Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 octobre 2017

L'actualité de la chanson française du 6 au 12 octobre

Le clip de la semaine : Buridane - Des chansons vaudou - Barje Endurance

L'album de la semaine : Pierre Lapointe, La science du coeur

Les artistes de la semaine : Pierre Lapointe,Tony Melvil, Cabadzi, Gatica....

France 3, La vie secrète des chansons (13/10/2017) : Les déclarations d'amour

A LA UNE : ALAIN MEILLAND

Wikipédia : "Alain Meilland, né le 15 février 1948 à Feurs (Loire) et mort le 15 octobre 2017 à Bourges (Cher)1, est un chanteur, comédien, metteur en scène français libertaire, et le cofondateur du Printemps de Bourges."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Meilland
 
 
Même s’il convenait parfois d’en prendre et d’en laisser dans la narration des aventures de Meilland par lui-même, parfois un peu brodeur d’histoires comme l’est son copain Nanar, l’homme, chaleureux, sympathique, fut un des acteurs importants de cette chanson que nous aimons et défendons encore. Nombre d’artistes lui doivent un peu beaucoup de leur célébrité. Nous, à NosEnchanteurs, nous perdons un lecteur et ami. Un type bien.

BURIDANE

La Marne - Le retour de Buridane avec » Barje Endurance »

Buridane est revenue sur la pointe des pieds avec son dernier album "Barje Endurance". A écouter sans modération en déroulant le fil conducteur de cette vraie âme d'artiste.

Enfin la revoilà ! Cinq ans de patience dans une salle d’attente pour voir enfin l’omnibus Buridane arriver en gare. C’est long de chantonner son premier album « Pas fragile » en attendant de changer d’airs mais l’artiste ne manque pas d’air. Buridane représente avec son minois d’ado intrigante à la personnalité lunaire, une vraie bouffée d’air dans la chanson française formatée et répétitive.

TONY MELVIL

C'est déjà ça - Tony Melvil, l'expressionniste grinçant

Le jeune auteur-compositeur lillois ouvrait ce jeudi soir le 14e festival Courant d'airs à l'Inox de Bordeaux. Un univers surréaliste et drôle servi par de sacrés textes et musiciens

Une Jeanne d'abord. Qui raconte ses petits malheurs et bonheurs avec pétillance. On lui met des nattes et on peut avoir la Cherhal à ses débuts. Jeanne Rochette a encore un peu de chemin à faire: une voix impressionnante mais des textes encore trop superficiels et un personnage de pétroleuse minaudante à mieux assumer ou installer. La configuration chant-basse est par contre une vraie réussite, comme "L'escalier"  ou "Walissa".

GATICA

Mandor - Gatica : interview pour son premier EP

Gatica vous confie des secrets, des chagrins, d’amour surtout… qu’elle aurait lu, entendu, vu... ou vécu. Les personnages défilent, comme au cinéma, et l’on rit souvent, ici, Après avoir chanté pour différents groupes, notamment 26 PINEL, Gatica livre maintenant ses propres chansons et son  monde plus personnel. C’est beau, c’est fort, c’est écrit remarquablement. Sa voix me transporte, me file la chair de poule, me fascine. Bref, j’aime et  recommande vivement l’écoute de ce premier EP.

CABADZI

Télérama - Cabadzi, X Blier

Un instant, on a cru que Fauve remettait le couvert. Mais non ! C’est bien de Cabadzi qu’il s’agit, groupe qu’on a connu plus étoffé et plus acoustique, et qui réapparaît sous forme de duo. Conséquence de la réduction d’effectifs : la musique se fait plus synthétique — mais l’esprit hip-hop résiste. A vrai dire, la nouveauté se niche surtout dans l’ambition conceptuelle : ce troisième album est tout entier dédié à l’univers de Bertrand Blier. Il est né après le visionnage des Valseuses, un peu par hasard, un soir de tournée, et la redécouverte dans la foulée de l’ensemble d’une œuvre éminemment libre et subversive. Un choc, jurent les deux garçons de Cabadzi.

