Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 04 novembre 2019

L'actualité de la chanson française du 25 au 31 octobre

Les artistes de la semaine : Pomme, Jamait live, Pierre Lapointe, Da Silva, Frasiak

L'album de la semaine : Pierre Lapointe, Pour déjouer l'ennui

Le clip de la semaine - Da Silva, Loin

Le clip de la fin de semaine - Pierre Lapointe - Pour déjouer l'ennui

L'album de la fin de semaine : Pomme, Les failles

Le concert de la fin de semaine : Pierre Lapointe au studio 105 de France Inter, le 7 février 2018

MARIE LAFORET

pomme,jamait,pierre lapointe,da silva,frasiak,chanson,chanson francaise,musique

Le Monde - Marie Laforêt, la « Fille aux yeux d’or », est morte

La comédienne et chanteuse, qui était âgée de 80 ans, est morte samedi à Genolier, en Suisse, a annoncé sa famille.

La « Fille aux yeux d’or » les a définitivement fermés. La chanteuse et actrice Marie Laforêt est morte samedi à Genolier, en Suisse, a annoncé sa famille, dimanche 3 novembre. Elle était âgée de 80 ans. Les causes de la mort de l’interprète des Vendanges de l’amour ou de Viens, viens n’ont pas été précisées. Elle a joué dans 35 films et vendu plus de 35 millions d’albums, au long d’une existence bien peu rectiligne.

Libé - Marie Laforêt, mort d'une artiste en marge

L'artiste a joué dans 35 films et vendu plus de 35 millions d’albums. Elle s'est éteinte samedi en Suisse.

Elle était surnommée «la fille aux yeux d’or» mais elle les avait jaune-vert. Marie Laforêt, actrice qui a tourné avec les plus grands et chanteuse qui a accumulé les tubes, est morte samedi à Genolier, en Suisse. Elle avait 80 ans.

«Ma carrière est de bric et de broc mais ma vie est remplie du début à la fin», assurait celle qui, mariée cinq fois, fut aussi actrice de théâtre, écrivain, antiquaire et commissaire-priseur. Marie Laforêt était une personnalité complexe, intello pas du tout féministe, à la fois modeste, snob et gouailleuse, dotée d’un humour corrosif. «J’aime bien les gens qui ont une angoisse», indiquait-elle. De son physique exceptionnel, traits purs et sensuels, cheveux longs romantiques, elle affirmait qu’il ne lui avait pas toujours porté chance.

Libé - Marie Laforêt, la fille aux yeux dort

La chanteuse, qui a commencé sa carrière comme actrice, a aussi été écrivaine, galeriste et commissaire-priseur. Elle est morte samedi en Suisse à 80 ans.

Pour beaucoup, habitués des émissions de variétés des années 70, Marie Laforêt était cette belle femme aux yeux fixes répétant dans une escalade de trémolos l’implorante supplique au père infidèle en vue d’un éventuel retour au bercail, «Viens, viens, c’est une prière», tube de l’année 1973, adapté d’une chanson allemande, qui fixe quelque chose de son côté borderline, investi d’une sentimentalité si marquée qu’elle en devient menaçante. Celle qui fut surnommée la «fille aux yeux d’or» suite à l’adaptation du roman de Balzac au cinéma par son premier mari, Jean-Gabriel Albicocco, est morte en Suisse à l’âge de 80 ans.

DA SILVA

We culte - Da Silva : “Sans la musique, je ne serais pas en vie”

Da Silva revient avec le beau et poétique “Au revoir chagrin” où se mêlent chansons chaloupées, reggae, valse et mélodies métissées. Un album où le chanteur laisse (un peu) de côté sa peine, ralenti le tempo pour mieux se sentir exister loin du bruit ambiant et part à la recherche des premières émotions qui ont marqué sa vie.

Da Silva: “Je suis un garçon blessé depuis longtemps. J’essaie de tricoter mon histoire de façon à ce qu’elle tienne chaud. Sans la musique, je ne serais pas en vie.”

 
Le journaliste breton Grégoire Laville publie un livre d’entretien avec Da Silva. L’auteur compositeur interprète, dont le septième album « Au revoir chagrin » vient de paraître, y raconte notamment son lien étroit avec Rennes et la Bretagne, d’où s’est lancée sa carrière solo.

