Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 mars 2018

Les Ogres de Barback & Le Bal Brotto Lopez - Eté 2016 : bande-annonce

samedi, 02 mai 2015

L'actualité de la chanson française du 27 avril au 3 mai (mise à jour)

Les vidéos du jour :  Jeudi avec Circé Deslandes. Vendredi avec Patachou qui vient de décéder. Et la fin de semaine avec Alexis HK.

Le concert de la fin de semaine - Renaud : La chetron sauvage / Concert live au Zenith (1986)

L'album de la fin de semaine - Archives BNF : Patachou chante aux variétés

L'album de la semaine - Bastien Lanza : 2h du mat

Le clip de la semaine - Bastien Lanza - 2h du mat'

A la une :


La Bague à Jules, Voyage de noces, Maman, papa : Patachou était chanteuse, une interprète rigoureuse, à la voix sensuelle et vibrante. Mais elle était bien plus : partageuse, traqueuse de talents, aventureuse, femme de cabaret, étoile d’une France identifiée à sa vie nocturne autant qu’à son sens poétique. Henriette Ragon, dite Patachou, a quitté le monde des vivants, le 30 avril.
 
2 et 3 mai
 
 
Une petite chronique sur les deux derniers jours du Printival. Et, en toute logique, on commence par le dernier : le samedi, jour de marché. De la vie, de l’accent, des couleurs, des odeurs : j’aime bien ces moments là. En remontant le cours Jean Jaurès on entend quelques phrases définitives le long des étals : « Profitons des beaux jours et des bons moments car il y en a plus derrière que devant », « il n’y a que de la maladie dont on ne se remet pas, d’une déception ou d’un chagrin on se remet ! ». On arrive place Gambetta pour le concert de Dimoné à midi et en plein air. Très bonne idée de permettre aux Piscénois et aux touristes de passage de voir gratuitement et d’apprécier cet artiste pour qui ils n’auraient certainement pas pris un billet. Un superbe concert de Dimoné de plus en plus à l’aise sur scène et dans ses échanges avec le public.

C'est déjà ça - Au temps en emporte Cabrel

Francis Cabrel a sorti ce lundi 27 avril "In extremis", son treizième album studio. Douze titres sur le temps qui passe (vite), le monde qui tourne (mal), l'amour qui sauve (à peu près). Décryptage de la galette, chanson par chanson.

Nos Enchanteurs - Les Ogres : vingt ans et toujours le même appétit

Vingt ans ! Oui, comme dit la chanson « ça n’arrive qu’une fois seulement. » Alors ça s’arrose, ça se fête, ça se guinche. Ça fait en sorte qu’après coup on n’oublie plus ces instants-là, qu’ils soient gravés à la gouge ou au burin dans la mémoire du temps. Et, de ce côté-là, il faut dire que les Ogres de Barback ont bien fait les choses. D’abord ils ont partagé. Partagé leur joie, leurs musiques, leurs chansons, là où ils sont le plus à même de le faire : sur scène.

C'est déjà ça - Patachou ne chante plus

La chanteuse est morte hier à l'âge de 96 ans. Outre sa propre carrière d'artiste ("Chez Temporel"), elle aura marqué le monde de la chanson en tenant pendant plus de vingt ans un cabaret où elle a lancé des débutants comme Brel ou Brassens. Avec ce dernier, elle créa notamment la chanson "Maman, Papa".

Nos Enchanteurs - Patachou, 1918-2015

Se rendre Chez Patachou, à Montmartre, dès l’installation, en 1948, de cette ancienne dactylo devenue pâtissière aussi (d’où son surnom de « pâte à choux » ; son cabaret étant un local mitoyen de sa boutique), qui aimait chanter pour ses amis médecins des chansons de corps de garde, c’était, si peu que vous soyez un de ses riches clients, prendre le risque de repartir avec une demi-cravate. Castratrice de cravates, c’est ainsi qu’elle se lança, que le bouche-à-oreille fonctionna : ça devait être d’un vrai chic de se se faire couper un si viril instrument…

Le Monde - Mort de la chanteuse Patachou

Patachou, l'une des voix les plus gouailleuses de la chanson française d'après-guerre, qui avait tenu un célèbre cabaret parisien à Montmartre avant de se lancer elle-même sur les planches, s'est éteinte jeudi à 96 ans, entourée de sa famille.

De son vrai nom Henriette Ragon, Patachou, née le 10 juin 1918 à Paris, est morte à son domicile à Neuilly (Hauts-de-Seine), a annoncé son fils Pierre Billon à l'AFP, confirmant une information de France 2.

1er mai

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy en concert: chanter, c'est lancer des balles

Une semaine après le début de leur tournée-événement, le duo enfin rassemblé sur album et sur scène était à Angoulême. Plus de deux heures et demie d'un concert pantagruélique et léger, avec des pépins techniques et des impros craquantes, où défile un incroyable best of de quarante ans

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Le cas caséeux de «The Voice»

.... une artiste hors norme, regard foudroyant, bouille et voix lumineuses, dont chacun connaît déjà le nom: Anne Sila. Samedi soir, pour la dernière épreuve de l'émission, Julien Doré est même venu lui donner la réplique. Et c'est l'ancienne Nouvelle star qui paraissait intimidée. Anne Sila survole son domaine, laissant toujours planer sur ses prestations comme une grâce mystérieuse suspendue par des battements d'aile impalpables. Elle sera si les petits cochons ne la mangent pas une grande dame de la chanson française. Ça tombe bien, Juliette Gréco tire enfin sa révérence.

30 avril

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Si nue Circé

Comme nulle ne le chante aujourd'hui, cette jeune femme moderne parle cru, de «bite» ici, de «boules» là, de «trous», de «cul», d'odeurs qui sentent aussi le remugle parfois et d'impatiences fondamentales avec dans la voix une langueur jamais monotone. «Je veux bien me fendre en deux/ Pourvu que ce soit dans tes yeux.» Qu'est-ce alors sinon de l'amour intégral? Voici sur un disque d'enfer quatorze bulles de rêves, de silences et d'espoirs («Il est là, le soleil!»...). Du nectar.

Nos Enchanteurs - Melissmell, l’énergie du désespoir

Dans la gueule du loup, 11 avril 2015, MJC Venelles (13),

Nous l’avions connue révoltée, hurlant d’une voix rauque si particulière, le poing levé, Aux armes… etc, cette Marseillaise « enculée par l’Internationale » (sic) qu’elle nous chante encore en fin de récital.

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Sud Ouest - Le Landais Guillo lance un appel pour financer la finalisation de son prochain album

En contrepartie de leurs dons, Guillo propose notamment un concert à domicile, un titre écrit et composé spécialement pour le donateur, ou encore un bond dans la dune en vrai, main dans la main au Pyla avec lui.

SOULAGE, mon nouvel album, pointe à l'horizon...

A la toute fin du mois de mars 2014, il y a un an déjà, j'ai rassemblé mes idées, mes notes, chargé mes guitares dans le coffre de la voiture, puis maquettes en poche j'ai pris la route du Far Est pour rejoindre l'antre du studio de David et Michaela de Fergessen, dans les Vosges, avec l'idée simple de donner un frère, une sœur, une suite à Super 8, mon dernier album paru en 2013 (en écoute sur Deezer) ...

Pendant dix jours et neuf nuits, nous avons posé des voix témoins, les premières guitares, du piano, quelques percussions, avons beaucoup discuté et bu du vin, décliné les ambiances et l'esprit de ces chansons qui vivaient alors dans ma tête...Naturellement, arrivés des quatre vents, les amis musiciens sont passés donner de leurs notes, de leurs voix, comme autant de souffle dans les voiles de ces titres qui ne demandaient qu'à prendre leur envol :

Voix : Fabien Boeuf (+ prises de son Violoncelle), Davy Kilembé, Jean-Marc Lemerre, Jérémie Bossone (+ guitares), Michaela Chariau, Laurent Cabrillat (Le Larron), Antoine Corriveau, Pierre-Yves Lebert, Nicolas Vitas, Olivier Daguerre, Alain Sourigues, Fox Kijango, Guillaume Barraband,  Bastien Lanza, Majid Kabdani, Valentin Marceau, David Cairol, Gérald Genty, Syan, Matthieu Askehoug, Arthur de la Taille...

29 avril

RTL - Bastien Lanza : découvrez 2 titres de son premier album dans le Grand Studio RTL

REPLAY - LE GRAND STUDIO - Bastien Lanza vient de sortir son premier album,"2h du mat" dont il interprète 2 morceaux, "2h du mat" et "À l'air libre" dans le Grand Studio. Découvrez "2h du mat" en vidéo.

Ptit Blog - Bastien Lanza en interview

Avant même de sortir son premier album, Bastien Lanza a déjà eu un beau parcours. Le jeune auteur-compositeur-interprète est passé par les Rencontres d'Astaffort, a chanté au sein du collectif Génération Goldman, et a fait les premières parties de Renan Luce, Irma, Joyce Jonathan et Francis Cabrel. Ce dernier a d'ailleurs pris sous son aile le jeune artiste en acceptant de chanter un duo sur son tout premier opus. Dans les bacs ce 26 janvier, 2H du mat' est un petit bijou d'écriture, parfois drôle, touchant, et présente un univers poétique. Bastien Lanza nous raconte comment il en est arrivé jusqu'ici !

Inconnu il y a quatre ans, Bastien Lanza a convaincu les contributeurs du label My Major Company d'investir pour le financement de son album "2h du mat". Il a ensuite assuré les premières parties de Joyce Jonathan ou encore Renan Luce, et figure sur la compilation "Génération Goldman 2" avec Sofia Essaïdi. Ensemble, ils ont enregistré une reprise du titre "Si je t'avais pas".
 

Son premier album, "2h du mat" sort le 26 janvier. A l'intérieur, parmi les 12 titres, le chanteur Bastien Lanza fait notamment un duo avec Francis Cabrel. Bastien Lanza est notre invité de midi. Découvrez sa belle voix, sa belle gueule et ses chansons d'amours impossibles

Le Dauphiné Libéré (décembre 2011) - Le chanteur Bastien Lanza prépare son premier album

Au printemps dernier, il s’était fait remarquer sur le web, par le site My major company : en deux mois, Bastien Lanza, avait collecté la somme de 100 000 €, nécessaire pour la production de son album. Un temps record jamais atteint par les artistes produits auparavant sous ce label.

28 avril

Le JDD - Francis Cabrel : "Le théâtre politique ressemble à un vaudeville"

INTERVIEW - Avec In extremis, Francis Cabrel signe un disque à la fois féroce contre les puissants et intimiste. Il en décrit le contenu pour le JDD, mais évoque aussi Charlie Hebdo et la politique.

Culturebox - L'album "In Extremis" de Francis Cabrel dans les bacs lundi 27 avril

Francis Cabrel est de retour sur les ondes radio avec "Partis pour rester", le premier extrait de "In Extremis", son nouvel album annoncé pour le 27 avril. Le chanteur dit aborder, à 61 ans, les "derniers lacets" de sa carrière avec l'envie de "dire exactement ce (qu'il) ressent, sans vouloir toujours accrocher un public d'une quinzaine d'années".

Le blog de l'Occitan - Quand Francis Cabrel fait chanter l’occitan « In extremis »

Francis Cabrel évoque dans son nouvel album « In extremis » la disparition de la langue occitane qu’il compare à celle des oiseaux. Le chanteur a l’accent revendiqué sortira son nouvel album le 27 avril. On y entendra le Corou de Berra.

Le Parisien - Cabrel : «Je me sens comme un débutant»

Francis Cabrel revient aujourd'hui en radio avec « Partis pour rester », premier extrait de son 13e album, « In extremis », qui paraîtra le 27 avril.

27 avril

Télérama - Europe 1 ressuscite le mythe Bashung

Avec beaucoup de tendresse et d'admiration, ses proches racontent l'interprète surdoué de “Vertige de l'amour”, mort il y a six ans.

Le Parisien - «The voice» : les réseaux sociaux s'élèvent contre la défaite d'Anne Sila

Quatrième année consécutive que «The voice», le télécrochet de TF1 sacre un homme. Lilian Renaud, le jeune fromager de Franche-comté a remporté 54 % des suffrages ce soir lors de la finale du concours musical de TF1. Un score sans appel. Anne Sila, candidate de Florent Pagny, grande favorite termine deuxième, avec 32 % des voix mais très loin derrière le poulain de Zazie.

Nos Enchanteurs - Lizzie, le risque d’un ailleurs

S’il est un premier album désiré, attendu, rêvé c’est bien celui-ci. Au moins sept bonnes années, pour ce que nous savons d’elle… peut-être davantage ? Parfois au bord de l’abandon, de la désespérance, Lizzie a pourtant tenu bon et ce que nous écoutons ici, maintenant, lui donne raison. Elle est allée au bout de ce désir légitime de voir ses chansons enjolivées des musiques qui l‘habitent, la possèdent, elle, depuis son enfance appliquée, les doigts posés sur les touches du piano.

C'est déjà ça - Les Hurlements d'Léo peaufinent leur copie

Le projet de reprises de Mano Solo s'épanouit à travers un disque, le 10 juin, bondé d'invités, et une nouvelle tournéeQuelques jours au vert pour mieux rebondir. Cette semaine, les Hurlements d'Léo se sont posés à Rouillac, en Charente, afin de donner de nouvelles couleurs à leur projet autour de Mano Solo. Déjà évoqué ici, cette belle et judicieuse aventure a déjà donné lieu à une quarantaine de concerts, avec le soutien de proches du chanteur disparu, dont son guitariste Napo Romera. Le spectacle a déjà fait ses preuves, mais cette deuxième salve prend une configuration un peu différente, sans Erwan Wallace, alias R1.Wallace, l'un des historiques de la bande, qui fait une pause.

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

samedi, 18 avril 2015

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Hexagone - Polo / Fredogre : Bleu Marine

Nouveau clip en studio de la chanson Bleu Marine manifeste salutaire de Polo et Fred des Ogres de Barback.

L'actualité de la chanson française du 13 au 19 avril (mise à jour)

L'album de la fin de semaine - Édith Piaf : 1936/1945

Le clip de la fin de semaine : Bleu Marine, Live Studio, Polo et Fredogre

Le film de la fin de semaine : La Môme

Le clip de la semaine : Alain Souchon et Laurent Voulzy - Oiseau malin

L'album de la semaine - Klô Pelgag : L'alchimie des monstres

Les vidéos du jour : Jeudi et vendredi avec Renaud Papillon Paravel. Et une fin de semaine avec Edith Piaf à l'occasion de l'expo du centenaire à la BNF.

A la une

Culturebox - Bernard Lavilliers et Patrizia Poli sur scène à Bastia avec des titres inédits

C'est une histoire d'amitié qui prend corps sous nos yeux. Bernard Lavilliers avait envie de mettre en scène Patrizia Poli. La chanteuse corse a accepté sans hésitation. Le résultat ne pouvait être qu'une invitation au voyage. Caminendu qui signifie "en marchant" sera jouée au théâtre de Bastia le samedi 18 avril 2015. Attention représentation unique.

19 avril

Le Monde - Les artistes mieux accueillis dans les cafés

Des musiciens comme La Grande Sophie, Sanseverino ou Massilia Sound System ont fait leurs débuts dans des bars. Derrière cet aspect convivial et chaleureux, se cachent souvent des pratiques peu satisfaisantes autant pour les cafetiers que pour les musiciens.
Visite guidée de l’exposition évènement de la Bibliothèque Nationale  : « Piaf », sous tous ses aspects, dans un joyeux bric à brac de souvenirs... et avec un casque aux oreilles.
 
 
Une exposition se tient à la Bibliothèque nationale de France en l'honneur de la célèbre chanteuse. L'occasion de redécouvrir une artiste aux multiples facettes.

