Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 mars 2021

Tribune de Génève - Voix de Fête en mode Covid, c’est la cour des miracles de la chanson

Participer à un concours de paroles? S’offrir l’objet fétiche d’un groupe? Financer un clip? Plutôt que de se complaire dans le streaming, le festival genevois a mis sur pied une curieuse «Bimbeloterie» à suivre jusqu’au 21 mars.

L’idée est déjà bonne à raconter, quand bien même on espère s’en passer la prochaine fois. Par exemple, vous est-il déjà venu des envies de paroliers? Alors Voix de Fête propose de confronter ses rimes personnelles, sous pseudo si besoin, avec les textes des autres, auteurs aguerris ou parfaits amateurs. Chacun-chacune est invité à glisser, d’ici au 16 mars, le fruit de ses cogitations poétiques dans une «malle» virtuelle. Au fond de laquelle une sélection de musiciens, bien connus ceux-là – Aliose, Jerrycan ou Yoanna notamment – iront chercher de quoi composer une nouvelle chanson à découvrir au fil de l’année.

Lire la suite
__________________________
__________________________

mardi, 16 mars 2021

Le blog du doigt dans l'oeil - Avec le temps, Variations ..

Cette chanson sur l’amour déçu, la fuite des sentiments et la tragique expérience du temps qui efface tout, est inspirée de la propre expérience de vie de Léo Ferré. Il compose cette chanson en repensant à sa rupture avec sa deuxième femme, Madeleine, en 1968, rupture qui conduit indirectement à la mort de Pépée.
Écrite et composée en 1969, enregistrée en octobre 1970 lors des sessions de finalisation du volume 2 d’Amour Anarchie, cette chanson est écartée du LP par la maison de disques (Barclay)  pour sortir en 45 tours « à la sauvette » C’est une sorte de cri du cœur, Léo Ferré disait : « Avec le temps, paroles et musique, je l’ai faite en deux heures. Une victoire.  C’est l’histoire de ma vie pendant plusieurs années. Une histoire vécue. » Les années Madeleine, l’autre à qui on donnait du vent et des bijoux, pour qui l’on eût vendu son âme pour quelques sous..

Lire la suite
___________________________
___________________________

jeudi, 11 mars 2021

We Culte - Playlist : Feu! Chatterton, La Zarra, Julia Jean-Baptiste, Stahl, Van Morrison

Playlist We Culte. “Avant qu’il n’y ait le monde” de Feu! Chatterton, “Tirer un trait ” de La Zarra, “Faux Amours” de Julia Jean-Baptiste, “Finalement la nuit” de Frederika Stahl et “Latest Record Project” de Van Morrison. Voici les cinq coups de cœur de la semaine de We Culte.

Lire la suite
______________________
______________________

 

mardi, 09 mars 2021

France Info - Ces chansons qui font l'actu. Les cafés étaient mieux avant (et depuis toujours)

Notre culture populaire célèbre les bistrots avec passion, mais surtout les bistrots de jadis, notamment arpentés par un grand auteur de chansons, Bernard Dimey. 

Les cafés sont fermés. Et cela nous empêche pas de continuer à nous plaindre que les cafés ne sont plus ce qu’ils étaient, que le bon vieux temps des bistrots est passé et qu’avant c’était mieux, y compris au comptoir.

Lire et écouter la suite
________________________
________________________

mercredi, 03 mars 2021

RFI - Julien Clerc, les pieds sur terre

Pour son nouvel album, Julien Clerc a été notamment happé par les plumes féminines de Clara Luciani et Jeanne Cherhal. Terrien, disque dans lequel on retrouve aussi un texte de Bernard Lavilliers, met à distance le sentiment amoureux pour dérouler des chansons plus sociétales et humanistes. Rencontre avec le chanteur-compositeur à la longévité exemplaire.

RFI Musique : Terrien est votre 26e album de chansons originales. Surpris d'en être arrivé à ce chiffre ?
Julien Clerc :
J'avais pris une grosse avance, en même temps (rires). Au début, les dix premières années surtout, on a énormément produit avec Roda-Gil. Composer beaucoup, écrire beaucoup et sortir beaucoup de disques, ça se passait un peu comme cela à une époque. Ensuite, j'ai espacé, en sortant un disque tous les deux, trois ans. J'ai toujours eu peur que la source se tarisse, mais jusqu'à maintenant ce n'est pas le cas. Peut-être que ça tient aussi à la façon dont je fais les choses. Il m'est arrivé de composer des chansons avec la musique d'abord, bien sûr. Mais généralement, ça part du texte. Comme j'en reçois beaucoup, cela continue d'être très inspirant pour le mélodiste que je suis.