« Il a souvent fait noir avant la nuit ». La phrase est de Da Silva lui-même et s’affiche en couverture du livre d’entretien que lui consacre le journaliste breton Grégoire Laville. « Il a souvent fait noir avant Rennes et la Bretagne », pourrait-on paraphraser, tant son installation dans la région, à la fin des années 1990, marque un tournant dans la carrière de l’artiste.

PIERRE LAPOINTE

Victor Hache - Pierre Lapointe : “j’ai la maladie de l’ennui”

Un an après l’électrique “Ton corps est déjà froid” avec le groupe Les Beaux-sans-cœur, le chanteur québécois revient avec “Pour déjouer l’ennui”. Un album acoustique dans la grande tradition de la chanson, aux douces et mélancoliques ambiances où il met son cœur à nu et explore avec sensibilité le sentiment amoureux. En attendant son retour sur scène aux Folies Bergère, à Paris, le 30 mars 2020.

Pierre Lapointe : interview pour Pour déjouer l'ennui

Le travail de Pierre Lapointe oscille entre la culture d’avant-garde et la culture populaire. Il est un des auteurs-compositeurs francophones et un des générateurs des projets les plus éclatés de la scène culturelle de sa génération. Je le mandorise régulièrement depuis 2006. Il a même été l’un de mes tout premiers invités pour ce blog. Sinon, pour l’album PUNKT, c’est ici et cet été pour sa venue aux Francofolies de la Rochelle, c’est là.

POMME

Le Progrès - Pomme : son nouvel album est un nectar

La chanteuse de Caluire publie un second album, baptisé Les Failles qui met en valeur tous ses talents : une voix envoûtante et singulière, des mélodies ensorceleuses et des textes en forme de portrait intime

On l’a connue timide et débutante, offrant ses chansons aux noctambules des bars lyonnais. Puis son talent a été repéré par les professionnels, et Pomme a arpenté les festivals et les premières parties. Il y a deux ans, la jeune musicienne de Caluire avait publié un premier album prometteur, vendu à plus de 15 000 exemplaires, qui lui a permis de se faire un nom, et d’acquérir une nouvelle assurance. Une maturité qui transparaît aujourd’hui dans ce second album, qui montre vraiment le potentiel que l’on devine sur scène, celle d’une auteur-compositeur qui pourrait rassembler tous les publics.

FRASIAK

Claude Févre - Frasiak, Les aujourd’ hui[s] qui chantent

Vous le voyez déjà, il y a du monde autour d’Eric Frasiak sur son tout nouvel album… Ils sont venus nombreux à Bar-le-Duc, à son  Crocodile Studio de février à août… Presque aussi nombreux que toutes ces chambres d’ado dont les photographies ornent les pages centrales du livret… comme autant d’univers à construire, d’existences à repasser ?

Il faut avant tout se réjouir de la sortie de cet album dont la couleur dominante orange claque comme un étendard… Une flamme d’espérance ?  Et pourtant, tout au long des titres on découvre que  la vie n’est pas vraiment facile, et surtout pas rose. L’homme au chapeau, maître à bord, n’est qu’une silhouette de chanteur avec sa guitare, légèrement floue sur la couverture. Une façon peut-être de s’effacer derrière ses chansons et tous ceux qui les ont joliment accompagnées. Une façon aussi de faire écho au chanteur qui s’adresse à nous sans les paillettes du showbiz.

ALEX BEAUPAIN

RFI - La mélancolie selon Alex Beaupain

Trois ans après Loin, le chanteur fétiche du cinéaste Christophe Honoré revient avec un nouveau disque, Pas plus le jour que la nuit. Dix pistes qui parlent d’amour, mais aussi, pour la première fois, de l’état du monde. Des titres forts et justes, qui confirment la place de Beaupain au rang des maîtres de la chanson.

