Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 janvier 2018

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 janvier

Le clip de la semaine : Clarika - La cible (Live 2017)

L'album de la semaine : Yves Duteil, Respect

Les artistes de la semaine : Rémo Gary, Frasiak, Clarika, Yves Duteil, François Puyalto, Barrio Populo ....

YVES DUTEIL

France Inter - Yves Duteil te prend par la main !

Il vient de fêter ses 45 ans de carrière. Après 5 ans d’absence, son album, "Respect", sort vendredi – un disque d'aujourd'hui, d'ouverture et de tolérance, né après le rassemblement du 11 janvier 2015. Yves Duteil est l'invité d'Augustin Trapenard.

REMO GARY

Nos Enchanteurs - Rémo Gary en double Cie

N’attendez pas d’un disque de Gary qu’il soit réédité : quitte à en presser un, autant le créer plutôt que d’en ressortir un épuisé, même s’il n’était pas fatigué. Quand le monde aura du talent, chanson-titre de son album d’il y a quinze ans, échappe à ce sort et fait à nouveau partie du lot, de ce lot-là. À la demande générale, sans doute. Ainsi que L’éléphance, tirée de l’album La rue du monde, paru en 1998, au siècle passé. Deux titres parmi les vingt-et-un de ce double album où, à côté de chansons de Rémo Gary, on trouve de l’Eugène Bizeau, du Jacques Debronckart (quatre chansons, tout de même, des inédites qui plus est, en avant-poste, avant-garde d’un CD tout entier consacré à Debronckart que Rémo devrait bientôt enregistrer, plaisir qui déjà s’annonce), du Raoul Ponchon (à qui Gary avait consacré il y a cinq ans tout un livre-disque : Ponchon et Cie), de l’Henri Barbusse et de l’Edmond Haraucourt.

MICHELE BERNARD

Francofans - Un p'tit rêve très court de Michèle Bernard et Monique Brun

Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon le 19 décembre 2017

C'est toujours une belle surprise de retrouver Michèle Bernard sur une scène. Je l'ai vue avec les élèves de plusieurs écoles à Lyon et à Annecy, en spectacle avec ses musiciens à Lyon, sur la place de son village de Saint-Julien-Molin-Molette pour une fête de la musique. Et maintenant avec Monique Brun dans l'intimité du studio du Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon pour leur spectacle commun, Un p'tit rêve très court. C'est chaque fois une nouvelle occasion de découvrir l'artiste sous un œil neuf et d'explorer son si riche répertoire.

Etonnant projet que celui qu'elles ont construit ensemble : Monique Brun déclame avec finesse des textes de Jules Supervielle, Norge, Louise Michel et quelques autres beaux poètes. Michèle parcours son répertoire et elles chantent en duo. Elles nous offrent au total un délicieux mille-feuille de chansons et de poésie.

BARRIO POPULO

Télérama - Barrio Populo, Cris d'écrits

Alléluia, la poésie a encore ses mots à dire et à chanter ! Les Stéphanois de Barrio Populo, qui s’adonnent depuis plus de dix ans au rock alternatif et cuivré, ont décidé de s’emparer de textes du patrimoine pour nourrir leur quatrième album : des poèmes de ­Rimbaud, Artaud, Paul Fort ou Prévert mis en musique par leurs soins, ou des chansons du répertoire — Barbara, Léo Ferré ou Pierre Perret — dont l’éclat ne se ternit guère.

MORICE BENIN

Nos Enchanteurs - Morice Benin, dans l’escarcelle d’un instant

 
.... Lui, c’est Morice Benin. Médias et programmateurs l’ont oublié depuis des lustres, le reléguant avec condescendance à d’anciens et victorieux combats, Larzac et Plogoff, qui furent naguère ce que Notre-Dame des Landes et Sivens sont aujourd’hui. Les années ont défilé, le public est passé à d’autres artistes, autres esthétiques. Seule une bande d’irréductibles amateurs de chanson le savent et le suivent encore. Depuis cinq décennies il creuse son sillon sur disques et sur scène, questionne le monde en vers et presque contre tous.