18 avril

Nos Enchanteurs - François Puyalto, ovni jubilatoire

Pourquoi se priverait-on de citer in extenso Emily Loizeau à qui ce bassiste doit déjà ses irruptions improbables au-devant de la scène ? De quoi, sans aucun doute, lui donner l’audace et l’envie de s’adonner au plaisir des mots. Alors voici : « Chaque chanson de ce garçon est un ovni jubilatoire et ciselé. Ciselé dans une toile où  le jazz, le rock, le moyen-âge et l’Afrique font une énorme chouille. Une chouille où on a tous les droits, où les mots planent au dessus de l’eau comme des oiseaux volant vers les pays chauds avec devant, comme figure de proue, ce drôle de pâtre excentrique et calme qui viendrait de se réveiller d’un long rêve étonné… » C’est joliment écrit, il faut en convenir, mais c’est surtout un élégant passeport vers une reconnaissance d’auteur. Le musicien, lui, ne manque pas de créativité, de goût des autres surtout

C'est déjà ça - La Zaza a la gouaille groovy, l'Igit a le blues d'ici

Le public de Barbey a été plongé hier soir dans deux univers très différents, entre les goualantes de Zaza Fournier et le blues-rock d'Igit.

17 avril

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

Le blog de Fred Hidalgo - Du rêve à la réalité « Alors… Chante ! »… au Café du Canal 

C’est l’histoire d’un impossible rêve devenu réalité… ou en passe de le devenir. J’avais conté ici la façon dont une certaine politique ennemie de la culture vivante avait mis fin au rêve du festival Alors… Chante ! de Montauban de fêter cette année sa trentième édition. Finalement, ça ne sera que partie remise, mais ailleurs, en d’autres terres plus aimables pour la chanson. À Castelsarrasin, sous-préfecture du Tarn-et-Garonne. À Castelsarrasin, où selon Pierre Perret y a du tabac, y a du raisin : « C’est pas du havane il s’en faut / Et le vin c’est pas du bordeaux / Mais les gens y sont accueillants / Et j’en connais de bien vaillants… » La preuve !

16 avril

Hexagone - Retour du printemps : Plaisir du Printival !

Le festival Printival Boby Lapointe à Pezenas (34) du 15 au 18 avril. Allez je délaisse Toulouse une petite semaine et je t’emmène du côté de Pèzenas. Le Printival : mon festival préféré (avec Musicalarue). Une belle programmation, bien sûr. Et une superbe ambiance : alchimie réussie de convivialité, de proximité et d’amour de la chanson. C’est une belle adresse !

Nos Enchanteurs - Denez Prigent, son jardin enchanteur

S’il y a un reproche, un seul, à faire sur ce disque, sur le livret plutôt, c’est de ne pas avoir traduit les textes en français. C’est forcément un choix. Mais tous ne parlons pas forcément breton, pas même ces critiques qui se parent d’un nom finistérien. Ça a beau n’être qu’une somme de chanson d’inspirations et de thèmes traditionnels, des gwerz (complaintes), on aime savoir ce qu’on écoute, vivre un peu ses complaintes tragiques qui peuplent l’art de Prigent.

Télérama, Denez Prigent : Enchanting garden Ul liorzh vurzhudus

Ressourcé aux voyages et à la scène, le chanteur breton Denez Prigent revient de douze années de silence discographique avec des compositions neuves, enracinées dans un imaginaire celtique métisse et fécond. Ses gwerz mutent ainsi au contact d'effluves orientaux et de couleurs méditerranéennes, entre rythme grec, violon tzigane et frappes andalouses. Les percussions (daf, ­cajon, bendir...) cultivent la bohème.

C'est déjà ça - Les Ogres de Barback, l'éternel renouvellement

La fratrie Burguière confirme sa capacité de réinvention dans un double live tiré de la tournée de ses vingt ans, le premier en symbiose avec la fanfare Eyo'Nlé, le second avec une kyrielle d'invités recommandables. Jouissif!

15 avril

C'est déjà ça - Musicalarue à Luxey: Cali, Thiéfaine, Pierre Lapointe et les autres

La vingt-sixième édition du festival le plus épatant du sud-ouest (avec deux trois autres) se déroulera les 14 et 15 août prochains. Deux jours au lieu de trois mais un programme particulièrement intense

C'est déjà ça - Monsieur Roux : les fonds de fût aussi sont goûtus

En attendant un quatrième opus, le chanteur rennais livre un album de douze titres inédits ou revisités. Tout n’est pas du même tonneau mais le cru est gouleyant. On y retrouve l’alliage de verve et de tendresse qui fait la saveur de Monsieur Roux, propos tanniques sur mélodies à la cuisse légère.

RFI - Alain Chamfort renoue avec l'envie, Nouvel album

Il aura fallu attendre plus d'une décennie pour qu'Alain Chamfort sorte de nouveaux morceaux originaux. En s'entourant du décidément inspiré Frédéric Lo – à qui l'on doit beaucoup pour le majestueux Crève Cœur de Daniel Darc – et de son fidèle parolier Jacques Duvall, cet éternel romantique fait la part belle aux sonorités eighties. Un disque éponyme qui s'inscrit dans la continuité.

14 avril

Nos Enchanteurs - Ils se lèvent tous pour Dimey

Voilà qui présage d’un 15e festival haut en amitiés, en partages, en saveurs ! Ils ont tenu leur pari, l’album est sorti, comme promis, le printemps à peine éclos.

Nos Enchanteurs - Bobin, Fèvre, Vivares, l’évidence d’un trio

« L’insurrection poétique », 2 avril 2015, théâtre de l’Ourdissoir à Lavelanet (Ariège), par Cécile D.

La scène est sobre, intime : une table, une petite lampe rouge allumée, des guitares, trois sièges, trois micros, des câbles et deux enceintes… Les deux musiciens entrent en scène et ouvrent par leurs accords la voie aux rimes si spécifiques de Nougaro, lus par la voix singulière, soufflée, presque rauque de Claude Fèvre (elle nous dira à la fin du concert qu’elle l’avait perdue il y a quelques jours…). « Il serait temps que l’homme s’aime »… « Assez ! » Le ton est donné, le trio est en scène et nous embarquera sans répit dans une insurrection poétique et musicale qui parle au cœur et au ventre.

Nos Enchanteurs - Jeanne Cherhal, émotions intimes

Jeanne Cherhal, 21 mars 2015, festival Avec le Temps, Espace Julien à Marseille,

Elle fait partie de ces femmes qui savent tout réussir. Belle et talentueuse, elle joue du piano, écrit ses textes, compose ses musiques, vient d’enfanter cet automne et est déjà repartie en tournée pour cet album, Histoire de J, qu’elle chantait déjà sur scène avec son joli ventre rond. Avec toujours ce mélange d’émotions intimes, d’engagements et d’humour qui le rende universel.

RFI - Renaud Papillon Paravel, hors cadre et fier de l’être, Nouvel album, La Langue de la bestiole

Pas sûr que La Langue de la bestiole change grand-chose au statut de Papillon Paravel : celui d’un autoproclamé "chanteur mal entendu", qui poursuit son chemin de voix dans une relative indifférence médiatique. Dommage, car le bonhomme construit depuis maintenant 5 albums, un univers à nul autre pareil. A la fois planant et féroce, tire larmes et rentre-dedans. Où le parler-chanter d’avant le slam répond aux écrins soniques les plus soignés. Un univers qui a notamment séduit Charlélie Couture, qui signe ici un texte. Rencontre avec un chanteur au flow calme.

13 avril

Hexagone - Bastien Lallemant : La maison haute

Une photo noir & blanc, floue, un peu cramée. Crédit Clément Deuve. Extérieur nuit. Gros plan sur le personnage principal, la clope à la main et le regard ailleurs. Le personnage principal sur ce cliché qui donne le ton du disque, c’est Bastien Lallemant. Il prend la pose pour son nouvel album intitulé La maison haute, sorti au début du mois de mars. Un petit bijou.

Nos Enchanteurs - Alors Chante, une sortie de tunnel en septembre ?

10 avril 2015, Communiqué de presse signé de l’association « Chants libres » et « Abacaba »,

Une association, c’est avant tout l’énergie farouche de quelques bénévoles, nous le savons, pour peu que nous ayons pris un jour des responsabilités dans ce type de gouvernance… Dans la tourmente, les rats quittent le navire, il faut bien l’avouer. Et l’on se retrouve non seulement éprouvé par l’obligation d’écoper mais aussi, et plus encore, par l’abandon des rameurs.

Nos Enchanteurs - Face à l’amertume, tous en Seine !

Pile entre la Dame de Canton, ex-jonque chinoise, et le Bateau-phare, temple de l’électro, El Alamein c’est bien plus qu’un gros bateau amarré au pied de la Bibliothèque Nationale. C’est, à l’extérieur, un véritable jardin flottant, jungle luxuriante et indomptée. C’est, dans la cale, un incroyable et chaleureux capharnaüm mêlant vieux mobilier défraichi, tableaux improbables, objet hétéroclites aux murs, masques africains et instruments de musique à la jeunesse envolée… c’est surtout un putain de beau lieu de vie, une chapelle dédiée à la chanson, un havre de convivialité et de chaleur humaine.

Nos Enchanteurs - Collectif 13, melting-potes, pot commun

On vient de les voir au Divan du monde et ils sont, pour un bout de temps, pour une grosse poignée de dates, sur les routes. Eux, c’est le Collectif 13. Pourquoi 13 ? Parce qu’il s’est créé en 2013, parce que certains d’entre eux viennent des Bouches-du-Rhône, parce qu’ils ont mis treize chansons sur ce premier album et qu’ils sont, semble-t-il, treize sur la route. Peut-être aussi parce que, dit-on, ça porte bonheur.

samedi, 11 octobre 2014

Le concert de la fin de semaine : Les Ogres de Barback au Festival Pop de Montréal 2003

samedi, 10 mai 2014

L'actualité de la chanson française du 28 avril au 11 mai (mise à jour)

Jusqu'au 11 mai, pour cause de vacances, l'actualité de la chanson sera suivie de façon beaucoup plus irrégulière. La rubrique "souvenirs, souvenirs" sera une occasion d'explorer plus systématiquement les archives de l'INA. Le 1er mai sera consacré aux chansons de révoltes, en français ou en anglais. Le 3 mai sera une journée spéciale "Têtes Raides"
_________________________________________________________________

Le clip de la fin de semaine : Virgule - Les Précieuses

La vidéo de la fin de semaine - Jean Ferrat et Bernard Pivot : entretien et chansons (1985)

Le clip de la semaine : Chahla - Brazil [Clip Officiel]

L'album de la semaine - Sophie Tiht, J'aime ça

A la une

Nos Enchanteurs - La «bible» Léo Ferré, Les chants de la fureur…

Mille six cent vingt deux pages, et tous les écrits de Léo Ferré depuis 1943. A retenir en préambule, ce que dit Mathieu Ferré en préface: 

(…) Publier les passages non biffés ? Dommage… Je prends donc l’entière responsabilité de publier tel quel, même en me disant que peut-être mon père ne l’aurait pas voulu. Tant pis, il n’avait qu’à détruire ces documents, comme il l’a d’ailleurs fait à plusieurs reprises . Je me sens donc à l’aise pour publier un autre texte écrit en 1971, un Essai sur le mariage, qui met en lumière la vision de feu son couple quelques 18 ans après. »

10 et 11 mai

Nos Enchanteurs - Fabell, tout feu tout femme…

Tout feu tout femme… Fabell (Fabienne Elkoubi) au Vingtième Théâtre, dans son spectacle dédié aux femmes remarquables, conseillé à tous les humains de bonne volonté, de tous les âges, de tous les sexes, de toutes les couleurs, de tous les pays, d’Orient ou d’Occident, Talisma, Angela, Rosa Parks, FannieLou, Mona Lisa, mais aussi grand père Win Tin et Zarganar… de Rangoon à Bogota… Il y a du blues, du flamenco, de la musique de tous les pays dans la voix de Fabell.

Nos Enchanteurs - Nico*, le goût des mots et de la formule

Nico*, 3 mai 2014 à Arras,

Toujours à Arras dans le cadre des cabarets-découvertes déjà évoqués, Nico* est venu de Lyon présenter son spectacle devant une « septantaine » d’amateurs de découvertes. Il avait fait le voyage avec Cécile Wouters, une pianiste au toucher subtil, originaire de Denain (qui faisait à cette occasion un petit retour dans sa région natale) et Romain Stochl, un contrebassiste plein d’idées musicales et à la rythmique rigoureuse. Cette formation s’est avérée absolument impeccable pour mettre en valeur l’univers de l’artiste avec un son réglé au cordeau par le technicien-maison Xavier Janda : pas un mot n’était recouvert alors que la musique était toujours omniprésente et ajustée. Dans les festivals ou ailleurs, on aimerait toujours bénéficier de tels équilibres sonores au service d’une diction aussi précise.

Culturebox - "4 Histoires de J." : le voyage musical de Jeanne Cherhal à Nantes en 4 épisodes

Le 1er avril 2014, Jeanne Cherhal a offert à Culturebox un magnifique concert à Nantes. Très attachée à cette ville, elle nous a proposé d'aller plus loin en y tournant 4 films courts. Des "fictions musicales" à découvrir ici.

C'est déjà ça - Presque oui et Garraud, improbable duo

Thibaud Defever, l’auteur-compositeur de Presque oui et la chanteuse pianiste ont carte blanche pour un spectacle inédit. Vendredi soir à Bordeaux

Culturebox - Nolwenn Leroy chante avec la Fondation Abbé Pierre pour les jeunes en précarité

La marraine de la Fondation Abbé Pierre, Nolwenn Leroy, a enregistré une chanson inédite, "Le chemin de pierre", pour militer contre le mal logement. Pour cette opération, elle s'est entourée de nombreux artistes, parmi lesquels Zaz, Thomas Dutronc, Joyce Jonathan, Diziz La Peste, Christophe Mahé, Renan Luce... Elle lance aussi le programme "Abbé Road" pour sensibiliser les jeunes au mal logement.

Nos Enchanteurs - La Bergère, folles mais traditionnelles étreintes !

Bien que nous soyons pas l’estimé Trad magazine, nous aimons, chaque fois que faire se peut, écouter et chroniquer le meilleur de la chanson traditionnelle. Sylvie Berger, dite La Bergère, émarge chaque fois dans la crème du trad’, qu’elle soit dans le cadre d’une formation (Roulez fillettes, Ambrozijn), avec Eric Montbel ou le jazzman Jean-Marc Padovani, ou sous son nom, avec ses habituels complices que sont Julien Biget (guitare, bouzouki, claviers et chant) et Emmanuel Pariselle (diatonique, flûte et chant) [sur ce présent album renforcés par Gilles Chabenat (vielle) et Yannick Hardouin (basse), ces deux derniers faisant partie de la nouvelle formation du groupe Malicorne].

Nos Enchanteurs - Barrio Populo, le K qui fera incontournable référence

Si ce n’était qu’un groupe parmi d’autres, l’affaire serait déjà dans le sac : disque écouté, chronique rédigée, publiée, peut être déjà oubliée. Or Barrio Populo n’est pas taillé dans ce bois dont on fait les cagettes : il est d’une autre essence. Essentielle.

9 mai

RFI - Amandine Bourgeois à la mode masculine, Nouvel album, Au masculin

Celle qui a été lauréate de l'émission de télévision, Nouvelle Star en 2008 et représentante de la France l'an dernier à l'Eurovision (re)passe pour son troisième album par la case reprises, des standards écrits et interprétés initialement par des hommes. Il y a à prendre et à laisser sur Au masculin d'Amandine Bourgeois.

