Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 octobre

A LA UNE : MICHELE BERNARD

Nos Enchanteurs - Michèle Bernard : « alors aimons nous ! »

Michèle Bernard est de ceux qui savent avec talent fixer le temps dans leurs chansons, comme l’ambre emprisonne pour l’éternité le malheureux insecte. A les écouter, défilent en nos oreilles des vies banales face à l’abime de notre existence, des vies qui appellent cette beauté qui trancherait tant avec le gris, l’aventure. Souchon parlent de foules sentimentales. Avec d’autres mots, Michèle Bernard ne chante pas autrement, juste armée de tendresse pour vainement tenter d’inverser l’inexorable, bousculer ce monde, le remettre un peu d’aplomb. « Demain on s’ra vieux / Demain on s’ra morts / Serrons-nous plus fort ».

HUREAU/HUSSENET

Le blog de Norbert Gabriel - Ce qu’on entend dans les chansons…

Serge Hureau et Olivier Hussenet ont publié très récemment ce qui est une sorte de bréviaire élémentaire de la chanson française, de ce qui la constitue, avec un décryptage érudit et savoureux de ce qui se cache sous quelques uns de nos standards du répertoire.

Mais c’est dans les 30 ou 40 premières pages que le novice va trouver de quoi se faire une bonne base de culture chanson, et pour les amateurs confirmés, il y a surtout de quoi s’armer d’arguments très étayés quand on discute, ou dispute de cet art mineur, populaire, variette, commercial, et autres qualificatifs à tendance péjorative.

LA VIE EN ROSE

Le Figaro - La vie en rose : les 10 reprises culte

À l'occasion des soixante-dix ans de l'inoubliable chanson d'Edith Piaf, Le Figaro a sélectionné pour vous les dix plus belles reprises de cet air qui incarne à lui seul tout l'esprit français.

Certaines chansons sont bien plus que de simples poèmes en musique: elles deviennent des standards. C'est le cas de La Vie en rose d'Édith Piaf, qui fête aujourd'hui ses soixante-dix ans. Ce titre (auquel La Môme ne croyait pas!) est devenu à lui seul le reflet d'un certain esprit français à l'étranger. Un mélange de sensualité et de gouaille, de lyrisme et d'esprit canaille, sublimé par la musique du pianiste Louiguy.

SOUCHON-VOULZY

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy: l'album live approche

Deux ans après la sortie de leur premier album en commun, Alain Souchon et Laurent Voulzy sortent le 18 novembre un album enregistré en public, traces de leur tournée-marathon où ils revisitaient 40 ans d'écriture. Premier indice, le clip de "Il chante (les fleurs du bal)"
 
ERYK.E
 
Claude Févre - Eryk.e, Chansons de morte saison
 
Morne saison / Pas même un épi d’amour tremble  / Plus un soupçon de pousses tendres  / Qui dorment aux creux de mes sillons chantait Georges Chelon, du  temps de nos jeunes années. L’album d’Eryk.e est de ceux qui nous prennent  par la manche et nous entraînent  dans notre grenier de souvenirs enchanteurs. D’autres voix, d’autres textes s’extirpent de nos malles remplies de textes doux  et nostalgiques. Bien entendu, un artiste n’arrive pas au monde de la chanson, pauvre et nu. Il s’est nourri lui aussi et quand on ajoute à ces influences premières la chance de rencontrer Jean-Louis Bergheaud, Murat…Alors on  se prend à croire au meilleur.
 
DELERM
 
RFI - Vincent Delerm, l'intime fédérateur
 
Dans ce sixième album qui fait la bascule entre le passé et le présent, le personnel et le collectif, Vincent Delerm poursuit avec brio ses variations sur le même thème. Et comme l'emballage musical se révèle ici d'une élégance altière, Vincent Delerm offre onze chansons à la beauté renversante. Rencontre.
 
Nos Enchanteurs - De l’air Delerm, de l’art des larmes

Vincent Delerm est un artiste passionnant et il est bien dommage que cela ne se sache pas plus dans le cénacle des amoureux de la chanson. Nombre de ceux-ci sont en effet restés bloqués sur cette image de bobo parisien née de son premier disque (2002 déjà !), de chanteur à la voix traînante qui nous serine des histoires d’intellos velléitaires issus de la classe moyenne (car il est bien entendu que la bonne chanson ne peut parler que du peuple et des petites gens !), d’auteur dont la principale spécificité est d’être un fervent adepte du name-dropping…

NOUGARO
 
Culturebox - Babx, Minvielle, Pourquery, le sublime hommage à Nougaro
 
C'est l'histoire de trois potes, poètes mais pas prophètes qui se réunissent de temps en temps pour célébrer Claude Nougaro. Trois drôles d'âmes : Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery. Selon leur planning et leur feeling, ils se réunissent sur scène et la magie opère. C'était le cas récemment à Rochefort. Et, le 7 octobre à Paris, où ils ont fait chavirer le Studio de l'Ermitage.
 
HIGELIN
 
RFI - "Higelin 75", le disque libre et fou d’Higelin

Avec Higelin 75, son dix-huitième disque, Jacques Higelin délivre une œuvre hors carcan, éminemment poétique et salutaire. Écoute.

Autour de son dernier disque, Higelin 75, le 18e de sa carrière, le grand Jacques, 75 printemps, fait vœu de silence, et accorde son unique interview au magazine Télérama (du 28 septembre dernier). Dans les pages de l’hebdomadaire culturel, le poète imprévisible, atypique, lyrique, flamboyant, rouspète avec tendresse : "Des questions, des questions… Mais je n’ai plus envie de répondre. C’est drôle, d’ailleurs, moi qui ai tellement parlé ! Parfois trop. En concert, dans les médias, dans la vie. C’est peut-être pour cela que je n’en ressens plus le besoin. J’arrive à un moment où je préfère écouter (…)".

GATSHEN'S
 
Claude Févre - Gatshen’s, « ça sent bon le partage »

Comme le nom « Ga-Tshen’s » nous le suggère, avec l’assemblage des deux syllabes initiales de leurs prénoms,  ce duo c’est l’histoire d’une rencontre, d’un partage, d’une connivence linguistique. Nous découvrons que c’est aussi une complicité vocale, musicale… C’est un rendez-vous avec la part lumineuse de notre humanité. Comment y résister ?

Ce soir l’émotion est à son apogée quand on sait que ce concert  -comme d’autres nombreux cette semaine dans la Région –  est le prolongement du prix du public de l’ultime Alors Chante, déplacé à Castelsarrasin pour finalement y connaître sa fin… Sa généreuse initiatrice, présidente de l’association Chants Libres, militante de la première  heure est dans la salle. Gaëlle Cotte lui offrira l’une des nouvelles chansons du duo et ces mots où nous entendons la litanie des combats, des luttes, des errances humaines : « Tu es la sagesse / Je suis la folie … Tu es le jour / Je suis la nuit… Cette prière  surtout « Laisse-moi vivre à corps et à cris ! »

GALURE
 
Nos Enchanteurs - Il a d’l'allure vraiment, ce Galure !

Les Copines ! Elles font dans la chanson à texte d’allure coquine, gonflée de jeux de mots. Elles sont filles du Sud-Ouest élevées à ces blagues paillardes des troisièmes mi-temps de rugby. Mais en profitent pour élégamment tacler les hommes, sportifs ou non. Des chansons bien carrées, paradoxalement ovales.

NICOLAS MICHAUX

Télérama - Nicolas Michaux

De la bonne surprise des métamorphoses : on l'avait découvert il y a près de deux ans, coincé derrière un clavier, livrant une pop acidulée très 1980, agaçante à souhait. On le retrouve aujourd'hui au royaume des guitares, dans un univers très Beatles, rond, mélodique, délicieusement old school et profondément british... même s'il chante la plupart du temps en français — le mélange des langues, qu'il tente parfois, sonne d'ailleurs le plus naturellement du monde, tant l'inflexion des mots compte autant que leur sens.

DALELE

Claude Févre - Dalèle, Y’a de l’amour dans l’air

Bien sûr on pourrait hésiter … « Réussir ses échecs amoureux » ??  A-t-on encore du goût pour ce programme là ? Chacun sait bien que ce sentiment nous mène dans son tourbillon et la Chanson en fait des tours et des contours sans fin… Que vont donc proposer Dalèle Muller et ses trois hommes après nous avoir emmenés dans leur Café Quincaille ? « Épicentre d’une société tumultueuse composée de piliers farfelus, tordus et magnifiques […] des cabas qui débordent, des mamies qui vivent chez leurs chiens, des maisons de guingois et des saisons qui s’emballent. » disait Philippe Pagès alors tôlier du Bijou… « C’était l’imaginaire pour guide ».

FRANCOIS MOREL

Nos Enchanteurs - L’avis (titre définitif) sur François Morel

François Morel est un talentueux polyvalent. Surtout connu comme comédien, en second rôle attachant du cinéma français, il est aussi auteur-acteur de nombreux spectacles de théâtre et épatant chroniqueur sur France Inter, dont les billets toujours bien sentis font la joie des réseaux sociaux. Son activité dans la chanson est moins populaire, qu’il agisse comme parolier pour d’autres artistes (Juliette, Maurane, Francesca Solleville…) ou comme interprète de ses propres textes. Cette carrière-là s’étoffe pourtant peu à peu puisque vient de paraître son troisième album (son précédent Le soir, des lions… datait déjà de 2010), très joliment intitulé La vie (titre provisoire).

LA GRANDE SOPHIE

Culturebox - La Grande Sophie raconte "Nos Histoires" en tournée

La Grande Sophie poursuit sa tournée avec son septième album "Nos Histoires", paru il y a tout juste un an. De passage à Nancy, la chanteuse s'est livrée au jeu des questions-réponses des journalistes évoquant les thèmes qui l'ont inspirée.

LA SOUTERRAINE

Libé - Chanson française : la voie Souterraine

La plateforme toulousaine s’affranchit des standards du marché national en proposant des compilations en téléchargement gratuit mettant en lumière une foule d’artistes hors-norme.

