Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 27 février 2020

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 février

Les artistes de la semaine : Pomme, Valentin Vander, Julien Gasc, Sarah Mikovski, Alexandre Poulin, Cyril Adda, Jean-Michel Piton

POMME

VALENTIN VANDER

Claude Févre - Valentin Vander, « C’est peut-être l’écho du bonheur »

Il en va de l’écriture comme d’une rencontre… Certains vous donnent le goût de prolonger, de rester un moment à leurs côtés.

Valentin Vander est de ceux-là. Il ne nous est pas inconnu. Nous l’avons découvert dans l’inénarrable et jubilatoire numéro des Goguettes en trio…  mais à quatre puis revu dans un tout autre registre aux côtés de Lise Martin pour porter haut les chansons de Vladimir Vissotsky, « une bulle de lyrisme, de souffle de vie qui se bat, se débat, dans cette vie si peu amène » avions nous écrit.

C’est assez pour donner envie de s’y arrêter lorsqu’il publie un album de ses propres chansons. Le visuel étonne, interpelle. Valentin Vander y figure sur fond rose, assis en tailleur, cheveux et barbes bruns sans apprêt,  regard franc tourné vers l’objectif, vêtu d’une robe fleurie d’un autre temps. On pense aux questions de genre qui agitent l’air du temps, on pense à nos jeunes années qui déjà chantaient Comme un garçon (Sylvie Vartan), Fille ou garçon (Stone et Charden), Nous ne sommes pas des anges (France Gall). Le clip de  la chanson L’écho du bonheur offre en images une forme de dénouement à ce travestissement. C’est un rendez-vous amoureux, joyeux, presque enfantin et la chanson donne à coup sûr la tonalité de l’album. « Les cris se taisent / Les cris se terrent… » Enfin !  Aurions-nous envie d’ajouter.

Nos Enchanteurs - Valentin Vander, la petite mélodie du bonheur

Plusieurs façons de lutter contre la violence et le morosité ambiante : crier et dénoncer ; passer tout ça à la moulinette d’un humour satirique ; ou donner paradoxalement libre cours à toute sa sensibilité et à ses envies de tendresse et de douceur. C’est le parti qu’a choisi Valentin Vander dans ce disque tout en délicatesse, tant au niveau des mélodies que des thèmes ou des mots. La mélancolie n’y est pas absente, il n’est que de voir le choix de la poésie mise en musique, Il pleure dans mon cœur, rebaptisée Verlaine. Une affirmation plutôt qu’une invocation, « Le doux bruit de la pluie », une strophe répétée en doux manège , comme sur une boîte à musique, et l’écho de la voix de Clémence Monnier.

JEAN-MICHEL PITON

Nos Enchanteurs - Par bonheur, Jean-Michel Piton récidive

Le premier volet de ses « Musiques & Mots de l’Âme » paru il y a toute juste un an appelait sans délai une suite. Quels seraient, dans cette passionnante anthologie, les successeurs des Charles Baudelaire, Charles Cros, Charles Lecomte de Lisle, Germain Nouveau, Raoul Ponchon, Georges Jean, Marc Alyn, Anne-Marie Kegels, Jean Cocteau, Guillaume Apollinaire et Jean Richepin du volume 1 ?

TROPHEE BRASSENS

Nos Enchanteurs - Qu’est-ce que le Trophée Brassens, à Sète ?

On le sait, Brassens aimait encourager les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes. Tous ceux qui ont profité de ses premières parties peuvent en témoigner. On sait aussi l’importance, pour ne pas dire la vénération que le monde de la chanson (je ne parle pas du show-business) reconnait à Tonton Georges.

