Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 26 mai 2013

L'actualité de la chanson française du 20 au 26 mai (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Moustaki et Léo Ferré

L'album de la fin de semaine - Éléphant : Collective mon amour

Le clip de la fin de semaine : Éléphant - Collective mon amour
__________________

A la une : Léo Ferré

A Proust ses madeleines, à Léo la sienne

De 1950 à mars 1968, Madeleine Rabereau a été la muse, l’amante, l’aimante – à la folie – d’un des plus formidables créateurs du monde de la chanson. Durant 18 ans, elle accompagne la vie d’artiste du poète maudit devenant poète majeur (au sens reconnaissance publique) Il faut bien entendre « accompagner » dans l’acception la plus large du terme : « … et pour les chansons, elle m’aide beaucoup. « Paris canaille », tenez, c’est elle qui a fait le 3e couplet, et « Vitrines’ »aussi, j’ai écrit tout en vrac, et elle a arrangé ça. Il faut que ce soit dit. » Léo Ferré à Comédia 20/4/1954

25 et 26 mai

Télérama - Fervente, lucide : Anne Sylvestre, la voix d'un féminisme nécessaire.

Comment chanter encore la femme, les femmes, en s'extrayant des clichés et des modes, tout en soulignant leur perpétuelle fragilité ? Trente-cinq ans après le cinglant Petit Bonhomme, l'ironique La Faute à Eve ou le bouleversant Une sorcière comme les autres, Anne Sylvestre continue de creuser le sillon d'un féminisme nécessaire. Juste une femme (qui donne son titre à l'album) brosse avec une implacable maestria verbale le tableau ordinaire des atteintes faites aux femmes, dans une société censée les respecter.

Télérama - Bertrand Belin, Parcs

Chanteur de la suspension. Trois petits points qui en disent plus long qu'ils n'en ont l'air. Des temps d'arrêt, indéfinis, ou plutôt indécis, qui précédent les choix. Bertrand Belin ne raconte pas, il suggère, saisit les secondes où tout peut basculer, brouille nos esprits cartésiens et pique nos imaginaires de ses stimuli poétiques. Il chante un homme sur le bord d'un plongeoir, dont on ignore s'il va ou non sauter ; deux autres sur le bord du chemin, qui se battent sans qu'on comprenne pourquoi ; un troisième égaré dans un parc, peut-être le reflet de lui-même...

Nos Enchanteurs - Aubercail 2013 : Richard Desjardins, ses mots dits, l’accent en plus

Pour un festival des Mots dits, il fallait bien ce conteur imprécateur charmeur qui s’est installé dans le monde de la chanson comme un arbre de haute futaie. Un arbre quand on voit l’arborescence au dessus du sol, on ne soupçonne pas toujours que ses racines sont plus importantes que ses branches. Un frêle acacia solitaire dans le Ténéré a résisté à des décennies en allant chercher l’eau essentielle en plongeant ses racines à des dizaines de mètres sous terre, Richard Desjardins est comme ces arbres, il est la mémoire des peuples, de leur histoire, parfois oubliée ou niée, celle des indiens intimement mêlés à une nature qu’on assassine comme ont été assassinés méthodiquement les peuples indigènes.

Nos Enchanteurs - Aubercail 2013 : Presque Oui se fait un nom*

.... Defever à la bouille sympathique, avec sa guitare qu’il sait en jouer (oh oui ! il a une de ces façons de gratter le do…) et ses p’tites chansons qui distillent les sentiments et filtrent l’émotion, drôles d’alambics et superbe alchimie.

Nos Enchanteurs - Aubercail 2013. Clarika : qui peut encore dire Joker ?

..... Comment bien vous le dire ? Clarika est comme un cheveu dans la soupe, du poil à gratter dans l’uniforme d’un préfet. Sous des atours de chaud bizness, sous les apparences d’une star, elle en est l’exact contraire. Artiste dégagée ? Non, bien engagée. Pas à la manière d’un tract, non… bien plus efficace encore. Là, à deux pas de ces commerces qui, uniformes, vous inventent la mode chaque saison, elle vous chante celles et ceux qui, contre quelques roupies (« Votre confort n’a pas de prix ») triment et suent pour que « tourne tourne la p’tite boule en coton. » Elle est pareille à une frêle embarcation de Greenpeace face à un imposant baleinier armé jusqu’aux fanons. Même si son show n’est pas fait que de ça, convenons que Clarika sait se servir d’un micro et que ses propos cinglent, appuient là où ça fait mal. Son Bien mérité est lui aussi un grand moment, tant d’humanité et de bon sens que de scène. Clarika est grande et belle dame, au sens de l’âme.

Georges Moustaki

Télérama - Georges Moustaki, disparition d'un voyageur de la chanson

Hommage | Le chanteur, auteur du “Métèque” et de plusieurs classiques de la chanson française est décédé à 79 ans. Il était d'origine grecque, né à Alexandrie. Son parcours musical l'aura mené jusqu'au Brésil.

Libé - Moustaki, l’ami Georges

Disparition. Né à Alexandrie, disciple de Brassens, parolier pour Piaf, Barbara et Reggiani : l’auteur du «Métèque», pâtre grec épicurien, est mort hier à 79 ans.

TV5Monde - Georges Moustaki : le monde de la chanson pleure un "poète" et un "homme exquis"

Le monde de la chanson française pleurait un "poète", un "homme exquis" et un "être de convictions" après l'annonce de la mort jeudi de Georges Moustaki à l'âge de 79 ans. Voici les principales réactions.

Charts in France - Georges Moustaki : sa carrière en 10 chansons

Agé de 79 ans, Georges Moustaki nous a quittés... Il reste cependant l'important répertoire musical qu'il nous lègue. Pure Charts vous propose de faire un tour de la carrière du "Métèque" avec dix titres afin de lui rendre hommage.

