Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 janvier 2017

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la semaine : Hildebrandt, Les animals

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

lundi, 02 janvier 2017

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la semaine : Hildebrandt, Les animals

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

dimanche, 01 janvier 2017

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

Le concert de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Live @ Francofolies de La Rochelle 2016

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

samedi, 31 décembre 2016

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

Le concert de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Live @ Francofolies de La Rochelle 2016

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

vendredi, 30 décembre 2016

L'album du jour : Hélène Martin, Virage à 80

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

dimanche, 30 août 2015

Hélène Martin "La chanson noire"(1961)

Hélène Martin - Le condamné à mort

samedi, 29 août 2015

Hélène Martin - Les poètes aussi (Fine Fleur 1967)

vendredi, 28 août 2015

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 août (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Thomas Demaere - "Les stations balnéaires"

Le clip de la semaine : Hushh, Jamais perdus

A la une

La fin de semaine en vidéo avec Marc Ogeret et Hélène Martin mais aussi Antoine Coesens :

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient

....  j’ai beaucoup aimé Antoine Coesens. Le bonhomme déjà. On co-gîtait et j’ai eu le temps de découvrir une merveille d’être humain. Mais l’artiste également. Ses talents d’interprète notamment. Le soir de la première à Pompadour, pour le lancement du festival, il a chanté Je suis comédien de Debronckart et Ma France de Ferrat. Cette dernière est devenue l’hymne du festival à tous les afters.

Le Monde, Véronique Mortaigne (2009) - Hélène Martin : entre les mots et la musique

Hélène Martin ne voit pas le temps passer, elle le sent. Les yeux clairs en acier trempé, cheveux batailleurs, sourire élégant, elle joue comme une jeune fille des attributs de son art, la chanson. Quoique, comme elle le dit : "Je suis de ce pays frontalier entre les mots et la musique. Mais où la musique "qui a sa place unique" donne priorité au verbe et à l'amour du verbe." Non, la vieillesse n'est pas un naufrage, mais l'avancée dans la vie modifie le regard des autres, toujours prompts à plaindre, à aider et à considérer que tout est bien qui finit bien. Hélène Martin a 80 ans.

J'ai la mémoire qui chante (Pierre M. Lavallée)

J'ai la mémoire qui chante - James Ollivier – Je n’aime pas dormir (Jean Cocteau)

James Ollivier (de son vrai nom James Gaston Raymond Duchamp) est un chanteur et musicien français, né le 25 mars 1933 à Reims. Il a commencé sa carrière comme comédien, mais se tourna très tôt vers la chanson, en se produisant dans les cabarets de la rive gauche et en participant à l’émission de Luc Bérimont, La Fine Fleur de la chanson française.

29 août

En 1996, La Grande Sophie est repérée par Jean-Louis Foulquier, qui l’intègre dans sa compilation « Le Son de Paris » et l’invite à se produire à son festival en juillet de la même année, il était donc complètement naturel qu'elle soit invitée.
avec : La Grande Sophie

France Inter, L'esprit d'Inter : Hubert-Félix Thiéfaine du 06/08/2015

Il était parmi ces artistes que Foulquier aimait tant : Hubert-Félix Thiéfaine, présent lors de première édition des Francos ... Souvenir, souvenir quand tu nous tiens !
avec : Hubert-Félix Thiéfaine

démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission

France Inter, L'esprit d'Inter ; Alain Souchon du 07/08/2015

Il avait chanté avec Jean-Louis Foulquier, copains pour toujours, en ce vendredi, il fallait aussi Alain Souchon pour se souvenir.
avec : Alain Souchon
démarrer l'écoute(ré)écouter cette émission
 
Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

28 août

BFMTV - Comment les majors du disque vont toucher le jackpot avec Deezer

En donnant accès à leur catalogue, Universal, Sony et Warner ont obtenu des options convertibles en actions de Deezer. Elles valent aujourd'hui près de 200 millions d'euros.

C’est le secret le mieux gardé de l’industrie musicale. Il s’agit de la participation des majors de disque au capital de Deezer. Cette participation a la forme d’options convertibles en actions Deezer -dans le jargon financier, on appelle ça des bons de souscription d’action (BSA) ou des warrants.

Nos Enchanteurs - René Lacaille en réunion de famille

La « Marmaille » de René Lacaille, ce sont ses enfants, Marco et Oriane, qui accompagnent leur père depuis qu’ils ont quatorze ans. Famille de musiciens où René était déjà enfant de la balle. Cet opus est le premier album d’inédits de ce trio.

