Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

 

mercredi, 11 janvier 2017

Philippe Forcioli : Le cœur à l'automne

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

 

mardi, 10 janvier 2017

Philippe Forcioli - Mais montrez moi trace des clous !

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

 

lundi, 09 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

 

dimanche, 08 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la fin de semaine- Marjolaine Piémont - A quoi ça sert

L'album de la fin de semaine - Dalida, Les diamants sont éternels, Intégrale 25e Anniversaire

Le concert de la fin de semaine : Dalida Concert intégral de Prague 1977

Week-end spécial Dalida sur le blog Chanson Française. Quand on a 15 ans en 1957 (ce fut mon cas), on ne pouvait résister à Bambino. J'ai aimé la chanson en commençant par Bambino. 60 ans plus tard, j'aime Michèle Bernard, Lily Luca, Anne Sylvestre, Claudine Lebègue (qui chante merveilleusement Dalida) ou Yoanna....mais j'aime toujours autant Dalid

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

samedi, 07 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la fin de semaine- Marjolaine Piémont - A quoi ça sert

L'album de la fin de semaine - Dalida, Les diamants sont éternels, Intégrale 25e Anniversaire

Le concert de la fin de semaine : Dalida Concert intégral de Prague 1977

Week-end spécial Dalida sur le blog Chanson Française. Quand on a 15 ans en 1957 (ce fut mon cas), on ne pouvait résister à Bambino. J'ai aimé la chanson en commençant par Bambino. 60 ans plus tard, j'aime Michèle Bernard, Lily Luca, Anne Sylvestre, Claudine Lebègue (qui chante merveilleusement Dalida) ou Yoanna....mais j'aime toujours autant Dalid

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

vendredi, 06 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la fin de semaine- Marjolaine Piémont - A quoi ça sert

L'album de la fin de semaine - Dalida, Les diamants sont éternels, Intégrale 25e Anniversaire

Le concert de la fin de semaine : Dalida Concert intégral de Prague 1977

Week-end spécial Dalida sur le blog Chanson Française. Quand on a 15 ans en 1957 (ce fut mon cas), on ne pouvait résister à Bambino. J'ai aimé la chanson en commençant par Bambino. 60 ans plus tard, j'aime Michèle Bernard, Lily Luca, Anne Sylvestre, Claudine Lebègue (qui chante merveilleusement Dalida) ou Yoanna....mais j'aime toujours autant Dalid

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

lundi, 14 juillet 2014

L'actualité de la chanson francaise du 30 juin au 14 juillet (mise à jour)

Le clip de la semaine : Andoni Iturrioz (Je rigole.) - "L'insolitude" (clip officiel)

A la une

Le blog de Fred Hidalgo Vivre debout

Bienvenue à la Maison (de la chanson vivante) !
On me fait l’amabilité de m’écrire en privé pour regretter la fréquence « trop espacée » entre les sujets de ce blog : des « messages personnels » assez nombreux pour que je me permette d’y répondre globalement en public… en rappelant un article précédent, intitulé « Le Jardin extraordinaire ». J’y expliquais en effet que Si ça vous chante allait prendre une orientation (et donc une périodicité) différente de celle de ses débuts, où l’objectif était de compenser aussi peu que ce soit – au plan de l’actualité chansonnière de l’espace francophone – la cessation brutale de parution de Chorus (Les Cahiers de la chanson) en juillet 2009… il y a déjà cinq ans.

11, 12 et 13 et 14 juillet

C'est déjà ça - Suivez le FrancoFil avec "Sud Ouest"

La 30e édition des Francofolies de La Rochelle débute ce jeudi. La rédaction de "Sud Ouest" va nourrir Internet d'informations en direct

Sud Ouest - Suivez en direct les Francofolies de La Rochelle

Pendant tout le festival, entre jeudi et lundi, suivez nos reporters Emmanuelle Chiron et Etienne Latry. Et venez piocher des infos pratiques ou loufoques

Sud Ouest - Tout ce qu'il faut savoir sur les Francofolies de La Rochelle

VIDEO - Le point pour profiter de cette 30e édition qui commence ce jeudi et dure jusqu'au lundi 14 juillet. Concerts complets, marche des intermittents, manifestation pour le off, etc.