RFI - Daniel Chenevez se mue en chanteur, Nouvel EP, Erotisme, Cantique 25.7

Autrefois dans l’ombre de la chanteuse charismatique Muriel Moreno au sein du duo Niagara, Daniel Chenevez est devenu un artiste solo au début des années 2000. Il trouve avec six nouvelles chansons un moyen de s’affranchir de son profil de musicien timide au micro. Avec Erotisme, Cantique 25.7 , il aborde avec poésie et charme le jeu de séduction et le ballet des sentiments complexes qui rythme nos vies.

C'est déjà ça - Mokaiesh: "Chanter l'amour avec indignation"

Après le choc du magnifique et détonant "Du rouge et des passions" en 2011, Mokaiesh revient ce lundi avec "L'amour qui s'invente", où le révolté fait place à l'amoureux. Sans perdre l'intensité et la poésie à fleur de peau. Entretien avec un jeune homme tourmenté.

7 et 8 mai

Nos Enchanteurs - Mèche, donc flamme ..

C’est presque par hasard, et par le goût de la découverte, que dimanche vers 19h30, j’arrive au Chat Noir de la rue Jean-Pierre Timbaud. Un passionné croisé régulièrement dans les soirées musique et chanson parle avec enthousiasme du groupe Mèche, c’était mardi dernier, et voilà. La petite salle du Chat Noir est un peu particulière mais le son est impeccable. Parfait pour apprécier les mots de Clémence Chevreau, diction exemplaire pour des textes d’un niveau rare chez quelqu’un d’aussi jeune.

C'est déjà ça - Mustang, à fond la caisse

Avec "Ecran total", le trio déroule un rock mutin et sans complexes, entre route 66 et parkings peuplés de rencontres obscures

Nos Enchanteurs - Gérald Genty, mélancolique et ludique manège

On le sait : Gérald Genty est « le plus grand chanteur de tout l’étang ». C’est lui qui le dit, tant d’ailleurs que ce fut le titre de son quatrième album, en 2006. Lui qui, dans une autre chanson, se voyait chroniqué par Chorus le fut et l’est aujourd’hui par NosEnchanteurs : normal, nous sommes aussi gentils que lui. Le temps ne fait rien à l’affaire et Genty garde sa même voix fragile, gentille, polie. Et ses chansons avec toujours de vrais morceaux de jeux de mots dedans, toutes baignées de tendre nostalgie comme si son timbre ne savait porter autre chose…

Nos Enchanteurs - Les Ferré de l’arène

Jours Ferré,  l’Européen à Paris, 30 avril et 1er mai 2014,

Par deux séquences, Norbert Gabriel nous a entretenu des Jours Ferré 2014. Ne reculant devant aucun sacrifice, NosEnchanteurs vous offre aujourd’hui la relation de Patrick Engel, autre focale, parfois autre perception du même événement.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Éternel Mouloudji

Mouloudji, Marcel, dit «Moulou»; poulbot né en 1922. Comédien, peintre et chanteur. Poète avant tout. Qu'on résume souvent à trois rengaines du ruisseau dont il fit des standards: Comme un p'tit coquelicot de Raymond Asso, Un jour tu verras de Georges Van Parys et Le Déserteur de Boris Vian que Mouloudji créa par hasard au théâtre de l'Œuvre le jour même de la chute de Diên Biên Phu, le 7 mai 1954. Aujourd'hui, vingt ans après sa mort, ses enfants, Annabelle et Grégory, sortent un livre de photos ("Athée! Ô grâce à Dieu…" chez Didier Carpentier) ainsi qu'un disque de reprises, EN SOUVENIR DES SOUVENIRS…

6 mai

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? C'est Genty

Pour l'instant, j'suis pas encore trop connu, ça va, mais après… j'sais pas chantait-il en 2004 sur son premier disque, HUMBLE HÉROS. Dix ans plus loin, ça va toujours - hélas !-  pour Gérald Genty. Mathieu Boogaerts, dont Genty pourrait être un disciple, disait en 2012 à l'occasion de la sortie de son plus récent album à ce jour, comprendre pourquoi il plaisait moins que Patrick Bruel, mais ignorer les raisons pour lesquelles il ne vendait pas autant qu'un Étienne Daho. Question d'accessibilité; le charme fou des premiers Daho l'ont placé à la portée du très grand public.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? À cru, Paravel

Depuis LA SURFACE DE RÉPARATION (2001) sur la pochette duquel il posait tel un Comanche, Renaud Papillon Paravel, jadis graphiste, brosse avec cruauté (au sens où Antonin Artaud l'entendait quand il proposait la création d'un Théâtre de la cruauté, pour dire un «théâtre difficile et cruel d'abord pour moi-même») l'envers de nos existences à la gomme. Après un premier album nominé au Prix Constantin en 2002, sur lequel figurait notamment le mini-tube J'aime Tonku, cet homme massif des Corbières a sorti SUBLIMINABLE en 2004, PAPILLON PARAVEL AU SOMMET DE SON ARBRE quatre ans plus tard puis ÉCRIS ÇA QUELQUE PART en 2011, tous composés de saillies a priori indicibles mais balancées avec tant de détachement qu'elles en deviendraient élégantes.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Ces cancres qui attrapent des mouches...

La chanson Le Cancre figure sur le 33 tours LE VOYAGE de Leny Escudero, sorti en 1974. Jean-Claude Vignol qui, lorsqu'il dirigeait l'Alliance française de Natal au Brésil, avait fait travailler ses étudiants sur Le cancre pour une série de cours ordonnés par l'Université de Nancy II pour la propédeutique de lettres modernes en 1977, montre ici combien cette chanson (que l'on peut écouter ici) demeure un monument.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? La résurrection de Bensé

«C'est moi qui renaît à la pâque / C'est moi le printemps»… Bensé. Son premier et précédent album sorti en 2008 avait pu passer inaperçu auprès de certaines oreilles qui s'imaginent pourtant expertes en variété française. Mais l'on ne connaît jamais rien tout à fait. Une nouvelle chanson, Le Printemps, extraite d'un EP titré LES FILLES DU PRINTEMPS (2014), vient de jeter l'ancre sur le Net.

Télérama - Les sonos tonnent, le club chanson #98 : Miossec et Philippe Katerine

Musiques | Un Breton qui sort la tête de l'eau, un Vendéen qui se la coule douce… Christophe Miossec et Philippe Katerine sont au sommaire des Sono tonnent. Avec Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “l'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

3, 4 et 5 mai

Nos Enchanteurs - Jours Ferré 2014 deuxième !

Chaque année, on découvre de l’inattendu, et chaque année on se demande si l’an prochain ce sera aussi bien. Eh bien oui. Car dans l’oeuvre foisonnante de Ferré, il y a encore des perles à découvrir, des chansons mystérieuses, comme  La lune, interprètée par Annick Cisaruk l’an dernier, et par Valérie Mischler cette année. Cette chanson de femme, ou pour femme n’a jamais été enregistrée par Ferré, et aujourd’hui, on ne sait pas qui l’a chantée pour la première fois, dans les années 58, date de son dépôt Sacem.

Nos Enchanteurs - Jours Ferré 2014, premier soir

C’est la 7e année de rendez-vous pour les vieux copains, les fidèles et les amateurs de découvertes, avec chaque fois de nouveaux interprètes pour retrouver les grands standards de Léo Ferré ; avec d’autres voix, avec des chansons moins connues qui ouvrent de nouveaux horizons dans cette œuvre foisonnante.

Nos Enchanteurs - Dick Annegarn, un p’tit vélo dans la tête

Son plus récent album, Folk talk (2011), empruntait d’autres portées que les siennes, allant glaner aux Etats-Unis, de Woody Guthrie à Elvis Presley, les grandes chansons populaires, de rock, de gospel ou de blues. Là il nous revient vers des vers par lui plus familiers à nos oreilles, de ces chansons intemporelles, ludiques et magiques comme il sait si bien les trousser depuis quatre décennies, depuis qu’il plante des géraniums et se languit de Bruxelles. Quarante ans, oui, qu’il emprunte des sentiers, des chemins pas même carrossables, loin des autoroutes du métier, pour véhiculer ses p’tites chansons.

Nos Enchanteurs - Moutain Men et Georges Chelon : Brassens par monts et par voix

Deux albums, qu’on se gardera bien de comparer. L’un sorti il y a quelques mois, l’autre il y a quelques jours. Deux Brassens, interprétés par autrui. Deux réussites. Deux pièces, non de collection, mais de passion.

RFI  - L’album lumineux de Miossec, Nouvel album, Ici-bas, Ici même

Avec Ici-bas, Ici même, Miossec sort un 9e album lumineux, terrestre, charnel, empreint de douceur. Hors de ses habituels univers pop-rock, ce très beau disque, écrit et composé pour l'essentiel par le Brestois, arrangé par Albin de la Simone, collectionne des textes sensibles, lucides sur l’amour, la mort et la vie : des mots justes, pesés, qui voguent sur une musique minimaliste, tissée de cordes et de marimba. Une fois encore, Miossec nous offre un époustouflant voyage. Rencontre.

RFI, La bande passante : Misteur Valaire

La session live avec les Québécois de Misteur Valaire.

Misteur Valaire est un groupe aux influences électro-jazz-hip-hop-rock-extraits-sonores-insolites. Le parcours commun des cinq membres originaires de Sherbrooke au Canada commence dans un bac à sable vers l’âge de six ans. Après un parcours scolaire à vocation musicale, ils ont fondé ce qui est devenu officiellement, Misteur Valaire.

Culturebox - "4 Histoires de J." : le voyage musical de Jeanne Cherhal à Nantes en 4 épisodes

Le 1er avril 2014, Jeanne Cherhal a offert à Culturebox un magnifique concert à Nantes. Très attachée à cette ville, elle nous a proposé d'aller plus loin en y tournant 4 films courts. Des "fictions musicales" à découvrir ici...

Culturebox - "Qui c’est celui-là ?": un doc sur Pierre Vassiliu en quête de financement

La réalisatrice Laurence Kirsch signe un portrait touchant de Pierre Vassiliu, monument de la chanson populaire française des années 60/70. Agé de 76 ans et atteint de la maladie de Parkinson, l’artiste a gardé son coté malicieux. Durant deux ans elle l’a suivi chez lui à Sète pour réaliser "Qui c’est celui-là ?", un documentaire pour lequel elle fait appel au financement des internautes

Culturebox - Renaud coordonne un album de reprises de ses propres chansons

Renaud est de retour. S'il ne reprend pas le micro, comme ses admirateurs l'espèrent depuis "Molly Malone balade irlandaise" il y a cinq ans, il est à l'oeuvre derrière l'album de reprises de ses chansons annoncé pour le 9 juin. Quinze artistes, dont Nolwenn Leroy, Coeur de Pirate et Jean-Louis Aubert, y reprendront 14 de ses inusables.

Culturebox - Anne Sylvestre fête ses 80 printemps à Bourges !

"L'amertume ça abime le teint", en une phrase Anne Sylvestre pose le décor. A la veille de ses 80 ans ans elle semble toujours d'une fraicheur matinale et printanière. C'est d'ailleurs sur la scène du Printemps de Bourges qu'elle s'est produite pour interpréter son dernier album pour adulte "Juste une Femme". Ses concerts se poursuivent tout cet été pour la tournée des festivals.

Culturebox - La vie palpite "Avec des Si", le nouvel album de La Mine de Rien

« Avec des Si », on mettrait Paris en bouteille mais on fait surtout un bon album ! Derrière cette expression se cache le cinquième opus de La Mine de Rien. Le groupe n'est pas avare et propose 16 titres, où chaque mot est un tiroir plein de surprises, le tout emmené par une musique très travaillée, à la fois festive et pleine de mélancolie. Un cinquième album très réussi suivi d'une tournée.

RFI, Bertrand Dicale - Jean-Louis Aubert chante Houellebecq, Nouvel album, Les parages du vide

Un an après avoir découvert par hasard le dernier recueil de poésies de Michel Houellebecq, prix Goncourt 2010, l’ancien leader de Téléphone sort Les Parages du vide – seize chansons finalement assez libres par rapport à son modèle littéraire.

2 mai

Nos Enchanteurs - France Inter, une fausse maille dans le crochet ?

C’est arrivé demain… Attendez-vous à savoir qu’il y a eu un moment étrange dans le studio Trenet de la maison de la radio lors de l’enregistrement de la session qui sera diffusée samedi 3 mai à 20 h.

Télérama - Plaza Francia : le tango, façon Rita

Musiques | Catherine Ringer, Christoph H. Müller et Eduardo Makaroff (de Gotan Project) forment un trio inédit. Après Bourges, ils sont réunis sur la scène des Folies Bergère, à Paris.

RFI - Klô Pelgag, sensation québécoise, Premier album, L'alchimie des monstres

Avec L'alchimie des monstres, album de pop orchestrale en éventail, Klô Pelgag, jeune Québécoise décomplexée, impose un style fantasque et imagé qui confine au panache. À coup sûr, elle fera causer d'elle au Printemps de Bourges le jeudi 24 avril, ainsi que dans de nombreuses contrées francophones.

RFI - Le Printemps de Bourges, toutes les musiques, D’Anne Sylvestre à Kavinsky

Le festival du Printemps de Bourges s’achève ce 27 avril avec le grand concert du dimanche qui cette année, accueille les deux chanteuses Zaho et Tal. Cette édition comptabilise 126 concerts en salle et 52 concerts en extérieur. L’occasion pour tous de venir écouter des artistes de toutes générations aux styles parfois très différents !

RFI - Philippe B, jusqu’au soleil, Quatrième album, Ornithologie, la nuit

L’auteur-compositeur-interprète montréalais Philippe B est de retour avec Ornithologie, la nuit, un nouvel album de chansons nocturnes et introspectives qu’il estime toutefois plus lumineux que son prédécesseur, Variations fantômes. Rencontre avec un créateur polyvalent qui s’impose sans cesse des contraintes pour aller plus loin.

RFI - Constance Amiot, de l’infiniment grand à l’infiniment intime, Nouvel album, 12ème Parallèle

Sept années se sont écoulées depuis Fairytale, son premier disque. Ont suivi Once Twice, une adaptation en anglais de La Tendresse des fous de Da Silva, un livre-disque pour enfants, pas mal de projets en tant que guitariste (notamment avec Slug, les anciens musiciens de Magma). Constance Amiot revient aujourd’hui avec 12ème Parallèle, son deuxième album de chansons folk franco-américaines et sa jolie invitation au voyage.

Babx décroche le prix Raoul-Breton

Pour son album « Drônes personnels » sorti en 2013 (et  n°1 dans le top de ce blog), le baroque auteur-compositeur obtient la prestigieuse récompense du métier qui lui sera remise au festival « Alors chante ! » de Montauban à la fin du mois de mai 

1er mai

C'est déjà ça - Le bel âge des Ogres

Deux frères, deux soeurs et la même envie de chanter la liberté, en marge des modes et des médias : deux décennies plus tard, l’histoire de la fratrie composant les Ogres de Barback est unique et réjouissante

C'est déjà ça - Manu Galure, quatre titres en hors d'oeuvre

L'EP alléchant que le jeune Toulousain vient de sortir préfigure son troisième album annoncé pour octobre prochain.

C'est déjà ça - Les aigrettes de Sophie-Tith

La fraicheur de la gagnante de la Nouvelle Star 2013 donne du souffle à son premier disque, "J'aime ça"

Nos Enchanteurs - Colin Chloé, terrien et terrible

Certes ce n’est (après avoir joué dans plusieurs groupes folk-rock et alternatifs à Lorient et Brest) que le second album de Colin Chloé mais on devine que le visuel de ses disques s’inscrit dans un code. Sur Appeaux, en 2010, une végétation entremêlée, bord d’aber, tonalité claire d’un jour qui point, ou se retire. Là, sur Au ciel, des racines torturées, elles-aussi entremêlées, dans la presque obscurité.