FRANCE GALL

Le Monde - « Ella, elle l’a », « Sacré Charlemagne »... Pourquoi France Gall a marqué la chanson française en 5 titres

Avec ses tubes, l’interprète préférée de Michel Berger, a profondément marqué l’histoire de la variété hexagonale. Retour sur les moments forts de sa carrière en quelques grandes compositions.

La chanteuse France Gall, 70 ans, est morte, dimanche 7 janvier, peu après 10 heures des suites d’un cancer. L’inoubliable interprète de Poupée de cire, poupée de son a marqué l’histoire de la chanson française avec ses dizaines de tubes populaires, impossible à ne pas fredonner. France Gall s’était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline de la mucoviscidose en 1997, mais même après vingt ans d’absence, nombre de ses morceaux restent des classiques de la variété française.
 
 
"Il jouait du piano debout", "Résiste", "Ella, elle l'a" ...: après les années yéyés, une nouvelle carrière s'est ouverte pour France Gall sous l'impulsion de Michel Berger dont elle fut l'épouse, la muse et l'interprète pendant près de 20 ans. On a appris le décès de la chanteuse dimanche matin.
 
 
La chanteuse France Gall, Isabelle de son vrai prénom, s'est éteinte ce dimanche 7 janvier 2018 à l'âge de 70 ans. Premier prix à l'Eurovision en 1965, elle laisse derrière elle une œuvre musicale immense, partie intégrante de la culture populaire française. « Babou » rejoint son ami Johnny Hallyday, disparu le mois dernier, mais aussi sa fille Pauline, morte précocement en 1997, ainsi que son mari, Michel Berger, terrassé par une crise cardiaque en 1992.
 
SPECTACLE JEUNESSE
 

Le jeune public est choyé. Les spectacles et disques qui lui sont réservés ne cessent de se propager. Une offre pléthorique, audacieuse et surtout de qualité. Aldebert, qui cartonne actuellement avec ses Enfantillages 3 en est la preuve vivante. Petit tour d'horizon.

Il n'en revient toujours pas de l'engouement autour de son projet. Lui, c'est Aldebert, fringant quadra, estampillé "nouvelle scène française" au début des années 2000 et cousin artistique de Bénabar. À son actif, il y eut quatre disques studio au succès d'estime, jusqu'à une première livraison d'Enfantillages en 2008.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE
 
 
Comment rendre compte d’une année musicale hexagonale si ce n’est exceptionnelle, du moins foisonnante ? Les 33e Victoires de la musique ont tenté de répondre à cette question impossible en variant autant que possible les artistes nommés. Ils seront trente-deux en lice pour douze récompenses le 9 février lors de la soirée qui sera diffusée sur France 2 et France Inter en direct de la Seine Musicale, la nouvelle salle de spectacles de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
 
BRIGITTE

Baptiste Vignol - Cover-girls

NUES est donc leur troisième album studio. Et ce titre aguicheur ne leur aura pas porté chance. À peine trente mille disques vendus depuis sa sortie, mi-novembre. C’est le label Columbia qui ne doit pas être content. Faut-il s’étonner de cette indifférence? Entre une chanson sur Paris («Je suis ta gonzesse, t’es mon drapeau»), le portrait raté de Zelda Fitzgerald (quarante ans après le chef-d'œuvre d’Yves Simon), une énième prière contre les affres de l’insomnie (à quoi bon après Barbara?) et quelques complaintes amoureuses («Viens, on pleure, on pissera moins…» dans Palladium, la classe), l’ensemble s'avère d’un gnangnan vertigineux,

FRASIAK

Claude Févre - Frasiak, c’est la vie qui court…

Des applaudissements, quelques notes de piano qui s’envolent, rejointes par le frémissement d’une cymbale, puis des notes de guitare… Une valse lente où s’élève la voix du chanteur : Sous mon chapeau… C’est parti pour vingt et une chansons, deux albums d’un concert déjà paru en DVD.

