invariablement après son nom. Sur ses affiches, ses productions, et les réseaux sociaux où il est très actif, à l’image de sa fan base avec laquelle il entretient proximité et complicité.

Libé - Fauve est lâché

Phénomène sur scène et sur le Net, le collectif parisien scande, à travers un univers musical et visuel personnel, le malaise d’une jeunesse déboussolée.

D’abord dix concerts, puis quinze, puis vingt. Les trois quarts déjà archicomplets, comme le seront bientôt les autres - et on murmure que la liste va continuer de s’allonger. S’il faut prendre un exemple, parmi d’autres, de la métastasique «Fauve mania» telle qu’elle se propage inexorablement depuis maintenant plus d’un an en France, celui-ci est le plus éloquent qui nous vienne à l’esprit : avant même la sortie de son premier album, Vieux Frères, en circulation à partir de lundi (lire ci-contre), le groupe (ou «collectif», dénomination qu’il semble préférer) parisien a donc planifié pas moins de vingt concerts au Bataclan (2), étalés entre début février et mai.

Libé - «Ils expriment des préoccupations spécifiques à leur génération»

Historien, animateur du séminaire «l’histoire sociale du rock», Arnaud Baubérot estime que le groupe est emblématique de cet âge où l’on cherche sa place dans la société :

Arnaud Baubérot, 44 ans, est maître de conférence en histoire et enseigne à l’université Paris-Est Créteil. Il co-organise, avec l’historienne Florence Tamagne, un séminaire sur «l’histoire sociale du rock», chaque mois, au Centre Mahler, à Paris.

3 février

Crapauds et rossignols - Le temps d’une parenthèse

Sur mon Teppaz, j’ai écouté Hélène par Gérard Barray. Oui le même qui bondissait, l’épée au point, sus au méchant sur l’écran blanc du cinéma de notre enfance, les dimanches et les jeudis, en matinée. Pardaillan, c’était lui ; et Scaramouche ; et D’Artagnan (dans la version de 1961, réalisée par Bernard Borderie). Dans un autre costume, il a aussi campé, par deux fois, un commissaire San Antonio très convaincant

Les Echos - La chronique CD : troublants voyages musicaux

FLORENT MARCHET - Bambi Galaxy (1CD Pias)

Florent Marchet faisait partie, en novembre dernier, de la centaine de personnalités conviées pour l'édition spéciale des « Echos » consacrée à la « relève », et ce n’est pas tout à fait un hasard. Parce qu’il compte pas mal de fans dans cette rédaction, d’abord. Mais aussi parce qu’à l’écoute de ses albums, on percevait depuis longtemps une forme de résonance avec les sujets qui nourrissent nos pages.

Nos Enchanteurs - Véronique Rivière à l’Auguste Théâtre

C’était le 10 janvier, Véronique Rivière retrouvait un public ami à l’Auguste Théâtre, bien accompagnée par l’excellent duo de guitaristes Michel Haumont et Jack Ada.
___________________________________
___________________________________