C'est déjà ça - Miossec: "Arrivé à 50 ans, on va à des enterrements"

Le barde breton cabossé fête ses vingt ans de chanson avec un album magnifique, à l'épure bouleversante. "Ici-bas, ici même", Miossec nous raconte la genèse du disque, parle de la mort et de sa sereine mélancolie.

Nos Enchanteurs - L’autre Béranger de la chanson, en larmes secrètes

Dans le dictionnaire de la chanson, à la lettre B on trouve Pierre-Jean de Béranger. Ainsi que François Béranger. Moins, c’est dommage, un autre Béranger de la chanson : Olivier, qui pourtant y mène un bien bel itinéraire da. Comme parolier (il a notamment écrit pour Natasha St-Pier, Petula Clark, Christophe Maé, Tina Arena, Marka, Aurélie Cabrel…), comme chanteur aussi et surtout : sept albums de haute tenue comme s’il avait gardé le meilleur pour lui.

Le Monde - Micheline Dax, comédienne, chanteuse et siffleuse, est morte

Micheline Dax – Micheline-Josette-Renée Etevenon de son vrai nom –, qui est morte le 27 avril à Paris, à l'âge de 90 ans, était, comme la plupart des comédiens de sa génération (elle était née le 3 mars 1924 à Paris), une artiste de variété, dans le sens premier et aujourd'hui légèrement galvaudé du terme. Elle savait tout faire : jouer la comédie au théâtre, au cinéma et à la télévision, chanter, doubler des voix de films et de dessins animés, faire la marrante de service dans des jeux télévisés fameux tels L'Académie des neuf ou Le Francophonissime

30 avril

Libé - Deux jeunes chanteuses éclosent au Printemps

.... On préférera retenir les concerts modèles offerts par deux jeunes et brillantes chanteuses françaises, Christine and the Queens et Maissiat.Une salle (l’auditorium) - lieu idéal pour l’entreprise intimiste des demoiselles -, deux ambiances. Mercredi, Christine (Héloïse Letissier pour l’état civil) se présente, pimpante et joueuse, pour reprendre trois chansons electro-pop de ses trois EP et dévoiler six morceaux de Chaleur humaine, son premier album à paraître début juin.

Libé - Hallyday, Dutronc et Mitchell réunis sur la scène de Bercy

Les trois artistes et amis vont partager leurs tubes. C'est une première : jamais le trio n’avait été réuni pour des concerts.

Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc se produiront pour la première fois ensemble sur scène, à Bercy les 5, 6 et 7 novembre prochains, ont annoncé lundi les organisateurs.

RFI - Les Ogres de Barback

Le Petit Poucet, le Chat Botté, Hansel et Gretel et plus récemment Shrek nous les ont présentés sous un jour plus ou moins sympathiques. Eux, leur ont donné un visage musical de chair fraîche, mais de chair fraîche salée, poivrée, pimentée. Fred, Sam, Alice et Mathilde sont des Ogres. Ils sont donc de la race des géants : celle qui dévore les enfants ? Plutôt celle qui dévore la vie à pleines dents.

RFI - Claude Lemesle

On dit toujours qu’il n’y a pas de recettes pour faire un tube, mais peut-être que Claude Lemesle en connaît une, ou deux, voire plus. Il est l’auteur ou le coauteur de quelques 1 350 chansons enregistrées, et parmi elles, des succès immenses chantés par Joe Dassin, Michel Sardou, Gilbert Bécaud, Serge Reggiani, Nana Mouskouri. Claude Lemesle partage son goût de l'écriture et de la musique. Il publie chez Eyrolles un livre intitulé L’art d’écrire une chanson.

Les Inrocks - Les festivals français en 2013 : le bilan de la SACEM

Chaque année, l’arrivée des beaux jours rime avec festivals et selon la SACEM 1425 événements de musiques actuelles ont été organisées en 2013. Cette dernière nous livre le bilan de l’année passée et analyse la période 2008-2012 en collaboration avec le CNV et l’IRMA.

Nos Enchanteurs - Rétroviseur sur le festival Chant’Appart

.... Sans être rébarbatif un bilan s’impose,
7500 spectateurs sur 80 dates en Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes, 49 familles qui ouvrent leur maison accueillant artistes et spectateurs, des assos, des maisons de quartier, des lycées, des maisons de retraite, des maisons d’accueil spécialisées, un C.H.S.
Le tout orchestré par les 28 bénévoles de l’association Chants-Sons.
Cela reste un bilan sans gain !

Nos Enchanteurs - Pierre Barouh Sambaravah al Duende…

Pour que la mémoire du vent retienne nos chansons, amis recommençons…

S’il y a un théâtre emblématique pour chanter l’anniversaire de Pierre Barouh, c’est bien El Duende. Un théâtre « coopératif » imaginé et construit par des utopistes réalistes. ( L’utopie étant un lieu qui n’existe pas encore, jusqu’à …)

Nos Enchanteurs - Frasiak : ce Béranger qui a changé ma vie

Voilà donc ce Béranger, qui, loin s’en faut, ne nous déçoit pas. Un rêve d’ado que Frasiak réalise là, lui dont cette rencontre artistique allait changer sa vie : « Ses 33 tours jouaient en boucle sur mon tourne-disque et tout ce qu’il abordait dans ses chansons me ressemblait, je m’y reconnaissais… Si j’ai acheté ma première guitare, c’était d’abord pour y poser les mots et les notes de Béranger. » L’essentiel de cette sélection sont des chansons d’avant 77, de Tranches de vie à Alternative. Des mots d’amours et de révoltes, des mots terriens, des mots terribles.

Nos Enchanteurs - Saignelégier 2014 : l’or pour Horla

C’est hier samedi 26 avril que s’est tenue la traditionnelle « Médaille d’or de la chanson », à la halle-cantine de Saignelégier, dans le Jura suisse, concours d’importance pour lequel, cette année encore, étaient en lice nombre d’artistes « émergents » dignes d’intérêt. Pas de belges cette fois-ci mais de nombreux français : Alexandra Hernandez, Aron’C, Askehoug, Frasiak, Garance, Govrache, Horla, Kerguilhom, Olivier l’Hôte, Pauvre S et Stabar. Ainsi que quatre suisses : LiA, Pars Ici (CH), Serge Band et Ultra Dieez.

Télérama - Gérard Manset : “Je suis fait de 50 % de tristesse et de 50 % de sagesse”

Rencontre | Gérard Manset sait s'imposer sans s'exposer. L'auteur-compositeur discret mais très sollicité sort un double album de ses classiques revisités. Entretien.

Il voyage en solitaire depuis longtemps. Discret, voire caché, Gérard Manset a toujours refusé de s'exposer, sur scène ou sur les plateaux télé. Son œuvre, depuis la fin des années 60, fait le bonheur d'un public fervent qui ne trouve ailleurs la fragilité du chant, l'écriture au long cours, l'intensité de ses chansons épiques, parfois généreuses, souvent fâchées avec le genre humain.
 
28 et 29 avril

CSA - L'exposition des musiques actuelles par les radios musicales privées - Etat des lieux et perspectives

Cette étude du CSA a pour objet de faire un état des lieux de l’exposition de la musique à la radio, d’analyser l’adéquation entre les dispositions sur les quotas introduites dans la loi en 1994 et le paysage radiophonique actuel, d’étudier les difficultés rencontrées par certains opérateurs radiophoniques privés pour respecter leurs obligations en matière de diffusion de chansons d’expression française ainsi que les problèmes auxquels est confrontée aujourd’hui l’industrie phonographique française. Elle n’aborde pas l’exposition de la musique sur les antennes des radios publiques qui sont régies par des dispositions spécifiques.

IRMA - Snep/Adami/Sacem : les propositions du CSA sur la musique à la radio "ratent leur cible"

Dans un communiqué commun, le Snep, l’Adami et la Sacem réagissent au rapport rendu public aujourd’hui par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) sur l’exposition des musiques actuelles par les radios privées. S’ils s’accordent sur le constat, les préconisations "éludent les obstacles majeurs auxquels est confrontée la filière musicale".

Nos Enchanteurs - Radio Crochet France Inter, dernière étape.

Ils étaient 5000, ils sont 8 en finale:  Arkadin, Blanchard, Julien Calot, Clou, L’Arthur, Léopoldine, Martin Rahin, MmMmMm.

 Impressions mélangées d’auditeur, sur les commentaires du jury.

C’est la première émission avec Zazie et Orelsan dans le jury pour départager Mademoiselle CLOU et L’Arthur. Avec Marion Guilbaud qui remplace Pascale Clark . Marion Guilbaud est en charge des séquences chanson dans « On va tous y passer » où elle programme et organise le direct et la reprise, exercice obligé, et souvent intéressant. Zazie et Orelsan ont un point pour deux, et Didier Varrod rejoint le jury des professionnels pour un vote à bulletins secrets, et le samedi 24 mai  ouverture de urnes, et proclamation des résultats.

France Inter - Clou et L'Arthur : Votez pour votre candidat préféré

Huit auteurs compositeurs interprètes encore en compétition pour cette première édition du radio crochet France inter | on a les moyens de vous faire chanter.
Le premier duel de la phase 3 oppose Clou et l'Arthur

Nos Enchanteurs - Jours Ferré 2014

Au bonheur des interprètes … Depuis 20 ans Léo Ferré réunit chaque année la fine fleur de la scène, interprètes et auteurs, compositeurs qui explorent le plus extraordinaire répertoire de la chanson contemporaine. Ce furent d’abord les 10 années de Thank You Ferré, chaque 14 juillet, pour un défilé qui n’avait rien de militaire, c’était scène ouverte aux artistes de bonne volonté venant saluer le maître. Et rendre hommage. Voici maintenant les Jours Ferré, depuis 7 ans, deux soirées exceptionnelles, le 30 avril et le 1 er mai.

Nos Enchanteurs - Manu Galure, un fabuleux histrion de la Chanson

Le Bijou, Toulouse,  22 avril 2014 (et jusqu’au 25),

L’adjectif « fabuleux » dit l’extraordinaire prestation, l’étonnante, la magique mais aussi et surtout la force de l’imaginaire, le merveilleux, l’irréel… Oui, c’était une échappée belle dans l’univers d’un artiste, auteur, compositeur, pianiste, acteur. Tout à la fois !

Nos Enchanteurs - Emma Staël, bienvenue en chanson

Du plus loin qu’on puisse remonter, cette enfant de la balle a toujours foulé les planches, aux côtés de ses parents comédiens. Qui, outre le théâtre, aiment la chanson : l’enfant est biberonnée à Anne Sylvestre, Jacques Douai, Georges Brassens ou Barbara. Etonnez-vous ensuite qu’elle devienne elle-même auteure, compositrice et interprète.

Nos Enchanteurs - Nouvelle garde-robe pour 1 costard pour 2

Nous en étions restés sur ce bien bel album, Propre sur soi, sorti en fin 2008. Et voici que le groupe 1 costard pour 2 revient à nos oreilles par un nouvel ep (un « mini-disque » insiste notre ami Patrick Engel, bien plus francophile que moi), carte postale captée en octobre dernier à Harfleur, en Seine-Maritime. Un signe de vie, de bonne santé, de la part de ce « groupe singulier », singulier au sens qu’il n’est fondamentalement composé que d’un personnage, un seul : Thomas Louise, sur ce nouveau disque toujours accompagné par Damien Joëts (qu’on retrouve aussi avec Claire Jau) au clavier et à la clarinette.

lundi, 21 avril 2014

L'actualité de la chanson française du 14 au 21 avril (mise à jour)

Les vidéos de Pâques : Miossec, Da Silva et Jeanne Cherhal

Le concert de la fin de semaine :  Jean-Jacques Boitard

L'album de la fin de semaine - Françoiz Breut : Une saison volée

Le clip de la fin de semaine : Marion Rouxin - Au détour

Le clip de la semaine : Miossec - On vient à peine de commencer

L'album de la semaine - Renan Luce : D'une tonne a un tout petit poids

Bien reçu, merci : Paris Jazz, le nouvel album de Georgette Lemaire

A la une

Télérama, Valérie Lehoux -Dirk Annegarn, Vélo Va

Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.

Est-ce ce timbre de tuba, qui vient nous chercher dans des profondeurs insoupçonnées pour nous ramener doucement à la surface ? Cette pointe d'accent des Pays-Bas, qui fait sonner sa voix comme un instrument mêlant la contre-basse et la trompette ? Cette diction gutturale et charnelle à la fois, qui roule les mots comme les cailloux au fond de la rivière, jusqu'à les polir même s'ils ne sont pas très bien élevés ? Est-ce plutôt sa poésie lunaire, qui se pare de naïveté pour dire le plus profond ? Sa joyeuse liberté, qui l'autorise à tordre la syntaxe ou à chanter des comptines a cappella ? La clarté de son regard d'humaniste sans illusion, un peu Brassens, un peu Douanier Rousseau ? Sans doute ne résoudra-t-on jamais l'énigme Annegarn, même si chacun de ces indices se trouve, une fois encore, dans ce nouvel album.

Télérama, Valérie Lehoux - Miossec, Ici-bas, ici même

On l'a connu plus plaintif et plus rageur. Plus détruit et plus destructeur. A croire qu'à l'approche de la cinquantaine il est arrivé à un point charnière de son existence, peut-être aussi de sa carrière. Formellement, ce neuvième album délaisse les tentations rock pour mettre au jour des chansons sobres, près de l'os et de l'essentiel, que Miossec semble avoir expulsées d'une traite. Les guitares électriques cèdent le pas devant les cordes, le piano, le marimba, le bandonéon ; et parfois les choeurs, qui ne sont pas si loin des... voix bulgares. Orchestrations inattendues, que l'on doit à l'élégant Albin de la Simone.

21 avril

Radio Crochet de France Inter : Ils en reste 8...

MmMmM, Blanchard, L'Arthur, Léopoldine, Clou, Martin Rahin, Julien Calot, Arkadin.

Paris Match - "Ici-bas, ici même", Miossec, les peines perdues

Bientôt vingt ans de carrière pour le Brestois qui signe un disque doux et mélancolique. L’un de ses plus beaux.

Sur la pochette il a le visage dans l’eau, comme sortant d’une longue plongée en apnée. Les yeux fermés, Miossec a l’air paisible. Comme ces onze chansons qui forment « Ici-bas, ici même », neuvième album serein, bien moins politique que le précédent (« Chansons ordinaires », paru en 2011) mais bien plus émouvant. « L’idée est de ne pas tourner en rond », confirme l’intéressé depuis sa vigie brestoise. Cette fois Miossec a trempé sa plume dans sa vie, celle d’un homme de bientôt 50 ans confronté aux questions essentielles : le temps qui passe, l’amour qui s’en va, revient, les choix que l’on fait ou pas. «Ici bas, ici même» évoque les interrogations logiques d’un homme qui s’apprête à jouer la seconde mi-temps de sa vie.