RFI - Mathieu Saïkaly, folk rayonnant, Premier album, A million particles

Sorti à une date hasardeuse, A million particles, le premier album du lauréat l'an dernier de Nouvelle Star, prend l'auditeur par surprise et emballe par sa belle audace. A seulement 22 ans et avec des chansons folk hybrides, Mathieu Saïkaly fait ainsi preuve d'une assurance assez impressionnante. Il faudra le suivre de très près.

Hexagone - Festival DécOUVRIR 2015, ce qu’on en retient.

Du 12 au 18 août dernier se déroulait la 13ème édition du Festival DécOUVRIR de Concèze, en Corrèze. Tu ne l’ignores pas Hexagonaute, toi qui lis ces pages avec délectation comme un premier communiant fait son beurre de Missel, tu ne l’ignores pas dis-je puisque tu as pu suivre nos pérégrinations. Aujourd’hui, le festoche a plié boutique et tire des plans sur la comète pour 2016. Nous, à tête reposée et jacqueline digérée (la jacqueline est un petit apéro local à base de framboise pas dégueu mais il faut faire gaffe aux excès quand même), on peut revenir sur les moments qui ont marqué plus spécifiquement nos hexagonales portugaises.

Nos Enchanteurs - Lucas Rocher, un turbulent de la Chanson

Sortie de l’ep « Restons couchés Vol.1″, paroles et musique de Lucas Rocher, aidé pour les arrangements par Axel Dachet (violon), Damien Tartamella (harmonicas),

Avouons que ces chansons-là, on aimerait les voir tout de suite incarnées par les musiciens, l’habituel trio (Rocher, Dachet, Tartamella). On sait déjà, par les photos, les enregistrements vidéo, qu’avec eux la scène c’est avant tout une fête. « Alors on danse » !

Nos Enchanteurs - Alexander Faem, une chanson-pop en voyage

Alexander Faem est le guitariste du groupe pop Gülcher. Ou était, le seul album recensé de ce groupe, After nature, remonte à fin 2006. Rien qu’en solo, Faem en a fait bien plus : L’agent 238 en 2009 puis Bataille royale en 2012. C’est son troisième opus qui nous intéresse aujourd’hui, O’Cangaceiro (titre, les cinéphiles s’en souviennent, d’un des plus grands succès, en 1953, du cinéma brésilien).

27 août
 
RFI - La chanson 360° de Jehro, Bohemian Soul Songs, nouvel album

Avec son approche omnidirectionnelle de la musique, le chanteur français Jehro nourrit en permanence son inspiration, comme le laisse deviner son parcours artistique depuis seize ans. Pour son nouvel album, Bohemian Soul Songs, auquel il a voulu donner un accent soul prononcé, le chanteur marseillais s’est envolé vers les États-Unis.

France 24 - Baptiste Hamon, héritier de la chanson française à textes

"À l'Affiche !" accueille Baptiste Hamon, héritier inspiré de la chanson française à textes. Entre folk, country et chanson française, son premier album fait déjà beaucoup parler de lui.

Nos Enchanteurs - D’un Z qui veut dire…

Qui veut dire zoB’ : c’est son nom d’artiste (comme dit l’un de mes fils, conseiller en Chanson de son père : « C’est glamour ! »). Le petit métier de dénicheur de pseudo ayant disparu cause à la crise, il est de plus en plus difficile d’en trouver un : flûte, merde, bite, zob ! Ce sera donc zoB’, avec un apostrophe pour panache et la capitale – c’est important – pas placée pareil, quitte à frôler l’incident typographique.

Hexagone - Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - La Goutte, goutte après goutte

Il a le timbre de Laurent Berger (le chanteur, pas le syndicaliste, hein !) et quelques intonations communes à Loïc Lantoine et à Batlik, à Mano Solo aussi, belles familiarités pour entrer en connaissance. Lui, c’est Gabriel de Villeneuve, le chanteur de La Goutte.

Télérama - Arnaud Le Gouëfflec, Deux fois dans le même fleuve

Oui, la chanson française peut être intrépide ! La preuve avec cet album joliment touche-à-tout.

Chanson folk, rock psyché, divagations lyriques ou dansantes. Surréalisme assez sombre et pourtant réjouissant. Le nouvel album de ce Brestois prolifique, scénariste de bandes dessinées (dont une sur Dominique A), auteur, prof de français, rappelle l'esprit qui régnait dans les années 70 du côté des disques Saravah — quand Brigitte Fontaine, entre autres, explosait les codes de la chanson.