On est bien près de fredonner avec Eric Frasiak. Ses chansons nous sont devenues familières. Dès le premier titre sa formation – un superbe quintet- donne avec ampleur, précision, harmonie, son délicat et sensible habillage musical. On imagine un instant les heures de répétition pour en arriver là.

On sait cet artiste, optimiste, libre et surtout travailleur obstiné. Un véritable homme de l’Est. Ces deux albums qu’il a produits, réalisés, mixés dans son studio de Bar-le-Duc, en est la preuve une fois encore.

SARDOU

RFI - Sardou, fin de chant

Le chanteur populaire va mettre un terme à sa carrière musicale pour se consacrer essentiellement au théâtre. Nous avons assisté à un de ses concerts à la Seine Musicale à Paris, salle dans laquelle il reviendra au mois de mars pour clore sa tournée. Récit.

Sardou, dernières. Refrain déjà entendu il y a une décennie, à la nuance près qu'il avait annoncé à l'époque ne plus vouloir entreprendre de tournées. Sauf que la dite révérence n'avait pas duré bien longtemps. Visite accrue des salles hexagonales entre 2011 et 2013.

CLARIKA

Nos Enchanyeurs - Clarika, premier disque en public

Ce CD est en soi un événement dans le landerneau clarikien : il s’agit, vingt-quatre ans après ses débuts discographi- ques, au bout de sept albums studio, de son premier « en public », histoire de témoigner de l’énergie de la dame, énergie qu’on sait à nulle autre pareille. Que ce disque restitue d’ailleurs assez mal, la présence de Clarika, son charisme et pas mal de ce qui fait l’intérêt de ses prestations passant difficilement la rampe d’une telle captation : eut-il fallu une DVD pour l’apprécier au plus juste ? Peut-on contenir et résumer une lionne, une tigresse sur une rondelle, fut-elle en laser ? D’autant que certains arrangements peuvent parfois un peu décontenancer qui n’est pas coutumier de la dame en scène. L’intérêt est que les titres prennent ici une ampleur, une durée, une liberté inégalée, affranchie du trop strict format discographique habituel.

PUYALTO

Claude Févre - François Puyalto, Marcher jusqu’au bout

Ce premier album de François Puyalto vous cueille d’abord avec sa pochette au bestiaire fantaisiste, sous le trait de l’auteur de BD Matthias Lehmann qui croque au passage le trio instrumental. Le message semble clair, il s’agit bien d’un voyage musical, d’une itinérance entre monts et vallées, villes et campagnes, mers et montagnes.

Pas vraiment ici, pas vraiment là-bas. Pas vraiment hier ou demain. Un peu  partout à la fois.

Pas vraiment hommes, pas vraiment bêtes. Un monde poétique, étrange, au croisement des imaginaires d’un Prévert et d’un Camille Saint Saëns d’aujourd’hui. On y ajouterait – pourquoi pas ?-  les poèmes de Francis Blanche et conclure. « Ne riez pas ! / Les bêtes ne sont pas / les plus bêtes, / en somme. / Et si vous en doutez un brin, / Rendez-vous dimanche prochain / Au Carnaval des hommes. »

VICTOR LAZLO

Nos Enchanteurs - La première classe de Viktor Lazlo

Viktor Lazlo. Le nom n’évoque probablement pas grand-chose aux jeunes générations. Il faut dire que Sonia Dronnier (de son vrai nom) a connu ses succès discographiques au milieu des années 1980, ce qui ne nous rajeunit guère… Depuis, la chanteuse a multiplié les activités (actrice, romancière…), sans quitter son domaine de prédilection, ayant juste déserté le terrain de la variété pour celui du jazz vocal avec ses spectacles consacrés à Billie Holiday, Sarah Vaughan ou Ella Fitzgerald.