Le Monde - Georges Moustaki est mort

Le chanteur, né à Alexandrie de parents grecs, est mort jeudi matin à Nice. Georges Moustaki avait fêté ses 79 ans le 3 mai dernier. Il avait quitté la scène il y a quatre ans, le 8 janvier 2009 à Barcelone, quand sur la scène du Palais de la musique il avait été contraint de renoncer à aller au bout de son concert en raison d'une maladie des bronches incurable.

Le Monde - Moustaki évoque son parcours

Invité de l'émission La vie de château (Fr3), en 1985, le chanteur Georges Moustaki évoque ses origines culturelles et sa formation musicale. Il revient sur les moments qui ont marqués sa vie comme par sa rencontre avec Henri Salvador ou Edith Piaf.

Le Nouvel Observateur - Georges Moustaki est mort

Le chanteur du "Métèque" est mort cette nuit à 79 ans.

L'Humanité - Le chanteur du "Métèque" Georges Moustaki est mort

Le chanteur engagé et compositeur Georges Moustaki, auteur de chansons devenues des classiques comme Milord et Le Métèque, est décédé jeudi matin à l'âge de 79 ans. Retrouvez sa dernière rencontre avec L'Humanité, en 2008, à l'occasion de la sortie de l'album Solitaire.

Nos Enchanteurs - Georges Moustaki, 1934-2013

C’est drôle. Il m’a suffit, ce matin, d’apprendre le décès de Moustaki pour que s’insinue en moi les paroles du Temps de vivre : « Nous prendrons le temps de vivre… » Comme si ce titre s’imposait plus qu’un autre en telle circonstance.

24 mai

Aubercail 2013 : Frédéric Bobin en possible Kérouac

Dans l’autoradio de son père, il y avait plein de chansons ouvertes sur le monde, peut-être comme celles qui racontent l’histoire de Tatiana, de Jo en voyageant du périph’ à la Georgie, en passant par Le Creusot, où un flash info annonce qu’une usine s’est tirée à Singapour.
_______________________________________

L'album de la semaine - Zaz : Recto verso

Le clip de la semaine : Pourquoi Regardes-Tu La Lune ? -  Anouk Aïata
______________________________

Bien reçu, merci : Love Songs de Vanessa Paradis

Télérama, Valérie Lehoux - Le grand retour à la chanson de Vanessa Paradis, avec un album chic et choc où l'on reconnaît surtout la patte de Benjamin Biolay, qui signe sept titres.
___________________________________

23 mai

Libé (abonnés) - Pépée, tyran de Ferré

Grand angle + video En 1960, le chanteur anarchiste adopte une femelle chimpanzé qui prend le pouvoir et finit par détruire la famille. Une histoire ahurissante racontée par sa belle-fille, Annie Butor.

Le Progrès - Dix ans de scène et un nouvel album pour Yvan Marc

Musique. Le chanteur remonte sur scène avec un nouvel opus « La Cerise ». À découvrir ce vendredi à Tence.

Libé - Léo, pépée, madeleine et la jolie môme

Critique Un dico retrace la vie du compositeur d’«Avec le temps», la fille de sa seconde épouse s’empare de leur amou fou. Par DOMINIQUE POIRET

En juillet, cela fera vingt ans que le poète, chanteur, anar aux cheveux blancs, Léo Ferré est mort. Quelques mois seulement après le décès de sa seconde femme, Madeleine, avec laquelle il partagea sa vie entre 1950 et 1973. «Pendant vingt et un ans, il fut marié avec ma mère, Madeleine. Pendant dix-sept ans, ils furent aux genoux l’un de l’autre», écrit Annie Butor, la belle-fille de Léo. A l’occasion du 20e anniversaire de la mort du compositeur d’Avec le temps, deux ouvrages reviennent sur la vie de ce monument de la chanson française.

Nos Enchanteurs - Oui, Anne Sylvestre (en)chante toujours !

.... Pour le livre, il s’agit d’une biographie élaborée par Daniel Pantchenko, en collaboration avec Anne Sylvestre, travail fouillé, sans tabou, sans voyeurisme, qui raconte le parcours hors du commun, d’une femme qui chante, contemporaine de Brel, Brassens, Béart, Ferrat, auteur compositeur interprète, pour tous publics, hors des autoroutes, mais sur des pistes d’une richesse rare. Conséquence des ravages yé-yé qui ont placardisé les auteurs qui avaient des choses à raconter, Anne Sylvestre en a profité, bon gré malgré, pour semer quelques graines qui ont donné ces rescapés des Fabulettes, dont une bonne partie était dans la salle du Casino de Paris, ce 15 mai dernier. Venus avec les parents et/ou les enfants, il n’est jamais trop tard pour être la star que la salle a ovationnée longuement. Bien mérité.

22 mai

Le Huffington Post - FrancoFolies de Montréal: un spectacle-marathon pour le 25e anniversaire

...... On y applaudira ainsi Mes Aïeux, Loco Locass, Les Respectables, Pierre Lapointe, Karim Ouellet, Vincent Vallières, Yann Perreau, Isabelle Boulay, Richard Séguin, Corneille, Daniel Lavoie, Luc De Larochellière, Michel Rivard, Damien Robitaille, Dumas, Paul Piché, Daniel Boucher, Stefie Shock, Dan Bigras et Éric Lapointe. Ces personnalités ont toutes, à leur façon, marqué le parcours des FrancoFolies au fil des ans et feront vivre de belles émotions aux spectateurs en poussant la note sur des airs qui ont marqué notre mémoire collective et en se remémorant des souvenirs de ce rendez-vous devenu incontournable.