Qu’est-ce que le Trophée Brassens, à Sète ?

dimanche, 07 juillet 2013

L'actualité de la chanson française du 1er au 7 juillet (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Yves Jamait en concerts

Le clip de la fin de semaine : Syrano, Marquis de Sade

L'album de la fin de semaine : Joyce Jonathan, Caractère
___________________________

A la une : Elodie Frégé

Télérama, Amuse-Bouches

On sait depuis sa Ceinture, écrite par Biolay en 2006, que la jeune femme ne dédaigne pas de chanter les joies de l'amour physique. Rebelote avec ce quatrième album, dont elle signe la plupart des textes, charnels, décomplexés, sous une pochette gentiment SM. Comment t'appelles-tu ce matin ?, entièrement signé par ses soins, dessine même une joyeuse ode au libertinage, entraînante à souhait

6 et 7 juillet

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (1), l’empreinte d’un pied nu sur le sable

Il fut une époque où les photos de jolie fille servaient de cache-sexe à des disques manquant d'appeal. Compiles variées du type dansons tout l'été, ou albums de jazzmen jugés d'aspect trop austère. Un exemple entre mille, le Moonbeams de Bill Evans décoré par la chère tête blonde de Nico, alors mannequin, c'était en 1962. Deux ans après, une autre blonde fait, chapeautée mais dénuée de toute inscription, la pochette de B.B. 64. Celle-là est déjà atomique et mondialisée. La chanson est son hobby.

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (2), dans les petits souliers d’une folle du logis

1966. Encore un EP Bourgeois-Rivière. L'année d'avant, les mêmes ont donné à Françoise Hardy une de ses plus belles chansons, L'Amitié. Avec Bardot, ils ont un filon, cette fois décliné simplement sous le titre Le Soleil. Lunettes ad hoc en pochette, bronzage, casquette. Pas le sommet de la trilogie, plutôt son épuisement : le soleil… que c'est bon… quand il vient me brûler la peau… me brûler la peau… Suit sur la même face une fantaisie de saison : On déménage. Un parfum de yé-yé pas évaporé, mitigé de novelty song.

Télérama - Les disques rayés, le blog musique de François Gorin : Brigitte Bardot (3), sous la fantaisie pulp, une histoire d'amour à mort

Rien que pour la façon dont elle dit « Bonnie » après la voix grave et fumée qui fait « elle est belle et son prénom c'est »… Laetitia Casta reproduit le truc à merveille dans la meilleure scène du biopic de Joann Sfar, lovée sur le grand piano du faux Serge. Idem l'existence du clip se justifie par la seule apparition de Bardot en pétroleuse à béret surlignée au mascara, sulfateuse au poing. Après la grosse et fière moto (Harley Davidson, marque des Hell's choisie pour sa sonorité), un autre terrible engin.

Rue 89 - Bertrand Belin : ses chansons se contemplent comme des tableaux

Belin le dandy aime les virtuoses et l’océan (« son doudou »). Il ne signe pas de tube de l’été mais sait faire « pousser cette chose qu’est une chanson ». Rencontre.

5 juillet

Nos Enchanteurs - Jean-Michel Piton, coeur battant !

Le cœur de Jean-Michel Piton continue de battre en musique et son nouveau CD pulse dans la même veine (ou plutôt dans l’artère carotide qui mène à mon cœur) que son précédent. Il se régale toujours à nous émouvoir de la première à la dernière phrase, de la première à la dernière note. Jean-Michel monte et descend la gamme des sentiments avec cette voix ample, ce souffle, ce lyrisme, cette jubilation qui a fait se lever tout le public de Barjac, un soir de juillet 2011.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Gallet en ricochets

..... Non, Évelyne Gallet a quitté son fournisseur quasi exclusif en vers que fut Patrick Font, brule ses brûlots pour s’ouvrir à d’autres aimants, d’autres amants qui, dans son nid, versifient différemment : Alex De, Arnaud Jouffroy, Thibaut Defever, Bob Solo et Balmino rejoignent Font et Mathieu Côte. Bienvenue ! Avant, c’était pour partie le jeu ; là, c’est le « je » qui l’implique, la dévoile.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Combats de coqs chez Murray

Ce samedi 29 juin 2013,

Ci-devant Christopher Murray et son guitariste François Gonnet. Le dos à rien, à savoir tout, toute l’Ardèche ou peu s’en faut. Même le plus grand, le plus beau des Zéniths n’aura jamais tel fond de scène, telle profondeur de chant. Nous sommes à Pourchères, en pleine nature, loin de tout. Et si proches des artistes… Chanson soyeuse pour Murray, qui s’accorde si bien avec la déco de voiles qui surplombe nos têtes, comme un chapiteau en dégradé de violet.

