Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 août 2019

Le meilleur de 2018/19 - Joël Favreau, Neuf

jeudi, 30 mai 2019

L'actualité de la chanson française du 17 au 23 mai

Les artistes de la semaine : Renan Luce, Joël Favreau, Brassens l'Irlandais, Kalune, Nach (Chedid), Boule, Bess.

Le clip de la semaine : Renan Luce - Au début

L'album de la semaine : Renan Luce

NACH

France 3 - La chanteuse Anna Chédid, alias Nach : “La musique, c’est mon premier langage”

Prenez la fin du prénom "Anna" et ajoutez-y le début du nom "Chédid", et vous aurez la musicienne Nach. Aujourd'hui, la chanteuse présente son nouvel album "L’aventure".

La chanteuse Nach fredonne ses premières notes avant d’apprendre à marcher et a la musique collé à la peau. Chez moi, il y avait de la musique partout, des instruments partout

BRASSENS L'IRLANDAIS

Nos Enchanteurs - Brassens l’Irlandais : tonton Georges prend l’Eire

Disque étrange, qui, on le conçoit, peut tant soulever l’enthousiasme dehors que quelques grincements dedans. Brassens est le chanteur le plus repris de tous, qui plus est sur des albums complets, tant qu’on ne peut en faire l’inventaire, bien trop vaste. On l’a accommodé à toutes les sauces et on s’aperçoit qu’il supporte bien ces traitements, surtout quand ils sont faits avec talents. Régulièrement NosEnchanteurs vous informe de cette actualité-là.

BOULE

Claude Févre - Boule, « lunaire ascendant lunatique »

Boule, comment faire le portrait de ce chanteur lunaire ? Comment l’approcher et s’emparer d’un bout de sa folie consolatrice ? Faut-il écouter l’album puis le voir en scène et soudain pouvoir lire entre les vers, entre les lignes ? A moins qu’il ne soit préférable de faire l’inverse : le voir seul avec sa guitare, dans une approche très minimaliste, sur le ton de la confidence,  puis prolonger le plaisir en écoutant les chansons enregistrées… En savourer tout à loisir la fine plume, insolente et tendre. Et puis les arrangements, les guitares, piano, basse, et la batterie toujours subtile, qui donne curieusement l’envie de se déhancher,  les voix féminines… Un rendez-vous où Renaud, Ricet Barrier, et Pierre Vassiliu viendraient tour à tour mettre leur grain de sel sous l’œil goguenard de Georges Brassens…  On ne sait vraiment, mais ce dont on est sûr c’est que c’est bon, délicieusement bon car son irrévérence pourrait bien consoler de la bêtise et des méchancetés ambiantes. On en veut encore.

RENAN LUCE

L'Huma - Renan Luce, la valse à mille temps du sentiment amoureux

Cinq ans après D’une tonne à un tout petit poids, Renan Luce revient avec un grand album sentimental au souffle romantique et poétique mêlé de magnifiques mélodies chaloupées. Un opus qui porte son nom, sensible et émouvant écrit après une séparation, où il met son cœur à nu et fait part de ses tourments et de ses doutes, entouré d’un orchestre à cordes de quinze musiciens – une première pour l’artiste – avec lequel il se produira lors de sa prochaine tournée.

Le Parisien - Dans son nouvel album, Renan Luce se livre à cœur ouvert

Enregistré avec un orchestre symphonique, le quatrième album du Breton est poignant et surprenant. Un grand disque intemporel.

On a depuis quinze ans un faible pour Renan Luce, ses tubes sensibles, de « la Lettre » à « les Voisines », sa poésie du quotidien, ses histoires à tiroirs, sa plume ciselée, son esprit de camaraderie. Mais notre cœur n’avait jamais autant battu qu’avec ce quatrième album éponyme, qui sort ce vendredi.

RFI - Renan Luce, sur un air de rupture

Treize ans après son succès initial, Renan Luce continue son petit bout de chemin. Sur son quatrième disque, qui porte son nom, il s’imagine crooner et explore en douceur sa rupture amoureuse. Si le garçon avoue de bons moments de doute, il n’en garde pas moins son humour et son amour pour les jolis mots.