Sud Ouest - Laurent Voulzy et Alain Souchon à La Rochelle : "C'est très étrange que Jean-Louis ne soit pas là"

VIDEOS - Les deux compères de la chanson française ont donné une conférence de presse ce jeudi, en début d'après-midi, avant la soirée des "Copains d'abord" des Francofolies

C'est déjà ça - A l'aube de Feu! Chatterton

Feu! Chatterton, c'est notre gros coup de coeur du moment, et on gage qu'ils ne vous pas tarder à vous scotcher. Entretien avec le chanteur Arthur à la veille d'un concert aux Francofolies de la Rochelle

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La pilcon sauvage

Depuis quatre semaines, le disque LA BANDE À RENAUD (sorti le 12 juin 2014) squatte la première position du Top des ventes en France: 117.000 albums écoulés à ce jour! Et l'hommage, à n'en point douter, dépassera le cap des 200.000 exemplaires. Comment ne pas sincèrement se réjouir d'une telle initiative qui remet en lumière, à sa manière, quelques-unes des plus belles chansons d'un des derniers géants de la scène francophone?

C'est déjà ça - "On peut apprendre": le nouveau clip animé d'Alexis HK

Ici nos chouchous, on en donne régulièrement des nouvelles. Alexis HK par exemple: le voilà qui décline un nouveau titre de son dernier album "Le dernier présent" sorti il y a près de deux ans.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : là-haut sur la Coline

Elle fait son chemin, notre Coline Malice. En musclant plus encore son répertoire, en abordant plus volontiers qu’auparavant le grave, en posant et pesant sa voix dans les grands débats. Malgré sa tenue, qu’on pourrait croire inspirée par d’agréables codes folkloriques, malgré des airs parfois musette, parfois trad (elle doit aimer Gilles Vigneault), ce sont des chansons solidement rivées dans le temps présent qu’elle nous chante, en féministe qu’elle est, résolument, en économiste alternative aussi.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : Oui à l’unanimité

Sylvain Berthe est au violoncelle. Et aux flûtes. Déjà récital à lui tout seul. Thibaud Defever est à la guitare. Redoutable. Et au chant. Délice de notes et de mots attentifs, soucieux, sensibles. « J’suis un peu comme une vache / Qui r’garde passer les trains / Et j’aime bien. » Defever scrute la vie qui passe, s’y projette. Dans l’espace et dans le temps. Quand on aura des bébés, quand on s’ra vieux « si on est encore ensemble / si l’amour a tenu le coup… » C’est d’l'amour qui anticipe la nostalgie, la mélancolie, la peur que rien ne dure : « Les lumières, les chimères / Ont toujours raison de moi / Les mirages ont toujours raison. »

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : un (grand) festival à la maison

Pour se retrouver à Pourchères, il faut l’avoir fait exprès. Si ce n’est pas tout à fait le bout du monde, ça y ressemble. Là, l’église, XIIe siècle. A ses pieds le petit cimetière, public privilégié pour tendre l’oreille vers la propriété derrière le muret de pierres : chez Sabine et Monique, là où chaque mois il y a concert, là où une fois l’an il y a festival.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : Dieu reconnaîtra les siens

Vous ne me croirez pas.