vendredi, 11 janvier 2013

Barrio Populo - La Servitude - Live 2012

Barrio Populo en concert à la Mine des Sons (Cours des Sons) le 20 Juin 2012 à St-Etienne dans le cadre de la Fête de la Musique. Le concert se déroule sur le parvis du Puit Couriot (Musée de la Mine)

dimanche, 09 septembre 2012

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 septembre (mise à jour)

L'album de la semaine : Zebda, Occupation du sol, en public

Le clip de la semaine : Eiffel, Place de mon coeur

Le clip de la fin de semaine : Luciole, J'attends

A LA UNE

Zik Zag - Cabrel, un Dylan français

....Réécoutez les sublimes "Des hommes pareils", "African Tour", "Elle danse", "Hors saison". Plus ça va, plus Cabrel économise ses notes, ses mots, ne chante pas pour ne rien dire, tel un musicien folk ou country à la française, qui pourrait être effectivement un Dylan hexagonal. Alors oui, Francis peut franciser Bob, sans se ridiculiser, sans être suspecté de chercher une quelconque crédibilité. Il l'a déjà.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai

Cher Christophe Conte,
comme quelques milliers de lecteurs, si j'achète les Inrocks chaque mercredi, c'est aussi pour ton «billet dur», un modèle de microcritique qui vise toujours au millimètre sans pour autant être parfaitement méchante puisqu'écrite avec une familiarité qui est sans doute ta marque de fabrique. Bien sûr, il y avait eu ce dérapage du mois de mars 2012 où tu t'échinas à mordiller les mollets de Murat; mais tu n'es pas un chien de garde que je sache! Dieu merci, ou Diable, c'est selon, l'ensemble de ton œuvre rachetait ce faux pas. Cette semaine, en revanche, en voulant t'offrir le scalp de Cabrel, tu tombes dans la vulgarité.

8 et 9 septembre

Les chansons de Jeanne Cherhal en vidéo samedi et dimanche

L'ALBUM DE LA FIN DE SEMAINE

Le Figaro - Lou Doillon trouve sa voix

La comédienne, fille de Jane Birkin et Jacques Doillon, publie un premier disque très réussi, aux antipodes des expériences parfois hasardeuses d'autres acteurs. Le meilleur disque de la rentrée est celui d'une inconnue. Ou, plutôt, comme le dit Lou Doillon avec franchise, celui d'une «fille connue qui n'a jamais eu de succès». La jeune femme cumulait les handicaps: fille de célébrités (Jacques Doillon et Jane Birkin), comédienne, mannequin.

Lou Doillon: "La musique laisse plus de place à mon imaginaire" Par (L'Express)

La fille de Jane Birkin et du metteur en scène Jacques Doillon sort ce 3 septembre son premier album, Places, réalisé par Etienne Daho. Un disque de folk hanté et habité.

Le Parisien - Bluffante Lou Doillon

On ne l’attendait pas là. Elle non plus. sort cette semaine son premier album et n’en revient toujours pas. « Places », écrit et composé par la fille de et du cinéaste Jacques Doillon, réalisé avec la complicité d’Etienne Daho, révèle une chanteuse magnétique à la voix profonde et bluffante qui fête ses 30 ans ce mardi. Rencontre avec la révélation inattendue de cette rentrée.

RFI - Lou Doillon, Par Alain Pilot

Lou Doillon, la comédienne, mannequin, musicienne et chanteuse, sort son 1er album. C'est Étienne Daho qui l'accompagne dans cette aventure ; il produit et arrange.

RFI - La playlist de Lou Doillon Par Alain Pilot

Puis, Lou Doillon nous fait écouter les classiques de la chanson française qu'elle écoute régulièrement dans son baladeur ou chez elle comme: «Gaby oh Gaby» de Bashung, «La complainte du progrés» de Boris Vian, «la maman des poissons» de Boby Lapointe ou «Le temps des cerises» par Charles Trénet.