Froggy's Delight - Frànçois & the Atlas Mountains Interview  (Paris)  mars 2014

Frànçois and the Atlas Mountains sort Piano Ombre. Le groupe continue sa route avec le label anglais Domino Records. C’est à l’adresse parisienne de ce dernier que nous rencontrons François Marry, au milieu d’une campagne de promotion menée tambour battant. Loin d’être étourdi par une presse élogieuse, il revient avec nous sur son parcours

Entre 1945 et 1968, dans l'euphorie de l'après-guerre, plus de 200 cabarets ouvrent à Paris : La Rose rouge, L'Ecluse, L'Echelle de Jacob, Le Cheval d'or, notamment. Saint-Germain-des-Prés devient le point de ralliement, et une nouvelle génération d'interprètes émerge. C'est sur ces petites scènes de minuit que débutent Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Ferrat ou encore Boby Lapointe. Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Pierre Perret, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Serge Lama, Anne Sylvestre et Paul Tourenne évoquent cette ère de créativité.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...
Ils défilent tous, ils sont tous là. Les plus grands (Gréco, Brel, Barbara, Ferré...), les oubliés (Christine Sèvres, Marie-Thérèse Orain...) et puis les autres. Cette fabuleuse génération d'artistes nés sur scène dans l'euphorie de l'après-guerre. Leur métier, ils l'apprennent dans de minuscules salles parisiennes enfumées, au public bruyant et enthousiaste. Elles ont pour nom L'Ecluse, Milord l'Arsouille, Le Tabou ou L'Echelle de Jacob. En un quart de siècle, il en fleurira plus de deux cents dans la capitale. De Saint-Germain-des-Prés au quartier de la Contrescarpe, Paris connaît alors des nuits prodigieuses où, le même soir à la même affiche, on peut voir débuter Brel, Ferrat, Aznavour et Francis Lemarque. Excusez du peu.
En savoir plus sur http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/il-est-m...

20 avril

Télérama - Il est minuit, Paris s'éveille

Entre 1945 et 1968, dans l'euphorie de l'après-guerre, plus de 200 cabarets ouvrent à Paris : La Rose rouge, L'Ecluse, L'Echelle de Jacob, Le Cheval d'or, notamment. Saint-Germain-des-Prés devient le point de ralliement, et une nouvelle génération d'interprètes émerge. C'est sur ces petites scènes de minuit que débutent Barbara, Brel, Ferré, Mouloudji, Les Frères Jacques, Catherine Sauvage, Cora Vaucaire, Aznavour, Gainsbourg, Ferrat ou encore Boby Lapointe. Jean Rochefort, Juliette Gréco, Charles Aznavour, Henri Gougaud, Pierre Perret, Marie-Thérèse Orain, Francesca Solleville, Serge Lama, Anne Sylvestre et Paul Tourenne évoquent cette ère de créativité.

A revoir en "replay" sur Arte+7, ce magnifique documentaire sur les cabarets de Paris entre 1945 et1968.

Télérama - Les Sonos Tonnent, le club chanson #96 : Dick Annegarn et Mustang

Artiste culte, Dick Annegarn fête cette année ses quarante ans de chanson... et sort l'un de ses plus beaux disques. Quant au groupe Mustang, il surprend avec “Ecran Total”, un nouvel album plus incisif que les précédents. Ils sont l'un et l'autre dans “les Sonos Tonnent”, avec Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “l'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

Télérama - Miossec : “Chanteur ? C'est un boulot de mégalo”

Entretien vidéo | Son dernier opus, “Ici-bas, ici même”, sort ce lundi 14 avril. A presque un demi-siècle et neuf albums au compteur, Christophe Miossec nous parle égo, vieillissement et excès.

Les Sonos Tonnent, le club chanson #96 : Dick Annegarn et Mustang

Musiques | Artiste culte, Dick Annegarn fête cette année ses quarante ans de chanson... et sort l'un de ses plus beaux disques. Quant au groupe Mustang, il surprend avec “Ecran Total”, un nouvel album plus incisif que les précédents. Ils sont l'un et l'autre dans “les Sonos Tonnent”, avec Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “l'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/les-sonos-tonnent-le-club-...

Télérama - Les multiples vies de Jean-Louis Aubert

Décadrage | Il y a eu Téléphone et les disques d'or, une carrière solo, un duo avec Barbara et désormais un album avec Michel Houellebecq, comme une improbable évidence.

Culturebox - 30 ans après "Yaka Dansé", Christian Fougeron donne "Rendez-vous où tu sais"

Christian Fougeron. Son nom ne vous dit peut-être rien. Pourtant en 1987, cet Alsacien a signé l'un des plus gros succès de l'année avec son titre "Yaka Dansé". Presque trente ans après, l'artiste continue son bonhomme de chemin avec un nouveau spectacle musical, "Rendez-vous où tu sais".

Télérama - Serge Gainsbourg (4),frôler la mort, tirer sa révérence

Vu de l'extérieur, l'homme est un singe comme les autres – ou presque. Vu de l'extérieur, l'adulte est encore un enfant qui fait des vents des pets des poums et titicaca, à qui on promet panpan cucul et pamela popo. Vu de l'extérieur, la femme est sensuelle et sans suite (comme avant l'amour physique était sans issue), une éternelle poupée qui fait (ni oui ni non, qui fait tout court). En 1973, Serge Gainsbourg réchappe d'un infarctus. Il n'a que 45 tours au compteur. Est-ce qu'il s'est vu de l'extérieur, pas loin de passer de l'autre côté ? 

Télérama - Serge Gainsbourg (3), ici Londres et sa muse

Loin derrière, la période bleue, jazz enfumé, haussements de sourcils et « a » coiffés de circonflexes à l'aristo. Passé la transition de Confidentiel et Percussions. Oubliés les cheveux ras, quasi para. Bye les poupées d'Eurovision. Veste en velours et faux airs de hipster londonien. Souvenir du Raven d'Edgar Poe. Once upon a midnight dreary… Science consommée de l'anachronisme et du timing.

Télérama - Serge Gainsbourg (2), sur la plage abandonnée

Jacques et Serge marchent sur une plage. C'est encore l'hiver, un vent souffle, ils relèvent le col de leur manteau. « J'aime bien la Manche, dit Serge. C'est sinistre à souhait. Faire la Manche… – C'est la mer du Nord, dit Jacques. La Manche, c'est pour Don Quichotte. – On s'en balance, p'tit gars. Regarde plutôt là… – Quoi, là, le sable mouillé, les traces d'écume ? Et puis arrête de m'appeler p'tit gars. – T'es de 29, p'tit gars, j'y peux rien. Non, là (sa main fait un geste vague). – Les algues ? – Les goémons. – Quelle différence ? – Des dépôts d'algues… en paquets… des restes. (Serge murmure) Des fleurs arrachées, se mourant comme les noirs goémons… Tiens, faut que je note ça (il sort un calepin noir).

Télérama - Serge Gainsbourg (1), condamné à chanter

Costume étroit gris, couleur de son premier pseudo pour la Sacem (Julien Grix), pull noir comme les idées dont Marcel Aymé, pourtant pas le plus joyeux des drilles, s'était alarmé dans un texte reproduit au dos du 25 cm Du chant à la une ! (jeu de mots foireux, portrait sévère sur fond de papier journal passé au rouge). L'écrivain souhaitait au chanteur débutant « que la chance lui sourie autant qu'il le mérite et qu'elle mette dans ses chansons quelques taches de soleil »

Nos Enchanteurs - Cabarets-découvertes à l’Hôtel de Guînes d’Arras

Association Di dou da, Arras,

Ça et là, dans diverses villes de France, des associations d’amoureux de la chanson veulent faire découvrir ces artistes ignorés des médias qui proposent des spectacles de belle qualité. Par exemple, à Reims, il y a Reims-Oreille, à Chaumont, Chants de gouttière, à Toulouse Voix express et, à Arras, c’est Di dou da. Cette dernière organise six fois par an une soirée « cabaret-découverte » dans la salle Denise-Glaser (native d’Arras !) de 85 places d’un hôtel particulier, l’Hôtel de Guînes, restauré et dévolu par la municipalité à diverses activités culturelles.

Culturebox - "Les Indiens sont à l'Ouest" : Juliette chantée par des artistes en herbe

La scène pour tous. C'est le credo du CREA. Ce centre d'éveil artistique basé à Aulnay-sous-Bois forme les jeunes de 11 à 17 ans aux arts de la scène. Quelques uns d'entre eux sont actuellement en résidence dans le Pas-de-Calais pour préparer leur spectacle de rentrée, un opéra moderne signé Juliette.

RFI - Renan Luce, chemins de traverse, Nouvel album, D'une tonne à un tout petit poids

Pour son troisième album, D'une tonne à un tout petit poids, Renan Luce a cassé ses repères et s'est entouré notamment du talentueux Peter Von Poehl. Et Renan Luce a toujours cet art de savoir planter le décor, avec une plume preste, truculente et délicate.

19 avril

Nos Enchanteurs - Lisa Leblanc au Bataclan

Attention avis de tempête sur le Bataclan, la tornade Lisa Leblanc a convoqué les 36 légions du folk rock brut de western, elle l’annonce d’entrée, « j’suis pas une hell angel cowboy, mais accrochez-vous ! » Traduction approximative mais le sens global est là. Fine mouche elle ouvre le show avec une jolie ballade solo guitare, car la demoiselle est une excellente musicienne.

RTL - Miossec est l'invité du "Grand Studio RTL", samedi 19 avril

Le chanteur Miossec est l'invité du "Grand Studio RTL", samedi 19 avril, aux côtés de Yodelice.

Miossec vient sans doute de publier ce qui est considéré par la critique comme le plus bel album de sa carrière, Ici-bas, Ici même.

Nos Enchanteurs - Pierrick Vivares, la Chanson en campagne

Roquefeuil (Aude) vendredi 11 avril,

Pierrick Vivares est à l’orée de sa jeune carrière et de sa vie et pourtant quand vous le rencontrez, vous êtes étonné de sa maîtrise et de son regard sur la vie. Les enfants qui l’attendaient dans leur petite école l’avaient-ils pressenti ?

C'est déjà ça - Dominique A, le parfait du subjectif

Il est un auteur-chanteur unanimement salué. Il a déjà écrit deux livres, été le héros d'une BD. Dans "Tombé sous le charme", Dominique A compile aujourd'hui vingt ans de textes sur disques, livres ou films, récits de tournée et même regards sur ses albums. Il s'y révèle une nouvelle fois précis et puissant, dévoilant une passion et un talent pour la chronique que les fidèles soupçonnaient, les autres peut-être pas.

18 avril

RFI - Mustang, image brouillée, Nouvel album, Ecran total

Il est plus que jamais difficile de ranger Mustang dans une case. Écran total, le troisième album du trio clermontois avec ses textes corrosifs et son melting-pot mélodique ne déroge pas à la règle. Enfin le tremplin vers la notoriété ?

C'est déjà ça - Orange Orange, sanguin

Le groupe tourangeau tranche ses textes langoureux à coups de lames pop, jazz ou noisy. Vitaminé

Il arrive que des artistes prennent contact avec les modestes auteurs de ce blog via notre page facebook. Nous y accordons bien sûr de l'intérêt, mais pas toujours le temps pour en dire quelques mots.

Arrêtons-nous donc sur la copie d'Orange Orange, un groupe issu du foyer de créativité qu'est la ville de Tours. "On a produit ces chansons en tentant de concilier nos influences rock et surtout notre bagage littéraire et musical français", nous dit le chanteur, Achille Banovsky (un vrai nom de chanteur, ou on ne s'y connaît pas).

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Leny, ce héros

On ressent dans la voix de Leny Escudero quelque chose de calcaire qui remonte peut-être à ses jeunes années quand, pour gagner sa vie, ce fils de bûcheron espagnol arrivé en France à l'âge de sept ans, en 1939, était carreleur. Puis vint en 1962, à contre-courant de la vague yé-yé qui gonflait, le succès de jolies romances, tellement bien fichues qu'elles se sont installées dans le folklore de la chanson française: Pour une amourette, À Malypense et Ballade à Sylvie. Trois titres qui cachent - et c'est dommage !- une œuvre dense, guerrière parfois, mais profondément humaniste (immenses Vivre pour des idées, La Sainte-Farce, Le Cancre…), qui se singularise par la force de son écriture. L'éditeur Christian Pirot l'avait remarqué qui lui avait consacré en 2000 (vingt-sept ans après les éditions Seghers qui ne s'étaient pas trompées en l'inscrivant dans leur fameuse collection) deux volumes, L'Arbre de vie, 1 & 2, richement préfacés par François Pénigaut. À se procurer chez les bouquinistes.

17 avril

Culturebox - Emilie Simon : "Mes albums suivent ma vie"

Invitée sur le plateau des "Cinq dernières minutes" de France 2, Emilie Simon vient présenter" Mue", son tout dernier album avec lequel elle partira en tournée internationale. Ballade romantique et poétique, cette "Mue" est rafraîchissante.

C'est déjà ça - Jérémie Kisling et Imbert Imbert: deux manières d'avoir le blues

Voix souple et aérienne d'ange sur ballades souchonnesques pour l'un, embardées jazzy-acoustiques de dégoût révolté pour l'autre: Jérémie Kisling vendredi soir et Imbert Imbert samedi ont chacun livré un concert prenant.

Culturebox - Gérard Kawczynski, compositeur pour Julien Clerc ou Maxime Leforestier est mort

Le compositeur Gérard Kawczynskik est mort à l'âge de 67 ans, a annoncé la Sacem dans un communiqué. Il avait composé pour de nombreux artistes français comme France Gall, Michel Berger, Véronique Sanson, Julien Clerc ou Maxime Leforestier.

Nos Enchanteurs - Xavier Lacouture se met en quatre, en six, en dix

Xavier Lacouture, 10 avril 2014, Le Limonaire, Paris,

L’idée générale, à ce stade d’une carrière très riche de spectacles inventifs, drôles, en constante ébullition créative, c’était pour Xavier Lacouture de faire une grande soirée avec les chansons de ses huit albums, plus la centaine qu’il a écrites pour d’autres ou celles qui mûrissent dans son cellier. Avec treize ou quatorze musiciens pour mettre l’exacte couleur musicale sur chaque chanson. Et puis, finalement, il s’est ravisé. Et ces deux soirées au Limonaire ont permis aux heureux spectateurs internationaux, les USA étaient représentés, d’apprécier ce show de ouf à faire kiffer le ban et l’arrière ban des aficionados du spectacle vivant.

C'est déjà ça - Hollysiz, Shaka Ponk, Chapel Hill, frais frenchies

Zoom sur un bouquet d'artistes de chez nous qui assument la langue des BeatlesNe pas se fier au tubesque single "Come back to me". HollySiz n'est pas (juste) une jolie poupée calibrée pour passer en radio. L'intitulé de son disque, "My name is", est une manière bravache de s'assumer sous son nom de scène, quand Cécile Cassel, fille et frère de, aurait pu jouer sur son appartenance à une famille d'artiste. A la manière d'un Yodelice, avec tout de même moins de profondeur, elle assume une plongée dans une pop pleine de variations, volontiers dansante, mais qui peut se faire subtile et envoutante.

Culturebox - Christophe, en toute intimité, au théâtre Antoine

Quelques jours après la sortie fin mars de son nouvel album, "Intime", Christophe a entamé une tournée qui va le conduire sur les routes de France jusqu’à l’automne. C’est à Paris, au théâtre Antoine qu’il a donné son premier concert devant un public hypnotisé par cet artiste qui, à 68 ans, est toujours aussi avide de découvertes et toujours aussi libre dans sa manière d’appréhender la musique.

Nos Enchanteurs - Anniversaire de Francofans, le mieux 10 ans culturel

Yves Jamait, Nesles, Tony Melvil, soirée d’exception sur la scène de Canal 93 à Bobigny, salle qui accueille régulièrement, lors des apéros-Francofans, la fine fleur de la génération montante de la chanson qui a des choses à dire.
Il fallait bien cela pour fêter dignement 10 années d’activisme culturel au service de la chanson, 10 ans de découvertes et de rencontres, 10 ans de fidélité à une certaine idée de ce à quoi à droit un public exigeant,curieux, ouvert et attentif, ce public finalement que nous croisons régulièrement dans les salles ou plane l’esprit d’un mode d’expression qui préfère tirer les gens vers le haut.

