Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 21 septembre 2017

Alcaline, Le Sujet du 18/09 - Ben c'est bien

L'album de la semaine : Ben Mazué, La femme idéale

mercredi, 20 septembre 2017

Ben Mazué - Vivant

Le Figaro - Ben Mazué : "Brigitte Macron ne pourrait pas être ma meilleure amie"

Son nouvel album s'intitule La Femme idéale. Évidemment, nous étions tout ouïe. Rencontre avec un artiste qui sait parler aux femmes.

«Maîtresse hors-pair, âme-sœur / Bosseuse en or, mère, femme, sœur / Tu peux pas, tu peux pas, tu peux pas...» Il est rare aujourd'hui d'aussi bien résumer, dans un si petit refrain, la femme made in 1980. Ben Mazué nous présente son troisième album, La Femme idéale. Un opus qui parle de sa femme avant tout, et à travers elle, de toutes les autres.

Lire la suite
___________________
___________________

mardi, 19 septembre 2017

Ben Mazué, J'arrive

lundi, 14 août 2017

L'actualité de la chanson française du 17 au 31 juillet

La revue de presse et du web devient bimensuelle pour la période estivale. Prochain rendez-vous le 15 août.
Bel été à toutes et à tous.
Yves
___________________________________________________________________

Les artistes de l'été : Georges Chelon, Barbara, Nino Ferrer, Juliette Greco

L'album du mois : Jeanne Moreau

La playlist de l'été : la scène lyonnaise, de Frédéric Bobin à Benjamin Biolay, de Michèle Bernard à Carmen Maria Vega

Les vidéos du mois : Les artistes du nouveau Francofans (Lo'Jo, Soan, Cabadzi,Ben Mazué, Gauvain Sers, Chelon, Lamuzgueule, Une touche d'optimisme, Les Balochiens....)

Le clip de la semaine - Boulevard des airs, Le Bagad de Lann-Bihoué - Le bagad de Lann-Bihoué

L'album de la semaine - Breizh eo ma bro ! La bretagne est mon pays !

AVIGNON OFF EN CHANSONS

Francofans - Avignon Off 2017 en chansons par Yves Le Pape

Le Festival Off d'Avignon a proposé comme chaque année une très riche programmation en chansons et spectacles musicaux. En voici donc quelques chroniques mises à jour épisodiquement au fil du mois de juillet.

Les chroniques des concerts de Hildebrandt, Nicolas Jules, Clément Bertrand, Amélie les crayons, Nathalie Miravette, Garance....

JEANNE MOREAU

Télérama - Jeanne Moreau chanteuse tourbillonnante

Même sans une imposante discographie, Jeanne Moreau, disparue à 89 ans ce 31 juillet, sera entrée dans l’histoire de la chanson. Elle nous laisse au moins deux classiques : “Le Tourbillon de la vie” “J'ai la mémoire qui flanche”. Pour elle, la chanson était beaucoup une histoire d’amitié.

C'est déjà ça - Jeanne Moreau, l'audace

L'actrice mais aussi chanteuse est partie à l'âge de 89 ans à la tête d'une carrière exemplaire et d'une liberté qui l'était encore plus. Reprendre avec Daho en 2010 les textes sulfureux d'un Jean Genet qu'elle avait côtoyé, n'aura pas été la moindre de ses audaces. En marge du "Tourbillon" justement ressassé, ce condamné à mort nous hante encore.
 
 
Quelques heures après l'annonce du décès de Jeanne Moreau, la grande Brigitte Fontaine nous a adressé ce texte, inédit, écrit pour l'actrice disparue.

Libé - Jeanne Moreau, chanteuse sans en avoir l'air

Sans jamais revendiquer une carrière de musicienne, Jeanne Moreau a mis sa voix unique au service des mots de grands auteurs, comme des siens, fournissant à la chanson française parmi ses plus belles pépites.

En 1962, Jeanne Moreau assise près d’un guitariste, les mains sur les genoux, s’est mise à chanter devant la caméra de François Truffaut. «Elle avait des bagues à chaque doigt…»

La scène de Jules et Jim, devenue presque un monument à elle seule, a lancé l’autre carrière de l’actrice : celle d’une chanteuse à la voix grave, particulièrement attachée aux mots.

Le Figaro - Jeanne Moreau, «le tourbillon de la vie» en chansons

Décédée à l'âge de 89 ans ce lundi, l'actrice à la voix reconnaissable entre mille était aussi chanteuse à ses heures. Connue mondialement pour ses rôles au cinéma, elle a aussi légué des chansons populaires et poétiques. Du célèbre titre Le Tourbillon au Blues indolent, Le Figaro vous propose une playlist de ses 5 titres cultes.

RFI - Les ballades de Jeanne Moreau

Monstre sacré du cinéma et du théâtre, Jeanne Moreau a aussi marqué de son élégance le monde de la chanson française. Retour sur le parcours musical de cette grande dame, qui vient de disparaître à l’âge de 89 ans.

BFM TV - Jeanne Moreau en cinq chansons de Brigitte Bardot à Etienne Daho

La célèbre actrice, connue pour ses rôles dans Ascenseur pour l'échafaud, Jules et Jim et Les Valseuses, a été retrouvée morte à son domicile ce lundi. Retour sur un pan essentiel de sa carrière: la musique.

AMELIE LES CRAYONS

RFI - Amélie-les-Crayons, des chansons en marchant

Cinq ans après Jusqu’à la mer, Amélie-les-Crayons est de retour avec son nouvel album Mille Ponts. Entourée de ses musiciens, elle a charmé chaque soir le public du Festival d’Avignon avec son nouveau spectacle, qui s’y joue jusqu’à la fin du mois de juillet. Rencontre au cœur du Festival.

ESKELINA

Baptiste Vignol - Voix rare

Paul Morand disait dans «Bains de mer» que l’eau bleue des Açores était douce comme un ongle. La voix d’Eskelina, elle, aurait la douceur de l’ivoire chauffé au soleil. Capable, quand elle s'envole de chasser les nuages. Le deuxième album de la Suédoise contient treize jolies chansons bien carrées. Légères (L’emmerdeuse), coquines (Les Trois garçons), aigres-douces (Le cèdre) ou mélancoliques (Charlie Townsend), elles ne sont pas du dernier cri mais charment instantanément grâce au timbre d'Eskelina dont l’accent fait l’empreinte et leur donne cette clarté, unique en France, blonde, franche et sensuelle.

BARBARA/BINOCHE

RFI - Avignon: «Vaille que vivre», une pièce nourrie de l’œuvre de Barbara

En Avignon dans la cour du Lycée St-Joseph a pris place un spectacle particulier où se retrouvent l’actrice Juliette Binoche toujours prête à expérimenter de nouvelles formes artistiques et le pianiste Alexandre Tharaud. Les deux artistes ont monté une pièce autour de Barbara où se mêlent le chant, le piano, le texte. «Vaille que vivre» est une pièce nourrie de l’œuvre de la chanteuse et de sa vie.