Alex Beaupain parle à 200 à l’heure, comme si les mots se bousculaient en lui, dans une urgence à dire. Il précise, sautille d’une idée à l’autre, perd le fil pour toujours le retrouver. L’un des auteurs de chansons les plus précis et précieux de notre époque, peintre sensible de l’amour, vient de commettre un nouveau disque, dont le titre revêt des allures d’insomnie : Pas plus le jour que la nuit. Un aphorisme complété par la chanson qui lui donne son nom – "Pas plus le jour que la nuit, je ne trouve le repos ni la paix". Car ce qui anime Alex, dans ses histoires intimes ou dans les affaires du monde, reste cet état d’inquiétude permanent. Un combustible pour ses créations : "J’essaie d’écrire sur des situations horribles, avec les mots les plus beaux, les mots les plus justes."

DEBOUT SUR LE ZINC

Debout sur le zinc : interview pour Vian par Debout sur le Zinc

Pour fêter le 100ème anniversaire de la naissance de Boris Vian, il fallait bien un groupe de « rock littéraire» de 6 musiciens bouillonnants d’énergie pour révéler en quoi les chansons de Boris Vian percutent notre époque et notre oreille, aujourd’hui ». C’est pour cette raison que Debout sur le Zinc et les Productions Jacques Canetti viennent de faire paraître un album de 15 chansons de Boris Vian, dont 5 chansons sont inédites, Vian par Debout sur le Zinc 

 

 

 

mercredi, 24 avril 2019

Nos Enchanteurs - Eric Frasiak, de Charleville à Bar-le-Duc

5 avril 2019, festival Enchant’Emoi, salle des tilleuls à Viricelles (42),

Chez les amateurs de chanson, le Barisien Eric Frasiak est un ami, un frère. Le revoir n’est jamais redite bien que certains titres soient pour nous devenus des incontournables, presque des hymnes, comme ce Monsieur Boulot, parent sans doute parti pour Singapour comme dirait son collègue Bobin : « Y’avait du boulot et la Meuse était belle ».

Lire la suite
______________
______________

mercredi, 01 août 2018

Nos Enchanteurs - Barjac 2018. Frasiak, chanteur de l’humain

La nuit tombe sur Barjac, les vieilles pierres prennent un beau reflet rouge sous les projecteurs ; on ressent encore le plaisir immense d’être assis avec des centaines de passionnés de chanson, au milieu de cet écrin incroyable qu’est la cour du château ! Eric Frasiak ouvre ce soir le 26ème Festival de chanson française. En noir et rouge, il débarque sur scène, gilet joliment accordé à la guitare, et bien sûr chapeau bien campé sur la tête.

Lire la suite
________________
________________

samedi, 28 juillet 2018

Au programme de Barjac 2018 : Frasiak Y a de l'Amour dans l'air

jeudi, 26 juillet 2018

Barjac 2018 : Frasiak, Comme un éclair (maquette)

A Barbara Weldens et à sa famille. Aux amis du Festival Léo Ferré à Gourdon

jeudi, 18 janvier 2018

L'actualité de la chanson française du 5 au 11 janvier

Le clip de la semaine : Clarika - La cible (Live 2017)

L'album de la semaine : Yves Duteil, Respect

Les artistes de la semaine : Rémo Gary, Frasiak, Clarika, Yves Duteil, François Puyalto, Barrio Populo ....

YVES DUTEIL

France Inter - Yves Duteil te prend par la main !

Il vient de fêter ses 45 ans de carrière. Après 5 ans d’absence, son album, "Respect", sort vendredi – un disque d'aujourd'hui, d'ouverture et de tolérance, né après le rassemblement du 11 janvier 2015. Yves Duteil est l'invité d'Augustin Trapenard.

REMO GARY

Nos Enchanteurs - Rémo Gary en double Cie

N’attendez pas d’un disque de Gary qu’il soit réédité : quitte à en presser un, autant le créer plutôt que d’en ressortir un épuisé, même s’il n’était pas fatigué. Quand le monde aura du talent, chanson-titre de son album d’il y a quinze ans, échappe à ce sort et fait à nouveau partie du lot, de ce lot-là. À la demande générale, sans doute. Ainsi que L’éléphance, tirée de l’album La rue du monde, paru en 1998, au siècle passé. Deux titres parmi les vingt-et-un de ce double album où, à côté de chansons de Rémo Gary, on trouve de l’Eugène Bizeau, du Jacques Debronckart (quatre chansons, tout de même, des inédites qui plus est, en avant-poste, avant-garde d’un CD tout entier consacré à Debronckart que Rémo devrait bientôt enregistrer, plaisir qui déjà s’annonce), du Raoul Ponchon (à qui Gary avait consacré il y a cinq ans tout un livre-disque : Ponchon et Cie), de l’Henri Barbusse et de l’Edmond Haraucourt.

