Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 octobre 2016

Safia Nolin chante Le temps est bon

Fred Fortin chante 10 $

Isabelle BAZIN en tournée avec le Quartet les 3, 4, 5 & 6 Novembre !!

Les deux pieds bien ancrés dans la chanson et la musique traditionnelle, légèrement vêtue de sonorités électro, une brise de riches harmonies jouant dans ses cheveux, Isabelle Bazin dévoile l’air de rien sa singularité. Elle chante et joue de l’accordéon diatonique.

Bien que sachant parfaitement où sont les traces de ses pairs, elle joue volontiers à n’y point poser le pied. Elle se situe à la croisée des chemins et aime à provoquer la rencontre d’univers que tout pourrait opposer : les sons originels et râpeux des instruments traditionnels et la palette sonore infinie de l’outil informatique.

C’est inspiré et fluide, cela recèle de surprenantes envolées et de délicates volutes mélodiques, les textes sont profonds et simples tout à la fois… Suivons-la pas à pas !

Avec Isabelle Bazin, voix, accordéon diatonique,
Marie Mazille, nyckelharpa, clarinettes
Stéphane Arbon, contrebasse
Sylvain Berger, claviers, samples, MPC

_________________________________________________________________


PROCHAINES DATES DU QUARTET EN NOVEMBRE
 3 : Chant’appart – Grenoble (38) – 20h *
4 : Chateau de Saint Victor (42) – 20h30
5 : Médiathèque de Sainte Sigolène (43) – 15h
6 : Le Quai des Arts Usson en Forez (42) – 15h

*sur réservation à tofsac@mustradem.com ou 06 60 88 95 84

Télérama - Une heure en tête-à-tête avec Line Renaud

Enfant, ses voisins l'appelaient gazouillis. D'aussi loin qu'elle se souvienne, Line Renaud a toujours chanté et tout pris, dit-elle, des trois femmes qui l'ont élevée. Rencontre avec une icône nationale, l'une de nos rares artistes à avoir réussi de l'autre côté de l'Atlantique.

Gauvain Sers - "Pourvu" - Studio Live Session

Vincent Delerm, back - C à vous - 07/10/2016

4 Questions à... BURIDANE - Le Train Théâtre - Portes-lès-Valence (26)

Nos Enchanteurs - Aix 2016 [dernière]. La caravane passe, et le chien la suit

Salle du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence, 8 octobre 201-

Imaginez un pays où les hommes (bon, les femmes aussi, bien entendu) vivraient d’amour. Où l’on s’efforcerait de se faire un paradis sur terre. Où l’on comprendrait toutes les langues sans effort, où la tour de Babel ne s’effondrerait pas, où l’on chanterait, danserait le jour et la nuit. Certains l’ont rêvé, ils l’ont fait. Avec humour et dérision, sans se prendre au sérieux. Et pendant quelques heures, tout le monde y a cru. Reste à continuer le rêve. Et on peut compter sur eux pour nous y aider.

Lire la suite
___________________
___________________

L'actualité de la chanson française du 21 au 27 octobre

Le clip de la semaine : Nous Joséphine, Delphine Coutant & Mónica Cofiño

L'album de la semaine : Tournée générale, Pause

A LA UNE

Télérama - “‘Frère animal’ ne changera pas le monde mais il n'existera pas pour rien

Il y a huit ans, Florent Marchet et Arnaud Cathrine signaient “Frère animal”, brillant conte musical qui évoquait la violence des relations dans le monde du travail. Ils proposent aujourd'hui “Second tour”, plongée dans une France rongée par le chômage et la montée de l'extrême droite.

Francetvinfo - Frère Animal, engagement extrême

Frère Animal, composé notamment du chanteur Florent Marchet et de l'écrivain Arnaud Cathrine, a sorti vendredi 21 octobre le deuxième volet d'un véritable OVNI musical, Second Tour. Une plongée très politique dans la peur, l'intolérance et le déclassement contemporains.

Mediapart - "FRÈRE ANIMAL SECOND TOUR" chante la FRANCE qui va mal... Du rock narratif édifiant.