Nos Enchanteurs - Pourchères 2013 : Sous Sourigues, le pur talent

Samedi 29 juin 2013,

Comment vous dire Sourigues, comment tenter de vous restituer un tel bonhomme ? Il a la plus parfaite diction de toute la Gascogne, Cyrano au nez creux, à la verve haute, intarissable débit qui ruine définitivement la chanson-titre de son dernier album, « (je suis) Sec », en panne, dit-il, de carburant.

Nos Enchanteurs - L’éco, coco, on s’en branle !

C’est un couplet récent que la direction de France-Inter vient d’ajouter au tube du duo Font & Val, quand ils faisaient chanteurs décomplexés et impertinents. L’un continue, l’autre pas, mais parfois, des réminiscences surgissent, à l’improviste,  en version solo, et a capella, et ça dit en substance

Le Progrès - Yves Jamait : «Je suis devenu chanteur à 40 ans, je ne vais pas me priver !»

Villars-les-Dombes. Ce mercredi soir, il ouvre les Musicales du Parc des oiseaux. Le cuisinier et le « gamin » affamé, les œufs en meurette et la variété, l’interactivité et le pâté en croûte. Portrait gourmand.
________________________________________________________________

Le clip de la semaine : Albin de la Simone & Emilíana Torrini "Moi moi"

L'album de la semaine : Elodie Frégé, Amuse-bouches
_________________________________________________________________________

4 juillet

Metro Montréal - La Vallée des chansons

C’est dans le cadre époustouflant de la Gaspésie que se déroule en ce moment et jusqu’au samedi 6 juillet, la 31e édition du Festival en chanson de Petite-Vallée. Retour sur un événement aussi enchanteur que nécessaire.

Café de la Vieille Forge. Je commande un verre et hop! Voilà Daran qui passe avec sa femme et leur préado. Table voisine, Marc Déry consulte ses messages sur son portable. Je descends aux toilettes et salue Paul Piché qui en sort. Crépuscule au large, je m’assois au bar et commence à chiller avec Daniel Boucher, qui me raconte ses séances de body surfing aux dernières FrancoFolies devant une légendaire Soupe du boss. Succulente mixture puisée dans l’époustouflant garde-manger bleu d’argent qui nous sert de panorama. Puis, en compagnie d’autres journalistes, je rentre dans la vieille maison, notre quartier général, que nous avons baptisé « la maison du bonheur ».

Le Journal de Montréal - Petite-Vallée, Quatre prix pour Sarah Toussaint-Léveillé

PETITE-VALLÉE – Dix-neuf prix et bourses ont été attribués mardi pendant le spectacle de Moran au Festival en chanson de Petite-Vallée, qui bat son plein jusqu’à samedi en Gaspésie.

Sarah Toussaint-Léveillé a été honorée à quatre reprises (Prix Artisti pour la meilleure interprétation d'une chanson [1000 $], Prix des Francouvertes, Prix chansonneur, chanson canon Sirius XM [1000 $] et Prix du public chansonneur Hydro-Québec [1000 $]).

Le Huffington Post Québec - Louis-Jean Cormier: l'enfant prodigue de Petite-Vallée à la 31 Édition du Festival en Chanson

Si la tournée du treizième étage offre un son qui alterne entre moments d’intensité et chuchotements, c’est un spectacle acoustique que Louis-Jean Cormier a choisi de présenter hier soir au Théâtre de la Vieille Forge.

Accompagné par quatre de ses musiciens, il a interprété les chansons tirées de son album solo Le treizième étage dans une ambiance feutrée, s’agençant parfaitement à la poésie et au son aérien de L’ascenseur, L’air et Le cœur en téflon.

3 juillet

L'Express - France 3: "Les chansons d'abord" remplacera "Chabada"

Pars (France) - Après l'arrêt de son émission de variétés "Chabada", qui avait suscité de nombreuses réactions, France 3 va lancer à la rentrée un nouveau rendez-vous musical, "Les chansons d'abord...", animé par la chanteuse Natasha St-Pier, a annoncé la chaîne lundi.

Un commentaire personnel : ils ont vraiment des idées fantastiques au service public. Confier la défense de la chanson française à Natasha St-Pier avec un programme qui va faire regretter Chabada même à ceux qui critiquaient cette émission.