Libé - Barbara enchante Binoche

En échappant aux pièges balourds du biopic, l’actrice accompagnée du pianiste Alexandre Tharaud a livré à Avignon un subtil hommage à «la dame en noir».

.... La représentation va crescendo, au fur et à mesure que la comédienne se saisit des chansons, bascule de la parole aux chants et réciproquement, non à la manière de Barbara, mais avec sa voix à elle, un peu grave. Le parcours de Binoche sur scène suit celui de Barbara dans la vie. D’abord timide, elle déploie ses ailes de plus en plus diva, jusqu’à l’excentricité - et c’est l’aigle noir que l’on voit à travers le costume de l’actrice, une combinaison noire aux manches bouffantes, multifonctionnelle puisqu’elle évoque l’intimité comme l’habit de gala, pyjama autant que robe de soirée.

L'Humanité - Récital. Un duo chic pour Barbara

« Vaille que vivre » a des allures de récitals, avec ses ronds de lumières (d’Eric Soyer, compagnon de travail de Joël Pommerat) qui subliment les acteurs, le piano, dessinent une chorégraphie en noir et blanc qui captent et captivent le regard du spectateur. Sur le plateau vide de la cour du lycée Saint-Joseph, un piano. Instrument fétiche de Barbara qu’elle caressait de ses longs doigts nerveux et puissants, majestueux, partenaire de jeu de Juliette Binoche et Alexandre Tharaud. Leur spectacle est un hommage à Barbara, un hommage chanté et parlé à travers des chansons et des extraits de son livre (« Il était un piano noir… Mémoires interrompues »)

BESSA

En janvier 2016, la jeune Française Bessa sidérait par sa reprise de Partir avant les miens sur un album hommage à Daniel Balavoine. Parallèlement, sortait son premier quatre titres, envoûtant, fascinant. Une première impression confirmée par son premier album, De l'homme à l'animal. On y découvre plus longuement Bessa, chanteuse aux origines corses, siciliennes, élevée du côté de Marseille. Son disque, c'est de la haute voltige, avec cette voix vertigineuse et ses arrangements audacieux, entre pop électro, sensualité soul, émotion chanson.

ADAMO

Culturebox - L'indémodable charme de Salvatore Adamo au Festival Pause Guitare

L'inclassable Salvatore Adamo a fait une halte au festival Pause Guitare à Albi, dans le Tarn. A 73 ans et 50 ans de carrière à son actif, le chanteur populaire a conquis ses fans avec ses tubes et ses titres plus engagés au Grand théâtre. Retour sur cette soirée mémorable.

Inutile de présenter l'interprète de "Sans toi ma mie", son premier succès en 63 à contre courant du style Yéyé de l'époque. Invité au Festival Pause Guitare, Salavatore Adamo a enchaîné ses plus grands tubes comme "Vous permettez monsieur", "Mes mains sur tes hanches",  "Les filles du bord du mer" réactualisé dernièrement par son concitoyen Arno ou encore "Tombe la neige" qui a fait de lui une mégastar au Japon.
 
SALVADOR
 
 
EPM vient de sortir un coffret-dépliant fait de quatre disques, 105 titres pour une prix riquiqui (15 €), c’est tentant. Ce n’est certes pas tout Salvador : il s’en fallut de pas mal d’autres albums encore. Tout ici a été enregistré il y a au moins cinquante ans. C’est justement le début de l’histoire d’Henri Salvador, inclus ses « tubes et succès » tels que Faut rigoler, Le lion est mort ce soir, Blouse du dentiste, Petite fleur et Le loup la biche et le chevalier.
 
BARBARA WELDENS
 
 
On ne meurt pas à 35 ans. Si, en fait. Parfois bêtement. Barbara Weldens.
Morte sur scène hier soir, à priori électrocutée, alors qu’elle donnait un concert dans l’église des cordonniers à Gourdon, dans le Lot, dans le cadre du Festival Léo Ferré. Pourquoi j’ai eu une peine immense en apprenant la mort de Barbara Weldens ce matin. Je ne la connaissais pas personnellement. Elle n’était pas une amie. Juste son talent m’impressionnait. Juste, elle représentait la vie. Juste, elle me semblait puissante et invincible. Une chanteuse hors du temps au talent incommensurable. La seule femme qui racontait des histoires de femmes et qui me filait des frissons

Norbert Gabriel - Barbara Weldens

Parfois, souvent, je m’interroge sur l’utilité et l’intérêt des chroniques de concert publiées ça et là.

Aujourd’hui j’ai un élément de réponse. Il y a deux heures, j’ai appris que Barbara Weldens est morte, très vraisemblablement électrocutée sur la scène où elle chantait. Je ne la connaissais que par la chronique de Danièle Sala, aux Rencontres Marc Robine, il y a quelques jours. Mais par cette chronique, j’avais très envie de découvrir en scène cette artiste étonnante… Et il y avait presque une sorte d’intimité virtuelle, à sens unique, qui s’était créée. Sa disparition brutale laisse un vide et une douleur que je n’aurais pas imaginée. Comme un rendez vous d’amour manqué..

Nos Enchanteurs - Barbara Weldens, 1982-2017

Le monde de la chanson est en deuil, d’un deuil cruel car tragique. Barbara Weldens, 35 ans, s’était imposée depuis quelques années sur scène, où elle nous impressionnait chaque fois.

Rappelons que Barbara Weldens venait de sortir, en février de cette année, son premier album, Le grand H de l’Homme, qu’elle avait été lauréate du Pic d’Or de Tarbes et venait de recevoir un Coup de cœur de l’Académie du disque Charles-Cros. Barbara Weldens devait se produire à Barjac, en première partie d’Yves Jamait. Un artiste n’est pas interchangeable et Barbara ne sera pas remplacée.

Rencontres Marc Robine 2017, quatrième jour.

.... Arrive alors l’ étonnante découverte de ces dernières années, Barbara Weldens, une grande blonde voluptueuse à crête iroquoise, en short et haut noir, escarpins rouges, qu’elle nous montre et qu’elle balance, car elle a envie d’être à l’aise pour bouger. Elle en reprendra un un peu plus tard, pour téléphoner à Alice du pays des merveilles : Allo, allo, Alice tu m’entends ?

samedi, 05 août 2017

Le nouveau Francofans

Pour commander Francofans version papier, c'est ici
La version numérique est là

ENTRER

dimanche, 29 novembre 2015

L'actualité de la chanson française du 16 au 29 novembre (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Lénine Renaud à l'Européen

Le clip de la fin de semaine - Caravan Palace - Jolie Coquine

Le clip de la semaine : La sieste crapuleuse - Agnès Bihl

Les vidéos du jour avec les artistes qui seront présents aux premières journées Francofans de Lyon à la salle des Rancy : Agnès Bihl, Tony Melvil, Les Mauvais Langues, Hildebrandt, Lenin Renaud, François Guernier.