"Frère Animal" (créé en 2008) par Florent Marchet et Arnaud Cathrin narrait en musique l'histoire de quatre "frères animaux", dans une petite ville de province. Dans le second opus, on retrouve les mêmes personnages incarnés sur scène par les mêmes artistes, Florent Marchet, Arnaud Cathrin, Nicolas Martel, Valérie Leulliot et Benjamin Vairon, confrontés à la lepénisation des esprits.

Télérama - Frère Animal 2, le manifeste politique de Florent Marchet et Arnaud Cathrine

C'était le premier rendez-vous attendu des Francofolies de La Rochelle : Frère Animal 2, avec Florent Marchet, Arnaud Cathrine, Valérie Leulliot et Nicolas Martel. Huit ans après le premier volet, on retrouve les mêmes personnages, dans une France post “Charlie” qui se cherche.

MICHELE BERNARD

Le doigt dans l'oeil - Michèle Bernard au Café de la Danse…

Depuis longtemps, on a l’image sympathique de cette ACI à l’accordéon en bandoulière, et qui écrit avec finesse et sensibilité les errements du monde ouvert à sa fenêtre. C’est vrai, mais on oublie parfois la qualité de ses musiques, et des musiciens dont elle sait s’entourer. Entre divers souvenirs Patrick Mathis, ce virtuose de l’orgue de Barbarie, les musiciens de l’ARFI, ces jazzmen innovants qui ont enchanté  Des nuits noires de monde, c’était peut-être la première fois qu’on entendait une clarinette basse dans le monde de la chanson, et depuis ça a fait école. L’ARFI, Association pour la Recherche d’un Folklore Imaginaire, qui inventait des dentelles de musique raffinées et subtiles pour  Des nuits noires de monde. Un des deux plus beaux spectacles de ces 40 dernières années, avis personnel…

DELERM

C'est déjà ça - Vincent Delerm, avec le temps

Le chanteur était dans les locaux de Sud Ouest en début de semaine pour rencontrer nos lecteurs. Il y a évoqué son nouvel album "A présent", ses recueils de photographies, mais aussi le prix Nobel, le temps qui passe, la fête du citron à Menton et Fanny Ardant bien sûr.

IGNATUS

Télérama - Ignatus : “Quand Les Objets ont repris Joe Dassin, on s'est fait allumer par la presse rock !”

Ex-moitié des Objets dont ressort l'intégrale (deux albums !), Jérôme Rousseaux sévit sous le pseudo Ignatus depuis vingt ans, au croisement de l'électro et de la chanson. Il rassemble pour nous tous ses flashs musicaux, des Frères Jacques à James Blake

JEUNES TALENTS

Culturebox - Johnny Hallyday et Charles Aznavour subventionnés en tant que "jeunes talents" !

L'an dernier, la SCPP, un organisme qui récolte et redistribue les droits des producteurs de musique a attribué 13 125 995 euros aux "jeunes talents". Parmi ces créateurs en herbe figurent, grassement subventionnés, des artistes comme Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Charles Aznavour dont le moins qu'on puisse dire est qu'ils sont loin d'être débutants. La SCPP se justifie assez maladroitement

TOURNEE GENERALE

Nos Enchanteurs - Tournée Génerale, des hommes qui nous parlent

Si, après deux albums live, Tournée générale fait une Pause avec ce troisième album studio, ce n’est certes pas celle du talent. Les habitués du poing levé d’Avenue du dragon ou de J’suis libre sur fond d’accordéon seront un peu étonnés, ceux de Baldo et sa ballade désenchantée retrouveront leurs marques. Sans rien perdre de son mordant, il laisse de côté le style chanson populaire révolutionnaire pour s’exprimer d’une manière plus universelle. Sans doute parce que son leader et auteur compositeur, Jean-Philippe Vauthier, alias Jeph, a commencé une carrière en solo où il s’exprime d’une façon plus intime.