PIERRE LAPOINTE

Lapresse.ca - Pierre Lapointe: soif de beauté

Quatre ans et demi après l'effervescent Punkt, Pierre Lapointe est de retour avec un disque d'une étrange beauté. Avec La science du coeur, savant mélange de pop, de chanson et de musique contemporaine qui sera en vente dès vendredi, le chanteur démontre qu'il peut encore nous surprendre en poussant son art une coche plus loin.

Les Inrocks - "La Science du Coeur" est un album à écouter du début à la fin (et il pourrait changer votre vie)

Manifeste d'amour moderne et engagé, le dernier album de Pierre Lapointe surprend par sa simplicité et sa force. Acclamé depuis plus d'une décennie dans son pays, le Québécois s'est illustré comme coach dans The Voice tout en cultivant son rôle de mécène dans l'art contemporain. Rencontre.

Les Inrocks - "La Science du Coeur" est un album à écouter du début à la fin (et il pourrait changer votre vie)

Manifeste d'amour moderne et engagé, le dernier album de Pierre Lapointe surprend par sa simplicité et sa force. Acclamé depuis plus d'une décennie dans son pays, le Québécois s'est illustré comme coach dans The Voice tout en cultivant son rôle de mécène dans l'art contemporain. Rencontre.

20 minutes - «La Science du cœur»: Cinq raisons de tomber en amour pour Pierre Lapointe

Star au Québec, le chanteur sort son nouvel opus ce vendredi. C’est l’un des meilleurs albums de l’année, mais si cette raison ne vous suffit pas on vous en donne d’autres pour vous intéresser à cet artiste…

« Pierre Lapointe, le chanteur star au Québec, fait une percée remarquée en France », écrivait 20 Minutes en 2007. « Idole au Québec, Pierre Lapointe pourrait enfin séduire la France avec son album live, Seul au piano », suggérait-on en 2011. Pourtant, en 2017, si le chanteur cartonne toujours autant dans son pays d’origine, il demeure méconnu dans l’Hexagone, alors qu’il mériterait d’être tout aussi massivement adulé chez nous. La donne changera peut-être avec La Science du cœur, son nouvel album qui sort ce vendredi (Sony Music). S’il vous fallait cinq raisons de « tomber en amour pour » ce chanteur qui porte beau ses 36 ans, les voici.

ANNE SYLVESTRE

Le Monde - Anne Sylvestre revient communier avec son public

A 83 ans, la chanteuse, musicienne et compositrice fête ses 60 ans de scène sur celle de la nouvelle salle parisienne, 13e Art.

Anne Sylvestre aime les anniversaires et l’assume dans le savoureux lexique intime qu’elle livrait en 2014, Coquelicot et autres mots que j’aime (Seuil, « Points »). Si elle n’aime pas les surprises, elle y précise : « Je préfère me réjouir d’avance du plaisir que j’aurai et, pour plus de sûreté, souvent j’organise à mon goût les fêtes à moi destinées. » Est-ce pour cela qu’après avoir convié ceux qui communient avec sa poésie farouche, son verbe juste et son humanisme généreux à partager ses 40 ans de scène à l’Olympia, ses 50 ans au Trianon, elle les invite à fêter 60 ans de rendez-vous précieux au 13e Art, du 6 au 10 octobre ?

France Inter - "Les gens qui doutent" : quand Anne Sylvestre raconte sa chanson

La chanteuse était l’invitée dans "L’Heure bleue", l’émission de Laure Adler. Au cours de l’entretien, elle est revenue sur le contexte de cette célèbre chanson de 1977.

L’émission s’appelle « Anne Sylvestre, sans concession ». Le sous-titre pourrait être « Surtout avec elle-même ».… Elle écoute sa chanson J’aime les gens qui doutent, diffusée à l’antenne, en soupirant

Culturebox - Anne Sylvestre, 60 ans de chanson "Je ne pensais pas que ça durerait si longtemps"

Anne Sylvestre chante depuis 60 ans ! de la génération des Brel, Brassens et Barbara, elle demeure la dernière des grands de cette époque même si elle n'a pas reçu la même reconnaissance médiatique. A 83 ans, sa voix n'a pas changé d'un iota. Elle se produit sur la scène du théâtre du 13e Art, à Paris, et le public est au rendez-vous.