C'est déjà ça - Léonid, coeur léger

Exfiltré de Sinsemilia, Fafa Daïan se pose avec Leonid au pied d'un arbre aux chansonnettes sautillantes et vagabondesBien loin du son festif de Sinsemilia où il a oeuvré pendant treize ans, Fafa Daïan laisse, sous le nom de Léonid, libre cours à son goût pour la langue française. Les arrangements légers et sautillants servent avant tout de cocon joyeux au jeu des sonorités qui s'entrechoquent ou se caressent. "J'ai un microphone devant la bouche" entame l'affaire dans une variation sur la voix qui cherche le bon accord.

Culturebox - "Je me souviens de tout", le best-of de Blankass pour ses 25 ans

Le groupe Blankass a sorti le 14 avril un premier double best-of "Je me souviens de tout". Une sélection de 27 titres, florilège de nouvelles et d'anciennes chansons pour fêter les 25 ans du groupe berrichon.

RFI - Arthur H et Nicolas Repac, Nouvel album, L'or d'Eros

Arthur H possède une voix sensuelle et grave. Il l’a mise à l’épreuve dans son nouvel album, L'Or d'Eros, pour conter des poèmes sexuels et faire vibrer les sens avec l’aide de ce compagnon de "libi-duo," le musicien jazz-electro, Nicolas Repac.

16 avril

Crapauds et rossignols - La nuit, c’est mieux le jour

Plusieurs lecteurs de Crapauds et Rossignols s’offusquent régulièrement, du côté des commentaires, du fait qu’il est quasiment impossible aujourd’hui d’entendre une chanson décente à des heures chrétiennes (les athées et les agnostiques nous pardonneront ce terme commode) sur une station radiophonique du service public.

Nos Enchanteurs - Alka, moderne chuchanteuse

Alors bien sûr, le timbre de voix est frappant et la donzelle n’échappera pas à la comparaison avec Isabelle Adjani, version chuchanteuse cornaquée par Gainsbourg en son temps… D’autant que le petit côté muse est renforcé encore par la figure tutélaire de Benjamin Biolay en moderne Pygmalion.

Crapauds et rossignols - Le mystère Midonet

Un soir de décembre 1990 à Paris, pendant « Chanson mode d’emploi », le festival organisé par le Centre de la chanson d’expression française (selon le premier état civil de l’association), Lisette Malidor avait invité Gratien Midonet. Le temps d’une petite dizaine de chansons, le chanteur inconnu et ses musiciens enchantèrent (au sens où l’on emploie ce verbe dans les contes de fées) le public. Comment dire ? On voyait le silence au-dessus des têtes des gens. Pourtant, une fois qu’il eut quitté la scène, Gratien Midonet retomba dans l’anonymat, mais pas dans l’oubli.

RFI - Dick Annegarn, un chansonnier dans le texte, Nouvel album, Vélo va

Quand on rencontre Dick Annegarn, il revient d’une saison passée au Maroc, son autre terre d’accueil. Alors qu’il publie un nouveau disque, Vélo va, et qu’il s’apprête à fêter ses 40 ans de carrière sur scène, le chanteur "nolandais" remonte le fil de son écriture. Promenade dans une conversation au cours de laquelle Dick A. aura discuté de sa vision d’un "vélo social", évoqué son village, la culture berbère ou ce développement durable qu’il croque dans ses chansons tendres, définitivement pleines de poésie.

Nos Enchanteurs - La passionnante trilogie du québécois Bori

La presse québécoise a longtemps titré « Le chanteur masqué » à propos d’Edgar Bori dont nul, jusqu’en 2009, ne connaissait les traits : durant quinze ans il a chanté masqué. Aucune pochette de disque, aucun livret n’a reproduit la tronche du monsieur, au moins jusque l’an passé. En lieu et place du visage de l’artiste, d’élégantes illustrations. Il n’y a que cette trilogie dont le troisième volet est sorti il y a quelques jours du coté de Montréal, qui imprime sur chaque volume son portrait en pied. Un mythe définitivement tombe.

RFI - Les Ogres de Barback ont encore faim, Nouvel album, Vous m'emmerdez !

Vingt ans d'existence, une tournée anniversaire et un nouvel album studio, Vous m'emmerdez !, à la fois féroce, tendre, éveillé et festif. Le quatuor familial, Les Ogres de Barback, ne manque décidément pas de ressources. Interview de Fred, chanteur et parolier principal d'une formation indépendante et attachante.

15 avril

C'est déjà ça - Renan Luce: "Je ne vois rien venir et j'aime bien"

Depuis quatre ans et le "Clan des Miros", il a beaucoup tourné. Seul avec ses musiciens. Puis "Seuls à trois" avec ses copains Alexis HK et Benoît Dorémus. Puis il a tourné en rond, cherchant l'inspiration, la vie qui donne les bons sujets. Et voilà "D'une tonne à un tout petit poids", dix chansons où l'on retrouve le délicat conteur, plume juste et voix joliment voilée. Modeste et très fort, le gars. Entretien.

La Voix du Nord - Renan Luce : «Je me suis résolu à ne plus m’arrêter d’écrire»

Quatre ans après « Le Clan des miros », Renan Luce a sorti lundi son troisième album intitulé « D’une tonne à un tout petit poids. » Plus serein, le chanteur s’est inspiré de tranches de vie pour aborder ses thèmes de prédilection : l’amour, l’amitié, les rencontres… Il sera en concert jeudi à Lille.

RTS.ch - Pour son retour, le Français Renan Luce se fait léger, léger

.... Le Français Renan Luce a pris tout le temps dont il avait besoin, cinq ans, pour revenir dans les bacs, avec "D'une tonne à un tout petit poids", troisième album sorti chez Universal.

Le gendre de Renaud (il a épousé sa fille Lolita Séchan en 2009, et a eu avec elle une petite fille en 2011) poursuit sa voie dans la chanson à texte, aux paroles simples et ciselées, aux mélodies claires porteuses d'images poétiques et naïves, au ton toujours très poli. Un peu trop même, parfois.

Pure Charts - Renan Luce en interview : "Ma musique, ce ne sera jamais du David Guetta"

Renan Luce est de retour avec l'album "D'une tonne à un tout petit poids", déjà disponible. L'artiste a répondu aux questions de Pure Charts à propos de son break, sa paternité, la politique, l'album de reprises de Renaud et même les télé-crochets.

France Info - Rencontre avec... Renan Luce : "il faut attendre d'avoir des choses à dire!"

Son premier album, Repenti, avait fait sensation en 2007, lui valant deux Victoires de la musique, et un vrai succès populaire, prolongé en 2009 par Le Clan des miros. Cinq ans plus tard, Renan Luce revient, régénéré, avec D'une tonne à un tout petit poids, album pop-folk pleine de petites histoires et d'imagination.

14 avril

C'est déjà ça - Miossec : premier titre et premier clip

Près de vingt ans après sa tonitruante arrivée avec "Boire", le nouvel album de Christophe Miossec "Ici-bas, ici-même" sort le 14 avril. En voici le premier extrait, "On vient à peine de commencer".

Réalisé avec Albin de la Simone et Jean-Baptiste Brunhes, l'album est annoncé dans la veine amère et lumineuse du tout premier, teinté d'une musicalité où l'on devrait retrouver la patte de l'Albin qui s'est chargé seul des cordes de la galette. "Ici-bas, ici-même" devrait trancher en tout cas avec le son très rock de "Chansons ordinaires", le précédent opus.

Ouest-France - Miossec parmi les grands de la chanson française. Brillant et accrocheur

Miossec a présenté au Quartz, à Brest, "Ici-bas, Ici-même". Disque ou live, il se pose en valeur sûre, avec beaucoup de classe.

Le Tout-Brest avait rendez-vous au Quartz, jeudi soir : Miossec y offrait la primeur de son neuvième album Ici-bas, ici-même. « Si vous n'aimez pas, tant pis, c'est trop tard », plaisantait l'artiste brestois. Habité par la tension de cette première, Miossec a pourtant emporté le public, dès le poétique On vient à peine de commencer et le rêveur Samedi soir au Vauban.

Le Figaro - Miossec : «Je n'ai jamais vécu le luxe de ce métier…»

Pour la première fois, le chanteur signe toutes les musiques d'Ici bas, ici même, production intimiste enregistrée chez lui en Bretagne.

Il fêtera ses 50 ans à la fin de l'année. Deux décennies après son premier album, Boire, le Brestois livre un de ses meilleurs disques, Ici bas, ici même, conçu à domicile. Apaisé, Miossec y abandonne le rock pour s'inscrire dans une tradition de belle chanson française.

Le Monde - Un « Contrôle Discal » bien senti

Cela ne doit pas lui arriver tous les jours, au chanteur Miossec, de tomber sur un journaliste de cette trempe qui lui dise qu’il y a dans ses chansons, dans sa manière de faire de la musique, comme un écho de J. J. Cale.

Pour illustrer ce parallèle, sa judicieuse connexion, le journaliste Rémy Kolpa Kopoul lui fait écouter Magnolia, un titre de l’album Naturally (1972), le premier du grand guitariste américain mort le 26 juillet 2013. Tout à coup, c’est évident, c’est vrai qu’il y a une forme de cousinage entre les deux musiciens, dans leur voix pas si grave mais pourtant toujours un peu lointaine.

Le Point - Miossec, "Ici-bas, ici même" et pour (encore) longtemps

Il est arrivé par la grâce d'un uppercut appelé "Boire", mais c'est avec un neuvième album tout en finesse et retenue qu'il fête ses 20 ans de carrière. Interview.

Ouest-France - En 4 concerts au Quartz. Miossec livre "Ici-bas Ici-même" aux Brestois

Pendant quatre soirs, au Quartz, il offre la primeur de " Ici-bas Ici-même", son nouvel album, à Brest, sa ville natale.

Pendant quatre soirs, au Quartz, Miossec offre la primeur de son neuvième album, Ici-bas, ici-même, au public brestois, accompagné de cinq musiciens : Hugo Cechosz (basse, contrebasse, guitare), Vincent David (guitare, claviers), Valentine Duteil (violoncelle, claviers, basse), Nathalie Réaux (chœurs, percussions, claviers), Florent Savigny (batterie, percussions, marimba). Une formation inédite, « qui va donner de l'espace » à son répertoire, ses anciennes chansons étant revues « à travers le prisme du nouveau disque ».

FranceTVinfo - Entretien avec Miossec : "écrire '20 ans' pour Johnny m'a apaisé"

Miossec publie lundi "Ici-bas, Ici même", un des plus beaux albums de sa carrière, clair et épuré, qu'il a enregistré dans sa maison du Finistère avec l'idée qu'on puisse "voir chaque instrument", dit-il à l'AFP.

samedi, 05 avril 2014

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 5 avril (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine avec Francofans, spécial anniversaire avec Miossec, Barcella, Tagada Jones, Danakil, Batlik, Lise Martin, Nevche....

Le concert de la fin de semaine : Jeanne Cherhal à la salle Paul Fort à Nantes le 1er avril

L'album de la fin de semaine - Barcella : Puzzle

Le clip de la fin de semaine : Frànçois & the Atlas Mountains - La Vérité

Le clip de la semaine : HK et les Déserteurs - Demain Demain

L'album de la semaine - Céline Caussimon : Je marche au bord
________________________

Bien reçu, merci : Francofans N°46 (avril/mai 2014) et Sans abri, l'album de Moran
________________________

A la une

Nos Enchanteurs - Francesca Solleville et Jean Ferrat, les camarades

.... Voici toutefois un autre et nouveau disque, cette fois-ci de Francesca Solleville, sorte de compilation améliorée. On y retrouve tout ce qu’elle avait déjà enregistré de Ferrat (J’entends, j’entends, Nuit et brouillard, Que serais-je sans toi ?, Un jour un jour, Une écolière au tableau noir, etc.), des chansons d’Allain Leprest (Appelle-moi Luciole, Donnez-moi la phrase et Paris-Chopin, toutes trois extraites de l’album Al dente), d’Aragon (Epilogue) et de Pierre Grosz (A chaque rendez-vous) mises en musique par Ferrat, ainsi que trois autres titres enregistrés pour cette présente édition : Berceuse, Camarade et Ma France. Remarquer ici un tel opus, c’est témoigner aussi et surtout de l’amitié et de la complicité entre Ferrat et Francesca : c’est comme une dédicace à l’ami disparu.

Télérama - Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.

5 et 6 avril

Nos Enchanteurs - Radio Crochet France Inter, Clou/Guillaume Leborgne

Dans cette session, Clou était en lice avec Guillaume Leborgne. Pour mémoire après la première série d’auditions radio diffusées, 12 candidats étaient retenus, et le jury en a repêché deux autres, dont Clou, qui avait battu le record de vues de sa vidéo. Lors de son premier passage, elle avait séduit par son folk épuré, mais on attendait ses chansons en français. A noter que ce n’est pas par la mode facile de l’anglais dans la chanson que Clou chante en anglais, mais  parce que c’est aux USA qu’elle a commencé à chanter, et  la vocation s’est imposée. Son chant en anglais n’a rien d’artificiel, et c’est perceptible à un anglophone sommaire. C’est le même charme qui agit lorsqu’Alela Diane ou Mariee Sioux nous emportent dans les plaines du Far-West, ou dans les rues de Cheyenne ou de Fort Laramie. Guillaume Leborgne a été retenu dès son premier passage, ACI francophone, il est dans la situation de pas mal des finalistes qui sont réellement des débutants dans le parcours, et dans cette session les deux étaient dans ce cas de figure, en ce sens que cette aventure du radio crochet est leur première étape réelle vers le haut de l’affiche.

Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Musiques | Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/ecoutez-en-avant-premiere-...

RFI - Les Ogres de Barback ont encore faim, Nouvel album, Vous m'emmerdez !

Vingt ans d'existence, une tournée anniversaire et un nouvel album studio, Vous m'emmerdez !, à la fois féroce, tendre, éveillé et festif. Le quatuor familial, Les Ogres de Barback, ne manque décidément pas de ressources. Interview de Fred, chanteur et parolier principal d'une formation indépendante et attachante.

Ecoutez en avant-première le nouvel album de Dick Annegarn, “Vélo Va”

Musiques | Même timbre profond, même poésie lunaire. Et surtout le même talent : le Néerlandais signe encore un grand disque, rempli de chansons majeures.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/ecoutez-en-avant-premiere-...

4 avril

Télarama - Emilie Simon, Mue

Des sonorités cubaines ou asiatiques et des textes légers. Avec ce sixième album, la chanteuse nous offre une renaissance bienvenue.

C'est un disque aux vertus presque physiques, porté par des mélodies vivifiantes comme des bourrasques, une production brillante où chaque son se détache, une voix fluide qui jamais ne rate ses loopings d'hirondelle. Faut-il déduire du titre (et de la pochette dénudée) que la chanteuse a changé ? Oui et non. Sans marquer de rupture, ce sixième album est l'expression la plus aboutie de son agilité musicale, jouant des références, affichant des sonorités cubaines, asiatiques ou orientales, naviguant entre la pop-électro, la ballade romantique et l'emphase symphonique.

Le Figaro - Aubert-Houellebecq, une belle complicité

WEB- SÉRIE (3/6) - L'ancien leader de Téléphone a mis en musique plusieurs poèmes de l'écrivain, dans le cadre de son nouvel album, Les Parages du vide. Troisième épisode, dans lequel sont célébrées les noces du rock et de la poésie.

L'Humanité - HK et Les déserteurs, très attendus ce soir au Cabaret sauvage

Le rappeur-chanteur pare de chaâbi des chansons d’Aragon, Ferré, Vian ou Nougaro – dont le chef-d’œuvre de Ferrat, « En groupe, en ligue, en procession ». Album galvanisant. Et rencontre avec HK..