Après son récital de la veille, mêlé croisé avec les facéties de la Miravette, Anne Sylvestre faisait fête avec les siens. Ceux déjà ouïs deux jours durant à cette Chansonnade : Lacan, Malice, Garraud, Grange et Augier, Defever… Et les autres, les Gary et Morel, Bernard et Wal(d)Teufel, Gentils et Scozzesi…

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : Miravette et Sylvestre, partage du rire

Déjà le cadre. Non d’ailleurs pour la beauté du site, c’est acquis. Mais parce qu’elle est là, face aux montagnes, à se produire en extérieur, et c’est rare. Que le public est en pleine lumière, qu’elle voit chacun, chacune, les yeux dans les yeux. Ce n’est pas courant. Bizarre et follement décontracté, loin des salles parisiennes. Ici, il n’y a pas de pression, il n’y a que le partage, l’amour et l’amitié.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2014 : Chloé Lacan, la chanson mise à mâle

« A la pêche au bonheur, prends ta pelle et ton seau / Ne crains pas, petite fleur, de te prendre un râteau. » A nouveau une chanteuse au répertoire amoureux… Sauf que c’est Lacan et que c’est bien plus que ça. C’est l’amour de l’amour d’une artiste qui s’en va d’un plaisir l’autre, d’un homme l’autre, une saute-aux-prunes, une saute-aux-glands.

RFI - Pierre Perret, 80 ans et une âme d’enfant, Fête à l'Olympia

Pierre Perret fête ses 80 ans ce 9 juillet sur la scène de l’Olympia. Au menu ? Ses plus belles chansons, dont des titres de son dernier album Drôle de Poésie, des surprises, des amis, pour une soirée d’anniversaire de haute voltige ! A cette occasion, le créateur du Zizi évoque pour RFI Musique, ses débuts, sa popularité, ses engagements poétiques, ses pieds de nez, et ses plus beaux souvenirs. Sous chacune de ses réponses, il faut savoir entendre son rire contagieux : les éternels éclats de malices, plein de pertinence, d’un grand enfant, qui n’a jamais vraiment mis les deux pieds dans le monde adulte … Rencontre

10 juillet

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Ça c'est Baguian

Sans doute vénère-t-il trop l'art d'écrire des chansons pour que celles qu'il a lui-même interprétées sur trois albums produits par Francis Cabrel aient franchi les portes du succès: trop affilées, trop pleines d'esprit, trop miroitantes. Il ne faut pas balancer à la gueule des gens ce à quoi ils ressemblent! Ça les rebute. Et pourtant ses tours de chants demeurent des souvenirs précieux pour ceux qui s'y pressaient entre amis désireux de partager l'univers d'un artiste élégant, à l'immobilité majestueuse.

9 juillet

RFI - Daho, ce héros, Retour sur scène

Dans le cadre du festival Days Off, à la Cité de la Musique à Paris, Étienne Daho, absent des scènes depuis plusieurs mois, suite à de graves ennuis de santé, s’est vu offrir une carte blanche. Le chef de fil de la pop à la Française a, pour l’occasion, établi un programme audacieux, en trois temps forts : Pop Satori, Pop Hits, et Tombés pour la France. Samedi 5 juillet, la Cité de la Musique vibrait d’émotion pour le deuxième volet de son triptyque : une succession de tubes, de singles, parcourant les trente ans de sa riche et folle carrière. Nous y étions. Récit.

8 juillet

Nos Enchanteurs - Fabien Martin, nouvelle vague ?

ou Nouvelles vagues, ou vague à l’âme …

C’était le deuxième rendez-vous au 4 ème droite (n’y voyez  aucun signe politique ou géographique) pour avoir quelques nouvelles de Fabien Martin, dont un EP disponible « Littoral » réunit 5 chansons. Nous devons être une bonne quarantaine, Fabien Martin est entouré de 2 musiciens, guitare, basse, clavier, batterie, car pour faire un Chant’appart-loft, on ne se produit pas à l’économie. Il y a quelques années, Toute une vie  annonçait la couleur: C´est l´histoire de toute une vie/ La traverser sans faire de bruit/ Ou bien en mille éclats de rêve/ On voudrait bien prendre le large/ On voudrait bien fendre les barges/ On attend que le vent se lève … C’est le fil conducteur qui le mène dans ses quêtes et voyages réels ou rêvés, Il y a du monde sur la Terre/ Au grand bal des solitaires/ Qui cherchent l´âme soeur ou le frère