Libé - Joyce Jonathan: le chant, maintenant

Réfléchie, confiante, structurée, la jeune chanteuse protégée de Louis Bertignac est aussi la petite amie du fils de Hollande. Elle fait confiance. La mode est au flinguage antiriches, elle donne rendez-vous chez sa mère, à Paris, dans un 200 m2 de malade mental au cœur du triangle d’or Saint-Michel, Odéon, Saint-Germain-des-Prés. La presse se gargarise de sa relation de plus d’un an avec Thomas, fils aîné de Ségolène Royal et François Hollande, elle ne pose aucune condition préalable à l’interview. Bizarre, bizarre.

Lapresse.ca - Alain Simard

Les FrancoFolies de Montréal ont célébré leur 25e anniversaire en beauté. Succès public et critique, affluence record et surplus d'exploitation, le président-fondateur du plus grand festival de chanson francophone a gagné son pari. Alain Simard est notre Personnalité de la semaine.

Première - Natasha St Pier : "mon but n’était pas de voler la place de Daniela"

C’est désormais officiel, c’est bien Natasha St Pier qui va remplacer Daniela Lumbroso et Chabada. Elle présente donc le concept de son émission Les chansons d’abord.

2 juillet

Le Monde - A La Loge, Holden occupe le devant de la sieste

C'est une sieste qui rendra jaloux bien des méridionaux. Samedi 29 juin, les spectateurs de La Loge se sont assoupis de 16 heures à 23 heures. Des draps, des coussinets et des gâteaux maison ont aidé la centaine de ronfleurs, réunis dans cette petite salle nichée rue de Charonne, à Paris, à tenir la distance. Mais, si une trentaine de ménestrels ne s'étaient pas relayés sept heures durant sur scène, les rêves des spectateurs n'auraient sans doute pas été aussi beaux.

L'Express - VIDEO. Trois raisons de suivre Elodie Frégé, Par

Pourquoi elle? Parce qu'avec Amuse-Bouches cette chanteuse insuffle à la pop française un érotisme chic et chaud. Jeux charnels et sens interdits.

20 minutes - Fin de «Chabada»: Pourquoi France 3 a choisi Natasha St-Pier

La chanteuse canadienne s’est distinguée face à André Manoukian et Alessandra Sublet pour présenter l’émission remplaçante de «Chabada» à la rentrée. France 3 avait pourtant «des énormes doutes»...

Libé - Elodie Frégé. Coquine hors cocon

Dix ans après, la gagnante de la Star Ac’ 2003 trace sa voie d’auteure-compositrice et s’amuse en femme fatale arty..... Dans le carnaval actuel des tartuffes et des puritains en capuche rose qui ne tolèrent de couple qu’hétéro, marié et dévoué à la procréation, Amuse Bouches fait souffler un vent de liberté bienvenu avec ses petits scénarios du désir, œuvres de la chanteuse elle-même.

1er juillet

Le JDD - Du côté de chez Brassens

Avec un parfum de nostalgie, France 5 nous entraîne dimanche soir dans les demeures du poète. Des lieux encore chargés de souvenirs.

A voir ou revoir sur Pluzz

_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

samedi, 29 juin 2013

L'actualité de la chanson française du 24 au 30 juin (mise à jour)

Le clip de la fin de semaine : Copié Collé - Nicolas Ghetti

L'album de la fin de semaine : Jean Vasca - L'auberge du temps perdu

Les vidéos de la fin de semaine : Alexis HK, Rose et Elodie Frégé

Bien reçu.... merci : L'indigné de Léo Ferré, intégrale studio Barclay 1960-1974, 20 CD Barclay.
_________________________________________

A la une : Bertrand Dicale et le Tour de France

RFI, Bertrand Dicale - La chanson du Tour de France, Musique et cyclisme

Le départ du 100e Tour de France invite à revenir sur l’étonnant patrimoine des chansons célébrant la grande course et les cyclistes. Avec de fortes évolutions, tout comme dans les invitations lancées par le Tour, aux chanteurs.

.... Retrouvez Ces chansons qui font le Tour, la chronique quotidienne de Bertrand Dicale sur cette thématique du 29 juin au 21 juillet sur France Info.