A la une

Télérama - Une chanson de Bérurier Noir en hommage aux victimes des attentats

Le groupe parisien, fer de lance du mouvement punk français, a mis en ligne une chanson écrite après les attaques à “Charlie Hebdo” et “libérée publiquement” au lendemain des attentats du 13 novembre.

28 et 29 novembre

Nos Enchanteurs - Eddy Mitchell, quand c’est fini ça recommence

Il avait juré craché et fait ses adieux à la scène. Sa « dernière séance » eut lieu le 5 septembre 2011 à l’Olympia, après un an de tournée. Le public, souvenez-vous, était resté longtemps, debout, après le dernier rappel dans l’attente d’on ne sait quoi qui prolonge plus encore l’historique moment. Et Monsieur Eddy de lui lancer : « Faut rentrer maintenant, c’est fini. Repos. Et vous pouvez fumer. » Rideau.

Hexagone - FrancoFans débarque à Lyon pour 3 soirées de découvertes à la salle des Rancy

Le magazine FrancoFans s’installe à Lyon pour 3 jours en cette hivernale fin de semaine. Ces 3 réjouissantes soirées se déroulent à la salle des Rancy dont j’ai déjà souvent parlé ici-même dans mes sélections mensuelles lyonnaises. En partenariat avec Le Terrier Productions, c’est donc le grand nord (Nord-Pas de Calais) qui descend jusqu’à Lyon pour nous présenter quelques groupes encore peu connus dans la métropole lyonnaise en compagnie d’Agnès Bihl qu’on aime retrouver sur les scènes locales. Trois soirées pour nous réjouir, pour découvrir et résister car aujourd’hui assister à un spectacle est devenu, en toute modestie, un petit acte de résistance. Pour parler de ces 3 journées, j’ai pris rendez-vous avec Christine Azoulay, responsable de la programmation de la salle des Rancy, et nous avons échangé par téléphone avec le lillois Benjamin Valentie, rédacteur en chef de FrancoFans.

La Grosse radio - Lénine Renaud - 6, rue Brûle Maison

Nous sommes en présence avec Lénine Renaud d'un All-Stars Band de la chanson française. Quand Franck Vandecasteele dit Mouloud, chanteur percussionniste de Marcel et son Orchestre, rencontre Cyril Delmote, guitariste des VRP, c'est pour moi le début d'un Supergroupe. Ouf… Seule ombre au tableau, les deux groupes sont désormais clos. Fin de l'intro. Et action de nos deux jojos sus-cités avec quatre autres musiciens : Guillaume Montbobier, Jean-Baptiste Jimenez, Gauthier Dubuis et Laurent Mollat.

Culturebox - Les Bérurier Noir publient le cri "Mourir à Paris" après les attentats

Les Bérurier noir, légendes du punk français, bougent encore. François, désormais historien au CNRS, et Loran ont publié un chant de résistance au lendemain des attentats. Baptisé "Mourir à Paris", il avait été écrit au lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo. Mais il n'a été "libéré publiquement" que le 14 novembre, "en hommage aux victimes de cette nuit", ont-ils écrit.

Culturebox - Gérard Manset présente son "classic alternatif best of"

L'auteur-compositeur français Gérard Manset publie " 2015 the classic alternatif best of ", un album de deux CD rassemblant 19 chansons déjà connues et une inédite, "Rimbaud plus ne sera". Un premier Best of était paru en 1999. Il revisite aujourd'hui ses quatre derniers albums et rajeunit son premier succès, "Animal on est mal" qui date de 1968.

27 novembre

Libé - La Grande Sophie, belle ouvrage

Si un peintre s’attelait au portrait de groupe de la chanson française au féminin singulier, on installerait la Grande Sophie derrière le tintinnabulement des Camille, Carla Bruni ou Zazie promptes à exalter la cavalcade médiatique, et devant les libellules Anaïs, Pauline Croze ou Berry, dont nul ne fredonne plus guère les airs naguère familiers. Plus de vingt années à occuper le terrain sans falbalas, tout en décrochant au passage quelques pompons, synonymes d’une reconnaissance dont elle-même aurait semblé finir par s’étonner. A l’instar de cette victoire de la musique 2013, catégorie album de l’année, émotion intense assortie a posteriori du remords corrélé d’avoir oublié de remercier publiquement certains collaborateurs : «Persuadée que Françoise Hardy allait être désignée, j’avais jeté la petite fiche que je m’étais préparée.»

Le Point - Patrick Bruel : "Ma si longue histoire avec Barbara..."

VIDÉO. Le chanteur sort fin novembre une reprise des chansons de Barbara, dont l'œuvre n'a cessé de l'accompagner et de l'inspirer. Interview.

C'est déjà ça - Coeur de Pirate: sa vie en "Roses"

Avec "Roses", troisième album apaisé en poche et sorti début octobre, Cœur de pirate est à Bordeaux ce soir. Maman pop.

C'est déjà ça - Vianney sur un nuage

Troisième passage à Bordeaux en un an pour l'auteur de "Veronica" et "Je te déteste", réservé ce mercredi aux auditeurs de Virgin radio dans le cadre cossu de l'Institut culturel Bernard-Magrez

Nos Enchanteurs - Malaquet, voyage pour Leny

Cet album de douze reprises des chansons de Leny Escudero n’est surtout pas un tribute post-mortem comme on en écoute tant, dont les motivations tiennent parfois plus de l’envie de faire facilement profit de la réputation d’un artiste disparu, que de l’hommage.

C'est déjà ça - Les cicatrices électro d'Abd Al Malik

Un jour spécial pour lui, ce 6 novembre, jour de l’entretien. Première diffusion à la télé de son film « Qu’Allah bénisse la France », anniversaire des 16 ans de mariage avec la chanteuse Wallen et jour de la sortie de ces «Scarifications», cinquième album puissamment produit par la sommité de la techno, Laurent Garnier.

Nos Enchanteurs - Agnès Bihl, même pas peur

Agnès Bihl, avec Dorothée Daniel, 21 novembre 2015, Le Petit Duc (association Théâtre et chansons) à Aix-en-Provence

Empêchée par un retard de train qui l’a fait arriver une demi-heure avant le début du concert, bouleversée par les attentats qui l’ont touchée au cœur de ses plus proches amitiés, enragée, révoltée, épuisée, Agnès Bihl aurait pu déclarer forfait en ce samedi soir. Ce serait mal connaître cette blonde malicieuse, ni très grande ni très musclée, allure de femme-enfant avec ses longs cheveux blonds et sa frange, sa frimousse presque toujours souriante, sa mini robe noire et ses bottes. Mais dotée de caractère.