Denys Laboutière - ANNE SYLVESTRE - 60 ANS DE CHANSONS (1) : GRAND MÈRE

Puisqu'elle vient de fêter, à Paris, ses 60 années de composition, écritures poétique, musicale et que tout le monde n'a pu s'y rendre, que les représentations sont terminées, re-visitons (ou découvrons), chaque jour, une chanson de Anne SYLVESTRE. En évitant les plus "célèbres", qui ne sont pas forcément les moins fortes mais aussi parce que les moins connues ne le sont pas non plus...

JEANNE MOREAU

Le Figaro - Découvrez La Fermeture à glissière, une chanson oubliée de Jeanne Moreau

Les deux premiers albums de la comédienne-chanteuse, disparue le 31 juillet, seront republiés la semaine prochaine dans des versions augmentées. Avec des titres jamais réédités depuis les années 1960.

Figure capitale de la chanson française des années 1950 et 1960, Jacques Canetti a donné sa chance à des auteurs-compositeurs-interprètes devenus des artistes majeurs du patrimoine. Énumérer ses découvertes revient presque à établir un inventaire des piliers de la scène francophone d'après guerre.

ADISQ

Huffington Post Québec - Daniel Bélanger et Klô Pelgag partent favoris au Gala de l’ADISQ

Daniel Bélanger et Klô Pelgag, suivis de près par Alaclair Ensemble et Patrice Michaud, dominent le tableau des finalistes du 39e Gala de l'ADISQ, lequel a été dévoilé mercredi après-midi.

Le vétéran Bélanger et l'étoile montante Pelgag obtiennent tous deux 11 nominations, dans les créneaux artistique ou industriel.

Parmi les autres noms à surveiller, Alaclair Ensemble s'en tire avec six mentions, Patrice Michaud en récolte cinq, Avec pas d'casque et Céline Dion sont répertoriés quatre fois, tandis que 2 frères, les Sœurs Boulay, Alex Nevsky, Peter Peter et Safia Nolin sont salués trois fois.

BIRKIN

France Inter, Popopop, Decaunes - Birkin

Jane Birkin est un concentré de pop à elle toute seule, elle est donc au menu de Popopop avec Antoine de Caunes et Charline Roux....  Autant vous le dire tout de suite, autant j’ai des réserves sur le Croustibat en volaille de Findus, autant j’aime tout chez Jane Birkin. L’Actrice, la chanteuse, la muse, l’égérie et le sac à main, et même cet accent à nul autre pareil qu’elle refuse obstinément de perdre depuis le jour où elle a posé ses toujours charmants pieds sur le sol national. Oui, j’aime tout, même Dolly, son bulldog pétomane qu’elle emmène partout avec elle, même si aujourd’hui, elle a eu la délicatesse de le laisser à la maison, histoire d’épargner notre studio. Jane Birkin est un concentré de pop à elle toute seule.

STRANGE ENQUETE

Claude Févre - Strange Enquête, Quand on n’a pas la mer on se l’invente

..... Vous ouvrez alors cet album que vous tenez dans vos mains et ces deux gars, perdus dans la plaine, au bord d’une route guettent, visages tournés dans la même direction. La contrebasse est toujours là.

Les textes de Jérôme Pinel  nous embarquent dans des histoires où l’accompagnement de la contrebasse, aux ressources sonores infinies sous les doigts – et les pieds ! –  de Manu Mouret, souligne les temps forts, les scansions syllabiques d’une voix aux accents du Sud.  Car ne vous y trompez pas, ce que vous entendez sur cet enregistrement c’est bien ce que vous voyez en scène : un duo, voix et contrebasse, à laquelle s’ajoute tous les effets produits par son ampli et ses pédales d’effets. On vous le dit, une nouvelle fois, Manu Mouret à la contrebasse, c’est l’homme orchestre.

FUGAIN

France Inter, Boomerang - La belle histoire de Michel Fugain

Il est compositeur et interprète, mais aussi "causeur", puisqu’il sera à partir du 27 novembre, au théâtre de l'Atelier. Michel Fugain est l'invité d'Augustin Trapenard.