29, 30 juin

RFI - Christophe Maé, du blues et du bleu, Nouvel album, Je veux du bonheur

Ça commence par un cri, son cri du cœur. Dans Je veux du bonheur, Christophe Maé veut faire "la peau à l’hiver", et retrouve les couleurs des musiques du monde qui lui sont chères. Un troisième disque aux thèmes plus mélancoliques, mais fidèle au tempérament positif du chanteur.

RFI - Fauve, voyage au bout d’un groupe, Premier EP, Blizzard

Le collectif parisien Fauve (≠) emballe Internet avec son spoken word à la française et ses vidéos. Alors qu’il vient de sortir Blizzard, un très bel EP de six titres, RFI Musique vous fait découvrir ce groupe de cinq garçons aux mots qui claquent.

RFI - Auren ose tout, Nouvel album, J'ose
 
Le paysage musical français devra désormais compter avec cette nouvelle venue. Auren, jeune découverte à l'expérience certaine, débarque avec un album dont le titre annonce la couleur : J'ose. Et elle ose. Les choix, les multiples facettes, les grandes scènes.
 

Télérama - Les Sonos tonnent, le club chanson #83 : Sophie Maurin, Jenifer, Elodie Frégé et Sophie Tith

Musiques | Un club chanson spécial télé-réalité, ou presque. Qu'en pensent nos critiques, Valérie Lehoux et Guillemette Odicino de “Télérama” et Gilles Médioni de “L'Express” ?

28 juin

Culturebox - "Je ne t'en veux plus", l'émouvant message de Celia Reggiani à son père

Celia Reggiani a écrit cette chanson d'un trait, juste après la disparition de son père. Bouleversant de bout en bout, tout en émotion contenue, ce titre peut faire écho auprès de chacun d'entre nous. Et il nous rappelle au passage que l'on écrit encore de la belle chanson française au XXIe siècle. Celia Reggiani a intégré ce petit bijou dans un premier album qu'elle vient d'enregistrer.

Nos Enchanteurs - Jean-Michel Piton, coeur battant !

Le cœur de Jean-Michel Piton continue de battre en musique et son nouveau CD pulse dans la même veine (ou plutôt dans l’artère carotide qui mène à mon cœur) que son précédent. Il se régale toujours à nous émouvoir de la première à la dernière phrase, de la première à la dernière note. Jean-Michel monte et descend la gamme des sentiments avec cette voix ample, ce souffle, ce lyrisme, cette jubilation qui a fait se lever tout le public de Barjac, un soir de juillet 2011.

Charts in France - Elodie Frégé : "Je suis un paradoxe ambulant"

Elodie Frégé a publié lundi son quatrième album, trois ans après avoir nagé en pleine littérature pour devenir "La fille de l'après-midi". L'artiste, révélée en 2003 dans le télé-crochet "Star Academy", revient cette semaine avec treize "Amuse-bouches", treize friandises à consommer sans modération. Comme un prolongement de "La ceinture", Elodie Frégé parle ouvertement de désirs et de pulsions érotiques sans jamais tomber dans la vulgarité. Une frontière mince avec laquelle elle aime jouer. Rencontre.
 
Il est d’un collectif lyonnais, Les Z’Ondits, dont on dit le plus grand bien : NosEnchanteurs a dû tous les passer au crible… Sauf lui. La sortie d’un premier vrai album nous en donne l’occasion. Digipack impeccable au visuel très professionnel, livret à l’avenant, on part en confiance dans ces Transports en commun. Diction précise, presque rare, description, concision, humour parfois au vitriol, y’a pas mal de choses en lui qui peuvent nous rappeler Matthieu Côte ou Frédéric Bobin (tiens, deux autres lyonnais !) même si ce Pierrick ne clone personne.