Ne manquez pas ce rendez-vous à 20 heures dans le convivial Cabaret sauvage (Paris), où celui qui est né à Roubaix de parents algériens se produit, avec Nawel en première partie. Dans son galvanisant album « HK présente les déserteurs » (www.hkdeserteurs.fr), paru chez Blue Line/Pias, le rappeur français édifie un pont entre les patrimoines français et algérien de la chanson. Pour l’occasion, il abandonne le rap au profit du chant, qu’il porte d’une voix juste et belle.

3 avril

Télérama - Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Tout comme son dernier disque renoue avec la sobriété de la (grande) chanson, son nouveau spectacle ne cherche jamais à épater.

Culturebox - Bernard Lavilliers : "J'ai voyagé dans la poésie avec mon corps"

À 67 ans, Bernard Lavilliers a gardé en indignation et gagné en douceur. Il comprend le monde avec son vécu, ses voyages, et sa jeunesse d'ouvrier métallo. Il ne se distancie pas, ne se tait pas. Aussi souvent qu'il le peut, il alerte sur les tentations d'extrêmes, il explique la colère des autres et demande de l'attention aux puissants. Ce n'est pas une posture, comme quand il chante. Bernard Lavilliers dégage la sérénité de ceux qui n'ont jamais détourné le regard, toujours écouté, appris, dans son art comme dans la vie. "Baron Samedi", nouvel album, en est la preuve, il unit critiques d'art et public éclectique.

Tout comme son dernier disque renoue avec la sobriété de la (grande) chanson, son nouveau spectacle ne cherche jamais à épater. Pas d'effets de lumière trascendants, ni de mise en scène phénoménale, contrairement à une mode qui souffle depuis deux ou trois ans sur la scène francophone. Jeanne Cherhal ose un concert dépouillé ; presque un récital « à l'ancienne », articulé en deux parties, les trois musiciens d'un côté et la chanteuse de l'autre, avec changement de tenue au milieu du set.
En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Concert | Vous n'avez pas eu le temps d'aller acheter vos places pour le concert de Jeanne Cherhal à Nantes ? Pas de problème, avec Culturebox, regardez-le ici.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Jeanne Cherhal en concert sur Télérama.fr

Concert | Vous n'avez pas eu le temps d'aller acheter vos places pour le concert de Jeanne Cherhal à Nantes ? Pas de problème, avec Culturebox, regardez-le ici.


En savoir plus sur http://www.telerama.fr/musique/jeanne-cherhal-en-concert-...

Lesoir.be - François & the Atlas Mountains

On peut presque parler d’un exil musical. François Massy, le leader saintais (entre La Rochelle et Cognac), du groupe François & the Atlas Mountains, va s’installer à Bruxelles où vit déjà Amaury Ranger, autre membre important du groupe, multi-instrumentiste également originaire de Saintes.

Culturebox - Musique dans les médias : un rapport inquiète les radios musicales

Plusieurs radios musicales - Fun Radio, RTL2, NRJ, Nostalgie, Rire et chansons, Chérie FM, RFM, Virgin Radio- ont exprimé mercredi leur "vive inquiétude" concernant les propositions d'un rapport sur la musique dans les médias, qu'elles jugent "anachroniques" et "inappropriées". Les éditeurs et auteurs ont en revanche bien accueilli ce document.

RFI - Émilie Simon, divine exploratrice sonore, Nouvel album, Mue

Elle n'en finit décidément pas d'être majestueusement créative, Émilie Simon. Les chansons presque toujours en mouvement de sa nouvelle livraison Mue nous aspirent et envoûtent avec une infinie justesse. Elles sortent du cœur d'une femme libre et délicieusement aventureuse. Rencontre avec RFI Musique.

2 avril

Nos Enchanteurs - Bernard Lavilliers, l’élégance du «Stéphanois»

Dans sa série de concerts à l’Olympia, il y a des premières parties, et comme à son habitude, Bernard Lavilliers annonce au début du spectacle qui est cette première partie, avec quelques mots personnalisés, la classe ! Ce 27 mars, c’était la troisième et dernière soirée avec Scotch & Sofa. Public très intergénérationnel, à peu près de vingt à quatre-vingt, un public qui a choisi le spectacle vivant, et des vraies chansons, de celles qu’on écoute avec un fourmillement dans les mollets, des coups de fièvre émotionnelle quand on retrouve Betty, Stand the ghetto, et quelques autres souvenirs des années On the road again, Etat d’urgence, Champs du possible, Causes perdues et musiques tropicales parfaitement en harmonie avec Baron samedi.

Le Figaro - Aubert-Houellebecq, accords croisés

WEB- SÉRIE (2/6) - L'ancien leader de Téléphone a mis en musique plusieurs poèmes de l'écrivain, dans le cadre de son nouvel album, Les Parages du vide. Deuxième épisode des coulisses de leur collaboration.

Nos Enchanteurs - Le chant profond de Moran

Le Bijou, jeudi 27 mars 2014,

Pour évoquer ce concert, on pourrait pu tout aussi bien s’en remettre à la poésie, à Verlaine par exemple, et pour cela se souvenir : « Je suis venu calme orphelin / Riche de mes seuls yeux tranquilles »… Et l’on aurait eu en écho douloureux : « Je ne suis pas d’un temps où il fait bon de n’être / Que l’ombre d’un printemps aux carreaux des fenêtres… Je ne suis pas d’ici je ne suis pas d’ailleurs / On ne m’a pas construit la maison du bonheur » (Sans Abri, chanson-titre du troisième album).

RFI - Moran sort du bois, Nouvel album, Sans abri

Malgré un coup de cœur décerné par l'Académie Charles-Cros en 2012, le chanteur québécois Moran n'a pas encore réussi à s'offrir une place majeure en France. Nouvelle tentative avec son troisième album, Sans abri qui, à force d'écoutes répétées, séduit par sa sincérité désarmante.

RFI - Danakil, Entre les lignes

Dans le titre du quatrième album de Danakil, Entre les Lignes, réside l’essence du reggae : lire le monde autrement. Un esprit que perpétue la formation française, désormais aussi performante en studio que sur scène, son milieu de prédilection.

RFI - AuDen, l'appel du large, Premier album, Sillon

Ce jeune Breton, qui s'est fait remarquer il y a quatre ans aux Transmusicales de Rennes, n'a pas tardé à se frayer une place sur les ondes avec Pour mieux s'unir, single d'une efficacité redoutable. Et comme son premier album post-folk, Sillon, est dans cette lignée, les voyants semblent au vert pour AuDen.

C'est déjà ça - AuDen: panoramas bretons et embruns mélancoliques

Ses chansons sont des fenêtres ouvertes sur la mer et le blues délicat des garçons sensibles. Des Transmusicales de Rennes où il est repéré à ce premier album, Adrien Daucé, alias AuDen trace son "Sillon" d'un folk évanescent, cristallin... et marin.

1er avril

Chansons que tout cela - Humaneries* d’élection

Lendemain défaite. Quand le vote fleure le veto. Hollande, ô désespoir, ô promesses ennemies ! Autant sourire En attendant des jours pires, puisque c’est La Bérésina, comme diraient Pascal Mathieu et Pierret Perret. À moins que ce soit « le coup de pied de l’âne » auquel littérature et chanson rendent ici hommage, entre Albert Cossery, Philippe Forcioli, Jofroi et Nicolas Bacchus. Avec, au passage, un plongeon électoral dans le Midi Libre (16/03) et une commune du Gard...

Nos Enchanteurs - Le Larron : « Amateur » mais pas vraiment

Chanteur par défaut, de ne pas avoir trouvé interprète(s) à son pied (il chausse du 45 ou quoi ?), à sa tendre folie, a ses petites excentricités, à son ton qui est bon. Le Larron est musicien tant de scène (il accompagne Jane Birkin et Ridan et quelques autres moins connus), de studio, en remixant des rappeurs, en rappant des mixeurs. Il a son studio à lui où il concocte des pubs. Il vit sa vie, il la gagne. Il compose aussi. Et il écrit. Sa vie est bien garnie. Mais ses écrits étaient orphelins de qui pourrait les chanter. Alors, puisqu’il a tout sous la main, Le Larron les a chantées, une fois, dans son studio.

C'est déjà ça - Moran, Québec en blues

Avec "Sans abri", le Montréalais signe un troisième album sombre et lumineux, où sa voix unique laisse échapper tendresse et vulnérabilité inédites. Il serait temps ici qu'on le découvre vraiment.

Nos Enchanteurs - Général Alcazar : un dernier pour la route

Quand vous tirez le disque de l’enveloppe postale et qu’il en sort Général Alcazar, vous avez comme un p’tit pincement au cœur. L’idée de chroniquer son nouvel album après avoir rédigé sa nécro est insolite. Voici donc le disque qu’il venait tout juste d’achever en faisant de la mort la rencontre.

« C’est sans doute aujourd’hui que je vais mordre la poussière / Tu m’avais prévenu, plusieurs fois averti / A cette heure c’est certain je ne peux faire marche arrière / Sans regarder en face ma propre destiny. »

Les Echos - Bruel joue à la maison, au Zénith

Patrick Bruel était vendredi soir au Zénith de Paris. Trois heures de concert où un public acquis a chanté en chœur l’épopée bruelienne.

« Ici, tu es chez toi, c’est ta maison », lui a dit le patron du Zénith, Daniel Colling pendant la balance de l’après midi. Et de fait, Patrick Bruel a mis le feu au Zénith, faisant chavirer une salle « sold out » et sous les yeux d’un parterre de « people » parmi lesquels Manuel Valls, Bertrand Delanoe, Mikaël Youn, Christophe Lambert, Titoff ou Sophie Marceau avec laquelle il vient de tourner « Tu veux ou tu veux pas … » de Tonie Marshall.

31 mars

Si ça vous chante - QUAND IL EST MORT, LE POÈTE « Machado dort à Collioure »… depuis 75 ans

Louis Aragon lui rend hommage dans Les Poètes, mis en musique et chanté par Jean Ferrat : « Machado dort à Collioure / Trois pas suffirent hors d’Espagne / Que le ciel pour lui se fit lourd / Il s’assit dans cette campagne / Et ferma les yeux pour toujours... » C’était le 22 février 1939. Soixante-quinze ans plus tard, j’y étais.  

Nos Enchanteurs - Virgule : un point, c’est tout !

Précieuses, elles le sont sans conteste ces chansons délicates et tourmentées qui parviennent néanmoins à nous réchauffer l’âme et le cœur…  Sur une trame de folk aérien ou de comptines intimistes et bien barrées, cette jeune chanteuse cumule de bien belle façon un souffle inspiré, une vraie présence et une frissonnante intensité.

RTL - Georgette Lemaire menacée d'expulsion : "Je voudrais qu'on me laisse une chance", dit la chanteuse

TÉMOIGNAGE - Georgette Lemaire, chanteuse populaire des années 1960, pourrait se retrouver à la rue dès mardi, après la fin de la trêve hivernale. Georgette Lemaire pousse un appel au secours. La chanteuse parisienne de 71 ans est menacée d'expulsion, alors que la trêve hivernale prend fin lundi 31 mars.

Le Parisien - Découvrez la nouvelle Cabrel

C’est peut-être la première fois que vous entendez «Bref, s’aimer». Mais gageons que ce ne sera pas la dernière. Captée le 26 mars dernier lors de son premier show-case à , la nouvelle chanson d’Aurélie Cabrel a toutes les qualités pour faire une belle percée sur les ondes avec sa mélodie joliment troussée et son refrain enjôleur, dont l’univers pop et féminin n’est pas sans rappeler le groupe Autour de Lucie, qui avait marqué l’an 2000 avec la magnifique chanson «Je reviens».

Si ça vous chante : CLAUDE NOUGARO Du faubourg des Minimes à la Cinquième Avenue

Jeudi 4 mars 2004 à 13 h, l’info tombait comme un couperet en ouverture des journaux audiovisuels : Claude Nougaro est mort ! La veille au soir, via un courriel, je formulais encore le souhait de lui rendre visite dans les jours prochains. Nous pensions en effet, tout en sachant que son état de santé s’était récemment détérioré, que Claude serait toujours des nôtres pour célébrer la sortie de son nouvel album prévue à la fin du printemps ou le 09/09 suivant, pour ses 75 ans... La Camarde ne le permit pas, fauchant sans état d’âme l’artiste qui était entre tous, de tout l’espace francophone, l’incarnation par excellence de la chanson vivante.

________________________________
________________________________

dimanche, 19 janvier 2014

Ces chansons qui font une vie Fred Burguière des "Ogres de Barback" : Renaud, reggae, piano

Le parolier des "Ogres de Barback" se souvient d'une enfance et d'une banlieue où la musique a été au coeur de sa vie. Et l'est restée...

________________________________________
________________________________________

samedi, 04 janvier 2014

La chanson française du 27 décembre au 5 janvier (mise à jour)

A la une : David McNeil

RFI, Bertrand Dicale - David McNeil, un chanteur dans son miroir, Une vie d'écriture

Avec Quatre mots, trois dessins et quelques chansons, David McNeil, fleuron d'une certaine "nouvelle chanson française", devenu parolier à succès pour Julien Clerc ou Alain Souchon, plonge dans une vie d’écriture et en fait un livre généreux et franc.

Ce dimanche, une journée avec les chansons de David Mc Neil

Bien reçu, merci : Philibert, Chansons poliment incorrectes, C'est pas facile....enfants terribles,alain feral,anne sila,kilembe,riffard,de palmas,cali,bazbaz,daho,delerm,grand corps malade,guillaume depardieu,lavilliers,chanson,chanson francaise,musique,chanson française

Philibert, l'artiste lyonnais, a remporté le tremplin 2013 d'A Thou Bout d'Chant






L'album de la fin de semaine - Mickael Guerrand : Folklore des conquistadors

Le clip de la fin de semaine : Philibert, Les Bonobos

L'album de la semaine - Camille Bazbaz : Love muzik

Le clip de la semaine : Bazbaz - Love Burger

5 janvier : journée David Mc Neil

BibliObs - Le récital David McNeil

Un soir de 1997, à l'Olympia, David McNeil, le fils de Marc Chagall, rassembla tous les chanteurs pour lesquels il avait écrit. De Montand à Souchon, souvenirs

C'était son rêve. Chanter à l'Olympia. Succéder à Piaf, Brel et Lennon. Connaître, pour ses 50 ans, le frisson de la gloire, lui qui était plutôt habitué aux tournées minables en camionnette et se flattait d'avoir réuni quatorze spectateurs dans un ancien cinéma porno de La Rochelle. Voir enfin son nom inscrit en lettres rouges au fronton de la salle mythique, à 400 mètres de l'Opéra-Garnier dont son père, Marc Chagall, avait peint le plafond.

Le JDD, Bernard Pivot - Prêtez l'oreille à David McNeil

Voici le récit le plus décontracté et le plus sympathique de l’année. Un livre qui a le charme d’une longue chanson au refrain populaire.

DAVID MCNEIL : De Chagall à Angie, le parcours d’un vagabond

Romancier, auteur de chansons, chanteur, David McNeil avoue n’avoir aucun talent pour la peinture. Jusqu’à cinq ans et demi, il a pourtant vécu dans le sillage du grand peintre, son père, Marc Chagall. Il évoque ses beaux souvenirs d’enfance dans le roman Quelques pas dans les pas d’un ange.

France Inter : Tout et son contraire - 2011/2012 David McNeil : "J'ai raté une immense carrière de vedette internationale"
 
David McNeil, romancier mais surtout parolier. Il a écrit pour Yves Montand, Jacques Dutronc, Julien Clerc, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Sacha Distel, et beaucoup d'autres...