Le JDD - Lou Doillon dévoile son jardin secret

Avec un premier album folk écrit de sa plume et interprété en anglais, la chanteuse impose sa griffe, élégante et racée.

RFI - Eiffel, Foule monstre

Et si Eiffel avait définitivement trouvé sa place dans le ciel du rock français ? Foule Monstre, son cinquième album, confirme la renaissance du groupe et apparaît, sur fond de bande dessinée et d’électronique, comme le disque le plus audacieux de Romain Humeau et ses acolytes.

Festiv'Art 2012 : Cyril Romoli, le coeur gros comme ça

7 septembre

Nos Enchanteurs - Festiv'Art : puisque c'est comme ça, on s'en va !

Ils sont sur Lavelanet,  une commune de l’Ariège soumise, à les entendre, « à des turbulences économiques et politiques ». Ils sont sur une Communauté de communes (celle du Pays d’Olmes) qui, peu de temps avant le début des festivités, leur a signifié (comme la Sacem d’ailleurs, aussi brutalement) la non reconduction de leur subvention. Ils sont [...]

6 septembre

Télérama - Emily Loizeau,Mothers & Tygers

Après s'être égarée dans un Pays aussi sauvage que crispant, la chanteuse revient avec un album apaisé et apaisant, entre néo-folk et balades raffinées.

.... Sens de la mélodie, goût des balades néo-folk, don pour les arrangements raffinés. Même sa façon de chanter a changé : quoique toujours maniérée, enfantine et acidulée, sa voix de lolita (à la Vanessa Paradis) cède moins qu'hier aux tentations de la démonstration. Elle est apaisée — et devient apaisante ; tout comme les chansons, qui font écho aux précédentes (Vole le chagrin des oiseaux évoque L'Autre Bout du monde et Pays sauvage), penchent vers la comptine médiévale (Garden of love) ou rappellent celles de Yael Naim.

Elle - Mireille Mathieu : Les « Pussy Riot » ont commis un « sacrilège »

.... Mireille Mathieu, a en effet estimé, dans une interview accordée à une chaîne de télé moscovite, que les jeunes femmes avaient commis un « sacrilège ». 

« Une église n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut manifester autrement. Une église est un lieu de recueillement, et c'est un sacrilège [de manifester comme l'ont fait les " Pussy Riot"] », a alors déclaré la chanteuse de variété venue à Moscou pour participer à un festival international de musique militaire où elle a chanté des chansons en russe.

Nos Enchanteurs - S’il dit « Je hais les gosses » c’est qu’il les aime beaucoup

5 septembre

Télérama - Barrio Populo, Désordre

Un peu de Noir Désir, de Louise Attaque, de Mano Negra. Et une pincée de Léo Ferré. On ne dira pas que le premier album de Barrio Populo est d'une folle originalité, mais il parvient à nous embarquer dans son énergie tendue, son rock cuivré et ses textes réalistes — et pas trop terre à terre.

Vacarm - Interview d'Eiffel (Septembre 2012)

En plus de dix ans de carrière et cinq albums, Eiffel s’est imposé comme un groupe phare au sein de la scène française. La vie n’a pourtant pas toujours été un long fleuve tranquille pour le quartet expatrié à Bordeaux au début des années 2000. Faisant fis des soucis de labels ou de musiciens, Eiffel n’a jamais cessé d’aborder son art avec une exceptionnelle générosité. Entretien sans détours avec Romain Humeau (chant, guitare).

Les chroniques de Mandor - Louis Ville : interview pour ...Cinémas...

… En mars 2011, Louis nous présente ...Cinémas..., son quatrième album (chez L’Autre Distribution). ...Cinémas... est une ballade émouvante qui revisite les road movies américains, le cinéma français des années 50, les films noirs américains des sixties, l’univers fellinien et tant d’autres. La plume de Louis est toujours aussi originale et ciselée, la voix plus envoûtante et émouvante encore. Il y a tant d’amour, de flamboyance, tant de joie, de dérision dans ce Cinémas là qu’il ne nous quittera plus et les images défileront pour longtemps encore devant nos yeux et nos cœurs, comme une pellicule sans fin."