La Voix du Nord - Lille : avec son nouvel album, «Plein jour», Tony Melvil se dévoile un peu plus

Avec « Plein jour », nouvel album mi-clair mi-obscur aux textes appliqués, le chanteur lillois Tony Melvil poursuit et confirme son parcours musical. La tournée prévue le ramènera à Lille fin novembre.

25 et 26 novembre

RFI - Fred Pallem et Le Sacre du Tympan revisitent De Roubaix

À la tête de son big band explosif et bariolé, Le Sacre du Tympan, Fred Pallem embrasse – après des hommages, par le passé, à André Popp, Charles Ives, Burt Bacharach, etc. –, l’œuvre de François de Roubaix, compositeur génial de musiques de films, pubs et génériques télés, disparu dans un accident de plongée, il y a 40 ans, à l’âge de 36 ans.

C'est déjà ça - Alfred a croqué Daho

Avec son complice David Chauvel, le dessinateur girondin a suivi Etienne Daho au long de la création de son dernier album, "Les chansons de l'innocence retrouvée". Du studio à la tournée, une immersion sensible et passionnante qui permet de mieux cerner l'artiste secret.

Le doigt dans l'oeil - Paris-Bamako, de Marie Volta

L’actu a mis Bamako à la une avec une de ces tragédies presqu’ordinaires, on les voit de loin, parfois ça nous rattrape, est-ce qu’on voit les choses différemment pour autant quand c’est loin ?

Nos Enchanteurs - Alain Gibert, grand écran, ordinaire sublimé

"La fenêtre sera entr’ouverte / Au signal tu t’introduiras / Il faudra finir avant l’alerte / Cinquante secondes sans un faux pas. » Clap de début, et vit le synopsis de ce Sublime ordinaire. Ordinaire mais, sinon sublime, au moins exemplaire. Ordinaire car simple, presque banal. Un banal magnifié. Exemplaire car ici tout s’enchaîne en cohérence, fluide. Épuré comme l’est la pochette de ce premier album.

Hexagone - Sarah Mikovski, lauréate de Vive la Reprise 2015, un OVNI de la chanson française

Je savais que la lyonnaise Sarah Mikovski préparait la sortie d’un nouvelle EP. J’ai donc pris rendez-vous avec elle il y a plus d’un mois. Et je l’ai vu gagner ensuite à Lyon sa sélection pour la finale de Vive la Reprise 2015. A la surprise de beaucoup, sauf celle des lyonnais qui connaissent son talent singulier, c’est elle qui remporte le tremplin du Centre de la Chanson. Je l’ai rencontrée maintenant et nous avons parlé de son parcours dans la chanson, un parcours qui commence très tôt dans une classe musique/études dans la Loire et se poursuit ensuite dans toutes les salles de la Croix-Rousse à Lyon. C’est donc à Hexagone qu’elle a accordé sa première interview après cette victoire à Vive la Reprise.

23 et 24 novembre

C'est déjà ça - Bertrand Belin, entre Buddy Holly et Annegarn

Son cinquième album devrait rallier les rétifs jusque là à son style minimaliste et éthéré. "Cap Waller" est un bijou de mélodies ciselées et exotiques, de textes réalistico-elliptiques. En concert dans la région en ce moment.

Hexagone - Antoine Sahler, des chansons de forme ronde

L’homme est souriant, discret. Très discret. Trop discret. Il débarque sur terre à l’aube des années 70 mais il est bien moins marqué qu’elles. Antoine Sahler qu’il se nomme ce garçon au physique encore juvénile. Son nom ne te dit peut-être rien. Bah oui, je te disais, il est discret. Pourtant, son travail, tu le connais très certainement et on réduit d’ailleurs souvent cet artiste à la seule casquette d’accompagnateur ou d’auteur pour les autres. Il faut dire, c’est pas n’importe qui ces autres-là ! Juliette, Mauranne, Juliette Gréco, Lucrèce Sassella et bien sûr, François Morel. Pas le temps de s’ennuyer le garçon ! Du coup, « Mon projet solo, et c’est un luxe, peut se développer tranquillement, lentement, en marge de mes autres projets d’auteur compositeur, « d’animateur de label » ou de pianiste accompagnateur » raconte-t-il humblement.

Nos Enchanteurs - Ben Mazué, une lueur dans le chaos

Au lendemain des abominables attentats de Paris, une majorité de spectateurs a répondu à l’appel de Ben Mazué : « Aix, ce soir on vient et ce soir on va jouer. Pour montrer qu’on est fort, pour affirmer qu’on n’a pas peur. Je vous aime, ne nous divisons pas. »

Le blog du doigt dans l'oeil - Louis Ville et les prédicateurs (Le bal des fous)

Quand on a la chance de rencontrer Louis Ville, que ce soit sur un album ou devant une scène, c’est comme l’effet KissCool mais en triple choc simultané : une voix de bronze qui vous entre dans le corps et le cœur, des mots ciselés à l’eau forte, et une guitare qui sonne comme un tocsin. Comme celle de Woody Guthrie, Robert Johnson, quand elle se fait machine à tuer le fascisme, partenaire de combat, ou belle à chanter les 400 coups de l’amour, quand il passe par toutes les gammes des bleus, blues-cicatrice ou bleu ciel amoureux, bleu-noir des soirs désespoir, 50 nuances de blues pour le chant d’un homme sur le fil tendu entre la rage de vivre dans un monde balbutiant, et la quête de la rédemption par l’amour.

Nos Enchanteurs - Louis Ville, l’écchymose des mots

C’est chaque fois pareil : découvrir un nouvel album du vosgien Louis Ville, qui plus est en ces jours poisseux, douloureux, d’après carnage, est une expérience en soi. Mais on sait Ville, on tend l’ouïe et c’est sans surprise, si ce n’est que c’est terriblement beau. Sans surprise vous dis-je. Prenant. Sa chanson est supplique, souffrance, d’une indicible et charnelle beauté, d’une tension organique. Qu’on ne peut écouter distraitement, tant le chant déchirant de Ville prend tout l’espace, obsède et tourneboule vos sens, les tord comme on le ferait nerveusement de trombones sans coulisses : lui vous happe, vous vampirise de cette voix écorchée, blafarde, qui sue la détresse et saigne ses mots.

TF1 - Renan Luce : "Notre réponse aux attentats, c'était peut-être de remonter sur scène"

Actuellement en tournée avec son frère Damien dans "Bobines", un spectacle mêlant concert et théâtre, le chanteur et son aîné ont maintenu leur représentation au lendemain des attaques de Paris. "Si on a un seul rôle à jouer dans la vie des gens, c'est bien celui de les faire se rassembler", nous affirme-t-il en évoquant son nouveau projet.