BABARA WELDENS

Claude Févre - Barbara Weldens, de l’autre côté du miroir

Barbara Weldens nous emporte, nous transporte, nous bouscule, nous laisse KO debout… Les mots qui viennent sous la plume sont tous hyperboliques. Ils se pressent pour dire l’extravagance, l’emphase, l’outrance, la démesure, la démence… Regardez son dossier de presse.

Dé-mente, Barbara Weldens ?… Privée de raison, de cette raison raisonnante qui gouverne nos vies ? Plus sûrement quelque chose de cette Alice qu’elle chante aussi, celle de Lewis Carroll qui nous emmène de l’autre côté du miroir, où plus rien ne ressemble à rien de ce que nos codes nous imposent. Mais nous le savons bien, Alice grandira, vieillira…

VIANNEY

Le Journal de Montréal - Le nouveau prodige français veut conquérir le Québec

Déjà une grande star de la chanson en France après seulement un premier album, Vianney recommence à zéro avec excitation au Québec. ­Passionné par les chansons aux textes fignolés et sensibles, le jeune homme de 25 ans s’amène chez nous pour deux concerts intimes à la fin du mois, seul avec sa guitare.

OXMO PUCCINO

GQ - OXMO PUCCINO, LE METTEUR EN SCÈNE DE LA CHANSON FRANÇAISE

Tout semble avoir été dit ou écrit à propos d’Oxmo Puccino. En plus de 20 ans de carrière, il a cumulé les articles de presse élogieux, les louanges de ses pairs et bien sûr celles du public. GQ a pu partager quelques moments intimes avec cette personnalité discrète et complexe actuellement en tournée dans toute la France.

HEXAGONE

Crapauds et rossignols - Longue vie à "Hexagone" !

Dans l’article qu’il avait consacré ici même au site chanson « Hexagone » (1), notre ami René Troin concluait par ces mots : « Ce site est bien, fidèle à son sous-titre, « le mag sans papier de la chanson ». La presse papier, quand elle transvase sa prose sur internet, se contente généralement d’afficher des brouillons à peine améliorés avec des pavés de pub sur les bords et au milieu. Et c’est vrai que ça craint un peu. Alors qu’Hexagone, pour faire presse, il ne leur manque que le papier. »

samedi, 22 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 14 au 20 octobre

Le concert de la fin de semaine - Têtes Raides Live Aux Bouffes du Nord en 2003

Le clip de la fin de semaine - Alain Souchon, Laurent Voulzy - Il roule (les fleurs du bal)

A LA UNE : HUREAU/HUSSENET

Le blog de Norbert Gabriel - Ce qu’on entend dans les chansons…

Serge Hureau et Olivier Hussenet ont publié très récemment ce qui est une sorte de bréviaire élémentaire de la chanson française, de ce qui la constitue, avec un décryptage érudit et savoureux de ce qui se cache sous quelques uns de nos standards du répertoire.

Mais c’est dans les 30 ou 40 premières pages que le novice va trouver de quoi se faire une bonne base de culture chanson, et pour les amateurs confirmés, il y a surtout de quoi s’armer d’arguments très étayés quand on discute, ou dispute de cet art mineur, populaire, variette, commercial, et autres qualificatifs à tendance péjorative.

MICHELE BERNARD

Nos Enchanteurs - Michèle Bernard : « alors aimons nous ! »

Michèle Bernard est de ceux qui savent avec talent fixer le temps dans leurs chansons, comme l’ambre emprisonne pour l’éternité le malheureux insecte. A les écouter, défilent en nos oreilles des vies banales face à l’abime de notre existence, des vies qui appellent cette beauté qui trancherait tant avec le gris, l’aventure. Souchon parlent de foules sentimentales. Avec d’autres mots, Michèle Bernard ne chante pas autrement, juste armée de tendresse pour vainement tenter d’inverser l’inexorable, bousculer ce monde, le remettre un peu d’aplomb. « Demain on s’ra vieux / Demain on s’ra morts / Serrons-nous plus fort ».

LA VIE EN ROSE

Le Figaro - La vie en rose : les 10 reprises culte

À l'occasion des soixante-dix ans de l'inoubliable chanson d'Edith Piaf, Le Figaro a sélectionné pour vous les dix plus belles reprises de cet air qui incarne à lui seul tout l'esprit français.

Certaines chansons sont bien plus que de simples poèmes en musique: elles deviennent des standards. C'est le cas de La Vie en rose d'Édith Piaf, qui fête aujourd'hui ses soixante-dix ans. Ce titre (auquel La Môme ne croyait pas!) est devenu à lui seul le reflet d'un certain esprit français à l'étranger. Un mélange de sensualité et de gouaille, de lyrisme et d'esprit canaille, sublimé par la musique du pianiste Louiguy.

SOUCHON-VOULZY

C'est déjà ça - Souchon-Voulzy: l'album live approche

Deux ans après la sortie de leur premier album en commun, Alain Souchon et Laurent Voulzy sortent le 18 novembre un album enregistré en public, traces de leur tournée-marathon où ils revisitaient 40 ans d'écriture. Premier indice, le clip de "Il chante (les fleurs du bal)"
 
ERYK.E
 
Claude Févre - Eryk.e, Chansons de morte saison
 
Morne saison / Pas même un épi d’amour tremble  / Plus un soupçon de pousses tendres  / Qui dorment aux creux de mes sillons chantait Georges Chelon, du  temps de nos jeunes années. L’album d’Eryk.e est de ceux qui nous prennent  par la manche et nous entraînent  dans notre grenier de souvenirs enchanteurs. D’autres voix, d’autres textes s’extirpent de nos malles remplies de textes doux  et nostalgiques. Bien entendu, un artiste n’arrive pas au monde de la chanson, pauvre et nu. Il s’est nourri lui aussi et quand on ajoute à ces influences premières la chance de rencontrer Jean-Louis Bergheaud, Murat…Alors on  se prend à croire au meilleur.
 
DELERM
 
RFI - Vincent Delerm, l'intime fédérateur
 
Dans ce sixième album qui fait la bascule entre le passé et le présent, le personnel et le collectif, Vincent Delerm poursuit avec brio ses variations sur le même thème. Et comme l'emballage musical se révèle ici d'une élégance altière, Vincent Delerm offre onze chansons à la beauté renversante. Rencontre.
 
Nos Enchanteurs - De l’air Delerm, de l’art des larmes

Vincent Delerm est un artiste passionnant et il est bien dommage que cela ne se sache pas plus dans le cénacle des amoureux de la chanson. Nombre de ceux-ci sont en effet restés bloqués sur cette image de bobo parisien née de son premier disque (2002 déjà !), de chanteur à la voix traînante qui nous serine des histoires d’intellos velléitaires issus de la classe moyenne (car il est bien entendu que la bonne chanson ne peut parler que du peuple et des petites gens !), d’auteur dont la principale spécificité est d’être un fervent adepte du name-dropping…

NOUGARO
 
Culturebox - Babx, Minvielle, Pourquery, le sublime hommage à Nougaro
 
C'est l'histoire de trois potes, poètes mais pas prophètes qui se réunissent de temps en temps pour célébrer Claude Nougaro. Trois drôles d'âmes : Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery. Selon leur planning et leur feeling, ils se réunissent sur scène et la magie opère. C'était le cas récemment à Rochefort. Et, le 7 octobre à Paris, où ils ont fait chavirer le Studio de l'Ermitage.
 
HIGELIN
 
RFI - "Higelin 75", le disque libre et fou d’Higelin

Avec Higelin 75, son dix-huitième disque, Jacques Higelin délivre une œuvre hors carcan, éminemment poétique et salutaire. Écoute.

Autour de son dernier disque, Higelin 75, le 18e de sa carrière, le grand Jacques, 75 printemps, fait vœu de silence, et accorde son unique interview au magazine Télérama (du 28 septembre dernier). Dans les pages de l’hebdomadaire culturel, le poète imprévisible, atypique, lyrique, flamboyant, rouspète avec tendresse : "Des questions, des questions… Mais je n’ai plus envie de répondre. C’est drôle, d’ailleurs, moi qui ai tellement parlé ! Parfois trop. En concert, dans les médias, dans la vie. C’est peut-être pour cela que je n’en ressens plus le besoin. J’arrive à un moment où je préfère écouter (…)".

GATSHEN'S
 
Claude Févre - Gatshen’s, « ça sent bon le partage »

Comme le nom « Ga-Tshen’s » nous le suggère, avec l’assemblage des deux syllabes initiales de leurs prénoms,  ce duo c’est l’histoire d’une rencontre, d’un partage, d’une connivence linguistique. Nous découvrons que c’est aussi une complicité vocale, musicale… C’est un rendez-vous avec la part lumineuse de notre humanité. Comment y résister ?

Ce soir l’émotion est à son apogée quand on sait que ce concert  -comme d’autres nombreux cette semaine dans la Région –  est le prolongement du prix du public de l’ultime Alors Chante, déplacé à Castelsarrasin pour finalement y connaître sa fin… Sa généreuse initiatrice, présidente de l’association Chants Libres, militante de la première  heure est dans la salle. Gaëlle Cotte lui offrira l’une des nouvelles chansons du duo et ces mots où nous entendons la litanie des combats, des luttes, des errances humaines : « Tu es la sagesse / Je suis la folie … Tu es le jour / Je suis la nuit… Cette prière  surtout « Laisse-moi vivre à corps et à cris ! »

GALURE
 
Nos Enchanteurs - Il a d’l'allure vraiment, ce Galure !

Les Copines ! Elles font dans la chanson à texte d’allure coquine, gonflée de jeux de mots. Elles sont filles du Sud-Ouest élevées à ces blagues paillardes des troisièmes mi-temps de rugby. Mais en profitent pour élégamment tacler les hommes, sportifs ou non. Des chansons bien carrées, paradoxalement ovales.

NICOLAS MICHAUX

Télérama - Nicolas Michaux

De la bonne surprise des métamorphoses : on l'avait découvert il y a près de deux ans, coincé derrière un clavier, livrant une pop acidulée très 1980, agaçante à souhait. On le retrouve aujourd'hui au royaume des guitares, dans un univers très Beatles, rond, mélodique, délicieusement old school et profondément british... même s'il chante la plupart du temps en français — le mélange des langues, qu'il tente parfois, sonne d'ailleurs le plus naturellement du monde, tant l'inflexion des mots compte autant que leur sens.