Nos Enchanteurs - Yvan Marc, marques de fabrique

Cinquième album pour cet artiste un peu à la marge de tous les circuits chanson. Tant que c’en est dommage. Après avoir furtivement côtoyé les sunlights du show-bizness dans l’environnement de son pote d’enfance, Mickaël Furnon (le Mickey de la 3d), après en avoir vu l’autre côté des paillettes, il s’en dégage vite : si la chanson est pour lui vitale, les faux-semblants à ce niveau du métier ne lui ressemblent guère.

Télérama - Mendelson, Beau geste

Dans un triple album aux paroles crues, Mendelson confirme qu'il a trouvé son propre ton.

De la génération des Miossec et Dominique A, Pascal Bouaziz est le benjamin secret, pas le moins estimable. Depuis une vingtaine d'années, il mène la barque Mendelson avec une lenteur non calculée. Contre vent glacial et loi du marché. Personne ne le fera pour nous, double album de 2008, pouvait, devait ouvrir une brèche. Ne l'a pas fait. N'a pas trouvé sa case (rock textuel ?). Alors, au lieu de composer avec l'adversité, le fier Bouaziz insiste, enfonce le clou. Met la triple dose et appuie là où ça fait mal, au quotidien.

21 mai

Le Figaro - Granville : «Ça va super vite»

LE LIVE - Le groupe de Caen, auteur de l'album Les Voiles, est le nouvel invité de notre émission hebdomadaire. Ils ont des souvenirs. Ils s'inspirent d'Etienne Daho. Comme Lescop, qui aime les sonorités des années 80, ils incarnent l'avenir. Les membres du groupe Granville font indéniablement partie de la nouvelle scène. C'est loin d'être immérité. Leur pop séduit. Ils viennent de sortir un album intitulé Les Voiles.

Charts in France - La Grande Sophie remixe la chanson "Suzanne" pour les radios

Après avoir extrait les titres "Ne m'oublie pas" et "Sucrer les fraises" de son dernier album "La place du fantôme", La Grande Sophie choisit "Suzanne" comme troisième extrait. Une ballade poignante spécialement revisitée pour les radios. Ecoutez cette nouvelle version sur Pure Charts !

France Info - Ces chansons qui font l'histoire Le PSG, grosse voix et petites chansons

On parle beaucoup du PSG et de ses supporters, ces derniers jours. Cela nous permet de constater que la chanson ne s'est pas énormément enrichie à fréquenter les stades.

La Provence - Vanessa Paradis : "Love Songs", l'amour toujours

À 40 ans, Vanessa Paradis semble tout maîtriser (choix artistiques et vie privée), y compris le temps qui passe.

20 mai

Nos Enchanteurs - Miquel Pujadó : Brassens, plus encore !

C’est le genre d’album entre tous réjouissant. D’abord – fait notable - il ne correspond à aucun anniversaire, aucune date qu’on est prié de ne pas oublier (en général, le bizness sait nous le rappeler) : les commémorations brassensiennes sont passées depuis plus de dix-huit mois. Ensuite, c’est un double album (quarante titres tout de même !) chanté entièrement en pas français : rien que du catalan ! Entre nous, ça fait drôle d’écouter un disque étranger et d’en comprendre chaque mot, chaque vers. Et quelle énergie ! C’est du Pujadó au mieux de sa forme.
_____________________________________________________________________
_____________________________________________________________________

mercredi, 22 mai 2013

Le clip de la semaine : Pourquoi Regardes-Tu La Lune ? - Anouk Aïata

vendredi, 10 mai 2013

Anouk Aïata en session acoustique en studio: "Pourquoi regardes-tu la lune"

vendredi, 19 avril 2013

Anouk Aïata : L'arbre à plumes + Lady Western + Pourquoi regardes-tu la lune | LAME DE SON

dimanche, 14 avril 2013

L'actualité de la chanson française du 8 au 14 avril (mise à jour)

Le reportage de la fin de semaine : Barbara - Reportage 1973

Les vidéos de la fin de semaine : les chansons d'Entre 2 Caisses

Le clip de la fin de semaine : Hervé Lapalud, Pas pour une heure
_________________________

A la une :

Le Télégramme - Hommage. Castelhémis, le Landais devenu Breton

La disparition, cette semaine, du chanteur engagé des années 80 Castelhémis sera passée aussi inaperçue que sa carrière médiatique. Deviendra-t-il désormais, lui aussi, l'un des « grands de la chanson française », à coup de rééditions de ses six pépites d'albums ? Car si sa « Favela de Levallois » eut les honneurs radiotélévisés, toutes les chansons de ce premier vinyle (1978) n'en firent pas de même. « J'avais demandé à Guy Lux de programmer une fois "Les Soldats", sous peine de ne pas répondre à son invitation sur Antenne 2. Il a accepté ! », aimait à rappeler Philippe Laboudigue
__________________________

Bien reçu, merci :

- L'album de la fin de semaine - Anouk Aïata : La femme mangeuse des nuages du ciel. Sur Facebook et sur Noomiz..... Un vrai régal, cet album !

- Guillo, Super 8. Sur le Web, sur Facebook, sortie annoncée le 15 avril.

- Benoît Carré, Celibatorium. Sur le web, sur Facebook

- François Tramoy, Mélancolie Festive. Sur Facebook
__________________________

13 et 14 avril

Quai Baco - Anouk Aïata – « La Femme Mangeuse des Nuages du Ciel » : La chronique

Il aura fallu deux ans à Anouk Aïata pour composer, fignoler et enregistrer son tout premier album « La Femme Mangeuse des Nuages du Ciel » mais cela en valait la peine. Cet album insuffle un véritable tourbillon de fraicheur et nous permet de découvrir une artiste multi facettes.