C'est déjà ça - -M- au diapason du Blues

Le diabolique guitariste a mis dans sa poche le public de Cognac Blues Passions, avec au passage un jam endiablé avec JC Brooke et Jon Cleary

7 juillet

Nos Enchanteurs - Louki/Leprest : Elzière et ses deux ailes…

..... C’est dans ce petit cocon que Claire Elzière se produisait ce soir-là, avec à ses côtés (et de quelle façon !) son guitariste Dominique Cravic ainsi que le fidèle Grégory Veux au piano, façon pour eux de roder un nouveau répertoire et de préparer le concert à venir à l’Européen en septembre prochain, le 27 exactement pour répondre aux plus impatients d’entre vous, chers EnLecteurs…

La première partie de soirée fait la part belle aux créations de Pierre Louki, dont Claire Elzière était très proche et dont elle s’est attachée avec grand talent et grande sensibilité à faire vivre et revivre les textes souvent pétillants et poétiques.

Nos Enchanteurs - Garçons ! Je ne suis pas celles que vous croyez …

Il y a 3 ou 4 ans, pour la réouverture des Trois Baudets , un client de l’Erotika s’est plaint (en chanson) de devoir désormais payer pour aller voir aux Trois Baudets des filles tout habillées. Mon cher Thierry, j’ai une mauvaise nouvelle : en ce juillet 2014 aux Trois Baudets, ex-Erotika, ce sont des garçons, et tout habillés que tu verras en scène. Mais tout n’est pas désespéré, car ces 3 garçons assez particulier(e)s vont t’offrir un spectacle enthousiasmant. Tu retrouveras des chansons qui sont dans presque toutes les mémoires, et dans des habits tout neufs, formidablement modernes et inventifs.

RFI - Pierre Lapointe, piano majeur, Concert à Paris

Le chanteur québécois Pierre Lapointe, qui s'est vu confier un billet d'humeur tout l'été sur la radio française, France Inter, surfe sur la dynamique de ce qu'on aurait tendance à appeler "son année française". A deux reprises à l'affiche des Francofolies de La Rochelle, il sera aussi seul au piano ce dimanche 6 juillet à la salle Pleyel - en ouverture de Rufus Wainwright - pour le festival Days Off. Rencontre.

6 juillet

Huffington Post - Festival d'été de Québec 2014: Félix et des milliers de petits bonheurs sur les plaines

QUÉBEC - Malgré la pluie, des milliers de festivaliers ont assisté jeudi soir à Félix, je me souviens, le grand spectacle d'ouverture du Festival d'été de Québec, édition 2014. L'événement tenu sur les plaines d'Abraham coïncidait avec le 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc.

La soirée était animée par l'acteur Yves Jacques et mettait en vedette de nombreuses personnalités de la scène musicale québécoise, dont Diane Dufresne, Michel Rivard, Catherine Major, Karim Ouellet et Yann Perrreau. Le chanteur français Yves Duteil et son compatriote slammeur Grand corps malade, de même que les Acadiens de Radio Radio sont venus témoigner du rayonnement de notre poète national dans la francophonie.

5 juillet

Nos Enchanteurs - Ballades enfantines, mais pas que

On va faire une grande ballade… comme dit m’dame Anne dans ses aventures sylvestres et bucoliques, c’est parti…

En sortant de l’école, les cahiers au feu etc, y a d’la joie dans les familles qui prennent la route des vacances, à pied, en trottinette, en vélo, en auto, en roulotte ou en sous marin, c’est comme vous voulez. Mais en chantant c’est mieux.

Nos Enchanteurs - Tharin pointe son nez

Rebelle et suisse ? C’est possible. On sait depuis longtemps la chanson indocile des Michel Bühler, Sarcloret, Bel Hubert, Thierry Romanens et quelques autres du même et enivrant tonneau. D’autres ont fait leur trou dans le même gruyère : Fabian Tharin semble être du lot, qui arrive à nos oreilles avec l’insigne récompense d’un récent Coup de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros, ce qui n’est pas rien. Un Tharin qui, en 2009, avait signé l’essentiel des textes de l’album Je m’appelle Romanens du Thierry ainsi nommé.