RFI - Mell, vertige de l’humour, Nouvel album, Relation Cheap

Mell a ajouté une sérieuse part d’ombre à son autodérision et continue de rouler sa bosse. Pour son cinquième album, Relation Cheap, la chanteuse mélange les boîtes à rythmes, des influences venues des années 80 et creuse le sillon d’une chanson alternative très punk.
_______________________________________________

Le clip de la semaine : Sophie Maurin, Far Away

L'album de la semaine : Sophie Maurin
__________________________________________

27 juin

Nos Enchanteurs - Les festivals de juillet 2013

Nos Enchanteurs - « Les Fils de chez ta mère » font la fête à la chanson

Chez ta mère, café associatif culturel, Toulouse, le 23 juin 2013,

Voilà cette chanson/qu’on pourra caresser/car c’est une chanson faite pour s’oublier… (Têtes Raides) oui, faite pour s’oublier le temps d’un concert au moins, oublier notre pays  qui tourne pas rond, oublier les faiseurs de cauchemars, les briseurs de rêves. Merci à ces petits gars de la chanson,  qui  quarante huit heures après la fête de la musique  font encore la fête à la chanson comme on l’aime : joyeuse, tendre, sociale, révoltée, nostalgique.

Nos Enchanteurs - Forum Léo-Ferré, c’est reparti

Avec la chanson pour tout bagage… En fait, ça ne s’est jamais arrêté. Après 12 ans d’activité soutenue, les créateurs et bénévoles de l’association Thank You Ferré, qui ont fait vivre ce lieu unique – une salle dédiée à la chanson non crétinisante, autonome et émancipée des contraintes diverses en étant propriétaire du lieu – ces créateurs animateurs ont cherché une succession, et l’ont trouvée avec « La Chanson pour tout bagage » nouvelle structure associative qui poursuit la belle aventure.

Jacques Higelin, 21 juin 2013, Fête de la musique à Firminy (42),

« La nuit promet d’être belle / Car voici qu´au fond du ciel / Apparaît la lune rousse… »

Place du Breuil, scène face à l’église. « Ça ressemble à une fusée mais ça ne décolle jamais… » remarque celui qui tient la scène, y fait le Jacques. Des milliers de gens face à lui, de tous les âges, même si la plupart des jeunes se tiennent à l’arrière : Higelin est un ovni dans leur culture musicale.

Le Point - La francophonie sauvée par la chanson

L'usage du français se perd petit à petit dans les foyers canadiens, mais pas sur les scènes québécoises ! La preuve aux Francos de Montréal.
.... Plus grand festival de musique francophone au monde, les Francos de Montréal se veulent le reflet de la variété de la chanson française. En marchant le long des scènes en plein air sur la rue Sainte-Catherine, on entend successivement du hip-hop, du rock, de l'électro, de la pop, du reggae... Mais toujours exclusivement en français. "Nous avons des artistes d'une douzaine de pays différents, mais ils chantent uniquement en français. Si les festivaliers entendaient ne serait-ce qu'une chanson dans une autre langue, ils ne comprendraient pas. C'est un festival de musique francophone avant tout !" insiste Laurent Saulnier.

26 juin

RFI - Peter Peter, authentique et sensible, Portrait du musicien montréalais

Les Francos de Montréal nous permettent souvent de mettre un coup de projecteur sur des artistes en devenir. C'est ainsi que le jeune auteur-compositeur montréalais Peter Peter s'est produit lors de la dernière édition, au Club Soda pour un concert en clair-obscur. Rencontre avec ce chanteur québécois fraîchement arrivé de Paris, où il venait de conclure une entente avec Sony France.

Le Nouvel Obs + - Goldman au bac pro : grâce à Jean-Jacques, mes élèves ont enfin eu les faveurs des médias

La semaine dernière, les élèves passant le bac français en filière professionnelle sont tombés sur un sujet comprenant un texte de Jean-Jacques Goldman. Un choix pédagogique largement commenté (ici, et par exemple), qui a le mérite d'attirer pour une fois l'attention sur ce bac spécialisé, explique Laurence Juin, enseignante en lycée professionnel.

Nos Enchanteurs - Balmino en Broc’n'roll

On l’a connu comme chanteur du groupe Khaban (remember Manon…), puis en solo, sous son nom de Balmino : qui l’a déjà entendu n’est pas prêt d’oublier cette voix-là, forte et déchirante (écoutez Je regarde les hommes tomber…). On l’a vu aussi, avec Stéphane Augagneur et Éric Delbouys (des Têtes Raides) se vêtir de la musique rugueuse du bon Tom Waits. Revoici ce trio, renforcé d’Alice Perret, en une autre formation au gros son, Broc. Dans le mot Broc il y a le roc. Et le rock. Voilà le nouveau postulat du lyonnais Stéphane Balmino : un rock’n’roll, en français (mais pas toujours), au son vintage, précieux, comme la recherche d’un millésime idéal, entre Waits et Led Zep’, y coller ses mots musicalement calligraphiés, les fondre dans la puissance des instruments saturés. 

