Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 07 janvier 2021

L'actualité de la chanson française du 18 au 23 décembre

Bonnes fêtes à toutes et à tous. Jusqu'au 8 janvier, pause de la revue de presse hebdomadaire et retour sur l'année 2020 en vidéos jusque là avec la artistes de la semaine.

Les artistes de la semaine : Jane Birkin, Georges Chelon,  Pierre Richard, Les Ogres de Barback, Seemone, Amélie les crayons, Tohu-Bohu, Michel Boutet  et le top 3 des premiers albums 2020 de Francofans (Vulves Assassines, Hervé, Süeür) et le meilleur des vidéos du confinement 2020

L'album de la fin de semaine : Georges Chelon, Ensemble

Le clip de la fin de semaine - Jane Birkin - Les Jeux Interdits

Théâtre (musical) à la table : Le Bœuf sur la table

________________________________________________________________________________________________________________

VULVES ASSASSINES

Soul Kitchen - 5 questions aux … Vulves Assassines

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des Vulves Assassines qui vont faire mouiller le MaMA Festival le Jeudi 15 octobre. Elles seront au départ du tour de France pour remuer le pelvis du peloton avec un nouveau titre avant on l’espère un prochain album cette année.

GEORGES CHELON
 
France Musique - Avec Georges Chelon, auteur-compositeur-interprète : "La chanson, est une sorte de poème libre"
 
"Soit on m’adore, soit on m’ignore, ça a toujours été comme ça. Mais je n’ai plus à convaincre." Georges Chelon, auteur, compositeur, interprète et guitariste.
 
PIERRE RICHARD
 
Nos Enchanteurs - Pierre Richard : le solaire a rendez-vous avec la nuit

Il n’est pas nécessaire, bien sûr, de présenter Pierre Richard, comédien populaire s’il en est. Comme on n’est pas sérieux quand on a 86 ans, notre clown lunaire favori se lance aujourd’hui dans une aventure discographique. Pas vraiment un disque humoristique, comme l’extrait du premier morceau reproduit ci-avant vous le laisse deviner. Pas vraiment un disque de chanson non plus, puisqu’il s’y révèle plutôt conteur sur fond musical. Un album hybride, donc. Audacieux. Hors normes. Envoûtant.

JANE BIRKIN

We Culte - Jane Birkin : “On a cru en moi, plus que je ne croyais en moi”

Interview. Douze ans après “Enfants d’Hiver”, son dernier album de chansons originales, Jane Birkin revient avec “Oh ! Pardon tu dormais”. Un grand disque aux sentiments personnels souvent bouleversants, où elle se livre comme jamais, réalisé et composé avec la complicité d’Etienne Daho et Jean-Louis Piérot. Rencontre.

Jane Birkin: “Quand je regarde les photos, il y a des moments qui sont tellement jolis à voir, mais je ne me souviens pas d’avoir été comme ça. C’est comme si ce n’était pas moi”

RFI - Les Jeux interdits de Jane Birkin

Douze ans après le somptueux Enfants d’hiver, le premier album qu’elle avait écrit, Jane Birkin revient avec Oh ! Pardon tu dormais. Un disque envoutant et symphonique dont elle signe tous les textes, mis en musique avec finesse par Étienne Daho et Jean-Louis Piérot.

C’est un grand plaisir que nous offre depuis quelques années la muse et interprète de Serge Gainsbourg en nous laissant découvrir ses propres textes : ses chansons, mais aussi son journal intime, Munkey diaries et Post Scriptum, pleins de drôleries et d’anecdotes.

Nos Enchanteurs - Jane Birkin façon Étienne Daho

Quand les douleurs et les peines ne sont plus muettes cela donne un album aux multiples facettes successivement crues et élégantes. Entre mélancolie, empathie, chagrins et mise à nu de l’intime. En tout cas loin de tout formatage. Oh ! Pardon tu dormais sorti cette première quinzaine de décembre est bien l’album le plus personnel de Jane Birkin pour les textes, porté par les musiques d’Étienne Daho et de Jean-Louis Piérot (ex Valentins). Du sur-mesure pour une artiste jamais trop sûre d’elle-même, en quête de reconnaissance et très tôt touchée par les difficultés d’autrui.