Une causerie musicale, un spectacle convivial entre l’apéro du vendredi soir et la master class. Michel Fugain sera également en tournée à partir de février 2018 avec le Pluribus.

LAVILLIERS

RFI - Bernard Lavilliers, l'indigné tranquille

Avec 5 minutes au paradis, Bernard Lavilliers dresse le portrait d’un pays en état d’urgence, mais pas que… Ce nouvel album studio, le premier depuis quatre années pleines de projets, présente un chanteur qui maîtrise son art comme jamais, et apaisé, malgré tout.

NESLES

Mandor - Nesles : Interview pour Permafrost

Nesles sort demain le disque français le plus intéressant de ces six derniers mois. Permafrost (nom donné aux sols gelés des régions arctiques, parfois appelé « bombe à retardement ».)

Permafrost, produit par Alain Cluzeau, a bénéficié du soutien de  l’Adami, de la SCPP, d’Arcadi, du Studio des Variétés, de Canal 93, et a fait l’objet d’un d’un crowdfunding avec Microcultures. Sous un folk percussif et surpuissant, ce songwriter porte ici très haut la langue française. Derrière le vernis poétique des mots, on décèle avec bonheur un langage particulièrement incisif, énigmatique et métaphorique, le tout dans un univers souvent étrange et hostile. Nesles possède un savoir-faire en matière d’écriture de chansons que beaucoup seraient en droit d’envier.

BARBARA ET ANNE SYLVESTRE

Le Hall de la chanson - Journées Anne Sylvestre & Barbara - Les Actes en ligne

En 2017, pour les soixante ans de carrière d’Anne Sylvestre et vingt ans après la disparition de Barbara, Le Hall de la chanson a présenté les « Journées Anne Sylvestre & Barbara » les vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 mai 2017 : une université-chantée consacrée à ces deux autrices-compositrice-interprètes.

 Par ces Journées, nous avons osé de nouvelles approches d'art et de culture qui permettent le développement d’une parole hors de l'entre-soi et des sentiers battus du culte.

Nous avons abordé ensemble, sans jamais forcer le parallèle, les œuvres de ces deux artistes ; concilier l'art et le commentaire, deux approches trop souvent dissociées : l’interprétation des chansons « reprises » par des artistes, et l’interprétation au sens de l’« analyse » par des invités d’horizons multiples, toutes générations confondues, à la tribune ou en scène !
 
Retrouvez dès maintenant ces échanges, conférences, interprétations et interviews en accès libre sur notre site !

BARBARA

France Inter - Le grand Atelier de Barbara : "J'ai toujours su que je chanterai, j'ai toujours cru à ça"

Vingt ans après sa mort, ses chansons accompagnent encore nos vies. Que reste t-il de Barbara? Qu’a t elle écrit de si juste pour que sa voix, sa poésie frappent encore haut ?

Vingt ans après, on la croirait présente, toujours là. Pas seulement parce sortent de nouveaux livres, disques hommages ou coffrets en plus d’une exposition parisienne qui commence, mais parce que ses chansons accompagnent encore nos vies d’aujourd’hui et sa prose, certains diront sa poésie, n’est pas surannée.

France Inter - Soirée "Hop-là Barbara" à la Philharmonie de Paris

Un plateau exceptionnel à la Philharmonie à l'occasion de l'exposition événement Barbara à partir du 13 octobre. De nombreux invités et des reprises en live au programme.

Ce soir, "Hop là" spécial Barbara à la Philharmonie. Alexandre Tharaud, Camélia Jordana, Barbara Carlotti, Dominique A, Julie B Bonnie, Tim Dup, Radio Elvis et Lou Casa chantent la longue dame brune. "Les amis de Madame" ont rendez-vous avec vous. "Y'aura du monde" ce soir dans le NRV !

C'est déjà ça - Barbara, femme piano(s)

Pluie nantaise d'hommages à la chanteuse pour les 20 ans de sa mort: cette semaine sont édités deux des plus beaux saluts à l'artiste: un double CD de reprises sous la houlette du pianiste Alexandre Tharaud et l'édition d'une nouvelle intégrale, pantagruélique sertie d'un album inédit

 

dimanche, 16 avril 2017

France Inter - "La Chanson de Prévert" en version symphonique

Jane Birkin a dévoilé en avant-première dans "La Bande originale" de Nagui la version symphonique de "La Chanson de Prévert", chanson que Serge Gainsbourg avait écrite en 1961…

Lire la suite
____________________
____________________

jeudi, 13 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....
 