Le Progrès - Patrick Bruel : «La nouveauté, c’est le retour des 15-20 ans»

Patrick Bruel multiplie les rythmes, du rock au rap en passant par la chanson dans une tournée des grandes salles, avec un public renouvelé.

Nos Enchanteurs - Tante Berthe et le music hall

Tante Berthe a une nièce qui fait chanteuse. Tante Berthe est productrice de fruits et légumes qui n’ont jamais connu les horreurs pesticides C’est une Jeanne d’Arc du pays catalan, qui, la fourche et la pioche à la main est partie en croisade pour bouter Monsanto hors de nos potagers. Mais …

Québec Info Musique - Les Hay Babies, trio de jeunes filles talentueuses

..... De leurs voix graves ou claires, elles réussissent de belles harmonies vocales, très agréables à entendre, notamment dans leurs ballades. Leurs compositions sont d'une grande originalité. Et, choix judicieux, elles ont parsemé leur spectacle de très rares chansons anglaises ("Horse On Fire") nous offrant plutôt un large éventail de chansons chiacs telles que "Chu pas une femme à marier", "La Bear song", ou l'hilarante "Obsédée". Elles savent nous entraîner sur une large gamme d'émotions, nous faisant souvent sourire et même rire.

25 juin

France Musique - Le champ de la chanson, avec l'ensemble Alla Francesca

"La chanson, en raison de son action ramassée, réduite en quelques petits couplets, de sa vitesse à profiler une comédie, ou un drame, en quelques minutes, demande une extrême virtuosité de l’interprète. Il n’a pas le temps de se défendre, de se rattraper, comme un comédien qui a deux heures de texte pour réparer ses défaillances. Il n’a pas les répliques de ses camarades pour l’aider à créer l’ambiance, à situer l’action ; il est tout seul à jouer, sans décor, sans atmosphère, sans rien, son drame ou sa farce chantée, il faut donc qu'il ait une véritable science de son texte"
Yvette Gilbert, diseuse de chanson, 1928

Le Huffington Post Québec - FrancoFolies 2013 : à toi, Claude

Il y a deux ans déjà, le monument de la chanson francophone Claude Léveillée nous quittait, mais laissait au Québec tout un lègue de chansons et de textes. En concert de clôture des FrancoFolies de Montréal, de nombreux artistes ont tenu à célébrer l’homme, le pianiste et le poète.

Nos Enchanteurs - Moussu T e lei Jovents : Artémis, leur disque étalon

Quand, après plusieurs écoutes de disques décevants, un peu pâles, convenus, copiés-lissés-collés, arrive un tel album sur la platine, vous cessez toute activité : vous entrez dedans, vous plongez dans les eaux de la Méditerranée. Et plus vous repassez le disque, plus vous allez loin avec eux : dans un monde précis et large à la fois, entre hier et demain, dans une convivialité rare perceptible même dans un enregistrement studio. Dans l’idée qui prédomine ici d’un hommage à la femme, Artémis en figure de proue (déesse de Phocée et protectrice de Marseille, Artémis est tant à la fois la figure de la lutte pour le changement, contre l’exploitation, que l’image de la maternité et de la douceur du foyer).

Nos Enchanteurs - Les Malentendus, bien entendu

Je ne vous dirais pas que la pochette est stylée, non. Si cette rubrique discographique ne s’obligeait, sans exception aucune, d’illustrer chaque article par la pochette du disque, nous ne l’aurions pas fait avec ces Malentendus, tant le visuel est vilain, puéril. Si ce disque est vendu en bacs, il aura du mal à vaincre cet aspect rebutant…

Télérama, Sophie Lehoux - Sophie Maurin

Il y a quelque chose de ludique, de joyeux et même de jouissif dans ce premier album de Sophie Maurin. Un bonheur de chanter et de jouer si éclatant qu'il rejaillit sur celui qui écoute. La surprise est d'autant plus belle que, jusqu'au bout, on aura gardé un brin de méfiance : oui, ses chansons auraient pu verser dans une variété poussiéreuse, convenue et déjà entendue (la pochette n'arrangeant rien) ; mais elles évitent l'écueil par leur élégance et leur « pétillance » (un peu à la manière du Sac de filles, premier disque de Camille, qui, tout en restant sage, esquissait sa future inventivité).