Anne Sila - Découvrez en avant-première « Le Monde tourne sans toi », disponible en intégralité ce vendredi

Mais qu'est-ce qu'on nous chante ? Anne «astrale» Sila

Si son LP ne sortira qu'en 2016 (parions que cela se produira lors de la prochaine cession de The Voice...), Anne Sila vient de dévoiler son tout premier extrait: Le monde tourne sans toi, dont elle signe la partition. La normalité aurait voulu que cette musicienne (elle a passé dix-sept ans au conservatoire de Valence à étudier la danse, le violoncelle et le piano) déçoive. Après avoir placé la barre si haut, d'entrée, en reprenant Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai lors de son «audition à l'aveugle», l'on pouvait craindre qu'elle ne trouve pas «la» chanson, qu'elle s'égare et livre un produit trop stéréotypé. Au contraire, elle séduit. Avec une fusée volante, astucieusement bâtie sur trois étages, qui, au final, propulsée par la foudroyante finesse de la voix d'Anne Sila, d'une clarté pure, blanche, sidérale, finit par vous emporter, éparpillant dans les étoiles une infinité de petits points d'or. Qui n'a pas souffert d'amour restera à côté. Anne a la grâce, semble-t-il, reine de France et des cieux. Sinon, pourquoi cette chose sur l'oreille?

21 et 22 novembre

Le Parisien - Thiéfaine et Grand Corps Malade récompensé par le Grands Prix Charles Cros du disque

Le prix chanson de l'Académie Charles Cros, qui récompense disques et DVD français, a été décerné à Hubert Félix Thiéfaine pour "Stratégie de l'inespoir" et à Babx pour "Cristal automatique #1", a annoncé l'Académie dans un communiqué.

Nos Enchanteurs - Pierre Perret sacré par l’Académie Charles-Cros

Sur le papier, le hasard ne manquait pas de sel. Pierre Perret qui prétend que sa musique est tricarde à France-Inter, tant que pour lui « c’en est le mur de Berlin », a failli être ce jeudi dans un des studios de la maison ronde pour y recevoir l’une des plus belles récompenses qui soient : le Prix In honorem de l’Académie du disque Charles-Cros « pour l’ensemble de sa carrière au service de la chanson, à l’occasion de la publication de Mes femmes (Naïve) et Les grandes pointures de l’histoire (Éditions Le Cherche midi) », un trophée qui est beau et met en exergue 58 ans de carrière.

Hexagone - Alexis, Georges et nous

Des concerts avec les chansons de Brassens j’en ai beaucoup vu – des dizaines notamment ayant fréquenté, plusieurs années durant, le festival Brassens à Vaison la Romaine – et des concerts d’Alexis HK j’en ai vu plusieurs – quatre ces dernières années du solo au groupe en passant par la tournée avec Dorémus et Luce – Mon avis ? Ce « Georges et moi » c’est le meilleur. Un régal !

RFI - Bertrand Belin, répétition lettrée

Avec Cap Waller, Bertrand Belin continue de marquer son empreinte en creusant le même sillon. Pas du genre à chambouler ses plans et ses structures, le dandy flegmatique s'appuie sur ses obsessions thématiques, un langage basé sur la phrase répétitive et une pulsation dansante. Ce n'est pas toujours facile d'accès de prime abord mais cela vaut sacrément le coup de persévérer en multipliant les écoutes.

19 et 20 novembre

RFI - Zazie, penchée sur le monde et sur l’amour

Sur la pochette de son neuvième album, Encore heureux, Zazie est la tour de Pise dans les rues de New York… Penchée sur le monde pendant que celui-ci tangue, mais reste debout. Vraie. Sensible. En quête du bonheur pour tous. Profondément humaine. Tout comme ce nouvel album, dont certains morceaux peuvent faire penser à Totem, en 2007, avec son immense Je suis un homme. Rencontre.

RFI - Johnny Hallyday, De l’amour et du son

Est-il encore possible de surprendre lorsque l’on sort son cinquantième album studio en plus de 50 ans de carrière ? L’intitulé de la question induit une réponse négative, et pourtant, Johnny Hallyday réussit à étonner en livrant un disque qui évite la surenchère et l’hypertrophie dont souffraient nombre de ses projets pour se concentrer sur l’essentiel : la voix et le son.

RFI - Oxmo Puccino, à nos étoiles

Avec La voix lactée, le rappeur Oxmo Puccino sort un septième disque apaisé, solaire, couleurs "joie" : autant de pistes pour que brillent nos étoiles intérieures, propices à l’avènement d’un monde meilleur. Sage, zen, grand sourire et mots ciselés pour seules armes, le "Black Jacques Brel" suggère sa voie, dévoile sa trajectoire, délivre sa propre lumière, et celles de ceux qui

RFI - Résiste, le retour en fanfare de France Gall

Elle s'était retirée de la scène musicale il y a vingt ans. Elle revient avec un hommage à l'homme de sa vie. En articulant sa première comédie musicale autour des chansons de Michel Berger, disparu en 1992, France Gall touche le public en plein cœur. Résiste fait un triomphe au Palais des Sports de Paris.

C'est déjà ça - "Résiste", l'opéra-pop

La comédie musicale autour des chansons de Michel Berger est un événement, marqué par l'investissement de France Gall, pour la première fois aux manettes d'un hommage à son mentor. Notre consoeur Stéphanie Thonnet est allée la voir pour nous et son avis est sans appel: irrésistible.

Télérama - Odezenne, Dolziger Str. 2

.... Les « chansons » d'Odezenne, élancements de plaisir et de douleur gagnés par un désenchantement à la Taxi Girl, transmettent leurs ivresses à coups de formules chocs (« On naît, on vit, on meurt, aussi vite qu'un cri, qu'un pleur, aussi bête qu'un vide, qu'une fleur »). Vertige et vacuité des rapports humains. Et quand soudain l'espoir s'immisce (Souffle le vent, une bourrasque), Odezenne finit de nous emporter.

Le blog du doigt dans l'oeil - Jean-Pierre Leloir, l’homme qui aimait les artistes

C’est sans doute le plus grand photographe de spectacle de notre génération, essentiellement connu pour ses images dans le monde de la musique, la chanson, le jazz, et la célébrissime photo des trois grands, dont voici une autre version avec l’auteur en action

Libé - Carnages, Par Magyd Cherfi, Zebda

Magyd Cherfi, du groupe Zebda, ne s’est jamais senti si Français, avec comme une tendresse pour certains de ses compatriotes si maladroits et si imparfaits.

Hexagone - Le Festival Nouvelles Voix en Beaujolais, avec Alain Moreau

Le Festival Nouvelles Voix en Beaujolais devait débuter ce 16 novembre, à Villefranche-sur-Saône. Les attentats du 13 novembre ont conduit les organisateurs à repousser l’ouverture à demain mardi 17 et à annuler tous les spectacles destinés aux scolaires. Pour le reste, toute la programmation est maintenue. Hexagone a interrogé Alain Moreau, son directeur et fondateur, avant les attentats de Paris. il nous a raconté l’histoire de ce festival et présenté les temps forts de cette nouvelle édition. Pour résister à la barbarie, le spectacle comme la vie doivent continuer.

