Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 mai 2018

Salvatore Adamo et Maurane - Inch'Allah

Maurane - Elle oublie

L'hymne à l'amour - Celine, Johnny and Maurane - June 9th 07

Maurane en concert (1988)

L'album du jour : Maurane, Une fille très scène (Live)

La chanteuse Maurane est morte à l’âge de 57 ans|Nouvelles RFI

Disparition de la chanteuse Maurane

France Inter : La chanteuse belge Claudine Luypaerts, connue sous le nom de Maurane, a été retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles à l'âge de 57 ans. Il y a quelques jours encore, elle avait annoncé sur les réseaux sociaux son retour sur le devant de la scène, après deux années d'absence.

L'actualite de la chanson française du 27 avril au 8 mai

MAURANE

Télérama - La chanteuse Maurane, au swing si particulier, est morte

Je me souviens de sa façon de chanter, qui ne se limitait pas au timbre exceptionnellement soyeux de sa voix. Elle avait, dans sa manière d’approcher les mots, de s’en emparer, de les envelopper, de les retourner, ce swing si singulier qui appartient aux chanteuses de jazz. En était-elle une ? Sans doute. Elle avait enregistré deux albums assez obscurs avec les jazzmen Steve Houben et Charles Loos, et sa voix y résonnait comme un instrument.

France Inter - Disparition de la chanteuse Maurane

La chanteuse belge Claudine Luypaerts, connue sous le nom de Maurane, a été retrouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles à l'âge de 57 ans. Il y a quelques jours encore, elle avait annoncé sur les réseaux sociaux son retour sur le devant de la scène, après deux années d'absence.

Nos Enchanteurs - Maurane, 1960-2018

Née Claudine Luypaerts à Ixelles (une des communes de l’agglomération bruxelloise) dans une famille de musiciens, pianote et violone depuis l’enfance. Et chante. Premiers pas dans le futur métier de chanteuse à douze ans à la Radio Télévision Belge, dans l’émission Feu Vert, jeunes talents. Mais c’est trois ans plus tard qu’on peut situer ses véritables débuts quand elle remporte le concours du Microsillon d’argent. A cette époque elle faisait la manche, en chantant il va de soi : du Brel, du Graeme Allwright… Et s’appelait alors Claude Malva. Mais se nomme Claudie Claude deux ans plus tard lorsqu’elle se présente à un autre concours, où elle gagne le second prix. Sous le nouveau nom de Claude Maurane, elle s’adjuge le premier prix d’un nouveau concours, en 1980.
______________________________________________________________________________________________

Les artistes de la semaine : Barcella, Nicolas Moro, Yvan Marc

Le clip de la semaine : Barcella - Passe-passe

Les vidéos du pont du 8 mai : Souchon, Barcella et Hervé Vilard

L'album de la semaine : Barcella, Soleil
____________________________________________________________________________________

BARCELLA

RFI - Barcella, l'éclairé

Le chanteur Barcella qui sait faire monter la fièvre sur scène livre Soleil, un quatrième album aux mélodies ensoleillées et sautillantes. Une jolie porte ouverte pour toucher le grand public.

Il faut voir Barcella en pièce et sur place. Au cours de son second passage au Café de la Danse à Paris en avril dernier, il confirme son parti pris pour la proximité. Le trentenaire dégingandé agence son ballet, s'offre plusieurs incursions dans la foule, ondule sur son tabouret. Énergique, la dynamique. Plaisants, les morceaux. Ni creux ni temps mort. Même les ballades ont un panache fédérateur. Le public connait le répertoire sur le bout des croches.

Branches Culture - La folie contagieuse de Barcella a désarmé la froideur et mis le soleil au coeur et au corps du W:Hall

À l’heure où d’autres gloussent en plein prime, le seul et unique Baba(r), celui qui se respecte et s’admire, nous prend par la main et nous emmène vers un pays pas si imaginaire mais redoutablement poétique, était sur la scène du W:Hall. Un retour en Belgique annonciateur d’un nouvel album (magnifique, on vous le glisse déjà) et de soleil, beaucoup de soleil. Barcella n’a pas changé, marionnettiste des belles émotions et du retour en enfance garanti, pris dans le courant de la rivière insouciante, insolente.

NICOLAS MORO

Nos Enchanteurs - Le Moro de Montmorillon… suite

NosEnchanteurs a déjà tenté de vous présenter Nicolas Moro. Mais est-il présentable ? On ne peut jamais d’une sculpture donner qu’une photo, il manquera toujours la troisième dimension. Il en est de même d’un CD. Voici donc une belle photo musicale, même si elle ne donne qu’un angle de vue du David qui défie les Goliath de la chanson. Le côté sexy qui attire le regard des dames vers le modèle de Michel-Ange est même perceptible à l’oreille, mais cela ne pourrait suffire à la réussite de l’album. Il y a beaucoup plus.

YVAN MARC

Francofans : Yvan Marc

Culturebox - "Nos dimanches", le nouvel album "fait maison" d’Yvan Marc

En 15 ans de carrière (cette année), Yvan Marc a tout connu. Des débuts entre copains dans sa Loire natale, aux émissions vedettes à la télé en passant par un méga label… Aujourd’hui sans maison de disque et sans tourneur, c’est en toute liberté qu’il nous reçoit chez lui, en Haute-Loire, région où il vit et il a composé "Nos dimanches", son septième album dans les bacs le 27 avril.

C'EST DEJA CA

C'est déja ça - Chroniques de printemps

De l'éclatante confirmation Tony Melvil au nouveau Daran, d'un Kent éclatant en live aux Léo hurlant en studio, de l'Ovni Thousand à l'incontournable Anne Sylvestre, ce début d'année est riche en sorties gouleyantes. Séances de rattrapage et galettes toutes chaudes: un vaste tour d'horizon

HERVE VILARD

Culturebox - Après plus de 50 ans de carrière, Hervé Vilard fait ses adieux à la scène à l’Olympia

Ses tubes ont bercé plusieurs générations de Français et l’ont amené à parcourir le monde. Mais à bientôt 72 ans, Hervé Vilard a décidé qu’il ne les chanterait plus sur scène. Il a entamé une tournée d’adieux internationale, qui s’achèvera les 5 et 6 mai prochains, à Paris évidemment, là où tout a commencé, à l’Olympia.

Le Parisien - Hervé Vilard : «Je ne chanterai plus mes succès»

«Capri c’est fini», «Reviens», «Nous»… Hervé Vilard s’apprête à chanter pour la dernière fois ses grands tubes. Il nous raconte une vie bien remplie.

À 71 ans, Hervé Vilard fait ses adieux, non au public, mais aux chansons qui l’ont rendu célèbre, de « Capri c’est fini », en 1965, à « Méditerranéenne », en 1983. Il en chantera pas moins de quarante samedi soir et dimanche dans un Olympia archi-complet et lors d’une dernière tournée en novembre et décembre.

CHAMFORT

C'est déjà ça - Alain Chamfort: "Je n'ai pas vu le temps passer"

Cinquante ans après ses débuts, Alain Chamfort sort "Le désordre des choses", un de ses plus beaux albums, nourri de l’inéluctable, relevé d’autodérision et d’énergie