Lire la suite
_________________________
_________________________

mardi, 02 mars 2021

Le Télégramme - Le Landédaen Paul’O enthousiasme les quatre jurés de « The Voice »

Il a cartonné ! Paul Blanquart, alias Paul’O, a réussi sa prestation, samedi soir, lors du télécrochet « The Voice », sur TF1. Le Landédaen a séduit les quatre jurés qui l’ont découvert à l’aveugle et se sont tous finalement retournés. L’aventure continue.

Samedi 20 février, en soirée, Paul’O, de son vrai nom Paul Blanquart, a fait un carton lors de son passage à l’émission « The Voice », sur la chaîne TF1. Les quatre jurés qui le découvraient à l’aveugle ont tous retourné leur fauteuil et n’ont pas caché leur enthousiasme à l’issue de la prestation du Landédaen. Ce dernier avait pourtant pris des risques en choisissant la chanson de Léo Ferré « Des armes »..

Lire la suite
____________________________
____________________________

lundi, 01 mars 2021

"Il y a beaucoup de lumière au bout du tunnel", le directeur des Francofolies se réjouit des annonces sur les festivals d'été

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé que les festivals d'été pourront se tenir avec une jauge réduite de 5 000 spectateurs assis.

"C'est un point de départ formidable, pour tout le monde, pour les artistes, pour le public et pour nous", s'est réjoui, vendredi 19 février sur franceinfo, Gérard Pont, le directeur des Francofolies de La Rochelle, après les annonces de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur les festivals d'été à l'heure de la pandémie de coronavirus Covid-19. Ils pourront se tenir mais avec une jauge réduite de 5 000 spectateurs assis. "C'est une excellente nouvelle d'avoir ce point de départ, clair, précis et j'espère que tout cela va évoluer positivement", a-t-il déclaré.

Lire la suite
___________________________
___________________________

mercredi, 24 février 2021

RTBF - Coronavirus : Les lieux culturels sont les lieux publics où le risque de contamination est le plus faible, selon une étude allemande

Dans une nouvelle étude, l’Institut Hermann-Rietschel de Berlin s’est employé à quantifier et comparer les risques de contamination par aérosols (microgouttelettes en suspension dans l’air) dans les différents lieux publics. Ses conclusions sont édifiantes : les théâtres, salles de concert et musées respectant les consignes sanitaires habituelles apparaissent comme les lieux les plus sûrs de la liste. À titre de comparaison, même avec port du masque, le risque est double dans les supermarchés, triple dans les bureaux en openspace occupés à 20%, et multiplié par 6 dans les écoles secondaires à moitié remplies.

Lire la suite
_____________________
_____________________

08:52 Publié dans Article du jour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : covid |  Facebook | |

jeudi, 18 février 2021

Télérama - De Jacques Higelin à Kanye West, les airs de jeunesse d’Hervé

Enfant hyperactif et extraverti, il adorait les joyeux spectacles de rue bretons et aller à la fête de l’Huma avec son père. Le chanteur de 29 ans natif des Yvelines s’est nourri, grâce à ses parents et à son grand frère, de Dire Straits, Renaud, des Beatles ou de Daft Punk. Avant, ado, de tâter du clavier…
 
_______________________________
_______________________________

mercredi, 17 février 2021

Libé - Chanson française : la voie Souterraine

La plateforme toulousaine s’affranchit des standards du marché national en proposant des compilations en téléchargement gratuit mettant en lumière une foule d’artistes hors-norme.
 
Leur univers a évolué, et ils sont si peu à s'en être rendu compte… Tandis que le changement de paradigme est entériné par une pléthore d'artistes 2.0, le vieux monde du show-biz persiste à camper sur ses supposés acquis, tels des grognards napoléoniens refusant de traverser la Bérézina. Pourtant des signes forts sont là, dont l'aventure la Souterraine n'est pas le moindre. Empruntant son nom à une ville de la Creuse, avec un évident clin d'œil appuyé à l'underground dont elle se réclame forcément, une petite poignée d'activistes décidés est en train de bouleverser le paysage d'une musique française décomplexée. L'un était attaché de presse chez un distributeur spécialisé dans l'indie music ; l'autre un artiste effectivement underground ; un troisième larron, bibliothécaire à Sciences-Po et lui aussi digger (chercheur de pépites musicales rares) frénétique, les rejoint un peu plus tard.
 
Lire la suite
________________________
________________________

mardi, 16 février 2021

France Info - Mort du québécois Raymond Lévesque, auteur de "Quand les hommes vivront d'amour"

L'auteur-compositeur-interprète québécois Raymond Lévesque père du classique "Quand les hommes vivront d'amour" qui a fait le tour du monde, est mort des suites de la Covid-19 à 92 ans. 

Poète, romancier, dramaturge et acteur, Raymond Lévesque a également composé des centaines de chansons qui ont rythmé la vie culturelle québécoise.

Lire la suite
___________________________
___________________________