Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 juin 2017

Samuele - La Fête

mercredi, 21 juin 2017

Samuele, La sortie

samedi, 10 septembre 2016

Le clip de la fin de semaine - Samuele - La Fête

jeudi, 08 septembre 2016

SAMUELE - LA SORTIE - 9 MARS 2015

L'actualité de la chanson française du 26 août au 1er septembre

GUY BEART

Francofans - Dans l'intimité de Guy Béart avec la biographie de Baptiste Vignol

Baptiste Vignol est un grand voyageur. Il a posé ses valises très loin de la métropole et c'est par téléphone que nous avons parlé de son dernier livre Il n'y a plus d'après, une biographie de Guy Béart. Baptiste a écrit de nombreux ouvrages sur la chanson et en particulier Des chansons pour le dire, une anthologie de la chanson qui trouble et qui dérange, paru en 2005 (coup de cœur Charles Cros 2006) et  Le Top 100 des chansons que l'on devrait tous connaître par cœur, paru en 2013. Mais qu'est-ce qu'on nous chante ? qu'il a débuté en 2007 est un des blogs les plus intéressants parmi tous ceux qui sont consacrés à la chanson. Grand admirateur moi-même de Guy Béart dès les années 60, son livre m'a passionné. Nous en avons donc parlé longuement ensemble. 

SAGES COMME DES SAUVAGES

Francofans - Sages Comme des Sauvages

.... Lors du second jeudi le public breton a découvert le duo Sages comme des sauvages d'Ava Carrère et Ismaël Colombani. Hors normes, hétérodoxes, éclectiques, inclassables, tous ces adjectifs s'appliquent à leur spectacle. Certes les musiques du monde sont très présentes dans leur tour de chant et en particulier les chansons en créole d'Alain Peters, poète et musicien réunionnais décédé en 1995 à 43 ans.

RFI - Sages comme des sauvages, des chants et des instruments du monde entier

Rencontre avec le duo Sages comme des sauvages à l'occasion de leur passage au Black Summer Festival.

Sages comme des sauvages sont Ismaël Colombani et Ava Carrère. Ils chantent à deux voix des chansons de très loin et des chansons de très près, chants des autres et chants d’eux-mêmes. En jouant du maloya, de la country, du calypso ou du rebetiko, ils abordent le folklore dans son sens le plus large. En français, créole, anglais ou en grec, Sages comme des sauvages chantent en s’accompagnant au cavaquinho (Brésil), au bouzouki et au defi (Grèce), à la guitare, au violon et au kayamb (Île de la Réunion).

LOUIS-JEAN CORMIER

Telerama - Louis-Jean Cormier, Les grandes artères

Voilà belle lurette que la chanson québécoise francophone ne se résume plus à un concours de décibels vocaux et qu'elle marie, souvent plus que les Français, sonorités américaines et souci du texte. Karkwa, par exemple. C'est justement son chanteur qui le prouve ici, dans un deuxième album solo — le premier avait été couvert de prix chez lui.

SAMUELE

La Voix de l'Est - Samuele cause la surprise

Samuele a causé la surprise en étant élue grande gagnante du 48e Festival international de la chanson de Granby, vendredi soir au Palace.

... Maman ou pas, Samuele est ce qu'elle est, et elle nous a bercés avec ses pièces accrocheuses. On a pris grand plaisir à renouer avec Le matin, morceau facile d'écoute qui nous avait déjà charmés par sa candeur et sa simplicité. La Montréalaise a terminé son numéro en force avec La Sortie.

HERVE VILARD

RFI - Hervé Vilard, l'audacieux lettré

Étincelant Hervé Vilard, qui parallèlement à son tour de chant classique, continue de célébrer un répertoire plus exigeant et poétique. Du grand art dans l'interprétation, des arrangements élégants,  des fulgurances, de l'émotion magnétique. Le chanteur lamine ceux qui penseraient encore qu'il n'est qu'un simple chanteur de variété.

JACQUES BERTIN

Nos Enchanteurs - Jacques Bertin, seul dans le paysage

L’espoir désespéré de Bertin est conçu d’un peu de douceur, de tendresse, d’amour, de joie, de beau temps ; « Un peu d’espoir, trois fois rien. » Ce sont des gestes simples, accessibles, qu’il nous faudrait retrouver. Les chemins de ce bonheur-là passent par des jardins plus extraordinaires encore que celui de Trenet ou par des bistrots aux noms de rêves, sur des musiques langoureuses ou plus rythmées. Notons les accompagnements de Laurent Desmurs aux claviers et de Francis Jauvain à l’accordéon ou l’accordina, qui soulignent avec de belles nuances et quelques beaux éclats, les textes magnifiques.