RFI - Zazie, Nouvel album, Cyclo

Voilà un peu plus de vingt ans qu’elle est dans le paysage musical français, l’une des rares femmes auteur-compositeur-interprète à trouver grâce auprès du grand public sans sacrifier ni l’écriture, ni la musique, à l’asepsie commerciale. Après Za7ie, son album concept sorti en 2010, Zazie est de retour avec Cyclo, là où se rencontrent la chanson, le rock et l’électro.

 

12 avril

Froggy's Delight - Albin de la Simone Un Homme  (Tôt ou Tard)  février 2013

Albin de la Simone, Homme sweet Homme
Un Homme
est le quatrième album d’une homme très occupé mais pas pressé (Bungalow ! le précédent est sorti en 2008). Albin de la Simone égrène les collaborations comme musicien, arrangeur, réalisateur, auprès de Vanessa Paradis, JP Nataf, Arthur H, Souchon, Boogaerts, Iggy Pop, Salif Keïta, entre autres.

Froggy's Delight - Melissmell Droit dans la gueule du loup  (Discograph)  avril 2013

J’ai rencontré Melissmell en plein hiver 2011 Ecoute s’il pleut, ça a été un coup de foudre. 2013 : deuxième album. Déjà ? Je ne me suis pas encore lassée du premier, le temps passe tellement vite, mais ça parait tellement loin à la fois. Entre temps, je suis littéralement tombée Droit dans la gueule du loup. C’est le nom qu’elle a choisi pour cette deuxième perle. Je croyais que j’avais bien caché cette histoire désargéable, il faut croire que non.

Zikeo - Jean-Louis Murat de retour avec Toboggan

Après "Mustango", "Dolorès" ou encore "Lilith", Jean-Louis Murat revient avec un nouvel album, "Toboggan", sorti chez PIAS le 25 mars dernier.
Avec ce nouvel opus, Jean-Louis Murat confirme son statut d'artiste hors normes, loin des règles aseptisées de l'univers qui l'entoure. C'est cette intransigeance artistique, ce timbre de voix léger et cette puissance des textes qui, depuis 30 ans, portent l'artiste dans ce mouvement de création hors du temps

Nos Enchanteurs - Melissmell, intimement rebelle

Que les ingés’son protègent de si précieuses chansons, qu’ils ne les massacrent pas lors du passage à la scène ; que Melissmell, tentée par des prestations très rock, sache les préserver. De toutes façons « Le rock n’roll est mort » chante-t-elle, constatant la domestication du genre : « Il a tellement vendu son âme à tous les râteliers / Il portait des révolutions sans vraiment les comprendre… ». Mais pas le sien, pour qui le mot « rebelle » semble avoir été sinon inventé au moins réveillé. Mellismell est rock et ça ne se mesure pas aux décibels : c’est une posture. Ici c’est un ensemble fait de colères, d’indignations, d’énergie, de tristesses et de tendresses. Pas de batterie, nul besoin, c’est le cœur qui bat et c’est autrement plus  touchant.
__________________________

L'album de la semaine : Jacques Higelin, Beau Repaire

Le clip de la semaine : François Gaillard, Vieillard Ado
_____________________________

Bien reçu merci :

- Melissmell, Droit dans la gueule du loup. Melissmell est sur Facebook

- Carla Bruni, Little french songs. Carla Bruni est aussi sur Facebook.
__________________________

11 avril

Le Monde - Cinq tigres blancs dans la nuit fauve

Les videurs refoulent à pleins tubes. Ça chahute, ça crie, ça se bouscule. Des adolescentes suffoquent. L'événement compte près de mille "inscrits" sur Facebook ; ils sont presque autant à essayer de se faufiler aux abords de L'International - certains patientent même depuis la fin de l'après-midi. La jauge a explosé il y a lurette lorsque, à dix heures du soir, les cinq félins entrent enfin sur scène. "Bonsoir. On est Fauve. Vous m'excuserez si ça part un peu trop dans tous les sens", attaque le chanteur, voix frêle mais alerte.

Première - Interview avec Barbara Carlotti

Elle a pris le meilleur de la chanson française et de ses influences anglo-saxonnes et autres pour faire de la chanson pop. Auteur du très beau "L'Amour, L'Argent, Le Vent" (ressorti en édition limitée en février), Barbara Carlotti continue de se faire une place sur la scène musicale et d'imposer sa voix grave et unique comme l'une des plus belles du moment. Interview avec la chic fille de la pop française.

Le Figaro - La grâce de Barbara Carlotti

Cette trentenaire a suivi un cursus musical original et riche avant de se consacrer à la chanson. Elle a étudié le chant baroque et longtemps évolué dans le milieu du jazz. «Pour trouver ce que j'avais envie de faire, il m'a fallu balayer ce que j'avais appris et revenir à la base, précise Barbara Carlotti. J'avais besoin d'échapper aux carcans du chant lyrique.»

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #78 : Carla Bruni et Loïc Lantoine

Carla Bruni et Loïc Lantoine sont au sommaire de notre club chanson, qui réunit aujourd'hui Sophie Delassein du “Nouvel Obs”, Gilles Médioni de “L'Express”, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama”.

10 avril

Chansons que tout cela - Claire et ses « drôles de types »

Depuis toujours, Claire Guyot aime la chanson et la poésie. Devenue comédienne, puis spécialiste du doublage (d’une « petite sirène » à une « ménagère désespérée »…), elle a su cultiver sa propre voix grâce à d’opportunes rencontres artistiques. Lundi prochain, 15 avril, au Vingtième Théâtre*, elle présentera un spectacle qui lui tient particulièrement à cœur, autour de poètes toujours très actuels.