MICHELE BERNARD

Francofans - Un p'tit rêve très court de Michèle Bernard et Monique Brun

Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon le 19 décembre 2017

C'est toujours une belle surprise de retrouver Michèle Bernard sur une scène. Je l'ai vue avec les élèves de plusieurs écoles à Lyon et à Annecy, en spectacle avec ses musiciens à Lyon, sur la place de son village de Saint-Julien-Molin-Molette pour une fête de la musique. Et maintenant avec Monique Brun dans l'intimité du studio du Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon pour leur spectacle commun, Un p'tit rêve très court. C'est chaque fois une nouvelle occasion de découvrir l'artiste sous un œil neuf et d'explorer son si riche répertoire.

Etonnant projet que celui qu'elles ont construit ensemble : Monique Brun déclame avec finesse des textes de Jules Supervielle, Norge, Louise Michel et quelques autres beaux poètes. Michèle parcours son répertoire et elles chantent en duo. Elles nous offrent au total un délicieux mille-feuille de chansons et de poésie.

BARRIO POPULO

Télérama - Barrio Populo, Cris d'écrits

Alléluia, la poésie a encore ses mots à dire et à chanter ! Les Stéphanois de Barrio Populo, qui s’adonnent depuis plus de dix ans au rock alternatif et cuivré, ont décidé de s’emparer de textes du patrimoine pour nourrir leur quatrième album : des poèmes de ­Rimbaud, Artaud, Paul Fort ou Prévert mis en musique par leurs soins, ou des chansons du répertoire — Barbara, Léo Ferré ou Pierre Perret — dont l’éclat ne se ternit guère.

MORICE BENIN

Nos Enchanteurs - Morice Benin, dans l’escarcelle d’un instant

 
.... Lui, c’est Morice Benin. Médias et programmateurs l’ont oublié depuis des lustres, le reléguant avec condescendance à d’anciens et victorieux combats, Larzac et Plogoff, qui furent naguère ce que Notre-Dame des Landes et Sivens sont aujourd’hui. Les années ont défilé, le public est passé à d’autres artistes, autres esthétiques. Seule une bande d’irréductibles amateurs de chanson le savent et le suivent encore. Depuis cinq décennies il creuse son sillon sur disques et sur scène, questionne le monde en vers et presque contre tous.

FRANCE GALL

Le Monde - « Ella, elle l’a », « Sacré Charlemagne »... Pourquoi France Gall a marqué la chanson française en 5 titres

Avec ses tubes, l’interprète préférée de Michel Berger, a profondément marqué l’histoire de la variété hexagonale. Retour sur les moments forts de sa carrière en quelques grandes compositions.

La chanteuse France Gall, 70 ans, est morte, dimanche 7 janvier, peu après 10 heures des suites d’un cancer. L’inoubliable interprète de Poupée de cire, poupée de son a marqué l’histoire de la chanson française avec ses dizaines de tubes populaires, impossible à ne pas fredonner. France Gall s’était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline de la mucoviscidose en 1997, mais même après vingt ans d’absence, nombre de ses morceaux restent des classiques de la variété française.
 
 
"Il jouait du piano debout", "Résiste", "Ella, elle l'a" ...: après les années yéyés, une nouvelle carrière s'est ouverte pour France Gall sous l'impulsion de Michel Berger dont elle fut l'épouse, la muse et l'interprète pendant près de 20 ans. On a appris le décès de la chanteuse dimanche matin.
 
 
La chanteuse France Gall, Isabelle de son vrai prénom, s'est éteinte ce dimanche 7 janvier 2018 à l'âge de 70 ans. Premier prix à l'Eurovision en 1965, elle laisse derrière elle une œuvre musicale immense, partie intégrante de la culture populaire française. « Babou » rejoint son ami Johnny Hallyday, disparu le mois dernier, mais aussi sa fille Pauline, morte précocement en 1997, ainsi que son mari, Michel Berger, terrassé par une crise cardiaque en 1992.
 