DALELE

Claude Févre - Dalèle, Y’a de l’amour dans l’air

Bien sûr on pourrait hésiter … « Réussir ses échecs amoureux » ??  A-t-on encore du goût pour ce programme là ? Chacun sait bien que ce sentiment nous mène dans son tourbillon et la Chanson en fait des tours et des contours sans fin… Que vont donc proposer Dalèle Muller et ses trois hommes après nous avoir emmenés dans leur Café Quincaille ? « Épicentre d’une société tumultueuse composée de piliers farfelus, tordus et magnifiques […] des cabas qui débordent, des mamies qui vivent chez leurs chiens, des maisons de guingois et des saisons qui s’emballent. » disait Philippe Pagès alors tôlier du Bijou… « C’était l’imaginaire pour guide ».

FRANCOIS MOREL

Nos Enchanteurs - L’avis (titre définitif) sur François Morel

François Morel est un talentueux polyvalent. Surtout connu comme comédien, en second rôle attachant du cinéma français, il est aussi auteur-acteur de nombreux spectacles de théâtre et épatant chroniqueur sur France Inter, dont les billets toujours bien sentis font la joie des réseaux sociaux. Son activité dans la chanson est moins populaire, qu’il agisse comme parolier pour d’autres artistes (Juliette, Maurane, Francesca Solleville…) ou comme interprète de ses propres textes. Cette carrière-là s’étoffe pourtant peu à peu puisque vient de paraître son troisième album (son précédent Le soir, des lions… datait déjà de 2010), très joliment intitulé La vie (titre provisoire).

LA GRANDE SOPHIE

Culturebox - La Grande Sophie raconte "Nos Histoires" en tournée

La Grande Sophie poursuit sa tournée avec son septième album "Nos Histoires", paru il y a tout juste un an. De passage à Nancy, la chanteuse s'est livrée au jeu des questions-réponses des journalistes évoquant les thèmes qui l'ont inspirée.

LA SOUTERRAINE

Libé - Chanson française : la voie Souterraine

La plateforme toulousaine s’affranchit des standards du marché national en proposant des compilations en téléchargement gratuit mettant en lumière une foule d’artistes hors-norme.

BABARA WELDENS

Claude Févre - Barbara Weldens, de l’autre côté du miroir

Barbara Weldens nous emporte, nous transporte, nous bouscule, nous laisse KO debout… Les mots qui viennent sous la plume sont tous hyperboliques. Ils se pressent pour dire l’extravagance, l’emphase, l’outrance, la démesure, la démence… Regardez son dossier de presse.

Dé-mente, Barbara Weldens ?… Privée de raison, de cette raison raisonnante qui gouverne nos vies ? Plus sûrement quelque chose de cette Alice qu’elle chante aussi, celle de Lewis Carroll qui nous emmène de l’autre côté du miroir, où plus rien ne ressemble à rien de ce que nos codes nous imposent. Mais nous le savons bien, Alice grandira, vieillira…

VIANNEY

Le Journal de Montréal - Le nouveau prodige français veut conquérir le Québec

Déjà une grande star de la chanson en France après seulement un premier album, Vianney recommence à zéro avec excitation au Québec. ­Passionné par les chansons aux textes fignolés et sensibles, le jeune homme de 25 ans s’amène chez nous pour deux concerts intimes à la fin du mois, seul avec sa guitare.

OXMO PUCCINO

GQ - OXMO PUCCINO, LE METTEUR EN SCÈNE DE LA CHANSON FRANÇAISE

Tout semble avoir été dit ou écrit à propos d’Oxmo Puccino. En plus de 20 ans de carrière, il a cumulé les articles de presse élogieux, les louanges de ses pairs et bien sûr celles du public. GQ a pu partager quelques moments intimes avec cette personnalité discrète et complexe actuellement en tournée dans toute la France.

HEXAGONE

Crapauds et rossignols - Longue vie à "Hexagone" !

Dans l’article qu’il avait consacré ici même au site chanson « Hexagone » (1), notre ami René Troin concluait par ces mots : « Ce site est bien, fidèle à son sous-titre, « le mag sans papier de la chanson ». La presse papier, quand elle transvase sa prose sur internet, se contente généralement d’afficher des brouillons à peine améliorés avec des pavés de pub sur les bords et au milieu. Et c’est vrai que ça craint un peu. Alors qu’Hexagone, pour faire presse, il ne leur manque que le papier. »

 

jeudi, 20 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 octobre

Le clip de la semaineFrançois Morel - Ce baiser

L'album de la semaine : François Morel, La Vie

A LA UNE : HIGELIN

Télérama - La rencontre - Higelin : “Allez viens, je vais te raconter...”

Jacques Higelin nous a accordé ce qui sera sans doute sa seule interview à l'occasion de la sortie de son nouvel album – celui dont il rêvait – et d'un recueil de poèmes inédits. Une rencontre intime.

L'Express, Gilles Medioni - Jacques Higelin, entre frénésie et gravité

C'est toute la vie bouillonnante de Jacques Higelin qui résonne dans son dernier album. Higelin75 en trois mots.

Bruyant

Une vie pleine d'électricité, de fantaisie et de parti pris résonne dans Higelin75. C'est le nouvel album de l'autre Jacques de la chanson, quarante ans après BBH75 qui le propulsa sur la planète rock.  

Culturebox - Jacques Higelin de retour avec "Higelin 75"

Âgé de 75 ans, le chanteur et poète Jacques Higelin sort vendredi un nouvel album intitulé simplement "Higelin 75", dans lequel il réaffirme et revendique une "liberté" absolue.

Cette "liberté" totale, c'était "le postulat de départ" de ce nouveau disque, explique à l'AFP le musicien Dominique Mahut, vieux compagnon de route de Higelin. "L'idée qui s'est peu à peu imposée, cette fois, c'était de réussir à faire que le disque soit vraiment le reflet de ce qu'il est sur scène", ajoute le percussionniste, qui a coordonné l'album.
 
SOUVENIR MATTHIEU COTE
 
 
DYLAN
 
 
L’auteur de Blowin’in the wind lui-même eut la Légion d’honneur (1). Qui n’est qu’un colifichet parmi d’autres. Le prix Nobel est d’une nature différente et cette récompense-là, obtenue aujourd’hui, va bien au-delà de l’artiste qu’est Bob Dylan. Parce que c’est la première fois qu’il récompense un chanteur, c’est la chanson qui est pour partie distinguée, qui est aussi de la littérature.
 
DELERM
 
 
Sans se défaire de la mélancolie douce qui imprègne ses textes, le chanteur s'impose aussi, dans ce sixième album, en mélodiste de talent.

Apparemment, c'est le moment. Son moment. Jamais un de ses disques n'a été aussi bien accueilli par la sphère médiatique. Fini les reproches contre sa manie du name-dropping (qui lui est en effet passée) ou sa voix qui ne ressemble pas tout à fait à celle d'un ­ténor.

ENTRE DEUX CAISSES

Nos Enchanteurs - Entre 2 Caisses, ce que femme veut et chante

Le contraste est saisissant. Quatre grands gaillards, qu’on a connu jadis chantant l’ivresse des ports et le regret des bordels, à l’assaut d’un répertoire strictement féminin, dans la forme comme dans l’esprit. Entre 2 Caisses chante non la femme mais ce que femmes chantent, ce qu’elles ressentent, ce qu’elles vivent. Nos quatre ont Le goût des filles, reprenant ainsi le doux titre des Wriggles en entame de ce nouvel (et superbe) album. Un seul inédit ici, celui écrit et composé pour eux par Michèle Bernard, qui donne son titre au spectacle dont est tiré l’album : Sous la peau des filles. « Vivre sous la peau des filles / Dans la nuit de leurs pupilles / Se promener comme un chat / Ouvrir doucement la grille / Qui mène au monde des filles / Que toujours on me cacha. » Eux se blottissent sous l’épiderme du beau sexe, dans son intimité, ses secrets, son vécu, des désirs, dans le regard que femmes portent envers nous, les hommes. Quatre voix mâles et l’ADN parfaitement identifiable de chacune des auteures et interprètes d’origine tant qu’il est presque inutile de questionner le livret.

BREL

Culturebox - Jacques Brel et sa maison secrète de la Côte d'Azur

Dans les années 60, Jacques Brel a caché ses amours interdites avec sa maîtresse, Sylvie Rivet, dans une maison de Roquebrune-Cap-Martin, au bord de la Méditerranée. C'est là qu'il a écrit certaines de ses plus belles chansons comme "Amsterdam", "Mathilde" et "Le plat pays". Le nouveau propriétaire, un Italien, a souhaité conserver l'âme de la demeure et de l'immense artiste qui l'a occupée.

REFUGIES

Mokaiesh et Lavilliers: une chanson dédiée aux réfugiés

Le jeune chanteur a fait appel au baroudeur pour interpréter "La loi du marché", titre qui sera sur son nouvel album "Blanc cassé" à sortir en janvier. Le clip est réalisé par Stéphane Brizé, réalisateur au cinéma de... "La loi du marché" avec Vincent Lindon

YANN MALAU

Nos Enchanteurs - Yann Malau, retour d’un homme libre

Il est un temps, après s’être un peu laissé bouffer la vie sur le dos, entre travail et soucis familiaux, où un homme libre renaît à ses envies de jeune homme, voire d’enfant. Yann Malau peut être fier d’être breton, puisqu’il a choisi de l’être, quittant Sud-ouest de son enfance et Sud-est de l’âge adulte. La mer le porte, et l’appel du large. Il fait partie de ces hommes un peu rugueux, un peu taiseux, plutôt modestes, qui par pudeur n’expriment leurs sentiments qu’en chanson. Ça tombe bien, le voici venu avec un album autoproduit dans tous les sens du terme, qui n’a d’artisanal que la passion du travail bien fait.

MORAN

C'est déjà ça - Moran fait doucement hurler les chiens

Le chanteur québécois vient de sortir en France son quatrième album, l'intense et intime "Silence des chiens". Voix de forge bouleversante et lyrisme de l'écriture: Moran sera sur la scène de l'Inox jeudi dans le cadre du festival Courant d'airs à Bordeaux.