Le Devoir - Deux fois dans le même fleuve, Arnaud Le Gouëfflec

L’été s’écoulait en apparence comme un long fleuve tranquille… l’eau de nos yeux semblait toujours identique et pourtant, il suffisait que le vent souffle dans le sillage d’un presqu’inconnu pour que notre coeur s’emballe au point de cesser de battre. Mais comme chante le Brestois Arnaud Le Gouëfflec, « Mieux vaut trouver la mort / Que de ne trouver rien ».

26 août

C'est déjà ça - Renaud: un album avant Noël?

Le chanteur est actuellement en studio à Bruxelles pour travailler ses nouvelles chansons. Son retour dans les bacs pourrait se faire avant 2016

Fidèle suiveur transi et bienveillant de l'artiste, le directeur des programmes musicaux de France Inter Didier Varrod l'a évoqué ce matin sur les ondes de la radio publique: Renaud est en studio pour l'enregistrement de son treizième album.

France Info, Bertrand Dicale - "La chanson française, c’était mieux avant"

On le dit souvent au bistrot ou dans les repas de famille : la chanson française n'est plus ce qu'elle était. Mais savez-vous depuis quand c'était mieux avant ?

 En ce temps-là, on savait chanter, ma bonne dame ! Et puis les chanteurs de maintenant c’est plus pareil !  Eh bien ça sonne faux.

Hexagone - Festival de Marne 2015 du 1er au 17 octobre

Hexagonaute, tiens-toi bien, prépare-toi, refais-toi une santé, prends un rail de coke ou un bouillon de poule, mais il va te falloir tenir la forme pour enquiller les 15 gros jours du Festival de Marne 2015. 29ème édition cette année, du 1er au 17 octobre, pour ce festival que l’on aime très particulièrement chez Hexagone.

Nos Enchanteurs - Thomas Demaere, chansons sur des flots amers

.... La chanson éponyme, la première, Les stations balnéaires, présente le curieux mélange d’un texte franchement désespéré, Ici tout a disparu, ya plus rien à y faire et d’une musique entraînante sur laquelle on aimerait danser. C’est un cri, une alerte avec une voix qui flâne du côté de Renaud pour interpeller celui qui croit encore à la beauté virginale des bords de mer. Cette chanson a magnifiquement trouvé son expression plastique avec le dessinateur de BD, Alfred, récemment couronné par le Festival d’Angoulême.  Excusez du peu ! Au passage, que notre ami Yannick Delneste, journaliste et auteur du blog Chanson de Sud-Ouest soit remercié pour ces précieux renseignements.

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Le Dix Vins Blog - CHRISTOPHE ANDREANI - Le coup de coeur musical de Pierre Thévenin

Aujourd'hui, c'est en effet au cinéma que je vous convie, les chansons de Christophe Andréani étant  des  courts métrages qui font songer aux films de Jacques Tati, avec leur fantaisie et leur poésie du quotidien. Ici pas de drames, pas de faits divers, mais deux bicyclettes à partir desquelles l'auteur se raconte une histoire, un piaf qui égaie Paris ou encore une petite vendeuse de croissants (inspirée par un personnage réel) dont il regrette qu'elle ne puisse être immortalisée par Vermeer et qui offre quelques miettes de ses pâtisseries à un oiseau (sans doute le pierrot de la cinquième chanson).  Des scènes touchantes, déroulées avec une délicatesse et un art consommé du détail qui fait mouche et dénuées de toute mièvrerie. Des films où il est tantôt spectateur, tantôt acteur.

25 août

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (6) – Allain et Nino, à la mi-août

Nino Ferrer « a bu une carabine / et s’est endormi dans ses vignes » le 13 août 1998 à Montcuq (Lot), où le « Festival de la chanson à texte » de juillet à accueilli Francesca Solleville, l’interprète frangine d’Allain. « Le vin garde son dernier mot… » aussi pour l’auteur de Nino, qui a pris congé le 15 août 2011 à Antraigues (Ardèche), un an et demi après son ami Jean Ferrat.

Mais qu'est ce qu'on nous chante - Radiographie

Dans un monde normal, Julien Baer, Pierre Schott ou Jean-François Coen continueraient pépères d'apparaitre tous les deux-trois ans chargés d'une cargaison d'airs soyeux qu'ils écouleraient facilement à quarante mille exemplaires au moins, ce qui leur permettrait d'en vivre et d'orner la chanson française de leurs démons. Dans un monde normal, 2014 aurait été l'année de Dominique Dalcan (HIRUNDO); Circé Deslandes, la It girl du moment. Quoi encore? Les Innocents casseraient la baraque avec MANDARINE. Dick Annegarn remplirait l'Olympia. Pareil pour Ariane Moffatt, Mokaïesh, Barbara Carlotti, Lisa Leblanc ou Fred Métayer...