Nos Enchanteurs - Dick Annegarn, c’est simple comme le vélo par Gérard Poli,

Dick Annegarn fête ses 40 ans de carrière, Olympia, 26 juin 2014,

Dick Annegarn, c’est simple comme le vélo;  Vélo va est d’ailleurs le titre de son dernier album sorti chez Tôt ou tard. On découvrira, dans ce spectacle à « la grande MJC de l’Olympia » (sic),  l’imagerie du vélo tant dans la scénographie avec de grandes roues  en fond de décor, traversées de lumières tournantes, que dans la”dramathurgie” du spectacle. Il se suit telle une grande boucle amicale, où on fait étape dans différents paysages de passage.

4 juillet

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? L'art du clip

D'innumérables nuées d'excellentes chansons n'atteignent jamais l'oreille du grand public. Rarement très beau clip passe inaperçu. C'est la force de l'image, son pouvoir de séduction immédiate. Pour gagner la popularité à laquelle ils aspirent tous, les chanteurs doivent donc aujourd'hui déployer, à l'ère d'Internet, autant d'imagination pour habiller leurs chansons qu'ils en mettent pour les composer.

France Bleu - 200 spectateurs, 6 candidats : la Truffe d'argent est passée à Périgueux ce jeudi soir

Ce désormais légendaire concours de chant, dont France Bleu Périgord est partenaire, a fait le plein ce jeudi soir place de Verdun à Périgueux. C'est un chanteur franco-américain qui a gagné le droit de disputer la finale du 29 août.

RFI - Alizée, histoires de Blonde.Nouvel album

Pour son sixième album, Alizée, la brune Lolita, a osé ce pari : se teindre en blonde. Ce changement de tête et de couleur de cheveux répond à un moment épanoui de sa vie, un besoin de lâcher prise et de s’éclater ! Avec du fun, du frais, de la danse, Blonde, composé en grande partie par Pascal Obispo, chante l’amour sans détour, sur des beats électro, et renoue avec le son de ses deux premiers albums, produits par Mylène Farmer. Un disque aux couleurs adolescentes.

C'est déjà ça - "Feignants d'intermittents" par Aldebert

On aime ce chanteur depuis le début et ses premiers albums frais et hésitants, bondissants sans être gnan-gnan. Après plus de dix ans de carrière et avoir ramé, accroché à son projet, Aldebert connaît le succès depuis trois ans avec ses "Enfantillages", deux albums pour jeune public et des spectacles tout aussi sympas. On l'aimait et là, on était franchement content pour lui. Aujourd'hui, on l'aime encore un peu plus depuis qu'il a bricolé cette vidéo sur la condition d'intermittent. Simple, frais et pertinent. Comme ce gars avec qui notre blog est heureux d'ouvrir juillet et l'été.

3 juillet

Culturebox - "Les Créatures" : entrez dans l'univers onirique et sensuel d'Aelle

Rencontre, chez elle, avec une étoile montante de la chanson française. Aelle qui vient de réaliser son tout dernier clip "Les créatures". Le temps d'une jolie pause musicale autour de son dernier opus "Laisse aller les rivières", le temps aussi de mieux apprécier son univers.

2 juillet

Charts in France - Clip de "Ma gueule" : Camélia Jordana surprend avec un texte sombre et engagé

Camélia Jordana dévoile un nouvel extrait de son deuxième album "Dans la peau", dans les bacs le 15 septembre. Découvrez sans plus attendre le titre "Ma gueule" ainsi que son clip sur Pure Charts !