RENAUD

L'Obs + - Lettre ouverte à Renaud, de la part de la "connasse" de L'Obs

LE PLUS. Lors d'un concert le 1er octobre dernier à Evry, le chanteur Renaud a dédié sa chanson "Hyper Cacher" "à la connasse du Nouvel Obs". Visée sans être nommée, Sophie Delassein a décidé de lui répondre dans une lettre ouverte que Le Plus publie.

ROMANTICA

Claude Févre - Romantica, une diva follement drôle

La comédienne Pascale Rémi, n’est pas une débutante, loin de là ! Elle s’affiche même prête à toutes les facettes du métier, – dur métier, il faut bien le dire – dans la rue, dans un théâtre, sous chapiteau, dans un salon. Récemment pour les journées du Patrimoine, on a pu la voir en bonne sœur mener la visite historique du quartier Bonnefoy à Toulouse… Imaginez seulement les regards des passants non avertis alors que l’affaire du burkini fait encore ses vagues grotesques !

PANTCHENKO

Daniel Pantchenko - Disques d’automne

Allez, c’est la rentrée. En particulier sur ce blog, où je n’ai pas écrit depuis six mois, because deux raisons principales dont je parlerai une prochaine fois. Pour l’heure, place à trois disques qui viennent de sortir, ceux de Clémence Savelli, de François Morel et de Michèle Bernard.

lundi, 17 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 octobre

L'album de la fin de semaine : Auffray chante Dylan (1965)

Le clip de la fin de semaine : Louis Arlette, Jeux D'or

A LA UNE : HIGELIN

Télérama - La rencontre - Higelin : “Allez viens, je vais te raconter...”

Jacques Higelin nous a accordé ce qui sera sans doute sa seule interview à l'occasion de la sortie de son nouvel album – celui dont il rêvait – et d'un recueil de poèmes inédits. Une rencontre intime.

L'Express, Gilles Medioni - Jacques Higelin, entre frénésie et gravité

C'est toute la vie bouillonnante de Jacques Higelin qui résonne dans son dernier album. Higelin75 en trois mots.

Bruyant

Une vie pleine d'électricité, de fantaisie et de parti pris résonne dans Higelin75. C'est le nouvel album de l'autre Jacques de la chanson, quarante ans après BBH75 qui le propulsa sur la planète rock.  

Culturebox - Jacques Higelin de retour avec "Higelin 75"

Âgé de 75 ans, le chanteur et poète Jacques Higelin sort vendredi un nouvel album intitulé simplement "Higelin 75", dans lequel il réaffirme et revendique une "liberté" absolue.

Cette "liberté" totale, c'était "le postulat de départ" de ce nouveau disque, explique à l'AFP le musicien Dominique Mahut, vieux compagnon de route de Higelin. "L'idée qui s'est peu à peu imposée, cette fois, c'était de réussir à faire que le disque soit vraiment le reflet de ce qu'il est sur scène", ajoute le percussionniste, qui a coordonné l'album.
 
DYLAN
 
 
L’auteur de Blowin’in the wind lui-même eut la Légion d’honneur (1). Qui n’est qu’un colifichet parmi d’autres. Le prix Nobel est d’une nature différente et cette récompense-là, obtenue aujourd’hui, va bien au-delà de l’artiste qu’est Bob Dylan. Parce que c’est la première fois qu’il récompense un chanteur, c’est la chanson qui est pour partie distinguée, qui est aussi de la littérature.
 
DELERM
 
 
Sans se défaire de la mélancolie douce qui imprègne ses textes, le chanteur s'impose aussi, dans ce sixième album, en mélodiste de talent.

Apparemment, c'est le moment. Son moment. Jamais un de ses disques n'a été aussi bien accueilli par la sphère médiatique. Fini les reproches contre sa manie du name-dropping (qui lui est en effet passée) ou sa voix qui ne ressemble pas tout à fait à celle d'un ­ténor.

ENTRE DEUX CAISSES

Nos Enchanteurs - Entre 2 Caisses, ce que femme veut et chante

Le contraste est saisissant. Quatre grands gaillards, qu’on a connu jadis chantant l’ivresse des ports et le regret des bordels, à l’assaut d’un répertoire strictement féminin, dans la forme comme dans l’esprit. Entre 2 Caisses chante non la femme mais ce que femmes chantent, ce qu’elles ressentent, ce qu’elles vivent. Nos quatre ont Le goût des filles, reprenant ainsi le doux titre des Wriggles en entame de ce nouvel (et superbe) album. Un seul inédit ici, celui écrit et composé pour eux par Michèle Bernard, qui donne son titre au spectacle dont est tiré l’album : Sous la peau des filles. « Vivre sous la peau des filles / Dans la nuit de leurs pupilles / Se promener comme un chat / Ouvrir doucement la grille / Qui mène au monde des filles / Que toujours on me cacha. » Eux se blottissent sous l’épiderme du beau sexe, dans son intimité, ses secrets, son vécu, des désirs, dans le regard que femmes portent envers nous, les hommes. Quatre voix mâles et l’ADN parfaitement identifiable de chacune des auteures et interprètes d’origine tant qu’il est presque inutile de questionner le livret.

BREL

Culturebox - Jacques Brel et sa maison secrète de la Côte d'Azur

Dans les années 60, Jacques Brel a caché ses amours interdites avec sa maîtresse, Sylvie Rivet, dans une maison de Roquebrune-Cap-Martin, au bord de la Méditerranée. C'est là qu'il a écrit certaines de ses plus belles chansons comme "Amsterdam", "Mathilde" et "Le plat pays". Le nouveau propriétaire, un Italien, a souhaité conserver l'âme de la demeure et de l'immense artiste qui l'a occupée.

REFUGIES

Mokaiesh et Lavilliers: une chanson dédiée aux réfugiés

Le jeune chanteur a fait appel au baroudeur pour interpréter "La loi du marché", titre qui sera sur son nouvel album "Blanc cassé" à sortir en janvier. Le clip est réalisé par Stéphane Brizé, réalisateur au cinéma de... "La loi du marché" avec Vincent Lindon

YANN MALAU

Nos Enchanteurs - Yann Malau, retour d’un homme libre

Il est un temps, après s’être un peu laissé bouffer la vie sur le dos, entre travail et soucis familiaux, où un homme libre renaît à ses envies de jeune homme, voire d’enfant. Yann Malau peut être fier d’être breton, puisqu’il a choisi de l’être, quittant Sud-ouest de son enfance et Sud-est de l’âge adulte. La mer le porte, et l’appel du large. Il fait partie de ces hommes un peu rugueux, un peu taiseux, plutôt modestes, qui par pudeur n’expriment leurs sentiments qu’en chanson. Ça tombe bien, le voici venu avec un album autoproduit dans tous les sens du terme, qui n’a d’artisanal que la passion du travail bien fait.

MORAN

C'est déjà ça - Moran fait doucement hurler les chiens

Le chanteur québécois vient de sortir en France son quatrième album, l'intense et intime "Silence des chiens". Voix de forge bouleversante et lyrisme de l'écriture: Moran sera sur la scène de l'Inox jeudi dans le cadre du festival Courant d'airs à Bordeaux.

RENAUD

L'Obs + - Lettre ouverte à Renaud, de la part de la "connasse" de L'Obs

LE PLUS. Lors d'un concert le 1er octobre dernier à Evry, le chanteur Renaud a dédié sa chanson "Hyper Cacher" "à la connasse du Nouvel Obs". Visée sans être nommée, Sophie Delassein a décidé de lui répondre dans une lettre ouverte que Le Plus publie.

ROMANTICA

Claude Févre - Romantica, une diva follement drôle

La comédienne Pascale Rémi, n’est pas une débutante, loin de là ! Elle s’affiche même prête à toutes les facettes du métier, – dur métier, il faut bien le dire – dans la rue, dans un théâtre, sous chapiteau, dans un salon. Récemment pour les journées du Patrimoine, on a pu la voir en bonne sœur mener la visite historique du quartier Bonnefoy à Toulouse… Imaginez seulement les regards des passants non avertis alors que l’affaire du burkini fait encore ses vagues grotesques !

PANTCHENKO

Daniel Pantchenko - Disques d’automne

Allez, c’est la rentrée. En particulier sur ce blog, où je n’ai pas écrit depuis six mois, because deux raisons principales dont je parlerai une prochaine fois. Pour l’heure, place à trois disques qui viennent de sortir, ceux de Clémence Savelli, de François Morel et de Michèle Bernard.

dimanche, 16 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 7 au 13 octobre

L'album de la fin de semaine : Auffray chante Dylan (1965)

Le clip de la fin de semaine : Louis Arlette, Jeux D'or

A LA UNE : HIGELIN

Télérama - La rencontre - Higelin : “Allez viens, je vais te raconter...”

Jacques Higelin nous a accordé ce qui sera sans doute sa seule interview à l'occasion de la sortie de son nouvel album – celui dont il rêvait – et d'un recueil de poèmes inédits. Une rencontre intime.

L'Express, Gilles Medioni - Jacques Higelin, entre frénésie et gravité

C'est toute la vie bouillonnante de Jacques Higelin qui résonne dans son dernier album. Higelin75 en trois mots.

Bruyant

Une vie pleine d'électricité, de fantaisie et de parti pris résonne dans Higelin75. C'est le nouvel album de l'autre Jacques de la chanson, quarante ans après BBH75 qui le propulsa sur la planète rock.  

Culturebox - Jacques Higelin de retour avec "Higelin 75"

Âgé de 75 ans, le chanteur et poète Jacques Higelin sort vendredi un nouvel album intitulé simplement "Higelin 75", dans lequel il réaffirme et revendique une "liberté" absolue.

Cette "liberté" totale, c'était "le postulat de départ" de ce nouveau disque, explique à l'AFP le musicien Dominique Mahut, vieux compagnon de route de Higelin. "L'idée qui s'est peu à peu imposée, cette fois, c'était de réussir à faire que le disque soit vraiment le reflet de ce qu'il est sur scène", ajoute le percussionniste, qui a coordonné l'album.
 