Carte postale de Concèze – Jour 3 – Clarika et Emilie Marsh

Voilà, la troisième journée du festival DécOuvrir 2015 vient de se terminer. Il est 3 heures 15 du mat’ et je prends mon clavier pour t’écrire ta carte postale du jour. Tu vois, Concèze, c’est un peu une expérience hors du commun. Sept jours non-stop de poésie et de chanson dans une ambiance débonnaire qui ne se dément pas et dans un rythme à la fois paisible et haletant.

Nos Enchanteurs - Gemma, presque jusqu’au bout ?

.... Voici que notre brève rencontre avec Gemma nous donne envie d’aller faire un tour dans son univers. Jeune artiste d’Auvergne, son nom a couru sur les ondes de France-Inter pendant un certain nombre de semaines à la faveur du radio crochet cher à Didier Varrod. Encouragée par les auditeurs, elle est allée « presque jusqu’au bout »… Alors, bien sûr, on se sent curieux.

RFI - Hushh, positive attitude, Premier album, Jamais perdus

Nouvel élu du label de financement participatif My Major Company, Hushh a surgi idéalement pour l'été avec Jamais perdus. Un disque chaleureux, aux textes simples, optimistes et directs. Reflet aussi de la persévérance d'un jeune duo guitare-voix incarné par Raphh et Chrys et qui affirme son penchant pour des sonorités métissées.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (5) : Bolée initiale, écriture et Dragues

Retour chez l’ami Allain après quatre mois et demi sans article sur ce blog, qui pourraient inciter à penser « Y’a rien qui s’passe » (sur Facebook, j’ai prévenu que nous sommes en train de vendre notre trois pièces de 70m2 à Ménilmontant en vue de notre déménagement à Bordeaux et que si ça vous chante, il suffit de me contacter en privé)… Bref, après les trois extraits d’entretien datés de janvier 1987, où le chanteur parle de ses débuts à Paris et de son rapport à l’écriture, suit un autre inédit, vocal celui-là.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (4) : Entre "le" Ferrat et la peinture

Dès la semaine prochaine, dans les médias, on va beaucoup parler de Jean Ferrat, disparu il y a cinq ans, le 13 mars. Un disque d’hommage et une « grande » émission sur France 2 sont d’ores et déjà annoncés… Comme une exposition de portraits et de peintures d’Allain sera également dans l’actualité (certes de façon beaucoup plus discrète), j’ai eu envie d’associer les deux chanteurs dans ce quatrième épisode de la série LDLM.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (3) : « Je hais les colloques "

Allain Leprest aurait sans doute pu chanter cette « haine » comme il a chanté Je hais les gosses. Au « second degré », il va de soi, vous le constaterez dans la version maison qui réjouit ce troisième épisode de la série LDLM, laquelle troque exception- nellement le M de « micro » contre celui de « musée », voire de « Médoc », puisque les jeudi 15 et vendredi 16 janvier s’est tenu au Musée d’Aquitaine de Bordeaux un colloque en hommage à son irrévérent auteur.

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (2) : « Voleur de mots »

À l’automne 2002, la revue Chorus consacre l’un de ses deux dossiers principaux à Allain Leprest*. Il y parle bien sûr de son enfance (nous y reviendrons) et rappelle qu’avant de devenir agent d’entretien, son père avait été menuisier. Et il ajoute : « C’est probablement une des origines de ma carrière… J’ai poursuivi ça longtemps au niveau des mots…/… cette technique de l’emboîtage. »

Chansons que tout cela - Leprest dans le micro (1) : « Poète »

Après une vingtaine d’articles en sept ans, voici du Leprest sur paroles. Une série de courts extraits sonores, captés dans des endroits divers et variés, lors des multiples entretiens que nous avons eus Allain et moi, tout au long de sa vie professionnelle. Premier épisode, le « poète », terme qu’on lui accole à tout-va aujourd’hui.

24 août

C'est déjà ça - Lutte anti-corrida: on connaît (pas trop) la chanson

En cette période dense en rendez-vous sanglants, l'occasion est tentante de faire un point sur la production chanson traitant de la corrida, tendance contre. L'éventail n'est pas luxuriant, parfois chez les plus grands. Tour d'arène des anti-corrida non exhaustif.