La Dépêche du Midi - Montcuq. La chanson à texte a dévoilé sa 9e édition

.... Plusieurs nouveautés marquent cette 9e édition, du 25 au 27 juillet. D'abord le lieu, puisque les organisateurs ont choisi, cette année, la cour du collège de Montcuq comme cadre aux repas-concerts qui font le charme de la manifestation. La soirée du 25 juillet sera assurée par la brillante et pétillante pianiste-chanteuse Nathalie Miravette, avec Olivier Gil en première partie. Les deux autres soirées seront données sous la forme de co-plateaux, avec les plumes ciselées de Bernard Joyet et Rémo Gary, le 26 juillet. La belle interprète Annick Cisaruk et Serge Utgé-Royo le rebelle se partageront la scène le 27 juillet pour un hommage à Léo Ferré, à l'occasion du 20e anniversaire de sa mort. Une programmation haut de gamme marquée par le talent et le charisme des chanteurs invités, qui se sont tous déjà produits à Montcuq.

Nos Enchanteurs - Semal et c’est bien

Ce sont quinze nouvelles chansons extraites de son spectacle « Ceci n’est pas une chanteur belge ». Pas belge, Claude Semal ? Il fume la moquette sans philtre ni frite autant que le Magritte : il est du petit pays comme il le chante, du plat pays comme chante l’autre. Ceci dit, il en a le droit. D’ailleurs c’est peut-être à cause de ça qu’on ne le connaît que peu par chez nous. Là, le prix Jacques-Douai dont il fut le lauréat 2012 peut aider à le faire connaître, un peu.

9 avril

Ouest France - Mort de Castelhemis, chanteur engagé des années 80

Le chanteur, auteur-compositeur Castelhemis, qui avait conquis son public dans les années 80 avec des titres engagés, est mort lundi à Paris à l'âge de 64 ans, a annoncé la maison de production Masq.

Castelhemis sur Wikipédia

Télérama - Carla Bruni, belle à facettes

Ex-de gauche, ex-mondaine, ex-première dame, Carla Bruni revient à la chanson et assume son droit à mener plusieurs vies. Au risque d'apparaître volatile ?.... Tout le monde a le droit d'avoir plusieurs vies et d'aimer qui bon lui semble. Carla Bruni peut donc bien poursuivre sa carrière de chanteuse. D'autant qu'elle sait écrire des mélodies claires, des textes malins ou mélancoliques, et qu'elle les sert d'une voix charmeuse. Son premier album avait été une bonne surprise. Après deux opus beaucoup moins inspirés - même si celui de 2008 avait été offert aux ministres ! -, le nouveau, Little French Songs, caresse de nouveau l'oreille et rappelle la facture mi-folk mi-chansonnière de Quelqu'un m'a dit.

Les chroniques de Mandor - CD'aujourd'hui : Arman Méliès pour AM IV

La quête du son et du sens, c’est un peu le travail d’Arman Mélies depuis son premier disque en 2004. Après une pause de quatre ans, le temps d’offrir quelques compositions à Bashung, Thiéfaine ou encore Julien Doré, Arman Méliès revient avec un quatrième disque, justement intitulé, AM IV. Sobre, classieux et brillant, réalisé avec Antoine Gaillet (Wampas, BB Brunes, Julien Doré, Mademoiselle K entre autres), musicalement, on retrouve ce qui semblerait du son new wave des années 80 (mais qui n’en ai pas vraiment) mixé avec la technologie d’aujourd’hui. Arman Méliès est l’un de nos artistes français les plus importants d’aujourd’hui, a classer sans hésiter (dans un genre sensiblement différent) au même niveau de puissance créative que Benjamin Biolay. Le contraire serait injuste.

Nos Enchanteurs - Vie d’artiste (2)

Dans le premier volet de cet article, nous avons vu deux ou trois choses qui sont la norme de beaucoup de saltimbanques : se produire, dans tous les sens du terme. Le spectacle étant prêt, il faut plus ou moins louer une salle, assurer la com’, et l’autofinancement. Ensuite, on espère qu’il y aura des spectateurs curieux de venir découvrir ce qui ne voit plus à la télé. Dans le parcours du combattant qui a conduit cette équipe de quatre ou cinq en scène, il y a aussi l’outil indispensable de la promo : le disque (revoir les épisodes pour l’autoproduction), album que les z’heureux spectateurs peuvent emporter si la soirée leur a plu, c’est en vente libre à la sortie de la salle en général. Parlons donc des albums, avec un exemple précis, actuel et en situation.

8 avril

Nos Enchanteurs - Hervé Lapalud a fait le Zébre…

A Belleville, mardi 3 avril, ce globe facteur de chanson a ravi les amateurs de poésie légère, un peu loufoque, gentiment moqueuse… Chanteur, oui mais « Pas pour le pire / Pour le meilleur / Pas pour de rire / Pas pour du beurre »

Ses musiques se nourrissent de ses voyages malgaches, et des musiciens qui font leur orchestre de boites récupérées, et transformées en sanza qu’on peut décliner en plusieurs formats, ainsi Lapalud, il y a quelques années, a commencé avec une sanza boite de sardines, puis il s’est agrandi grâce à Pilchard.