DYLAN
 
 
L’auteur de Blowin’in the wind lui-même eut la Légion d’honneur (1). Qui n’est qu’un colifichet parmi d’autres. Le prix Nobel est d’une nature différente et cette récompense-là, obtenue aujourd’hui, va bien au-delà de l’artiste qu’est Bob Dylan. Parce que c’est la première fois qu’il récompense un chanteur, c’est la chanson qui est pour partie distinguée, qui est aussi de la littérature.
 
DELERM
 
 
Sans se défaire de la mélancolie douce qui imprègne ses textes, le chanteur s'impose aussi, dans ce sixième album, en mélodiste de talent.

Apparemment, c'est le moment. Son moment. Jamais un de ses disques n'a été aussi bien accueilli par la sphère médiatique. Fini les reproches contre sa manie du name-dropping (qui lui est en effet passée) ou sa voix qui ne ressemble pas tout à fait à celle d'un ­ténor.

ENTRE DEUX CAISSES

Nos Enchanteurs - Entre 2 Caisses, ce que femme veut et chante

Le contraste est saisissant. Quatre grands gaillards, qu’on a connu jadis chantant l’ivresse des ports et le regret des bordels, à l’assaut d’un répertoire strictement féminin, dans la forme comme dans l’esprit. Entre 2 Caisses chante non la femme mais ce que femmes chantent, ce qu’elles ressentent, ce qu’elles vivent. Nos quatre ont Le goût des filles, reprenant ainsi le doux titre des Wriggles en entame de ce nouvel (et superbe) album. Un seul inédit ici, celui écrit et composé pour eux par Michèle Bernard, qui donne son titre au spectacle dont est tiré l’album : Sous la peau des filles. « Vivre sous la peau des filles / Dans la nuit de leurs pupilles / Se promener comme un chat / Ouvrir doucement la grille / Qui mène au monde des filles / Que toujours on me cacha. » Eux se blottissent sous l’épiderme du beau sexe, dans son intimité, ses secrets, son vécu, des désirs, dans le regard que femmes portent envers nous, les hommes. Quatre voix mâles et l’ADN parfaitement identifiable de chacune des auteures et interprètes d’origine tant qu’il est presque inutile de questionner le livret.

BREL

Culturebox - Jacques Brel et sa maison secrète de la Côte d'Azur

Dans les années 60, Jacques Brel a caché ses amours interdites avec sa maîtresse, Sylvie Rivet, dans une maison de Roquebrune-Cap-Martin, au bord de la Méditerranée. C'est là qu'il a écrit certaines de ses plus belles chansons comme "Amsterdam", "Mathilde" et "Le plat pays". Le nouveau propriétaire, un Italien, a souhaité conserver l'âme de la demeure et de l'immense artiste qui l'a occupée.

REFUGIES

Mokaiesh et Lavilliers: une chanson dédiée aux réfugiés

Le jeune chanteur a fait appel au baroudeur pour interpréter "La loi du marché", titre qui sera sur son nouvel album "Blanc cassé" à sortir en janvier. Le clip est réalisé par Stéphane Brizé, réalisateur au cinéma de... "La loi du marché" avec Vincent Lindon

YANN MALAU

Nos Enchanteurs - Yann Malau, retour d’un homme libre

Il est un temps, après s’être un peu laissé bouffer la vie sur le dos, entre travail et soucis familiaux, où un homme libre renaît à ses envies de jeune homme, voire d’enfant. Yann Malau peut être fier d’être breton, puisqu’il a choisi de l’être, quittant Sud-ouest de son enfance et Sud-est de l’âge adulte. La mer le porte, et l’appel du large. Il fait partie de ces hommes un peu rugueux, un peu taiseux, plutôt modestes, qui par pudeur n’expriment leurs sentiments qu’en chanson. Ça tombe bien, le voici venu avec un album autoproduit dans tous les sens du terme, qui n’a d’artisanal que la passion du travail bien fait.

MORAN

C'est déjà ça - Moran fait doucement hurler les chiens

Le chanteur québécois vient de sortir en France son quatrième album, l'intense et intime "Silence des chiens". Voix de forge bouleversante et lyrisme de l'écriture: Moran sera sur la scène de l'Inox jeudi dans le cadre du festival Courant d'airs à Bordeaux.

RENAUD

L'Obs + - Lettre ouverte à Renaud, de la part de la "connasse" de L'Obs

LE PLUS. Lors d'un concert le 1er octobre dernier à Evry, le chanteur Renaud a dédié sa chanson "Hyper Cacher" "à la connasse du Nouvel Obs". Visée sans être nommée, Sophie Delassein a décidé de lui répondre dans une lettre ouverte que Le Plus publie.

ROMANTICA

Claude Févre - Romantica, une diva follement drôle

La comédienne Pascale Rémi, n’est pas une débutante, loin de là ! Elle s’affiche même prête à toutes les facettes du métier, – dur métier, il faut bien le dire – dans la rue, dans un théâtre, sous chapiteau, dans un salon. Récemment pour les journées du Patrimoine, on a pu la voir en bonne sœur mener la visite historique du quartier Bonnefoy à Toulouse… Imaginez seulement les regards des passants non avertis alors que l’affaire du burkini fait encore ses vagues grotesques !

PANTCHENKO

Daniel Pantchenko - Disques d’automne

Allez, c’est la rentrée. En particulier sur ce blog, où je n’ai pas écrit depuis six mois, because deux raisons principales dont je parlerai une prochaine fois. Pour l’heure, place à trois disques qui viennent de sortir, ceux de Clémence Savelli, de François Morel et de Michèle Bernard.

mercredi, 05 octobre 2016

L'actualité de la chanson française du 23 au 29 septembre

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

Bien reçu.... merci : l'album de Louis Arlette

En souvenir de Matthieu Côte

A LA UNE : MICHELE BERNARD

Télérama - Michèle Bernard, Tout'manières

Il y a des disques, des livres, des films qui réchauffent. Redonnent un peu confiance en une humanité désespérante et désespérée. Il y a des oeuvres qui émeuvent et consolent. L'album de Michèle Bernard (son premier pour adultes depuis dix ans) est de cette trempe-là. Bouleversant par sa grâce, sa lucidité généreuse, son refus de se résigner. Illuminé de sa voix chaude, cuivrée et claire. En quatorze chansons aux allures de rengaines populaires ou d'échappées polyphoniques, la voici qui nous dit l'urgence d'aimer... et le monde tel qu'il va, de guingois.

France Musique - "Etonnez moi Benoît" avec Michèle Bernard

Un entretien avec Michèle Bernard dans le nouveau numéro de Francofans N°61, oct/nov 2016

OLIVIA RUIZ

Le Figaro - Olivia Ruiz aimante le public de Lyon

Elle est entrée sur la scène de la Maison de la danse de Lyon le cœur noué comme jamais. Olivia Ruiz faisait ce mercredi soir ses débuts dans Volver, la comédie musicale que Jean-Claude Gallotta a écrite pour elle. Avant le lever du rideau, «Dominique Hervieu, directrice de la Biennale, m'a confié que les critiques les plus intransigeants étaient là», raconte Olivia Ruiz. Or elle porte en elle ce projet depuis toujours.

L'Express - "Volver", avec Olivia Ruiz, entre comédie musicale, concert dansé et "faux biopic"

Lyon - Elle est chanteuse et aime danser, il est chorégraphe et un "enfant du rock": dans "Volver", créé mercredi soir à la Biennale de Lyon, Olivia Ruiz et Jean-Claude Gallotta croisent leurs talents, entre comédie musicale, concert dansé et "faux biopic"

LAVILLIERS

The Conversation France - Quand Bernard Lavilliers revisite la chanson sociale

La peur c’est le chantage du pouvoir : tel est l’exergue de l’album Pouvoirs que Bernard Lavilliers vient de resortir : il s’agit d’un réenregistrement avec des inédits de l’album éponyme sorti en 1979 – en attendant le nouvel album en préparation et pour initier la tournée qui débute. Il s’agit comme toujours chez l’artiste de chanson sociale qui résonne particulièrement avec l’actualité avec des titres comme « La Peur », « Sœur de la zone » ou encore « Bats-toi » ou « Promenade des anglais », auquel il faut ajouter des reprises par Jeanne Cheral, Fishbach ou Feu ! Chatterton.

Nos Enchanteurs - Pouvoirs, pour (re)voir ce Lavilliers-là

.... Depuis l’entame des années 2000, Nanar renoue avec une veine politique où il n’hésite pas, n’hésite plus à interférer, par ses chansons autant que par des interviews et concerts de soutien, dans le débat national, le marasme politique, l’insolent triomphe des forces du capital. A ce titre, à plus d’un titre, Pouvoirs ne s’écoutera pas comme un témoignage des presque débuts de Lavilliers, période muscles et débardeur, mais comme l’oeuvre forte qu’elle est, quasi intemporelle. Un très grand classique.

RENAUD

Culturebox - Renaud entame samedi une tournée marathon

Samedi soir à Évry, en Essonne, Renaud le "Phénix" donnera le coup d'envoi d'une tournée marathon très attendue par ses fans qui n'ont plus eu l'occasion de l'applaudir en concert depuis bientôt dix ans.

Avec presque 100 dates annoncées pour le moment, jusqu'à fin avril, principalement en France mais aussi en Belgique et en Suisse, Renaud s'est préparé, à 64 ans, un copieux programme de retour.
 
YOANNA
 
 
Eux n’ont pas essayé de faire et distribuer aux enfants des chansons comme on leur donnerait leur ration de Smarties ou de Yop. Quillion et Yoanna se sont placé du côté de l’enfance, « à cet instant où l’on commence à sentir, à comprendre que l’on est traversé par des émotions, toutes sortes d’émotions, et que l’autre, l’adulte, semble avoir oublié et ne pas comprendre ». Et y’a pas besoin d’être môme pour être scotché par certaines de ces chansons tant elles visent justes, sans cible et sensibles. Droit au cœur. Ça questionne, ça travaille dans le dedans et doit se voir au dehors.