L'album du jour : Petite Amie par Juliette Armanet
 
L'album de la semaine : Carmen Maria Vega, Santa Maria
 
Le clip de la semaine : Camille - Fontaine de lait
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.

DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

 
BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

mercredi, 12 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....
 
L'album du jour - Disparue Juliette par De Calm
 
L'album de la semaine : Carmen Maria Vega, Santa Maria
 
Le clip de la semaine : Camille - Fontaine de lait
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

 
RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.

DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DELAHAYE
 

...... C’est un disque joyeux, aventureux on s’en doute, et tendre à la fois, avec ces chansons qu’on reprend longtemps dans les cours d’école. Et chez soi, avant de se coucher, pour mieux préparer encore ses rêves de flibuste où on peut tout transgresser sans la moindre réprimande. Qui plus est, c’est un régal musical !

mardi, 11 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

L'album du jour : Hip hip hip... Pirates ! par Gérard Delahaye
 
Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....
 
L'album de la semaine : Carmen Maria Vega, Santa Maria
 
Le clip de la semaine : Camille - Fontaine de lait
 
DELAHAYE
 

...... C’est un disque joyeux, aventureux on s’en doute, et tendre à la fois, avec ces chansons qu’on reprend longtemps dans les cours d’école. Et chez soi, avant de se coucher, pour mieux préparer encore ses rêves de flibuste où on peut tout transgresser sans la moindre réprimande. Qui plus est, c’est un régal musical !

CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

lundi, 10 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....
 
L'album de la semaine : Carmen Maria Vega, Santa Maria
 
Le clip de la semaine : Camille - Fontaine de lait
 
CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

 
RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

DELAHAYE
 

...... C’est un disque joyeux, aventureux on s’en doute, et tendre à la fois, avec ces chansons qu’on reprend longtemps dans les cours d’école. Et chez soi, avant de se coucher, pour mieux préparer encore ses rêves de flibuste où on peut tout transgresser sans la moindre réprimande. Qui plus est, c’est un régal musical !

dimanche, 09 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les vidéos de la fin de semaine avec Cora Vaucaire et Carmen Maria Vega

Le concert du jour : Carmen Maria Vega au Divan du Monde le 21 mars 2017 (extrait du concert)

Le concert de la fin de la semaine : Le pont des artistes #13-Carmen Maria Vega / Karimouche / Marie-Laure Béraud

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....

L'album de la fin de semaine : Isabelle Bazin, Vivante

Le clip de la fin de semaine : Leïla Huissoud - La Niaise

CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

DELAHAYE
 

...... C’est un disque joyeux, aventureux on s’en doute, et tendre à la fois, avec ces chansons qu’on reprend longtemps dans les cours d’école. Et chez soi, avant de se coucher, pour mieux préparer encore ses rêves de flibuste où on peut tout transgresser sans la moindre réprimande. Qui plus est, c’est un régal musical !

samedi, 08 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les vidéos de la fin de semaine avec Cora Vaucaire et Carmen Maria Vega

Le concert de la fin de la semaine : Le pont des artistes #13-Carmen Maria Vega / Karimouche / Marie-Laure Béraud

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....

L'album de la fin de semaine : Isabelle Bazin, Vivante

Le clip de la fin de semaine : Leïla Huissoud - La Niaise

CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

 
BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

vendredi, 07 avril 2017

L'actualité de la chanson française du 31 mars au 6 avril

Les vidéos de la fin de semaine avec Cora Vaucaire et Carmen Maria Vega

Le concert de la fin de la semaine : Le pont des artistes #13-Carmen Maria Vega / Karimouche / Marie-Laure Béraud

Les artistes de la semaine : Mendelson, Gérard Delahaye, Cora Vaucaire, Carme Maria Vega, De Calm, Juliette Armanet, Da Silva ....