SPECTACLE JEUNESSE
 

Le jeune public est choyé. Les spectacles et disques qui lui sont réservés ne cessent de se propager. Une offre pléthorique, audacieuse et surtout de qualité. Aldebert, qui cartonne actuellement avec ses Enfantillages 3 en est la preuve vivante. Petit tour d'horizon.

Il n'en revient toujours pas de l'engouement autour de son projet. Lui, c'est Aldebert, fringant quadra, estampillé "nouvelle scène française" au début des années 2000 et cousin artistique de Bénabar. À son actif, il y eut quatre disques studio au succès d'estime, jusqu'à une première livraison d'Enfantillages en 2008.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE
 
 
Comment rendre compte d’une année musicale hexagonale si ce n’est exceptionnelle, du moins foisonnante ? Les 33e Victoires de la musique ont tenté de répondre à cette question impossible en variant autant que possible les artistes nommés. Ils seront trente-deux en lice pour douze récompenses le 9 février lors de la soirée qui sera diffusée sur France 2 et France Inter en direct de la Seine Musicale, la nouvelle salle de spectacles de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
 
BRIGITTE

Baptiste Vignol - Cover-girls

NUES est donc leur troisième album studio. Et ce titre aguicheur ne leur aura pas porté chance. À peine trente mille disques vendus depuis sa sortie, mi-novembre. C’est le label Columbia qui ne doit pas être content. Faut-il s’étonner de cette indifférence? Entre une chanson sur Paris («Je suis ta gonzesse, t’es mon drapeau»), le portrait raté de Zelda Fitzgerald (quarante ans après le chef-d'œuvre d’Yves Simon), une énième prière contre les affres de l’insomnie (à quoi bon après Barbara?) et quelques complaintes amoureuses («Viens, on pleure, on pissera moins…» dans Palladium, la classe), l’ensemble s'avère d’un gnangnan vertigineux,

FRASIAK

Claude Févre - Frasiak, c’est la vie qui court…

Des applaudissements, quelques notes de piano qui s’envolent, rejointes par le frémissement d’une cymbale, puis des notes de guitare… Une valse lente où s’élève la voix du chanteur : Sous mon chapeau… C’est parti pour vingt et une chansons, deux albums d’un concert déjà paru en DVD.

On est bien près de fredonner avec Eric Frasiak. Ses chansons nous sont devenues familières. Dès le premier titre sa formation – un superbe quintet- donne avec ampleur, précision, harmonie, son délicat et sensible habillage musical. On imagine un instant les heures de répétition pour en arriver là.

On sait cet artiste, optimiste, libre et surtout travailleur obstiné. Un véritable homme de l’Est. Ces deux albums qu’il a produits, réalisés, mixés dans son studio de Bar-le-Duc, en est la preuve une fois encore.

SARDOU

RFI - Sardou, fin de chant

Le chanteur populaire va mettre un terme à sa carrière musicale pour se consacrer essentiellement au théâtre. Nous avons assisté à un de ses concerts à la Seine Musicale à Paris, salle dans laquelle il reviendra au mois de mars pour clore sa tournée. Récit.

Sardou, dernières. Refrain déjà entendu il y a une décennie, à la nuance près qu'il avait annoncé à l'époque ne plus vouloir entreprendre de tournées. Sauf que la dite révérence n'avait pas duré bien longtemps. Visite accrue des salles hexagonales entre 2011 et 2013.

CLARIKA

Nos Enchanyeurs - Clarika, premier disque en public

Ce CD est en soi un événement dans le landerneau clarikien : il s’agit, vingt-quatre ans après ses débuts discographi- ques, au bout de sept albums studio, de son premier « en public », histoire de témoigner de l’énergie de la dame, énergie qu’on sait à nulle autre pareille. Que ce disque restitue d’ailleurs assez mal, la présence de Clarika, son charisme et pas mal de ce qui fait l’intérêt de ses prestations passant difficilement la rampe d’une telle captation : eut-il fallu une DVD pour l’apprécier au plus juste ? Peut-on contenir et résumer une lionne, une tigresse sur une rondelle, fut-elle en laser ? D’autant que certains arrangements peuvent parfois un peu décontenancer qui n’est pas coutumier de la dame en scène. L’intérêt est que les titres prennent ici une ampleur, une durée, une liberté inégalée, affranchie du trop strict format discographique habituel.