C'est déjà ça - Le retour de Renan Luce

Le chanteur de "Repenti" sortira son quatrième album le 24 mai. 11 titres enregistrés avec un orchestre à la manière des Brel ou Bécaud. Premier extrait : "Au début".

L'album n'a pas de titre et le logo de son label Barclay reprend la typographie historique signature des albums de ses grands aînés. Loin du folk nimbé de pop qui l'a fait connaître ("Repenti", "La lettre" "Le clan des miros"..), Renan Luce a choisi de voir grand et large. A l'instar de Brel ou Bécaud dans les années 60, il a enregistré son quatrième album accompagné d'un orchestre riche en cordes et vents.

NILDA FERNANDEZ

Télérama - Mort du chanteur Nilda Fernandez, auteur de “Nos Fiançailles”

Le succès de cette chanson l’avait propulsé sur le devant de la scène au début des années 90. Le chanteur français d’origine espagnole avait ensuite parcouru le monde, des Etats-Unis à la Russie, multipliant les créations, du théâtre à l’écriture. Il est mort à 61 ans.

L’homme sortait de l’ordinaire. En plein succès, il avait pris la tangente pour écrire des livres, faire des tournées en roulotte ou s’installer en Russie. Puis était revenu discrètement, de disques en concerts, fidèle à ses fans de la première heure. Le chanteur Nilda Fernandez, est mort à 61 ans, ce dimanche 19 mai 2019, d’une insuffisance cardiaque a indiqué sa famille.

JOEL FAVREAU

Nos Enchanteurs - Joel Favreau, qui fait un Neuf fait un boeuf

Pour toujours, jusqu’à la fin des temps, il est et sera pour nous la deuxième guitare de Brassens sur disques et quand celui-ci passait à la télé. Nous avons ainsi fixé le visage et le talent de Joel Favreau sans trop nous apercevoir, distraits que nous sommes, du temps qui passe. C’est qu’il en est coulé de l’eau sous les ponts depuis : pensez, Brassens a cassé sa pipe depuis bientôt quatre décennies… Tant que le jeune Favreau s’approche lui-même de ses quatre-vingt piges. Je ne devrais pas vous dire ça mais, de toute façon, ça ne s’entend pas à l’écoute de ce nouvel album, son neuvième de l’après-Brassens : Favreau a toujours une voix de jeune homme, définitivement intemporelle, tant que c’en est étonnant, que c’en est ravissant

BESS

Mandor - BESS: interview de Guillaume Fanchon pour l'album Metz

Le Messin Guillaume Fanchon est à l’origine de bESS. Après des débuts en anglais, le groupe aux inspirations anglo-saxonnes s'est mis au français dans son troisième album, Metz (ils reprennent même Michel Legrand, « Les Moulins de mon cœur », voir le clip plus bas). Il n’est pas exagéré d’affirmer que leurs chansons s'autorisent de grands écarts musicaux, mais l'esprit de bESS est toujours là, car cette pop empruntée aux anglais leur colle à la peau.0

dimanche, 26 mai 2019

Joël Favreau "La cuirasse" (INA, 1978)

Dans un décor de sous-bois, Joël FAVREAU, à la guitare, chante "La cuirasse" accompagné de Yves DUTEIL à la guitare et d'autres musiciens.

Georges Brassens "La Marine" (avec Joël Favreau) (INA, 1977)

Georges BRASSENS dans le décor de Pierre PEYTAVI et Paul ROVARINO chante "La Marine" accompagné par Pierre NICOLAS et Joël FAVREAU.

samedi, 25 mai 2019

Isabelle Aubret "Les funérailles d'antan" (avec Joël Favreau)

Yves Duteil "Tarentelle" (avec Joël Favreau) (INA, 1978)

Yves DUTEIL, à la guitare, chante "Tarentelle" accompagné de musiciens dont Joel FAVREAU à la guitare.

Georges BRASSENS "Au bois de mon coeur"

Georges BRASSENS, dans un décor de café, interprète "Au bois de mon coeur". Il est accompagné à la guitare par Joël FAVREAU et à la contrebasse par Pierre NICOLAS.