Sophie Maurin est sur Facebook

24 juin

BibliObs (2012) - Johnny, Brassens et Ferré... par Louis Aragon

Dans un numéro de la «NRF» consacré à la littérature et à la chanson, on trouve un trésor: un entretien inédit de 1963 avec Aragon sur la chanson. Extraits.
Contrairement au père Hugo, qui avait interdit aux chansonniers de toucher à ses poèmes («Défense de déposer de la musique au pied de mes vers»), Aragon adorait voir les siens mis en musique, chantés par Brassens, Ferré ou Ferrat.

Télérama - Francos de Montréal : morceaux choisis

On y est ! | Le plus grand festival de chanson francophone se termine. La Grande Sophie, Lisa LeBlanc, Féfé, Rapahel… voici quelques extraits des meilleurs concerts.

Télérama - Francos de Montréal : la folie Fauve, là-bas aussi ?

On y est ! | Le jour même de la sortie de leur premier EP au Québec, le groupe était programmé dans la section “jeunes talents”... Mais le buzz et la musique de Fauve avaient déjà traversé l'Atlantique.

Télérama - Francos de Montréal : Raphael inattendu

On y est ! | A la sortie de son dernier album, à l'automne, il avait annoncé qu'il ne partirait pas en tournée. Huit mois plus tard, on le retrouve à l'affiche d'une dizaine de festivals. Dont les Francos de Montréal. Raphael vient s'y produire dans l'intimité d'un club, jouant la carte de la proximité avec le public.

Télérama - Francos de Montréal : Maissiat s'impose en douceur

On y est ! | Son premier disque, “Tropiques”, a été l'une des bonnes surprises des douze derniers mois en France... Maissiat, encore inconnue au Québec, vient de jouer deux fois aux Francofolies de Montréal.

Télérama - Francos de Montréal : Féfé gagne à l’arraché

On y est ! | Comme beaucoup d'artistes français, Féfé (ex-membre du Saïan Supa Crew) est arrivé inconnu aux 25es Francofolies de Montréal… Il en repart auréolé d'un succès public et critique. Actuellement en tournée, il jouera le 14 octobre à Paris, à l'Olympia.

Télérama - Francos de Montréal : la déflagration Keny Arkana

On y est ! | Les 25e Francofolies de Montréal se sont ouvertes jeudi 13 juin. Parmi les premiers chocs : Keny Arkana. Sans promotion, quelque 800 spectateurs sont venus l'acclamer. L'acclamer ? Le mot est presque faible. Récit.

Nos Enchanteurs - TaParole 2013, le dernier mot

C’est à peu près à l’heure des vêpres que le révérend Morel termine son office dédié à tous les saints amis des femmes et des hommes de bonne compagnie: Saint Emilion, Saint Amour, Saint Chinian, Saint Pourçain, Saint Estèphe, toute la cohorte spiritueuse des raisins de la bonne chère. Saint Nectaire ne doit pas être loin, et Sainte Yorre veille aux crises de foi(e) Il fallait bien cette litanie sacrée pour contrebalancer les menues paillardises dont Gérard Morel et sa guitare qui l’accompagne agrémente son ordinaire, et les mots et les notes de son tour de chant en jongleur rabelaisien, bonhomme et rigolard, matois et narquois, amoureux résolu, envers et contre tout.

Nos Enchanteurs - Tadoussac 2013 : Caïman Fu, au lever du jour

Le groupe Caïman Fu roule sa bosse depuis une douzaine d’années dans le paysage musical québécois. La formation, menée par la chanteuse et actrice Isabelle Blais, a sorti récemment un quatrième album, À des miles. Insomniaques volontaires ou adeptes de la courte sieste s’étaient donnés rendez-vous vers 4 heures du matin sur les dunes de Tadoussac pour ce spectacle exceptionnel au lever du soleil lors de ce troisième jour au Festival de la chanson.

___________________________________________________________________
___________________________________________________________________