PUYALTO

Claude Févre - François Puyalto, Marcher jusqu’au bout

Ce premier album de François Puyalto vous cueille d’abord avec sa pochette au bestiaire fantaisiste, sous le trait de l’auteur de BD Matthias Lehmann qui croque au passage le trio instrumental. Le message semble clair, il s’agit bien d’un voyage musical, d’une itinérance entre monts et vallées, villes et campagnes, mers et montagnes.

Pas vraiment ici, pas vraiment là-bas. Pas vraiment hier ou demain. Un peu  partout à la fois.

Pas vraiment hommes, pas vraiment bêtes. Un monde poétique, étrange, au croisement des imaginaires d’un Prévert et d’un Camille Saint Saëns d’aujourd’hui. On y ajouterait – pourquoi pas ?-  les poèmes de Francis Blanche et conclure. « Ne riez pas ! / Les bêtes ne sont pas / les plus bêtes, / en somme. / Et si vous en doutez un brin, / Rendez-vous dimanche prochain / Au Carnaval des hommes. »

VICTOR LAZLO

Nos Enchanteurs - La première classe de Viktor Lazlo

Viktor Lazlo. Le nom n’évoque probablement pas grand-chose aux jeunes générations. Il faut dire que Sonia Dronnier (de son vrai nom) a connu ses succès discographiques au milieu des années 1980, ce qui ne nous rajeunit guère… Depuis, la chanteuse a multiplié les activités (actrice, romancière…), sans quitter son domaine de prédilection, ayant juste déserté le terrain de la variété pour celui du jazz vocal avec ses spectacles consacrés à Billie Holiday, Sarah Vaughan ou Ella Fitzgerald.

jeudi, 08 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

L'album de la semaine - Erwan Pinard, Obsolescence programmée

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

mercredi, 07 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

L'album de la semaine - Erwan Pinard, Obsolescence programmée

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

mardi, 06 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

lundi, 05 décembre 2016

L'actualité de la chanson française spécial Francofans N°62

Avec l'actualité des artistes présents dans le nouveau numéro de Francofans N° 62, décembre/janvier qu'on suit en vidéo pendant les prochains jours avec le Top 10 2016 de l'équipe Francofans : La Maison Tellier, Hildebrandt, Radio Elvis, Les Cowboys Fringants, Erwan Pinard, Camille Bazbaz, Tété et Miossec, Scarecrow, The Blues Hip Hop, Sidi Wacho, Michèle Bernard.

couvdumois.jpg

Le clip de la semaine : Moran - Chez toi

OLIVIA RUIZ

Elle - Olivia Ruiz : son nouvel album nous fait jouir !

La femme chocolat revient avec un nouvel album, « À nos corps-aimants », bel hymne au désir et au plaisir féminin.

« Je baise donc je suis. » N'en déplaise à Descartes, cette audacieuse maxime, tirée du single « Mon corps, mon amour », ouvre le cinquième album d'Olivia Ruiz. Une affirmation joyeuse que la chanteuse d'origine espagnole de 36 ans, jeune maman depuis un an d'un petit Nino, n'hésite pas à qualifier de « féministe ». « Instinctivement, j'avais et de tendresse, explique-t-elle de son accent chantant de Marseillette. Car on a encore trop souvent tendance à penser qu'une fille qui s'affirme dans son travail, dans sa maternité, n'a pas besoin d'un homme, d'une épaule pour s'épancher. Cet album est un hommage aux femmes, et un guide à l'usage des hommes pour mieux les comprendre. »

Culturebox - "A nos corps-aimants", le nouvel album sensuel d’Olivia Ruiz

Olivia Ruiz sort un nouvel album, "A nos corps-aimants". Douze titres intimes, parfois charnels qui rendent hommage aux femmes, comme la chanteuse nous l’explique dans une interview accordée à France 2.

Quatre ans après son dernier opus, la femme chocolat est de retour sur la scène musicale avec un cinquième album. Un hymne à la féminité et au plaisir charnel.