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli, archives et fonds de tiroir

Ce n’est sans doute pas un disque pour le grand public, en tous cas pas un avec lequel on va découvrir un artiste. Non, c’est un cadeau pour ceux qui connaissent Philippe Forcioli, le suivent fidèlement, ou de temps en temps. Et le tiennent pour artiste important, pour poète. De toutes façons ce n’est pas un disque, même s’il y en a deux, c’est un album où s’agglomèrent des souvenirs, instants sonores prélevés au passé, sur quatre décennies, des « instants volés, rares, peu connus, piratés par des amis et qui dormaient dans mes archives ». Pas un disque, mais un document, puissant et précieux. Même le livret n’en est pas un, mais un poster ou sont posées photos, affiches et pochettes de disques (et les prix Jacques-Douai et Charles-Cros, trophées d’excellence amplement mérités), comme le visuel d’un parcours.

RFI - Solidays 2014, Record d'affluence sur l'hippodrome de Longchamp

La 16e édition de Solidays, manifestation annuelle de lutte contre le SIDA, organisée par Solidarité Sida, s'est déroulée du 27 au 29 juin 2014 sur l'hippodrome de Longchamp. Le festival a cette année, battu un record de fréquentation, avec 175.000 spectateurs accueillis en trois jours, contre 170.000 en 2013. Cette édition qui s'est terminée par le concert de Vanessa Paradis a été marquée par les visites du président français, François Hollande et celle de l'Américain Bill Gates, entre autres. Retour en images sur cet évènement.

1er juillet

Culturebox - Pierre Perret : "Je n'ai jamais fait ce qu'on attendait de moi"

A presque 80 ans (il les fêtera le 9 juillet prochain sur la scène de l'Olympia), Pierre Perret est un éternel jeune homme. Son dernier album "Drôle de poésie" est un succès. Avec un projet d'almanach et deux pièces de théâtre en 2015, c'est un homme très occupé qui était l'invité de Marie Drucker ce dimanche 29 juin.

Culturebox - Tout le monde chante... 1200 choristes à Lyon

Pour la 12e édition de "Tout l'monde dehors", la ville de Lyon ponctue l'été d'évènements festifs pour animer ses quartiers. Plusieurs chorales ont investi des places connues de la ville, laissant derrière elles un parfum de vacances et de liberté.

Culturebox - Étienne Daho, un retour très attendu au festival Days Off

Après avoir dû reporter le rendez-vous en raison d'ennuis de santé, Etienne Daho fera un retour sur scène très attendu, mardi, dans le cadre du festival Days Off à La Villette, qui lui a donné carte blanche.

Le JDD - Pierre Perret retrouve ses 20 ans

Le 9 juillet, le chanteur fêtera ses 80 ans à l’Olympia. L’auteur des Jolies Colonies de vacances évoque l’époque où tout a démarré pour lui.

Il est le Pierrot gourmand de la chanson française. Le tonton Cristobal qui fait rire toute la famille, mais pas que. Lily - "On la trouvait plutôt jolie, Lily/Elle arrivait des Somalies, Lily" - est l'un des plus beaux plaidoyers antiracistes jamais composé. Pierre Perret peut passer des mois à trouver le mot juste. "Une chanson, ça bouffe la vie, dit-il. C'est un investissement énorme de boulot." Lui, la fine gueule, on pourrait le croire rassasié entre ses millions de disques vendus et ses livres et autres dictionnaires qui s'écoulent comme des petits pains. Alors que vient de sortir son nouvel album, Drôle de poésie (Adèle/Naïve), l'artiste a deux pièces de théâtre en chantier, un almanach 2015 sur les rotatives et il travaille déjà sur son prochain album.

30 juin

Nos Enchanteurs - La Reine des aveugles voit rouge et noir

Mercredi 25 juin 2014, Café associatif & Scène Chanson « Chez ta Mère », Toulouse,

Un soir de coupe du monde… et de surcroît, de match des Bleus, faut oser ! Hé bien, le café culturel Chez ta Mère n’a peur de rien quand il s’agit de la Chanson (notons que leur communication affiche maintenant clairement la couleur avec les mots « Scène Chanson ») et l’artiste du jour est d’une trempe à faire front ! Croyez-vous que 22 gars qui courent derrière un ballon puissent faire reculer la Reine des aveugles ?