BAZBAZ

Télérama - Bazbaz, Café

.... Une fois de plus, ce dernier album frappe à la fois par sa cohérence et sa richesse : la langueur déchirée et déchirante de Roucoule, la lucidité cuivrée de Désaveux, ou les autoportraits sans flatterie, mais terriblement entraînants, de Zombie ou Attention les filles. Partout, les genres se mélangent, s'harmonisent, et le plaisir du chant est palpable. C'est même peut-être le plus marquant : l'intensité physique et le groove saisissant de ce disque. Vertus rares dans la chanson française.

SOLEIMAN

Les Inrocks - Adrien Soleiman, nouvelle étoile dans le ciel de la chanson française

Saxophoniste jazz s’émancipant en chanteur pop, Adrien Soleiman signe un premier album entre réminiscences de l’enfance et émotions passionnelles. Passant de l’ombre à la lumière, l’album “Brille” s’affranchit des codes de la variété avec une mise en scène élégante et organique.

CHRISTINA ROSMINI

Libé - Christina Rosmini, l'humanité en chanson

Les textes, la voix, la gestuelle... On peut sans hésiter classer Christina Rosmini dans la tradition de la chanson française, niveau supérieur. Frêle, menue, délicate, regard enchanteur, la Méditerranéenne s’asseoit devant moi. S’anime comme un colibri. Après un premier disque (L’Oranger), elle présentera le 29 septembre, au Zèbre de Belleville (Paris), son album Lalita (Couleur d’Orange/L’Autre Distribution).

THOMAS DUTRONC

Nos Enchanteurs - La foire du tronc

.... S’en suivent des chansons de ces albums, de Django Reinhardt ainsi qu’une reprise bluesy de sleepwalk et une autre, rock, des Triplettes de Belleville, en compagnie de Raoul Chichin (fils de feu Fred et très bon guitariste) que Thomas a voulu à ses côtés pour faire quelque chose de différent et qui leur ressemble. C’est un concert de musiciens auquel nous assistons et Thomas Dutronc est fondamentalement un excellent instrumentiste ! Généreux, la soirée est à son image, lui qui semble aimer les belles choses de la vie.

HUMEAU

RFI - Romain Humeau, combat rock

Il n'y a jamais eu beaucoup de temps morts chez le chanteur d'Eiffel. Alors que son groupe s'octroie une pause dont il est coutumier, Romain Humeau publie son deuxième album solo. Resserré autour des ballades rock, Mousquetaire #1 est un recueil de chansons, familier pour ceux qui le suivent. Un disque honnête pour un musicien qui ne baisse pas la garde.

FESTI'VAL-DE-MARNE

Télérama - Au Festi’Val-de-Marne, la chanson française se porte comme un charme

Du 29 septembre au 19 octobre, le Festi’Val-de-Marne fête ses trente ans. Les musiques actuelles y sont particulièrement à l’honneur, avec une programmation aussi éclectique que qualitative, qui laisse sa part belle à la francophonie. Jeunes talents, spectacles musicaux où artistes confirmés, découvrez nos coups de cœur du casting chanson.

BRASSENS

Nos Enchanteurs - Les Amis de Georges : le superbe millésime du dixième

En dix ans le toujours fringant Jean-Paul Sermonte n’a pas pris une ride. Quant au public des amis de Georges il ne peut que se bonifier avec le temps, qui ne fait rien à l’affaire mais bon… Ce millésime 2016 est un grand cru : on a le bec fin, il nous faut du vin d’premièr’ classe : Joël Favreau, Contrebrassens, Yves Uzureau, Angelina Wismes. Et Enrico Macias.

Le blog de Norbert Gabriel - Ces chansons qui sont nées quelque part … le DVD..

Comment naissent les chansons ? Dans les roses, dans les choux ? Livrées par une cigogne ?? Tout est possible. Pour ce qui concerne Brassens, elles naissaient dans la vie, dans la poésie, dans le hasard des rencontres, de mots notés dans des cahiers, dans des carnets, et c’est dans ces pages que Jean-Paul Liégeois a trouvé les sources, et il en a fait un spectacle.

Editeur des Oeuvres complètes de Brassens au Cherche Midi , il avait de quoi nourrir: Ces chansons qui sont nées quelque part… Brassens dit et chanté par Annick Roux et Yves Uzureau.

VINCHA

RFI - Vincha, du texte et de la musique avant toute chose

Il a voyagé de l’Afrique à l’Amérique du Sud jusqu'à la Chine. Il a été professeur de français à La Serena, au Chili. Le rappeur Vincha, avec Hippocampe Fou et quelques autres, rend au rap à textes son lustre, vingt ans après Obsolète de MC Solaar. Son second album, Qui dit mieux ?, présente onze titres drôles, autobiographiques – et excellents.

MORAN

Nos Enchanteurs - La complainte du québécois Moran

Il n’y a rien qui ressemble plus à un album de Moran qu’un autre album de Moran. On le sait et on y plonge chaque fois, singulière et perverse gourmandise, dans la poisse des mots et cette interprétation éraillée, comme fatiguée, pas désespérée mais… Moran est une longue plainte qui vous étreint, comme un cri étouffé, un appel à je ne sais quel possible secours, quel éventuel recours. Le monde qu’il chante, intérieur, extérieur, tombe en lambeaux : l’amour, l’envie, l’en vie, les paroles… « Et je tombe et tombe encore / Tu prends ton plaisir dans ma chute ».

LES TETES DE LINETTES

Le blog de Claude Févre - Les Têtes de Linettes, chansons en dérapage contrôlé

Beaucoup de reproches sont adressés à la Chanson – souvent dans son propre camp – pour déplorer sa maigre existence dans les médias, dans le cœur des jeunes spectateurs soumis au diktat d’une industrie, ajouterions-nous. Et pourtant il existe partout en France et au-delà dans toute la francophonie, des acteurs qui résistent en se structurant géographiquement, en s’organisant en réseaux. Tant et si bien qu’il est difficile pour les artistes Chanson de se faire connaître au-delà des frontières de leur Région. Ainsi en est-il de ces jeunes femmes, délicieusement nommées « Têtes  de Linettes » que nous découvrons grâce à un échange avec un animateur radio au Forum Léo Ferré dimanche dernier. Elles sont originaires des Hautes Alpes, de Gap, et de la Région PACA donc, où elles étaient sélectionnées cette année pour le festival Région en Scène (réseau régional du Chaînon Manquant)

mardi, 04 octobre 2016

Michèle Bernard - "Tout's manières"

Un entretien avec Michèle Bernard dans le nouveau numéro de Francofans N°61, oct/nov 2016

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

Un entretien avec Michèle Bernard dans le nouveau numéro de Francofans N°61, oct/nov 2016

jeudi, 11 août 2016

L'actualité de la chanson française du 15 au 28 juillet (revue de presse et du web bimensuelle en été)

Les vidéos du mois d'août : pendant le mois d'août, la chanson à Cinq colonnes à la une, cette belle émission "historique" de la télévision française
 
L'album de la quinzaine : Séverin, Ca ira tu verras
 
Le clip de la semaine - Séverin, Ça ira tu verras
 
SEVERIN
 
 
Non seulement son troisième album, ÇA IRA TU VERRAS, paru début 2016, est l'un des quatre ou cinq plus beaux disques de chanson française sorti depuis l'an 2000, non seulement son concert donné à Paris le 7 avril dernier aux Étoiles figure parmi les plus séduisants vus ces vingt-cinq derniers années, non seulement il possède tous les atouts pour devenir immense: la gueule, l'identifiable grain de voix, la plume claire et taillée, l'inestimable capacité de décocher des mélodies arc-en-ciel (il est probablement le meilleur compositeur français en activité), mais son nouveau clip, Les hommes à la mer, tourné par Aurélie Saada du binôme Brigitte, devrait déjà recevoir la Victoire de la meilleure vidéo 2016.
 
 
On avait suivi de loin ses débuts discrets dans la chanson, l’oreille distraite par le "trop" d’électro pop qui prenait le pas sur une écriture hésitant encore à se frotter au français. Trois disques plus tard, Séverin a pris ses marques. Résultat : beaucoup de ballades, un peu de samba, et un très abouti Ça ira tu verras.
 
 
Quatre ans après un premier essai salué par la critique, l'auteur-compositeur-producteur revient sur le devant de la scène avec Ça ira tu verras, une pop élégante qui annonce les beaux jours ou fait espérer des lendemains qui chantent.
 
 
Voilà un disque d’été en plein mois de février, un album chaloupé, quelques rythmes brésiliens au coin du feu. Ainsi coule Ç a ira tu verras, quatrième LP solo du chanteur et guitariste Séverin (ex-One-Two), dont la saudade pop peut être comparée à celle d’Alain Souchon, d’Yves Simon, et, parfois, de William Sheller.
 
 
 
BRASSENS

France Inter - [Re]découvrez la série consacrée des Médias Francophones Publics consacrée à Georges Brassens.

Les médias francophones publics vous proposent de [re] découvrir cette série qui vous emmène dans un voyage musical, sur les traces de Georges Brassens. Diffusée pour la première fois en 2000, elle fut produite par Fabienne Chauvière.

COLLOQUE

Fabula - Espaces de la chanson contemporaine. Cartographie d’un genre en mutation (Aix-Marseille)

Le réseau de recherche international fondé à AMU en 2015 et intitulé “Chanson. Les ondes du monde” tiendra en 2017 deux colloques jumeaux dans le sud et dans le nord de la France autour du sujet “Espaces de la chanson contemporaine. Cartographie d’un genre en mutation”. Ces colloques sont fondateurs d’une biennale d’étude de la chanson que nous souhaitons pérenniser. Les universités d’Aix-Marseille d’une part et de Lille/Valenciennes/Amiens d’autre part espèrent pouvoir compter pour cette première occurrence de la biennale sur la collaboration de deux musées de rayonnement national, le MUCEM pour AMU (participation acquise), et le Louvre-Lens pour le “pôle Nord” du réseau (négociation en cours). Le colloque AMU a pour autre partenaire le Conservatoire Darius Milhaud. De nombreuses universités partenaires s’associent au projet, en France et en Europe, comme en témoigne le comité scientifique.

