Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 01 janvier 2017

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

Le concert de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Live @ Francofolies de La Rochelle 2016

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

samedi, 31 décembre 2016

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

Le concert de la fin de semaine : Feu! Chatterton - Live @ Francofolies de La Rochelle 2016

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

vendredi, 30 décembre 2016

L'actualité de la chanson francaise du 23 au 29 décembre

Bien reçu.... merci : Traverser les saisons, le CD de Blanche

L'album de la fin de semaine : Marjolaine Piémont, Presqu'un animal

PIERRE BAROUH

Baptiste Vignol - Barouh s'est barré...

C'est un choc. Il y a un mois encore, à l'occasion du lancement de l'ouvrage «Les tubes, ça s'écrivait comme ça» pour lequel Pierre Barouh avait donné un entretien-fleuve sur sa vie, ses chansons, son amour des rencontres, il était arrivé tout sourire, son casque sous le bras, entrant dans la librairie Parallèles, rue Saint-Honoré, les doigts dans sa belle chevelure blanche. Il avait retrouvé ce soir-là son vieux copain Frank Thomas qu'il n'avait pas revu depuis au moins vingt ans. «Tu sais qu'on est tous jaloux de toi» lui avait dit Thomas, en l'embrassant. Devant l'air étonné de Barouh, le parolier (Frank Thomas est l'auteur de Marie-Jeanne pour Joe Dassin, du Téléphone pleure pour Claude François, de Dites-moi pour Michel Jonasz…) précisa sa pensée: «“La Bicyclette”, “Les Ronds dans l'eau”… On aurait tous rêvé de les écrire, ces chansons-là!» Après avoir longuement bavardé avec ce complice de toujours, revu François Bernheim, rencontré Vincent Baguian et dédicacé quelques livres à des admirateurs, Pierre Barouh s'en était reparti à scooter dans la nuit de novembre, saluant tout son monde d'un fraternel «À bientôt!»

Télérama - Pierre Barouh, un promeneur est passé

Tout le monde a en tête les “dabadabada” d'“Un homme et une femme” et les paroles de “La Bicyclette”. Mais cet infatigable voyageur, disparu à 82 ans, fut toute sa vie un artiste complet et ouvert au monde : homme de musique, de mots, d'images, et animateur du formidable label Saravah.

Le Monde - Mort de Pierre Barouh, auteur de la chanson du film « Un homme et une femme »

Le créateur du label Saravah, à qui l’on doit les paroles de « La Bicyclette », chantée par Yves Montand, s’est éteint à l’âge de 82 ans.

..... A 82 ans, œil rieur et crinière blanche, il se déplaçait lentement mais retrouvait sa jeunesse en parlant. Ou en chantant. Il avait beaucoup d’histoires en tête qui emmenaient au Brésil, au Japon, dans le Paris des années 1960 où il déambulait entre Saint-Germain-des-Prés et Montmartre, et finit par croiser Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski Belkacem… Hospitalisé pendant cinq jours à l’hôpital Cochin, à Paris, Pierre Barouh est mort mercredi 28 décembre « à la suite d’un infarctus », a annoncé son épouse, Atsuko Ushioda.
 

..... On sait tous peu ou prou l’histoire de Barouh. De ce jeune homme globe-trotter, particulièrement coutumier du Brésil, qui revient à Paris pour y faire théâtre et cinéma (Lavilliers viendra souvent le consulter au quartier Mouffetard pour nourrir ce qui sera sa légende brésilienne). Qui, in extremis, fait écouter à Lelouch un air rapporté de là-bas… ça fera le cha-ba-da-ba-da soudain dans toutes nos têtes et sur le grand écran. Les droits d’auteur remplissent les poches alors vides du jeune auteur-compositeur-acteur : c’est avec cette manne qu’il créé la maison de disques Saravah qui produira, entre autres, Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Jean-Roger Caussimon, Pierre Akendengué, Maurane, David McNeil, Jean-Louis Mahjun puis, plus tard, des comme Allain Leprest. Saravah, avec pour slogan « il y a des années qu’on a envie de ne rien faire », slogan quelque peu contrarié quand on sait le travail et la fécondité de ce petit label-éprouvette, tant qu’on aurait dit un gros.

Libé - Pierre Barouh, un «promeneur» s'en va

Paris, Lisbonne, Rio, Tokyo… L'auteur, compositeur, interprète, acteur et producteur a taillé la route toute sa vie pour mieux aiguiser sa plume. Célèbre pour avoir écrit les chansons du film «Un homme et une femme», il est mort mercredi à l'âge de 82 ans.

MARJOLAINE PIEMONT

Baptiste Vignol - Elle est pour toi, cette chanson

Des chansons féminines, coquines, carrées, écrites, rebondies, légères, décalées, sexuelles, poilues, poivrées, demi-mondaines, léchées, crues, farouches, aguicheuses, fières et dévergondées. Du Colette Renard 2016. Revancharde aussi pour la plus sulfureuse d'entre elles: La Sol Do Mi. Bizarre mais jamais jusqu'ici, sauf erreur, ce jeu de mots n'avait été tenté.

