Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 novembre 2016

Premier Gala de l'ADISQ 2016 - Fred Fortin

Fred Fortin chante Oiseau

lundi, 31 octobre 2016

Fred Fortin chante 10 $

jeudi, 17 juin 2010

Les Francofolies de Montréal (1)

Télérama - Les Francos de Montréal en live !
Jusqu'à samedi se tiennent les Francofolies de Montréal, le plus grand festival de chanson francophone au monde. Toute cette semaine, outre les comptes rendus de nos envoyés spéciaux, nous vous proposons de retrouver à 12h et 18h des extraits de concerts captés lors de l'édition 2009 : Oxmo Puccino, Martha Wainwright, Juliette Gréco, Toumani Diabaté, Arthur H... Aujourd'hui, la jeune scène québécoise : Pierre Lapointe, Catherine Major et Cœur de Pirate. Pour écouter, cliquez à 12h ou 18h, donc, sur le bouton en bas de l'écran.

Télérama - Francos de Montréal : MiCkey[3d] ou la tentation québecoise
200 spectacles, un million de spectateurs : les Francos de Montréal sont bien le plus grand festival de chanson francophone du monde. A l'affiche de cette 22e édition : des Québécois et beaucoup de Français, tels Higelin, Diam's, Miossec, Murat, Jeanne Cherhal, JP Nataf, Gaëtan Roussel... Jusqu'à samedi, Valérie Lehoux nous envoie ses impressions montréalaises. Aujourd'hui, elle s'entretient avec le chanteur de MiCkey[3d], habitué du lieu.

All Access, Gilles Medioni - FrancoFolies de Montréal 2010. Découvrez Radio Radio, les Arno du rap
Radio Gaga, Radiohead et maintenant Radio Radio! Moi, je monte le son!
Bonne pioche hier soir lundi, jour de pluie... Et donc les FrancoFolies déplacées en juin, cela signifie moins de touristes en goguette, et pas trop de familles aux concerts durant la semaine. Il reste les étudiants, les Bobos et les autres et ils étaient très nombreux à se presser au show de Malajube.

Télérama - Francos de Montréal : singing in English ?
Montréal, ville polyglotte. A l'ouest, on parle anglais ; à l'est, plutôt le français. Et les francophones, pourtant bilingues, n’aiment guère les artistes qui délaissent la langue de Molière pour celle de Shakespeare pendant les Francos. Dommage pour les Cocoon, Coming Soon et consorts - qui n'y sont pas programmés… Valérie Lehoux a rencontré un personnage atypique pour en parler : le journaliste Montréalais Juan Rodriguez. Quand cet anglophone de naissance, qui a débuté sa carrière en suivant les Stones, parle de la scène française, il y va… franco.

All Access, Gilles Medioni - FrancoFolies de Montréal 2010: Diam's plaît mais fait pas le plein. La révélation de Ben, l'oncle Soul. Belle Emmanuelle (Seigner).
Les FrancoFolies de Montréal, c'est la FrancoFête des voisins.  J'ai voyagé avec JP Nataf, j'ai pris l'ascenceur avec DIane Tell, j'ai croisé Diam's. Quoi d'autre?
Les rues sont pleines de fans, Lo'Jo a joué deux sets qui ont bien plu pour un dimanche (la pluie, c'est pour ce lundi), et le jet-lag m'a poussé vers Emmanuelle Seigner programmée dans la section Chansons intimes de la Cinquième Salle. L'intitulé complet était déjà un ravissant programme.

Entrevue - Un chanteur qui a le français à coeur
«Si on ne s’impose pas, si on ne résiste pas, on disparaît», souligne l’auteur-compositeur vedette Luc De Larochellière sur l’importance de la défense du français.
R Les Francos de Montréal ont débuté presqu'en même temps que moi et ont été pour moi l'occasion de présenter mes spectacles personnels, mais aussi d'expérimenter des trucs différents et de faire de belles rencontres humaines et artistiques lors d'événements spéciaux. Les Francos de La Rochelle ont, quant à elles, été pour moi l'occasion d'avoir une porte ouverte sur un nouveau public.

Rue Frontenac - Yann Perreau – Mission accomplie
On s’attendait à une fête, mais c’est à un véritable carnaval musical qu’ont eu droit les dizaines de milliers de personnes rassemblées sous le ciel paisible de la Place des Festivals, lundi soir, le temps d’un spectacle événementiel dirigé par le créatif Yann Perreau.