LA REINE DES AVEUGLES

Claude Févre - La reine des aveugles règne à la Cave Po

Voilà treize ans que nous la connaissons, toujours prête à égratigner, à caricaturer les pauvres êtres humains que nous sommes, à lever le poing pour affirmer la liberté, celle de la vieille dame indigne qui se fait la belle dans Et à la fin (c’est par là que commence le concert !), celle qui veut s’arracher coûte que coûte à un destin programmé de génitrice : Est-ce que j’ai une gueule de mammifère. L’humour bien sûr pour habiller le tout. En scène ce sont clowneries, mimiques, clins d’œil au public, connivence avec les femmes, griffures envers les hommes… jeux de voix qu’elle s’amuse parfois à hisser dans les sphères du chant lyrique comme à la fin de ce texte aussi noir qu’une nouvelle d’Edgar Poe, Minou terminus. Car le propos est loin d’être léger si l’on pense à quelques chansons qui font sa marque de fabrique. La Reine des aveugles est sœur d’Aldonza la putain, la dulcinée de Don Quichotte, de Marieke, embarquée dans un cauchemar quelque part sur un périphérique en  Belgique – ce thème fait décidément florès auprès de nos jeunes auteurs comme Frédéric Bobin ou Chloé Lacan –  d’Audrey la Poubelle, texte bouleversant d’une enfance meurtrie, tout comme celle de L’enfant Eléphant.

CELINE DION

RFI - Céline Dion, à livre ouvert

Forcément attendu à la suite d'une série de concerts cet été à Bercy, le nouvel album en français de la star accapare la rentrée musicale. Verdict de ce Encore un soir ? Personnel, traversé par la disparition de son mari Réné Angélil, convenu, inégal et parfois émouvant.

Inutile d'éterniser le suspens. Lancé en éclaireur peu avant l'été, le morceau éponyme ne sera pas détrôné. Imbattable, avec une belle longueur d'avance sur les quatorze autres pistes du disque.

L'alliance Goldman-Dion, qui a historiquement déjà pété tous les plafonds, c'est un petit miracle. Une alchimie mélodique et textuelle triomphatrice, adoubée par les masses. À tous les coups, ça fonctionne à plein régime. Une sorte d'état de grâce.

STEPHANE ZELTEN

Nos Enchanteurs - Stéphane Zelten, retour de flamme

Le titre de l’album vaut dédicace : À nos belles existences… Remarquez que, cohérence oblige, le précédent l’était En l’honneur des vivants. Revoici Stéphane Zelten, onze ans de scènes et quatrième album. Farouchement indépendant, « artisan d’une chanson francophone sans concession », celui qui est passé du théâtre à la chanson mène son art avec sérénité, en en peaufinant toutes ses facettes, de l’écriture à la production.

YVES JAMAIT

Le blog de Norbert Gabriel - Festival Musicalarue, édition 2016 : entretien avec Yves Jamait

Les 12, 13 et 14 août dernier avait lieu la 27ème édition du festival Musicalarue qui se tient à Luxey (Landes) depuis plus de deux décennies. Musicalarue, c’est un festival qu’on affectionne particulièrement, d’abord pour la singularité de son ambiance conviviale, à dimension humaine, ensuite pour l’éclectisme de ses programmations artistiques, qui assure toujours de satisfaire tous les goûts et surtout la curiosité et le besoin d’ouverture. Musicalarue, c’est tout un village qui se transforme, le temps d’un week-end, en gigantesque festival, orchestré par les membres de l’association et tous les bénévoles, venus parfois de plus de 100km à la ronde pour participer.

JOANNY

Nos Enchanteurs - Jean-Yves Joanny, retour aux affaires

Il est dans ma discothèque de vinyles depuis bien longtemps, un disque éponyme orné par son portrait en découpes de bouts de papiers. A cette époque là, Jean-Yves Joanny était dans l’écurie « Écoute s’il pleut», ce prodigieux secrétariat d’artistes qui fut à l’origine du Printemps de Bourges et où étaient rassemblés Higelin, Ange, Magma, Malicorne, Lavilliers, Servat, Font & Val, Verdier, Jean-Roger Caussimon, Jean-Paul Farré, Annegarn, Majhun, Siffer, Tachan, Béa Tristan, Catherine Sauvage et pas mal d’autres.