17 et 18 novembre

Nos Enchanteurs - Alain Chamfort, l’encours de l’amour

Chamfort reprend son activité là où il l’avait laissée : en cours de l’amour. Très bel album sans titre, à plusieurs titres.

Hexagone - Victoria Lud : deux soirées au Bijou et bientôt un E.P

Depuis les auditions publiques Osons en février, l’an passé, j’ai applaudi les prestations de Victoria Lud cinq fois dont les deux dernières pour leur concert entier chroniqué déjà sur Hexagone. Donc, en résumé, je suis fan ! J’ai à nouveau apprécié leur spectacle La fabrique des diamants noirs : un cabaret rock chanson, avec un univers original, des chansons fortes et une mise en scène soignée, une ambiance un peu conte mystérieux avec personnages, costumes et éléments de décor. Victoria Lud c’est Caroline au chant et aux textes, Nicov Kalach c’est Nicolas à la guitare, aux choeurs aux compositions et arrangements, Mlle Jouchter c’est Anne Laure au piano et aux chœurs. J’ai ressenti une encore plus grande maîtrise dans l’ambiance musicale voire vocale pour les chœurs ou moments à trois et la voix de la chanteuse prend plus en plus d‘ampleur.

Télérama - Le Bataclan, lieu d'avant-garde et de mixité dans les années 80

Théâtre de l'attaque la plus meurtrière à Paris, le Bataclan n'est pas une salle parisienne comme les autres. Dans les années 80, elle fut même le lieu de la mixité sociale et de l'avant-garde musicale.

Nos Enchanteurs - Valérian Renault, la chanson du mal aimé

Valérian, un prénom qui sonne comme un défi, comme une gageure : survivre, « se bien porter »… Vraiment ? Est- ce possible dans cette vie là ? Dans ce monde-ci qui ce soir encore fait éclater sa violence la plus immonde ? On en reste hébété à la sortie du concert. L’artiste vient à peine d’achever de se débattre en scène comme un beau diable. A coups d’humour entre ses chansons, à coups de bavardages légers, il tente de s’arracher, de nous arracher  à son mal de vivre, son mal d’aimer. Le nôtre assurément.

Télérama - Nicolas Paugam, Mon agitation

De compositions complexes en textes déroutants, le chanteur pousse plus loin ses explorations, avec un album totalement libre et exigeant.... Aujourd'hui, l'étonnant Paugam récidive. Poussant un peu plus loin le bouchon du décalage. Sa voix, décidément troublante, peut être repoussante ou délicieusement ­intriguer ; il l'amène sans scrupule jusqu'à ses limites, aiguës et incertaines. Les compositions, complexes, puisent leurs harmonies du côté du Brésil, parfois du jazz (Mon agitation), un peu du rock sixties (La Pêche aux langoustines).

mercredi, 11 novembre 2015

Ben Mazué - 25 ans

lundi, 22 juin 2015

L'actualité de la chanson française du 15 au 22 juin (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Sandra Le Couteur - Lancement de l'album Le Phare à Montréal (Partie 1)

Le clip de la fin de semaine : Saratoga - Saratoga

Le clip de la semaine - Louis-Jean Cormier, Si tu reviens

Les vidéos du jour : une semaine avec les artistes du Festival de Tadoussac au Québec

A la une 

Bondy Blog - Karimouche veut "faire groover la langue française"

Karimouche, cette chanteuse lyonnaise de 38 ans, se livre sur ses engagements, son parcours atypique entre danse, chant, mode et théâtre. Elle présente son second album Action dans les bacs depuis le 23 mars 2015.

Une péniche sur le bassin de la Villette (19° arrondissement), quai de Seine. Le Anako a embarqué l’artiste Karimouche et ses moussaillons. La croisière commence par une conférence de presse sous le signe de l’engagement associatif avec l’AFEV (Association de la Fondation Étudiante pour la Ville). Une table, des micros, Karimouche, Thibault Renaudin (secrétaire général de l’AFEV), ainsi que deux bénévoles dans cet hémicycle improvisé. Karimouche c’est le surnom qu’on lui donnait plus jeune, mais aussi la contraction de son patronyme Carima Amarouche. Celle qui s’autoproclame « Charentaise berbère » (Maroc) est la marraine de l’association. Elle n’hésite pas de donner le ton et de sa gouaille. « Il m’a mis l’AFEV pendant des heures… », balance l’artiste avec humour devant un public conquis, ce qui déclenche l’hilarité dans l’assemblée. « Si vous voulez, j’en ai plein d’autres dans le même genre ! »

22 juin

C'est déjà ça - Musicalarue: Jours de fête

Un documentaire de 52 minutes écrit et réalisé par Johanna Turpeau retrace l'aventure de ce festival hors du commun dans ce village des Landes. Diffusion à partir de ce week-end sur France 3 Aquitaine

C'est déjà ça - Dominique A, la tête au Carré

Si vous l'avez loupé au Krakatoa en mai, Dominique A repassera par la métropole bordelaise à l'automne: il sera sur la scène du Carré des Jalles le 6 novembre

Hexagone - Entretien au long cours avec Imbert Imbert : une vie, un métier et une contrebasse !

Imbert Imbert était de passage à Lyon le 6 juin dernier, invité par Meedy Sigot, l’enthousiaste organisateur du festival « La Grande Côte en solitaire », un festival de l’art vivant en solo assez unique en France. Une soirée du festival était consacrée à la contrebasse, l’instrument essentiel de notre artiste. Hexagone a saisi l’occasion pour aller l’interroger sur son parcours et son répertoire. Un entretien passionnant avec un artiste hors norme sur scène et d’une grande simplicité en dehors.

21 juin

Culturebox - Renaud va sortir un nouvel album

Renaud, qui n'a plus publié d'album depuis "Molly Malone" en 2009, a écrit de nouvelles chansons et compte très prochainement enregistrer un nouveau disque, selon des propos du chanteur rapporté samedi par Le Parisien.

Le JDD - Renaud "arrive" en septembre 

A 63 ans, Renaud a confirmé son grand retour, samedi, en direct sur RTL. Le chanteur prévoit de sortir un album d’ici quelques mois. Une annonce surprise, que les fans n’attendaient plus

Nos Enchanteurs - Les cris d’Léo, les hurlements de Mano Solo

Dans cette frénésie (souvent alimentaire) qu’ont les artistes aux reprises de toutes sortes, il est un disque (et les concerts qui vont avec) qui actuellement sort du lot. Qu’on attendait sans tout à fait savoir qu’il existerait un jour. Je parle d’un Mano Solo. Les Hurlements d’Léo l’ont fait : merci à la bande de Laurent Bousquet/Kebous.

Un nouveau Sheller à l'automne 

Le compositeur et chanteur, silencieux côté studio depuis sept ans, sortira "Stylus" à la fin du mois d'octobre.