YOANNA
 
 
Marre Mots, ce sont Yoanna et Brice Quillion. Professeur des écoles, Quillion est aussi musicien classique qui, un jour, a découvert Brassens. Et l’ukulélé. Depuis il chante et joue. Sur ce disque, il écrit, compose et chante. Yoanna, NosEnchanteurs vous en a souvent parlé : on lui doit déjà trois albums : les deux derniers, vous le savez, sont de singulières pépites.
 
BARBARA WELDENS
 
 
À sa suite Barbara Weldens, toujours accompagnée de Barbara Hammadi qui lui offre avec brio de ne plus être assujettie à son clavier. « Les mots, la voix, l’organique vibration » explosent, éclaboussent et le corps exulte. Barbara pourrait sans doute faire siens les mots d’une autre – et quelle autre ! – : « J’étais plutôt amarrée à mon piano. Et puis mon corps s’est mis à chanter, des cordes vocales aux orteils… » (Barbara, Mémoires Interrompus). Comme elle, elle refuse l’amour qui enchaîne… C’est aussi la même démesure, la même folie en scène ! Elle jette dans les coulisses ses hauts talons rouges au bout de quelques minutes. Geste, ô combien, symbolique !
 
VOLO
 

Les frères Volo (pour Volovitch) ont un charme slave. Normal, leur aïeul était né en Ukraine. Grands, minces, élégants, à gauche Frédéric, chemise carminée, cheveux virant à l’or blanc, tête de danseur du Kirov. A droite Olivier son cadet, t-shirt rayé, barbe légère, lunettes, poète lunaire. Unis comme des jumeaux, tant on ne sait jamais qui a écrit ou composé quoi, ils doivent avoir un langage secret entre eux.

BAZBAZ
 
 
Retranscrire notre rencontre avec le fantasque Camille Bazbaz aurait été trop long. Pour davantage d’authenticité, on a préféré vous laisser le format audio sans montage, permettant accessoirement de découvrir en exclusivité des morceaux de son « Bazbaz Café ». Les fans du chevelu poivre et sel liront ces quelques lignes pour en savoir plus sur ce fou d’Elvis profondément humain, qui a banni de son champ lexical le mot « demi-mesure ».

L’objectivité est un éternel débat chez les journalistes. Faut-il combattre ses propres représentations pour écrire de façon neutre afin d’informer sans entrave ? A défaut de répondre à la question, surtout sur un média musical qui se structure par essence autour d’une large part de subjectivité, ayez conscience que Sourdoreille apprécie trop Camille Bazbaz pour tendre vers cette pseudo-objectivité.

MESPARROW

RFI - Mesparrow suit ses voix

Mesparrow utilise sa seule voix comme matière sonore de sa musique. Artiste solitaire, elle revient accompagnée pour son second album et son retour sur scène. Et passe de l'anglais au français.

Marion Gaume a quitté Tours il y a quelques mois pour Paris, où elle habite au pied de la butte Montmartre, là où se posent plutôt les pigeons que les moineaux. Âgée de 33 ans, la jeune femme publie un second album, comme le premier essentiellement basé sur sa voix et ses modulations. "Mon travail de composition est souvent solitaire. J'utilise ma voix comme un instrument classique. Avec un micro, elle devient matière sonore."

FRASIAK
 
 
.... Mais surtout cet album est celui d’un homme de l’Est, un lorrain, dur à la tâche. Dans les villes de ce coin-là de France, « le boulot ça ne court plus les rues », mais « ça tient bon » contre vents et marées même si pour l’iode et les embruns faut repasser… On connaît sa ville de Bar-le-Duc, qui lui a fait un cœur tendre et une volonté sans failles. Il y a son studio, sa maison qui produit tout ce qu’il crée. Le crocodile c’est lui… animal aux forces obscures et primitives mais créateur du monde selon les mythes Égyptiens. Il en est fier. C’est un homme debout qui chante. Homme à tout faire tout seul… Enfin, non, car l’amitié pour lui n’est pas un vain mot. Il a invité une quinzaine de participants, musiciens et choristes sur son album. Ils font à ses chansons de savoureux habillages… Chaque chanson a ainsi sa couleur : bugle et violon pour l’amour fétichiste, accordéon pour l’amour tout court, piano et accordéon pour la nostalgie, clarinette pour la satire, trompette pour la reprise de La solitude de Léo Ferré…
 
FRERE ANIMAL
 
 
Le groupe formé en 2008 autour du tandem Arnaud Cathrine/Florent Marchet poursuit en musique l’histoire de Thibaut, vingtenaire confronté à l’exclusion.
 