Bien reçu... merci : le nouvel album d'Hervé Lapalud  

__________________________________________________________________________ __________________________________________________________________________

dimanche, 07 avril 2013

L'actualité de la chanson française du 2 au 7 avril (mise à jour)

A la une :

Le Monde - Pour le Hall de la chanson, tout finit enfin en musique

"Ça y est, on l'ouvre !" L'affiche est explicite. Après vingt-deux ans d'existence, des centaines de concerts et des dizaines de spectacles, le Hall de la chanson s'installe dans ses murs au pavillon du Charolais du parc de La Villette. Du jeudi 4 au samedi 6 avril, l'autrement nommé Centre national du patrimoine de la chanson fête cette nouvelle ère avec une série de spectacles : deux créations sur Edith Piaf, un concert cabaret avec plateau de choix (Jil Caplan, Juliette, Rachel des Bois, Joseph Racaille, JP Nataf) et un spectacle "familial". "Nous voulions un événement qui nous ressemble, généreux, varié, ouvert, proclame le patron des lieux, Serge Hureau. Après une si longue attente, il fallait montrer à tous ceux qui l'ignoraient qui nous sommes."
________________________________

Les vidéos de la fin de semaine : Pauline Croze à Acoustic et Melissmell dont le nouvel album "Droit dans la gueule du luop" est pour lundi

L'entretien de la fin de semaine : interview Bill Deraime (Après demain)

L'album de la fin de semaine - Lili Cros, Thierry Chazelle : Tout va bien

Le clip de la fin de semaine : Nawel, Figurine
_____________________________

6 et 7 avril

Les chroniques de Mandor - Axel Bauer : interview pour la sortie de Peaux de serpents

Le septième album d’Axel Bauer, Peaux de serpents, est sorti il y a un mois. Pour ce retour attendu, le chanteur a mis l’accent sur les textes et sur une musique rock impeccable. Dans ce disque fort et profond, Marcel Kanche, Gérard Manset, Brigitte Fontaine, Jean Louis Aubert et Pierre-Yves Lebert l’accompagnent avec brio. Loin de "Cargo" ou d’"Éteins la lumière", c’est à Alain Baschung que l’on pense quand on écoute ses nouveaux titres.

Les chroniques de Mandor - Prohom : interview pour Un monde pour soi

Le Lyonnais (comme moi) Philippe Prohom est un artiste aux multiples talents : auteur, compositeur, interprète, comédien, clown, intervenant scénique…Revenons en quelques mots sur son déjà important parcours. Après avoir sorti deux albums chez Polydor, Prohom (2002) et Peu importe (2004), qui ont reçu un bon accueil tant du public que de la presse, Prohom a conquis la France à travers une tournée de 650 dates  accompagné par 3 musiciens. Ensuite, par souci d’indépendance, il signe justement chez un producteur indépendant un 3e album, Allers retours.

Nos Enchanteurs - Randan, des artistes sur paroles

La Chanson des livres, c’est ce week-end à Randan. C’est une petite commune du Puy-de-Dôme, tranquille, avec ses commerces de proximité. Et le parc du château pas loin. Le dimanche matin, l’église fait recette. Celui des rameaux, elle fait le plein à bénir les branches. Et pendant ce temps-là, en face, des artistes attendent le chaland devant leur étal de bouquins où s’étalent leurs chansons sans musique, sagement typographiées.

Nos Enchanteurs - Demandez l’programme, du 8 avril au 20 avril 2013

...Le 17 Avril une des plus loufoques saltimbanques du moment, Agnès Collet dans Gétoufo, ou l’âpre anti star, : un show mini Broadway burlesque et drôlissime. Si Marie Dubas et Cab Calloway avaient eu une fille, ç’aurait pu être cette Agnès Gétoufo. Totalement déjantée côté look, c’est épatant sur le plan musical, textuellement pêchu, on fait du rock’drôle, et ça balance bien. Le syndrôme Calloway, on se marre, mais qu’est-ce que c’est bien foutu musicalement.
Aux Rendez vous d’ailleurs, petite salle mais très bien agencée, très conviviale, avec une belle scène où l’artiste a de l’espace, où Agnès Collet peut nous servir un frenchy rock à rendre jaloux  Dick Rivers. La vie d’artiste d’Agnès Collet, c’est là.

RFI - Anouk Aïata, la tête dans les nuages : Premier disque

Conjurant ses années de galère, Anouk Aïata, chanteuse trentenaire, sort un premier disque de variété world, La femme mangeuse des nuages du ciel, où elle impose un personnage de gypsie mystique, inspirée par le jazz et ses contemplations entre ciel et terre.

Anouk Aïata sur Facebook
____________________________________

L'album de la semaine : Loïc Lantoine, J'ai changé

Le clip de la semaine : Frédéric Bobin - Des corps
________________________________

5 avril

Pure Charts - Jean-Jacques Goldman a écrit le titre "Si" pour le nouvel album de Zaz

Il est partout sans vraiment être là. Jean-Jacques Goldman est au cœur de l'actualité musicale depuis quelques mois grâce au succès de la compilation "Génération Goldman". Régulièrement aux crédits de différents albums, l'auteur-compositeur a signé la chanson "Si" pour Zaz.

Pure Charts - Jacques Higelin en duo avec Sandrine Bonnaire sur la chanson "Duo d'anges heureux"

Cette semaine, Jacques Higelin fait son grand retour en musique. Il publie l'album "Beau repaire", dont le titre "Seul" tourne actuellement en radio. A l'affiche du film "Jappeloup", numéro un au box-office, l'artiste se fend même d'un duo avec l'actrice et comédienne Sandrine Bonnaire, sur le titre "Duo d'anges heureux".

Télérama - Higelin, Beau Repaire

Un regard plein de vie sur les choses et les gens, qui remet le troubadour à sa place : au sommet de la chanson.

