Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 16 septembre 2017

Le blog du doigt dans l'oeil - Sarclo a ses règles. Ou comment fabriquer des chansons… quatrième jour.

Quatrième règle ÉVITER LES QUATRIÈMES DE COUVERTURE. Une chanson ne sert pas à clarifier une situation ou une pensée, mais à l’interroger. Une idée ou un sentiment n’a d’intérêt dans une chanson que s’il charrie de l’incertitude. « Mais voilà que tout au bout de la rue est arrivé un limonaire avec un vieil air du tonnerre qui nous a fait chialer tant et plus » (Caussimon, « Comme à Ostende »). Chaque fois qu’on entendra la chanson le limonaire va démarrer autre chose dans votre esprit et vous emmener à un autre endroit. Si à la lecture d’une chanson vous pouvez déterminer ce que l’auteur a voulu vous dire, si à chaque écoute le sens en est le même, ce n’est pas une chanson, c’est une merde.

Lire la suite
_______________
_______________

vendredi, 15 septembre 2017

Indochine "Savoure le rouge"

Le blog du doigt dans l'oeil - Sarclo a ses règles. Ou comment fabriquer des chansons… Troisième jour.

Troisième règle : ( Il y en aura huit ou neuf) un spectacle de chansons n’est pas une leçon de géographie. LES ÉLÉMENTS DE COSMOGONIE GÉNÉRALE SONT À UTILISER AVEC CIRCONSPECTION : Richard Desjardins donne un exemple de leur utilisation correcte : «Ton dos parfait comme un désert quand la tempête a passé sur nos corps, un grain de beauté où je m’en vas boire… » (« Tu m’aimes-tu ? »). La tempête et le désert sont évidemment des évocations de bouleversements intérieurs et non des éléments de bulletins météo. Si, à la lecture d’une chanson, la nuit n’est qu’une nuit, et le vent ne sert qu’à faire bouger les cheveux de l’être aimé, ce n’est pas une chanson, c’est une merde.

Contre-ordre : « il pleut sur le lac majeur, j’ai tout oublié du bonheur » l’élément météorologique est bien là pour symboliser un état d’âme, et non pour se représenter lui-même, mais l’état d’âme est si misérable que ça ne sauve rien. La chanson est une merde, et la règle est inopérante.

Lire la suite
_________________
_________________

jeudi, 14 septembre 2017

Isabelle AUBRET : "Brel, Brassens, Ferrat me prenaient dans leurs bras"

L’Œil du spectacle Interview Soan Point Bar 22 juin 2017

Le blog du doigt dans l'oeil - Sarclo a ses règles. Ou comment fabriquer des chansons… deuxième jour.

Deuxième règle : Dans ses Chroniques, Bob Dylan explique comment Brecht lui a permis de voir le moyen d’aller au-delà de Woody Guthrie : EN METTANT DU POISON DANS LES CHANSONS. « Und Machies der hat ein Messer, doch das Messer sieht man nicht » (Mackie a un couteau, mais le couteau, on ne le voit pas). Brecht nous fait nous identifier à un salopard. Une chanson n’est pas là pour vous apprendre quoi que ce soit, ni pour faire partager des lieux communs ou des bons sentiments. Elle est là pour : surprendre, indigner, gondoler, chauffer, glacer, effarer. Si à la lecture d’une chanson vous voyez des éléments qui pourraient faire partie d’un éditorial, d’un tract, d’un programme, ce n’est pas une chanson, c’est une merde.

Lire la suite
___________________
___________________

mercredi, 13 septembre 2017

Mademoiselle K retrouve l'étincelle

L'actualité de la chanson française du 2 au 7 septembre

Le clip de la semaine : Mademoiselle K - Sous Les Brûlures

L'album de la semaine : Mademoiselle K, Sous les brûlures l'incandescence intacte

MADEMOISELLE K

RFI - Le rock brut et les mots brûlants de Mademoiselle K

Avant de remplir les salles de concerts, Mademoiselle K possédait déjà une sérieuse expérience de la scène. Depuis la sortie de son premier album, Ca me vexe écoulé à plus de 70 000 exemplaires, cette rockeuse a sillonné l’hexagone guitare en bandoulière donnant des concerts plus survoltés les uns que les autres. Plus de dix ans après la sortie de ce disque, son nouvel album Sous les brûlures, l'incandescence intacte, sonne déjà comme un retour à son meilleur : presque un concept album en français sur le thème de la rupture. Il en dépeint toutes les "strates à traverser", la "fulgurance du désamour" et les pleurs.

RFI - Mademoiselle K, en paix avec sa colère

Avec son cinquième album, Sous les brûlures, l’incandescence intacte, né après une rupture amoureuse, Mademoiselle K revient à sa langue natale et révèle de nouvelles facettes : un penchant pour l’électro, une ballade acoustique et des textes plus apaisés marqués par sa pratique nouvelle de la méditation. Rencontre.

TUE-LOUP

Nos Enchanteurs - Tue-Loup : mazette la musette !

.....Disque surprenant de la part d’un groupe s’adonnant d’habitude au rock mâtiné de poésie sombre, Total musette nous offre l’occasion de revisiter nos classiques et d’apprécier d’une oreille actuelle des titres bien troussés et résolument populaires, que l’intelligentsia de l’époque devait probablement rejeter d’une moue boudeuse. On pourrait en tirer une morale sur le danger de ranger trop vite, dans les tiroirs infâmants de la commercialité, les artistes qui visent simplement à procurer du plaisir et du bonheur à leur auditoire au moyen de chansons faciles d’accès. Mais on n’est pas obligé !