L’un est écrivain, l’autre musicien. Arnaud Cathrine et Florent Marchet ont fusionné leurs talents en imaginant un genre nouveau, mêlant littérature et chanson. Ainsi est né, en 2008, le roman musical de ­Thibaut, jeune homme en recherche d’emploi dans une ville française moyenne.
 
 
L'écrivain Arnaud Cathrine et le musicien Florent Marchet ont composé un disque politique en cette veille d'année électorale. 

Le premier tour a eu lieu il y a huit ans. A l'époque, Florent Marchet, entre deux disques solo, propose à son ami et parolier régulier Arnaud Cathrine de composer un disque à quatre mains, dont le thème sera le monde de l'entreprise. Frère Animal était né, permettant aux deux garçons d'emmener dans leur aventure la chanteuse Valérie Leulliot et le musicien Nicolas Martel. Succès d'estime, il permit néanmoins à la petite bande de prendre goût à cette manière de travailler

DUB INC

RFI - Dub Inc, sur les hauteurs du reggae

S'il ne fait plus parler de lui, ou du moins s'il n'a plus la diffusion qu'il a pu avoir sur les radios et les télévisions, le reggae français continue de séduire et d'attirer un large public à ses concerts, dans des salles toujours plus grandes, à l'image du groupe Dub Inc dont le sixième album So What impressionne par sa solidité et sa cohérence.

GERARD JOUANNEST

Europe 1 - Gérard Jouannest, l'homme qui faisait chanter Brel

Tout a commencé avec Brel. Alors qu'il est encore inconnu, Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Puis il y a Juliette Greco, qu'il épouse. Plus de 250 créations plus tard, Gérard Jouannest n'en est pas encore à tirer le bilan. Le nouvel album de Juliette Greco est encore marqué par sa touche créative. Et pourtant une biographie paraît sur ce compositeur exceptionnel : "De Brel à Greco" d'Angela Clouzet (Albin Michel). Quel regard porte-il sur sa vie et sa carrière ? Thomas Caussé a posé la question à Gérard Jouannest pour Europe 1.

SOUCHON ET VOULZY

Les Inrocks - Alain Souchon à Laurent Voulzy : “T’as foutu ma vie en l’air en fait…”

En novembre 2014, Alain Souchon et Laurent Voulzy célébraient quarante ans de collaboration et d’amitié avec la sortie de leur premier album commun. Un symbole et surtout une belle excuse pour arpenter, comme deux copains, les routes de France et de Navarre. Une tournée toujours en cours et qui passait cette semaine par la Corse et les Nuits de la Guitare de Patrimonio. Quelques heures avant leur concert, le duo rêve de voyage en bateau, évoque Michel Rocard et Jacques Dutronc.

MORAN

Le Devoir - Moran, vers la chanson «sans orgueil»

De mon bord de la table de cuisine, je lui raconte mon expérience d’écoute. Il me regarde avec des yeux très ronds et très fixes. Je lui dis qu’au deuxième couplet de Merveilleux, la première chanson de son quatrième album, il y a eu comme un arrêt sur image. Je n’ai pas pesé sur pause et pourtant, la Terre a cessé de tourner. « Et toi qui aimes comme on assomme », chantait-il sur le ton grave de sa voix grave. Les mots se sont détachés. Une petite éternité. Et puis la chanson s’est poursuivie. C’est l’effet qu’il fait presque partout sur Le silence des chiens. Partout des bouts de chansons qui vous empoignent. Un autre exemple ? « Si ce n’est pas chez toi où ira mon désir », à la toute fin de Chez toi : ça cloue, on reste en croix.

dimanche, 04 décembre 2016

Frasiak, Je suis humain

Maquette de la chanson "Je Suis Humain", écrite suite aux attentats de janvier 2015 à Paris et illustrée par un dessin de Jim d'après le Grand Duduche de Cabu.