GILLES SERVAT
 
 
A l’écoute des infos, on est très souvent amené à croire (c’est le cas de le dire) que la société française ne se compose plus désormais que de catholiques, de protestants, de musulmans, de juifs. Pour tous ceux qui se situent hors ces catégories, au mieux entend-on parfois parler de « laïques », terme employé faussement pour désigner les non-croyants puisqu’on peut tout à la fois être croyant ET laïque. D’athées, jamais ou presque il n’est question, bien que leur nombre soit loin d’être négligeable en ce pays.
 
BARJAC
 

Barjac m’en chante, une première et quelle première !

On assiste bien volontiers au rituel de l’ouverture du festival à laquelle l’équipe des « mutants d’Octobre » – dixit Monsieur le maire –  n’a pas changé grand-chose. On est sous les platanes, place Charles Guynet. Par grappes, par petits groupes, seul ou bien à deux, les festivaliers se retrouvent, s’embrassent… Ce sont des retrouvailles pour beaucoup. On vient en juillet à Barjac de partout … de partout où la Chanson fait des siennes, quoi qu’on dise. On se demande seulement à  bien se regarder, quand donc la jeunesse viendra se joindre à nous…  On ne peut s’empêcher de songer à ce renouvellement, cet élargissement  du public qui devient une urgence.

Nos Enchanteurs - Barjac 2016. Michèle Bernard, sauvée des eaux

..... D’autant que nous n’attendions pas forcément cette livraison de nouvelles chansons, toutes tirées d’un album, Tout’ manières, à sortir à la mi septembre mais déjà en vente ici, en exclusivité. Et largement éventé sur scène. Huit chansons en primeur, ça vous modifie en profondeur un tour de chant, ça contrarie les habitudes, ça vous fait écarquiller plus encore les oreilles pour accueillir ces nouvelles chanson qui, soyez en sûr, deviendront dans pas longtemps des classiques de la Mimi de Saint-Julien.

BARRY/LAFORET
 

Initiative salutaire et inattendue que de consacrer un album entier aux chansons parfois oubliées de Marie Laforêt, interprète-comédienne qui préfère désormais l’ombre à la lumière.

Barry, 35 ans, s’y colle avec panache et emmène ce riche répertoire dans un autre espace-temps parallèle.

Si proche, si lointaine. Marie Laforêt, énigmatique discrète, ermite retranchée en Suisse. Désinvolte et indomptable. Exigeante dans son art. Femme libre, assurément. Qui, sans marchandage aucun, se prête à une carrière faite de rencontres et d’absence. C’est sur son éclatant charisme de tragédienne qu’elle a bâti sa réputation. Vertigineuse Marie Callas d’ailleurs sur les planches, ce qui restera à ce jour sa dernière apparition artistique. C’était en 2008.

INSTITUT

Télérama - Institut, Spécialiste mondial du retour d'affection

Aussi underground qu'expérimental, Institut aime créer le malaise. Et dire l'enfermement. Voix monocorde, parlée, mélodies répétitives, phrases chocs. « Ici je n'ai pas assez de voix, je regarde un homme qui se noie. » Histoires de névrosés coincés dans leur entreprise, leur solitude, leurs impossibilités. Une chanson est rédigée comme une petite annonce de site de rencontres (Parler de moi) ; une autre égrène une liste de non-choix (« Tu préfères fermer ta gueule ou que personne ne te voie ? Tu préfères passer pour un con ou disparaître à jamais ? »). Très houellebecquien, entre précision clinique et dérision désespérée.

ROSIE VALLAND
 
RFI - La folk atmosphérique de Rosie Valland

Elle est une des dernières bonnes nouvelles en provenance du Québec. Avec ses chansons tourmentées et organiques, Rosie Valland conjugue technique et fragilité, savoir-faire et mélancolie. Se plonger dans son univers et celui de son premier album, Partir avant a des vertus enivrantes.

EMILIE MARSH

Hexagone - Découvertes Pause Guitare : une Marsh plus haute pour Emilie

Dans ma précédente chronique, je te présentais le festival Pause Guitare et ses différentes programmations. Aujourd’hui je vais te parler de ce que j’ai vu pendant deux jours, de ce que j’aime beaucoup : la découverte d’artistes.

OBISPO

Nos Enchanteurs - Pascal Obispo, le chauve qui peut !

Voilà un titre de chronique qui devrait me valoir, soit le Grand prix annuel de la meilleure vanne pourrie décernée conjointement par l’Almanach Vermot et les blagues Carambar, soit la haine instantanée et sans rémission possible des nombreuses admiratrices de notre vedette de variété.

Et pourtant… Sont-ils si nombreux, les artistes actuels pouvant compter à la fois sur le soutien de leur public et de leur firme de disques, pour pouvoir mettre sur pied un spectacle comme celui que Pascal Obispo nous a offert hier soir ?

ANSALONI

Norbert Gabriel - Gérard Ansaloni Le Banquet

C’est en 1995 qu’est publié chez Saravah, « Le banquet » de Gérard Ansaloni. Et c’est en 1997, pour les 30 ans de Saravah aux Francos de la Rochelle, que Gérard Ansaloni fait découvrir en scène un spectacle unique en son genre, 20 ans d’avance sur le slam 2015 qui découvre que le spoken word, avec de la musique prend une dimension nouvelle. Mais Ansaloni l’a fait en 1995, Saravah toujours précurseur.

KENDJI GIRAC

Nos Enchanteurs - Spa 2016. Kendji Girac s’invite au bal des nazes

Le pouvoir de la télévision… C’est à l’aune d’une soirée comme celle-ci que l’on peut réellement en mesurer l’importance. Pour cette édition 2016, ni Polnareff, ni Obispo n’ont réussi à atteindre le sold-out. Non pas qu’ils ont chanté devant une assemblée clairsemée, mais il restait encore des places disponibles. Par contre, l’affiche programmée pour ce 21 juillet s’est avérée gagnante puisque la jauge maximale (un gros 10.000 personnes) a été atteinte. Et par qui ? Kendji Girac, un jeune chanteur de 20 ans découvert en 2013, suite à sa participation à l’émission The Voice ! Quand on pense que certains artistes rament pendant des années avant d’obtenir un léger succès…

JESERS

Claude Févre - Jesers, Les mots battent de l’aile

Jesers c’est un duo, au sens plein du mot. On ne saurait parler des textes et de la voix de Serge Moniz sans évoquer son partenaire, ami, complice à la guitare classique. Une guitare dont il tire tous les effets sensibles. Il nous entraîne aussi bien sur les rives du classique que sur celles de la bossa-nova, de la valse ou du reggae. Parfois, à elle seule  elle offre le dépaysement, l’émotion vive. On se prend à la suivre, presque à quitter le texte qui continue de se dérouler comme un long fleuve. L’homme est réservé, il ne s’éloigne pas de sa place derrière son micro, comme s’il voulait laisser toute la dimension à Serge qui chante, dit ses textes, et les porte de tout son corps… Nous aurions parfois envie que les deux artistes se rapprochent, se rassemblent davantage pour une expression corporelle,  quelques pas de  danse.

ANGELE ET BALTHAZE

Hexagone - Angèle et Balthaze au Forum Léo Ferré

Mi-juin, Angèle et Balthaze étaient en co-plateau sur la scène du Forum Léo Ferré. Le Forum soutient beaucoup les jeunes artistes et essaie vraiment de leur faire une belle place dans ce lieu, avec des premières parties et des soirées « découverte » régulièrement au programme. Ce soir-là, il y avait foot à la télé, et malgré ça, le public a répondu présent pour ce chouette co-plateau, et il a bien eu raison ! Les deux talentueux artistes ont offert une bien belle soirée.

NINO FERRER

Claude Févre - Tribute to Nino Ferrer, chanteur méconnu

Belle la vie, oui, belle ! Saisissons vite l’occasion de partager cet instant éphémère, unique dans un beau soir d’été, dans un lieu somptueux en bord de Garonne, avec un public réunissant les générations.

Tribute to Nino Ferrer fête un répertoire alliant chansons populaires et chansons plus confidentielles, sensibles, profondes. On peut s’époumoner à chanter en chœur, taper joyeusement dans les mains tout à la joie de partager puis, simplement frissonner, s’émouvoir  de cette part intime, presque douloureuse parfois qui nous est confiée et que beaucoup découvrirons ce soir. Une vie d’homme en somme, belle et fragile.

vendredi, 17 juin 2016

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

jeudi, 16 juin 2016

L'actualité de la chanson française du 3 au 9 juin

Le clip de la semaine : Michèle Bernard, Je clique

L'album de la semaine : Imbert Imbert, Viande d'amour

A LA UNE : LES SONOS TONNENT

Les Sonos Tonnent #129 : bilan de la saison 2015-2016

Dernier numéro de la saison de notre club de critiques chanson : Valérie Lehoux, Sophie Delassein et Véronique Mortaigne reviennent sur les temps forts de l'année écoulée. Avec, bien sûr, les coups de cœur des auditeurs.

PHILIPPE MEYER

Sur Facebook, pour défendre La prochaine fois je vous le chanterai La prochaine fois je vous le chanterai...encore

Le Monde - Philippe Meyer va quitter France Inter

Après Stéphane Paoli et Pascale Clark, une autre figure s’apprête à quitter France Inter : il s’agit de Philippe Meyer, qui y présente, le samedi à midi, l’émission « La prochaine fois, je vous le chanterai », dédiée à la chanson française. « On me prie de quitter l’antenne de France Inter », a expliqué au Monde, lundi 6 juin, M. Meyer, qui présente cette émission depuis 2002.
 
 
Hier lundi, c’était la dernière des Ponctuelles chanson au Vingtième Théâtre, et en même temps, on a appris que Philippe Meyer était invité à choisir entre son émission sur France Culture, et son émission de chanson sur France Inter. La raison invoquée par la hiérarchie étant qu’un producteur ne peut avoir deux émissions à Radio France. C’est la ligne de Frédéric Schlesinger  qui avait liquidé Pollen et ses 4 h de chanson hebdo sans aucun remplacement.
 