MELINEE

Claude Févre - Mélinée, à l’Est du nouveau

Mélinée aurait-elle eu en tête ces vers du poème Automne malade de Guillaume Apollinaire ? Il nous plaît de l’imaginer au moment où nous rédigeons ces lignes, où les mots et les musiques nous habitent encore, laissent leur empreinte teintée de bleu, de vert, de gris… Pourtant le prénom de la femme, son nom d’artiste, Mélinée, nous entraînerait plutôt vers des rivages ensoleillés, méditerranéens, où l’abeille est honorée. Habités de paradoxes et de contraires qui s’entrechoquent, c’est ainsi que nous sommes tous. Et c’est pourquoi le répertoire de Mélinée qui vit depuis sept ans à Berlin fait mouche. Saluons au passage sa détermination à écrire en français, vivant en Allemagne. Ses chansons pourtant intimistes dans le choix des thèmes où domine l’amour, sont ancrées dans un paysage, dans une époque qui se souvient des décennies de dictature à l’Est. Dans une ville : Berlin.

LO'JO

RFI - Les fleurs poétiques de Lo’Jo

Depuis plus de trente ans, Lo’Jo parcourt le monde entier avec ses chansons. Le groupe amené par Denis Péan, publie un quinzième album planant, Fonétiq Flowers, où l’on retrouve son goût pour la musique arabe et toute sa fantaisie linguistique. Les Angevins continuent leur bonhomme de chemin et c’est, disons-le, très bien ainsi.

VOULZY

Télérama - Voulzy, Belem

Qualités évidentes : voici un disque mélodique, clair, apaisant, intime, harmonieux. Un hommage sobre à la samba. Un appel au voyage, sans artifice — beaucoup de guitare-voix en bord de mer, avec bruit des vagues en prime. Une démarche honnête, tant on connaît depuis longtemps l’amour de Laurent Voulzy pour les musiques brésiliennes : il jure même avoir écrit le premier morceau, Timides, l’année de ses… 17 ans. Un album qui ressemble à ce qu’on connaît de lui : si on y décou­vre sa proximité avec Philippe Baden Powell (fils de), on y retrouve surtout la douceur de sa voix, la mélancolie de son regard, son grand talent de guitariste et sa complicité avec Souchon pour les textes.

Culturebox - Laurent Voulzy revient avec "Belem", une déclaration d'amour à la musique brésilienne

Laurent Voulzy a enfin réalisé son rêve : faire un disque brésilien, un hommage à la bossa nova et à la samba. Baptisé "Belem", son neuvième album studio mêle florilège de tubes brésiliens façon "Rockcollection" et titres inédits enregistrés sur les plages de Rio de Janeiro. Le musicien raconte comment lui est venue cette idée et comment il a réalisé ce disque attendu vendredi 1er septembre.

HARCELEMENT SEXUEL

Télérama - Le harcèlement sexuel, véritable fléau des festivals de musique

Insultes, attouchements… En festival, la fête vire parfois au cauchemar pour les femmes. Cet été, le nombre de témoignages et des plaintes a explosé, obligeant partout en Europe les organisateurs à chercher des solutions : de la mise en place de stands de signalement… à des zones réservées exclusivement aux femmes. 

NOLWENN LEROY

Culturebox - Nolwenn Leroy : mon nouvel album s'appelle "Gemme"... comme j'aime !

A 34 ans et toute jeune maman, la chanteuse Nolwenn Leroy publie "Gemme", son sixième album. En 15 ans de carrière, la jeune femme bretonne a su s'attacher un public fidèle, séduit par son naturel et sa générosité.

Au dernier classement des personnalités les plus populaires auprès des Français, Nolwenn Leroy s'est classée 17e. Et pourtant la chanteuse bretonne de 34 ans ne cherche pas à occuper à tout prix les pages people : discrète, elle est connue plutôt pour son humilité et sa générosité.
 
BIGFLO & OLI

Culture box - Rencontre. Bigflo & Oli nous racontent "La Vraie Vie" dans leur 2e album

Le 23 juin, Bigflo & Oli sortaient leur 2e album "La Vraie Vie". Après les succès de leurs premiers titres, le duo souhaitait revenir aux fondamentaux avec des textes plus introspectifs. Rencontre avec deux rappeurs qui se veulent positifs, et loin des codes "gangsta".

HEXAGONE
 
 
Nous l’annoncions il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, Hexagone fait sa rentrée en se dotant d’une webradio 100% chanson, 100% plurielle. Après trois ans et demi d’existence, à rendre-compte de nos découvertes par le biais du site ou de la revue, la création de cette webradio nous a semblé essentielle. Nous autres, à la rédaction, nous avons la chance de pouvoir écouter toutes ces jolies chansons – trop peu diffusées – qui se créent en permanence, mais pas le lecteur. Et puis, parler de découvertes sans donner le moyen de les écouter, c’est un peu dommage. Alors, pour davantage de partage, on s’est dit que cette radio devait exister. C’est un moyen d’accès simple à l’effervescence de cette scène chanson.

L'album de la semaine : Mademoiselle K, Sous les brûlures l'incandescence intacte