L'Express - "La scène québécoise est dans une phase d'évolution" Par Gilles Médioni
Laurent Saulnier, directeur des Francofolies de Montréal et vice-président à la programmation se confie sur l'avenir de la musique québécoise.
Désormais programmé au mois de juin et non plus en août pour attirer le plus grand nombre d'artistes européens, le grand festival de la chanson, cousin germain de La Rochelle, fait sa francofête jusqu'au 19 juin.

Rue Frontenac - Vulgaires Machins – Plus près du cœur
Vulgaires Machins est rapidement passé d’artiste de la relève à figure référentielle du punk-rock québécois. Le quatuor en sera cette année à sa cinquième participation aux FrancoFolies. Pour l’occasion, il sera armé de Requiem pour les sourds, oeuvre qui pourrait bien marquer un nouveau tournant dans la petite histoire du groupe.

Cubes rubiques : Malajube techno, grano, métallo!
Il fallait s'en douter, un immense cube de Rubik a surplombé la scène d'un Théâtre Maisonneuve rempli à craquer... et dont les parois ont effectivement été éprouvées par la manière Malajube. Rempli d'une audience dans la jeune vingtaine (ou la fin de dizaine!) qui n'a visiblement pas l'habitude d'investir ce lieu institutionnel. Et qui n'a pas l'habitude de s'asseoir gentiment.

Philippe Renaud - Jeanne Cherhal : éloge de l'imperfection
Qu'a Jeanne à l'horaire? Une tournée de longue haleine, comme dit la brillante auteure, compositrice et interprète Jeanne Cherhal, qui s'amène aux Francos montréalaises pour la quatrième fois, histoire de présenter les chansons intimes et solitaires de l'album (presque) concept Charade, le plus personnel et audacieux de sa discographie.

Le Devoir - Les hommes-charades de Jeanne Cherhal
À 32 ans, la chanteuse française Jeanne Cherhal semble en plein questionnement. En tant qu'artiste, en tant que femme. Son quatrième disque, où elle joue de tous les instruments, s'intitule Charade et tente d'élucider l'énigme masculine. En vain, il va sans dire!

Thomas Fersen et Fred Fortin : l'improbable rencontre
Thomas Fersen et Fred Fortin forment une paire inusitée. Leur association a pourtant donné lieu à un bel album de Fersen, Trois petits tours, enregistré au Québec avec des musiciens d'ici, puis à une tournée en Europe et au Québec. Avant de retrouver le copain français en studio pour son prochain disque, le gars du Lac-Saint-Jean lui rendra visite ce soir sur la grande scène des FrancoFolies.

Emmanuelle Seigner : pourquoi chanter?
Quand Emmanuelle Seigner a rejoint ses trois musiciens dans la pénombre et qu'elle s'est mise à chanter Le fantôme, j'ai craint le pire. Sa voix, qui ne sera jamais sa marque de commerce, était comme un électron libre qui se promène partout où la chanteuse ne veut pas qu'elle aille. Le genre de chose qu'on peut toujours maquiller en studio, suffisamment en tout cas pour que l'auditeur tire un véritable plaisir de son album Dingue.

Le Devoir, Sylvain Cormier - 22e FrancoFolies de Montréal - Diane Dufresne «sinéquanone» Le concept, c'est elle
Les dianedufresnophiles sont arrivés tôt, très tôt vendredi, en après-midi, et se sont agglutinés au plus près de la grande scène de la Place des Festivals, rue Jeanne-Mance, angle De Maisonneuve. Chacun avec son masque blanc, selon la consigne. Découpé d’après le patron sur Internet, selon la consigne. Des loups blancs, tout bonnement, mais Diane avait demandé qu’ils se fabriquent le masque tel que dessiné sur son site, alors ils y ont été. Ils sont comme Piaf pour Cerdan, les fadas de la diva, sur l’air de «Je ferais n’importe quoi, si tu me le demandais...» Absolutistes comme je les aime.

Vallières et Miossec: un programme double dépareillé
On avait annoncé un programme double Miossec/Vincent Vallières. Effectivement, les deux hommes ont joué à peu près une heure et quart chacun, mais le public, plus jeune que la moyenne aux Francos, qui s'est pointé au Métropolis samedi soir était venu voir l'artiste de Magog plutôt que celui de Brest.

ROBERT CHARLEBOIS : Le passionné
Luc Plamondon lui écrit une chanson; il joue le sénateur ratoureux sur le plateau de tournage de Kevin Tierney dans le film French immersion; son spectacle Avec tambour ni trompette prend d’assaut les FrancoFolies mardi prochain et quelques festivals cet été.