AMELIE LES CRAYONS

Nos Enchanteurs - Partager Amélie les crayons avec bien plus jeune que soi

Où il est question d’un poisson d’argent qui va singulièrement changer les destins, de navires et de pêcheurs qu’on ne revoit parfois plus, de moutons qui redoutent la rituelle tonte pour nos chandails de laine, d’un poisson géant, béant, telle une baleine, telle celle de Jonas… Tout est surdimensionné : vu le format de ce livre (25,5 x 38 cm), on pourra dire, sans se tromper, que, pour sa première incursion dans le monde des enfants, Amélie les crayons a vu les choses en grand. C’est un conte musical écrit par Pierre-Luc Granjon, inspiré à l’origine d’une chanson d’Amélie, Mon ami, parue sur le disque Jusqu’à la mer, de 2010. Le narrateur en est Luc Chambon, la mise en images est de Samuel Ribeyron, la mise en chansons d’Amélie les crayons. Chanté principalement par Amélie les crayons et par Féloche.
 
HUGUES AUFRAY
 
We Culte ! Hugues Aufray : “Pour moi, la retraite ça n’existe pas”

A 91 ans, l’infatigable Hugues Aufray a sorti cet été “Autoportrait”. Un album réussi, joyeux et émouvant, inspiré des airs populaires du folklore américain, enrichi pour les fêtes de fin d’année d’une belle édition de Noël regroupant sept titres, dont un duo inédit avec Nolwenn Leroy. L’occasion pour WE CULTE, d’aller à la rencontre de l’éternel troubadour, dont les chansons intemporelles (“Hasta Luego”, “Stewball”, “Santiano” etc…) continuent d’être chantées par toutes les générations.

Hugues Aufray, 91 ans: “Il n’y pas de secret. J’ai mené une vie normale, je ne bois pas d’alcool, où à peine, j’ai arrêté de fumer suffisamment tôt… J’ai encore des tas de choses à dire, des disques, des peintures, des sculptures à faire. Pour l’instant, pour moi la retraite ça n’existe pas”

RIKA ZARAI

RFI - Rika Zaraï, une vie de luttes et d'espoir

La chanteuse franco-israélienne Rika Zaraï est décédée le 23 décembre 2020 à 3 heures du matin à l'âge de 82 ans. Elle était réapparue brièvement sur scène en février aux Folies Bergères pour la première fois depuis douze ans.

Rika Zarai, née Gozman, voit le jour en 1938 en Israël d'une famille de pionniers juifs, à l'époque ou le pays s'appelait encore la Palestine et au moment ou, en Europe, le drame de l'Holocauste commençait. Rika commence donc sa vie dans une période trouble et pleine d'angoisse pour le peuple juif, mais Shula et Eleizer Gozman, ses parents, font tout pour que leurs deux enfants aient la vie la plus agréable possible.

LES OGRES DE BARBACK
 
Les Ogres de Barback fêtent leurs 25 ans avec un double-album live

La scène est l'ADN des Ogres de Barback, depuis la création du groupe il y a 25 ans. L'épidémie de Covid-19 a largement amputé leur tournée anniversaire, mais le quatuor propose un double album-live pour consoler ses fans. Rencontre.

PIERRON

Nos Enchanteurs - Tout est bon dans le Pierron

On pouvait se languir de Pierron : son précédent album, Chansons en charentaises (tout entier consacré à la boule de fort), remonte à il y a sept ans. C’est long un septennat sans la voix, la musicalité et l’humilité de l’ami Gérard. Même si le label Frémeaux & associés a entre-temps accompli l’utile travail de sauvegarde de son répertoire, principalement par deux coffrets (Gérard Pierron chante Gaston Couté, en 3 CD ; Gérard Pierron, trésors perdus, en 4 CD).

ROBITAILLE

Damien Robitaille, nouvelle vedette des réseaux sociaux

Privé de la tournée qu’il attendait depuis deux ans, Damien Robitaille aurait pu se laisser abattre pendant le confinement. Il a plutôt choisi de se retrousser les manches et de faire ce qu’il aime le plus : de la musique, mais d’une toute nouvelle façon. 

TOHU BOHU

Nos Enchanteurs - Tohu Bohu, chanson force 7

Sous le nom de Tohu Bohu, nous retrouvons le duo que nous avions apprécié à Avignon le 24 juillet 2017 dans un spectacle poétique intense, « Exodes », sur une musique voyageuse, Emmanuel Valeur à la musique et Olivier Morin aux textes.

