Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 septembre 2018

#906 Bertrand Betsch - Les inséparables (Session Acoustique)

L'album du jour : Arash Sarkéchik, Toutirabien

L’Œil du spectacle Interview Arash Sarkechik - Idol Hôtel • Paris - 11 avril 2018

Nos Enchanteurs - Claudine Lebègue restaure Dalida

« Hôtel Dalida », 8 septembre 2018, Centre culturel Le Sou à La Talaudière (42),

Sur le bord de la scène, un autel dressé à l’effigie de l’idole. Le rituel poster à la longue chevelure, aux dents éclatantes, un boa en synthétique rouge pétant, quelques bougies et menus colifichets, une boule à facettes. Et des offrandes à venir. Au fond de la scène, une platine, avec quelques quarante-cinq tours sur le présentoir, pour le karaoké auquel les « Babette et Michel » d’un soir se prêteront. Ce soir, on célèbre Iolanda…

Lire la suite
_____________________
_____________________

lundi, 10 septembre 2018

Dany Boon - Tout in haut deuch terril

Le clip de la semaine : "Le vide en soi", Bertrand Betsch, Tout doux

L'album de la semaine : Saratoga, Fleur

Petit Bulletin - "Toutirabien" grâce à Arash Sarkechik

Le multi-instrumentiste et chanteur adepte d'un monde musical sans frontières (mais basé à Grenoble) sort son premier album.

Depuis le temps (quelque chose comme trois décennies) qu'Arash Sarkechik traîne ses guêtres alternatives dans le paysage musical grenoblois mais pas que, il était temps que l'homme livre son album solo. Jusqu'ici, on avait notamment pu le voir et l'entendre au sein de Shâady, d'Emzel Café et de Pan. Autant d'aventures qui lui ont permis de briller et de s'atteler à diversifier sa matière musicale, allant du reggae à la world music en passant par la chanson rock.

C'est d'ailleurs en travaillant avec le trio Pan, son projet le plus récent, qu'Arash Sarkechik s'est mis à esquisser les contours du projet qui porterait cette fois son nom. Peut-être parce qu'il jouit d'un univers plus intime et matérialise un mélange entre ses influences orientales (il est d'origine iranienne) et sa culture occidentale. Mais cela ne l'empêche pas de convoquer, à l'image du joueur de oud Smadj, de nombreux musiciens à même de faire vivre un monde musical et une musique mondiale.

Lire la suite
__________________
__________________