On me prie de quitter l’antenne de France Inter. » Ça y est, après Isabelle Dhordain, après Serge Levaillant, ils ont fini par avoir la peau du dernier des dinosaures de la chanson, de ceux qui savent ce qu’elle est, ce qu’elle vaut, de ceux qui aimaient tant à la partager. Le dernier ilot de résistance « chanson » de France-Inter, le dernier espace non calibré existant encore disparaît avec lui : Philippe Meyer et son émission La prochaine fois, je vous le chanterai, dédiée à la chanson française, quittent la grille de cette radio de moins en moins publique, au sens du service rendu au public.

EMILY LOIZEAU

 
RFI - Emily Loizeau, la fabuleuse histoire de Mona, Nouvel album, Mona

Avec Mona, le disque tiré de son spectacle éponyme, joué en janvier dernier au 104 à paris, Emily Loizeau raconte l’histoire rocambolesque d’un bébé né vieux, à 73 ans. Autour de son héroïne punk, surréaliste, elle explore les univers psychiatriques, la déshumanisation, mais aussi, en filigrane, les dérives de notre société. Dans cette œuvre poétique, aquatique, aux sonorités d’algues folles, aux couleurs bleutées, Emily cherche la lumière, la respiration, la vie. Rencontre.

Télérama - Emily Loizeau, Mona

D'apparence, un disque doux, aux sonorités acoustiques belles et soignées. De plus près, il est parsemé d'épines, comme autant de poignards acérés. Les obsessions qui ne cessent de griffer la chanteuse, présentes en filigrane sur ses enregistrements précédents, occupent ici tout l'espace : le deuil, l'incompréhension, la vieillesse... Elles se font parabole : Mona, c'est l'histoire — entre autres — d'un bébé mal né, d'emblée trop vieux, incapable de trouver sa place dans le monde, et qui se voit aspiré vers le néant. Mona fut un spectacle avant de devenir un album ; nul doute que la scène, mieux que le studio, est à même de servir un tel propos.

C'est déjà ça - "Mona", fée comme Loizeau

Tirée de la pièce qu'elle a créée il y a un an, "Mona, le quatrième album d'Emily Loizeau, enchante deux histoires de famille

RENAUD

Le Figaro - Renaud lève le voile sur sa tournée et annonce un nouvel album

Malgré la pluie, plus d'un demi-milliers d'« Aminches » se sont déplacés jusqu'à Gérardmer dans les Vosges pour le voir. Il n'a pas chanté, s'est peu exprimé mais après dix ans loin des projecteurs, sa venue était un miracle pour ses fans. Face à tant d'amour, il a lâché quelques confidences.

SOAN

RFI - Soan, la victoire est au bout du métro ! Nouvel album, Retourné vivre

Avec son 4e album, Retourné vivre, Soan a voulu retrouver ses musiques d’avant La Nouvelle Star. Cet album est pour lui une véritable résurrection puisqu’il est effectivement "retourné vivre" à Narbonne plutôt que de "rester crever" à Paris. Un album généreux. Seize titres puissants et variés. Urgents. Et à aimer d’urgence.

AGNES BIHL

Nos Enchanteurs - Le cabaret électro-rétro d’Agnès Bihl

Ce sixième album de Bihl n’est pas précisément un disque « hors série » même s’il tranche singulièrement des précédents. C’est un spectacle dont voici pour l’heure la version discographique. Agnès Bihl y jette un œil dans le rétro. Pas que l’œil d’ailleurs, tout le corps s’y plonge, la dame n’ayant jamais fait les choses à moitié. À croire qu’elle va chercher loin les fondamentaux de son art, de son engagement.

CHRISTOPHE

Baptiste Vignol - Le Roi Christophe

Il faudrait pour rire un peu retrouver les vieux billets moqueurs écrits sur Christophe au fil des années quatre-vingt, après Succès fou (1983), quand il ne valait pas davantage qu'un Dave ou qu'un Lenorman aux yeux d'une critique déjà folle de Manset. Mais Joe Dassin la faisait bien marrer aussi... Toutes ces idoles à papa. Des ringards. Certains savaient pourtant, qui se passaient, sur la platine et sous le manteau, LES PARADIS PERDUS, LES MOTS BLEUS, SAMOURAI, aujourd'hui cultes: «Tiens, et goûte ça, c'est du bon.» 1996, une éclaircie: BEVILACQUA. Grandiose, immense, consacré par Bayon.

RED CARDELL

Nos Enchanteurs - La vie sourit à Red Cardell

Même si jamais Riou et Moal ne trempent leur inspiration dans la même partition, c’est bien le terme de celtic-rock qui qualifie encore et toujours Red Cardell. C’est simplement moins rock que sur de précédents opus, plus « chanson », très écrit, très mélodique. Enthousiasmant.

CHRISTOPHE MAE

RFI - Christophe Maé, l'attache-texte, Nouvel album, L'attrape-rêves

Il aura fallu attendre le quatrième album pour que Christophe Maé sorte de sa zone de confort. En adoptant une autre manière de travailler et en s'entourant de Paul Ecole pour la co-écriture des textes, le chanteur élargit sa palette. L'attrape-rêves marque aussi une incursion dans des rythmiques plus urbaines. Rencontre.

PASCAL BOUAZIZ

Nos Enchanteurs - Pascal Bouaziz : le bonheur en less

Toujours moins ! Telle semble être la ligne directrice de l’album chroniqué dans ces lignes. Normal quand l’œuvre en question s’intitule Haïkus, du nom de ces poèmes japonais qui érigent la concision et l’épure en but ultime. Plus étonnant quand on découvre que son auteur est Pascal Bouaziz, tête pensante du groupe de rock arty Mendelson, dont le dernier triple album viscéral comportait, entre autres, une chanson de 54 minutes ! Bonjour le contraste…

Télérama - Bouaziz, Haikus

Vingt ans à porter à bout de voix le collectif Mendelson pour une chapelle d'initiés peinant à s'élargir sont loin d'avoir épuisé Pascal Bouaziz. Six mois après le formidable raffut dépressif de Bruit Noir, le voici qui nous murmure des choses à l'oreille, comme si seules les guitares avaient le droit de réveiller les voisins. C'est que, entre-temps, il y a eu Passages (1) , recueil de poèmes très courts (haïkus, tout se tient) : la fin d'une liaison, l'ébauche d'une autre. Une nouvelle envie de vivre et de chanter. Aller moins dans le mur ou dans le dur, plus vers le doux.

OLDAN

Hexagone - Oldan, un nouvel album anar & chic

Après s’être fait l’apôtre du libertinage dans son précédent opus, dissimulé derrière un Serial K, ange noir, trouble et vénéneux, Oldan se mettrait -il à nu dans ce troisième album…

« Anar chic« , un qualificatif qui colle à merveille à cet épicurien magnifique. Anar comme son « roi de rien » ou son « bottle man » qui vit dans une bouteille, mais comme il le précise, ce n’est pas grave… Une gravité qui semble s’être dissipée au profit d’un désenchantement joyeux chez Oldan. Il se sent « léger au bord de la falaise« , homme simplement heureux. L’observateur volontiers critique et sarcastique de ses contemporains, s’est semble-t-il apaisé ; il aurait trouvé « un pays tranquille » en perçant « le plus grand mystère. » L’homme est heureux donc, mais si il se demande tout de même « pourquoi ne peut-on pas », tout recommencer. Une ritournelle bucolique au rythme primesautier qui n’est pas sans rappeler le « bal des oiseaux » de Thomas Fersen de part sa joie communicative.

ARMELLE ITA

Nos Enchanteurs - Les grandes mothers et Armelle Ita trio : la vie en jaune safran

La blonde Armelle Ita cache sous sa juvénile apparence une voix de chanteuse de jazz dont elle use comme d’un instrument à part entière, agrémentée de  jeux vocaux, beat et scat, aidée des chœurs de ses deux musiciens. Elle utilise aussi une clarinette basse, et un sampler qui lui permet de créer en direct des boucles musicales qui se mêlent aux instruments avec une étourdissante créativité sonore.

HIGELIN

C'est déjà ça - Le nouvel Higelin pour le 7 octobre

Plusieurs fois retardée, la sortie du vingtième album de l'autre fou chantant est arrêtée. L'artiste livre en avant-goût, deux chansons à l'écoute "L'emploi du temps", morceau de bravoure de plus de huit minutes où l'artiste parle, digresse et divague autour du sablier, sur un free-jazz métallique. "Elle est si touchante", ballade dédiée à sa fille (et chanteuse) Izïa.

MIOSSEC

RFI - Miossec, toujours en mouvement, Nouvel album, Mammifères

Alors qu'on peine encore à se remettre de la majesté des chansons de son précédent album Ici bas, ici même, Miossec ne s'est accordé aucun répit. Le voilà déjà de retour aux affaires avec Mammifères, un disque instinctif, au propos existentiel et qui fait la part belle à l'accordéon. A nouveau, une éclatante réussite.

CABARET DERET

Hexagone - Cabaret Deret, la fronde de l’éternelle jeunesse

.... Quelle fraicheur chez ce bonhomme, chez cet homme libre qui chante la liberté (« On veut des piaules pour s’aimer ou bien s’aimer dans la nature » sur La dernière manif) ! L’écriture est claire, précise, élégante. Drôle sans jamais faire de concession, finement. Semblant toujours proposer et oser le divertissement plutôt que d’assommer avec des slogans. C’est réjouissant. Ce lundi-là – comme aurait dit Delpech – je suis arrivé en quadra fatigué au Forum, je suis reparti avec la pêche d’un gosse de 94 ans ! Merci Messire Florent !

EGO SYSTEM

Nos Enchanteurs - Les voix aériennes d’Ego System

Le CD ffet inhabituel dans la production française, puisque les Ego Sytem sont un groupe de jazz vocal n’ayant que faire des instruments de musique. Chez ces gens-là, Monsieur, on n’a besoin de personne, ni en Harley Davidson, ni pour s’accompagner. Quand on est six de cette trempe à mettre la main à la pâte (trois femmes – alto, soprano et mezzo – et trois hommes – baryton, basse et ténor), qu’on maîtrise comme ils le font tous les secrets des harmonies et vocalises, pourquoi diable voudriez-vous vous faire assister de l’un ou l’autre musicien ?