SEEMONE

France Culture - Seemone, la jeune chanteuse qui préfère les instruments de musique aux boucles électroniques

Rencontre avec la chanteuse Seemone, pour un premier album éponyme

Tewfik Hakem s'entretient avec la chanteuse, Seemone, pour la sortie de son premier album arrangé par Dominque Blanc-Francard dans la pure tradition de la variété française soignée des 30 dernières années. Piano classique et cordes philarmoniques enveloppent une voix douce et grave au fil des douze chansons écrites avec le compositeur Fabrice Mantegna. Léa Simoncini, alias Seemone raconte son parcours.

Le JDD - La jeune chanteuse Seemone dévoile un premier album à la maturité étonnante

Seemone, la jeune chanteuse remarquée lors des présélections de l'Eurovision s’affranchit des modèles dans un premier album à la maturité étonnante. 

Elle ne s'est pas cassé la voix, c'est le contraire qui s'est produit. Seemone, 23 ans et déjà des centaines de milliers de vues pour sa chanson Tous les deux (2e des sélections pour l'Eurovision 2019), est née avec une malformation vocale. "J'ai une corde fendue, comme une baguette de pain qu'on aurait ouverte", sourit-elle. C'est cet accident de la nature qui lui donne ce timbre si particulier, grain éraflé aux graves vibrants, comme une blessure mal refermée, organe à nu au fil des douze chansons qu'elle livre dans un premier album étonnant.

Le Parisien - «Seemone», un premier disque à contre-courant si touchant

Cette chanteuse de 23 ans sort un premier album à contre-courant, où sa voix ébréchée est magnifiée par un piano et un orchestre symphonique.

« Dans mes rêves » est l'une des plus belles chansons de l'automne. Et «Seemone» l'un des albums les plus singuliers. Dans cette époque épique dominée par le rap et l'électro, cette chanteuse parisienne sort un premier disque totalement à contre-courant, sans machine ni batterie ni guitare. Sa voix elle aussi rare (ébréchée, parfois proche de la rupture) n'est accompagnée que d'un piano, de violons et de cuivres. Et pas n'importe lesquels. Ceux de l'Orchestre national de France et de l'Orchestre philharmonique de Radio France.

MICHEL BOUTET

Nos Enchanteurs - Michel Boutet, piano noir et tapis rouge

Déjà que j’avais été comme suffoqué de ce piano-voix, au cœur un peu inhabituel du Taratata de Nagui. Michel Boutet pour invité. Et bien plus de projecteurs sur cet immense plateau que de touches, blanches et noires, au clavier de Jacques Montembault : « Tu r’viendras dis / Dans mes bras / Tu r’viendras / Dans mon lit / Tu r’viendras dis / Dans mes draps / Dans ma vie… » Bien sûr les femmes infidèles et les oiseaux assassinés, bien sûr nos cœurs perdent leurs ailes mais voir un Nagui pleurer…

BIOLAY

France Info - Benjamin Biolay : "C’est blessant pour les gens de se sentir complètement inutiles, non essentiels"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, l'acteur, auteur-compositeur et chanteur Benjamin Biolay pour la réédition de son album : "Grand Prix. Circuit court", augmenté de cinq chansons inédites.

20 ans après l’album d’Henri Salvador Jardin d’hiver composé avec Keren Ann qui l’a fait connaître, Benjamin Biolay réédite son précédent album Grand Prix, avec en bonus cinq inédits. Il nous donne l’occasion d'encore mieux le connaître, au fil de ces 18  titres : "C’est l’idée. C’est mon circuit personnel qu’on doit explorer. C’est peut-être pour ça que je me suis retranché derrière un concept-album, c’était peut-être que quelque chose en moi avait envie d’être un peu plus intime, un peu plus impudique peut-être".

CALOGERO

Nos Enchanteurs - Calogero, de mieux en mieux pendant

D’emblée, il fait très fort, le Calo ! Son nouvel album – le huitième déjà – s’ouvre en effet sur un titre majeur. C’était mieux après, contrepoint malicieux à la formule passéiste « c’était mieux avant ». Une incitation à faire preuve de courage et d’audace pour oser le renouveau. Avec de belles formules : « La peur est une sale habitude / Qui fait du pire une certitude / De tous nos projets des regrets ». Avec une musique rythmée à souhait, un beau crescendo, une orchestration riche et galvanisante. Avec ce chant clair et cette voix un peu brisée, reconnaissable immédiatement. De la chanson soignée et efficace. Avec du fond dans une forme enlevée. On en redemande.