BLANCHE

Tohu-Bohu - Traverser les saisons

Une somptueuse traversée. Offrons-nous l’usage d’un oxymore pour qualifier ce qui caractérise cet album de Blanche : il procède d’une simplicité sophistiquée.
En effet, si ici chacun semble répondre à l’injonction d’Higelin « fais ce que tu sais faire », ces savoir-faire mêlés en toute humilité donnent un résultat d’une grande sophistication. Simplicité du chant sans afféterie de Blanche qui ne s’autorise aucun effet facile pour une chanteuse dont on connait la maitrise et l’aisance. Simplicité aussi des thèmes des chansons, l’amour, le bonheur, le temps qui passe… et sophistication de l’écriture textuelle qui ne se laisse pas aller aux poncifs et aux images faciles. Peut-être est-ce l’influence de Claude Lemesle qui se fait sentir ici, puisque Blanche a fréquenté ses ateliers d’écriture à une époque maintenant lointaine.

C'EST DEJA CA 2016

Nos tops de 2016: Radio Elvis en King!

Deux listes pour le prix d'une, parce que c'était difficile de choisir dans un millésime 2016 abondant. Et, tout de même, un premier choix "prix spécial du jury", les conquérants Radio Elvis.

HELENE MARTIN

Norbert Gabriel - Hélène Martin

C’est comme les légendes que l’on garde au plus intime, souvenirs d’enfances, ou souvenirs d’émotions intenses, partagées en privé, et il peut paraitre impudique de les livrer presque en public Et puis, au final, entre impudeur et l’égoïsme de garder pour soi, laissons l’égoïsme de côté, et ouvrons les pages du journal intime des chansons de notre vie. Pour ma part, c’est avec Ainsi Prague qu’il y a quelques décennies que je suis tombé raide dingue amoureux d’Hélène Martin et de ses chansons. C’était un temps où il pouvait nous arriver impromptu par les grandes ondes de la radio quelques merveilles qui vous précipitaient illico chez le disquaire, lequel répondait à la question en vous donnant le disque en question sans qu’on ait à épeler… Hélène Martin ?

OLIVIA RUIZ

Nos Enchanteurs - Olivia Ruiz, dame-oiselle à l’âme dentelle

..... Ce cinquième album de notre femme Chocolat et miss météore (le troisième où elle ne chante que ses propres textes), après Le calme et la tempête d’il y a quatre ans, est peut-être le plus abouti, le plus maitrisé. Comme l’est ce corps dans le combat et l’audace de l’amour : « Pas un credo, plus que l’envie / Je baise donc je suis / Ça réveille mon cœur / Quand il s’est assoupi. »

VIANNEY

RFI - Vianney, les jeux de l’amour et de la sincérité

Après avoir sorti en octobre 2014, à vingt-trois ans seulement, un premier album couronné de succès, Idées blanches, puis avoir été sacré Meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique 2016, le phénomène Vianney revient avec Vianney, un second disque plus abouti et (un peu) plus mélancolique, qui culmine avec Je m’en vais et Quand je serai père. Rencontre

HELENE GERRAY

Nos Enchanteurs - Hélène Gerray, femme ordinaire devenue chanteuse

..... Hélène Gerray, nous vient du Cher, de Mareuil-sur-Amon. Notoriété sans doute confinée à un cercle d’amis, de proximité. Ce disque, De l’air !, est pourtant son deuxième après J’ai du vide au bout des pieds sorti cinq ans plus tôt. En plus de ce nouvel opus, la dame publie un fascicule de 32 pages qui contient les textes en intégralité (ils ne le sont pas toujours sur le livret du disque), prenant aussi le temps de se pencher sur ses propres chansons, à la manière de confidences. C’est intéressant de lire les propos d’une artiste inconnue, nous qui ne sommes habitués qu’aux propos assurés et rassurants des stars du showbiz.

JACQUES BERTIN

Baptiste Vignol - L'air libre de Bertin

C'est un homme de mots et de notes, qu'écoutent seuls dans leur coin quelques centaines d'admirateurs. Sa faute à lui d'abord, qui, avec courage, s'autoproduit depuis quarante ans, s'étant volontairement mis à la marge. Histoire d'avoir la paix. Mais cela n'empêche pas son œuvre d'avoir été deux fois couronnée par le Grand Prix de l'Académie Charles Cros. Il y aurait un livre à écrire sur l'art de Bertin. Trois ans après L'ÉTAT DES ROUTES, dont la beauté laissait bouche bée, le vingtième-huitième volet de sa discographie est sorti juste avant l'été: SEUL, DANS LE PAYSAGE. Disponible chez Velen, contre une vingtaine d'euros qui ne pèse pas bien lourd pour autant de grandeur.

HILDEBRANDT

Nos Enchanteurs - Hildebrandt : Animals, on est bien !