Nos Enchanteurs - Camu, embarquement immédiat

Festival Partie à 3, 17 juin 2015, Corentin Grellier (guitare, voix), Fabien Valle (accordéon), Youssef Ghazzal (contrebasse), théâtre du Grand Rond, Toulouse,

[Trois lieux (le théâtre du Grand Rond, Chez ta mère et Le Bijou) échangent leur coup de cœur.]

C’est ainsi, parfois, c’est une  évidence, on aurait envie de quelques mots seulement griffonnés sur vos agendas, du genre : « A ne manquer sous aucun prétexte ! » Et c’est tout ! A vous d’aller voir, d’aller écouter juste quelques mesures de ce jeune Corentin Grellier qui s’est étrangement baptisé d’un nom d’auteur qui aurait égaré sa consonne finale…

Le Monde - Fête de la musique 2015 : une sélection pour flâneurs mélomanes

La ville de Toulouse fête celui qui l’a si bien chantée, Claude Nougaro, avec un programme intitulé « C’est une Garonne ». Particularité, il s’agira d’un parcours instrumental dans les mélodies dont Nougaro fut la voix. Avec en maître d’œuvre l’accordéoniste Lionel Suarez qui a réuni pour cet hommage deux confrères, Régis Gizavo et Etienne Grandjean, le multi-instrumentiste René Lacaille (accordéon, ukulélé, guitare, percussions…), le guitariste Kevin Seddiki et le batteur (et violoncelliste) Pierre-François Dufour. 

20 juin

Culturebox - Benjamin Biolay : "Je ne suis pas à l'aise dans ce pays en ce moment"

Benjamin Biolay a confié vendredi ne pas être "à l'aise" en France "en ce moment", en estimant que les "gens ressentent une espèce de haine et de peur de l'autre (...) franchement inquiétante". Le chanteur est en concert dimanche soir à la Maison de la radio à l'occasion de la Fête de la musique.

Voir.ca - Retour sur Pierre Lapointe aux Francos

Hier soir aux Francos, Pierre Lapointe présentait pour la toute première fois en Amérique du nord (c’est lui qui le dit!) son spectacle Paris tristesse, autour de l’album du même nom lancé dans l’Hexagone en 2014 puis ici en février dernier. Il s’agissait logiquement d’un spectacle en solo au piano, dans les murs de la magnifique Maison symphonique.

C'est déjà ça - Tadoussac (5): "Je me souviens"...

Retour en images et impressions sur le festival, des anecdotes aux moments forts, des enjeux périlleux à l'esprit de découverte à la croisée du lac Saint-Jean et du Saint-Laurent

19 juin

Le Soleil - Festival de la chanson de Tadoussac: «En voie de disparition»

(Tadoussac) Des festivaliers en grand nombre, une météo clémente, des spectacles qui font mouche. Sur les plans artistique et de l'achalandage, le Festival de la chanson de Tadoussac s'est terminé dimanche sur un bilan positif. Mais un constat demeure pour les organisateurs : le casse-tête financier se complique d'année en année et la petite équipe qui tient l'événement à bout de bras s'essouffle, allant jusqu'à remettre en question l'avenir du rendez-vous fixé depuis 32 ans.

RFI - Francofolies de Montréal 2015, Festivités en plein air et concert spécial de Marie-Jo Thério

Lancées jeudi 11 juin, les Francofolies de Montréal ont organisé le week-end dernier de mémorables festivités, en particulier sur les grandes scènes extérieures. Retour sur les premiers jours de l’événement et sur une prestation inoubliable de Marie-Jo Thério.

18 juin

La Fabrique Culturelle - L'instant d'avant | Imbert Imbert à Tadoussac

C'est au Festival de la Chanson de Tadoussac qu'on rencontre Imbert Imbert et Stephen Harrison qui, armés de leur contrebasse, servent au public déambulant au coeur du village, une très belle chanson sur la vie et la mort.

17 juin

Le Journal de Montréal - Le 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson à Salomé Leclerc

MONTRÉAL – Salomé Leclerc a remporté mardi le volet québécois du 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson.

Cette distinction remise dans le cadre des 27es FrancoFolies de Montréal, qui se poursuivent jusqu’à dimanche, vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production ainsi que la diffusion de la chanson francophone.

Nos Enchanteurs - Jules Nectar, un trio qui fait boum

Jules Nectar, 10 juin 2015, sortie EP au Bijou à Toulouse,

Mais oui, ça fait boum… et surtout n‘allez pas croire que c’est un titre complaisant, ou  un écho paresseux  à celui de La Dépêche du Midi du jour qui nous promet une chanson qui « sonne années 50 »… Jules lui-même aurait-il prononcé ces mots-là ? J’avoue, ce serait déconcertant. Laissons de côté cette question journalistique (ah, l’appel du titre ! tout un art…) pour dire sans aucun

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Éteindre Drucker

Drucker. 72 ans au compteur. Combien de temps faudra-t-il encore se le farder? Le voilà maintenant qui nous annonce: «Michel Delpech s'éteint doucement.» La charogne. Précisant : «Si je le dis, c'est à sa demande.» Et alors? Drucker est répugnant sous ses sourires faussement humains et cette mégalomanie qui l'oblige à toujours se mettre en perspective. Pas une interview sans qu'il évoque un souvenir qui le concerne, une anecdote qui le mette en valeur, une confession qu'il aurait recueillie. À l'écouter, il serait le confident des plus grands, celui dont ils voudraient tous tenir la main quand l'heure fatidique s'approche…

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Thiéfaine, puissant, majestueux !

Hubert-Félix Thiéfaine, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

« En remontant le fleuve au-delà des rapides / Au-delà des remous, de nos sanglots stupides… » Thiéfaine est devenu au fil du temps un artiste monumental, incontournable, de la scène française. Ce fut guichet fermé pour lui à Saint-Étienne, comme ça l’est ailleurs. Valeur sûre, quasi institutionnalisé même si son art reste ancré dans la marge, à part. Et dans une veine qu’il n’est pas audacieux de qualifier de littéraire, d’une langue qu’il pétrie comme un corps vivant.

RFI - Tadoussac, le temps d'une chanson, De Juliette Gréco à Joey Robin Haché

Au début du mois de juin, l'embouchure du Saint-Laurent est le refuge de l'un des secrets les mieux gardés de la chanson francophone, le festival de la chanson de Tadoussac. Pour sa 32e édition, l'enthousiasmant rendez-vous québécois recevait la tournée d'adieux à la scène de Juliette Gréco, l'un des chouchous de la pop locale en français, Louis-Jean Cormier, et toute une flopée d'artistes qui assureront peut-être "la relève", dont Joey Robin Haché.