A quoi tient la grâce d'un homme ? Par quels ressorts un disque nous fait-il décoller de terre ? Et comment décrire la sensation de plénitude qu'il insuffle chez celui qui l'écoute ? A aucune de ces questions on n'aura de réponse définitive. Tout juste pourra-t-on avancer, et c'est déjà beaucoup, l'indicible alchimie d'une folie douce euphorisante et d'une liberté sereine. A 72 ans, Jacques Higelin sort un album à la fois léger et profond, enivrant, habité par une pureté qui jamais ne cède à la facilité, ni à la naïveté.

 
Le Lebègue nouveau est arrivé : le tome II d’À Ma Zone est sorti des presses. Toujours la même gouaille, la même écriture précise, qui assène les mots comme des uppercuts et raconte la vie sans concession. C’est marrant : quand je lis, j’ai l’impression d’entendre la voix de Claudine me raconter l’histoire ! Je jurerais presque que je si je relève assez vite les yeux, je vais croiser son regard et apercevoir son sourire ironique…

 
Le premier site de la chanson francophone fête aujourd’hui sa millionième connexion : champagne les amis !
C’est né d’un rien, d’un dépit, un gros chagrin, une injustice : vous pensez, la mort de Chorus, revue mythique s’il en fut. J’ai eu l’honneur d’y collaborer, d’être de cette fine équipe dirigée par Fred Hidalgo.
Une idée, un rien stupide : créer un blog et le nourrir une fois par jour, fidèlement, même le dimanche, faire de ce bout de toile une agora où se discute, où se dispute la chanson, surtout celle qui a peu ou pas accès aux médias. En faire un rendez-vous indispensable.

4 avril

RFI - Carla Bruni: Nouvel album, Little French Songs

Pour son quatrième album, Little French Songs, couvé pendant tout un quinquennat (notoriété de son époux, l'ex-président Nicolas Sarkozy, oblige), Carla Bruni revient avec un bouquet de chansons mélancoliques, amoureuses… A double sens aussi, parfois. Chronique d’un disque annoncé.

Nos Enchanteurs - Olivier Neveux, les voyages oniriques…

Théâtre de l’Essaïon, le 2 avril 2013. C’est dans une pénombre complice que naissent les récits de voyages d’un reclus involontaire au 20e étage d’une tour urbaine. La porte blindée fermée, seule la fenêtre et son imagination lui offrent une évasion virtuelle. Et un flash-back de souvenirs réels ou irréels, nourris de musique, de cinéma, de fantasmes flous, de planches de BD, de fragments de livres, de tout ce qui se faufile dans la mémoire, plus ou moins clandestinement et qui revient impromptu.

Télérama - Sandrine Bonnaire : “Jacques Higelin incarne la liberté”

Journée Higelin | Sur le nouvel album d'Higelin, “Beau Repaire”, la comédienne chante “Duo d'anges heureux” avec lui. Sandrine Bonnaire nous raconte la genèse de cette chanson.

Télérama - Jacques Higelin : top 5 subjectif et commenté

Journée Higelin | Cinq chansons illustrant les différentes facettes d'Higelin, en évitant “Tête en l'air” et “Tombé du ciel”. Choix forcément subjectif…

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Paradis païen” (1998) : “Je l’écoute pas souvent… j’avais du mal à chanter”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Beau Repaire” (2013) : “Celui-là, je l’aime, du premier au dernier morceau !”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Brigitte Fontaine et Jacques Higelin… avant le déluge” (1976) : “Je voulais ressembler à Philippe Clay”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Higelin à Bercy” (1985) : “J'étais comme dans un grand film”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “No man’s land” (1978) : “J’aimais pas… je m’aimais pas”

Télérama - Higelin au fil de ses albums, “Champagne pour tout le monde” (1979) : “Je suis p’tête qu’un chansonnier qui s’est risqué à faire du rock”

3 avril

Nos Enchanteurs - L’Espoir têtu, Serge Utgé-Royo

L’Espoir têtu, c’est le 8 et 9 avril au Vingtième Théatre. L’Espoir têtu, c’est aussi avancer dans un silence médiatique unanime ou presque, mais avec la détermination de rester debout quoi qu’il arrive.

Nos Enchanteurs - Vie d’artiste…

Je suis chanteuse, comédienne et chanteuse, j’interprète des personnages, au théâtre, au cinéma, à la télé, j’écris des chansons, sur ma vie, sur la vie, je fais des interventions dans des écoles, des centres sociaux, parfois gratuitement, parfois un peu défrayées, quand je n’ai pas à préparer, à répéter un rôle qui peut prendre plusieurs jours pour un petit rôle, ou plusieurs semaines pour un rôle important. Lorsque j’écris des chansons, je donne le texte à ma partenaire pianiste, qui, tous les jours, fait ses gammes pour être au sommet de son art.

Nos Enchanteurs - Les Pitiot, père et fils, déménagent

Ils étaient depuis trois jours, jusqu’à hier au soir, sur la scène de l’Européen, pour la présentation de leur disque commun. Avant de lire les impressions captées en live par Norbert Gabriel, revenons sur ce double album…
C’est une petite entreprise qui semble ne pas connaître la crise. « Transports Pitiot Père & Fils » que c’est peint sur l’enseigne, en pleins et en déliés.