..... il serait criminel de passer à côté de ce premier disque. Hildebrandt, c’est le patronyme de l’artiste. Pas vraiment un débutant, puisque sa bio nous apprend qu’il a été pendant dix ans le chanteur du groupe Coup d’Marron (oui, moi non plus je ne connaissais pas !). Les Animals, c’est le nom de la galette (titre déjà utilisé par ailleurs par Mano Solo, on est en bonne compagnie) .Un CD qu’il a peaufiné en artisan méticuleux, la chanson annonciatrice de celui-ci étant disponible sur YouTube depuis 2013. Cependant, le jeu en valait la chandelle. Car, pardonnez l’expression un peu triviale mais tellement parlante, c’est un PUTAIN D’ALBUM !!!

LA REJANE

Claude Févre - La Réjane, « Au diable les amarres »

Voilà un enregistrement de six chansons qu’aucune rumeur, aucun vent n’a préalablement escorté et porté jusqu’à nous. La Réjane, ce nom sonne comme celui d’un bateau, un de ceux que le goût de l’aventure pousse  fort loin des terres connues. Au prix des vents contraires, des flots amers. Au prix du  risque. Il faut d’ailleurs un peu, beaucoup de ce goût là pour se lancer dans cette aventure qu’est la création et la diffusion  de chansons françaises. On comprend qu’il fut d’autres aventures auparavant, en langues étrangères, anglais, portugais.

SAEZ

RFI - Saez sonne la révolte

Plus remonté que jamais, cinglant comme aux premiers jours, le chanteur insurgé et indompté effectue un retour fracassant avec son projet le Manifeste qui n'a pas encore été dévoilé dans sa totalité. Des chansons à la beauté bouleversante côtoient des brûlots dénonciateurs. Saez sera à partir de ce 21 décembre et pour trois soirs sur la scène du Bataclan à Paris.

PAUL MESLET

Claude Fèvre - Paul Meslet, « saison de la braconne »

.... Sa plume s’est trempée longuement, goulument  à d’autres plumes. Sa voix s’est frottée à d’autres voix qui se sont tues. On pense  bien entendu  à un certain Jean d’Antraigues  bien sûr, qu’il honore si souvent, mais aussi à la cohorte d’autres auteurs qui ont semé leurs mots en guirlandes. Ils ont illuminé sa mémoire, comme la nôtre, et jaillissent, se glissent, font irruption au bout des doigts – sans même que l’on s’en rende compte. Ce sont poèmes de l’Ombre bleue, celle qui jamais ne nous laisse « dans les déserts les catacombes / Dans les couloirs et les tunnels », qui nous escorte dans notre quête sans fin de « mer, de sel, d’air et de ciel ». J’en veux pour preuve ces premiers mots de cette chanson éponyme : « Heureux celui qui croit comprendre »… Comment ne pas entendre en écho  « Heureux celui qui comme Ulysse… » d’un certain Joachim Du Bellay, angevin, tout comme notre chanteur ? 

JEANNE ROCHETTE

Nornert Gabriel - Jeanne Rochette « Cachée »

Ce fut ma belle surprise de la finale Et la chanson va, ex Vive la reprise… Pour diverses raisons, la première étant que dans l’exercice de 3 chansons* dont une de l’auteur parrain, Jeanne Rochette a proposé ce qui était un début de spectacle, et non pas la simple juxtaposition de 3 chansons parfois hétéroclites.

Ce fut donc une vive incitation à écouter l’album qui venait d’arriver, « Cachée » qu’on pourrait sous titrer « album de charmes », comme celui d’une Shéhérazade qui ouvre les pages d’un cahier de contes aux musiques très raffinées, d’une subtilité émouvante.

jeudi, 08 décembre 2016

RFI - Vous m'en direz des nouvelles ! Les chants magnétiques d'Olivia Ruiz

La voix acidulée d'Olivia Ruiz est reconnaissable entre mille. Sa personnalité pétillante, la gouaille de cette Montmartroise de cœur s’associent avec ses origines espagnoles qu’elle porte comme un étendard. Forte de ses deux titres aux Victoires de la Musique en 2007 et 2010, la femme chocolat et Miss Météores a grandi, et continue de dessiner en mots et en notes son univers si singulier. Dans son nouvel album, son cinquième en 15 ans de carrière, elle parle d’amour et de désir, elle chante aussi la femme et la mère qu’elle est devenue, en français et en espagnol. A nos corps aimants, le dernier album d’Olivia Ruiz est disponible chez Polydor

Ecouter la suite
____________________
____________________

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

L'album de la semaine - Erwan Pinard, Obsolescence programmée

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

mercredi, 07 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

L'album de la semaine - Erwan Pinard, Obsolescence programmée

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

mardi, 06 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

lundi, 05 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

samedi, 03 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Le concert de la fin de semaine : Bazbaz au Petit Bain, L'intégrale du 30janvier 2015

Le clip de la fin de semaine : Jérémie Kisling - On ne sait faire que danser

L'album de la fin de semaine : Olivia Ruiz, A nos corps-aimants

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

vendredi, 02 décembre 2016

L'album de la fin de semaine : Olivia Ruiz, A nos corps-aimants

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Le clip de la fin de semaine : Jérémie Kisling - On ne sait faire que danser

L'album de la fin de semaine : Olivia Ruiz, A nos corps-aimants

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.