RAP

France Info - Les rappeurs, grands gagnants de l'année 2020

L'année 2020 a été très difficile pour la culture, et notamment la musique, en raison de l'annulation des tournées ou des festivals. Mais le rap et la musique urbaine, moins dépendants des concerts et des ventes de CD, semblent épargnés par la crise.

Et si les rappeurs sortaient grandis de la crise ? Alors que l'industrie de la musique subit les annulations de concerts et de festivals, le rap semble s'en sortir. À l'image du Marseillais Jul, six ans de carrière et déjà 21 albums certifiés d'or, qui cartonne avec son projet "13'Organisé", réunissant une cinquantaine d'artistes. Le rappeur refuse pourtant toutes les interviews : un clic sur les réseaux sociaux vaut parfois plus qu'un entretien télévisé. 

France Info - Comment Jul a surmonté les critiques pour devenir le plus gros vendeur du rap français

Le rappeur marseillais a sorti vendredi "Loin du monde", son 21e album (mixtapes incluses) en seulement six ans de carrière.

"J'marche en bande organisée, pas là pour sympathiser. Ils ont pas cru en moi, t’inquiète, au final, ils ont réalisé". Dans un couplet du morceau collaboratif Je suis Marseille, Jul résume en une phrase les six premières années de sa carrière : critiqué, voire moqué, en raison d'un style iconoclaste lors de ses débuts en 2014, il a fini par s'imposer comme l'un des acteurs incontournables du rap français.

Le Marseillais, qui a sorti vendredi 18 décembre son 21e album Loin du monde, est carrément devenu en février le plus gros vendeur du rap français de l'histoire avec 4 millions d'albums écoulés. Comment a-t-il réussi un tel tour de force ? Réponse en trois temps.

GUY BEART

Nos Enchanteurs - Guy Béart, le bonheur intégral

..... L’objet en lui-même est splendide. Sous-titrée Les couleurs du temps, l’intégrale se présente sous la forme d’un gros coffret bourré de photos de l’artiste à tout âge, le plus souvent armé de son inséparable guitare. Un livret exclusif nous y attend. Une préface par sa fille Emmanuelle. Un texte inédit de Bertrand Dicale, offrant un bref survol de sa carrière et de son œuvre, soulignant les thèmes récurrents, replaçant ses grandes chansons dans leur contexte historique. Aussi passionnant qu’instructif. Enfin, plus technique, une discographie commentée par Jacques Moalic, pour tout savoir des enregistrements réunis.

 

 

jeudi, 21 mars 2019

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 mars

Le clip de la semaine - Les Ogres de Barback - "P'tit coeur"

Les artistes de la semaine : Mo Cushle, Kerenn Ann, Bazbaz, Les Ogres de Barback, Les Innocents

L'album de la semaine : Les Ogres de Barback, Amours grises et colères rouges

LES INNOCENTS

Télérama - Les Innocents, 6 et demi

Après le disque du retour, en demi-teinte, le duo consolide sa complicité retrouvée. Et renoue avec la charmante candeur qui a fait son succès.

Ils l’avouent maintenant : JP Nataf et Jean-Christophe Urbain s’étaient « mis la pression » au moment de relancer sur le marché le nom qui fit leur fortune dans la décennie 1990. Ils songeaient à reformer les Beatles et se retrouvèrent à faire Simon & Garfunkel, en tête-à-tête avec leurs guitares.

LES OGRES

Culturebox - Les Ogres de Barback fêtent leurs 25 ans avec "Amours grises & Colères rouges", album intimiste et universel

Un quart de siècle que les Ogres de Barback jouent une chanson française bigarrée et cosmopolite, aux accents d'Europe centrale ou d'Afrique. Eux l'appellent "la musique du voyage" et leur dernier album "Amours grises et colères rouges", qui sort ce vendredi 15 mars, continue de nous emmener aux quatre coins du monde, avec des textes toujours centrés sur l'humain. Intimiste et universel à la fois.