16 juin

Nos Enchanteurs - Paroles et Musiques 2015. Ben Mazué, l’intime et le grand public

Ben Mazué, 10 juin 2015, festival Paroles et Musiques à Saint-Étienne, palais des spectacles,

Se voir offrir quatre mille spectateurs, en première partie de plus grand que soi, est certes cadeau. Mais. Mais ce public n’est pas venu pour vous, ou quelques-uns seulement. Vous savez comment sont certains spectateurs : ils viennent voir leur idole et, méprisants, s’en tapent de celui qui précède. Alors ils causent, les cons. La buvette est ouverte et c’est forum bruyant, potin d’enfer. Faut le vouloir pour tout de même jouer. Faut en avoir aussi pour cependant séduire une bonne partie du public. Surtout avec ce que nous raconte Ben Mazué. Je dis raconte, car il parle beaucoup, beaucoup. Quand il parle pas, il slame. Et parfois, parfois plus même, il chante. Quoi ? Des petites choses de son existence. En fait il chante les âges de la vie, la sienne ou celle des autres.

Hexagone - Frédo chante Renaud. Hommage ou dessert ?

Salut Hexagonaute ! Tu vas te dire qu’on charrie un peu méchamment sur Hexagone et qu’on se recycle pas des masses, je présume. T’as raison mon pote, on t’a causé de Frédo chante Renaud il n’y a pas si longtemps que ça. Même que c’était à Cergy et tout ça. Tu crois que j’ai Alzheimer ou quoi ? Mais l’autre jour, à Cergy, c’était Aurélie qui s’y est collée. Là, c’est moi que j’y étais à TaParole pour voir le Frédo

10 doigts, 2 guitares et le talent d’Erwens, à la rencontre de Jean Ferrat

Erwens n’a pas attendu que Jean Ferrat soit remis au goût du jour pour le chanter : il le pratique depuis longtemps, tout comme il pratique Brassens (dans le trio Callipyge), Brel ou Trenet sans oublier ses propres créations. Erwens nous présente son Ferrat avec une large ouverture et une belle définition.

Culturebox - Michel Delpech "s'éteint doucement", raconte Michel Drucker

Michel Delpech, qui racontait sa guérison et son combat contre le cancer dans un livre publié en mars dernier, est victime d'une nouvelle rechute et "s'éteint doucement", a raconté son ami Michel Drucker samedi. Un message que le chanteur voulait qu'il fasse passer, selon l'animateur de "Vivement dimanche".

14 juin

Radio Canada - Le Festival de Tadoussac enregistre 25 000 entrées

Malgré la pluie qui tombait à grosses gouttes à quelques heures du spectacle d'ouverture de Jacques Michel, les festivaliers auront finalement eu droit à quatre journées chaudes et ensoleillées à Tadoussac. Somme toute, un festival qui s'est terminé en beauté dimanche après-midi avec un bilan positif d'environ 25 000 entrées aux spectacles.

C'est déjà ça - Tadoussac (4): de Cormier à Benoît Paradis, chacun sa voix

La troisième et plus intense journée du festival a illustré l'éclectisme de la chanson québécoise, du soyeux rock à succès au jazz loufoque. Nicolas Jules, Dimoné: les Frenchies ont encore étonné

Le Quotidien - Une histoire d'envergure à Tadoussac

Le Festival de la chanson de Tadoussac a développé un goût pour les spectacles à grand déploiement. Il y a eu ceux consacrés à Brel et à l'Open Country, Les douze hommes rapaillés et l'hommage rendu à Anne Sylvestre, une jolie collection qu'enrichira Légendes d'un peuple-Le collectif, une production signée Alexandre Belliard.

Acadie Nouvelle - Sandra Le Couteur donne des frissons à Tadoussac

TADOUSSAC – Pour son premier passage au Festival de la chanson de Tadoussac, Sandra Le Couteur n’aurait pu imaginer plus bel accueil du public. Saluée par une vibrante ovation, la chanteuse de Miscou a emmené les festivaliers sur son île avec sa musique.

Le Soleil - Marathon festivalier

(Tadoussac) Le village a beau être petit, impossible de tout voir au Festival de Tadoussac. Même en se levant très tôt et en se couchant encore plus tard. En ce dernier jour complet de célébrations de la chanson, nous avons tenté de pousser l'ambition festivalière, entre deux églises, deux rochers, une tente et une promenade.

Culturebox - "Visiteur d'un soir" : Hugues Aufray en tournée chante et parle de la vie

A 85 ans, Hugues Aufray est sur la scène des Bouffes Parisiens les 19 et 20 juin 2015 et en tournée en France avec "Visiteur d'un soir". Le troubadour chante bien sûr, mais il parle aussi au public. Il parle de lui, de son expérience. Un spectacle à la fois grave et léger, comme l'artiste qui partage ce que la vie lui a appris et ravive de précieux souvenirs avec ses refrains populaires.

Tadoussac (3): Gréco, le coup de chaud

La journée de vendredi sur la Côte Nord a été évidemment marquée par l'effervescence autour du concert exceptionnel de Juliette Gréco, ouvrant ici sa tournée canadienne. Un concert écourté en raison d'un malaise dû à la chaleur.

Francofans à Tadoussac

“Si on existe depuis 32 ans, c'est parce qu'on est une joyeuse bande d'illuminés passionnés.”

Top départ pour l’édition 2015 du Festival de la Chanson de Tadoussac, le plus grand des petits festivals, qui invite des artistes du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de France. Pendant quatre jours, le village de 850 habitants vit et vibre au rythme de la chanson, de l’après-midi jusqu’au cœur de la nuit. Une grande scène installée sous l’église, une autre dans l’auberge de jeunesse où tout a démarré, et puis des chapiteaux, des bars qui accueillent des artistes de toutes générations,  de jeunes roseaux prometteurs et de grands chênes encore plein de sève.

C'est déjà ça - Tadoussac (2): le coup d'envoi, entre patrimoine et énergie

Le festival de la chanson a démarré ce jeudi, marqué par le concert-retour de Jacques Michel et la prestation ébouriffante du jeune trio Ten strings and a goat skin.

Le village repeint en gris. Tout juste si l'imposant hôtel Tadoussac parvient à faire émerger son rouge et blanc. Les nuages se penchent et s'amassent pour caresser le Saint-Laurent. Les baleines sont rares pour les croisiéristes aux yeux brillants à force de scruter. Quelques petits rorquals montre leur dos, quelques bélugas font glousser les coeurs sensibles. Aux quatre coins du petit village et de ses collines qui lui ont donné son nom (1), la signalétique a fleuri, les chapiteaux-scènes aussi

C'est déjà ça - Tadoussac, l'autre festival du bout du monde

Au bord du Saint-Laurent et à l'aube de la Côte nord du Québec, le festival de Tadoussac accueille à chaque aube estivale, la fine fleur de la chanson francophone du cru mais aussi quelques cousins français. Depuis plus de trente ans, les maîtres-mots y sont proximité et découverte. Si la venue de Gréco est l'événement de cette édition 2015, le rendez-vous qui début aujourd'hui fourmille de belles promesses.

vendredi, 22 mai 2015

Ben Mazué à L'Air du temps 2015