ROSE MARIE

Claude Févre - Rosie Marie, Chanteuse aux deux visages

.... Rosie Marie est une chanteuse à la voix forte qui ondule, qui vibre, qui pourrait aisément s’en aller sur les rives du jazz et du gospel. On n’est pas surpris de sa reprise de  Véronique Sanson, ni du titre choisi Chanson sur ma drôle de vie.  Elle nous offre aussi une émouvante  chanson a capella, debout devant le piano qui nous donnerait envie d’en entendre ainsi davantage. D’ailleurs le public ne s’y est pas trompé. C’est ce qu’il lui demande en rappel à la fin.

NOIR DESIR

Télérama - Serge Teyssot-Gay : “Noir Désir était vraiment un cas à part”

L'ex-guitariste du groupe de rock bordelais multiplie les projets à deux et fait dialoguer son son saturé avec celui de musiciens du monde entier.

MOUSS ET HAKIM

Nos Enchanteurs - Mouss et Hakim : melting potes

.... Quelle merveilleuse idée d’avoir pour l’occasion, invité les deux frères, Mouss et Hakim, membres du groupe Zebda, pour faire la fête avec nous autour d’un concert. Ces deux garçons incarnent par leur parcours artistique et militant, l’humanisme et la fraternité. « Gascons-Berbères » comme ils aiment à se définir, les deux toulousains viennent, ce soir, défendre leur répertoire, Origines Contrôlées, comme un message de transmission de la culture de France. Des chansons écrites en France, entre les années 40 et 70, par des émigrés Algériens qui racontent leur exil, la nostalgie, le travail, mais aussi la fête de se retrouver collectivement autour de la chanson comme un vecteur d’espoir, de joie et de solidarité. Cette chanson participe bien à l’identité de la France d’aujourd’hui, n’en déplaise à tous les révisionnistes nostalgiques de notre soi disant passé gaulois commun…

SACEM

Culturebox - La Sacem récompense Michel Jonasz, Juliette, Feu! Chatterton, IAM

Michel Jonasz, Juliette, Feu! Chatterton et IAM comptent parmi les lauréats des Grands Prix 2016 de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) qui seront remis début décembre à Paris.

RUE DE LA MUETTE

Le doigt dans l'oeil - Rue de la Muette fait le Zèbre..

.... Avec cette voix râpeuse qui porte toujours d’étranges douceurs, et qui cache le sanglot d’un enfant orphelin de petits bonheurs volés, en d’autres temps pas encore oubliés, Patrick Ochs fait vivre son petit théâtre d’Ombres chinoises. Il l’éclaire par les rires de la clarinette klezmer, souligne par les caresses du cajón, les pas de danse de l’accordéon. Il joue et danse ses mots, sculpte et dessine les paysages de ses chansons-tableaux sensibles. Cette rue, elle est peut-être un peu partout dans nos mémoires, comme un souvenir en filigrane, et ces temps ne sont peut-être pas révolus.

JULIEN DORE

Nos Enchanteurs - Tout ce qui brille est Doré

.... Son nouvel opus, laconiquement intitulé &, ne convaincra probablement pas les allergiques à l’artiste mais ravira tous ses admirateurs. Dans la droite ligne du précédent, concoctée par la même équipe de fidèles (même musiciens et même réalisateur, Antoine Gaillet, également à l’œuvre sur le dernier Miossec), c’est une copieuse galette de treize chansons (dont une en italien) pour une petite cinquantaine de minutes. L’ensemble est cohérent de bout en bout. Pas d’orchestre à cordes ni de chœur pléthorique. Juste quelques instruments (guitares, claviers, percussions et programmations) pour une collection de chansons pop-rock aux mélodies imparables. Il y sera question essentiellement d’amours défuntes que l’on essaie d’oublier, le ton restant bien entendu mélancolique. Coup de cœur en particulier pour le morceau qui ferme le bal (De mes sombres archives), à l’introduction pianistique lancinante et aux noires envolées synthétiques.

dimanche, 30 octobre 2016

Guillaume Grand / J'veux vous voir sueur (version orchestrale) / Festival DécOUVRIR (2016)