KEREN ANN

Libé - Keren Ann, joli vague à l’âme

Dix-neuf ans après ses débuts, la chanteuse sort «Bleue», un huitième album hypnotique qu’elle a entièrement réalisé. Renouant avec l’écriture en français, elle y déploie ses thématiques aquatiques sur une pop limpide et maîtrisée.

France Culture - Keren Ann : "Quand je compose, je suis mon capitaine"

A l’occasion de la sortie le 15 mars de son huitième album « Bleue» chez Polydor, la musicienne nous parle de l'authenticité de l'écriture musicale, de ses méthodes de composition matinales, et d'une guitare basse comme compagnon de sons.

C’est la mélancolie qui domine dans ce nouvel album, écrit entièrement en français, qu’elle a conçu et réalisé de bout en bout. Dans « Bleue », le vague à l’âme est fluide, apaisé. Keren Ann y raconte l’éphémère et comment l’amour se délite, dans un constat doux-amer d’une lucidité implacable.

BAZBAZ

Télérama - Bazbaz, Manu militari

Ce n’est pas son meilleur, mais il recèle plusieurs chansons d’un désespoir épatant : Comment t’oublier, casse-tête amoureux au reggae obsédant ; Y a plus de saisons, constat swinguant de solitude, lui aussi pétri de ces rythmes jamaïcains que Bazbaz manie avec une science aiguë de la précision et de la distinction ; ou Ma chérie, déclaration en forme de réconfort face à l’absurdité d’une vie sans amour. Si l’album s’avère in fine trop répétitif pour vraiment passionner, il passe comme une soyeuse parenthèse musicale, mais riche, comme toujours avec Bazbaz, d’une profonde sensualité.

BASHUNG

RFI - Alain Bashung Immortel

De Gaby oh Gaby à La Nuit je mens, en passant par Résidents de la république, Alain Bashung a ponctué avec talent, plus de 30 ans d'histoire musicale française. Sa carrière ne fut pas un long fleuve tranquille et ses multiples rencontres artistiques et amicales lui permirent de se construire, jusqu'à la consécration. Alain Bashung est mort le 14 mars 2009, cela fait 10 ans. Déjà. INFOGRAPHIE.

Télérama - Alain Bashung est mort il y a 10 ans : “J’sens comme un vide”

Il y a pile dix ans, le 14 mars 2009, Alain Bashung faisait le mort, laissant des légions de fans inconsolables. L'année dernière, il est revenu le temps d'un album posthume aussi sobre que mélancolique, comblant (un peu) le manque laissé par sa disparition. Ce qui n'empêche pas, en cet anniversaire funèbre, d'avoir envie de se replonger dans la vie et les disques de celui qui reste une icône de de la chanson française.

Le Figaro - Birkin, Fontaine, Dominique A... Leur chanson préférée de Bashung

Pour les dix ans de la mort du dandy du rock français, ses amis, proches collaborateurs ou fans revendiqués ont choisi une chanson de son répertoire qui tient une place particulière dans leur cœur. Les six morceaux désignés figurent dans Immortel, un coffret intégral qui regroupe les 308 titres de l'artiste.

Alain Bashung est mort le 14 mars 2009. Dix ans plus tard, ses amis, proches collaborateurs ou fans revendiqués ont choisi pour l'AFP une chanson de son répertoire qui tient une place particulière dans leur cœur. Les six morceaux désignés par ces fidèles figurent dans Immortel, le coffret intégrale tout juste paru chez Universal, parmi les 308 titres au total dont quatre inédits.

RFI - Bashung par Bergman

Boris Bergman est un parolier prolixe à qui l’on doit de nombreux succès parmi lesquels Gaby Oh ! Gaby et Vertige de l’amour, qui ont lancé Alain Bashung au tout début des années 1980. Alors que Barclay préparait une nouvelle intégrale du chanteur disparu il y a dix ans, Boris a découvert dans ses archives des titres inédits enregistrés chez lui, à Montmartre, avec celui qui n’était encore qu’un jeune rocker sans hit. C’est dans ce même appartement que, 43 ans plus tard, nous avons rencontré Boris, qui nous révèle quelques secrets de fabrication de ces titres inespérés pour les fans de Bashung.

France Inter - Bashung, les sources électro et industrielles, en compagnie de Rodolphe Burger

Retour sur l'oeuvre d'Alain Bashung et ses origines électroniques et industrielles... avec les confidences de l'un de ses grands collaborateurs : Rodolphe Burger.