Nos Enchanteurs - Pitiot père & fils, de concert

« …je suis un griot. Je me reconnais dans ce cousinage interculturel des saltimbanques brailleurs de tous bords. J’ai ce privilège de réinventer chaque jour mon quotidien, d’y ajouter des notes et d’ouvrir la porte au bonheur… »

Cet extrait d’un texte de Thomas Pitiot en 2008, pour l’album Griot, donne une bonne approche de ce qui conduit les Pitiot Père & fils dans la vie et le spectacle. Dans leur ascendance plus ou moins lointaine, il doit y avoir quelques gènes de Gaston Couté, de Jean Richepin, peut-être de Gringoire, pour arriver un Woody Guthrie d’Aubervilliers. Sa guitare est une machine à faire avancer l’humanité…

Nos Enchanteurs - Gainsbourg moi non plus…

Dans le cirque de la vie, Serge Gainsbourg a vite compris que le monde est un spectacle, et il fût un expert dans la mise en scène d’un personnage parfois attachant, parfois exaspérant. Il est donc logique qu’un groupe de comédiens musiciens polyvalents abordent le sujet avec un esprit Gainsbourg, insolent et sans complexe pour faire vivre une partie du répertoire des débuts, la période jazz, avec des chansons moins connues du grand public que les standards de Gainsbarre.

Nos Enchanteurs - Avril 2013 : les festivals à ne pas manquer

En Ardèche, à Annonay, les 5 et 6 avril, c’est cet épatant week-end qu’est Pas des poissons, des chansons, le festival de La Presqu’île. Accueil sensationnel toujours et mini-festival mené tambour battant entre le Théâtre municipal et l’Aquarium et, plus loin, la salle de La Presqu’île. Avec Lo’Jo et Volo le vendredi 5 et (attention les yeux !) Suissa, Boule, Barcella, Mathieu Boogaerts, Babx et Dominique A le samedi 6. Qui dit mieux ? Le site de la Presqu’île c’est ici.

______________________________

Bien reçu, merci

Le nouveau numéro de Francofans, avec un dossier sur La Grande Sophie mais aussi des articles sur Adamus, Délinquante,
Francofans est sur le Web et sur Facebook.

L'album d'Hervé Lapalud, Pas pour une heure. Concert sortie d'album au Zèbre de Belleville, mardi 2 avril. 
Hervé Lapalud est sur le Web et sur Facebook
________________________________

2 avril

Blog Mediapart - Loic Lantoine, les grands mots des petites gens

Loic Lantoine paye sa tournée avant un nouvel album prévu pour le mois d’avril. Le duo voix – contrebasse des débuts est devenu quintet. L’émotion, elle, est intacte…

Avec sa poésie taillée dans les pavés de son Nord-pas-de-Calais natal, évoquant les bonheurs et tourments du populo, Loic Lantoine est hors normes dans une génération de chanteurs plus enclins au nombrilisme et à l’anecdotique. Sa voix rocailleuse et abîmée conte, clame, susurre ou éructe une prose d’une incroyable puissance. Chez lui, les mots font partie intégrante de la musique, jouant leur partition avec une sensibilité à fleur de peau.

Loïc Lantoine sur Facebook

Kiblind - Loïc Lantoine, J'ai Changé

Il est un rude chameau de chansons pas chantées mais qui le sont de plus en plus. Il est pape d'Armentières version « Hanhôn frAnçaise » et pilote de fusées à Baïkonour parce qu'aujourd'hui, « quand on veut la lune, on est pas poète, on est cosmonaute »...  Loïc Lantoine sort un quatrième album début avril après deux studios et un live. Le titre est mensonger : Lantoine n'a pas changé, il est toujours aussi doué pour tutoyer la lune; il a juste invité encore plus de copains à ouvrir son bréviaire d'altérité où trainent, entre autres, Norge, Couté et Michaux. Foudroyant.

Télé Obs - "Beau Repaire" : le cadeau de printemps de Jacques Higelin

Avec "Beau Repaire", publié le lundi de Pâques, Jacques Higelin livre un album lumineux et plein de grâce, porté par la joie de vivre et le désir de traduire en chanson "la félicité du renouveau du printemps".

Le blog de Fred Hidalgo - GEORGES MOUSTAKI Éphémère éternité 

C’est un florilège de l’œuvre de Georges Moustaki, la fine fleur de son répertoire : un bouquet de chansons, des plus évidentes aux plus discrètes (96 textes exactement sur quelque trois cents), choisies et présentées par Marc Legras, expert connu et reconnu en « moustakiologie ». Des chansons qui jalonnent nos souvenirs, nos intimes cheminements, précise-t-il avant d’inviter à l’embarquement pour Cythère : « Pour peu que l’on soit disposé  à se laisser surprendre une nouvelle fois en les lisant, elles apparaissent comme si les années avaient glissé autour d’elles sans toucher à leur fraîcheur, à leur éclat. »

Le Point - Alice Dona, la chanteuse a (toujours) 20 ans

Celle qui a composé les plus grands tubes des années 60 et 70 sort aujourd'hui un album hommage aux chansons qui ont marqué sa jeunesse. Rencontre.

En grimpant chez Alice Dona, on pense à Raymond Queneau et à son roman Loin de Rueil. Le taxi s'est perdu dans un dédale de rues, ce qui laisse le temps de fredonner, pour ne pas perdre son calme. Quelques textes et mélodies composés pour son complice Serge Lama reviennent en mémoire. Le disque dur n'est pas endommagé et les paroles de l'inoubliable Je suis malade reviennent sans effort. C'était il y a quarante ans cette année. Quelle est la meilleure version, celle de Lama ou celle de Dalida ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

jeudi, 04 avril 2013

Anouk Aiata en concert (teaser)

Découvrez Anouk Aiata aux Trois Baudets les 3, 9, 10, 22 et 23 avril : http://bit.ly/ZMPdXZ
Premier album le 8 avril : "La femme mangeuse des nuages du ciel"
http://www.facebook.com/anoukaiata

mardi, 20 novembre 2012

Anouk Aïata and the feathered trees (Acoustic)

samedi, 17 novembre 2012

Anouk Aïata -Teaser de l'émission : Le Point Sonore des Lilas | Anouk Aïata