Si la littérature est assez nourrie en pages enflammées sur le genre, signées par des écrivains ou journalistes illustres et/ou géniaux, elle est aussi riche en pamphlets contre cette mise à mort élevée au rang de spectacle. D'autres arts (peinture, sculpture) en sont également richement dotés. La chanson peut alors faire figure de parent pauvre.

Télérama - Le Cabaret vert, un festival qui pousse comme du gazon

L'événement, qui compte désormais parmi les grandes manifestations de l'été, a ouvert ses portes jeudi 20 août à Charleville-Mézière. Modèle d'engagement et de bénévolat, il a su affirmer au fil des années son identité.

Nos Enchanteurs - Flamarens 2015. Sarah, promesse d’une grande ?

6 août 2015, première partie : Sarah, Puissances endormies,

Pas vraiment ce qu’il y a de plus évident que de programmer un(e) artiste venant du Québec, de s’offrir en conséquence la référence de la francophonie. Et pourtant, l’obstination, également partagée de part et d’autre de l’océan, a remporté la partie puisque voici ce soir, en ouverture de cette 5ème édition, Sarah débarquée du Québec.

RFI - Louane, nouvelle élue, Portrait

Révélée en 2013 dans The Voice, Louane Emera est cette année à la fois championne du box-office et des charts. Cette consécration entamée sur grand-écran avec La famille Bélier, film qui lui a valu de remporter le César du jeune espoir féminin, se poursuit avec son premier album Chambre 12 qui fonce tout droit vers le demi-million d'exemplaires vendus. Où s'arrêtera-t-elle ?

Nos Enchanteurs - Christophe Andréani, miettes d’existence

..... Andréani aura mis longtemps avant de sortir ce premier album : il l’a peaufiné, jusque dans ses moindres détails, visuel comme contenu. Les petits détails sont bien là, toujours là. Et c’est peut être ce qui nous séduit immédiatement dans l’art d’Andréani. Comme cette vie racontée par le truchement de deux vélos que vient rejoindre en fin de chanson un troisième, d’enfant. Dit comme ça, ça peut faire songer aux chansons de Bénabar qui, elles aussi, se nourrissent d’objets du quotidien. Oui, et la différence réside sans doute à la musique, à l’orchestration : pas de cuivres ici pour faire grand tapage mais un bel habillage de cordes de guitares, tout en douceur.

Hexagone - Mick à Avignon – Top 1 : Romain Didier

Romain Didier en piano solo. Je t’en ai déjà parlé comme un de mes coups de cœur des concerts 2014. En fait c’est un chanteur référence pour moi. Il m’accompagne depuis une trentaine d’année. D’habitude j’essaie de te faire partager mes découvertes des dernières semaines, des derniers mois, des toutes dernières années. Aujourd’hui, je fais dans l’intime, l’encore plus subjectif. D’ailleurs Romain Didier s’est choisi le prénom de mon fils, pourtant né plusieurs décennies après lui ! Depuis l’époque de l’album Piano Public (tiens un piano solo en live comme il en fait à nouveau depuis quelques années), comme une personne proche, je l’ai très souvent vu en concert et j’ai énormément beaucoup écouté ses chansons. Puis avec le temps, comme avec certains amis, je l’ai vu un peu moins souvent, peut être car il ne venait pas chanter près de mon lieu de vie (deux fois seulement en quasi vingt ans à Toulouse), je l’ai écouté moins souvent peut être parce que ses thèmes d’alors me touchaient moins, étaient moins en résonance avec ma vie. Et puis, ces dernières années, je le retrouve comme on retrouve un ami, et je l’apprécie comme lors de la première rencontre.

Nos Enchanteurs - Éric Guilleton, le temps, l’errance et toutes ces choses

S’il y a trois ans, son précédent album, Une ville, un soir, le voyait en solo, tant aux guitares, au piano qu’à l’ukulélé, opus particulièrement intime donc, il y a un monde avec celui-ci. Il y a du monde même. Guilleton y gagne pas moins qu’un orchestre, celui de DécOuvrir, issu de la festivalière école de Concèze, dirigé par Étienne Champollion, un petit génie de la musique qui déchiffre une partition comme son aïeul une pierre de Rosette. Qu’on sait travailler également avec Céline Caussimon, Émilie Marsch et quelques autres encore.

 
 

lundi, 10 février 2014

Hélène Martin "La chanson noire" (1961)