Ce soir, je vous propose une exploration, celle des sources musicales d’un grand absent : Alain Bashung. Certaines gisent dans des sites industriels abandonnés mais pas oubliés. Et c’est à l’Est qu’il y a plus de quarante ans and, déjà, a surgi du nouveau.

INA - Gaby! oh Gaby, une chanson pour les "gabounes"

Alain Bashung nous quittait le 14 mars 2009. Dix ans après sa mort, Universal sort un coffret de 24 CD. Le titre qu'ina.fr vous propose de réentendre sera très certainement en bonne place dans la sélection. Il s'agit de l'un de ses plus grands tubes intitulé Gaby! oh Gaby. Un titre qui cache un message...

France Inter - Semaine spéciale Bashung #4 : Tubes & Co - "La nuit je mens" : petits mensonges et grande chanson

Pour clore la semaine spéciale que Pop & Co propose à l'occasion des dix ans de la mort d'Alain Bashung, "La nuit je mens" est dans Tubes & Co. Tube de l'année 1998, figurant sur le sublime album "Fantaisie militaire", "La nuit je mens" laisse toute la place à l'imagination de celui ou celle qui l'écoute.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #3 : Pour "Osez Joséphine", il fallait oser Memphis

Pour le troisième épisode de la semaine Alain Bashung, à l'occasion des dix ans de la mort du chanteur, Pop & Co s'attarde sur l'album "Osez Joséphine". Ce huitième album studio de Bashung, avec ses tubes comme "Madame rêve", marque autant un retour aux sources du blues qu'un nouveau rendez-vous avec le succès.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #2 : Alain, sa voix et ses hommes de paroles

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur, Pop & Co est consacré toute la semaine à Alain Bashung. Pour le deuxième épisode, Rebecca Manzoni se penche sur l'univers poétique du chanteur, dessiné, album après album, parolier après parolier, et porté par une voix et une scansion uniques.

France Inter - Semaine spéciale Bashung #1 : En attendant Gaby, débuts et balbutiements

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort du chanteur, Pop & Co est consacré toute la semaine à Alain Bashung. Dans ce premier épisode, Rebecca Manzoni raconte ses débuts difficiles, ses doutes et ses tentatives, jusqu'à ce qu'il parvienne à trouver sa voie et sa voix, consacrées par le succès de "Gaby oh Gaby".

STREAMING

La Croix - La musique, en français et en rythme

Une génération d’artistes de musiques urbaines chantant en français a pris le pouvoir en France, selon le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep).

Johnny Hallyday domine cependant encore de loin le palmarès des meilleures ventes 2018.

CLARIKA

Baptiste Vignol - Clarika, et tout de suite

..... voici un album dense, accompli, écrit à la lisière du désespoir et qui rappelle combien Clarika n’a jamais cessé d’être en marge des courants, avec sa façon si particulière d’observer le monde (L'Azur, poignante) et nos tourments, de les dépeindre dans la banalité de leurs détails les plus anodins, auxquels personne ne prend jamais garde, mais qui brûlent et remuent quand on met le doigt dessus. Comme elle est réconfortante, douce et intelligente, la voix de Clarika. Et comme son écriture peut émouvoir lorsqu’elle est sertie avec soin par des musiques au diapason qui rappellent, dans leur ambition, un certain âge d’or de la chanson française.

C'est déja ça - Clarika, à la lisère des sentiments

Plus de 25 ans de carrière déjà pour la chanteuse des "Garçons dans les vestiaires" qui sort ce vendredi son huitième album "A la lisière". Un de ses meilleurs où l'auteure excelle à conter angoisses et bonheurs, constats et espoirs, sentimentaux et sociétaux.

MAUD LUBECK

La Croix - Maud Lübeck, la discrète amoureuse

Avec ses textes ciselés et sa musique piano-voix, Maud Lübeck, auteure, compositrice, interprète, se révèle en « divine » amoureuse dans la grande tradition de la chanson française.

Quand on la rencontre, présence posée, souriante et attentive, elle parle facilement de sa musique et peu d’elle. « Ah, un portrait de moi, c’est nouveau… », hésite Maud Lübeck, réticente. La chanteuse, discrète dans la vie, réserve le dévoilement de ses émotions à son art. En chansons, elle se met presque à nu pour dépeindre une rencontre qu’elle fit l’an dernier, et qui, oui, confie-t‑elle avec une belle lueur dans l’œil, « dure toujours ».