L'album de la fin de semaine : Isabelle Bazin, Vivante

Le clip de la fin de semaine : Leïla Huissoud - La Niaise

CORA VAUCAIRE

Télérama - Récital au Théâtre de la Ville, Cora Vaucaire

Un enregistrement public de 1973 remet en lumière la voix claire et le répertoire hors mode de Cora Vaucaire.

Née aux derniers soubresauts de la Grande Guerre, elle fut l'une des grandes « diseuses » des années 50 et 60. Celle qui créa Trois Petites Notes de musique, La Complainte de la Butte. Et qui, sans doute, chanta la première Les Feuilles mortes sur scène. « La Dame blanche » de Saint-Germain-des-Prés, disait-on - à l'inverse d'une Gréco, toujours vêtue de noir. Mais il n'y a pas que la couleur du vêtement qui les distinguait : Gréco la théâtrale a toujours imposé sa présence par la force d'un charisme presque viril. Vaucaire la délicate n'a jamais rien imposé : son pouvoir était intérieur. Elle avait le don de faire venir à elle ceux qui l'écoutaient, animée par une grâce qu'elle leur transmettait un peu à la manière de la Barbara des débuts.

CARMEN MARIA VEGA

Francofans - Carmen Maria Vega à Lyon : la star est de retour, Par Yves Le Pape

Il y a quelques semaines Carmen Maria Vega était remontée sur la scène de ses débuts lyonnais. Elle était venue à A Thou Bout d'Chant pour participer en toute discrétion au spectacle que ses amis lyonnais avaient monté pour faire connaître le répertoire de Mathieu Côte, mort si jeune à 30 ans. Elle était de retour tout récemment, à l'affiche du festival des Chants de Mars, dans le cadre de la tournée de présentation de son nouvel album annoncé pour le 7 avril. Sur la scène du Transbordeur elle était accompagnée du seul Kim Giani, qui a réalisé avec elle Santa Maria, cet album.

Le Progrès - Carmen Maria Vega se raconte... grave

Sur son 3e album, la chanteuse lyonnaise évoque ses origines personnelles, d’un trafic d’enfants au Guatemala à l’adoption à Lyon. Un sujet grave, mais un disque solaire et réussi.

RFI - Carmen Maria Vega, Santa Maria de la résilience

Après avoir incarné le rôle-titre de la comédie musicale Mistinguett en 2014, la chanteuse électrique est de retour à son répertoire avec Santa Maria, un troisième album de chansons originales qui s’articulent autour de la thématique de l’identité, et font écho à sa propre histoire.

USAParis - Carmen Maria Vega divine allumeuse avec Santa Maria ! #livereport

 
Ce mardi, aux alentours de 20h, une longue file d’attente remonte la rue des Martyrs. Le public parisien est venu nombreux pour célébrer la sortie de l’album Santa Maria de Carmen Maria Vega au Divan du Monde. Il faut dire que cet album était très attendu. Début 2016, la chanteuse présente ses nouveaux titres lors de sa tournée Ultra Vega, mais ce n’est que le 7 avril de cette année que l’album sortira. Carmen aime roder ses chansons avant de les enregistrer. Et puis c’est une artiste qu’il faut absolument découvrir sur scène !
 
RENAUD
 
 
Ils ont l’âge des artères de celui qui fut, non forcément leur idole, un compagnon de vie. Avoir eu vingt ans quand il chantait Hexagone, ça vous fait bien dans les soixante à présent. Y’en a un p’tit peu plus, m’sieur dame, j’vous le laisse ? C’est ce public-là qui est présent et aucun autre, pas un jeune, pas un. Pas un de ceux qui bondent et blindent les Zéniths de ce chanteur triomphant mais finissant qui, pour l’heure, se consomme et se consume, nouveau culte païen, veau d’or commercial dont on ne comprend plus le traître mot.
 
CAMILLE
 
 
Des images nous arrivaient. D'elle, dans un monastère. Recouverte d'un tissu. Décoiffée par le vent. Charnelle et vivante. Il n'y a que Murat, qu'elle, pour avoir le cran d'assumer ça. Rester moderne dans de vieilles pierres. Dont la surface est mouchetée d'un lichen sombre. Se souvenir de la Roche-Charles... Ne pas chanter pour tromper ses regrets ni remâcher ses rêves.
 