4 septembre

Metro - Les rockeurs d'Eiffel font durer le plaisir

Survivant des années 1990, le groupe français s'offre une seconde jeunesse avec Foule Monstre, cinquième album aux sonorités plus pop. Rencontre avec Romain Humeau, le bouillonnant leader de la formation.

Discordance - Eiffel – Foule Monstre pour album monstre

Comme un fait exprès, Eiffel n’a véritablement connu le succès qu’avec son précédent album, après avoir été lâchement largué par sa maison de disque (Virgin, ou plutôt EMI, qui les rachetait) en pleine promo d’un Olympia. Désormais chez PIAS dont on a particulièrement goûté les signatures ces derniers temps (dEUS, The Temper Trap,…) la formation bordelaise sort aujourd’hui ce qui s’avère finalement être son premier disque en tant que « groupe français bankable », malgré une discographie déjà impressionnante.

Culturebox - Lou Doillon, la plus belle surprise musicale de la rentrée

Comme beaucoup de personnages publics, on pensait connaître Lou Doillon. Ou plutôt, chacun s'était fait son idée de cette jeune femme branchée, polyvalente et insaisissable, un pied dans le cinéma et le théâtre, un autre dans la mode. Piquante, imprévisible mais aussi un peu agaçante, encombrant privilège des "fille de". Tout cet édifice médiatique et fantasmé, tout ces a priori s'écroulent dès que paraît sa voix. Cette fois, vous pouvez croire la rumeur. Avec la sortie de son premier album, "Places", produit par Etienne Daho, Lou Doillon trouve enfin sa place au sein de la dynastie sacrée de la chanson française (Gainsbourg, Jane, Charlotte...) et s'impose comme son plus singulier joyau.

3 septembre

Zik Zag - Tryo: "ne pas puer le fric"

Tryo, c'est à la bonne franquette. Un déjeuner dans un petit bistrot, un magnéto posé sur la table. Et hop, c'est parti pour une longue discussion autour de l'album "Ladilafé", qui vient de sortir et sera, sans surprise, numéro un des ventes du prochain top albums mardi. J'ai fait un long papier dans "Le Parisien" de lundi dernier, sans utiliser le quart de l'interview, réalisée avec le groupe. La voici en version longue. Petite précision: elle a été réalisée cet été. Il n'y a donc aucune allusion à la petite polémique de cette semaine autour d'un numéro de téléphone, utilisé par Tryo dans l'une de ses chansons

Nos Enchanteurs - Inrocks, Conte et billet dur

L'exercice consiste à sortir la plume vitriolée et à balancer quelques éjaculations propres (!) à réjouir un quarteron de petits marquis de la pensée qui savent mieux que la populace où est la bonne parole, et surtout où elle n'est pas. La bonne parole ou la bonne chanson. Ou la bonne musique, qu'on adule surtout [...]

Nos Enchanteurs - Jean Dufour, un ouvrier dans la coulisse

Jacques Bertin et  Jean Dufour sont des gens moins connus du grand public que leurs patronymes respectifs, assez fréquents dans les annuaires. Ce n’est pas leur seul point commun. Le premier, chanteur et poète et le second, animateur culturel et imprésario, ont écrit des livres sur la chanson, cette maîtresse insaisissable et obsédante dont ils [...]

L'ALBUM DE LA SEMAINE

__________________________________________________________________________

lundi, 03 septembre 2012

Barrio Populo, Teaser - Premier Album "Désordre"

Présentation du Premier Album "DÉSORDRE" de BARRIO POPULO,
Disponible nationalement le 18 Juin 2012.
Réalisé par Kamir MERIDJA / Ciel les Noctambules !
Plus d'infos : www.barriopopulo.fr