TUBES

Saint-André-des-Eaux : elle dévoile dans un livre les coulisses des chansons françaises

L'Andréanaise Catherine Chantepie publie un livre sur l'histoire cachée des tubes de la chanson française.

Quand Catherine Chantepie vous sert un café, c’est dans une tasse à l’effigie des Beatles. Autour d’elle, le quatuor de Liverpool s’affiche sur des vinyles, affiches et plusieurs objets de décoration.

Je ne peux nier que j’aime Les Beatles mais j’aime la musique en général, et ce depuis toujours. J’ai toujours eu un poste de radio à côté de moi.

En 2012, cette journaliste web a l’idée de lancer un blog qui raconterait la genèse des chansons françaises et internationales. Elle se replonge alors dans les interviews d’artistes, sa principale source d’informations. La Clef des Songs est née.

CORBIER

Nos Enchanteurs - Corbier dans son plus beau posthume

En 2018, coup sur coup, nous avons eu droit aux disques posthumes de Maurane, de Johnny et de Bashung. Probablement un peu jaloux du succès de ses confrères, Corbier a donc décidé de suivre la mode. Faut dire aussi qu’il avait tout compris, le bougre : pour faire le buzz, rien ne vaut un chanteur mort ! N’avait-il pas avoué jadis : Si j’étais sûr en mourant / De bourrer l’Olympia / J’avancerais de 30 ans / Le jour de mon trépas ?

BELIN

C'est déjà ça - Bertrand Belin : "mes personnages sont des représentants de l'espèce, c'est tout"

Le chanteur était sur la scène du Krakatoa ce vendredi, présentant son nouvel album "Persona". Quelques heures avant un concert énorme, il a évoqué son univers et son écriture.

Il vient de poser pour Pierre Wetzel, le photographe qui fixe les artistes au collodion humide, procédé originel et magique. Trois ans plus tôt, lors de son dernier passage, cela avait valu un de ses plus beaux clichés. Renouvelé. Élégance des rockers lettrés. Bertrand Belin promène "Persona" depuis quelques jours sur les routes. Où l'on retrouve ses personnages à la solitude ébauchée, aux détresses esquissées, comme les symboles impressionnistes de l'injustice au coin des rues.Trois heures avant de monter sur scène, il nous parle de ce sixième album, de ses mots simples, de sa syntaxe mystérieuse, de la vie de tournée et de Brel.

FREDERIC LO

Frédéric Lo, les élégantes fêlures

Le brillant réalisateur très courtisé après le magique "Crèvecoeur" pour Daniel Darc est aussi un chanteur dont le dernier album était sorti en 2000. Dix-neuf ans plus tard, voilà le bien-nommé "Hallelujah!", disque humble et délicat où passent Beaupain, Eicher, Biolay, Elli Medeiros et la légende Robert Wyatt.

Les aficionados des livrets de CD, attentifs aux cuisines qui ont produit les plats, auront remarqué depuis des années, son nom. Arrangeur, réalisateur, producteur : Frédéric Lo est devenu très courtisé en 2004 après "Crècecoeur" où il accompagnait au plus près un Daniel Darc sorti des limbes. Alex Beaupain, Stephan Eicher ou Alain Chamfort lui devront leurs plus beaux albums. Derrière la table de mixage ou devant ses partitions, Frédéric Lo n'a pas eu le temps de penser à autre chose, retrouver le devant de la scène par exemple. Question de caractère et d'ego tranquille aussi.

 

lundi, 27 août 2018

Brassens chanté par Les Ogres de Barback, Debout Sur Le Zinc, Aldebert, Agnès Bihl, Weepers Circus, Yves Jamait

mardi, 12 mai 2009

Les Ogres de Barback - Fin de chantier au Zénith

Les Coulisses des Ogres de Barback sur http://www.evene.fr
Interview, images et montage :
Mélanie Carpentier
Mckaël Demets
Guillaume Monier
Toutes les vidéos exclusives Evene sont sur http://www.evene.fr/culture/videos-exclusives.php
Toute la musique sur http://www.evene.fr/musique/