JULIETTE ARMANET
 
 
Son premier album, “Petite amie”, est un coup de force. Portrait de l’une des tenantes de la nouvelle garde de la chanson française.
 
Récemment, Juliette Armanet a mis de l’ordre dans ses papiers. Elle est retombée sur des lettres, des petits mots accumulés depuis l’adolescence, lorsqu’elle vivait encore dans une maison de la banlieue de Lille avec ses parents et ses deux grands frères.
 
DA SILVA
 
 
Les premières ritournelles sous tension sont loin : le 6e album de Da Silva a l’amplitude symphonique et l’écriture renouvelée
 
Une petite salle de 80 places dans le centre de Bastia pour le beau festival des Musicales. Nous sommes au début des années 2000 et Emmanuel Da Silva donne le premier concert de sa carrière. Dans un délicat format minimaliste où les cordes d’un ukulélé ou d’une guitare se détachent avec cette voix au puissant chuchotement, on ne soupçonne guère le passé punk-électro du gars, via les projets Punishment Park ou Mitsu.
 
MENDELSON
 
 

.... Chansons politiques donc, mais non militantes ou engagées. N’espérez pas y trouver la moindre consigne de vote ou le plus infime mot d’ordre. S’il est question de politique, c’est au sens large et noble que le terme doit être compris. Douze morceaux pour décrire notre monde actuel, dans toute sa noirceur et son déficit d’espoir. Il sera donc question de guerre, de chômage, de migrants et de S.D.F., d’héritiers nantis et de laissés-pour-compte… Les titres des morceaux, par leur laconisme et le systématisme utilisé, parlent d’eux-mêmes et claquent comme un manifeste artistique : La nausée, La guerre, La panique, Le capitalisme, La liberté… Album conceptuel s’il en est.

 
BIRKIN
 
 
C'est ce même sentiment qui préside à l'écoute du disque : la sensation d'un sur-mesure. D'un équilibre naturel. Si l'orchestre déploie sa puissance sur des intros opératiques (parfois impossibles à reconnaître) ou des intermèdes très cinématographiques, il se fait d'une légèreté pointilliste dès que la chanteuse entre en jeu. Jamais écrasée et jamais en force, Birkin chante alors à fleur de voix, sur un fil de cordes ou de vents, dans un exercice de haute voltige.
 
DE CALM
 

De Calm est un duo nous venant de Toulouse. Guillaume Carayol aux textes et au chant, Mickaël Serrano aux compositions. Leur troisième album, Disparue Juliette, est dans les bacs depuis le 31 mars. Celui de la reconnaissance ?

jeudi, 23 mars 2017

L'actualité de la chanson francaise du 10 au 16 mars

Aux Chants de Mars aujourd'hui : Les Funky Sardines, Louis-Jean Cormier, Tom Bird, Rodolphe Buger, Mal Armé, Alexandrre Castillon, Remo Gary.

Le clip de la semaine : Adrien Soleiman : La Nuit Tombée

Toute la semaine en vidéos avec les artistes du festival lyonnais des Chants de Mars (Lyon du 18 au 25 mars) : Karimouche, Carmen Maria Vega, Mathieu Boogearts, Rodolphe Burger, Leïla Huissoud, Gaël Faye, Mehdi Krüger, Pomme, Adrien Souleiman, Louis-Jean Cormier, Tom Bird, Evelyne Gallet, Nico*, Cedric Laronche, Balmino, Jean-Marc Le Bihan, Jeph, Alexandre Castillon, Remo Gary, Mal Armé, Zim.

ALEXIS HK

C'est déjà ça - Alexis HK à Targon, huit nouvelles chansons

Le chanteur était la tête d'affiche ce samedi soir du précieux festival "Comment dire..." autour du mot et du verbe. Il a gratifié une salle comble de nouvelles chansons, encore fragiles, déjà très belles.