Chagall fils

Au nom du père

Par François Busnel et (L'Express), publié le24/04/2003

Ecrivain culte mais discret, David McNeil lève le voile sur son enfance auprès d'un génie, le peintre Marc Chagall


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/quelques-pas-dans-le...

4 janvier

Le Figaro - Anne Ma Sœur Anne de Louis Chedid, chanson de conviction

TUBES À l'ESSAI - Le chanteur raconte comment l'actualité d'une époque est venue se mélanger avec ses souvenirs d'enfance dans son tube Anne Ma Sœur Anne.

Nos Enchanteurs - Le bel « Hommage » à Pierre Mac Orlan

... Voici la parution d’un coffret « Hommage » à l’écrivain Pierre Mac Orlan, qui fut aussi un brillant auteur de chansons. Non par distraction mais en conscience. En fait, la chanson est permanente dans la vie de Mac Orlan. Quand, au lycée, on se lie d’amitié avec un certain Gaston Couté ou quand on adresse ses premiers textes à Aristide Bruant (qu’il rencontre dès son arrivée dans la Capitale), peut-il en être autrement ? C’est contre quelques sous que Mac Orlan écrit alors des couplets à la demande pour quelques interprètes en mal de paroles : il devient parolier, métier qui s’estompe un peu devant l’auteur reconnu qu’il commence à être, dont les romans (une vingtaine) contiennent souvent des textes de chansons. Sociétaire de la Sacem, il deviendra véritablement parolier sur le tard, à 70 ans, sollicité qu’il est alors, comme d’autres écrivains, pour l’émission « La Chanson de mes villes » sur la Radio Télévision Française : ne trouvant pas chaussure à son pied dans le répertoire pour illustrer son propos, il écrit les chansons dont il a besoin : on n’est jamais mieux servi que par soi même.

2 janvier

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Dans le rétroviseur

Dix disques de discothèque. Palmarès 2013 de la chanson «française». Dans le désordre.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Initiales JH

MALADIE D'AMOUR. C'est le titre qui court du troisième album d'un chanteur québécois, Jimmy Hunt. La traversée d'un monde aquatique plongé dans d'aimables ténèbres, l'exploration d'un système où nul souffle n'agite l'atmosphère, où l'ouïe, ce sens délicieux, déploie ses capacités, figurant des formes fantasmagoriques. Au mixage, un New Yorkais, Chris Moore, qui ne parle ni ne comprend le français. La voix du chanteur a donc été domptée comme si elle était un instrument de musique.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Viande française

Neuf mois sans discontinuer que leur dernier album PITTOCHA ET LA TISANE DE COULEURS figure dans le Top 200 des ventes de disques en France. Mais personne n'en parle. On y trouve pourtant des duos avec Manu Chao, Thomas Fersen, Juliette, Emily Loizeau, Anne Sylvestre et Danyèl Waro, et personne n'en parle. La semaine du 9 au 15 décembre, quelques jours avant Noël, PITTOCHA ET LA TISANE DE COULEURS s'écoulait autant que les derniers Carla Bruni, Jacques Higelin ou Cali, davantage que les nouveautés de Brigitte Fontaine, La Fouine ou Juliette Gréco qui toutes ont fait la une de l'actualité.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Joyeux Noël!

Il n'avait tué ni dénoncé personne mais pâtissait d'une sale réputation pour son «comportement» pendant la Deuxième Guerre mondiale. Faut dire, il avait chanté en Allemagne, le «collabo». Comme Maurice Chevalier et Édith Piaf. Cinquante plus tard, il répondrait: «Nous, on savait que la vie peut parfois être brève / Nous, dans nos rêves, on savait / C'est pour ça qu'on rêvait.» (Nous, on rêvait)

Nos Enchanteurs - Leprest, nouvelles livraisons, pièces de choix

Déjà plus de deux ans que nous arrosons ses fleurs une fois par semaine, que des artistes, ici et là, l’interprètent, lui gagnant parfois d’autres publics, à la faveur d’une chanson qui perce la carapace des gens et leur pénètre le cœur.

Bien sûr, il n’est pas LA chanson à lui tout seul, mais convenez que c’en est un bon morceau qui, avec le temps, deviendra l’un des incontournables classiques de cet art, comme peuvent l’être Gaston Couté, Jacques Brel, Léo Ferré et quelques autres.

1er janvier

Nos Enchanteurs - Prémilhat 2013 : Anne Sila, les habits neufs de Barbara

....  Sila oxygène la veine Barbara, en bouleversifie le bel ordonnancement. En chaque chanson, elle injecte un standard de jazz. Ça secoue parfois, sans jamais être malmené. L’adn est bousculé, augmenté d’une rare énergie, métissé. Mais, même recomposée, l’émotion est là. Dans l’écriture il va de soi. Dans l’interprétation (magnifique, bouleversante parfois) aussi. Même dans le haut débit du chant de Sila, les douleurs s’incrustent et saignent encore, la mort et la solitude. Et l’amour aussi.

1er janvier

Gilles Medioni, All Access : Les 20 disques les plus attendus de 2014: Springsteen, #Fauve, U2, Polnareff, Christophe, Adele…

Crapauds et rossignols - Le voyage des trois grands rois

....A l’approche de la date où leur choix devait s’opérer, ils avaient pratiquement tout vu, tout lu aussi de ces publications confidentielles et des sites internet consacrés à la chanson. Ils se réjouirent d’ailleurs de découvrir de charmants crapauds et rossignols dont les coassements et les chants mélodieux étaient venus depuis peu dépoussiérer la Toile chanson et ses propos convenus et laborieux. Ils s’attristèrent toutefois de constater que trois académiciens chagrins de la CFQ – qu’en riant ils nommaient entre eux « les trois baudets » –, en dévalorisant le travail de quelques jeunes artistes par eux fort appréciés, s’ingéniaient, en ce qui les concernait, à démentir avec force le titre d’une belle chanson :  On s’ra jamais vieux.
Vint enfin l’heure du palmarès ! Le disque d’or fut remis à Delphine Coutant ; le disque de myrrhe à Pierre Lebelâge ; et le disque dansant à Dimoné. Tous les crapauds et les rossignols français, enchantés, coassèrent et chantèrent à l’unisson jusqu’au matin.

Europe 1 - Flangers : Du rock "mélancolique et rageur"

Flangers est né de la rencontre en 2008 de quatre passionnés, touches à tout de la musique, Flavie au chant et à la basse, Ange et Christophe aux guitares, Fred à la batterie. Le groupe a plus d’une centaine de concerts à son actif dans toute la France, en Angleterre, en Allemagne, dont les premières parties de Shaka Ponk et Imany. Le quatuor sort cette année son premier album en indépendant.

31 décembre

Blogborygmes - Mes disques de légende [4] : Les Enfants terribles - "C'est la vie"

Il y a longtemps que je brûlais d'envie de graver leur nom au frontispice de mes disques de légende - dès le premier billet, en fait - mais j'avais dû reculer jusque-là : si peu d'informations disponibles sur eux (biographies réduites au strict minimum, peu de photos, absence des sites de musique en ligne...) quand j'aurais voulu en dire tant. A croire que la trace qu'ils ont laissée est inversement proportionnelle à l'immensité de leur talent, eux qui brûlèrent dans le ciel de la chanson française comme une météorite incandescente.

Eux : les Enfants terribles.

Nos Enchanteurs - Alain Féral 1942-2013 (Les Enfants Terribles)

Comme d’habitude, un homme et une femme sur la plage aux romantiques, chantaient l’important c’est la rose … Et vint Le poète et la rose, premier coup d’éclat des Enfants Terribles, dans le paysage paillettes yé-yé des années 66-67, Alain Féral impulsait à ce groupe une trajectoire fulgurante, qui a laissé une trace scintillante dans les mémoires. En 2000 une réédition de leurs premiers albums a été raflée, en quelques jours, une deuxième idem, fait assez rare pour un groupe qui a brillé 6 ou 7 ans avant de se retirer des scènes. A leurs débuts ils étaient 5.

RFI - Bazbaz, l’amour tout court, l’amour toujours, Nouvel album, Love Muzik

Pour son septième album, Love Muzik, le chanteur Camille Bazbaz parcourt à nouveau son thème de prédilection, jusqu’à l’obsession : l’amour et toutes ses déclinaisons. En résulte un joli collier de 11 chansons, qui groovent légères et joyeuses sur du rock garage, de la musique sixties, en compagnie de son nouveau groupe, le Gang des Niçois. Pour RFI Musique, il revient, quelques jours après ses concerts à Bercy, en première partie de -M-, sur la gestation de son disque, sa propension à l’amour, son côté blues et "artisan". Entretien…

30 décembre

Le blog de Fred Hidalgo - DAVY KILEMBÉ La vie, c’est pas du cinéma 

Entre autres talents, notre ami Jean-Louis Foulquier était aussi un acteur charismatique, excellant sur petit et sur grand écran où on le retrouvera toujours avec bonheur à l’occasion de rediffusions. En attendant, le spectacle continue car, comme le dit dans son tout nouvel album Davy Kilembé, l’un des artistes que l’homme de La Rochelle affectionnait (il avait fait « Le Chantier » des Francofolies, époque Foulquier, puis les Rencontres d’Astaffort de Francis Cabrel), La vie, c’est pas du cinéma… Et pourtant, on en redemande !

Mes 5 albums chanson 2013: Stromae, etc…par Gilles Médioni (L'Express)

Quels sont mes disques préférés de l’année? C’est pour tout de suite, et par ordre alphabétique

Le Matin - «Ma crainte, c’est de devenir fou»

Surpris par le succès de «Racine Carrée», Stromae raconte comment il fait pour garder les pieds sur terre.

«Formidable» et «Papaoutai», les deux single tirés de l’album de Stromae ont rencontré un tel succès en 2013 que le New York Times a fait au chanteur belge un hommage élogieux. «C’est facile de croire qu’on est devenu un génie», se méfie le chanteur, qui dit sa «crainte de devenir fou ou complètement mégalo». Dans ce sens, il estime notamment nécessaire «d’avoir des enfants, parce que sinon je vais devenir bête».

29 décembre

Nos Enchanteurs - Son et lumière

..... Et parfois, c’est l’artiste qui impose des lumières obscures, mais tout n’est pas si noir, il y a le plus souvent des belles lumières, on en a plein les mirettes, et le spectacle est réussi. Grâce à quelques artistes de la lumière. Stéphane Dutoict est un de ces artistes, il est dans la partition comme les musiciens, constat fait lors de Ferrat au c(h)oeur, une soirée unique avec la présence d’un choeur de 70 personnes venues du Forez, une partie était sur scène, l’autre dans la salle, comme on le voit sur l’image du haut, qui n’est pas un collage,mais une vue unique. Après cette première impression, j’ai appris qu’il est peut-être le seul à s’intéresser au contenu du texte quand il éclaire un spectacle.

RFI - De Palmas, côté ouest-américain, Nouvel album, De Palmas

Dans Sortir, son album précédent, il avait tout fait seul. Une compilation et trois ans de tournée plus tard, Gérald De Palmas revient avec un nouveau disque éponyme enregistré avec ses musiciens dans les conditions du live.

28 décembre

Nos Enchanteurs - Roger Riffard, « observateur de nénuphars au clair de lune »

Il le chante en connaissance de cause : les hommes qui permettent aux trains de rouler ne sont pas assez riches pour y monter et voyager jusqu’à Napoli. Et il ajoute ailleurs qu’ils n’auront pas non plus leur petite maison et mourront à l’hôpital plutôt que dans leur lit. La classe sociale dépeinte par cet ancien cheminot est d’une couleur banlieue : les « Jules » disent pis que pendre des « Etienne » qui le leur rendent bien ; un complexé ne se décide pas à inviter une dame pour danser la java ; l’humble amoureux venu faire sa demande pour Mademoiselle Grand FlaFla se fait jeter ; le mari lassé se garde bien de chercher à secourir sa femme tombée dans un puit ; la prude jeune fille finit par céder au monsieur audacieux et la mère effarouchée lutte hypocritement contre la concurrence de sa fraîche fille auprès du jardinier ! Cet univers triste est celui que dépeint Roger Riffard dans une bonne partie de ses chansons, autant dire qu’il ne se nourrit pas d’illusions sur la réalité des sentiments humains et des cloisons de la vie.

Les sonos tonnent, le club chanson #90 : Guillaume Depardieu et Bernard Lavilliers

MUSIQUES | Dernier club chanson de l'année, ces 90e Sonos tonnent s'intéressent à deux disques marquants sortis ces dernières semaines : “Baron Samedi”, 20e album studio de Bernard Lavilliers. Et “Post mortem”, qui voit le jour cinq ans après la mort de Guillaume Depardieu. Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Medioni de “L'Express” et Valérie Lehoux de “Télérama”, nous disent ce qu'ils en pensent.

27 décembre

Télérama, Lavilliers, Baron Samedi

Il y a presque tout Lavilliers dans ce disque à facettes. D'abord, l'homme qu'on a en tête : le bagarreur, jamais disposé à raccrocher les gants, certain que la vie est une bataille perpétuelle (Vivre encore). Le voyageur, curieux des autres et des fractures du monde, parti en ­Haïti pour écrire et composer (Baron Samedi, sur les plaies toujours béantes de Port-au-Prince). Le révolté, dont la fibre populaire vibre si fort qu'elle fait trembler les puissants (Jack, l'éventreur de banquiers), et qui incite les opprimés à relever la tête (Scorpion, très belle adaptation du Turc Nazim Hikmet) 

Télérama - Grand Corps Malade, Funambule

Qu'apprécie-t-on le plus ? Curieusement, pas son écriture. Son histoire nous touche, évidemment, mais la puissance de son verbe nous soulève rarement. Nonobstant le titre du disque, et quelques beaux jeux de mots, son écriture fleuve resterait plutôt ancrée dans le sol. Alors ? C'est sa voix qui sonne juste ; son timbre de basson, qui pose sa tranquillité sur n'importe quel rythme.  

Télérama, Vincent Delerm, Les Amants parallèles

Ils vont continuer de se gratter, les allergiques de longue date : l'urticaire esthétique ne disparaît pas en un disque. A moins qu'ils essaient d'écouter celui-ci en oubliant qu'il est signé Delerm. Mission impossible ? Sans doute : même s'il se mettait au death metal, on reconnaîtrait de suite sa voix traînante et sa narration très Nouvelle Vague (truffaldienne, surtout), qui scelle son style depuis plus de dix ans. Sauf que, justement, jamais le chanteur n'avait semblé si libéré de ses propres codes. 

Télérama, Daho, Les Chansons de l'innocence retrouvée

Est-ce vraiment celui de l'innocence retrouvée ? Plutôt celui d'un lâcher prise, hédoniste et lucide, à la fois symphonique et dansant, introspectif et ouvert. Etonnamment classique avec ses cascades de violons ; parfois même grandiloquent, et plus proche d'une musique de film ou d'une comédie musicale des années 60 que de la pure pop. Ce parti pris, c'est l'atout maître du disque, car il donne de l'ampleur au chanteur (dont la voix ne cesse de s'épanouir).

Nos Enchanteurs - Patrice Caumon, le cynisme et la grande classe !

Ce disque est un pur ravissement. Il avive, il ravive tout ce qu’il peut y avoir en nous de mauvaise foi, de misogynie aussi. En plus c’est bien écrit, indéboulonnable : faudrait vraiment avoir fait un stage de journalisme auxInrocks pour trouver à redire, à critiquer, à meugler. Oh ce Tout est faux chez madame qui, à la manière d’un mille-feuilles, liste ses lifting tant qu’on se demande s’il n’y a pas que les faux-cils qui soient vrais ! « Avant l’inhumation il faudra bien t’enlever tout ce que tu portes (…) sinon tu dégouteras même les vers de terre ! »