Moins fiérot, le poulbot. Oeillades toujours ironiques, savoureuses blaques-transitions entre les chansons, mais fébrilité assumée, affichée. On aurait les chocottes à moins: Alexis HK ce samedi, a enchaîné en ouverture de concert, huit nouveaux titres qu'ils n'avaient testés que dans des tout petits lieux jusque là. "Devant une salle de 500 personnes comme ce soir, c'était une première et c'est chaud", soufflait l'artiste à l'issue de la soirée, rincé.

LILY LUCA

Nos Enchanteurs - Lily Luca, fatales liaisons

Aussi brune et effrontée que Mèche, sa consoeur de co-plateau, est blonde et douce, cheveux relevés sur le côté et frange balayée, l’allure dominatrice sous les bruns sourcils, voici Lily Luca. Elle a un parcours un peu plus étoffé et, à l’inverse, a découvert la chanson française après le rock. Illustratrice (son blog raconte en dessins les aventures drôlatiques d’une jeune chanteuse : elle), comédienne, c’est en plus d’une ACI originale, une bête de scène.

DELPHINE COUTANT

Nos Enchanteurs - Delphine Coutant, joli coup de Ballet !

Petite révolution pour Delphine Coutant qui s’assure de la participation de Matthieu Ballet (familier, entre autres, des artistes des pays de Loire : Alexis HK, Miossec… mais pas qu’eux) à la réalisation, aux claviers, aux programmations aussi, pour La nuit philharmonique, cinquième album de notre Guérandaise. Un réalisateur ? C’est la toute première fois pour la dame, qui voulait toujours faire tout toute seule, effrayée à l’idée que ça puisse lui échapper. Le résultat est probant, qui, semble-t-il, va plus loin encore que ce qu’elle voulait explorer.

JUNIORE

RFI - Juniore, rétro vers le futur

Avec son esthétique sophistiquée, ce groupe de Parisiennes revisite le yéyé et le son des années 60. Mais dans une veine rétro/futuriste assez en vogue, Juniore est un peu plus qu’un exercice de style. Rencontre avec Anna Jean, sa chanteuse trentenaire, et présentation d’un premier album, Ouh là là, qui se révèle très cinématographique.

Télérama - Juniore, Ouh là là 

Après l'insistant renouveau du « son 80 », il semble qu'une vague sixties soit en train d'éclabousser la pop française. Dans le sillon de La Femme, voici Juniore, trio de filles dont le premier album s'inscrit de plain-pied dans cette tendance néo-yéyé/surf music. Ritournelles dansantes ou mélancoliques et voix monocorde, rappelant vaguement (et en moins juste) celle de Françoise Hardy.

BIRKIN

Baptiste Vignol - Le pouvoir d'une chanson

Les Francofolies ouvraient hier, 10 mars 2017, un nouveau chapitre de leur histoire en créant une édition du festival sur l'île de La Réunion. Et pour lancer les festivités, Jane Birkin chanta «Serge», of course, accompagnée par l'Orchestre de la Réunion et le pianiste Nobuyuki Nakajima.

MICHELE BERNARD

C'est déjà ça - Michèle Bernard: une grande, de "Tout' manières"

Cinquante ans de scène au compteur de cette auteure-compositrice solaire et engagée, dans le sillage d'Anne Sylvestre ou Allain Leprest, vient de sortir "Tout' manières", l'un de ses plus beaux disques, couronné d'un Coup de coeur de l'Académie Charles-Cros. Assez rare dans la région, elle est de passage ce mardi à Ambarès (33). L'occasion d'un entretien

SYLVAIN REVERTE

Norbert Gabriel - Sylvain Reverte en concert à Agen

S’il est des concerts que l’on se prive volontiers de chroniquer à chaud, tant on sent préférable de se revivre le moment intérieurement et de laisser au temps toute latitude pour faire germer les semences émotionnelles répandues, celui que Sylvain Reverte offrit à l’Adem Florida d’Agen le 11 février dernier (en première partie de Romain Humeau) est de ceux-là.

LAURA CAHEN

C'est déjà ça - Laura Cahen, sorcière du Nord

A l'issue d'une recherche patiente de quatre ans, la jeune Nancéienne vient de sortir "Nord", un premier album aussi mystérieux qu'envoutant. La confirmation d'une vraie personnalité à l'ample pop et à la poésie entêtante